Evil God Average 2.01 – Le Début d’une Histoire Sombre

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check : Miss X


Uooon ! Le voici le voilà, le début de l’arc 2 ! Bonne année ! Bon, ce chapitre est lent et ne sert pas à grand chose, mis à part de transition. Et il est plutôt drôle (comme d’habitude). Le titre, « histoire sombre », fait référence au passé obscur de ceux atteint de chuunibyou. L’époque où ils se prenaient pour des dieux, mais qu’ils préfèrent oublier. Devenir une déesse rentre clairement dans cette catégorie (vous saviez que je suis Fenrir, le Loup qui dévore Odin lors du Crépuscule des Dieux ?). Sinon, j’ai aussi trouvé ce que je vais traduire après (en attendant la traduction anglaise du troisième arc). Mais je ne vous en dis pas plus, ce sera pour le mois prochain si tout va bien. Enjoie.


J’ai entendu un dicton qui dit qu’il est plus facile de détruire que de créer.
C’est un dicton assez paradoxal qui met en relief la difficulté de créer.
Que ce soient des bâtiments, de l’art, ou de la culture, créer demande de nombreux efforts et du temps.

Mais si je devais ajouter quelque chose──

──ce serait que ranger après avoir créer quelque chose par accident est tout aussi difficile. Y compris pour les mauvaises actions accidentelles.

Et si je devais encore ajouter quelque chose──

──ce serait que si on laisse le rangement à quelqu’un d’autre parce que c’est difficile et compliqué, ça risque de devenir encore pire.

Le temple nouvellement érigé, l’armée de Fortera mise en déroute, les fidèles du Dieu du Mal sauvés grâce à ça, et plus que tout, moi-même, qui suis devenue la Déesse du Mal.
Il y a tellement de problèmes que je ne sais même pas par où commencer. Je décide de créer un ordre d’importance et d’allouer du personnel où je peux. Cette façon de penser ne devrait pas poser de problèmes.
Et pour moi, ce qui a le plus d’importance, c’est faire face au fait que je sois devenue une divinité du mal. Tout le reste a moins d’importance. Je pense toujours que ma façon de réfléchir est la bonne.

C’est donc pourquoi… C’est pourquoi…

“En tant que servant de notre éminente déesse──Anri-sama, moi, le Pape Harvin, déclare par la présente, la fondation de la 『Sainte Théarchie d’Anri』 !”

Je veux croire que ce n’est pas de ma faute.
Et j’aimerais que tu arrêtes avec ce nom. Vraiment.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Les fidèles du Dieu du Mal sont hébergés au premier étage du temple, et je les ai laissés aux soins de Tena et Leonora. Même si je dis ça, je n’ai aucune intention de m’occuper d’eux et des menus détails. L’idée de base c’est qu’ils s’occupent d’eux-mêmes.

“Et donc, comment en est-on arrivés là !?”

“Même si tu me le demandes… tu sais ?”

“J’ai juste transmis le message, 『Rassemble tes fidèles là-bas.』, exactement comme vous me l’avez dit, Anri-sama, mais…”

Après qu’elles soient revenues au sommet du temple, Tena et Leonora m’ont rapporté les détails du discours que le Joyeux Fondateur──maintenant, le Joyeux Pape, a donné, mais apparemment Tena a transmis le message tel quel. Alors pourquoi est-ce qu’on parle maintenant de fonder un pays…?

“Tu devras probablement lui demander toi-même… Mais de toutes façons, maintenant qu’il a fait une telle déclaration, tu ne peux pas aisément revenir dessus, tu sais ?”

“Je sais.”

En plus, même si nous déclarons la fondation d’un pays, nous ne sommes pas reconnus par les autres pays. En même temps, nous n’en sommes pas un. Nous sommes seulement un temple accueillant un millier de réfugiés. Mais il n’y a pas encore de maisons donc c’est logique.
Mais comme cette annonce à déjà été faite aux fidèles, il est trop tard pour rectifier.
Bien sûr, je pourrais utiliser mon statut divin pour les forcer à retirer l’annonce, mais une fois que je réfléchis aux conséquences chaotiques d’un tel acte, je n’ai pas pu m’y résoudre.

“Pourquoi connaissent-ils mon nom ?”

“Ils m’ont supplié, 『Je vous en prie, dites nous !』 donc j’ai fini par céder, mais… Ai-je fait une erreur ?”

