Maître des âmes 33 : Énergie spirituelle

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Enjoy.


Bom ! Bom !

Le bruit devenait de plus en plus retentissant, et les tremblements au sol redoublaient en intensité. Au loin, les arbres massifs tombaient au sol aussi facilement que de l’herbe qui se pliait sous les pieds. Au bout de quelques secondes, la créature tant redoutée par tous fit alors son apparition.

Sa tête atteignait la cime des arbres. Son corps était aussi imposant qu’une maison et sa fourrure grisâtre semblait incroyablement épaisse et robuste. De la bave coulait le long de ses crocs tandis que ses yeux rouges sang étaient en train de balayer lentement la zone. On aurait dit que celui-ci était en train de choisir l’ordre dans lequel il allait manger ses proies et l’atmosphère devenait de plus en plus lourd.

« C’est un grizzly-démon. Sois prudent petit ! » L’avertit Shen.

Son coeur battait à toute allure, mais il s’efforçait cependant d’observer la situation le plus calmement possible. L’attention de la meute était à présent en grande partie tournée vers le grizzly-démon. Bien que la bête soit seule, toute la meute semblait sur ses gardes.

Les instincts de ces créatures démoniaques étaient particulièrement affûtés. Si la meute réagissait ainsi, cela voulait dire que cette bête était capable à elle seule de faire face à tous ces loups en même temps.

La douleur à son épaule était toujours lancinante et il avait hâte de s’échapper, mais Fang jugea que ce n’était pas encore le bon moment. C’était risqué mais le meilleur moyen de s’en tirer était d’attendre que le combat entre les bêtes démoniaques commence.

« Grr… »

La meute resta immobile, n’osant pas faire le premier pas. Après avoir fini de regarder toutes les créatures vivantes en face de lui, le grizzly-démon ne se fit pas prier une seconde de plus… et passa à l’attaque !

« Danger ! »

Fang plongea au sol immédiatement. Il avait à peine touché le sol qu’il sentit une violente bourrasque passait au-dessus de lui. Malgré sa taille et son poids, cette créature était bien plus rapide et agile qu’elle ne le paraissait. Si Fang n’avait pas été constamment sur ses gardes, il n’aurait pas eu le temps de réagir !

« Aoouuuhh ! »

Grâce à sa rapide réaction et à sa petite taille, Fang s’en était bien sorti. Ce qui n’était pas le cas pour trois des loups de la meute, qui furent balayés par cette première attaque.

Toujours au sol, Fang jeta un bref coup d’oeil sur les alentours. Il constata alors avec stupéfaction que ces loups des ombres qui lui avaient donné tant de fil à retordre étaient maintenant dans les airs. Leurs gémissements parvenaient à ses oreilles tandis qu’il vit avec horreur que les trois loups projetés étaient pliés dans des angles inhabituels. Leur sang se répendait dans l’air tandis que leurs os et leurs organes étaient à présent visibles sous l’éclat de la lune.

Cette vision donna des sueurs froides à Fang. Une seule attaque avait suffi à créer un tel carnage. La puissance derrière la frappe de ce grizzly-démon devait être terrifiante ! Fang osait à peine imaginer ce qu’il adviendrait de lui s’il venait à subir l’une de ces frappes.

Les trois loups étaient sans aucun doute morts. Ils s’étaient écrasés lourdement contre des arbres ou au sol un peu plus loin et ne bougeaient plus d’un pouce. Nullement affecté par ce spectacle, cette attaque fut comme un signal de départ, et le reste de la meute se précipita alors vers le grizzly-démon dans un déluge de hurlements féroces.

« Maintenant ! »

Fang n’avait aucune intention de rester ici plus longtemps. Maintenant que tout le monde s’était mis en mouvement, l’occasion était rêvée pour s’éclipser. Il se leva rapidement, et fonça dans la direction opposée à celle de la meute.

Durant sa course, un loup qui était parti pour attaquer le grizzly sauta sur lui quand il arriva à proximité. Utilisant les [huit pas de l’ombre], il évita sans problème son adversaire. Sans se retourner, Fang continua à courir de façon effrénée. Une fois suffisamment éloigné, il tourna brièvement la tête pour voir où en était la situation.

Il put apercevoir que plusieurs loups s’étaient jetés sur le corps du grizzly, enfonçant leurs crocs dans la chair de leur ennemi sans avoir aucune intention de le lâcher. Le grizzly-démon, quant à lui, ne semblait aucunement affecté et continuait à balancer ses puissantes pattes dans tous les sens, envoyant valser deux ou trois loups à chaque coup.

La scène était à couper le souffle mais Fang continua toutefois à mouvoir ses jambes sans marquer de pause. Il ne les avait plus en vue à présent, et même les bruits et hurlements causés par leur confrontation s’estompaient peu à peu.

