Maître des âmes 18 : Danger !

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Mon temps passé sous la couverture a augmenté de façon exponentielle ces derniers jours…


« Jeune maître Sung, vous n’êtes pas sérieux, n’est-ce pas ? » Demanda Rao, la voix tremblante.

« Est-ce que j’ai l’air de plaisanter ? » Répliqua froidement Sung.

Ses yeux étaient si perçants que son regard était suffisant pour glacer le sang de n’importe qui. Devant autant d’insistance, Rao n’osa plus dire un mot de plus. Il était pris dans un dilemme. En tant que chef de la garde de Mura, il ne pouvait pas tuer publiquement un membre du village comme ça.

C’était d’autant plus vrai que, parmi la foule, il n’y avait pas seulement que des membres de Mura mais aussi des gens venus de l’extérieur. Tous avaient été témoins du fait que c’était eux qui avaient ouvert les hostilités en premier et non Fang. S’il venait à le tuer, il aurait certainement à en répondre au chef Han.

Cependant d’un autre côté, il y avait Sung. Non seulement, il était le fils du chef en second Shang, mais son talent allait probablement l’amener, dans un futur proche, dans les hautes sphères du village et peut-être même au-delà. Ce n’était pas une personne qu’il pouvait aisément contrarier.

Sung observa l’expression de Rao et devina ce qui lui passait par sa tête. Il prit alors à nouveau la parole dans le but de le convaincre.

« Je sais à quoi vous pensez, chef Rao. Mais vous n’avez pas à vous en faire », dit calmement Sung avant de poursuivre. « Je prendrai l’entière responsabilité des événements. Tout ceci a été exécuté selon mes ordres. Quant à « l’accident » qu’aura subi Fang… C’était quelque chose d’inévitable, n’ai-je pas raison ? »

Ces mots dissipèrent le brouillard dans l’esprit de Rao qui acquiesça en hochant lentement de la tête. Il voyait où Sung voulait en venir et ses yeux s’illuminèrent. S’il n’y allait avoir aucune répercussion, alors il n’avait pas besoin de se retenir !

Tout le monde avait les yeux rivés sur Fang, et personne n’avait remarqué la discussion entre Sung et Rao. Tout le monde… excepté un jeune garçon ! Comme la majorité de la foule, il avait été attiré par le remue ménage causé par la garde de Mura.

Tandis qu’il s’approchait pour satisfaire sa curiosité, il se demandait bien quel était l’idiot qui avait bien pu les provoquer. Seulement, sa surprise ne pouvait pas être plus grande quand il vit la soudaine apparition de son meilleur ami. Celui-ci était en train de se jouer des gardes avec la grâce et l’imprévisibilité d’un papillon.

Il fut d’abord étonné, la bouche grande ouverte, ses yeux prêts à sortir de leur orbite. Ensuite, une légère angoisse s’installa lorsqu’il vit que le nombre de poursuivants ne faisaient qu’augmenter.

Mais les secondes s’écoulèrent, et cette angoisse se dissipa rapidement quand il vit son ami esquiver les gardes encore et encore, les évitant constamment pour mieux les envoyer valser les uns sur les autres. Devant ce spectacle, il serra fortement les poings. Une indescriptible fierté commença à émerger du plus profond de son être.

Depuis longtemps, il n’avait pu qu’assister impuissant aux abus que son ami avait subis. Tout ça parce qu’il avait eu la malchance d’être né sans talent, celui-ci avait dû endurer des années d’humiliations sans même pouvoir répliquer. Et parce que lui-même n’était qu’un garçon avec un talent tout ce qu’il y avait de plus ordinaire, il n’avait pas assez de force pour le protéger.

C’était un fardeau qui pesait sur son coeur depuis bien longtemps…

Mais il y a peu, son ami avait subi un incroyable changement. Il ne savait pas ce qui s’était passé et celui-ci n’avait rien voulu en dire. Mais peu lui importait les détails, car il savait qu’à présent, les choses ne seraient plus comme elles étaient autrefois.