Je réponds à Tena en hochant la tête.
Je ne le lui ai pas interdit, et comme ce sera bénéfique d’être connue parmi les fidèles, je n’ai aucune intention de la critiquer. Parce que juste après l’annonce, mon estomac a été rempli. À ce moment je ne savais pas ce qu’il se passait et j’ai sombré dans la confusion, mais l’annonce qui a rendu mon nom connu a amélioré l’efficacité de leur foi. C’est du moins ce que j’ai conclu.

En tant que divinité, je n’ai besoin ni de manger, ni de boire, ni d’utiliser la salle de bains. En échange, ma satiété dépend de la foi des gens de ce monde envers moi. Je suppose que c’est ce qu’il se passe.
Pour l’instant, j’ai de la foi, je suis heureuse et l’estomac plein. Mais si la foi diminue trop, je vais avoir faim. Non seulement ça, mais même manger de la nourriture ne me satisferait pas. Tant que la foi envers moi n’est pas restaurée, je risque de mourir…
Créer un pays va être avantageux. La célébrité va me remplir l’estomac. Mais même si ça résout certains problèmes, d’autres apparaissent et me donnent la migraine. Je m’inquiète aussi de la réaction des pays voisins.

Je souhaite vivre tranquillement, mais je ne veux pas non plus souffrir et mourir de faim. L’idéal serait une impasse où je conserve juste assez de foi, sans me faire envahir par les autres.
Enfin, simplement le fait que je sois le DIeu du Mal me rend suffisamment célèbre…

“Au moins, change le nom.”

“Pourquoi ? N’est-il pas parfait ?”

“Je le pense aussi. Et de plus, le nom est déjà bien connu parmi les fidèles, donc le changer maintenant serait…”

C’est vachement embarrassant. Suffisamment pour que je me roule en boule dans mon lit.
En plus, pourquoi est-ce qu’un pays adorateur du Mal commence par “Sainte” !? Je veux vraiment savoir !

“Ce n’est pas seulement les fidèles, tu sais. Ce type a déjà envoyé des lettres à toutes les nations après tout.”

Pourquoi est-il aussi inutilement proactif, bon sang !? Si ce nom s’est déjà propagé aussi loin, n’est-ce pas impossible de changer !?
Laisser ce nom de pays être connu dans le monde… Qu’est-ce que c’est que cette torture par la honte !?

Attends, attends, attends. Maintenant que j’y pense, il y a un problème plus pressant.
Envoyer un message qui dit “Nous avons créé une nation du Dieu du Mal” à tous les pays, ça ne reviendrait pas au même que d’envoyer une déclaration de guerre ?
Et nous sommes encore très loin d’être une “nation”. Nous ne sommes même pas un “village”.

“Tous les pays vont nous attaquer.”

“Pour l’instant tout ira bien, mais il ne faut pas que tu baisses ta garde.”

Je demande à Leonora “pourquoi” d’un regard et… elle détourne la tête. Même si je suis devenue une divinité, mes Yeux Mystiques sont en bonne santé. Je suis juste soulagée que ça n’est pas empiré.

“Le pays à côté du nôtre est le Royaume de Fortera. Avec ce qu’il s’est passé l’autre jour, ils vont probablement réfléchir avant de tenter une invasion.”

C’est vrai que j’ai terriblement menacé leur armée. Je suppose qu’ils n’attaqueront pas tout de suite. Toutefois, comme l’a dit Leonora, je ne peux pas baisser ma garde. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils n’essaient.

“Pour l’instant Tena, ils peuvent utiliser les trois premiers étages du bâtiment. Et je vais laisser la gestion du pays à ce Pape.”

“Oui, Anri-sama. Je comprend.”

Même si je suis inquiète à l’idée de choisir ce Pape…. Terriblement inquiète. Il est le médiateur du culte, et il n’y a aucune raison de changer ça.
En plus, je ne vois personne d’autre pour cette fonction.
Par ailleurs, j’utilise le cinquième étage du temple comme résidence secondaire, et j’y ai préparé des chambres pour Leonora et Tena. Quant à Lili, elle est trop jeune pour être seule, donc elle dort avec Tena. Néanmoins, Tena a été très occupée récemment, donc je m’occupe d’elle assez souvent. Ça a peut-être eu un effet, parce que tant que je ne la regarde pas dans les yeux, elle est plutôt attachée à moi. Je suis émue.
Le 4ème étage sert de ligne défensive. Mais la véritable forteresse est au 31ème étage du donjon, donc ce n’est pas grave si je dois abandonner celui-ci.
Le coeur du donjon y est toujours, mais j’ai placé un coeur secondaire au 5ème étage du temple. Il a un certain nombre de fonctions scellées, comme celle d’ajouter un étage, mais en échange je peux vérifier ce qui se passe dans le donjon sans être tout en bas. Mais il ne fonctionne pas comme coeur de secours. Si le coeur principal est détruit, celui-ci se brisera aussi.

