Death March 7-4 : À la ville natale des Nains (3)

Traducteur: ShaSha-senpai
Adapt : Yurane
Check : MissX


Dans ce chapitre, vous allez découvrir les nains comme je les aime : une chope à la main. Plus sérieusement, un chapitre léger mais fort agréable, toujours dans la ville des nains, où Satou va faire une erreur avec l’alcool… ^^
Bonne lecture à vous
~
ShaSha-senpai.


Ici Satou. Le saké n’est autorisé qu’à partir de 20 ans ! C’était la phrase préférée de mon père lorsque je l’accompagnais boire après le dîner durant mes études secondaires. Cette phrase pourrait avoir été d’une importance inattendue.


Le lendemain matin, l’épée est terminée.
J’ai assez frappé pour le voir dans mes rêves.
L’élixir secret des nains a été utilisé au moment où le mithril était en train de chauffer dans le four. Puisque l’un des ingrédients est la poudre de noyau magique, il doit être utilisé pour créer les armes magiques de style nain. On dirait que la technique est différente des armes magiques produites avec un liquide magique.

« Nous avons terminé sans aucun changement d’équipe. Si tu veux t’entraîner sérieusement, viens ici quand tu veux. Quelqu’un comme toi me surpassera rapidement. »

Dohar l’ancien me tape violemment dans le dos.
*Cough* C’est presque aussi douloureux que l’attaque de la queue d’un Wagahai-kun. Si tu ne fais pas attention à ceux qui vont recevoir ça, ils pourraient en mourir, tu sais ?

« T’es plutôt bon pour un humain !
– Je suis d’accord, n’es-tu pas un nain imberbe en réalité ?
– Je ne pensais pas que quelqu’un d’autre que Maître Dohar pouvait balancer ce grand marteau jusqu’au matin.
– Tu es le bienvenu ici, reviens quand tu veux. »

Hum, j’ai juste frappé avec le gros marteau jusqu’au matin selon les instructions de Dohar l’ancien, mais il semble que j’ai été approuvé par les forgerons nains. Ca me rend plutôt heureux ces compliments, mais ce commentaire sur la barbe était de trop. Ca devrait pousser dans 5-6 ans… Probablement.

Dohar l’ancien est parti quelque part en emportant l’épée achevée, et avec les autres nains nous allons prendre le petit-déjeuner.
Je réveille Jojori-san qui dort dans un coin de la pièce pour l’emmener avec nous.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Après le petit-déjeuner, j’ai été appelé dans un hall dans les souterrains. Il semble que cet endroit traverse deux couches, il fait quatre mètres de haut jusqu’au plafond.

« Essaie de la brandir. »

Je saisis l’épée qu’il me présente. Apparemment, Dohar l’ancien a ajouté des ornements qui agissent également comme antidérapant sur l’épée.
Cette lame est une épée bâtarde à double tranchant. Elle pèse seulement 70-80% du poids d’une épée en fer classique. Quand je la prends en main, elle me semble un peu légère. Je pensais que si l’épée était trop légère, elle ne serait pas très puissante …

Quand je me mets en position d’attaque, ma prise semble plus ferme qu’avec l’épée que j’ai fabriquée auparavant. Je me demande si l’équilibre est bon.
Mon maniement devrait être amélioré avec ceci.

Je peux la manier aisément.
Je le sens bien.

J’essaie de donner un coup d’épée un peu plus rapide cette fois.
Avec une épée bon marché, je devrais ressentir la résistance de l’air, mais ce n’est pas le cas avec celle-ci, tout comme avec les épées saintes. Ouais, c’est une belle épée.

« Maintenant, mets ton pouvoir magique dans l’épée et essaie à nouveau. »

Dohar l’ancien, qui me regardait manier l’épée, me donne un ordre supplémentaire.
Puisque [Tranchant Magique] est une compétence assez rare, je suppose que je devrais mettre la puissance magique normalement ?

J’injecte environ 10 MP.
Oh, l’épée accepte facilement la puissance magique comme la lance de Liza. Comme attendu d’une épée créée par le maître artisan des Nains. Ou alors, cela pourrait venir des spécificités du mithril.

Des motifs verts ressemblant à des ondulations apparaissent à la surface de la lame. Il semble que ce soit une caractéristique des armes forgées avec du mithril. Quand je mets plus de puissance magique, elle commence à répandre une aura rouge comme la lance magique de Liza.

Il serait mauvais que je la casse en mettant trop de puissance magique, c’est pourquoi je m’arrête à 50 MP.
Mystérieusement, l’épée est devenue plus lourde depuis qu’elle a accepté le pouvoir magique. Après les 10 premiers MP, j’ai cru que c’était juste mon imagination, mais désormais il est évident que son poids a augmenté. Sachant que nous n’avons pas utilisé de circuit magique lors de la fabrication de l’épée, je me demande si c’est une caractéristique du mithril.
Je me suis demandé si le gros marteau aurait été plus petit s’il avait été fabriqué à partir de mithril, mais on m’a expliqué plus tard, que la puissance magique d’un marteau fabriqué en mithril pourrait nuire à la qualité du mithril de l’arme en cours de fabrication.