Il tremblait sous l’excitation tandis qu’il continuait à observer la scène sans cligner des yeux. Il avait même du mal à se retenir d’annoncer fièrement à la foule :

« Voici celui que vous avez négligé depuis si longtemps ! Gravez bien cette image dans votre mémoire ! Voici le jeune homme le plus talentueux de notre village. Son nom est Fang et c’est mon ami ! »

Mais aussi excité qu’il puisse être, il gardait toujours un oeil vigilant sur les dangers potentiels qui pouvaient s’abattre sur Fang. Même si son ami était à présent bien plus fort que lui, c’était devenu comme une habitude qui était ancrée au fond de lui après toutes ces années.

Ce n’était donc pas si surprenant pour lui de remarquer du coin de l’oeil les mouvements suspects de Sung. Pressentant que quelque chose se tramait, il se rapprocha alors discrètement de lui pour espionner sa conversation avec Rao.

C’est ainsi qu’il entendit la suggestion de Sung, et les intentions qui y étaient dissimulées derrière. Il ne put s’empêcher d’en avoir des sueurs froides. Toujours sous le choc il vit ensuite le chef de la garde Rao fléchir légèrement les genoux pour ensuite tenir son poing droit dans sa main gauche.

C’était le signe que celui-ci allait passer à l’action ! Sans réfléchir un instant de plus, il se précipita sur Rao, espérant ainsi faire gagner du temps à son ami tout en hurlant pour le prévenir.

« Fang !! Attention, un arcane ! »

Fang, qui était toujours concentré sur les gardes, ne put s’empêcher de tourner la tête en entendant cette voix familière.

« Ping !? Mais qu’est-ce qu’il est en train de faire !? » Se demanda-t-il, abasourdi.

Il aperçut alors dans son champ de vision le chef de la garde Rao, dans une étrange posture, tandis que Ping était en train de se jeter sur celui-ci.

« Hors de ma vue, vermine ! »

Sung apparut comme par enchantement entre Ping et Rao. Puist, tout en prononçant ces paroles, il frappa Ping d’un revers de la main. Celui-ci fut alors projeté plusieurs mètres en arrière sous l’impact, laissant derrière lui un fin filet de sang dans son sillage.

« Ping !! » Hurla Fang.

Il s’apprêtait à rejoindre son ami sur le champ quand la voix de Sung lui parvint à l’oreille.

« Chef de la garde Rao, maintenant ! »

Comme si celui-ci n’attendait que le signal de Sung, Rao se mit soudainement en mouvement à ses paroles. Il était en train de se rapprocher de Fang à une vitesse effrayante !

Fang savait instinctivement que les choses se présentaient mal. Il jeta un rapide coup d’oeil et vit que les autres gardes s’étaient déployés autour de lui, profitant de l’instant où son attention s’était tournée vers Ping.

Les gardes de Mura étaient bien entraînés. Quand ils avaient vu la posture de leur chef, ils avaient de suite compris ses intentions. Ils s’étaient alors positionnés de façon à ne laisser aucun échappatoire à leur cible.

En voyant cela, l’expression de Fang s’assombrit. Il ne s’attendait pas à une intervention aussi soudaine de Rao. Il analysa rapidement la situation. Il n’avait plus assez d’énergie pour s’échapper de leur encerclement maintenant qu’ils s’étaient correctement positionnés. Quant à l’autre perspective, qui était de faire face à Rao, c’était une solution encore moins réaliste.

Cependant, il n’avait pas d’autre choix ! Il planta fermement les pieds au sol, et serra les dents, se préparant à recevoir la charge de son adversaire. L’air ambiant autour de Rao émettait un sifflement tandis qu’il se rapprochait de lui. Sa main gauche recouvrait toujours son poing droit et celui-ci courait si vite que ses jambes n’étaient même plus visibles pour le commun des mortels.

« Attention petit ! Il s’apprête à utiliser un arcane sur toi ! » Avertit Shen.

