Evil God Average 2.02 – La situation Dans Différents Pays

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check : Miss X


Uooon ! Voici le deuxième chapitre ! Bon, pour l’instant il ne se passe pas grand chose, et ce chapitre consiste surtout en du blabla politique. Mais je vous promet que ça ira mieux rapidement. Sinon, j’ai commencé la traduction de l’histoire que je ne ferais que toutes les deux semaines, et vous pouvez pas savoir à quel point ça fait du bien de traduire autre chose, avec des petits chapitres. Mais je prie Anri-sama tous les soirs rassurez-vous.


『Bien, parlez-nous de la situation dans les autres pays, s’il vous plaît.』

À l’écran, je vois Tena parler aux gens assemblés.
Autour de la table sont assis les membres importants du Culte, et bien sûr le Joyeux Pape est avec eux.

Depuis l’annonce de la fondation du pays, j’ai envoyé des gens pour voir comment les autres pays allaient réagir. Cette réunion a pour but de présenter les résultats de l’enquête.

Quand à y être moi-même, je préfère laisser Tena en tant que ma représentante et plutôt regarder par écran depuis le sommet du temple. Lili est assise à côté de moi, et elle lit un album pour enfant et en étudie les lettres. Dans ce monde où le niveau d’alphabétisation et les techniques d’impression sont étrangement élevés pour un monde médiéval, apprendre à lire est indispensable (ndt : si savoir lire était peu répandu dans les campagnes, l’école était toujours présente durant le Moyen- ge, bien que très orientée vers l’étude de la Bible. Ce sont les érudits de la Renaissance qui ont fait croire que les gens à l’époque médiévale n’étaient que des illettrés. L’Université de Paris par exemple était très active du XIème au XVème siècle. J’arrête là pour le cours d’histoire.)

Tena s’assoit sur une chaise spéciale, surélevée par rapport à la table. Elle surplombe les gens rassemblés. Comme pour moi, l’apparence de Tena n’a pas changé en devenant un apôtre. Mais elle est maintenant enveloppée dans une sorte d’atmosphère transcendantale (ndt : c’est ce que dit le texte, j’y suis pour rien si ça ne veut rien dire…)

De beaux cheveux blonds, un visage jeune mais digne, et une tenue noire qui dégage une atmosphère mystérieuse, c’est comme si elle était une une princesse ou une prêtresse Shinto.
Euh, en fait elle est vraiment prêtresse.

『Bien, commençons. Pour ce qui est du QG de l’Église de la Lumière Sacrée, la Théocratie de Luxiria, il ont immédiatement rejeté notre annonce. Ils poussent les autres nations à faire de même.』

Un brouhaha agite la réunion.

『Calmez-vous, Anri-sama nous regarde.』

La voix du Pape résonne dans la salle bruyante. Le silence s’abat.
Ben oui, je regarde, mais pas la peine de le dire.

『Nous le savions depuis le début que la Luxiria réagirait comme ça. Le problème, c’est la façon dont vont réagir les autres nations. Comment se passent les choses de ce côté là ?』

Une femme lève la main pour répondre au Pape.

『Je vais faire le premier rapport.』

『Vous êtes… Celle en charge du Royaume de Fortera, n’est-ce pas ?』

『Oui.』

L’endroit où nous sommes appartenait originellement à Fortera. En tant que partie concernée, on peut dire que leur réaction est la plus importante à nos yeux. Je suis vraiment curieuse de savoir ce que contient ce rapport.

『Le Royaume de Fortra a rejeté l’appel de Luxiria. De plus, ils ont formulé des plaintes quant aux mensonges des hauts placés de l’Église. Ils ont créé une nouvelle faction, hostile envers la Théocratie. Quand à l’annonce de notre pays, ils ne l’ont pas rejetée, et choisissent de rester neutres.』

La réunion devient encore plus bruyante.
L’Église de la Lumière Sacrée est la religion officielle de tous les pays humains, et c’est la première fois de son histoire que quelqu’un s’oppose à elle. Mais créer une nouvelle faction n’est peut-être pas vraiment s’opposer à l’Église.

