Death March 7-13 : Troubles à la Cité de Gururian (2)

Traducteur : Hina-sama

Adapt : Soreyawari

Check : Miss X


Voici votre dose tant attendue de Death March ! ^^

Amicalement vôtre,

Nekoyashiki-san


Ici Satou. J’allais souvent dans un café à chats, mais une fois devenu un adulte avec un travail, les occasions pour visiter le zoo ou l’aquarium ont remarquablement diminués. Bien que ce soient des choix prudents pour avoir un rencard.

Le démon qui est apparu dans la cité de Gugurian est du même rang que celui de la cité de Muno. Ils ont également la même espèce, Petite Corne, niveau 30, et les mêmes compétences, [Force], [Corps Endurci], [Transformation], [Paume de Flamme]. Il n’a pas de compétences magiques. C’est un démon totalement adapté au combat de première ligne.

Néanmoins, j’étais sûr qu’il n’y avait pas de démon avant que nous entrions dans cette cité. Ou plutôt, je pouvais affirmer qu’il n’y avait pas de démon dans tout le duché. Il ne semble pas que le démon puisse se téléporter, alors il a probablement été envoyé ou invoqué par quelqu’un.

Je laisse les chevaux et le chariot à Lulu et Nana, et nous remontons la rue contre la foule qui s’enfuit. Pendant qu’on avance, je dis à tout le monde que celui qui est devant n’est pas un monstre mais un démon, son niveau, ses compétences et ce à quoi il faut faire attention pendant le combat.

De temps en temps, on peut voir des personnes sautant dans les airs comme s’ils jouaient au trampoline en direction de la foule. Bien que le démon ne puisse pas utiliser la magie, il n’a pas l’air faible. Lorsque les fuyards se font rares, la silhouette du démon peut être vue.

Le démon a l’air différent que celui de la cité de Muno, ayant un corps plus puissant, et six bras, il a l’air d’un gorille. Le seul point commun entre eux est leurs petites cornes rouges, comme l’indique le nom de leur espèce.

Les guerriers qui combattent le démon l’encerclent. Plusieurs carrosses détruits pendant les combats sont éparpillés autour avec les cadavres parmi les morceaux.

Il semble qu’il y ait des survivants à l’intérieur d’un carrosse. Plusieurs trous sont béants sur les bâtiments qui font face à la rue. Près du démon, il y a un soldat en armure lourde avec un bouclier bleu en carapace qui s’en sort bien dans le combat grâce à son bouclier. Il est de niveau 29, égal au démon. Je crois qu’il n’y a pas besoin de renfort avec ça ?

Et ensuite, comme trahissant cette pensée, le démon balance ses bras puissants et balaye quelques personnes dans les airs. Ces dernières viennent voler par ici.

J’accélère rapidement et attrape l’une d’entre elles.

Je libère Cubes pour les deux dernières pour couper leur élan. Avec ça, au moins, elles ne mourront pas. Endurez la douleur si vous êtes des hommes.

Je parle à la personne que j’ai attrapée.

Oui, la raison pour laquelle on est passé à l’action si ostensiblement est parce qu’il y a cette fille près du démon.

« S’il vous plaît, ne soyez pas si imprudente, Karina-sama.

– Eh, eh, Sa… Non, sire Pendragon. »

Malgré sa confusion, quand elle découvre que je suis celui qui l’a réceptionnée, Lady Karina m’appelle par mon nom. Je sais qu’elle vacille, mais quel genre de rituel est-elle en train de réaliser en joignant et en séparant ses doigts écartés devant sa poitrine. Est-elle peut-être embarrassée ?

De plus, tout en étant dans mes bras, elle murmure « Être prise dans les bras de quelqu’un d’autre que père. », « Il est contre toute attente fort. », ou « Je me demande si la lune de miel est dans la capitale royale. », son monologue se déchaîne dans une direction énigmatique. Il semble qu’elle n’est pas habituée au contact physique du sexe opposé.

« Porter quelqu’un comme une princesse est interdit !

– Nn, interdit. »

Arisa qui nous a rattrapé me donne un coup de pied par derrière. Je me demande si mon derrière a une empreinte de pied ?

Bien que Lady Karina ait la protection de Raka, elle a quand même perdu environ 20% de sa santé, alors je demande à Arisa et Mia de la soigner. Et ensuite, quand je pose lady Karina, pour une quelconque raison elle tient mes manches, et il semble que la personne elle-même ne comprenne pas pourquoi.

« Maître, la première ligne s’est effondrée. Je vais les assister. »

Liza déclare cela et se dirige sur le champ de bataille. Pochi et Tama chargent aussi en direction de Liza après avoir salué les seins de Karina des deux côtés. C’était quoi ça, je suis envieux.