Fang fut choqué par cette soudaine révélation. Si Rao utilisait un arcane, cela signifiait que son but n’était pas simplement de le capturer… Instinctivement, il tourna brièvement la tête vers Sung et vit le sourire sadique que celui-ci lui portait.

« Sung, enfoiré !! » Hurla-t-il dans son esprit.

Il leva alors ses bras devant lui pour protéger son corps. Il savait très bien que la seule solution qui lui restait était d’encaisser le coup en essayant de réduire au maximum les dégâts. Mais alors que Fang s’était résigné à son sort, une silhouette s’interposa soudainement entre les deux combattants. Cette apparition fut si rapide que personne n’eut le temps de réagir.

Rao, bien décidé à accomplir la tâche qui lui avait été confiée, lança son arcane sans faire attention à la personne qui venait de surgir. Que cet inconnu s’écarte, ou se fasse happer par son arcane en même temps que Fang, il ne s’en souciait absolument pas !

« Le [point du géant] ! » Cria-t-il.

Il relâcha ensuite brusquement sa main gauche pour ensuite lancer son poing droit en avant. Rao était au dixième niveau du stade humain. Combiné à l’énergie de son arcane, la force contenue dans son poing n’était pas à prendre à la légère. La foule pouvait clairement ressentir les fluctuations d’énergie naturelle créées par cette attaque.

De son côté, de la peur se reflétait dans les yeux de Ping tandis qu’il arrivait à percevoir à l’oeil nu une légère distorsion dans l’air entourant le poing de Rao. Ceci montrait à quel point ce coup était puissant !

Baaam !!

Un bruit assourdissant se fit entendre, suivi par une faible onde de choc qui balaya les personnes aux alentours. L’impact fit même perdre momentanément l’équilibre à certains d’entre eux.

Une expression pleine de surprise était facilement visible sur leurs visages. Mais cet étonnement ne provenait pas de l’arcane de Rao… mais contre toute attente de la personne qui se trouvait devant lui !

« Que… mais que !? »

Rao n’arrivait pas à trouver les mots tellement le choc était grand. Il se tenait là, immobile, son poing droit posé sur la paume gauche de l’inconnu. L’arcane dans laquelle il avait investi toute son énergie avait été arrêté par cet homme d’une seule main sans aucun effort !

L’homme exerça alors une légère pression avec sa main gauche et fit reculer Rao. Incapable de résister, celui-ci s’envola plusieurs mètres en arrière avant de pouvoir finalement retrouver l’équilibre.

« Chef ! »

Les autres gardes, voyant que Rao était en mauvaise posture, se mirent alors tous en mouvement pour lui porter assistance.

« Hmpf. »

Un léger grognement, puis l’homme tapa le sol avec son pied. Ce simple geste diffusa un léger tremblement de terre qui fit tomber tous les gardes ainsi que Rao au sol, et ce, sans que personne ne puisse y opposer la moindre résistance.

La seule personne dans la zone encore debout désormais, à l’exception de cet homme, était Fang. Celui-ci était resté bouche bée tout du long, ne croyant toujours pas ce qu’il venait de voir.

« Stelth, je crois que ça suffira comme ça », dit une charmante voix, rompant ainsi le silence pesant qui s’était installé.

Stelth hocha alors la tête en direction de Rain sans dire un mot de plus avant de revenir à ses côtés.

« Ma-Mademoiselle Rain… » Commença à prononcer Sung, mais le regard perçant qu’elle lança lui fit ravaler ses mots dans sa gorge.

« Jeune maître Sung », commença Rain avec un sourire enchanteur.

« Vous avez décidé de punir ce jeune homme dénommé Fang sans même prendre le temps d’écouter ce qu’il avait à dire. Est-ce comme cela que les choses se passe dans ce village ? » Demanda-t-elle ensuite d’un ton calme.

Cependant, pour Sung, ce sourire éblouissant et ce ton aimable ressemblaient plus à ses oreilles aux murmures d’un démon.

