Death March 1-9: Dansons avec le démon! (1ère Partie)

Ici Satou. Celui qui découvre son incompétence, Satou.
Les vrais démons sont bien trop effrayants.
Surtout ce rugissement!
Essayez d’écouter le rugissement d’un lion en étant près de la cage au zoo. Qu’importe le fait que vous sachiez que vous êtes en sécurité, si votre coeur n’y est pas préparé, ce qui fait peur fait peur.


Je suis arrivé sur le toit d’un bâtiment d’où on peut voir la place.
D’ici, je peux voir le démon et une douzaine de soldats l’entourant. De plus, les soldats de la Porte protègent les magiciens derrière eux.
Peut-être parce que les chevaliers entrevoient une ouverture pour un assaut, une formation se crée avec la cavalerie et les soldats à l’arrière.

Le démon devient la cible des coups de lances et des flèches des soldats à l’arrière.
Apparemment, il s’amuse.
Les assauts ne lui ont rien fait, il attrape les soldats qui l’attaquent et semble se délecter en brisant leurs os.

Si le démon est de la même nature que l’Ancien (je pense qu’il parle du roi des démons, celui qui ressuscite tous les 66 ans), les soldats sont probablement sous l’emprise d’une terrifiante peur et colère de voir leurs amis mourir.

“Bon, c’est bien que je sois de retour, mais je n’ai aucune ouverture pour intervenir en combat rapproché.“

Mon apparence est différente, je porte à présent une cape usée avec une capuche. Comme je sais qu’elle sera salie de toute façon, je ne porte pas celle qui est chère.

Je sors un pistolet magique de sous la cape. Ce n’est pas une arme de poing mais celle qui ressemble à une carabine avec un gros baril.
Le démon bouge dans tous les sens à environ 300 mètres de là, donc c’est dur de viser.

Juste au moment où les soldats reculent, les magiciens lancent un sort qui enterre la moitié inférieure du corps du démon dans le sol.

J’appuie sur la gâchette pendant cette bonne occasion alors que le démon est incapable de bouger.

Et je rate.

Apparemment, j’étais torp nerveux quand j’ai tiré et la ligne de tir est descendue un peu.
Heureusement, je n’ai pas atteint un soldat par accident.

Le démon est continuellement touché par de la magie de feu et de foudre, mais entouré d’une barrière, il ne semble pas prendre de dégâts.

Au moment où le démon arrête de bouger, je fais un tir rapide avec le pistolet magique, mis au plus faible réglage.

Le troisième tir touche enfin sa cible! De plus, la jauge de vie du démon apparait et diminue un tout petit peu.

“Qu’est-ce que c’est que ça, un jeu?“

>Compétence [Tir] Acquise
>Compétence [Visée] Acquise
>Compétence [Sniper] Acquise

Dans le coin de ma vision, la petite fenêtre d’historique affiche les messages d’acquisition de compétences.

Regarder autre part n’était pas une bonne idée. Sans me laisser le temps de l’éviter, un éclair envoyé par le démon me foudroie. Après m’avoir touché durement, il frappe sous mes pieds. Le toit du bâtiment est complètement détruit.

>Compétence [Magie de Foudre: Démoniaque] Acquise
>Compétence [Résistance à la Foudre] Acquise
>Compétence [Résistance à la Paralysie] Acquise
>Compétence [Tolérance à la Douleur] Acquise

“Ouch, ouch, mes mains et mes pieds picotent.“

Si je devais décrire cette sensation, c’est comme l’engourdissement qu’on a après être resté en seiza (ndt: position à genoux) trop longtemps. D’après ma jauge de HP, j’ai reçu 5 points de dégâts.

Maintenant que j’y pense, je n’ai pas vérifié le niveau du démon…
Je me lamente pendant un moment.

“À quel point peut-il être imprévisible?”

Pour le moment, regardons rapidement les points importants. Clan démoniaque, niveau 62, compétences [Magie de Foudre: Démoniaque], [Magie de Vent: Démoniaque], [Magie des ténèbres: Démoniaque], [Combat], [Vol].

