Death March 7-3 : À la ville natale des Nains (2)

Traducteur: Hina-sama
Adapt : Yurane
Check : MissX


La suite du voyage de Satou chez les nains. Vous en apprendrez un peu plus sur la forge du Mithril et sur les techniques secrètes des forgerons nains. D’après vous, Satou va-t-il encore se faire remarquer avec ces capacités hors-normes ? ^^
Bonne lecture à vous
~
ShaSha-senpai.


Ici Satou. La ferronnerie apparaît souvent dans les drama ou au cinéma, mais ce n’est pas le cas avec les light novel ?
Bien que le rôle principal fasse souvent beaucoup de choses liées à la forgeronnerie, c’est étrange.


« Alors, laissez-moi voir comment vous forger une épée. On parlera après ça. »

Jojori-san ?
Je la regarde, mais elle détourne ses yeux.

Nous sommes venus sur le lieu de travail de Dohar après avoir traversé un tunnel de moins d’un mètre cinquante de hauteur. Il y a aussi beaucoup de nains de haut niveau qui forgent des épées à l’intérieur de la salle.
Elles sont toutes bonnes. L’attaque, le tranchant, l’endurance de chaque épée et d’autres paramètres sont 50% plus haut que celles disponibles dans la cité.

Les paroles de tout à l’heure m’ont été adressées après m’être présenté.

« Père, Satou-dono est une connaissance du vicomte Rottol, et…
– Umu, je suis redevable à Nina, mais ça et ça sont des histoires différentes. Je peux comprendre la nature des gens en voyant comment ils forgent des épées. Zajir, chauffe le lingot de mithril.
– Uss, Shishou ».
(ndt : Shishou = maître)

Driar est intervenu, mais Dohar l’ancien s’est vite dirigé vers le test.
Le nain avec la barbe grise, Zajir, m’offre un siège avant de préparer le lingot et les outils.
Eh bien, comme j’ai déjà essayé de forger une fois à la cité de Muno, je comprends grosso-modo les procédures. Je vais encore essayer une fois. La compétence est au MAX de toute manière, je devrais être capable de m’en sortir.

Je laisse le lingot se chauffer jusqu’à devenir rouge, et le place sur l’enclume. Je le frappe gentiment avec le marteau du forgeron.

Clink.

Hein ? Quelque chose ne va pas ?
Dohar l’ancien semble avoir senti mon hésitation. Il prend le marteau et frappe le lingot de la même façon. Après l’avoir frappé une fois, il appelle Zajir-san et lui donne des coups de poings sur la tête.

« Crétin. Depuis combien de décennies tu t’occupes du mithril ? Je ne t’ai pas dit de toujours être à l’atelier quand tu fonds le lingot ?!
– Uss, Shishou. »

Je ne comprends pas vraiment, mais il semble qu’il y a un problème avec le lingot que Zajir-san a préparé.
Le léger sentiment d’incohérence était à cause de ça, hein.

« Okayyy, allons au fourneau du mithril. Suivez-moi, le jeune.
– Oui »

On dirait que Dohar l’ancien va me guider directement. Je n’ai pas forgé une épée, mais j’ai probablement passé le test. Driar-san et Jojori-san suivent aussi derrière. Zajir-san est parti plus tôt. Je me demande s’il y a une sorte de préparation.

Je ne sais pas quel sorte de fourneau ça sera, mais j’ai hâte de le découvrir.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Le haut fourneau pour le mithril est fait à partir d’un métal qui résiste à la chaleur, Hihiirokane – cela faisait un moment que je n’avais pas vu quelque chose avec un nom de style Japonais.

Zajir-san semble dire quelque chose aux forgerons qui sont allongés par terre.

Apparemment, le fourneau n’est pas alimenté par du charbon, mais par du mana pour que ça marche.

Il semblerait que les forgerons soient à court de mana et se reposent en ce moment. Ici, ce sont tous des vétérans avec un niveau au-delà de 30. Ils ont tous la compétence forgeron et quelques compétences magiques. La situation pourrait être identique avec l’autre haut fourneau au-dessus, avec moins de personnes disponibles que d’habitude.

Apparemment, ils attendent de récupérer leur mana pendant deux heures.
Les rides de Dohar l’ancien se creusent et il crie, mais il n’y a rien qu’ils puissent faire sans mana. Je me demande s’il a aussi atteint cette conclusion, sa réprimande change de ton.

