Dragon Maken War 40 : Quand je rencontrai un mort (5-6)

Trad & Adapt : Ilanor
Check : Miss X


Yop ! Un chapitre de DMW ! :p Et de la bonne baston là ~ Même si je trouve que plus le temps passe, et plus Azell devient vicieux. Je me trompe ? Bonne lecture !


Elle arriva à la conclusion suivante : quoiqu’elle fasse, elle n’avait aucune chance de vaincre Nibéris. La différence de puissance était trop écrasante.

Elle ne pouvait voir qu’une seule échappatoire. C’était l’attitude de Nibéris. Elle savait que Nibéris ne faisait pas vraiment attention à elle. Malheureusement, elle ne pouvait rien faire de ce fait.

‘Elle me prend à la légère, mais elle n’est pas nonchalante…’

L’inattention de Nibéris était la conséquence de sa confiance dans ses propres capacités défensives. Même si Arrieta se révélait meilleure que ce que Nibéris avait prédit, elle ne pouvait percer la barrière, même en prenant Nibéris par surprise. C’est pour cela que la magicienne était arrogante.

Malheureusement, Arrieta n’avait pas la force de lui déchirer son orgueil. Ce serait possible en utilisant toute sa puissance pour délivrer un coup fatal, mais même distraite, Nibéris ne lui laisserait pas le temps de préparer son attaque.

‘Je ne vais pas pouvoir m’échapper.’

Le but de l’ennemi était de la capturer, donc la meilleure solution était de fuir. Cependant, elle était enfermée dans une barrière de ténèbres, et cela l’empêcherait de s’enfuir.

‘J’imagine que je vais devoir gagner du temps en profitant de l’attitude indifférente de l’ennemi.’

Arrieta décida de croire en ses alliés. Si elle était capable de gagner du temps, alors Azell ferait certainement quelque chose.

Elle rit amèrement de ses pensées.

‘Quand ai-je commencé à…’

Quand avait-elle commencé à autant s’appuyer sur Azell ? Elle n’en savait rien. En ce moment, elle se sentait sécurisée par le fait qu’Azell combatte sur ce champ de bataille. Elle le préférait à mille hommes la soutenant.

Nibéris leva la main en voyant la détermination sans faille d’Arrieta.

« Vous êtes folle de continuer ce combat quand le résultat est joué d’avance. Cela nous fatiguera juste toutes deux.
– Votre arrogance ne peut pas durer éternellement, Dragon-Démon.
– Ce n’est pas de l’arrogance. »

Après avoir parlé froidement, des ténèbres enflammées déferlèrent en enveloppant Nibéris. Elle reprit alors qu’elle était à moitié revêtue de ténèbres.

« Je dis juste la vérité. »

Partie 6 :

Azell se figea en voyant l’être corrompu se jeter sur lui.

‘Ça va être casse pied. Ce truc est casse pied.’

Azell avait une expérience foisonnante contre les êtres corrompus. C’était une technique souvent utilisée par les magiciens noirs de haut niveau pendant la Guerre des Drgons-Démons. La magie ne faisait pas la différence entre alliés et ennemis lorsqu’elle rassemblait les corps en un seul endroit. Habituellement la naissance de l’être corrompu causait aussi d’énormes dégâts aux alliés

Bien sûr, ce n’était pas un opposant effrayant pour Azell. Le problème venait plutôt du fait qu’il était suffisamment casse pied pour le retarder.

‘Je n’ai pas le choix.’

Calmement, Azell prit une unique et profonde inspiration.

Ba-dump !

Son pouls accéléra.

Oooooohhhhg….

Les Anneaux de Vie résonnèrent, et sa magie s’amplifia.

L’énergie magique s’écoulant dans son pouls énergétique accéléra, et s’engouffra dans les Anneaux de Vie. Là, elle s’amplifia en passant le premier Anneau, puis encore en traversant le deuxième Anneau. En arrivant au troisième Anneau, le dernier, l’énergie magique s’amplifiait encore et encore. Le pouls sanguin et les petites vibrations des os participèrent à l’amplification avant qu’elle puisse retourner dans le pouls énergétique. Puis l’énergie magique arriva à son point culminant.