Je pousse les débris du bâtiment sur le côté. Je ne pense pas être suivi.

>Compétence [Auto-guérison] Acquise

Quand je regarde ma barre de HP, sans que je m’en rende compte, elle a déjà récupéré. Guérison naturelle huh?

Je me dirige vers un autre bâtiment par une petite allée.
Je mets des points de compétences pour [Tolérance à la Douleur], [Résistance à la Foudre], [Tir] et [Auto-guérison] en courant.

J’ai trouvé un bâtiment de trois étages à 100 mètres du précédent, je saute par-dessus le mur et sur le toit.

Comme le nombre de soldats entourant le démon à diminué de plus de la moitié, le nombre de méthodes pour attaquer le démon a augmenté pour moi.

Je sors un arc et des flèches de l’inventaire et vise le démon. Je n’ai jamais utilisé un arc jusqu’ici, mais sûrement grâce aux compétences Sniper et Tir d’un peu plus tôt, je comprends plus ou moins comment tirer à l’arc.

“Viser et Tirer!“

Je vise soigneusement le moment où le démon s’arrête… tiré.

Et raté.

La main qui tirait l’arc a mal.

Après ça, quelque soit le nombre de fois que je tire, aucune des flèches ne touche sa cible. Même si je comprends comment tirer à l’arc, il n’y a aucun résultat.

Les soldats qui entourent le démon sont maintenant considérablement rares.
Je découvre une route qui me permettra de m’approcher discrètement, après avoir marqué la carte, je me laisse tomber du toit.

J’équipe la lance de la tribu écaillée.
Si j’avais su que ça allait arriver, je me serais fait faire une armure de cuir.

Tenant la lance des deux mains, je me cache dans l’ombre.

>Compétence [Espion] Acquise

Comme je viens de recevoir une compétence qui semble utile, je lui attribue immédiatement des points.
Il y a plusieurs chariots retournés entre moi et le démon. Je me dirige vers lui.
Quand j’invoque la compétence Espion, mes traces de pieds disparaissent. Peut-être que ce n’est que mon imagination.

Le rugissement du démon peut être entendu et les chevaliers sont touchés par la foudre.
Ce rugissement semble être une procédure pour jeter un sort.

Quand l’attention du démon s’égare sur autre chose, je raccourcis la distance et lui porte un coup de lance par derrière!
Stab! (ndt: désolée, je n’arrive pas à trouver une autre onomatopée pour l’action de poignarder…) Avec ce genre de son désagréable, la sensation de chair déchirée se transmet à ma main.
Moi, étant un trouillard, sépare involontairement ma main de la lance.

Mes mains et mes jambes tremblent.

La queue du démon fauche l’immobile que je suis depuis un angle mort, m’envoyant à trois mètres de là. Je m’arrête à des débris de charrette après avoir roulé au sol.

>Compétence [Attaque Surprise] Acquise
>Compétence [Lance] Acquise
>Compétence [Résistance au Choc] Acquise

Mon HP n’est réduit que de 1 point. Cependant, je ne sais pas si c’est de l’excitation ou la peur due à mon premier combat rapproché, mais mes membres tremblant ne s’arrêtent pas.
Heureusement, le démon a tourné son attention vers les chevaliers qui reprennent leur assaut, je prends de profondes inspirations à plusieurs reprise.

Le tremblement se calme un peu.

>Compétence [Résistance à la Peur] Acquise
>Compétence [Courage Imprudent] Acquise

J’équipe une petite épée et un bouclier de bronze dans l’ombre des débris. Je laisse l’épée dans son fourreau et la met à ma ceinture. Habituellement, on utilise une attache en métal ou une ceinture spéciale pour la maintenir, mais je n’y peux rien comme je n’en ai pas. Allons en acheter plus tard.

Je prépare également un petit arc avec une flèche. C’est une flèche avec une tête en os. Le démon est à légèrement plus que 10 mètres de moi mais je ne pense quand même pas que ça le touchera.

