RTW Chapitre 92 – Réorganisation de l’Armée

Traducteur : JetonS

Adapt : JetonS
Check : JetonS


 

rtw

 

« Et donc, notre période de service est finie, hein ? » Demanda Griffe de Chat qui nettoyait la zone carrée laissée par les débris du feu de camp. Il continua d’une voix pleine de regret, « Je ne veux pas retourner aux mines et travailler dans un trou. Je dois le dire, je regrette déjà les Mois des Démons, un peu. »

« Ouais, moi non plus je n’ai pas envie de revoir ces pierres, » Jop rejoignit Griffe de Chat dans son idée, « La plus grande différence est dans le salaire. A l’artillerie, nous mangeons de la viande tous les jours et nous recevons un salaire de 15 Royals d’Argent tous les mois. »

« Ne faites pas les idiots, » dit Van’er avec sa torche dans les mains pour éclairer les environs, « Son Altesse nous donne toute cette nourriture pour que personne ne meurt de faim durant ces Mois des Démons. Vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé il y a deux ans, la moitié des habitants du vieux district sont morts ! Vous l’avez déjà oublié ? Je le dirai une fois de plus, il est très peu probable que la milice se dissolve. Son Altesse a créé une équipe d’artillerie et a investi tant de poudre à canon pour nous entrainer, vous pensez qu’il a fait tout cela sans aucune raison ? »

« Mais les Mois des Démons sont terminés, pourquoi Son Altesse aurait besoin d’artillerie ? » Demanda Rodney, appuyé sur un balai.

Parce que l’artillerie n’est pas sensée combattre les bêtes démoniaques, pensa Van’er qui se garda d’exprimer ses pensées. « Nous en saurons bientôt plus, demain nous entendrons la réponse, » il bâilla et agita la main de manière impatiente, « Bon, assez, nettoyez la zone, j’aimerais bien aller dormir. »

Le matin suivant, toute la milice fut rassemblée et les paroles de Van’er se confirmèrent.

Lorsque tout le monde fut présent, Iron Axe se déplaça devant les soldats et cria, « Vous avez tous rempli fièrement la première mission qui vous a été confiée – qui était de défendre Border Town contre les bêtes démoniaques. Après trois mois et six jours d’acharnement, vous avez gagné la reconnaissance de Son Altesse ! Ainsi, la milice sera promue à l’armée régulière de Son Altesse. Au cas où vous ne voulez plus combattre pour Son Altesse, vous n’avez qu’à vous lever et partir. Son Altesse a dit que ceux qui veulent partir se verront payés en due et en heure ainsi qu’un paiement additionnel de vingt-cinq Royals d’Argent qui sont … » Iron s’arrêta pour réfléchir un moment, « Oui, des frais de retraite. »

Des trois cents membres de la milice, personne ne bougea le petit doigt, seul Griffe de Chat leva la main et dit, « Rapport. »

C’était l’une des étranges règles du Prince, personne n’était autorisée à parler en privé s’ils voulaient des informations supplémentaires, ils devaient crier.

Iron Axe hocha la tête, « Parlez. »

« Que voulez-vous dire par promu en armée régulière, nous deviendrons des chevaliers ? »

Van’er faillit pouffer de rire, mais il remit son visage sérieux.

Devenir des chevaliers ? C’était équivalent à intégrer l’aristocratie, non seulement ils obtiendraient un manoir et un valet, mais aussi leur propre territoire. En posant cette question, il se ridiculisait.

« Non, » répondit patiemment Iron Axe. Il avait lui-même posé cette question à Son Altesse, « L’armée régulière est une force de combat professionnelle, créée dans l’unique but de protéger Son Altesse et le territoire. En d’autres mots, quand les miniers minent, vous vous entrainez. Quand les fermiers récoltent, vous vous entrainez. Quand les marchands vendent leurs biens, vous vous entrainez. Tout l’entrainement vous servira dans les futures batailles, tout comme vous l’avez fait le long des Mois des Démons. »

« Alors quelle est la différence entre l’armée régulière et la milice ? » demanda Griffe de Chat.

« Des entrainements plus fréquents, des méthodes d’entrainement plus strictes et plus de récompenses. »

« Rapport ! » Rodney demanda, curieux, « Qu’est-ce que plus de récompenses ? »

Van’er soupira, ces jeunes gens sont trop impétueux. Mais en toute honnêteté, il voulait lui aussi connaitre la réponse.

« L’armée régulière sera structurée par des officiers, les soldats qui accomplissent les tâches selon les ordres se verront donner une chance d’être promu. Tandis que les soldats les plus extraordinaires pourront, » dit Iron Axe, « Par exemple, s’élever à ma position. »

Les paroles de Son Altesse … Pensa Van’er tout bas, avec une telle hiérarchie, personne ne pourra contrarier son supérieur. Il regarda autour de lui mais il semblait que personne n’avait réalisé le problème. Ils écoutaient toujours avec un vif intérêt.