『La Nouvelle faction s’appelle les Originaux, qui sont fidèles aux enseignements de la Déesse.』

『Quelle a été la réaction de la Théocratie ?』

『Leur Pape a exprimé du regret, et demande à ce qu’il reconsidèrent cette décision.』

Cette réponse à la question du Pape est évidente. Mais s’ils allaient revenir sur cette décision, ils ne l’auraient pas faite pour commencer. Les deux pays vont devenir hostiles l’un envers l’autre.

『Les autres nations attendent de voir comment cette confrontation va se développer. Les choses sont dans une impasse.』

Néanmoins, je me demande ce qu’il se passe.
Du point de vue de Fortera, notre pays──auto-proclamé, mais──notre pays a volé une partie de leur terres, et nous nous sommes déclarés être une nation. Fortera auraient dû être les premiers à rejeter notre annonce. C’est ce à quoi je m’attendais.
Mais ils ont choisi de rester neutres, et de se rebeller contre le QG de l’Église. Je ne comprends pas cette décision.

“La situation a-t-elle progressé ?”

Je me retourne vers la voix qui s’adresse à moi. Je vois une personne qui aurait dû se trouver dans le Territoire des Démons, à enquêter. Leonora. Au moment où je me suis retournée, elle a détourné le regard. Ce mouvement était très fluide… Elle s’y est habituée, n’est-ce pas.

“Bon retour.”

“Merci, je viens juste de rentrer.”

Pour ce qui concerne les informations sur le Territoire des Humains, je peux plus ou moins laisser ça au Pape et aux autres. Mais évidemment, ça ne fonctionne pas chez les Démons. Puisque nous sommes en plein milieu des deux, je ne peux pas négliger de rassembler des infos sur les agissements des Démons. J’ai donc demandé à Leonora de m’aider. Bien sûr, elle ne me révèlera rien qui soit néfaste à son pays, mais nous ne sommes pas hostiles envers les Démons, donc même des informations banales nous suffisent.
C’est vrai, je devrais demander ce qu’elle pense de ce qu’elle a entendu. Elle est de sang royal, donc elle doit comprendre ce que Fortera mijote. Toutefois, je m’inquiète du fait qu’elle ne réfléchit qu’avec ses muscles…

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

“Je vois…”

La discussion continue, mais comme j’ai entendu le plus important, je décide de faire une pause et d’en parler avec Leonora autour d’un thé. Elle croise les bras, et réfléchit pendant un moment. Tout en jouant avec Lili assise à côté de moi, qui regarde les gâteaux avec des étoiles dans les yeux, j’attends que Leonora prenne la parole.

“Hmm, trois choses me viennent à l’esprit.”

“Lesquelles ?”

On peut compter sur elle. Je m’excuse d’avoir pensé que tu ne réfléchissais qu’avec tes muscles.

“La première, c’est qu’ils ont simplement peur de toi.”

“…”

J’ai été stupide de te faire un compliment. Enfin, je pense aussi qu’ils ont peur de moi. Je suppose qu’elle n’a pas tord, mais c’est une réponse plutôt décevante, vu à quel point je l’attendais. Pendant que je suis affalée sur la table, Lili me caresse les cheveux avec sa petite main. Quelle gentille fille.

“La seconde, c’est que Fortera et les échelons supérieurs de l’Église de la Lumière Sacrée avaient déjà une sorte de désaccord.”

“Désaccord ?”

“Oui. Quand l’armée de Fortera nous a attaqué, je t’ai dit 『si un problème à l’intérieur de leurs frontières est réglé par l’Église ou l’Ordre, ils leur devront une faveur. 』, n’est-ce pas ? Donc l’Église savait que ça arriverait, et pourtant ils ont quand même tenté de rassembler l’Ordre. Peut-être que s’opposer au Dieu du Mal est le plus important pour eux, mais il est aussi possible qu’ils avaient un désaccord avec Fortera.”