« Le jeune, comme vous portez une courte baguette, vous êtes un lanceur de sort ? Si vous avez confiance en votre magie, alors versez-en dans ce fourneau.
– Attends, père, n’agis pas avec notre invité comme avec tes disciples.
– Il n’y a aucun problème si ce n’est que de la magie. »

Driar émet une objection, mais je veux aussi voir rapidement le fourneau en action, alors je m’exécute volontiers.

J’injecte ma magie.
Je crois que 200-300 PM devraient suffire ?
Mon mana est rapidement aspiré. Il n’y a aucune réaction.

10.
20.

Il n’y a pas de lampe ou une sorte d’indication pour savoir quand c’est assez. Je vais essayer d’injecter une quantité à un niveau où personne ne sera surpris.

100.
200.
300.

Oh, le visage des personnes à terre changent légèrement. Je devrais m’arrêter là, hein. 300 PM devait être normal pour un magicien dans les environs du niveau 30.
Cependant, à voir cette réaction, ça pourrait être capable d’accepter 1000 PM ?

Tout en faisant semblant d’essuyer ma sueur que je n’avais pas, j’arrête d’injecter la magie.

« Fuh, ce fourneau est incroyable. On dirait qu’il peut encore en absorber.
– Umu. »

Dohar l’ancien acquiesce, et les gens alentours commencent à bouger. La raffinerie de mithril commence.

Jojori-san me présente des choses ressemblant à des lunettes de soleil.

« Comme ça pourrait vous blesser les yeux, mettez ceci. Ne fixez pas du regard le feu même après les avoir mises. »

J’accepte en la remerciant. Après les avoir mises, c’est le noir complet. Je peux seulement voir faiblement la surface du fourneau de mithril. Alors que je fixe davantage :

> Compétence [Vision Nocturne] acquise.

Je reçois la compétence après tout ce temps. Après l’avoir activé, je suis capable de voir normalement bien que je porte ces lunettes de soleil.

« Je l’allume ! Que tout le monde soit sûr de mettre les outils teintés. »

Uwah, ça craint. À ce rythme, il est inutile de porter des lunettes de soleil.
Je ferme immédiatement mes yeux, mais je le fais un instant trop tard. De blanches images résiduelles me brûlent les yeux.

> Compétence [Ajustement du Rayonnement Lumineux] acquise

Je suis un robot ?! Je l’active en maudissant. J’aurais aimé avoir cette compétence avant que ça arrive.
J’ouvre les yeux en sentant la compétence de l’auto-guérison qui restaure ma rétine.

La température augmente pendant que la bande vermillon autour du fourneau bouge mystérieusement. Vous comprenez si je dis que je vois l’intérieur du fourneau comme à travers d’un scanner IRM ? La RA indique que la température atteint les 3000 degrés. La température de la ferronnerie que j’ai vue tout à l’heure était de 1600 degrés. Il semblerait que le mithril soit considérablement plus résistant à la chaleur.

« Umu, c’est un joli vermillion. »

Je ne comprends pas vraiment, mais Dohar l’ancien a l’air d’être satisfait en regardant la lumière qui s’échappe du fourneau.

Il semble que le fourneau pourrait raffiner 100 kg de lingots en une fois.
Quand la chaleur s’estompe, de beaux lingots d’argent avec une légère nuance de vert ont été terminés.

Comme ça a pris pas mal de temps, Driar-shi est retourné à la cité en laissant ici Jojori-san.

Dohar l’ancien observe le lingot terminé, mais il lève soudainement son bras, et frappe le lingot avec un petit marteau, vérifiant le son. Il choisit alors plusieurs lingots que Zajir porte.

« Le jeune, viens par ici. Je vais te faire frapper avec le [Marteau de phase].
– Shishou, il est impossible pour un enfant humain d’utiliser [Marteau de phase].
– Silence. Ne discute pas de ma décision. »

Je me demande ce qu’est la signification originale du [Marteau de phase] dont parle Dohar l’ancien.

« Le jeune, ne pense pas pouvoir dormir jusqu’au lendemain matin. Jojori, de la viande ! Il y a ce basilic à la viande fumée, pas vrai ? Ramène le tout ici. Remplissons d’abord nos estomacs. »

Est-ce que le basilic est mangeable ? Ou plutôt, ce n’est pas bon de ne pas manger ce qu’on nous présente, hein~

Je demande à Jojori-san, qui repart pour chercher la nourriture, de passer un message à Arisa et les autres pour qu’elles organisent leur repas. A l’origine, il était prévu qu’elles dorment dans l’aile des invités dans la demeure du maire, alors il ne devrait pas y avoir de problème.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

C’est exactement une bosse de fer…
(ndt : une référence à Berserk)

Blague à part, l’immense marteau que Zajir-san apporte est une bosse de métal brute. On dirait un alliage fait à partir de fer et de mithril.

