Evil God Average 2.03 -Progression de l’Hérésie

Traducteur & Adapt : Keyleth
Check : Miss X


Uooon ! L’histoire continue et un début de scénario s’amorce ! Le premier février je sortirais le prologue et le premier chapitre de la nouvelle histoire que je traduis. Je vous préviens, le personnage principal est aussi une fille (mais si il y a une histoire d’amour claire, elle est reléguée au… troisième plan ? Donc ceux qui ne supportent pas les histoires d’amour, ne vous en faites pas).


『Au commencement, Anri-sama créa le monde.
Les Hommes, les animaux, les plantes ; toutes les choses qui existent ont été créées par la main d’Anri-sama.
Néanmoins, les Hommes, stupides, l’ignoraient.
Sophia la Déesse du Mal était jalouse d’Anri-sama, et a prétendu que ces succès étaient les siens, et le peuple vénéra la maléfique Déesse Sophia.

Anri-sama, qui pleurait en voyant le monde peint de la couleur de l’hérésie, décida qu’elle allait épurer le monde, et ne laisser que ses croyants.
Les fidèles de la Déesse du Mal Sophia brûleront en Enfer pour toute l’éternité.
Seul ceux qui croient en Anri-sama pourront accéder à ce monde nouveau, et obtiendront le bonheur éternel.』

Après avoir lu les mots écrits sur le papier dans ma main, je lève les yeux et voit le Pape debout, les yeux brillants, attendant je ne sais quoi. En voyant son visage subtilement fier de lui, le fait que son apparence soit son seul point positif me fait sortir de mes gonds.

《…Leonora.
-Oui..

Faiya~ (ndt : onomatopé pour le feu, tiré de l’anglais “fire”, prononcé à la japonaise)

《NOOOOOOH――――!?

Leonora est debout à côté de moi et lit par dessus mon épaule. Quand j’ai brûlé le document, le Pape s’est mis à crier.

Je ne voulais pas le rencontrer, donc j’ai envoyé Tena pour me représenter. Mais il a spécifiquement demandé que je jette un coup d’oeil à quelque chose. Je me suis embêtée à construire cette salle d’audience au 4ème étage du temple, mais je ne pensais pas devoir lire quelque chose comme ça. J’ai créé cette salle d’audience parce que je ne peux pas aller au 3ème et en dessous vu qu’ils me traitent comme une déesse (ndt : t’en est une en même temps !), et je ne voulais pas non plus l’inviter au 5ème étage.
Je ne voulais pas non plus qu’il rencontre Lili. Pour lui, je l’ai dévoré. Et Lili ne voudrait pas voir quelqu’un qui a essayé de la tuer.
Seulement, même si je sais qu’il a essayé de tuer quelqu’un qui m’est proche, je ne me sens pas dégoutée en le voyant. Je pense que c’est parce que sa personnalité est trop intense, ces sentiments sont noyés.
Je me demande ce que Tena ressent. Elle se comporte normalement avec lui.

《Pourquoi, Anri-sama――――!?

《Uwah-

Le Pape s’approche les yeux inondés de larmes, et par réflexe je l’envois voler avec une balle d’ombre. C’était tellement soudain que je n’ai pas pu retenir ma puissance. C’est ce que je pensais, mais le Pape se relève immédiatement, indemne. Je suis mal placée pour dire ça, mais est-ce qu’il est humain ?
Pour commencer, mes yeux qui forcent la fille du Roi Démon en dogeza n’ont pas l’air d’avoir d’effet sur lui… Ou plutôt, devrais-je dire qu’il a l’air un peu excité ? Ça me donne envie de détourner les yeux…

《Mes excuses, j’ai perdu mon sang-froid. J’ai terriblement honte. Mais pourriez-vous me dire ce qui ne vous a pas plu ?