“En d’autres mots, rassembler l’Ordre avait pour but de mettre la pression sur Fortera ?”

“Ce ne sont que des hypothèses, mais oui.”

Je vois. Si je considère que ce qu’elle dit est vrai, il semble raisonnable que le Royaume et la Théocratie se soient disputés.

“La troisième, c’est… la relation avec le Territoire des Démons.”

“…?”

De quel genre de relation parle-t-elle ?
En me voyant pencher la tête d’un air interrogateur, elle continue de parler.

“Même dans le Royaume de Fortera, nous nous trouvons au plus près du Territoire des Démons. Fortera est la ligne de front contre les démons. Mais si un pays apparaît ici, cette situation va changer. Ça ne me paraît pas absurde qu’ils préfèrent perdre un petit bout de territoire pour gagner de nombreux avantages.”

“C’est…”

En clair, nous utiliser comme bouclier contre le Territoire des Démons ?
S’ils font ça, ça expliquerait leur neutralité envers nous. S’ils veulent nous utiliser comme bouclier, ce ne serait pas logique de vouloir nous contrarier. Ni de devenir nos alliés.
Dans le premier cas, nous deviendrions un ennemi supplémentaire,et dans le second, ils ne pourraient pas nous utiliser contre les Démons.
Et en devenant neutres envers la Nation du Dieu du Mal──tant qu’ils ne s’opposent pas à nous, ils dégraderont leurs relations avec l’Église. Et comme ils le savaient, ils se sont révoltés contre la Théocratie de Luxiria. J’ai bon ?

“Les deux sont possibles. Et peut-être même en même temps. Ça pourrait très bien être toutes ces raisons combinées après tout.”

Ça doit être ça.
Pour l’instant, le fait que notre ennemi le plus crédible, Fortera, est dans une impasse diplomatique avec Luxiria nous est très pratique.
Nous devons travailler sur notre apparence en tant que nation tant que nous le pouvons.

“D’ailleurs, qu’en est-il du Territoire des Démons ?”

“Ahh, ils se contentent d’observer. Les Démons ne sont pas fans du “Dieu du Mal”, mais c’est parce qu’il s’agit d’une idée des humain pour diaboliser notre Dieu des Ténèbres. Comme tu n’as rien à voir avec notre Dieu, il n’y a aucune raison de t’être hostile. S’il apparaît que par mon biais nous pouvons arriver à une entente mutuelle, ils vont probablement garder cette relation à l’avenir.”

“Je vois…”

Je suis soulagée d’entendre ça.
Au moins, pour l’instant, je peux me concentrer sur les problèmes venant du Territoire des Humains.
L’”estomac” plein, je frotte mes yeux somnolents tout en caressant la tête de Lilli, et je soupire de soulagement.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

『Je suppose que cela résume la situation dans les autres pays, et la gestion du nôtre. Enfin, il y a une chose que j’aimerai que vous transmettiez à Anri-sama, Tena-sama.』

『De quoi s’agit-il ?』

Mn ?
Il semble qu’ils aient terminé les trucs compliqués pendant que je dormais, mais le Pape commence à parler de quelque chose.

『En vérité, j’ai pensé à un plan pour faire connaître à tous la splendeur de Anri-sama. J’aimerais cependant vérifier les détails avec elle』

Qu’est-ce qu’il mijote… ?
Je suis inquiète. Terriblement inquiète.

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

16 commentaires sur “Evil God Average 2.02 – La situation Dans Différents Pays

  1. Est ce que ce personnage prépare à nouveau un autre plan tordu, pour se faire reconnaître d’Anri ?!
    Je veux dire il est tellement à fond dans son délire, que s’en est flippant, parfois! 😅
    Je suppose qu’il ne faut pas s’attendre à mieux d’un ex personnage secondaire !
    Pour une certaine raison, je pense qu’Anri a de quoi s’inquiéter ! HaHa

    En tout cas j’ai hâte de voir la suite, merciiiii pour ce chapitre ! ❤️

    PS: je suis impatiente de voir le nouveau novel ! Tu le sort quand ?

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s