Concernant ma Réincarnation en Slime 16 : Le forgeron nain

Traducteur : Endgel
Adapt & Check : Soreyawari


Attendu depuis longtemps…
Bonne lecture~


[Ahh… pourquoi suis-je aussi occupé…]
Kajin, un nain, se marmonnait à lui-même.
Il pensa furieusement à l’intérieur, “Pffff, l’Empire à l’Est, pourrait bouger ? Quel genre de stupidité est-ce là !?”.

En effet, pendant les 300 dernières années c’était resté une ère de paix.
Kaijin ne pouvait pas comprendre. Pourquoi l’Empire, qui était suffisamment riche comme il l’était, prendrait-il la peine d’envahir d’autres pays ?
Mais pour ce nain, qui gagnait sa vie en créant des armes, le début de la guerre aurait dû être une bonne chance de faire d’énormes profits…

‘Mais tout de même! Pourquoi ma charge de travail doit-elle augmenter si soudainement !!!’, était tout ce qui passait par la tête du nain.
De plus, il y avait une chose une chose qui l’inquiétait énormément…
Bien qu’il maudissait et s’imaginait passer à tabac un certain ministre gouvernemental, le nain était dans une réflexion profonde concernant un autre problème.

[Que dois-je faire…]

Il poussa un soupire fatigué tandis qu’il continuait de réfléchir.
Il n’avait presque plus de temps pour terminer sa commande.
Dépasser les délais porterait un gros coup à sa réputation.
Dire ‘Je ne peux pas le faire!’, était juste inenvisageable.
À présent, son future dépendait de s’il recevait des nouvelles des amis auxquels il avait envoyé un mot.
Il était assez connu pour ses compétences en tant que forgeron, mais il y avait quand même des choses qu’il ne pouvait pas faire.
Ce qui le préoccupait le plus, c’était le manque de matériaux pour créer des armes !

Et puis, les personnes qu’il attendait apparurent enfin devant lui.

[Désolé… nous aurions dû arriver hier, mais il y a eu problème hors de notre contrôle…!]

Disant cela, les trois hommes entrèrent dans la boutique de Kaijin.
Ils étaient trois, tous frères, et aussi de la race naine. Tous étaient dans le travail minier.
Le fils aîné Garn. C’était un armurier compétent.
Le deuxième fils Dold. Il était connu pour son artisanat de premier ordre.
Le troisième fils Mild. Bien qu’il soit un nain parlant peu, il était un expert dans ce qu’il faisait. Ayant des connaissances dans la construction, et bien expérimenté dans les arts, il était un génie unique en son genre.

En principe, ces trois talents hors du commun auraient dû être les propriétaires de leur propre boutique, mais malheureusement, ils étaient tous plutôt maladroits en ce qui concernait la vie en général.
Seulement doués dans leur domaine respectif, on ne pouvait rien attendre d’eux quand il s’agissait de planifier des choses ou de commerce, c’était la raison pour laquelle leur entourage profitait souvent d’eux.

Et donc, quelqu’un en qui ils avaient eu confiance s’était emparé de leur boutique, qui plus est, ils tombèrent même dans un piège tendu par un collègue apprenti, jaloux de leur talent, et ils finirent par littéralement frapper un officier du roi, donc étaient maintenant sous la surveillance du royaume…

N’ayant nulle part où aller d’autre, ils choisirent de s’en remettre à Kaijin, qui était leur ami d’enfance ainsi qu’un genre de grand frère pour le groupe.
Bien qu’il pensait tristement en lui-même, ‘Vous auriez dû compter sur moi plus tôt !’, il était conscient qu’il était déjà trop tard pour le dire.
Il avait décidé d’héberger les trois frères dans sa boutique et de les embaucher pour travailler pour lui. Cependant, il n’avait aucun travail à leur confier.

Alors que la boutique de Kaijin vendait principalement des armes, ses autres marchandises étaient achetées chez d’autres fournisseurs.
Puisqu’il faisait lui-même ses armes, ça ne devrait pas être gênant de recevoir de l’aide de ce côté-là, cependant… Il craignait que des problèmes inutiles ne se produisent si sa boutique s’arrêtait subitement de commercer avec les autres fournisseurs et commençait à produire elle-même des armures et produits d’artisanats.
Il était nécessaire de continuer les transactions commerciales comme d’habitude jusqu’à ce que les trois se soient installés. C’était pourquoi il avait demandé aux trois frères de superviser les ouvriers dans la récupération des minerais et matières premières.