Même si tu agis comme un gentleman maintenant, c’est trop tard tu sais ?
Et même si tu me demande ce qui n’allait pas, c’est plus difficile de dire ce qui allait. C’est la première fois que je vois un truc tellement mauvais que c’est plus difficile de trouver des points positifs (ndt : normal, Ari-sama n’a pas vu Star Wars VII… Oui je trolle, il est pas mauvais, c’est juste une arnaque qui n’a ni queue ni tête). Mais commençons par le pire du pire…

《C’est de l’agressivité gratuite. Et beaucoup de choses sont déconnectées de la vérité.

Même sans cette agressivité, l’Église nous sera hostile de toutes façons. Mais autant ne pas les provoquer bêtement. Nous avons la chance que leur regard soit tourné vers un autre pays, je ne veux pas qu’ils se tournent vers nous pour une bêtise. Et pourquoi suis-je décrite comme la créatrice du monde ? Je ne me souviens pas avoir fait ça.

《Certainement, il y a quelques exagérations par-ci par-là.

Quelques ? Donc c’est ça qu’il entend par “quelques”?
Au lieu de parler “d’exagération”, moi ce que je vois c’est un tissu de mensonges.

《Toutefois, nous avons besoin de quelque chose pour rassembler les gens de notre pays. Pour ça, je voulais créer un texte sacré. Pour susciter l’intérêt, c’est mieux de lui donner un peu d’impact, n’est-ce pas ?

J’en peux plus. Rien qu’imaginer une nation formée par des gens rassemblés par ce type de texte me donne la chair de poule.
Mais son idée de texte sacré n’est pas si mauvaise. Je ne veux pas non plus être affamée donc je ne peux qu’accepter son idée de propager la religion.
Alors dans ce cas…

《Je m’occupe des Écrits Saints》

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

J’ai peut-être parlé trop vite.
Je tiens ma tête entre mes mains, une feuille blanche devant moi.
J’ai accidentellement dit au Pape que je l’écrirais──il est parti satisfait──mais, depuis, le pinceau dans ma main n’a pas bougé.
Je viens de me rendre compte que les divinités ne peuvent pas écrire ce qui est vénéré en eux, car ils manquent de recul, mais c’est bien trop tard.

Et le reste est aussi compliqué.
Parmi les croyants rassemblés dans le temple, beaucoup sont désespérés par l’Église ou le système de classes sociales. Je dois donc écrire quelque chose de révolutionnaire et de réformiste qui prône la destruction du système actuel. Je n’ai pas d’autre choix que de faire un texte contre l’Église et les autres pays.
Mais comme je l’ai dit tout à l’heure, je ne veux pas me les mettre à dos, donc je veux faire quelque chose qui les provoque le moins possible (ndt : blague à part, elle pourrait les détruire si elle le voulait…)..

《Anri-sama ? Êtes-vous toujours debout ?
-Tena…》

Après avoir soupiré devant mon inhabileté à progresser, j’ai entendu quelqu’un m’appeler depuis l’extérieur de la pièce. Tena a mis Lili au lit, et elle est venue voir comment je m’en sortais.

《Vous surmener est mauvais pour la santé, Anri-sama. Je pense que ce serait mieux si vous alliez vous coucher…
-Tout va bien. Tu peux aller dormir, Tena.
-Anri-sama…》

Je ne mens pas. Je vais toujours bien. Après être devenue une déesse, je n’ai plus besoin de dormir. Faire quelques nuit blanches ne va pas affecter ma santé. La fatigue physique ne me concerne plus.

《Si tu ne prévois pas d’aller te coucher tout de suite, pourrais-je te demander un peu de thé ?”
-À votre service.》

Je sais qu’en tant qu’apôtre, Tena doit toujours manger et dormir. Contrairement à moi, elle a besoin de se reposer. Je suis heureuse qu’elle s’inquiète pour moi, mais elle doit aller s’allonger après m’avoir apporté du thé.

Après qu’elle m’ait servie, je m’apprête à lui dire d’y aller, mais elle parle en premier.

《Vous ne progressez pas ?》

Peut-être a-t-elle compris que quelque chose me tracasse. J’acquiesce sans un mot. Quand on chiffonne des pages et des pages, on ne peut pas appeler ça du progrès.