Cependant, Fang ne s’arrêta pas. Ignorant la douleur et la fatigue, il poursuivit son chemin durant de longues minutes. Ce n’est qu’une fois que ses jambes et ses poumons lui crièrent de s’arrêter qu’il s’appuya subitement contre le tronc d’un arbre pour se reposer.

« Huff ! Huff ! »

Fang prenait de grandes inspirations pour reprendre son souffle mais il était encore sur le qui-vive. Il resta un long moment immobile et silencieux avec tous ses sens en alerte. Il voulait s’assurer qu’aucun des loups ne l’avait poursuivi jusqu’ici ou bien qu’une autre créature ne traînait pas par hasard dans les parages.

Après avoir jugé qu’il était hors de danger, Fang s’écoula au sol, épuisé. Il sortit rapidement des pilules laissées par Hong de son anneau interspatial et les goba sans attendre. Il devait s’occuper de sa blessure et récupérer autant qu’il le pouvait tant qu’il en avait la possibilité. S’il devait tomber sur une autre bête démoniaque maintenant, vu l’état dans lequel il était, seule la mort l’attendait !

Sans plus attendre, il commença alors à absorber de l’énergie naturelle tout en restant toutefois vigilant. Et tandis qu’il méditait paisiblement, Shen prit la parole.

« Alors petit, ton impression sur les bêtes démoniaques ? » Demanda-t-il.

« Merci de ton aide », répondit Fang de façon sarcastique.

« Hey, hey. Ce n’est pas comme si je pouvais faire grand chose pour t’aider après tout. C’était une expérience dangereuse certes, mais également bénéfique pour toi, tu ne penses pas ? »

« … »

Fang était bien conscient que le chemin qu’il avait choisi de prendre était pavé de dangers tous plus mortels les uns que les autres. Il laissa échapper un soupir. Il était bien sûr très reconnaissant envers Shen, mais il avait du mal à le lui dire, comme si avouer sa reconnaissance était une sorte de faiblesse.

Ravalant cette pensée au plus profond de lui, Fang se contenta de répondre simplement à la question.

« J’ai beaucoup appris, et j’ai aussi failli mourir je ne sais combien de fois en quelques heures… Il n’y a pas de grandes récompenses sans risque comme on dit. »

« Bien parlé, petit. Quand tu auras suffisamment récupéré, il faudra retrouver le cadavre d’une bête démoniaque au plus vite. »

Après cette intense poursuite, Fang en avait presque oublié que Shen était sur le point de lui apprendre quelque chose de nouveau.

« Hum… À moins de tomber sur une autre bête démoniaque et de la tuer. Sinon, le plus simple serait de se servir des cadavres des loups. Après leur affrontement avec le grizzly, je suis sûr qu’il doit y en avoir tout un tas », dit Fang à voix haute.

« Ce n’est pas une bonne idée. Ce genre de créature n’a pas tendance à quitter son territoire d’habitude. Durant ta fuite, toi et la meute êtes rentrés dans sa zone et il vous a considérés comme des intrus. C’est pourquoi il vous a attaqués aussi soudainement. Mieux vaut éviter cet endroit pour le moment. Soit tu tues une autre bête démoniaque, ou bien alors il te faudrait retourner là où tu as tué le premier loup », suggéra Shen.

Fang prit un instant pour réfléchir sur la marche à suivre.

« Très bien. Je vais rester ici pour récupérer jusqu’au lever du jour. Ensuite, je retournerai vers l’endroit où j’ai tué mon premier loup. Si jamais je tombe sur une autre bête démoniaque, on verra. Mais dans la mesure du possible, j’aimerais éviter un nouvel affrontement jusqu’à que je sois complètement sur pied », conclut Fang.

Shen approuva et laissa Fang méditer paisiblement.

Les heures se succédèrent les unes après les autres, et aucun danger ne vint le perturber durant ce laps de temps. Le soleil commençait à bercer lentement la montagne de ses lueurs, rendant le terrifiant paysage nocturne un peu plus hospitalier à présent.

Après être resté un long moment au même endroit, Fang ouvrit ses yeux et se leva en douceur. Il fit un point rapide sur l’état de son corps. Sa blessure à l’épaule était encore douloureuse, mais elle était presque guérie et ne le gênait pas dans ses mouvements.

Quant à ses réserves d’énergie naturelle, il avait pu récupérer jusqu’à 80% de ses capacités. Selon la bête démoniaque sur laquelle il pouvait tomber, c’était suffisant pour combattre. Dans le cas contraire, il n’hésiterait pas un instant à fuir.