Le démon soulève un soldat qui l’attaquait et le jette aux chevaliers.
Je fais correspondre mon timing à son lancer et me rapproche rapidement. Je tire la flèche à une distance de zéro, inaperçu.

>Compétence [Tir à l’Arc] Acquise

J’abandonne l’arc immédiatement, et donne un coup d’épée au démon au moment même où je dégaine.
La petite épée se brise. Casser du bronze en un coup…

>Compétence [Iai] Acquise (ndt: art de dégainer et frapper du sabre d’un même mouvement, vient de l’art martial japonais Iaido. Technique similaire au Batto de Kenshin Himura mais l’art du Batto est une technique faisant partie du kendo et n’est pas faite pour une pratique sportive comme l’iaido. Enfin… https://fr.wikipedia.org/wiki/Iaidō#Le_iaid.C5.8D_et_le_iaijutsu)
>Compétence [Épée à une Main] Acquise

「▼▼ ▼▼▼▼ ▼▼▼▼▼▼▼!!」

En jurant des mots incompréhensibles, le démon attaque avec ses griffes empoisonnées.
Je décide de promptement recevoir l’attaque avec le bouclier mais les coup viennent aussi de l’autre côté. Je décide sur un coup de tête de bloquer avec l’épée cassée.
Bien sur, quelque chose comme ça n’a aucune chance d’arrêter l’attaque et elle se brise en un coup de griffe empoisonnée.

>Compétence [Langage des Démons] Acquise
>Compétence [Résistance au Poison] Acquise

Je voudrais immédiatement activer la compétence Résistance au Poison, mais je n’ai pas de marge pour manipuler le menu sur le champ de bataille.
J’empêche les griffes empoisonnées d’arriver par l’autre côté avec le bouclier, et jette la poignée que j’ai dans la main au démon.

>Compétence [Bouclier] Acquise
>Compétence [Lancer] Acquise

Alors que j’essai de tirer une arme de l’ombre de mon manteau, je néglige ma garde et la queue du démon m’envoie culbuter, je roule au sol.
De plus, ses pieds piétinent à ma poursuite.

Fumu! Fumu! Fumu! Trois vagues de piétinement consécutives et mon corps s’échappe enfin pendant l’instant avant la quatrième attaque.

>Compétence [Esquive] Acquise

Prenant appui sur le sol dans une étrange posture, je prends de la distance par rapport au démon.
Ayant enfin gagner du temps, j’attribue des points de compétence à [Esquive], [Bouclier], [Résistance au Poison] et [Résistance au Choc] un par un.

Sous le couvert du manteau, je récupère un poignard et une massue en bois de l’inventaire. Je glisse le poignard à ma ceinture et agrippe la massue.

J’ai un peu l’impression qu’une expression de ridicule flotte sur le visage du démon.
Je me demande si le démon a le pouvoir d’auto-guérison, son HP est en train de remonter. Dans sa colonne de compétence, elle n’y est pas, est-ce une caractéristique spécifique de sa race?

Du coin de l’oeil, je vois les chevaliers se préparer à leur prochain assaut.
Je mesure soigneusement la distance en préparant ma massue.

Ne faisant pas attention aux chevaliers, le démon garde son attention par ici.

Je bondis et frappe de la massue le buste du démon. Elle casse au contact de son corps noir.
Je bloque les griffes empoisonnées du bouclier, évite le coup de queue d’un mouvement minimaliste et saute.
J’abat le poignard. Le démon n’a pas pu l’éviter mais il a réussi à le bloquer de ses griffes.

>Compétence [Baton à une main] Acquise
>Compétence [Poignard] Acquise
>Compétence [Parade] Acquise

Les chevaliers commencent à courir vers nous, lorsqu’ils atteignent le milieu de la place, je fais chanceler le démon en le percutant avec mon bouclier.
Je bondis en arrière avec la force de recul, sautant par-dessus les chevaux et leurs cavaliers.