《Qu’est-ce qui vous inquiète ?
-Je ne peux pas écrire quelque chose qui prône la réforme du système sans me mettre l’Église ou les autres pays à dos.》

En le disant à voix haute, l’impossibilité de la tâche me donne la migraine. Mettre en place une réforme, c’est chercher la bagarre avec ceux qui profitent du système.

《Umm, en quoi cette réforme est-elle nécessaire ?
-Pourquoi ? Eh bien….》

“Parce que c’est ce que veulent les fidèles”. Je m’apprêtais à lui répondre ça, mais je me suis arrêtée.
Est-ce que c’est vraiment ça qu’ils veulent ?
Beaucoup en veulent à l’Église et au système, c’est certain. Mais si vous me demandiez si tous veulent la réforme, je ne pourrais pas répondre que c’est ce que j’ai entendu.
Ce que les gens trahis et blessés veulent c’est plus une idée vague comme : “quelque chose de juste”. Même sans religion, ils trouveraient un autre soutien.
Et je n’ai pas besoin de forcer une réforme pour obtenir cette “justice”. Je n’ai pas besoin de m’embêter avec des sujets compliqués comme la diplomatie. Tant que je parle d’éthique et de morale, que je présente “comment le choses doivent être”, alors ça suffira.

Je sens dans mon esprit comme un rayon de soleil perçant les nuages noirs qui me tourmentaient.

《On dirait que vous allez mieux maintenant. Je ne veux pas vous déranger, je vais me retirer.》

Elle a dû se sentir soulagée de voir que je vais bien. Elle s’incline en souriant. Je lui fais un signe de la tête.

《Bonne nuit, Tena. Et…. merci.
-Bonne nuit, Anri-sama.》

Elle a raison. Pas besoin de sortir le grand jeu.

Pour finir, je n’ai écrit que les bases. En regardant la façon dont la religion de la Lumière Sacrée se répand, on peut dire que je peux écrire ce que je veux. Les trucs religieux et tout le reste seront rajoutés par le Pape et ses ouailles.

Mn. Je peux écrire à présent.
Je me concentre, je me retourne vers la feuille et je commence à mettre des mots sur mes pensées.

[Le Livre Noir]
Un objet considéré comme un “Danger de rang S”.
On dit qu’il est imbu de la malveillance du Dieu du Mal. Parmi les objets existants, sa malédiction est particulièrement puissante.
Ceux qui recevront cet objet continueront à souffrir de la malédiction tant qu’ils n’en auront pas écrit une copie, et donné ladite copie à quelqu’un. De plus, la copie sera elle aussi maudite, et propagera la malédiction sans fin.
Enfin, cet objet est indestructible.


Liste des infortunes du bouquin maud… Je veux dire, du “Livre Noir” :

Vous souffrirez de calvitie.
Vous oreilles se boucheront dès que vous grimpez en altitude.
Vous sentirez que quelqu’un vous appuie entre les sourcils (ndt : selon les japonais, c’est l’endroit le plus douloureux qui soit).
Vous attraperez le rhume des foins.
Vous aurez une diarrhée fulgurante quand vous serez à des endroits sans toilettes (ndt : ils peuvent faire dans la nature, c’est pas vraiment un problème, sauf bien sûr dans les villes, mais là y’a des toilettes je pense).
Vous vous réveillerez tous les matins avec une crampe à la jambe.
Vous vous cognerez tout le temps le petit orteil sur des meubles.
Vous donnerez inconsciemment votre véritable opinion.
Vous finirez toutes vos phrases en disant “dieudumal”. (ndt : Bonjour dieudumal. Je voudrais un croissant et une baguette, s’il vous plaît dieudumal).

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

14 commentaires sur “Evil God Average 2.03 -Progression de l’Hérésie

  1. en quelque sorte … ces malédiction sont vraiment terrible ?!
    Anri-sama est une sadique!

    S’il suffit d’en faire une copie, alors, ( pas à la main, si ?) réservez moi un exemplaire!

    PS: Merciiii pour ce nouveau chapitre!
    hélas un peut trop court!!! é_è
    J’ai hâte de lire la suite ! ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s