Maître des âmes 58 : Piège

Auteur : Nightgale
Check: Miss X


Fatigué desu~

Enjoy.


 

Fang avait quitté la zone dense de la forêt. Cette zone, qui était parfaite pour sa première attaque-surprise, n’était pas très grande et c’était la seule à proximité de la tanière du grizzly-démon. De plus, il ne pensait pas qu’il arriverait à surprendre la bête une nouvelle fois en utilisant la même méthode.

« Petit, il arrive », l’avertit Shen.

« La première phase du plan est un succès ! Il est temps de passer à la suivante », répondit Fang tout en continuant à courir.

« GRAAAHH ! »

Derrière lui, le grizzly-démon exprimait sa rage dans un hurlement à percer les tympans. Loin de paniquer, Fang ne se retourna même pas. Au contraire, il avait un air extrêmement concentré sur le visage, ses yeux balayant rapidement de gauche à droite à la recherche de quelque chose.

« Là ! »

Fang changea encore de direction. Il avait laissé des marques sur les arbres des environs pour le guider vers le lieu où il ferait sa seconde tentative. Naturellement, le grizzly-démon était plus rapide que Fang et la distance les séparant se réduisait pas après pas.

« Je suis presque arrivé mais le grizzly-démon est encore trop loin. Le timing est essentiel ! S’il est trop éloigné, ça ne marchera pas. »

Après avoir jaugé la distance entre eux, Fang ralentit légèrement l’allure sans pour autant complètement s’arrêter. Il ne voulait pas que la bête ait des doutes et décide finalement de contourner l’endroit prévu. Si c’était le cas, le plan de Fang tomberait à l’eau.

Heureusement pour lui que la bête, aveuglée par la rage, semblait n’avoir aucune hésitation et continuait de foncer droit sur Fang. En un rien de temps, la bête démoniaque avait de nouveau sa proie en vue !

Fang croisa alors le regard de la bête, puis avec un sourire aux lèvres il cria :

« Maintenant ! Activation ! »

Au moment où Fang prononça ces paroles, plusieurs éclats lumineux firent leurs apparitions aux pieds de la bête. Très vite, de nombreux et étranges symboles recouvrirent le sol et des tentacules de lumière en sortirent pour aller s’agripper aux pattes du grizzly-démon !

« GRAAHH…. »

Pris dans son élan, la bête ne put éviter le piège et tomba alors lourdement au sol avec ses membres solidement attachés.

« Ça a marché ! »

La méthode que Fang venait d’utiliser était la même que celle de Hong lors de leur combat. Ils s’agissaient d’artefacts à usage unique pour capturer des bêtes sauvages. L’anneau interspatial de Hong en contenait plusieurs exemplaires et il en avait obtenu d’autres en pillant la réserve de Shang.

Fang ne les avait pas vendus avec les autres objets le jour du tournoi. Il avait préféré les conserver en se disant que ça lui serait peut-être utile, un jour ou l’autre.

« Pouvoir les utiliser de cette façon est vraiment pratique », murmura Fang.

« Je te l’avais bien dit ! Tu devrais me faire confiance plus souvent », dit Shen avec fierté.

« Bien sûr, bien sûr… »

Contrairement à Hong qui avait besoin d’injecter son énergie directement pour activer cet artefact, grâce au support de Shen quand ils liaient leur âme, Fang pouvait les activer à distance.

Cependant, la portée à laquelle il pouvait les déclencher était limitée. C’est pourquoi il était impératif d’être à proximité du démon-grizzly au moment de l’activation. C’était un risque à prendre mais cela avait payé !

Boum !

Une fois la bête tombée à terre, Fang n’hésita pas un seul instant. Utilisant les [huit pas de l’ombre], il s’approcha rapidement de la tête de sa proie puis arma son poing.

« Hé hé… Et voilà encore les [milles ondes terrestres] pour toi ! »

« GAARRRGH ! »

Un cri rempli de douleur résonna une nouvelle fois dans les oreilles de Fang. Sans chercher à confirmer si son coup avait eu un quelconque effet, il utilisa sans attendre les [huit pas de l’ombre] pour s’éloigner rapidement.

Swooch !

Une énorme griffe passa alors à quelques centimètres de son corps, déchirant sa tenue et manquant son corps de peu.

« C’était juste… »

Fang en avait des sueurs froides. S’il s’était retiré ne serait-ce qu’une seconde plus tard, il aurait fini en charpie. Même avec son niveau actuel, il était incapable d’encaisser une seule attaque du grizzly-démon. Après avoir frôlé la mort avec ce simple coup, Fang en était plus conscient que jamais.

Au mieux, le coup ne lui serait pas fatal mais il finirait toutefois grièvement blessé s’il se faisait toucher, ce qui reviendrait à une mort certaine vu la situation. C’est avec cette perspective effrayante en tête que Fang observa le grizzly-démon qui avait brisé les liens sur sa patte droite.