Ba-dump ! Ba-dump ! Ba-dump !

Son coeur battait plus vite, et le flux de magie dans son pouls énergétique accélérait encore et encore. À chaque fois que l’énergie magique traversait son coeur, elle se développait toujours plus. Elle remplissait son pouls énergétique, et comme si ce n’était pas assez, elle s’étendait jusqu’à chaque recoin de son corps. Et pourtant, elle débordait, donc elle commença à s’enrouler autour de son corps.

Ho-ooooooooh !

Ce processus se déroula en un instant. Avant que les ennemis puissent l’attaquer, et avant que l’être corrompu n’arrive à portée, Azell avait déjà fini d’amplifier son énergie magique.
Il pouvait librement contrôler les battements de son coeur, ainsi que chaque vaisseau sanguin de son corps. Cela permettait aux pratiquants de l’Ordre Spirituel de percevoir le temps différemment des personnes normales. Le pratiquant de l’Ordre Spirituel pouvait ralentir ou accélérer sa perception du temps. En ce moment, Azell étirait le temps à l’extrême.

« Bien » murmura Azell à voix basse.

Son corps était loin d’être abouti. Les vaisseaux qui retenaient son énergie magique étaient trop petits. S’il comparait à autrefois, la quantité de magie qu’il pouvait retenir n’atteignait même pas les dix pourcents.

Cependant, c’était assez pour s’occuper de cette situation. La raison, c’était qu’Azell connaissait une technique pour temporairement contrôler l’énergie magique débordante. Il s’enveloppait dedans.

Il avait eu le temps d’amplifier tranquillement sa magie, et maintenant ses adversaires sentiraient un niveau de pouvoir différent s’échapper de lui.

Gwauhhhhhhh !

L’être corrompu courut vers lui. Juste en regardant sa taille on pouvait deviner à quel point il était puissant. Sa force surpassait probablement largement celle d’un ogre.

Ce n’était pas tout. L’être corrompu étant la matérialisation d’une malédiction, son toucher était mortel pour tout être de ce monde.

Azell esquiva la main de l’être corrompu, et recula. Au même moment, il inclina largement sa tête.

Shweeek !

Une lame noire surgit brusquement du sol et manqua de peu le côté de son visage.

Ce n’était pas tout. Le sol continua à projeter des lames de vide, essayant de l’embrocher.

Azell se déplaça comme s’il dansait, et les évita toutes. Puis il s’arrêta net, et, violemment, il tapa du pied sur le sol.

Kooooooooong !

Cela semblait être un coup léger, mais la surface environnante entière tressaillit.

« Koo-uhk ! »

Les sens d’Azell étaient développés à l’extrême, donc il entendit le gémissement lâché par quelqu’un, cinq mètres sous terre. Il provenait de Kirion, qui attaquait ses ennemis en se déplaçant librement dans le sol.

L’énergie vibratoire produite par le coup de pied s’était propagée dans la terre, et elle avait attaqué Kirion. Azell voulait finir Kirion d’un coup de plus, mais il n’en avait pas le temps. Profitant de ce bref instant, l’être corrompu s’était rapproché et balançait son bras.

‘Serres du Dragon du Tonnerre !’

Azell envoya son épée sur une trajectoire similaire à celle du bras.

Kwa-roo-roong ! Kwa-gwang !

Le tonnerre se mêla au bruit de Nibéris attaquant Arrieta. L’épée d’Azell émettait des éclairs de foudre qui déchirèrent le bras du géant corrompu.

Au bruit inattendu du tonnerre, les adversaires qui approchaient Azell pour l’attaquer tressaillirent. Azell utilisa sa méthode de Mouvement Instantané et disparut en laissant une image rémanente.

Pahhhhhng !

Le coup d’épée luisit d’une lumière bleue en laissant une longue blessure sur le dos de l’être corrompu. L’agrégat de pouvoir corrompu constituant le corps se dispersa en se fragmentant.

« C’est vraiment solide. Ennuyant. » grommela Azell.

Puis il détourna le coup supplémentaire qu’il allait asséner avec son épée et frappa d’estoc derrière lui.