Je n’avais pas vraiment décidé de quoi faire des 3 premiers étages du temple, donc je les ai offerts pour la fondation du pays. Avec le temple comme base, ils vont probablement raser les arbres autour et créer une ville. Seulement, je ne connais pas grand chose à ce sujet. J’ai donc laissé quelqu’un d’autre s’en charger. J’ai aussi laissé tous les contacts avec le Joyeux Pape à Tena. Je suis vraiment navrée pour elle, mais dès que je pense à l’enthousiasme de ce type, j’ai peur de le rencontrer en face-à-face.

Par ailleurs, même si les étages du temple sont en surface, ils font quand même partie du donjon. J’ai fait en sorte que les monstres n’y apparaissent pas, mais je n’ai rien pu faire pour les miasmes. Mais contrairement aux autres étages, ceux du temple sont à l’air libre, donc j’ai résolu le problème en aérant.

“En parlant de ça, est-ce que ça ira pour toi si tu restes ici, Leonora ?”

Nous avons stoppé la conversation pour que je puisse donner à Tena les instructions pour le Pape. Mais je me suis soudainement posé cette question.
Elle m’a aidé pour pas mal de choses, en y pensant plus attentivement, n’est-il pas problématique de recevoir “de l’aide d’un autre pays” ?

“Aucun problème. Mon pays aussi a tourné son regard vers cet endroit, tu vois. Ils veulent savoir ce qu’il se passe. Je te donnerais un coup de main, en échange de me laisser rester ici.”

“… Merci.”

Leonora passe ses doigts dans ses beaux cheveux d’argent, et elle rougit quelque peu, détournant le regard (ndt : tsundere…)

“C-, Ce n’est pas vraiment une raison de me remercier. Ce sont les ordres de mon pays, n’est-ce pas ? Je suis en quelque sorte une espionne, tu sais.”

Si tu volais des informations, tu n’aurais pas besoin de me le dire. Mais le lui faire remarquer serait grossier.
C’est clair qu’elle s’inquiète pour moi.

“E-, En parlant de ça, as-tu saisi les effets de ton ascension au rang de Dieu du Mal ?”

“À moitié.”

Je ressens le besoin de foi, mais en échange, je n’ai plus besoin de manger, excréter ou dormir. Je ne connais pas mon espérance de vie, mais étant une divinité, je suis probablement immortelle. Mon mana, mes compétences et tout ça ont augmenté de manière généralisée.
Mais même si je n’ai plus besoin de m’alimenter ni de me reposer, ça ne veut pas dire que je ne peux pas le faire. Je n’ai en rien changé mon rythme de vie. Je veux continuer de vivre comme une personne normale pour ma stabilité mentale. Ce n’est en aucun cas parce que je ne grossis pas peu importe la quantité de nourriture ou l’inaction. .
J’ai un peu peur de ce qui se passera quand j’utiliserai mes pouvoirs d’administratrice, donc je ne les ai pas encore essayés.

“En plus, je peux changer de tenue à présent.”

“Hah?”

Même avec les malédictions du tantô et du manteau, ma divinité me permet de passer outre. Mais ce n’est pas comme si ces malédictions avaient été brisées. Il serait plus juste de dire que je suis la seule à pouvoir les équiper et les enlever.
En entendant ça, Leonora m’a répondu…

“Désolée de te dire ça alors que ça à l’air de te rendre heureuse, mais ces vêtement font partie de ton identité de Déesse. Si tu en change trop souvent, ça va causer des problèmes.”

“Pourquoi ?”

“Pourquoi ? Si un Dieu change continuellement de tenue, ce serait contre nature, non ?”

…En effet, je n’ai jamais entendu parler d’un dieu qui change tout le temps de tenue.
Même sur les statues et autre, il est normal qu’ils portent toujours la même tenue.
Alors que je peux finalement changer de vêtements… On dirait que je ne pourrais jamais m’occuper de la mode.
Est-ce aussi la malédiction du Dieu du Mal ?

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

10 commentaires sur “Evil God Average 2.01 – Le Début d’une Histoire Sombre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s