Death March 2-7: Le Retour du Démon

Traducteur: Samihuunter
Check: Soreyawari


Ici Satou. « Je dois faire attention à son bras », même après avoir murmuré ça, je l’ai complètement oublié après un certain temps.
Mais bon, c’est juste un bras. Brisons-le et mettons rapidement fin à cette situation.


« Mais qu’est-ce que c’est que ce bras ?! »

Le gros prêtre qui a eu ses organes internes déchiquetés par les griffes tranchantes meurt instantanément.
Et Uusu, d’où sortent ces griffes empoisonnées n’a pas l’air de comprendre ce qui lui arrive…

« C-ce bras !
– Celui d’hier, n’est-ce pas ? »

Zena-san opine de la tête.

« Vous savez quelque chose ?
– C’est le bras du Démon de rang Supérieur qui a attaqué le château du seigneur hier. »

Zena-san répond docilement à la question du beau prêtre d’âge moyen.

…Quel genre de situation est-ce là?
Depuis le début, Uusu n’a pas l’air d’être un démon
Alors, c’est probablement l’hôte d’un parasite démoniaque, même si je ne sais ni pourquoi ni comment.

Examinons les informations d’Uusu à nouveau.
…Là, [Statut Anormal : Possession Démoniaque]. Si seulement je l’avais vu plus tôt !

Même si j’ai des cheats si je ne les utilise pas avec habilement alors c’est inutile… Je devrais méditer là-dessus.
Le problème est comment le vaincre.

« Si j’essaie de lui retirer de force, cet homme va probablement mourir, qu’est-ce qu’on fait ?
– On n’a pas le loisir de s’occuper de telles futilités, appelons les renforts immédiatement !
– Je vais essayer de le confiner ! ■■■■ ■■■■ ■■ ■■■■■■… »

L’incantation du prêtre est trop longue.

« Zena-san, appelle les renforts s’il te plaît. C’est probablement le plus rapide de contacter le poste de commande central avec l’aide de Magie de Vent. »

Pour l’instant, gardons Zena-san dans une zone sans danger.
Après avoir hésité pendant un moment, Zena-san se met à courir en disant “Je serais de retour dès que possible“.

Les griffes empoisonnées tentent une attaque à cet instant, mais Uusu ne peut pas se lever donc leur portée est trop faible.

Le bras pousse à partir de la zone autour de la poitrine d’Uusu.
Au début, le bras mesurait dans les 1m de long mais il s’allonge petit à petit.

Serait-il en train de grandir ?

Une pierre jetée par la foule heurte le côté de la tête d’Uusu. Le coup a fait un sacré bruit.
Cette fois, une flèche s’envole de derrière et perce à travers la nuque d’Uusu. Alors que j’étais stupéfait, trois autres flèches d’affilée l’atteignent.
Quand je me retourne, deux chasseurs sortent de l’ombre.

« …On abat la proie quand la chance de le faire se présente. »

Depuis quand êtes-vous là les gars ?

Toutefois, c’est un monde où la vie à peu de valeur. Quoi qu’il en soit, nous sommes sauvés sans la moindre intervention de ma part. Je pourrais en devenir un idiot pacifique.

Uusu qui aurait dû être mort, se relève avec une posture raide et aucune articulation tordue, ressemblant à un Kyonshii. De son corps, de la lumière noire surgit. (ndt : Un Kyonshii (Jiangshi) est un Vampire Chinois… Parce qu’on n’apprend jamais trop,  https://en.wikipedia.org/wiki/Jiangshi !)

« Vermisseaux, pour avoir détruit le cerveau de cet hôte agaçant, je vous remercie. »

…Démon-kun, je te préférais quand tu ne parlais pas.

« …■■■■ ■■■■■ <<Cercle Anti-Maléfique>> !
– Quel impertinent. Je ris. »

Le démon à l’air désintéressé, le beau prêtre d’âge moyen invoque le sortilège qui scelle les mains du démon avec un carré de Magie de Lumière.

Même si le démon en rit, le carré magique résiste.