Comme le démon va contrer l’attaque de Liza avec un triple coup de poings, je l’intercepte en jetant Étourdissement Bref sur chaque main.

La lance magique de Liza perce le corps sans défense du démon qui a perdu son équilibre. Elle a activé Tranchant Magique bien entendu. L’attaque diminue la santé du démon de seulement 5%, mais je pense que c’est incroyable quand on compare ça aux dommages que le démon a subis jusqu’ici.

Pochi et Tama qui sont en retard attaquent simultanément en-dessous du genou du démon. Les dégâts ne représentent même pas 1% de sa santé, mais ça semble être douloureux vu que le démon lâche un petit cri et riposte en utilisant sa queue vers Pochi et Tama.

Je lance le casque de quelqu’un qui est tombé près de mon pied vers l’abdomen du démon. C’est tellement pénible de devoir chanter dès que j’utilise la magie, vu que les badauds regardent.

Vu que le casque déséquilibre le démon, l’attaque de la queue perd de la puissance et Pochi et Tama peuvent maintenant le bloquer en croisant leurs dagues, changeant sa direction vers le ciel. Les deux profitent de cette occasion et remettent de la distance entre elles et le démon.

Ça me fait penser, le soldat à l’armure lourde de tout à l’heure n’est plus là.

Quand je regarde en bas, le soldat est tombé près du pied du démon. L’armure en métal sous ses bras est grandement bosselée, du sang coule de sa bouche.

« Pochi, Tama, mettez le soldat à l’armure lourde à l’abri quand vous avez une chance !

– Ay~

– Reçu ! »

Je lance Étourdissement à Distance sur le démon à la Petite Corne. Pendant cette intervalle, Pochi et Tama s’approchent et traînent le soldat à l’armure lourde vers les badauds.

« Avant c’était la classe intermédiaire de Grand Marteau lancé naturellement, et juste à l’instant c’était la classe avancée Marteau Divin. Il doit être la [Tempête Noire]-dono dont le nom est sorti du premier tour des préliminaires.

– Non, [Tempête Noire] devait être un homme d’âge mûr, ça doit être le guerrier magique, [Démon Rouge Combattant]. »

Les badauds font des commentaires irresponsables. Qui sont ces gens avec des noms Chuuni. Les badauds se cachent dans le bâtiment pas loin d’ici. Je ne les aurais pas entendus si je n’avais pas la compétence [Tendre l’Oreille].

Puisque la position défensive a quitté la scène, je crois que je devrais la remplacer.

« ■▼■▲ ▲■▲■ ▲▲Bouclier. »

Le bouclier magique matérialisé arrête le coup de poing du démon qui s’est relevé et est venu attaquer. C’est un poing qui se prolonge étonnamment. Ce n’est pas une métaphore, le poing s’est vraiment allongé de cinq mètres, donc je dois faire attention.

S’il se rallonge encore la prochaine fois, je l’attacherai comme dans les mangas.

« Par ici le gorille ! »

En utilisant la compétence Provocation, j’attire l’attention du démon sur moi. Avec ça, il ne devrait pas changer sa cible même si Liza et les autres l’attaquent jusqu’à un certain point.

« Je vais vous assister ! Sir Pendragon ! »

Lady Karina m’appelle par mon nom d’une voix forte comme si elle faisait de la publicité aux spectateurs.

S’il vous plaît, arrêtez-ça.

Elle me jette des coups d’œil fréquemment comme si elle attendait que je l’appelle elle aussi par son nom, mais je l’ignore. Elle ne doit pas être chouchoutée.

Avant qu’elle n’arrive au démon, la magie d’Arisa et de Mia le frappe d’abord. La magie d’Arisa, Éclat, brûle les yeux du démon, l’attaque de Mia, Brume de Moutarde, enflamme les poumons du démon.

Mia, tu vas enflammer mes poumons aussi, tu sais ? Je regarde Mia avec des yeux critiques, mais elle détourne la tête.

« Il est interdit de regarder ailleurs sur un champ de bataille, desuwa. »

Karina, qui est venu expressément devant moi, intercepte l’attaque du démon et se fait envoyer voler. Raka brillait avant que l’attaque ne la touche, et plusieurs petits boucliers de lumières s’empilaient pour la défendre. C’est probablement pourquoi les dommages sont pratiquement nuls.

Je me demande si on peut déduire de Raka cette défense automatique et la produire en masse ?

J’aimerais vraiment que tout le monde en soit équipé.

Accompagné par un faux chant, j’invoque cinq Flèches à Distance et les lance. La santé du démon est réduite d’un coup de 30%. C’est l’effet des flèches seules. Comme le démon est du genre qui se spécialise en attaque et défense physique, sa défense magique est probablement faible.