Ces artefacts avaient été conçus pour des animaux normaux après tout. Même Fang, qui n’était autrefois qu’au 8ème niveau du stade humain, avait réussi à briser ces liens au bout de seulement quelques secondes.

Même s’il en avait utilisés une dizaine contre le grizzly-démon, Fang savait que ça ne lui laissait qu’une courte fenêtre de temps pour agir. C’est également pour cela qu’il s’était retiré immédiatement après avoir terminé son attaque.

Le grizzly-démon avait libéré sa patte droite et le reste n’allait pas tarder à suivre. Une fois la frayeur passée, Fang regarda brièvement le crâne de la bête avec satisfaction.

Il avait frappé exactement au même endroit que précédemment et du sang s’écoulait désormais de la blessure. Même s’il savait que ce coup n’était pas encore décisif, Fang avait toutefois senti le crâne du grizzly-démon se fissurer après avoir encaissé les [milles ondes terrestres] pour la deuxième fois.

C’est ensuite avec un sourire narquois que Fang se retourna pour disparaître en un éclair. Pendant ce court laps de temps, la bête s’était enfin libérée et la douleur qu’elle ressentait fut rapidement remplacée par de la rage.

« GRRRAAAAAAAHHHH ! »

Si l’envie de tuer de la bête était bien réelle depuis le début, ce n’était rien comparé à cet instant. Fang pouvait même ressentir cette pression sur sa peau malgré la distance qui les séparait.

Bom ! Bom ! Bom !

C’est avec des pupilles injectées de sang, ainsi que les griffes et les crocs dehors, que le grizzly-démon reprit la poursuite de plus belle à une allure encore plus effrénée que précédemment.

« Il peut aller encore plus vite ? »

Fang resta stupéfait en constatant l’accélération de la créature. C’était comme si la mort avait pris la forme d’une bête et avait finalement décidé d’en finir une bonne fois pour toute avec lui.

« Quand une bête démoniaque est acculée dans ses derniers retranchements, elle peut devenir encore plus féroce que jamais. Ce principe s’applique aux humains également », commenta Shen.

« Je m’en serais bien passé », répondit ironiquement Fang.

Il utilisa alors les [huit pas de l’ombre] pour maintenir la distance, le temps d’atteindre le lieu où se trouvait le dernier piège qu’il avait préparé.

Jusqu’ici, il avait économisé son énergie autant que possible et avait réussi à attirer la bête sans avoir eu recours à son arcane de mouvement. Cependant, il n’avait plus le luxe de se ménager à présent. Sans les [huit pas de l’ombre], il était impossible pour Fang d’atteindre l’endroit désiré sans se faire attraper en premier par son poursuivant.

Si c’était le cas, tous ses efforts jusqu’ici auraient été vains. Fang n’avait pas l’intention d’abandonner alors que la victoire lui tendait les bras. Il était sûr que s’il arrivait à placer son arcane une troisième et dernière fois, il arriverait à venir à bout de la bête.

C’est avec cet espoir en tête que Fang augmenta la cadence dans l’espoir d’attirer sa cible dans le piège final.

Avec son rythme actuel, il ne lui fallut pas longtemps pour changer une nouvelle fois de zone. Ici, il n’y avait quasiment plus aucun arbre en face de lui. La vue était parfaitement dégagée autour de lui tandis que Fang continuait à courir frénétiquement.

Derrière lui, le grizzly-démon l’avait presque rattrapé. L’envie meurtrière de la bête avait fait fuir les autres bêtes démoniaques depuis bien longtemps, si bien qu’il ne restait plus qu’eux deux dans les environs.

« GGGRRRAAHHH ! »

La bête, ne semblant plus pouvoir attendre un instant de plus, bondit alors sur sa proie dès qu’elle fut à sa portée. Pour éviter une mort certaine qui approchait à grands pas, Fang utilisa consécutivement les [huit pas de l’ombre] pour se mettre hors de portée.

Boum !

Dans un bruit tonitruant, le grizzly-démon s’écrasa de tout son poids, faisant violemment trembler le sol et soulevant des parcelles de terre, de roche et d’herbe à tout bout de champ.

Au milieu de tout ça, Fang avait réussi à échapper de justesse au carnage. Loin d’être effrayé, une étrange lueur brillait dans ses yeux. Il observait la bête comme un chasseur prêt à fondre sur sa proie.

Le grizzly-démon, voyant que son assaut n’avait pas fonctionné, se releva immédiatement pour poursuivre sa cible. Personne ne lui avait échappé jusqu’ici et cet être humain n’allait pas faire exception !

Il avait passé sa vie à chasser et il savait instinctivement que cet être humain approchait de sa limite. C’était de justesse que celui-ci avait échappé à ses griffes cette fois-ci, mais il était confiant qu’il ne tarderait pas à rendre au centuple ce que cette petite créature avait osé lui faire subir.

