The New Gate Volume 1 Chapitre 1

Traducteur: Soreyawari
Check: Soreyawari


Pffoooou j’ai eu du mal à le finir, il est INTERMINABLE, alors pour nous c’est le pire mais pour vous c’est le bonheur ^^
Ce chapitre faisait 16 pages word, et le suivant est encore plus long, alors savourez bien et je sortirai le suivant à le fin des vacances, c’est-à-dire fin février, normalement!

Sur ce bonne lecture et bon dimanche 😉


La première chose qu’il sentit fut le vent.

La conscience de Shin s’accrocha légèrement à la sensation du vent tiède soufflant sur sa peau.
Ce qu’il sentit ensuite fut une sensation dure dans son dos, et faiblement, une odeur sucrée chatouilla son nez.
La raison pour laquelle sa vision était noire, était-ce parce que ses yeux étaient fermés ?

« Mmn… »

Shin ouvrit ses yeux en se redressant.
S’étendant devant ses yeux était une large prairie, marquée de quelques bosquets et arbres.
Des fleurs blanches et roses avaient écloses là où Shin était en train de dormir. Il semblerait que c’étaient elles que Shin avait senties un peu plus tôt.

« C’est… »

Pour résoudre le mystère de pourquoi il était là, Shin fit travailler ses méninges.

(Aujourd’hui je me suis battu contre Origine, le monstre boss dans Les Profondeurs de la Porte vers un Autre Monde, et j’ai gagné. Oui, j’ai fini THE NEW GATE. Grâce à ça, on pouvait se déconnecter, tout le monde a été libéré, et à la fin il ne restait plus que moi…)

Peu à peu, ses pensées s’éclaircirent.
La scène que Shin avait vu à la fin, c’était :

« Les portes se sont… ouvertes ? »

Oui, après avoir vaincu le dernier monstre boss【Origine】, se déconnecter était devenu possible, et juste au moment où il allait le faire lui-même, les portes fermées s’étaient ouvertes, et il avait perdu connaissance.

« C’était quoi ça ? Et ici, c’est… »

Même en regardant autour de lui à nouveau, ce qu’il voyait était une large prairie, des bosquets et des arbres. Il n’y avait rien d’autre à trouver.

« Est-ce que ce serait possible, suis-je encore dans le jeu ? »

Shin n’était pas sûr d’avoir ou non touché le mot Déconnection à la fin. Se demandant s’il était possible qu’il ne se soit pas déconnecté à cause d’un évènement, il s’en assura en appelant le menu.

« … Oï, oï »

Un écran translucide devant ses yeux, et les onglets du menu alignés dessus ; c’était sans aucun doute l’écran menu de THE NEW GATE.

« Quoi, j’étais encore dans le jeu ? »

Mon Dieu, c’est choquant, pensa Shin, en baissant les yeux sur le menu.
Là, le mot Déconnection était――

« … Disparu »

Le mot Déconnection qui aurait du être entre “Or Possédé“ et “Aide“, ne pouvait être vu nulle part. Les douze lettres dont il s’était assuré de leur présence quand il avait vaincu Origine, avaient disparues.

« Oïoïoï, c’est un mensonge, n’est-ce pas !? »

Il ouvrit tous les onglets un à un, mais comme on pouvait s’y attendre, le mot Déconnection n’était nulle part.
C’était comme quand il était dans le jeu mortel.

« Tch !! Okay, et les autres !? »

Y avait-il quelqu’un d’autre à part lui ? En pensant à cette possibilité, Shin sorti la Liste des Survivants de son inventaire. S’il restait d’autres joueurs, ils seraient sur la liste.

« Mais… Quoi ? »

Le seul sur la liste était【Shin】, mais en-dessous, sur l’espace blanc,
――――『Ne peut pas afficher à cause d’une absence de connexion réseau.』
était écrit.

La Liste des Survivants était un moyen pour que l’avatar qui utilisait cet objet accède au réseau de THE NEW GATE, et vérifie quels joueurs survivaient encore, avait dit son ami alchimiste.
En considérant tout cela, cela voulait dire qu’au moment présent, l’avatar de Shin était déconnecté du système de THE NEW GATE.

« Ne peux pas se connecter au réseau. Alors pourquoi est-ce que je peux bouger mon avatar ? »

Même s’il ne pouvait pas se déconnecter, il était connecté au système―――― quelque chose comme ça pouvait-il être possible ?
Dans cette situation, Shin n’aurait pas du pouvoir bouger son avatar. Ce n’était pas comme si Shin connaissait bien la technologie de la RV (ndt : Réalité Virtuelle), mais quoi qu’il en soit, c’était ainsi que THE NEW GATE fonctionnait. Normalement, être déconnecté du réseau, mais pouvoir bouger son avatar était contradictoire.

