Konjiki no Word Master 20 : Les restrictions de la magie des mots

Trad : Endgel
Adapt : Ilanor
Check : Miss X


Hiiro regarda une fois encore le Sanglier rouge.

Pour combattre un monstre de rang S, il faut normalement être un aventurier de Rang S ou plus, sinon le niveau de danger est trop élevé. Cependant voir son premier Monstre Unique titillait encore plus l’intérêt de Hiiro.

“Vieil homme, tu es de quel rang?”
“Moi? Je suis C, de rang C.”
“Hm, tu es assez élevé.”
“Et le tiens?”
“Je crois que c’était E….non je suis devenu D.”

Quand il avait vérifié pour la dernière fois sa carte de Guilde, elle indiquait le rang D. Il semblerait que combattre des monstres augmente naturellement son rang.

“C et D…il semble impossible qu’on se fasse un rang S.”
“Ah bon?”

Contrairement à Arnold, Hiiro resta de marbre. Cependant il sentait toujours l’hostilité émanant du Sanglier.

“N-Nous allons devoir fuir. En plus, nous avons Muir avec nous.”
“Pourquoi le devrait-on ? On peut juste le tuer.”
“Ne demande pas l’impossible! Un rang S est plus fort que tu ne le pen-”

Avant que Arnold ne finisse sa phrase, le Sanglier Écarlate commença à charger. Il était plus rapide que n’importe quel autre monstre qu’ils avaient vu auparavant. En un instant, Hiiro envoya voler Arnold d’un coup de pied sur le torse, grâce à cela jetant Arnold hors du chemin du Sanglier.

“Wow! Mince! Il est trop rapide!”

Bien qu’Arnold se plaignit, Hiiro était à l’opposé.

(Incroyable, donc c’est ça un Rang S…)

Il fixa le Sanglier Écarlate qui prit une position de combat. Son aura était quand même imposante. Qui plus est, après qu’ils aient évité sa charge, le sanglier heurta un gros arbre; cependant, celui qui se brisa fut l’arbre. Le Sanglier Écarlate s’en sortit sans la moindre égratignure.

(Sa peau et ses défenses semblent assez durs. Si j’avais pris cette charge de plein fouet, mes PV auraient chuté d’un coup.)

Si c’était un jeu, il aurait peut-être pu le supporter, mais dans la vie réelle un coup comme celui-là pouvait entraîner une mort instantanée. Hiiro se renfrogna, se demandant quel cas s’appliquait à ce monde. Dans tous les cas, comme il préférait éviter de souffrir, il ne devait pas se faire frapper.

“O-oh, Fuis Hiiro! Muir, toi aussi!”
Muir tremblait de peur, les regardant cachée derrière les arbres.
Le Sanglier Écarlate se tourna de nouveau vers eux.

“Très bien, je vais tuer cette chose.”
“N-ne soit pas stupide! Il n’y a aucune chance que tu le battes!”
“Silence. Pour moi, il n’y a rien d’impossible.”
“Pour l’amour du-! D’où vient cette confiance! Regarde, il vient à nouveau!”

Arnold évita en sautant, mais Hiiro ne bougea même pas.
“I-idiot! Évite le!”
Hiiro écrivit agilement le mot 『Lance』sur le sol. C’était le mot qu’il avait autrefois employé pour embrocher les gobelins.

“Je vais t’embrocher !”

Le sol commença à trembler, et des piques aux allures de cactus émergèrent du sol pour empaler le Sanglier écarlate… ou pas.

“Qu!?”

Les pointes se brisèrent au contact de la peau du Sanglier. Et la charge du Sanglier écarlate ne ralentit même pas.

“Mince.”

Hiiro réussit à peine à l’éviter en plongeant au sol, cependant il était énervé par l’inefficacité de son attaque. Son esquive fut une seconde trop lente, et sa main gauche entra en contact avec le Sanglier Écarlate. Le faible choc fit pivoter tout son corps, et l’éclata sur le sol.

“Gu-!?”

Son corps fut pris d’une douleur intense.

“Hiiro!”

Arnold appela, mais Hiiro n’avait pas le temps de répondre. Endurant la douleur, il se releva immédiatement. Cependant il trébucha comme s’il venait de se lever.

“Cet enfoiré… Il ne t’a pas raté, hein ?”

Il lança un regard au Sanglier Écarlate.
(Parfait, il y avait un mot que je voulais tester sur un adversaire de ce genre.)

Hiiro concentra la magie à son doigt et commença à écrire un mot. Son doigt était cette fois lourd, et pour une quelconque raison, ça demandait un long moment pour écrire. Pendant ce temps, le Sanglier avait déjà commencé sa prochaine attaque. Il détacha ses défenses et les envoya directement vers lui.

(Il peut même faire ça !?)

Hiiro réussit à éviter les défenses, mais le Sanglier commença encore une fois à courir dans sa direction. Il ne lui laissait pas l’occasion d’écrire la moindre chose.

Tout d’un coup, Arnold chargea le flanc du sanglier. Le Sanglier renforça ses jambes pour ne pas tomber, mais du coup il s’arrêta.

“C’est comment! Tu as vu? C’est Arnold-sama-”

Les yeux du Sanglier Écarlate brillaient d’une couleur dangereuse alors qu’il regardait rageusement Arnold.

“Ah, hum, c’est …”

Tandis que Arnold affrontait le monstre, Hiiro se dépêcha d’écrire son mot.
(Mince! Bougez, mes doigts!)
Mais il ne pouvait qu’écrire lentement. C’était tellement long. Pendant qu’il faisait cela, le sanglier chargea Arnold.

“Uhyaa!”