Après avoir entendu leur histoire, il découvrit qu’ils avaient rencontrés un démon. Kaijin en fut vraiment perplexe. Quoi qu’il en soit, qu’ils soient sains et saufs était une chose pour laquelle on pouvait se réjouir.
En pensant combien les trois avaient eu de la chance d’éviter toute blessure, il exprima son soulagement.

[Bon, c’est bien que vous soyez sains et saufs les gars ! Vous avez dû vous enfuir très vite. C’est génial qu’aucun d’entre vous n’ait été blessé !]

En effet, tant qu’ils étaient sécurité, il était toujours possible de retourner récupérer les minerais nécessaires.
Mais tandis qu’il pensait pour lui même, ‘La sécurité de mes amis est bien plus importante !’, les trois frères échangèrent entre eux des regards gênés.

Ils dirent,
[Non… Ce n’est pas comme nous avions réussi à partir à temps.]
[Hmm. Pour te dire la vérité, même maintenant je n’arrive toujours pas à croire ce qui est arrivé hier…]
[……..] (ndt : le troisième frère est silencieux)

Dès lors, il écouta tandis qu’ils expliquaient en détail ce qu’il s’était passé.
Ils affirmaient, ‘Un slime mystérieux nous a donné une potion qui nous a ramenés à la vie!’.
Normalement, il aurait répondu en rigolant, ‘Je n’y crois pas!’, mais il savait que les frères n’étaient pas du genre à mentir. Ou plutôt, ils n’étaient juste pas assez doués pour dire des mensonges. Ce qui voulait dire que ce qu’ils avaient dit était la vérité…

Cependant, comme c’était seulement la veille qu’une attaque de démon avait fini par des pertes, embaucher de nouveau mineurs serait très certainement impossible.
À cause des évènements de la veille, les hommes qu’il avait employés démissionnaient les uns après les autres. Puisqu’ils avaient eux aussi subi des blessures considérables, il ne pouvait pas vraiment se plaindre.

Dans des circonstances normales, ce serait précisément le moment d’aller à la Guilde Libre avec une requête, mais ce n’était pas envisageable.
Il avait déjà émis une requête pour le rassemblement de minerai, mais il n’y avait pas encore eu de réponse. La situation était la même pour tous les autres ateliers, et donc les stocks de marchandises aux marchés se détérioraient.
Dans le cas de gardes commissionnées, non seulement le prix était excessivement élevé, mais ils travaillaient seulement dans le cadre de la requête.
Si on demandait une escorte, ils feraient uniquement cela et rien de plus…
Et quand il s’agissait du prix d’aventuriers capables de vaincre un démon de rang B… Ça ne ferait aucun bien. Loin de faire un bénéfice, il serait plutôt en faillite.

Il pensa intérieurement, ‘Tsk! Pourquoi a-t-il fallu qu’un démon aussi puissant apparaisse dans la zone extérieure des mines !’.
Kaijin soupira longuement.
Il envisagea ce qu’il devait faire.

La date limite approchait. Il avait même envisagé d’aller jusqu’à rassembler les minerais lui-même de ses propres mains.
Mais aucune bonne idée ne lui vint à l’esprit, et le temps lui manquait…
Les quatre nains étaient tous perdus dans leurs pensées tandis qu’il se regardaient.
Et ce fut à ce moment-là qu’un étrange groupe surgit.

*Retour à la perspective du slime

[He! Grand frère, t’es là ?]

En appelant quelqu’un à l’intérieur, Captain-san, maintenant connu sous le nom de Kaidou-san, entre dans la boutique.

Au milieu de notre conversation, nous sommes devenus beaucoup plus ouverts et familiers l’un envers l’autre, et maintenant nous nous appelons par nos prénoms. On m’a dit que le propriétaire de la boutique, celui qu’il veut me présenter, est en fait son grand frère.
De l’extérieur, ça ressemble au genre de petite boutique dirigée par un vieil oncle têtu.

[Désolé pour le dérangement~!]
*Salutation de Rimuru
[Comment ça va !]
*Salutation de Gobuta

Tout en faisant nos salutations, nous suivons Kaidou-san à l’intérieur de la boutique.
Au moment où nous entrons, nous voyons que beaucoup d’yeux se concentrent sur nous.

[Ah!]