Après avoir assisté en première loge à l’intervention de Stelth, il en avait encore des sueurs froides en réalisant de quoi celui-ci était capable. Il essayait désespérément de dissimuler les tremblements de son corps. Peut-être que les autres ne l’avaient pas réalisé, mais Sung avait perçu à quel point ce Stelth était fort !

Il avait déjà combattu aux côtés de son père et du chef Han par le passé. Fort de cette expérience, il pouvait affirmer sans hésitation que le tour de force dont Stelth avait fait preuve excédait largement ce qu’était capable d’accomplir son père et le chef Han réunis. Il était même probable que ce Stelth ne soit pas simplement au stade guerrier… mais à un stade au-delà !

« Veuillez m’excuser, mademoiselle Rain. Quand j’ai vu que mon frère était impliqué dans tout cette histoire, le sang m’est monté à la tête. Je n’avais plus les idées claires », se dépêcha d’expliquer Sung.

En face d’une existence supérieure au stade guerrier, même le chef Han ou bien son père ne valaient pas mieux que des insectes à leurs yeux. Si l’envie leur en prenait, rayer Mura de la carte était probablement aussi simple que de balayer une mouche d’un revers de main.

Non seulement Sung avait largement sous-estimé la force de Stelth, mais cela signifiait également que Rain était une personne beaucoup plus importante qu’ils ne l’avaient imaginé au départ. De plus, cette même Rain avait clairement agi pour protéger Fang. À ce stade, il n’y avait rien d’autre que Sung puisse faire, mis à part essayer de calmer la situation.

« Bien, dans ce cas là, pourquoi ne pas tirer un trait sur toute cette histoire ? De plus, personne ne semble avoir été blessé. Vous pouvez bien me faire cette faveur, en tant qu’invitée de votre village », suggéra Rain.

« Si tel est votre souhait, je ne vois aucune raison de ne pas en tenir compte », répondit Sung sans attendre.

Rain ne semblait pas encline à prendre d’autre mesure à son encontre, et se contenta de lui « suggérer » cette solution plutôt que de lui en donner l’ordre. Pour Sung, c’était le signe qu’elle ne souhaitait pas lui faire perdre davantage la face devant tout le monde. Cette conclusion était déjà plus que satisfaisante à ses yeux.

« Chef de garde Rao, reprenez la patrouille avec vos hommes. Quant à vous autres, le spectacle est terminé ! »

Sung reprit les rênes, et très vite, la situation retourna à la normale. Alors que la foule était en train de se disperser, Fang était encore sous le choc. Ce n’est que quand il entendit la voix de Rain qu’il revint finalement à ses esprits.

« Il s’en est fallu de peu… Il semble que tu sois vraiment un garçon à problèmes », lui fit remarquer Rain d’un ton amusé, un léger sourire dessiné sur ses lèvres.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

8 commentaires sur “Maître des âmes 18 : Danger !

  1. y’a pas moyen d’avoir un peu plus de chapitre par semaine? c’est tellement bien que c’est une torture de devoir attendre une semaine entre deux chapitres

    J'aime

  2. merci pour le chapitre!! Je suis fan de ton novel! Par contre, le temps d’attente entre chaque chapitre est trop long, une véritable torture!!! Ait pitié de nous et accorde nous au moins 2 chapitres par semaines!

    J'aime

  3. Je suis ravi que mon histoire plaît autant à certains d’entre vous, ça m’encourage à poursuivre. ^.^

    Malheureusement, je ne suis pas écrivain de métier. Y a l’IRL, j’écris MdA et je traduis aussi. Fournir plus de chapitres par semaine est une tâche trop compliquée pour le moment.

    Pour être honnête j’ai quelques chapitres en avance, mais je les garde sous la main en cas d’imprévu ou de panne d’inspiration / motivation.

    Mais j’espère bien maintenir un minimum de un chapitre par semaine sans faillir.

    Merci encore une nouvelle fois pour votre soutien, et si ça peut vous rassurer : le meilleur reste à venir. (enfin je l’espère… *petit ricanement diabolique)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s