« Arisa, couvre-moi avec des attaques magiques. Mia, attaque avec Balles d’Eau ou Water-Polo.

– Ok~.

– Nn. »

Arisa lance Dagues de Lumière vers le démon, mais elles sont détruites avec juste un mouvement de bras du démon. Les balles d’eau qui arrivent un peu tard ne font que mouiller le démon.

Oh ? Il n’est pas faible contre la magie ?

« Eh bien, les classes inférieures magiques comme Dagues de Lumière ne sont pas efficaces contre un démon.

– Mais, les flèches magiques de tout à l’heure marchaient bien.

– C’était soit une classe intermédiaire de Javelot, soit une classe avancée de Javelots Multiples.

– Non, ça ne devait pas vraiment être Javelots Multiples, pas vrai~ ? »

Les badauds sont bruyants depuis un moment. Dix hommes et femmes avec des uniformes assortis vinrent dans mon champ de vision. Je me demande s’ils sont des apprentis magiciens ?

Comme ils l’espèraient, je chante un faux sort de glace de classe intermédiaire et jette [Gel d’Eau] au démon. Les cibles sont les endroits où il s’est fait mouillé par l’attaque de Mia. Liza attaque avec sa lance à ces endroits en un rien de temps, et le bras du démon se casse avec succès.

Pochi, Tama et Lady Karina maintenant ranimée jettent de petits tonneaux remplis d’eau, et avec l’épée de fée, je les coupe lorsqu’ils s’approchent du démon le laissant mouillé jusqu’aux os.

Je pourrais en finir en tailladant le démon avec l’épée de fée, mais ça serait trop ostentatoire avec tous ces badauds.

D’accord, maintenant je n’ai plus qu’à geler le démon, et faire en sorte que Liza le démolisse pour en finir.

Je me demande si la température est descendue trop bas pour le démon gelé, la partie qui a reçu l’attaque de la lance de Liza s’effrite et se disperse. Les fragments qui sont devenus minuscules disparaissent en fumée noire. Wagahai-kun a laissé un corps, mais les démon de rang inférieur disparaissent alors ? Le double était aussi devenu de la poussière noire à l’époque.

Le bas de son corps reste tel quel, mais un cœur magique qui brille d’une lumière terne dépasse du reste de la partie supérieure. Liza le collecte nonchalamment. Je regarde à l’endroit où ma Perception de Crise réagit, une petite corne rouge est tombée sur le sol.

Je l’expertise, c’est un objet appelé [Petite Corne]. La partie explication est écrite dans la langue des démons. Je peux à peu près la lire après avoir amélioré ma compétence au niveau 5. Contrairement à celles des outils magiques humains, l’explication est simple.

« Transforme une créature intelligente sur place en démon. » est ce qui est écrit. La cause de la brusque apparition d’un démon à l’intérieur de la cité est cet objet.

Je vérifie s’il y a d’autres [Petite Corne] dans cette cité juste au cas où, mais il n’y en a pas.

J’essaie d’en rechercher sur tout le territoire, mais ça ne retourne que des bruits d’interface figée, alors je cherche zone par zone en limitant la portée. Comme je ne peux pas chercher à l’intérieur des Boîtes à Objets et des Sac à Emplacements (des autres personnes), ce n’est que pour me sentir tranquille, mais c’est mieux que de ne pas le faire.

Je mets la Petite Corne dans mon inventaire et commence à travailler à aider les personnes blessées.

D’abord, à la calèche luxueuse. Il y a quatre survivants à l’intérieur. Il y a une charrette abîmée au-dessus de la calèche retournée. Comme ce ne serait pas discret de la soulever à la main, je repousse la charrette avec Étourdissement Bref. Je tiens secrètement la structure de la calèche pour qu’elle ne soit pas secouée.

Je monte sur le haut de la calèche et regarde à l’intérieur. Il semble qu’ils soient tous inconscients. Il y a un garçon et une fille aux cheveux noirs d’environ 10 ans, une femme au visage intelligent qui a dépassé la vingtaine portant des vêtements de fonctionnaire civil. Et une fille de 15 ans aux cheveux roses avec une robe. Les cheveux d’Arisa sont aussi comme ça, mais rose… est-ce que c’est un manga !

Bien que la fille en robe n’entende probablement pas la réplique à l’intérieur de ma tête, elle se réveille.

Elle semble encore être dans les vapes.

« Des cheveux noirs ? Hé…ro…sama ? »

La fille a seulement murmuré ça et s’est évanouie de nouveau.

C’était la première fois que je rencontrais la princesse du petit royaume Rumooku, Menea.

Chapitre précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre suivant

Un commentaire sur “Death March 7-13 : Troubles à la Cité de Gururian (2)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s