« Hum, tu te débrouilles bien. Essayons de nous battre un peu ensemble. »

Dohar l’ancien m’annonce ça en prenant une hache de bataille et se met en position. Ma perception de crise s’active dès que je vois la hache de bataille.
Non, attends, c’est une arme maudite, c’est ça ? Je peux voir une aura rouge maléfique autour de la hache.

> Compétence [Vision fantôme] acquise

Euh, je n’en ai pas besoin. Je ne veux pas du tout l’apprendre.
Bien que j’ai déjà eu l’occasion de voir de vrais morts-vivants, en omettant les monstres, s’il vous plaît, épargnez-moi ceux du genre esprit maléfique.
L’horreur, c’est non non non !

Finalement, je suis obligé d’échanger des coups avec Dohar jusqu’à ce qu’il soit satisfait, en ayant l’esprit ailleurs durant tout le combat.

Toutefois, les Nains sont effectivement robustes. Après avoir forgé durant toute une nuit, il est encore capable de se battre pendant une demi-heure. De plus, même sans avoir déjeuné, Dohar l’ancien est encore énergique.

Même si je me consacre à esquiver autant que possible ses attaques, il réussit à m’égratigner plusieurs fois. Même si je suis plus rapide que lui, je me retrouve petit à petit acculé, comme dans un jeu d’échecs : c’est une expérience singulière. Comme attendu de la part d’un vétéran ayant participé à de nombreuses batailles. Accumuler l’expérience de combats réels est incroyable après tout.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Dohar-san tend sa hache de bataille à son disciple, Zajir-san, et s’approche de moi. Il n’est même pas essoufflé après avoir bougé autant, comme on pouvait s’y attendre.

« Montres-moi l’épée. »

Je donne l’épée à Dohar-san qui vérifie si la lame est ébréchée puis la manie quelques instants pour confirmer quelque chose.

« C’est une belle arme. Il n’y a aucune égratignure et l’épée n’est pas déformée. »

Est-ce qu’il se vante ?
C’est ce que j’ai tout d’abord cru, mais il semble plutôt qu’il loue mes talents d’épéiste.
J’ai pourtant essayé de combattre afin de ne pas dévoiler mon haut niveau de compétence, mais il semblerait qu’il m’ait percé à jour.

« Tu as dû t’entraîner à l’épée depuis que tu es tout petit. Je n’ai pas l’intention de te forcer à répondre, mais tu ne fais pas ton âge. Personne ne peut être aussi habile sans avoir au moins 10 à 20 ans d’expérience. »

Mon âge ne correspond effectivement pas à mon apparence.

Après avoir regardé en silence l’épée qu’il tient des deux mains, Dohar l’ancien commence à incanter avec un air résolu.

« Bien, ■■ Changement de nom. 『Epée féerique Trazayuya』. »

C’était limite, j’ai failli exprimer ma surprise. Poker Face est vraiment une compétence utile.
Est-ce bien de donner à cette grossière épée droite un nom comme “ épée féerique ” ? Sachant que le mithril est également appelé l’argent féerique, il est possible que le nom choisi vienne de là.

« Dohar-sama connaissez-vous monsieur Trazayuya ?
– Alors, tu le connais aussi ? C’est de l’histoire ancienne, mais j’ai longtemps servi le Sage-sama. C’est la meilleure épée que j’ai fabriquée dans ma vie, je l’ai donc nommée comme feu Sage-sama. »

Même s’il ne verse pas une larme, Dohar l’ancien ferme les yeux et se tait.
Après avoir ouvert les yeux, il me tend l’épée en silence, et dans l’élan, je l’accepte.

« C’est une épée façonnée avec ta coopération. Avec ton habileté, cette épée ne pourrait qu’approuver. Utilise-la à bon escient. »

Attends une minute, le prix du marché indique [–]. Seules les épées magiques les plus puissantes n’ont pas de prix du marché, cela veut dire que celle-ci est donc de puissance équivalente. Elle doit valoir plusieurs centaines voir plusieurs millier de pièces d’or… Comme on pouvait s’y attendre du travail du maître artisan des Nains.

Après m’avoir transmis l’épée, Dohar l’ancien laisse apparaître un grand sourire et s’exclame :

« Aujourd’hui est un grand jour ! Nous allons boire jusqu’à plus soif ! Sortez tous les tonneaux ! »

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

C’est ainsi que le banquet bien arrosé a eu lieu.

Le lieu choisi est celui où j’ai combattu Dohar pendant une demi-heure.
Les femmes naines apportent alors de grandes quantités de tranches de viande grillées, des fruits secs et des noix ainsi que diverses variétés de poissons qui se marient pleinement avec des boissons alcoolisées.
Sans perdre une minute, les hommes nains sortent une quantité phénoménale de barils d’alcools. La moitié d’entre eux contiennent de la bière et l’autre des spiritueux.