Les trois frères nains s’exclament tous les trois en même temps.
Les trois nains que j’ai vus hier ont tous élevé leur voix de surprise et regardent par ici. Ils ont l’air d’aller bien à présent. Bien que pour une certaine raison ils aient des visages déprimés…

Et puis c’est certain, comme on pouvait s’y attendre, il y a un homme sinistre dont le visage égal complètement ceux des effrayants vieux ouvriers de la ville. C’est le propriétaire de cette boutique.
Honnêtement, il ne ressemble pas du tout à Kaidou-san.

[Qu’est-ce que c’est ? Des amis à toi ?]
[Kaijin-san ! C’est ce slime !!! Celui qui nous a sauvés hier !!!]
[Ouais, c’est vrai ! Alors le capitaine-san était le jeune frère de notre propriétaire de boutique !]
[…….]
[Ohh… ! Donc c’est le slime dont vous étiez en train de parler ! J’ai entendu dire que vous étiez celui qui a sauvé ces gars. Vous avez ma gratitude !]
[Non pas du tout ! Je n’ai pas l’impression d’avoir fait grand chose, ou peut être que si ? hahahahahaha~~!!!]

Pour quelqu’un comme moi, qui se laisse facilement entraîner et va trop loin, les compliments sont tabous… Parce que je serais incapable de me calmer pendant un long moment.

[Alors, pourquoi êtes-vous venus aujourd’hui?]

Après s’être légèrement calmé, Ossan pose une question.
Nous nous sommes tous installés à l’intérieur de la boutique pour parler. Et alors, Kaidou-san s’est mis à expliquer brièvement ma situation. Je participe également à la conversation, quand c’est nécessaire, pour qu’elle avance progressivement.
Mais je dois dire, ce troisième frère nain appelé Mild-san, il ne dit pas un mot ! Je veux dire, comment réussit-il ne serait-ce qu’à communiquer ? C’est mystérieux.

[Je comprends ce que vous voulez maintenant. Mais je suis désolé. Je ne pense pas que je sois d’aucune aide… Le truc c’est que, nous avons déjà reçu une requête d’un certain pays….]

Il nous dit que c’est un secret, et explique ce qu’il se passe dans le monde entier tout en ne divulguant pas d’information importante.

Il semble que de nombreux pays se sentent oppressés par la peur de la possibilité d’une guerre à cause d’un “certain idiot quelque part !”, et c’est pourquoi des commandes pour la conception d’armes et armures sont émises partout. En prenant ces informations en considération, il semble logique que les médicaments et autres produits étaient en rupture de stock hier.

[Et donc, en ce qui concerne la requête que j’ai reçue. J’ai réussi à faire 200 lances en acier en une nuit… Mais d’un autre côté, concernant la requête officielle de 20 épées, pas une seule n’a encore été faite. Je n’ai pas les matériaux, vous voyez…]

Bien qu’il baisse sa tête, Ossan est quand même en train de grommeler.

[Si ça ne peut pas être fait, n’est-il pas mieux d’annuler la commande ?]

C’est une question raisonnable, posée par Kaidou-san.

[Idiot ! Même si je leur avait dit dès le début que c’était absurde ! … Mais ensuite cet enf**ré de Bester, le ministre du gouvernement s’en est mêlé et a dit…
“Réputé à travers tout le royaume pour ses compétences, Kaijin, un homme de votre trempe ne peut-il donc pas compléter une petite tâche de ce niveau ?”
… C’est le genre sottises qu’il m’a tenue !!! Sans oublier que ça a été dit devant le roi ! Lui pardonnerais-tu ? Cet enf**ré de merde !!!]

Il a été furieux pendant toute la conversation après ça.

Tandis que la conversation avance, j’apprends que dans le passé, le troisième frère nain Mild-san a rejeté la requête du Ministre Bester de construire une maison qu’il voulait. Gardant une dent de cet incident, le Ministre a harcelé continuellement Mild-san au point qu’il a commencé à penser à s’échapper du pays. Et on me dit que celui qui l’a recueilli à ce moment-là est Kaijin-san.
Quel que soit l’angle sous lequel on regarde, c’était définitivement une rancoeur injustifiée envers Mild-san.

Je réfléchis alors intérieurement, ‘N’est-ce probablement pas le Ministre qui a racheté tous les matériaux pour faire entrave au travail de Kaijin-san ?’.

[Si vous ne pouvez pas faire les épées à cause du manque de matériaux, ça veut dire que les lances nécessitent des matériaux différents ?]