>Compétence [Coup de Bouclier] Acquise

Les chevaliers attaquent une fois puis se retirent, puis un autre fait de même, portant un coup de sa lance avant de reculer.

>Compétence [Coopération] Acquise

Dans la formation de trois personnes, le dernier rate sa retraite à cause d’une attaque de la queue du démon. À la fois le cheval et l’homme se retrouvent à terre.
J’envoie un coup de pied dans le flanc du démon qui essaie d’achever le chevalier!

>Compétence [Coup de Pied] Acquise

Je ramasse près de mon pied une lance à la pointe cassée qu’un soldat a lâchée et remet le poignard dans le fourreau. Comme je m’y attendais, la portée d’un poignard est trop courte alors il est facilement paré, c’est problématique.

J’esquive le démon en utilisant la lance à la pointe cassée pour gagner du temps pour que les chevaliers et les soldats tombés de cheval puissent reculer.
Tout en parant, je frappe aussi une partie des pieds du démon, et parfois prudemment les bras, pour ne pas faire une bataille unilatéralement défensive.

>Compétence [Baton à deux mains] Acquise

La lance casse enfin après avoir été proie aux griffes empoisonnées.

Les yeux du démons étincellent!
Comme j’ai un mauvais pressentiment à ce propos, je lève mon bouclier et met mon corps entier dans l’ombre de mon manteau. C’est probablement un genre d’attaque du regard démoniaque. Est-ce un sortilège, paralysie ou pétrification?

Le manteau et le bouclier sont transformés en pierre!

… Je l’ai enduré d’une manière ou d’une autre, seuls le manteau et le bouclier ont été sacrifiés.
Ça aurait pu être dangereux si j’avais bougé un peu plus tard.

>Compétence [Résistance à la Pétrification] Acquise

Comme m’approcher du démon implique être pétrifié, avant qu’il arrive, j’attribue des points de compétence à [Parade] et [Résistance à la Pétrification].

Les attaques de Pétrification ne sont peut être pas exclusives aux démons…

 

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

Un commentaire sur “Death March 1-9: Dansons avec le démon! (1ère Partie)

  1. Merci beaucoup pour ton travail et ce super chapitre ! 🙂

    J’avais complètement oublié le pistolet magique ! (il est pourtant tellement cool ! 🙂 )
    Un autre point que je trouve très drôle avec ce light novel, c’est que tout est sujet à développement de compétences dans celui-ci ! (même quand il subit des attaques en plus ! –‘ )
    Aurai-t-il une compétence [Apprentissage] planquée quelque part qui lui permettrait de gagner des compétences à tout va ? Ou c’est juste parce que c’est le héro ? 🙂

    >[Compétence Commentaire Acquise] :p
    >[Compétence Hypothèse Acquise]

    Et vu que Satou a des statistique complètement abuser, c’est juste une question de temps pour qu’il apprenne à ses compétences et force pour devenir une légende inarrêtable. Car après tout, l’un des grands plaisirs de cette histoire est de le voir grandir pour faire les actes les plus absurdes et les plus épiques ! 🙂

    Alors, pour quand l’épée sacrée pour en finir une bonne fois pour toute avec ce « mob » ! XD
    Et à la fin du combat, va-t-il s’éclipser pour éviter les embrouilles de la célébrité comme il semble parti vouloir le faire, ou va-t-il se mettre en avant pour en tirer profit ? (volontairement ou pas ! ^^ )
    La prince-esclave resurgira-t-elle à cette occasion ? ( car je ne pense pas qu’il pourra lui échapper )

    En espérant que la suite de ce voyage nous montre toujours plus de belles choses et nous donne son lot de fous-rires aux côtés de Satou ! XD
    Personnellement j’ai hâte de voir le moment où le verni va craquer et que Satou va devoir faire face à sa nouvelle « réalité », ainsi que sa façon de réagir ! 🙂

    Amicalement vôtre,
    Nekoyashiki-san 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s