Boom !

« Kyaaaa ! »

Un cri aigu résonna, accompagnant un bruit d’explosion. C’était un cri de femme, pourtant la voix était extrêmement rauque. C’était vraiment bizarre.

« Votre cri est étonnamment féminin, Mlle Régina. (ndt : *Chasse des stéréotypes de sa tête…*)

– Ooh-ook… »

Régina gémit. Elle avait utilisé sa technique furtive pour se cacher. Elle avait même dissimulé son énergie vitale, donc elle avait pensé que ce serait le moment parfait pour l’attaquer. Pourtant, Azell s’était aperçu de sa silhouette fantomatique, et il avait contre-attaqué.

Azell sourit en intensifiant son attaque sur Régina. Des lames de force transparentes se précipitèrent vers lui depuis les airs. Azell les dévia, et il se replia soudainement. Au même moment, il inclina son corps vers le sol et frappa à l’épée selon un angle très étrange.

Pah-hahk !

« Koo-uhk ! »

Kirion hurla alors qu’il se préparait à surgir du sol. Il avait décidé de surprendre Azell pendant que celui-ci était concentré sur Régina.

Cependant, Azell l’avait frappé comme s’il attendait précisément cette opportunité.

« Que… Qu’est-ce… ? »

Kirion regarda la fontaine de sang s’échappant de son corps et gémit. Il avait encore la blessure laissée par Azell sur son visage. Ses yeux brûlaient de colère.

« Azell Zestring, fils de pute ! » (ndt : Wha, le monsieur il est grossier maman ! ndc: Alors bouche-toi les oreilles que tu n’as pas petite liche… et je ne suis pas ta mère! Ou alors je m’en souviens pas ^^’ ndt : Maman… Tu ne m’as oublié quand même ? Dis, maman ?)

Avant qu’Azell puisse répondre, Kirion disparut de son champ de vision, puis une sphère de ténèbres s’écrasa à cet endroit. En un éclair et tout en parlant, Azell s’éloigna de plus de dix mètres.

« Vous essayez de me retenir avec juste ça ? Vos supérieurs saisissent très mal la réalité. »

Il était encerclé par 4 ennemis.

L’être corrompu, Régina et Kirion l’encerclaient. De plus, un magicien noir qu’Azell n’avait auparavant jamais vu se cachait dans les ténèbres. C’était lui qui avait tiré la sphère de ténèbres.

« Koo-ook, oooooooh ! »

Kirion titubait, gravement blessé. Il avait arrêté le saignement pour le moment, mais il était en sale état. Il s’était essayé à une attaque-surprise, et pourtant à la place il avait reçu une contre-attaque.

Les yeux d’Azell brillèrent d’une lueur terrifiante.

« Je n’ai pas le temps de jouer avec vous. Finissons-en rapidement. »

Son énergie magique débordait de son corps, et il allait l’utiliser pour prestement vaincre ses ennemis. Comme il émettait une puissance de très loin supérieure à la normale, le fardeau sur son corps était lourd. De plus, cela épuisait rapidement sa force mentale, donc il ne pouvait pas maintenir longtemps cet état.

L’instant suivant, Azell disparut.

‘Quoi ?’

Régina fut prise par surprise.

Ce n’était pas ça. Elle avait pensé qu’il avait utilisé la technique de Mouvement Instantané pour disparaître. Elle se préparait à une attaque dans le dos, quand il apparut de nouveau.

Cependant, il y en avait plus d’un. L’un apparut derrière l’être corrompu. Un autre devant Régina. Puis près de Kirion, et le dernier était derrière le magicien noir.

‘Une technique de clonage ?’

Même les Dragons-Démons avec des sens améliorés ne pouvaient faire la différence entre le vrai corps et les illusions. À ce moment, tous semblaient être des illusions.

« Peut-être croyez-vous que je me cache quelque part ? » dit Azell en apparaissant derrière le magicien noir, terrifiant ce dernier quand il réalisa que son dos était pris pour cible. Il fut un instant trop lent.

« Heeeek ! »

Il activa par réflexe sa magie défensive. Au même moment, l’être corrompu et Régina se dirigèrent vers eux.