Et à ma question Kajin-san répond,
[Ouais. Les épées nécessitent un matériau spécial appelé “minerai magique”. Les lances ont juste besoin d’être faite d’acier.]

Il répond de manière très fatiguée.
Sans les matériaux, même un maître forgeron est juste une personne ordinaire. Ce doit être très frustrant pour lui.
Mais quand on y réfléchit, est-il possible que le Ministre attende que Kaijin-san vienne le supplier de l’aider ?

[Pour couronner le tout… Ça prend un jour entier pour faire une épée. Même en utilisant le système de montage à la chaîne pour une production efficace. Cela prendra quand même 2 semaines pour en faire 20…..]

J’étais sur le point de lui demander la date limite, mais décide de ne pas le faire. Le désespoir sur son visage me dit tout ce que j’ai besoin de savoir.
Mais il me la dit quand même.

[La date limite est ce week-end… Le premier jour de la semaine prochaine, je dois tout livrer au Roi. Ce travail est quelque chose qui est assigné à chaque artisan, commissionné par le pays… si tu ne peux pas le terminer, il est possible que tes qualifications en tant qu’artisan soient révoquées…]

En d’autres mots, seulement environ 5 jours pour terminer la commande. Ou plutôt, puisqu’aucun progrès ne peut être fait aujourd’hui, donc seulement 4 jours avant la date limite ?
J’ai l’impression que la conversation devient sérieuse. Je n’ai rien à voir là-dedans, donc pourquoi suis-je ici ?
Attendez juste un moment, je n’arrive pas à comprendre ce qu’il se passe~?
En fait, si c’est du “minerai magique”, est-ce que je n’en aurai pas ? Enfin, ce n’est pas comme si c’était mes affaires…

Je ne sais pas s’il y a un malentendu ou quelque chose, mais tout le monde regarde dans ma direction. Être regardé par des hommes ne me rend pas heureux!
Leur yeux semblent me dire, ‘Hey toi! Tu peux pas faire quelque chose à ce sujet ?’.
Ces gens… que croient-ils qu’un slime est capable de faire ?
Je suppose que je n’ai pas le choix.
Pour l’instant, je devrais généreusement leur offrir mon aide… Et pendant que j’y suis, je les ferais m’assister avec la renaissance de notre village goblin !

[Fufufu. Ahahah. Ah~~~ahahah !!! (nda : rire en trois temps ! Méchant !) Hey franchement, cette conversation n’est-elle pas juste trop insignifiante ? Ossan ! Cette chose, pouvez-vous l’utiliser ?]

Avec un gros bruit sourd, je place devant leurs yeux, un minerai entièrement extrait sur la table de travail. Avant d’aller m’allonger sur le sofa avec mes jambes étirées ! (C’était ainsi que je l’imagine.)

[… He, hey ! Heeeey !!! Ne— Ne serait-ce pas du “minerai magique” !? Qui plus est, c’est d’une incroyablement haute pureté !!!]

Heh. En fait, ce n’est pas du “minerai magique”.
C’est un “lingot d’acier magique” préfabriqué~!!!

[Hey, enfin, Ossan, vos yeux sont-ils là juste pour la déco ?]

S’il n’est même pas capable de l’identifier, je doute qu’il me soit d’aucune aide.
Je lui vendrais le matériau à un prix approprié, mais je ne m’impliquerai pas davantage !

[Quoi…? … Vous n’êtes pas en train de dire… Non, c’est ridicule! Voulez-vous dire que la totalité de ce lingot est de “l’acier magique” !?]

Comme on pouvait s’y attendre, Ossan l’a découvert ! Mais tout de même, à la façon dont il est stupéfait, je suis également agréablement surpris !!

[Pou— Pouvez-vous me le remettre ? Évidemment, je paierai le prix demandé !]

Fufufu. Je l’ai attrapé!

[Bon, comment dire~]
[Argh. Que voulez-vous ? Je ferai tout ce qui est dans mes capacités !]
[J’attendais ces mots ! Vous connaissez nos circonstances, non ? Parmi les connaissances d’Ossan, je voudrais que vous trouviez quelqu’un capable d’enseigner des techniques d’artisanats.]
[Qu’avez-vous dit ? Juste ça, ça vous suffit ?]
[Hmph. Notre première priorité est de sécuriser les besoins essentiels, vêtements et logements ! Et aussi à partir de maintenant, je veux demander un intermédiaire pour fournir des vêtements, et quelqu’un capable de faire des armes.]
[Si c’est tout ce dont vous avez besoin, il n’y a pas du tout de problème !]