« Je ne comprends pas. Mais qu’est-ce qu’il se passe ? »

Le sentiment de soulagement qu’il avait jusqu’ici avait disparu d’un coup, et Shin s’étendit de nouveau sur le sol.
Il n’avait pas envie de se lever, et ne fit travailler que son cerveau, mais qu’importe le temps qu’il passa à y réfléchir, il n’arriva pas à trouver une réponse.

(Ça ne sert à rien, huh. Dans ces situation, je devrais vider mes esprits pendant un moment.)

C’était sa manière de se calmer quand l’intérieur de sa tête était en désordre. Quand il y avait quelque chose qu’il ne pouvait pas comprendre, il lâchait tout temporairement, et il reconstruisait ses pensées.

① Il ne pouvait pas se connecter au réseau.
② Il était possible de manipuler son avatar.
③ Les deux points précédents n’étaient pas compatibles.

① était confirmé sur le programme de la Liste des Survivants, et sur le message qui apparaissait sur la Liste.
② était également confirmé vu qu’il était sans aucun doute en train de bouger son avatar.

Pour le ③, c’était un fait qu’une connexion réseau était essentielle pour l’action de bouger son avatar. Il n’y avait aucun doute, les joueurs qui avaient perdu leur connexion réseau à cause d’un bug s’étaient trouvés incapables de bouger leur avatar.
Alors, qu’est-ce qui devrait se passer pour que ces deux faits soient compatibles―――― Ce que Shin réussit à trouver était ceci.

Il y avait la possibilité sur d’un dysfonctionnement de la Liste des Survivants, et qu’il avait en fait une connexion réseau. Ce n’était pas étrange que quelque chose comme cela arrive.
La possibilité suivante était qu’il ne pouvait pas se connecter au réseau, mais qu’il était quand même possible de bouger son avatar. Ce genre de technologie avait peut-être été développée.

« La dernière possibilité serait ça… Fantasy »

Shin eut un sourire ironique face à l’idée qui avait par hasard traversé ses pensées alors qu’il réfléchissait sérieusement.
Shin était un pur joueur du net. Il en était au point que ses amis le traitaient d’accro au jeux du net. Et en même temps, il passait aussi par les anime, manga, light novels et web novels.

Les histoires où le personnage principal finissait dans un monde exactement comme le jeu était devenu la base pour ce genre de fiction, et il avait également lu un grand nombre de celles-là. Les raisons pour cette situation variaient, mais Shin avait lu beaucoup d’histoires où ils arrivaient dans le monde du jeu avec leur menu intact.

Ce qui avait traversé son esprit à l’instant était exactement cela. Il s’était soudainement demandé si l’endroit où il était à présent n’était pas un jeu, mais le vrai monde de THE NEW GATE.
Perdre sa connexion réseau, et pouvoir bouger son avatar ; ces deux points pouvaient être expliqués par cela.

(Comme si c’était possible)

Pensa Shin. Il décida s’arrêter de réfléchir pendant un moment, et leva les yeux vers le ciel. Le large ciel bleu emplit sa vision, et des petits nuages le traversaient.
Il pouvait voir les arbres du coin de l’oeil. Tournant la tête dans leur direction, il pouvait clairement voir chacune des feuilles.

« ………… »

Il pouvait les voir. Il pouvait bien les voir. Il pouvait les voir distinctement.
Il pouvait trop en voir.
Il pouvait voir bien mieux que quand c’était un jeu. C’était comme si c’était de vrais arbres.

Avec le développement de la RV, il pouvait tout à fait créer un monde qui était la réplique parfaite de la réalité. Pas seulement à la vue et à l’ouïe, mais au toucher, et au goût également.
Cependant… Bien qu’il soit possible de reproduire ces choses, la technologie n’avait pas encore atteint le niveau de la “Réalité“. Elle n’en était qu’au niveau où si on l’avait déjà vu avant, on saurait sans aucun doute que c’était faux. Au final, ce n’était que du joli graphisme.

Cependant, ce qui se réfléchissait dans les yeux de Shin était le mouvement des nuages, la couleur et la brillance des feuilles, la silhouette des fleurs épanouies dans le pré ; tout cela ne ressemblait à rien d’autre que la réalité.

« ………… »

Shin amena lentement sa main au-dessus de son visage. Il y avait des plis et des empreintes digitales qui n’existaient pas quand c’était un jeu.

« C’est… du réel ? »

Après avoir remarqué cette unique fait, il se mit à comprendre les choses les unes après les autres. La scène devant ses yeux, le bruissement des feuilles, la sensation du vent sur sa peau, l’odeur qui chatouillait son nez ; tout cela était différent du jeu.