‘C’est le vrai !’

Alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir la bouche, les illusions disparurent alors que la présence d’Azell se précisa. Comment avait-il pu découvrir le magicien noir si facilement ? Et Azell l’attaquait en premier ! Même alors qu’elle utilisait son Mouvement Instantané, elle savait que son dernier effort serait inutile.

« Koooh-ahhhhhk ! »

Cependant, elle se figea en entendant un cri provenant de derrière elle.

‘Comment ?’

Azell attaquait le magicien noir, donc pourquoi Kirion hurlait-il ?

Kirion, sérieusement blessé, avait essayé de se cacher dans la terre quand Azell avait bougé. Il avait trop perdu de ses capacités en recevant la longue estafilade et n’aurait pas été capable d’attaquer de nouveau.

À ce moment, Azell avait attrapé sa gorge puis lui avait percé le coeur.

« Kuk, kuh-uh-uhk… Cela ne se peut… »

D’incompréhension, Kirion écarquilla les yeux en rendant son dernier souffle. Azell s’assura qu’il ne respirait plus , puis il s’en débarrassa.

« Cette méthode fonctionne bien contre ceux qui font confiance à leurs perceptions. »

Il avait dissimulé les signes de vie de son vrai corps et avait créé plusieurs clones. Seul l’un d’entre eux possédait des signes de vie similaires à ceux de son vrai corps. Ses ennemis n’avaient pas eu le temps d’étudier ses clones correctement, donc ils avaient confondu le clone avec le vrai corps.

Alors que les adversaires se concentraient sur l’appât, le vrai corps d’Azell s’était attaqué au faible. Il avait tué Kirion.

« Et aussi, je n’ai pas fini.
– Quoi ? »

Avec ces mots sans équivoque, Régina ne put s’empêcher de regarder à la ronde.
Pooh-ook !

Une épée surgissant d’en dessous transperça le magicien noir distrait.

« Kuh-uhk… Comment est-ce possible… »

Le magicien noir était terrifié.

Ddah-ahk !

Azell claqua des doigts. L’épée qui était logée dans le corps du magicien noir commença à répandre une énergie destructive, et détruisit le coeur du magicien noir. Il rendit son dernier soupir avant même de pouvoir hurler.

Azell avait entrecroisé un autre piège avec le premier. Il avait attaqué de derrière après leur avoir fait croire que son vrai corps était autrepart. Puis, à la fin de son premier piège, il avait activé le second, au moment où tous avaient baissé leur garde.

Il haussa les épaules.

« Je vous suis reconnaissant de toujours vous laisser avoir par le même tour. »

Le second piège était une variation de la méthode qu’il avait utilisée dans la forêt de Balan. Il avait volé l’épée d’un monstre pendant qu’il les massacrait, puis il l’avait cachée en utilisant sa technique furtive, et l’avait portée de manière à ce que personne ne le suspecte de l’avoir. Enfin, il avait utilisé cette opportunité pour lancer l’épée.

La différence entre cette fois et la dernière, c’était qu’Azell était maintenant capable de déplacer l’objet lancé d’une manière plus complexe.

Les ennemis étaient distraits par ses clones, et avant qu’ils puissent réagir à sa tromperie… Il avait lancé l’épée cachée au ras du sol. Il l’avait brusquement accélérée, puis il l’avait relevée sur le magicien noir.

« À l’exception de cette demoiselle de la race des Dragons-Démons, vous êtes tous des simplets. Pourquoi ne m’affronteriez-vous pas après avoir étudié un peu plus ? »

Régina trembla en assistant à cette vision terrifiante. Elle ne pouvait plus dominer la terreur qui commençait à monter.

‘Qui est cet homme ?’

Chapitre précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre suivant

Publicités

7 commentaires sur “Dragon Maken War 40 : Quand je rencontrai un mort (5-6)

  1. Bonjour, merci pour le chapitre 🙂 je ne sais pas si je casser l’ambiance mais pour ce chap il y a une erreur de partie non ? parce que pour le chap d’avant y a la part. 4 et 5 et la c’est pareil. Est ce que vous pouvez rectifier l’erreur, merci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s