Même si l’endroit ne lui était pas familier, avec son expérience dans ce type d’environnement et avec une carte approximative des lieux qu’il avait mémorisée dans la bibliothèque du chef Han, Fang savait à peu près quelle direction prendre.

Malgré l’intensité de sa course poursuite, sa mémoire améliorée par la méditation lui permettait de retracer plus ou moins le chemin qu’il avait parcouru. Ce n’est que maintenant que Fang réalisa à quel point posséder une telle mémoire avait son utilité.

Il pouvait parfaitement retrouver son chemin s’il suivait exactement le même chemin qu’il avait pris. Cependant s’il le faisait, il retomberait dans le territoire de ce grizzly-démon. Fang en avait des sueurs froides rien qu’en y repensant, il ne voulait absolument pas faire face à cette créature une nouvelle fois.

Il fit alors un grand détour pour éviter la zone à risque. Il arrivait à situer plus ou moins sa position mais il progressait toutefois avec prudence. C’était un fait connu de tous que les bêtes démoniaques étaient plus actives la nuit. Cependant, ça n’empêchait pas d’en croiser également en plein jour. Après son expérience de la nuit dernière, Fang était plus concentré que jamais, prêt à réagir au moindre imprévu.

Avec le trajet qu’il avait choisi et le rythme auquel il avançait, Fang mit un long moment mais arriva finalement à destination. Heureusement pour lui, il ne rencontra pas de bêtes démoniaques en chemin, son voyage se déroula donc sans accroc majeur.

Il reconnut la zone dans laquelle il était arrivé la veille et ne mit pas très longtemps pour retrouver la dépouille qu’il avait terrassée. Celle-ci était encore là, au même endroit. Le sang qui s’était écoulé au sol était à présent sec, des mouches tournaient autour du cadavre pour se nourrir de la chair morte et une odeur pestilentielle imprégnait l’air ambiant.

Fang s’avança lentement et une fois à proximité de la bête, il s’adressa à Shen.

« Bon, et maintenant ? »

Comme s’il n’attendait que cet instant, Shen se manifesta.

« Hé, hé. Avant que nous soyons interrompus, j’allais t’apprendre quelque chose de génial. Mais pour que tu comprennes bien ce que je m’apprête à t’enseigner, une explication s’impose… »

Shen toussa de manière exagérée pour signaler qu’il allait débuter son cours. Fang était maintenant habitué à ce comportement. Il haussa légèrement ses épaules pour montrer sa résignation, puis se prépara mentalement pour écouter avec attention les nouvelles informations fournies par Shen.

« Tout d’abord, savais-tu qu’il existe différents types d’énergie ? » Demanda Shen.

Fang fut surpris par cette question. C’était la première fois qu’il entendait parler d’une telle chose.

« Différents types… Tu veux parler de l’énergie naturelle ? Il y a autre chose à part ça ? »

« Correct. Je te l’ai déjà dit, mais comme son nom l’indique, l’énergie naturelle provient de la nature et des éléments autour de nous. On peut dire que c’est une énergie produite par le monde dans lequel on vit », expliqua Shen.

Fang acquiesça en silence. Il savait déjà cela.

« Je ne vais pas rentrer dans les détails pour l’instant, mais tout ce que tu as besoin de savoir, c’est qu’il existe un second type d’énergie ! Et celle-ci est essentielle si tu veux t’élever vers des sommets ! »

« Ne me fais pas attendre ! Dépêche-toi de me dire ce que c’est ! » Le pressa Fang. Shen avait toujours cette manie de faire durer le suspens quand celui-ci lui enseignait de nouvelles choses.

« Ce deuxième type d’énergie est… de l’énergie spirituelle ! » S’exclama Shen.

« De l’énergie… spirituelle ? » Répéta Fang.

« En fait, c’est simple. L’énergie spirituelle ne provient pas du monde qui nous entoure… mais de notre âme ! Tous les êtres vivants possèdent de l’énergie spirituelle, même en infime quantité. La véritable identité de l’énergie spirituelle est de l’énergie naturelle qui a été imprégnée dans l’âme d’un être vivant, la transformant ainsi en énergie spirituelle. »

Fang avait les yeux et la bouche grands ouverts. De l’énergie spirituelle… il n’avait jamais imaginé qu’un tel concept puisse exister.

« Je pourrais poursuivre mon explication, mais avant ça, le mieux est de constater l’existence de cette énergie par toi-même », suggéra Shen.

« Oh ? » Fang était impatient d’en savoir plus.

« Pour ça, nous allons nous servir de la dépouille de ce loup des ombres. Réjouis-toi petit ! Car aujourd’hui, tu vas subir le baptême de ta première manipulation ! »

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

9 commentaires sur “Maître des âmes 33 : Énergie spirituelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s