Il l’évita en sautant sur le côté. Mais alors les défenses volantes le poursuivirent. Il utilisa sa large épée pour se défendre contre elles, mais l’impact en lui-même le fit s’envoler.

“Guha!…C-comme je le pensais. Il est trop fo…”

Arnold avait une expression douloureuse sur le visage en regardant son adversaire encore indemne.

(Juste un petit…Juste un petit peu plus long et …..c’est fait!)

Il finit son mot, et maintenant tout ce qu’il avait à faire c’était de toucher le Sanglier avec. Mais il était loin du sanglier. À cette distance, il y avait de fortes chances de rater.

“ Le Vieux !”
“Qu’est-ce qu’il y a ? Tu t’es finalement décidé à fuir ?”
“T’es sur le chemin, bouge.”
“Qu!”

Hiiro avait besoin que le Sanglier Écarlate ne s’en prenne qu’à lui seul, donc la présence d’Arnold gênait.

“Qu’est-ce que t’as dis?”
“ T’inquiète pas, vas juste te cacher avec la minus. Je m’occupe du reste.”
“…Comme si je pouvais- ouhaa!”

Les défenses Sanglier Écarlate se dirigeaient encore vers lui et il plongea pour les éviter. Arnold regarda le visage de Hiiro, voyant sa détermination. Pensant qu’il avait un plan, Arnold fit comme Hiiro lui avait dit et s’éclipsa.

“Ramène toi maintenant, connard insouciant. Fonce moi dessus.”

Et comme s’il avait entendu les provocations de Hiiro, le Sanglier Ecarlate lui fit face avec un visage furieux et commença à frapper le sol d’innombrables fois. Avec un dernier violent coup de pied sur le sol, il commença à charger Hiiro à une vitesse impressionnante.

Hiiro pointa du doigt vers le Sanglier chargeant, et fit un mouvement comme s’il tirait avec un pistolet.

(Prends ça !)

Le Sanglier sembla surpris pendant une seconde alors que les mots s’envolaient dans sa direction, mais il garda confiance dans sa charge et n’essaya pas de les éviter. Par conséquent, les mots frappèrent directement le Sanglier , et….

Bam!

Comme si toute l’énergie avait été drainée de son corps, le Sanglier Écarlate s’effondra au sol. L’élan de sa charge le fit rouler au sol.

(Bien, ça a marché.)

Voyant la situation sans comprendre, Arnold et Muir s’approchèrent doucement de Hiiro.

“H-hey, Hiiro. Putain qu’est-ce que t’as fait?”
“Ah? Je l’ai fait dormir.”
“Dormir!? C-comment t’as…ah, ta magie tricheuse.”
“Ouais.”

Arnold remarqua quelque chose d’étrange. Normalement, Hiiro aurait pris ici une attitude hautaine, mais il semblait que son coeur était ailleurs.

Hiiro regarda le Sanglier endormi.

(Je l’ai endormi. C’est bien. Mais ça m’a pris beaucoup trop de temps pour le faire.)

Contrairement à d’habitude, il lui avait fallu environ 30 secondes pour écrire un seul caractère.

(Puisque j’ai utilisé la magie pour forcer l’état de ma cible est-ce que c’était un “contre-coup”? Altérer l’état d’un être vivant autre que soi semble produire cet effet. Écrire [Dors] a demandé tous ces efforts. Si j’avais voulu écrire [Mort]?…)

En pensant à ceci un frisson lui parcourut la colonne vertébrale.

(Non, tant que je garde l’image de [Mort] dans ma tête, je ne devrais pas avoir de “Contre-coup”. Même pour [Dors], plus qu’un “Contrecoup”, il semblait juste difficile à écrire. On dirait que certains mots demandent une certaine compensation. Je me demande si les différents mots ont différents coûts.)

C’est vrai, un “Contrecoup” est censé amener un désastre sur soi même. Cette fois, le temps d’écriture à simplement augmenté. Ça ne ressemblait pas à un “Contrecoup”.

([Aiguille] et [Dur] ont une zone d’effet de 4 tatami (6.61 m²). Peu importe comment j’essaye d’imaginer leur effet, cette zone est la limite. La vitesse du [Vol] ne changeait pas non plus. Donc chaque mot à ses propres restrictions. C’est tout ce que j’ai besoin de savoir maintenant. Et pour l’instant…)

Hiiro marcha vers le Sanglier Écarlate endormi. L’effet devrait tenir 1 minute, donc il ne devrait pas tarder à se réveiller.

“Je vais prendre ta vie maintenant.”
Il essaya d’enfoncer [Perceur] à travers son corps, mais il était assez dur. Comme on s’y attendait d’un monstre de Rang S.

“Ha!”

Il utilisa toute sa force, et finalement la lame traversa sa peau. Le Sanglier Ecarlate se débattit violemment puis il périt.

Beeeeeep. Un son qu’il n’avait pas entendu depuis un moment résonna dans sa tête. Hiiro vérifia son statut.


Hiiro Okamura

Niv: 33
PV: 102/610
PM: 123/1290
EXP: 33089
SUIV: 4210
ATQ: 216 (278)
DEF: 165 (180)
AGL: 301 (303)
HIT: 164 (172)
INT: 267 (271)

[Attribut Magique] Aucun

[Magie] Magie des mots (Chaîne Simple Débloquée | Ecriture aérienne Débloquée | Écriture parallèle Débloquée)

[Titre] Spectateur innocent, Voyageur d’un autre Monde, Maître des Mots, Eventreur, Celui qui est Éveillé, Celui qui Imagine, Tueur de l’Unique, Connard Gourmand, Celui qui suit sa propre voie.

Chapitre précédent <~ Sommaire ~> Chapitre suivant

Publicités

8 commentaires sur “Konjiki no Word Master 20 : Les restrictions de la magie des mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s