Avec cet accord, je remets le “lingot d’acier magique” à Ossan, Kaijin, et en retour j’obtiens une promesse.
Nous avons décidé de régler les petits détails une fois qu’il aura achevé son travail.

D’après la réponse qu’il m’a montré, ça n’aurait probablement pas été un problème d’en demander un peu plus, mais trop en vouloir n’est pas une bonne chose.
Après tout…l’avidité a toujours été la source de mes échecs !
J’ai appris de mes erreurs passées.
Le jour même, après que tout le monde ait dîné, Kaidou-san nous laisse et retourne à son poste.

Bien qu’il soit le capitaine des gardes, ce n’est pas un bon exemple qu’il donne en séchant son travail de l’après-midi. Mais bon, c’était dans l’intérêt de me guider. Je n’ai rien à dire à ce propos !

Et donc, les trois frères nains m’expriment excessivement leurs remerciements.
Il semble que parce qu’ils pensaient que c’était de leur faute qu’Ossan (Kaijin) est sous la surveillance du pays, ils soient vraiment reconnaissants que j’ai offert mon aide.
Quand je demande, ‘Si ça vous dit, pourquoi ne nous accompagneriez-vous pas tous les trois ?’, leur yeux s’agrandissent de surprise, et ensuite ils se mettent à discuter entre eux.
Enfin, je suis sur qu’ils arriveront à une conclusion quelle qu’elle soit.

Mais il est temps de poser la question la plus importante.

[Ossan, il reste 4 jours. En comptant aujourd’hui, ça fait 4,5 jours. Ça sera suffisant pour finir votre travail ?]
[….Pour être honnête, je ne pense pas que ça puisse être fait. Malgré tout, je n’ai pas d’autre choix que de le faire !]

Donc il a l’intention d’y aller avec seulement de la combativité….
Cependant, je sais ceci. Ce qui ne peut pas être fait, ne peut pas être fait !
Pour être couronné de succès, tous les ingrédients qui rendent une chose possible doivent être rassemblés.
Il n’y a rien qui puisse être fait… Puisque j’ai commencé ça, j’irais jusqu’au bout!

[Je comprends. J’ai un plan ! Pour le moment, attendez jusqu’à demain. J’ai besoin que vous vous calmiez et que vous fassiez une épée qui soit de la meilleure qualité possible !]
[Qu’êtes-vous en train de dire ? N’êtes-vous pas un amateur en la matière ? Que pouvez-vous faire pour aider ?]
[C’est un secret. Ayez confiance en moi ! Si vous ne pouvez pas, alors faites comme vous le voulez. Cependant, je suis sûr que vous ne pourrez pas terminer la commande !]
[… Je peux vous faire confiance, n’est-ce pas ? Dans le cas où vous ne réussissez pas, je ne vous payerai pas pour “l’acier magique”. Enfin, ça ne ferait aucune différence pour moi de toute façon, puisque je ne pourrais pas vous payer dans tous les cas !
Mais, si vous réussissez à tenir votre promesse… Je jure de respecter aussi ma part de la promesse ! Je préparerai pour vous les meilleurs travailleurs qu’il y est !!!
Nous avons fait nos promesses !
Et une promesse faite est quelque chose qui se tient !]


Statut
Nom : Rimuru Tempest
Espèce : Slime
Protection Divine : Blason du Tonnerre
Titres : Celui qui Commande les Monstres
Magie : Aucune
Compétences : Compétence Unique [Grand Sage], Compétence Unique [Prédation], Compétence Slime-Spécifique [Dissoudre, Absorber, Régénérer], Extra Compétence [Manipulation d’Eau], Extra Compétence [Perception Magique], Compétence Acquise : Serpent Noir [Détection de Chaleur, Souffle Toxique], Mille-Pattes [Souffle Paralysant], Araignée [Toile Collante, Toile d’Acier], Chauve-Souris [Vagues d’Ultrason], Lézard Carapace [Armure Corporelle], Loup [Odorat Suprême, Communication Télépathique, Domination]
Résistances : Résistance aux Fluctuations Thermiques, Résistance aux Attaques Physiques, Résistance à la Douleur, Résistance à l’Électricité, Résistance à la Paralysie.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

3 commentaires sur “Concernant ma Réincarnation en Slime 16 : Le forgeron nain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s