« Les officiers ne verront pas seulement leur salaire augmenter, ils auront aussi … leur propre territoire. »

A ces derniers mots, la foule s’agita. Van’er ne fut pas une exception. Il doutait même de ses oreilles. S’ils ont leur propre territoire, quelle est la différence avec un chevalier ?

« Mais souvenez-vous que si vous décidez d’intégrer l’armée régulière, le système que vous suivrez différera grandement du système dont vous avez l’habitude à la milice. Si vous n’accomplissez pas votre devoir, que vous instiguez une rébellion, ou que vous enfreignez toute autre violation du codex disciplinaire, vous serez sévèrement puni. La punition en sera pas aussi légère que la privation d’un œuf, elle inclura des travaux forcés, de l’emprisonnement ou même la pendaison. Toute position auparavant accordée peut-être à tout moment réfutée. » Iron Axe marqua une pause pendant un moment, « Si vous voulez quitter, c’est maintenant ou jamais. »

La foule se tut et même Iron Axe se raidit. Mais personne ne prononça un mot. Iron Axe grimaça d’un air content, « Alors à partir d’aujourd’hui, vous serez placé sous les ordres directs de Son Altesse Royale Roland Wimbledon ! »

Van’er se sentit incroyable, s’il avait entendu ces terribles punitions trois mois auparavant, il aurait quitté sans hésitation. Quel est l’intérêt d’une promotion, quel est l’intérêt de posséder son propre territoire, si vous ne pouvez même pas garantir votre propre sécurité ? Mais maintenant, il n’hésita pas la moindre seconde avant d’accepter. Plutôt que de retourner à la Mine du Nord pour récolter du gravier, ou de rester dans l’ancien district pour vagabonder, il était clair lequel était le plus en ligne avec ses intérêts.

« Votre analyse de la situation était très bonne, quel est votre nom ? »

 

« Mr. Van’er, je suis très satisfait. Bon travail. »

Son Altesse l’avait encouragé à travailler dur. Il réaffirmait maintenant son appartenance à la milice et Van’er voulait continuer à se battre pour Son Altesse Royale cette fois ci comme membre de l’armée régulière.

Iron Axe annonça le programme d’aujourd’hui : entrainement sur le terrain.

Van’er fut très vite déçu, c’était encore de la course. Même pendant les Mois des Démons, si le temps était clair, ils couraient. Après le déjeuner, selon les conditions météorologiques, ils couraient deux tours autour de la ville si les flocons n’étaient pas trop gros, sinon ils annulaient la course. Selon son Altesse, cet exercice développait les muscles et durcissait les os de sorte à ce que lorqu’ils défendent la ville, leurs mouvements ne soient pas brusques et laissent la lance leur échapper des mains.

A la sortie de Border Town, Van’er sentit immédiatement la différence entre le vieux et le nouveau programme d’entrainement.

La neige sur les terrains était encore loin d’avoir fondu, après trois mois de neige ininterrompue, la neige leur arrivait maintenant aux genoux. Ils ne couraient pas à travers la neige, ils rampaient. L’armée se divisa en plusieurs groupes, et chaque pas demandait énormément de force pour avancer.

Il ne faisait aucun doute que cet entrainement à travers la neige était une idée de Son Altesse. Van’er s’était déjà fait une idée de l’objectif de Son Altesse Royale. Toute protestation était inutile, ils ne pouvaient que finir cette épreuve.

Toute la matinée, ils durent lutter dans la neige. Quand ils finirent par retourner en ville, Van’er ne sentait déjà plus ses jambes.

La neige qui s’était glissée dans leur botte avait déjà fondu, même sous le soleil, la plupart tremblait de froid. La grande fatigue physique exacerbait le froid, même Iron Axe n’arrivait plus à ouvrir la bouche. Il annonça une pause à l’équipe et retarda leur diner de trente minutes pour que chacun ait le temps de sécher leurs bottes et de changer de pantalons.

Ils furent tous ravis quand ils entendirent que l’entrainement de l’après-midi était annulé.

Bien sûr, ils ne savaient pas qu’Eclaire avait supervisé l’entrainement sur le terrain en entier – c’était l’entrainement quotidien de la jeune fille : apprendre à contrôler précisément sa magie de vol avec une vélocité uniforme. La petite fille rentra faire son rapport à Roland.

La distance totale traversée durant la matinée était de quatre kilomètres.


Si vous appréciez la traduction, ou que vous voulez lire quelques chapitres en avance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

 

Publicités

Un commentaire sur “RTW Chapitre 92 – Réorganisation de l’Armée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s