« Gunununu. Ce n’est pas une magie qui devrait être utilisée par un humain !… J’ai fait une erreur de jugement. »

Le beau prêtre d’âge moyen a commencé à chanter un nouveau sort.
Les chasseurs se retirent, sachant que ce n’est pas un adversaire qui peut être vaincu avec des flèches.

Les personnes restantes sur la place sont juste moi, le beau prêtre d’âge moyen et les trois filles-bêtes (ndt : Urh, faut qu’il se dépêche de les nommer avant que je me mette à faire des abréviations comme BPAM ou 3FB !).
Probablement intéressés par la situation, quelques individus regardent furtivement depuis l’ombre des toits autour de la place.

Ils savent vraiment courir vite~
Les trois filles-bêtes sont enchaînées ensemble à un pieu planté dans le sol, donc elles ne peuvent pas s’enfuir.

Pour l’instant, mettons les filles hors d’atteinte. Je ne devrais pas perdre de vue la vraie raison pour laquelle je me suis mis dans ce pétrin avec le gros prêtre en premier lieu.

Briser la chaîne serait trop flagrant, donc je retire le pieu. Comme je n’ai pas l’air d’avoir utilisé trop de force, même si quelqu’un m’a vu, il pensera que le sol est meuble.

« C’est dangereux ici, allez-vous en rapidement. Puisque je ne peux pas enlever la chaîne, allez vous cacher ensemble dans les ombres derrière un bâtiment solide.
– Impossible, nyesu »
(ndt : Apparemment, selon les traducteurs anglais, ça vient de nyaa + desu. Ndc : nya = miaou pour les japonais et desu… en gros c’est un mot qui lie le sujet de la phrase au verbe, dont il existe plusieurs formes : des plus connues “desuka ?“ Pour l’interrogation ou “desu ne“ ≈ n’est-ce pas ? Ici les filles l’utilisent à la fin de chacune de leurs phrases comme un tic supposé mignon par leur propriétaire ?)

La fille-chat parle timidement en s’étouffant occasionnellement sur ses propres mots. Il semble qu’Uusu leur a ordonné “Ne bougez pas de cet endroit“, et si elles s’y opposent leur collier les tuerait… C’est ennuyeux.

Je ne peux pas attendre que l’armée arrive ici. Leur potentiel de combat a chuté depuis hier, et la route n’est pas assez large pour qu’on puisse y amener un canon. Il n’y pas la place pour la cavalerie non plus. Le nombre de magicien a également été drastiquement réduit.
Dans cette situation, si je ne suis pas sérieux, le nombre de victimes augmentera. Je ne veux pas que Zena-san et les trois filles-bêtes meurent ici.

Déguisons-nous en Héros Masqué et finissons le démon quand le beau prêtre d’âge moyen emploiera sa Magie Sacrée.

Je me transforme (lol) avant que le démon ne se mette à faire quelque chose problématique.

« L’enfoiré là-bas. Toi, un ver, ose m’ignorer, je suis furieux ! »

Je fais face au bras du démon. L’indication de la RA a changé d’Uusu à Démon. À la place réservée pour le nom, des symboles phonétiques sont alignés au lieu de lettres normales.
Uusu a-t-il été complètement absorbé ?
Quand je vérifie la RA en gardant le démon dans mon champ de vision, le statut des filles-bêtes s’est aussi changé en [Maître : Aucun].

« Enfoiré, qui es-tu ? Ta présence m’est gênante.
– Une petite confirmation pour l’instant, tu n’es pas Uusu mais un démon, n’est-ce pas ?
– At-attends !… Je suis Uusu ! Enlève-moi ce bras, je ne veux pas mourir ! S’il te plait, aide-moi !! »

Huh ? Sa conscience est intacte ?
Alors que je pense à ça pendant un moment, le bras démon lance trois ongles empoisonnés.

« Mufufufufu~ Les humains réagissent toujours de cette façon~ Je suis ravi. »

Je bloque les ongles empoisonnés avec le pieu à la dernière seconde. Le pieu change de couleur et s’effrite en un instant.