Jojori-san me verse à boire alors que je m’assois à côté de Dohar l’ancien. La boisson forte versée dans la tasse d’argent est une liqueur transparente avec une légère teinte rougeâtre, et semblait être assez forte lorsque j’y ai trempé des lèvres. En revanche, le goût est délicieux donc elle se boit facilement. Elle a le goût de l’Awamori que j’ai bu à Okinawa, il y a longtemps.
(ndt: l’Awamori est la plus ancienne et une des plus fortes boissons distillées du Japon. Cet alcool originaire d’Okinawa est élaboré à partir de riz long thaïlandais)

« Guhahahaha, tu sais boire !
– Boire cul sec en étant aussi jeune, ce gars a un avenir prometteur.
– La dernière fois, un humain à l’allure d’un maître épéiste s’est magnifiquement étouffé avec. »

Les nains des ateliers de forge sont rassemblés autour de Dohar l’ancien. Contrairement à tout à l’heure où ils forgeaient, tout le monde est aimable et enjoué.

Malheureusement, je ne sais pas trop si c’est dû à mon statut ou à mon niveau, mais je ne peux pas me saouler. Après avoir bu, je suis un petit peu saoul mais je dégrise bien trop rapidement. Et il m’est difficile de  désactiver la résistance aux poisons.

> Compétence [Résistance à l’alcool] acquise

Je ne veux pas activer cette compétence.

Liza et les autres ont été également invitées au banquet.
Sachant que je n’ai pas été avec les filles depuis hier, j’ai d’abord été assailli par Pochi et Tama jusqu’au moment où des viandes de monstres rares fumées et grillées apparaissent sur la table située au coin de la pièce.
Nana et Mia boivent du jus de fruits à mes côtés. Mia grignotte plusieurs variétés de noix tout en s’appuyant sur moi. Elle ressemble à un petit animal tout mignon. Lulu est en compagnie d’Arisa et goûte toutes les viandes rares.

La conversation des artisans nains commence à s’animer. Toutefois, vu que les sujets traitent de la forge ou des mines, je garde seulement le rôle de l’auditeur. Il semble qu’ils emploient des magiciens gnomes pour faire face aux éboulements ou aux gaz, mais lorsqu’ils ne sont pas accompagnés de l’un d’eux, ils utilisent des parchemins. C’est cher, mais ce n’est pas grand chose en comparaison de leur vie.
Ce type de parchemins n’est pas vendu dans la boutique de magie située à la surface, mais dans une autre boutique située à l’entrée du quartier des mines naines. On m’a informé que je pourrais y trouver des parchemins des magies de la terre et du vent. S’ils en vendent, je vais assurément les acheter.

◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

J’avais envisagé de ne pas laisser boire Liza et les autres filles, mais comme les vieux nains ont insisté parce que ça avait l’air amusant, je n’ai pas pu l’empêcher.

« Ehehehe~ Satou Fufuh~n Sa-Tou. Ahaha~, Satou ♪ »

Lulu agit complètement comme une enfant gâtée, probablement parce qu’elle a enlevé son visage sobre. Elle est particulièrement euphorique quand elle est saoule. Lorsque je lui retire sa coupe d’alcool, elle m’embrasse et commence à me câliner.

« Snif, une personne comme moi est juste bonne à protéger sa membrane pour toujours. Je vais finir seule dans ce monde aussi… »

Arisa est abattue, ou plutôt une sentimentale lorsqu’elle est saoule. Je garde à l’esprit de ne plus laisser Arisa boire de l’alcool.

『Kusukusu, c’est amusant, c’est amusant. Aller Satou, continuons à boire. Ufufu, il y a trois Satou, c’est merveilleux.』

Qui diable êtes-vous ?

Mia, l’éternelle taciturne parle furieusement en language elfique. C’est légèrement surprenant.
C’est agréable de la voir tourner autour de nous tout en ayant l’air si heureuse, mais sa jupe se soulève alors je vais devoir l’arrêter.

« Nihehe~ maî~tre sa~a raroresu. »
« Nyuru~n. »
(nda : sa~a = sama et raroresu = nanodesu, modifiés par les effets de l’alcool)

La langue de Pochi n’a pas l’air de fonctionner correctement.
Tama se glisse sur mes genoux, se pelotonne et s’endort. Lorsque Pochi la voit, elle me monte aussi dessus.
Ah ? Elle dort déjà.

« Maître, le statut de mon circuit logique est inhabituel. Cette eau est peut-être empoisonnée, empoisonnée, empoisonnée ? »

Flûte, même Nana semble avoir bu. Elle est capable de manger un peu de nourriture depuis une semaine environ. Vu qu’elle parle comme un disque rayé, je lui fais boire une potion magique, très efficace contre la gueule de bois, puis l’allonge pour qu’elle s’endorme.

Liza, qui a bu tranquillement à côté de moi, dort en position assise.

Je ne laisserai pas ces filles boire la prochaine fois.
Bien que j’ai une telle détermination, le festival de la boisson a continué tard dans la nuit.

> Titre [Forgeron de l’épée féerique] acquis
> Titre [Buveur invétéré] acquis
> Titre [Grand buveur] acquis
> Titre [Buveur poids lourd] acquis
> Titre [Amis des Nains] acquis

 

Chapitre précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “Death March 7-4 : À la ville natale des Nains (3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s