Alezander’s Extended Universe, Issue #31

Auteur : TheLordGio
Check : Miss X



TheLordGioTheLordGio : Ha au fait Night, y a Fang dans l’Acte 3 ! YEAH !
Night :
TheLordGio : Merci d’être aussi enthousiaste XD En plus y a un secret autour du perso.
Tu le découvriras en même temps que les autres.
Nigtht : Pense à remercier Miss X pour le check de ton chap.
TheLordGio : Oép ! Comme d’habitude… Merci Miss X.”

Le Teaser de l’ACTE 3 :


 “C’est pas une sauterelle, c’est ma conscience. Elle me dit ce qui est droite ou gauche.”

+  Pinocchio, Disney

Le Hong’s Imperial Casino est l’un des casino les plus fréquentés de toute la République de Chine, mais il était surtout tenu par la mafia chinoise communément appelée La Triade. A la tête du Casino, se tenait le légendaire Hong, dit “L’Éventail du Papier Blanc”, responsable des finances de la famille, ainsi que propriétaire des lieux.

Rien ne pouvait lui échapper, cet homme avait un sens aigu des affaires et ces nombreux paris lui avaient toujours donné raison.

  Hong était en train de contempler un tableau ramené d’Europe, juste avant que la guerre n’éclate. Il avait eu le nez fin, quand la guerre sera finie, il pourrait le revendre en multipliant par cinq son investissement.

L’argent fera toujours tourner le monde. Hahahaha…

Hong alluma un énorme cigare et se servit un verre de saké vingt ans d’âge, il était vêtu d’un costume blanc fait sur mesure, importé d’Italie. C’était un magnifique trois pièces. Rien de mieux qu’une belle cravate rouge pour donner un peu de punch à ce smoking.

Il fuma lentement son cigare et marcha en direction de son bureau, s’assit, déposa son cigare sur le rebord de son cendrier. Il commença à regarder les comptes d’exploitation du Casino.

Hong fit la chose qu’il adorait le plus, entamé un monologue élogieux :

  “Les casinos sont vraiment la quintessence des affaires ! Sept cent cinquante milliards de yuan cette année, c’est tout bonnement magistral” Hong prit une gorgée de saké. “C’est vingt pourcent de plus que l’année dernière. Tout ça grâce à Tête de Dragon, notre grand décisionnaire, notre grand chef de La Triade. Quelle chance qu’il ait eu l’idée de faire une descente dans le Casino de la région voisine.

Et Qu’est-ce qu’a fait l’Etat ? Hahahaha, Rien.

J’ai proposé à Tête de Dragon une idée, une magnifique idée, en échange du silence de l’Etat, nous verserons une taxe de dix pourcent sur les revenus trimestriels. Ont-ils refusé ? Hahahaha. Bien sûr que non. Le Contrat a été signé en début d’année.

Ha ! Les Contrats. Si les casinos sont la quintessence des affaires, les contrats sont la panacée des Rois, une fois que les deux parties ont signé un contrat, ils sont tenus de respecter les accords écrits dans le contrat. Je…”

Boooum!!!

  Une explosion retentit dans la pièce d’à côté. L’intensité de cette explosion ouvrit la porte marbrée du Bureau de Hong, donnant sur le couloir. Un amas de fumée grisâtre commença à s’engouffrer dans son Bureau.

“Qu’est-ce que ? Cette Fumée va faire chuter la valeur de mon tapis…”

Hong s’approcha de l’entrée de la porte et regarda le couloir, un homme en smoking noir passa rapidement devant lui, suivi de six de ces hommes, tous vêtus comme lui d’un smoking blanc. L’un d’eux s’arrêta pour expliquer la situation actuelle :

“Boss !”

“Ne m’appelez pas Boss !”

“Désolé… Grand Empereur, veuillez rester calme s’il vous plait, je vais vous expliquer en détail ce qu’il se passe.”

Hong tenta de se calmer

“Dépêchez-vous de me donner ces explications, je perds patience.”

“Désolé Grand Empereur… Une personne non identifiée vient juste de dévaliser votre coffre-fort, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.”

Hong prit son cigare et prit une grosse bouffée. Il tenta de se calmer

“Commence par la bonne nouvelle…”

“La bonne nouvelle Grand Empereur, c’est qu’il n’a pas touché à votre argent… la mauvaise, c’est que tous vos contrats viennent d’être volés…”

“Volés… volés… volés… volés…” ces mots ricochaient dans les quatre coins de la tête de Hong. “Mes précieux Contrats…” pensa-t-il.

Il prit une seconde bouffée et ordonna : “Occupez-vous de lui, blessez-le… Mais surtout laissez-le moi en vie… Je veux tous les hommes sur le coup !”

“Oui ! Grand Empereur !” L’homme repartit en direction du voleur.

$ £ % $ £ % $ £ %

-|…|-

_| Fang ! Pour ton information, je ne sais pas si tu n’aurais pas dû faire ça, un peu plus discrètement, non ? |_

“Hum…”

_| Pour ton information, tu es poursuivi par six hommes pour le moment; mais ce nombre pourrait facilement être multiplié par cinq, d’ici les dix prochaines minutes |_

  Cette voix téléphonique était celle de S.h.e.n. Une entité artificielle de soutien créée par le Professeur Night, elle était d’une grande aide durant les nombreuses missions de son acolyte : Fang.