« Grraah !? »

Mais alors que le grizzly-démon prenait ses appuis pour en finir, c’est avec stupéfaction qu’il sentit le sol se dérober sous ses pieds. Son corps s’enfonça alors brusquement dans le sol jusqu’à hauteur de son cou sans qu’il ne puisse réagir à temps.

C’est à ce moment que le regard de Fang s’illumina. C’était le moment qu’il attendait. Il devait bien admettre que le fait que le grizzly-démon ait tenté de bondir soudainement sur lui n’était pas prévu. Cependant, le piège se referma quand même sans qu’aucun problème majeur ne se produise.

« Je dois avouer… Je pense que tu es la seule personne à imaginer piéger un grizzly-démon avec un simple trou. J’avais vraiment des doutes à ce sujet », avoua Shen.

Il était vraiment resté sceptique quand Fang lui avait expliqué cette partie de son plan, mais il semblerait que tout se soit déroulé comme le jeune garçon l’avait prédit.

« La simplicité, c’est l’idéal. Même avec mon 9ème niveau du stade humain, creuser un trou de cette taille n’était pas une mince à faire tu sais ? Heureusement que ce terrain remplissait toutes les conditions. J’ai eu de la chance. »

Un terrain dégagé non loin de l’antre du grizzly-démon avec un sol suffisamment meuble. Même avec ça, il avait fallu plusieurs heures de travail acharné à Fang pour créer ce piège. Ses efforts n’avaient pas été vains cependant et il ne lui restait plus qu’à infliger le coup de grâce.

Swooch !

Sans perdre davantage de temps, Fang se précipita droit vers le front ensanglanté de la bête.

Aveuglé par la rage jusqu’ici, ce n’est qu’en voyant le jeune humain s’approchant rapidement vers lui que le grizzly-démon ressentit pour la première fois de sa vie une menace mortelle planant sur lui.

« GRRAHRRAH ! »

Le grizzly-démon agita ses puissantes pattes désespérément. Malheureusement pour lui, le diamètre du trou dans lequel il était correspondait parfaitement à sa taille, enserrant ainsi son corps et limitant l’angle et la vitesse de ses coups de pattes.

Bien entendu, Fang avait creusé ce trou avec ces dimensions précises avec cet objectif en tête. Avec les mouvements de la bête ainsi restreints, c’est sans surprise que Fang arriva sans difficulté sur le museau de sa cible.

C’est ensuite avec son poing droit fermé et chargé de son arcane que Fang offrit ses dernières paroles à son adversaire.

« Cette petite course-poursuite était amusante. Ta plus grosse erreur était simplement d’avoir sous-estimé la bassesse des êtres humains. »

Après avoir terminé sa phrase, Fang se lança en avant et infligea sa troisième et ultime frappe.

Grâce à ses attaques précédentes, il avait pu clairement ressentir son poing traverser le crâne de la bête cette fois-ci. Toute l’énergie de l’arcane se délivra alors directement dans le cerveau du grizzly-démon qui poussa un dernier hurlement avant de tomber finalement dans un silence éternel.

Fang s’éloigna après avoir infligé son coup et observa fixement le corps inerte pendant un moment. Ce n’est qu’une fois qu’il fut bien certain que la bête ne bougerait plus d’un poil qu’il relâcha la tension dans son corps et dans son esprit avant de s’allonger brusquement au sol.

« Pfffiouu… Enfin… »

Depuis qu’il avait provoqué le grizzly-démon, tout au plus, une dizaine de minutes s’était écoulée. Tout n’était pas parfait mais son plan s’était toutefois déroulé comme prévu. Non seulement il n’avait pas épuisé toutes ses réserves d’énergie mais il n’avait également, par miracle, subi aucun dommage.

Cependant, ça avait été une rude épreuve psychologique pour Fang. Que ce soit en force, en vitesse ou en résistance, il arrivait à peine à la cheville de la bête. Une seule erreur, un seul faux mouvement ou une seule mauvaise décision aurait pu signer son arrêt de mort.

« C’était un genre de combat différent de ceux auxquels tu as pu faire face auparavant mais tu t’en es brillamment tiré. Allez ! Il est plus que temps de récolter le fruit de tes efforts. »

Fang, qui était allongé depuis plusieurs secondes, se releva brusquement après avoir entendu les félicitations de Shen. Il admira alors le cadavre du grizzly-démon avec un grand sourire sur ses lèvres.

« Tu as raison Shen. Il est plus que temps que je passe au 10ème niveau du stade humain. »

C’est sur ces paroles que Fang s’approcha lentement de la bête pour accomplir ce pourquoi il était venu.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

11 commentaires sur “Maître des âmes 58 : Piège

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s