Le Voyage de Moah – Chapitre 22 : Pousse

Auteur : Ben Ornau
Check : Kama-chan


Avant tout merci à Kama-chan pour le check.
Cette semaine j’ai inauguré la page Facebook où j’annonce la sortie des chapitres comme je le fait sur Twitter.
Comme d’habitude vous pouvez retrouver les chapitres en avance sur sagadunblob.
Bonne lecture à tous et n’hésitez pas à laisser un commentaire, c’est votre espace après tout.


Pousse

Je ne fis aucun rêve cette fois mais, quand le réveil vint, je sentais que quelque chose avait changé.

Grâce à l’Ego

Moi a évolué en Mini Blob unique

Détection d’énergie a progressé
Manipulation d’énergie a progressé

 

La taille de mon corps était restée presque identique mais quatre protubérances avait poussé pendant que je me reposais. On aurait dit des petites ailes de manchot et, naturellement, je les avais utilisés pour me mettre debout.

J’avais du mal à me tenir en équilibre pour le moment, mais je possédais enfin deux petits bras et deux petites jambes sur lesquelles me tenir.

En les regardant de plus près, j’avais vu que mes nouveaux membres étaient parcourus d’un filament vert clair au milieu. Cela ressemblait à une racine ou un éclair figé, et je n’avais pas mis longtemps à comprendre que c’était une sorte de système nerveux qui avait poussé de mon noyau pour former des extrémités.

Devant cette nouvelle information, je m’étais mis à sautiller de joie. Après tout, je m’étais retenu tout ce temps alors que je venais de recevoir des jambes et des bras.

Je pouvais les plaquer contre mon corps et avoir une forme parfaitement ronde qui me permettait de rouler comme avant, mais je n’allais plus avoir besoin de ramper pour me mouvoir.

L’esprit léger, je quittais le coin où je m’étais reposé et me dirigeais vers le centre de la pièce. Le feu du campement s’était éteint depuis des heures, mais on sentait encore de la chaleur venir des cendres. Le corps du kobold n’avait pas bougé et, maintenant équipé de bras, je décidais de faire quelque chose pour lui.

Je ne possédais pas de mains mais, avec de l’application, j’avais réussi à retirer l’armure du Kobold et la mettre avec le reste de ses affaires. J’utilisai ensuite la couverture trouvée dans ses affaires pour l’enrouler autour de son corps.

J’aurais voulu l’enterrer mais mon corps n’était pas encore en mesure de creuser le sol assez bien pour faire une tombe. A la place, j’avais essayé de le mettre dans un linceul de fortune.

“Désolé, mais je crois que je ne peux pas faire grand chose de plus pour toi.”

Après m’être reposé, j’avais compris pourquoi je n’étais pas en mesure de me transformer en kobold. En fait, cela m’était déjà arrivé lors ma transformation en lézard. Le lézard dont j’avais observé le sang était un lézard de pierre et pourtant, quand j’avais réussi la transformation, c’était dans une forme inférieure que j’étais apparu, un “petit lézard de pierre”. C’était le même principe avec le kobold. C’était une créature plus évoluée qu’un Mini Blob et donc, je ne parvenais pas à imiter son apparence. Pour que cela marche, il fallait que j’évolue.

Bien sûr, je venais d’évoluer mais cette évolution-ci était différente. Elle semblait m’avoir rendu unique mais ma taille, ou mon énergie, était encore celle d’un Mini Blob. Il fallait que je trouve des cristaux si je voulais passer au nouveau stade de mon évolution, j’en étais quasiment sûr.

J’allais devoir repartir en exploration, mais mon moral était regonflé à bloc. Non seulement j’avais des membres, mais en plus de ça j’allais sûrement pouvoir récupérer une partie du matériel du Kobold pour m’aider. L’idée de piller un mort ne m’enchantait pas énormément, mais je n’avais pas vraiment le luxe d’avoir ce genre de retenue. Il fallait survivre !

La première chose qui avait attiré mon attention était l’épée courte qui se trouvait non loin. Je m’approchai d’elle et tentai de la saisir entre mes nouveaux bras.

“Merde j’avais pas pensé à ça.”

Non seulement je n’avais pas de pouce pour saisir l’épée par son manche, mais en plus mes petits bras ressemblaient plus à des mini-nageoires de manchot qu’à de vrais membres. Tenir l’épée était déjà compliqué, alors pouvoir l’utiliser serait impossible.

“Peut être que je peux changer leur forme.”

Je rassemblais ma concentration et focalisais mes pensées sur mon bras droit. Un peu comme je le faisais pour me métamorphoser, je cherchais à visualiser un bras plus long avec un coude et cinq doigts.

Après plusieurs minutes de concentration, je commençai à sentir comme un fourmillement dans mon bras. J’avais rassemblé une grande partie de mon énergie et j’espérais faire une percée dans mon évolution grâce à mes efforts.

“C’est ça, je sens que ça vient.”

Toute mon attention était tournée vers mon bras et ma force aussi. Je ressentais une étrange sensation le long de mon bras. Un peu comme si j’essayais de repousser quelque chose de très lourd avec un bras complètement ankylosé.

“Juste un peu plus …”

Chrrrr ! plup !

“Aaaahhh ! Qu’est ce que j’ai fait !?”

A force de pousser sur mon bras, il venait de se séparer du reste de mon corps. J’étais tellement surpris et paniqué que je ne m’étais même pas rendu compte que je ne ressentais aucune douleur.

“Mon bras !!!!”

Moi a obtenu le don Séparation

“Quoi ?”

Mon bras, qui était tombé sur le sol, avait pris la forme d’une petite boule et restait complètement statique devant moi.

“J’aurais dû me douter que ça ne serait pas aussi simple de me faire pousser des membres.”

En observant un peu mieux la petite boule devant moi, je sentais de l’énergie couler à l’intérieur. L’énergie que j’avais injectée dans mon bras pour le faire grandir servait en fait à alimenter la partie qui s’était séparée de mon corps. A part ça, la boule restait complètement inerte à ne rien faire.

“Gel gâchis, peut -être que je peux récupérer l’énergie à l’intérieur.”

Avec mon gauche, je touchais la sphère verdâtre devant moi.

[ABSORPTION D’ÉNERGIE]

“Wouah ! Ça marche plutôt bien.”

Je sentais l’énergie être aspirée par mon bras comme un liquide chaud à travers un paille, mais ce n’était pas la seul chose à se passer. La matière dont la boule était faite, la même que celle de mon corps, était elle aussi aspirée et, petit à petit, mon bras droit se reformer.

Moi a obtenu le don Assimilation

“Hum! Peut-être que je trouverais une utilisation utile pour ça plus tard.”

Le processus était un peu bizarre et j’avais récupéré à peine la moitié de l’énergie à l’intérieur de la partie séparée, mais bon au moins, j’avais récupéré sans avoir besoin de régénérer mes réserves d’énergies.

“Bon allez, il faut que je me remette en marche.”


Chapitre précédent < Sommaire > Chapitre suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s