« Après un jeu mortel, c’est un voyage dans un autre monde… »

Shin avait vécu deux légendes urbaines de joueurs de VRMMO de suite. Selon la personne, cela aurait pu être une situation agréable, mais Shin était en train de penser qu’il aurait préféré avoir du temps entre les deux. La seule indication qu’il avait ce genre de pensée qui était assez loin de la norme, était son visage calme.

« Ahhhhhhhh… Mais qu’est-ce qu’il se passe~~? » dit Shin paresseusement, en roulant sur le sol dans tous les sens.

Mais où était donc passée la courageuse personne du combat contre Origine ?

En plus de la fatigue du combat contre Origine, au moment où il pensait qu’il pourrait se déconnecter, il s’était incroyablement retrouvé dans un autre monde. Quoi qu’il en soit, son esprit cherchait le repos.
Si on devait le décrire en un mot, il était las.
Il était un peu en burn out également, alors pendant un moment, l’envie de se la couler douce emplit le cœur de Shin.

« Ah~~~… Hahh… »

Pendant un moment il roula dans tous les sens comme s’il était retourné en enfance ou quelque chose comme ça, puis il s’arrêtait, et répétait inlassablement ces deux actes. Ce n’était peut-être que de peu, mais ayant abandonné toute pensée pendant un moment, sa lassitude avait légèrement diminuée, et il se mit à réfléchir de nouveau.

La situation était pleine d’inconnus. Il n’y avait personne aux alentours, donc il ne pouvait rassembler ne serait-ce que la plus petite information. Se sentant encore un peu fatigué, alors qu’il se redressait, il commença à considérer ce qu’il ferait à présent.

(Dans tous les cas, je n’ai pas assez d’information. Pour l’instant, comme le menu apparaît encore, je vais jeter un coup d’oeil à mon statut et mon inventaire, et ensuite je chercherai un endroit où il y a des gens ?)

Invoquant le menu de nouveau, il fit s’afficher l’onglet de statut.
Sur la gauche de la fenêtre, il y avait une illustration en 3D de l’avatar qui était l’autre “moi“ de Shin, et sur la droite il y avait des rubriques comme【Statistiques】,【Équipement】,【Dons】,【Compétences】et autres.

L’avatar affiché avait des cheveux et des yeux noirs, sans aucun traits notables à part ses yeux un peu perçants ; le visage d’un jeune homme qu’on pourrait trouver n’importe où.
Le visage sur l’avatar était celui de Shin, et parce que son physique était aussi celui de la réalité, comme il faisait 1m80, il donnait une impression toute en longueur. L’ami de Shin dans la vraie vie (IRL) qui était dans un club d’athlétisme lui avait toujours dit d’entraîner son corps d’avantage.

Quand il vérifia son【Équipement】, il découvrit qu’il avait un peu changé depuis son combat contre Origine, et son cache-nez, ses canons et ses grèves avaient été retirés. Ce qu’il avait encore équipés était le long manteau noir souligné de rouge,【Manteau du Roi Sombre】, le pantalon qui était dans le même ensemble, et des accessoires.

Dans la colonne des armes, il y avait les mots【Shingetsu [Lune Véritable]】. Il semblerait que sa lame adorée dont il était si fier était en bon état.

Quand il regarda son inventaire, l’équipement qu’il portait pour son combat contre Origine était là. Il vérifia ses objets et son argent également, et il ne semblait y avoir aucun problème avec ses possessions.

Après il y avait les【Statistiques】.

À l’origine, toutes ses statistiques à part Chance avaient atteint le seuil maximum avec des 9, et il espérait qu’elles n’avaient pas diminué.

« … Non non non non »

Il détourna les yeux, et pendant un moment fixa au loin avant de regarder l’écran de nouveau.
Un tel geste n’avait aucun moyen de changer ce qui était affiché devant lui.

« Attendez, juste attendez ! »

Encore une fois, il détourna les yeux et regarda au loin. En plus de cela, il frotta ses yeux, et s’étant assuré qu’il n’y avait rien de flou dans sa vision, il posa son regard sur l’écran de nouveau.
C’était comme s’il était dans une scène de manga où le personnage ne pouvait pas croire ce qu’il voyait, pensa Shin.

« … Je n’avais pas mal vu… huh ? »

Finalement, après avoir posé les yeux dessus pour la troisième fois, Shin accepta enfin qu’il n’avait pas mal vu.

La raison était simple ; à part pour sa Chance, ses statistiques étaient très différentes de ce qu’elles avaient été.