C’est quoi ce truc ? J’essaie de le soulever pensant que c’était léger, mais ça pèse une tonne ce machin ou quoi ?

« Qu’est-ce qui ne va pas, le jeune ? Les nains peuvent le soulever facilement d’une seule main. Sois motivé ! »

Les nains sont impressionnants. Ça, d’une seule main ?
Zajir-san le soulève vraiment d’une main pour me montrer. Il essaye d’attirer l’attention de Jojori-san, mais elle l’ignore complètement. Évidemment, Dohar-san donne un coup de poing à Zajir-san et il tombe alors par terre.

Ce n’est pas que je ne peux pas soulever l’immense marteau, mais je ne sais si c’est à cause de mon corps léger mais il m’est difficile d’avoir le bon équilibre. Je l’agite plus d’une fois pour m’entrainer à trouver le parfait équilibre. Quand j’y pense, je n’aurais pas eu autant de mal si j’avais juste activé la compétence [Transport].

Pendant que j’apprends à manier l’immense marteau, Dohar l’ancien vérifie l’intérieur du pot que ses disciples ont apporté.

« C’est un peu léger. Apportez-en un plus solide.
– Shishou, nous n’avons que celui-ci pour le moment.
– Alors, fais-en sorte que Ganza en prépare.
– Ganza est en réunion avec les Gnomes, alors il ne reviendra pas avant demain. »

Dohar l’ancien a l’air d’être sur le point d’exploser. On dirait que les forgerons utilisent une sorte d’élixir. Si j’en connais la recette, je pourrai le produire à sa place, mais ce n’est probablement pas quelque chose qu’ils vont divulguer à une personne extérieure.

« Jojori, n’importe qui ira. Ramène-moi un alchimiste qui peut en produire. »

Comme c’est superficiel.
Si n’importe qui peut faire l’affaire, alors autant me proposer.

« Dohar-sama, si n’importe qui peut faire l’affaire, alors je pourrais le faire ?
– Hum ? Vous faîtes aussi de l’alchimie ? Yosh, alors je vais vous laisser faire. »

Une rapide décision. En commençant par Zajir-san, les disciples s’énervent. Mais personne ne semble vouloir exprimer son opinion.

La recette est cachée de manière inattendue. Au lieu d’avoir diverses assiettes d’ingrédients sur une étagère, il y a plusieurs pots avec les matériaux d’une préparation mélangés à l’intérieur. Enfin, je dois terminer en injectant ma magie. Mais, comme la préparation est unique, la mise en place est fixée.
Je ne connais pas le contenu du pot, mais grâce aux compétences [Analyse] et [Expertise], ainsi qu’aux indicateurs de la RA, j’ai maîtrisé la façon de préparer [L’Élixir Secret des Nains].

Dohar l’ancien vérifie l’élixir que j’ai préparé, et acquiesce sérieusement.

« Bon boulot. Flanquons à la porte Ganza et vous le remplacerez. »

Je n’ai pas l’impression qu’il plaisante.

Je le suis dans une salle différente de la première forge. Il y a juste une petite forge magique faite de hihiirokane à l’intérieur. Celle-ci est pour fondre le lingot, contrairement à la précédente qui raffine. L’enclume est aussi fabriquée à partir d’alliages en fer et de mithril. Je me demande ce qu’est ce liquide de refroidissement nommé [Eau de Nain].
Zajir-san me répond normalement quand je le lui demande. C’est une mixture en 3:1 d’huile et d’esprit. Comme l’ambiance est devenue un peu tendue, je me retiens de répliquer que c’est plus une [Huile de Nain] qu’une [Eau de Nain].

« La préparation est terminée.
– Yosh, commençons. »

Il semblerait que c’est plutôt un honneur d’être approuvé par Dohar l’ancien, les regards jaloux des disciples sont douloureux.
Si vous voulez vous plaindre, j’aimerais que vous le fassiez directement auprès de Dohar l’ancien.

J’ignore la jalouse de mes voisins et me concentre. Je vais prendre plaisir de ce rare moment de chance en forgeant avec un célèbre forgeron.

 

Chapitre précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Death March 7-3 : À la ville natale des Nains (2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s