« Unununu, tu as bloqué ça, je suis stupéfait ! »

Je ramasse une pierre sacrée sur le sol. Devrais-je l’affaiblir avec ça ?

La mâchoire de l’homme commence à se transformer pour ressembler à un loup.
Avant que la transformation ne soit complète, je jette la pierre sur lui mais elle a été bloquée par les griffes empoisonnées.

« Fushurururu~ C’est plus facile de parler maintenant. Je suis excité ♪ »

De mon côté, c’est douloureux d’entendre ta manière de parler pourtant.

« ■■■ <<Javeline Sacrée>> »

Une lance de lumière apparaît de nulle par et s’envole depuis le prêtre.

« Je suis moqueur. »

Le bras démon rugit, des murs fait de ténèbres jaillissent et détournent la trajectoire de la lance de lumière.
Comme je le pensais, il n’est pas seulement capable de parler plus facilement mais aussi d’utiliser la Magie à présent.

« Vous tous, éloignez-vous de la place le plus vite possible ! Une attaque magique approche !!! »

Je lève désespérément ma voix pour avertir les gens qui épient la place.

>Compétence [Haut-Parleur] acquise

« Toute la panique, la peur, l’anxiété, les préjudices, l’arrogance depuis tout à l’heure sont vraiment splendides ! Je suis satisfait. »

Tout ira bien pour moi, mais à ce rythme-là, les filles-bêtes vont mourir si je les laisse seules.
Un rugissement particulièrement long s’échappe du démon.

« Ainsi, laissons cet endroit devenir le terrain où je ferai my nid. N’êtes-vous pas heureux ? Vous êtes gâtés! »

Devrais-je porter les filles-bêtes sur mes épaules et courir ? Tant pis si j’attire l’attention.
Évidemment, alors que je m’occupe de ces craintes inutiles, la situation change rapidement.

Le sol sous mes pieds se déforme comme des effets spéciaux des shows de l’ère Showa (ndt : 1926-1989). Même si le terrain est dur, il libère une lumière violet foncé, se déforme, se tord, s’étire… et la lueur s’assombrit.

Quand la lumière se calme, je suis dans un endroit qui ressemble à une cave. À part le sol qui est inchangé, tout le reste ressemble à des rochers dénudés. Dans un espace d’environ dix mètres de rayon, je vois une sortie sur l’un des murs.
Je peux la voir plus ou moins grâce à la faible lumière violette qui est émise par le sol.

Les personnes présentes incluent ma personne, les filles-chat et chien toujours enchainées que je tiens sous les bras et la fille-lézard sur mon épaule.

Le beau prêtre d’âge moyen et le démon qui était à côté avant ne sont pas là.

« Bienvenue dans my labyrinthe. Il n’a toujours pas de nom, et les monstres sont en train d’être créés en ce moment, vous pouvez remercier me pour ça. Je suis consciencieux ! »

La voix du bras démon vient de quelque part. Cela ne semble pas être de la télépathie.
La fille-chien pointe du doigt vers un coin du plafond. Il semblerait que la voix provient d’un trou là-haut.

« Dans le but de my complète résurrection, expérimentez la peur à votre guise. Entretuez-vous ! Saisissez tout ! J’encourage ! »

Après une courte pause, le bras démon continue.

« L’âme de ceux qui se résignent sont faibles, je hais.
Ainsi, toutes les pièces sont connectées à la sortie et à my salle. Je suis juste.
J’attends de vous le désespoir qui suit l’espoir. Efforcez-vous, bétail ! J’encourage ! »

…Je vois.
C’est comme l’événement forcé [Mission Évasion du Labyrinthe] dans les jeux vidéos. Émeute ! Ce genre de sentiment.
Phew.

>Titre [Explorateur de Labyrinthe] Acquis

 

Chapitre précedent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

3 commentaires sur “Death March 2-7: Le Retour du Démon

  1. tu as laissé my nid au lieux de mon nid mais sinon bon travail j’ai hâte de lire la suite toujours aussi bien détaillé continue comme sa soreyawari-sama _(-_-)_

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s