Celui-ci portait un smoking noir, une chemise blanche, ainsi que sa cravate grise favorite. Il tenait dans sa main droite une valise contenant tous les contrats de Hong. Fang tenta de courir en direction d’une porte de sortie, mais au dernier moment des hommes de main du propriétaire du casino passèrent juste devant Fang.

En un clin d’oeil, Fang disparut et réapparut derrière un mur, à l’opposé des hommes de main.

“Hum…?!”

_| On dirait bien que ça risque d’être difficile de sortir de ce Casino. D’après l’organisation salariale du Hong’s Imperial Casino, il y aurait un peu plus de cinquante employés : croupiers, serveuses, cuisiniers et gardes du corps. Et sans compter les membres de la Triade, qui oeuvrent à la protection de Hong…  |_

“REGARDEZ ! LE VOILÀ !!!” cria un des hommes de main. Ils se dirigèrent rapidement dans  sa direction

“…”

_|… Fang ! Je vais pas te faire un dessin : tu as deux solutions, la première tu peux leur régler leur compte un par un ou par paquet de dix, la seconde, et je sais que tu vas l’adorer, tu vas devoir sauter par le toit du bâtiment. Je te laisse faire le choix. |_

Fang explosa une porte, elle donnait sur les escaliers. Il monta les marches deux par deux. des coups de feu venaient d’en bas. “Attrapez-le !!!” La voix d’un des membres de la Triade résonna dans l’escalier.

_| Tu as choisi de monter sur le toit. Très bon choix. Vu le nombre de pas que j’entends dans ces escaliers, tu es poursuivi par une vingtaine de personnes, ha non vingt-cinq maintenant… |_

“Tss…”

_| Ok ! je me tais.|_

-|…|-

Fang arriva sur le toit du Casino, le vent fit virevolter son smoking dans tous les sens. L’extérieur du Casino de Hong était illuminé comme en pleine journée. Les hommes de main arrivèrent eux aussi sur le toit. Fang, pendant ce temps regardait dans le vide.

Les adversaires de Fang, sortirent chacun leurs armes : pistolets, couteaux, battes de baseball. En très peu de temps, ils encerclèrent le voleur de Contrats

-|…|-

_| Fang ! Tu penses vraiment pouvoir sauter d’ici ? Sincèrement, même en utilisant les [Huit pas de l’ombre] tu ne survivrais pas à la chute, les probabilités sont contre toi ! Et rappelle-toi la dernière fois où tu as voulu me prouver que tu pouvais aller contre les probabilités, tu as fini esquinté pendant deux mois… |_

“Hum…”

Il regarda chacun des adversaires, se mit en position de combat. Les hommes de main empoignèrent bien leurs armes.

_| On se reparle d’ici une minute…|_

-|…|-

“Tss…” Fang fit craquer lentement ses doigts.

Le vent souffla sur les smoking de chacune des personnes sur le toit, des cravates de toutes les couleurs virevoltèrent à l’unisson. L’un des adversaires de Fang rompit le silence en premier, armé d’un couteau; il se projeta sur lui.

  Fang ne bougea pas, attendant le bon le moment pour opérer, en un claquement de doigt il disparut devant les yeux ébahis de son adversaire. Les autres regardèrent la scène sans rien comprendre. Un choc percuta la main gauche de l’opposant de Fang, son couteau commença à virevolter dans les airs. Un de ses doigt craqua, le majeur plus précisément. Il cria de tout son soûl.

Fang réapparut juste devant son premier adversaire et le poussa dans le vide de toute ses forces, quelques secondes plus tard on entendit son cadavre s’éclater au sol.

Au même moment, Fang attrapa le couteau qui virevoltait toujours dans les airs et le balança en direction d’un autre homme de main, celui-ci se prit le couteau en plein dans le coeur.

Fang soupira. Les autres hommes de main commencèrent à prendre peur, mais ils se ressaisirent aussitôt. “Tirons sur lui” lança l’un d’eux. “Bonne idée !” répondit un autre. Ils armèrent leurs pistolets en direction de Fang. Celui-ci se remit en position de combat et prit une longue respiration. Ses adversaire tirèrent dans sa direction.

Fang continua de se concentrer. Il donna un puissant coup de poing en direction du groupe armé. les balles repartirent à l’envers et allèrent se loger dans les organes des hommes de main. L’onde de choc continua de se propager vers eux. Le coup transperça leurs corps pour atteindre leurs âmes.

Ils tombèrent tous à terre.

-|…|-

_| Pile une minute. Fang ! Je viens de recevoir un appel d’un certain Harry S. Truman. C’est un Américain. Il aurait besoin de notre aide. |_

“Un Américain ? Ça ne m’intéresse pas S.h.e.n…”

_| Il dit aussi que le monde court un grand danger, et surtout, je pense que j’aurais du commencer par là : Il fait parti du Majestic 12, tout comme le Professeur Night… Il saura peut-être où il se cache, tu en penses quoi ? |_

“Hum… S.h.e.n ! C’est quand le prochain vol pour les USA ?”

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

2 commentaires sur “Alezander’s Extended Universe, Issue #31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s