Le VVMMORPG【THE NEW GATE】était différent des autres MMORPGs, et si on y passait un long moment, on pouvait monter toutes les statistiques à part la Chance au maximum.

Shin qui avait passé un temps énorme sur ce jeu depuis la Béta, en plus de viser le meilleur rendement possoble pour ce qui était de la chasse, et qui utilisait à répétition le système de [renaissance/réincarnation], était le seul joueur qui avait monté toutes ses statistiques au seuil maximum.
Il y avait d’autres joueurs qui avaient presque fait pareil, mais aucun d’entre eux ne pouvait atteindre Shin.

Quand c’était un jeu, les HP et MP de Shin étaient de 9999, et à part la Chance qui était à 36, toutes les autres statistiques étaient à 999.
La raison pour laquelle la Chance était basse était parce que, en plus d’avoir un seuil maximum de 99, elle était déterminée et fixée au moment où l’avatar était créé.

Mais à présent, toutes les statistiques de Shin à part la chance étaient affichées à plus du double de leur valeur d’origine.

2-Level

« Les spécifications du jeu ont été… écrasées comme ça… »

Il n’y avait déjà plus rien d’autre à faire que d’être ébahi.
Les valeurs numériques étaient trop hautes, et il n’avait plus aucune idée de quelle genre de force il avait à présent.

« … Comme on pouvait s’y attendre, je suis épuisé de surprise… »

À cause de toutes les surprises qu’il avait reçues récemment, il était certain qu’il avait une tête affreuse, pensa-t-il en se moquant de lui-même.

Malgré tout, regarder fixement le menu était improductif, donc pour le moment il continuerait à parcourir les autres rubriques.

(Il y a des choses que je n’avais jamais vues avant, huh.)

Regardant du début à la fin, il découvrit que de nouveaux Dons et de nouvelles Compétences avaient été ajoutées.
Les Dons【Briseur de Limite】,【Celui qui est Accompli】et【Libérateur】, et les Compétences【Vague du Roi des Ténèbres】,【Vague Concentrée】et【Vague Dispersée】avaient été ajoutées.

Il aurait dû l’entendre quand il avait vaincu Origine, mais Shin avait complètement oublié.

Pour savoir quels effets ils avaient, il sélectionna les trois nouveaux Dons sur le menu.

【Briseur de Limite】
Avec ce pouvoir, vous pouvez excéder la limite.
Le seuil maximal pour toutes les statistiques a été retiré. Les statistiques augmenteront en accord avec le nombre de points mis de côté avant la suppression de la limite.

【Celui qui est Accompli】
Bénédiction à celui qui a atteint la fin de Samsara.
Au moment où ce Don est reçu, toutes les statistiques sont doublées.

【Libérateur】
Vous êtes l’espoir de ceux qui ont été emprisonnés.
Tout acte de restriction et de subordination sur votre personne est interdit. Magie interdite, pièges, objets etc. sont annulés.

« … Quoi ? »

Chacun des Dons qu’il avait obtenu était au-delà de ses espérances. Même Shin qui connaissait presque tous les Dons qui existait dans le jeu n’avait jamais entendu parlé de Dons qui bouleversent tant l’équilibre du jeu.

C’était bien qu’il ait résolu le mystère de l’augmentation de ses statistiques, mais c’était complètement des cheats. Ce n’était même pas dans la même dimension que recevoir un item rare ou commencer à un haut niveau.

… Après avoir dit tout ça cependant, que sa Chance soit la même qu’avant (en accord avec les spécifications du jeu), il se sentait presque insulté.

« Les histoires où ils vont d’un MMO à un autre monde ont souvent des personnages cheatés mais… Ça donne presque l’impression qu’ils ont exagéré, huh… »

Shin, dont le statut original aurait déjà pu être appelé cheat, avait une fois pu à lui seul démolir un groupe de niveau maximal 255 (un groupe de 12, n’ayant jamais fait de renaissance). Il était assez fort pour que, alors qu’il les tuait tous, ils crient “Espèce de tricheur !“ en mourant.

Contre des joueurs qui avaient fait la renaissance une douzaine de fois et presque maximisé leurs stats, même Shin n’était pas imbattable, mais il pouvait quand même se battre contre quatre d’entre eux en même temps. Au final, les joueurs qui venait de face se battre contre Shin était rare de toute façon.

Ces statistiques avaient à présent été augmentées encore plus. Tant qu’il ne subissait pas une mort instantanée dans une embuscade, dans un combat contre des personnes, il ne pouvait probablement plus perdre. Évidemment, c’était en supposant qu’il y ait d’autres joueurs dans ce monde.

En réfléchissant inutilement à ces soucis, Shin pria pour que ces Dons ne soient pas en la possession d’autres personnes.

◆◆◆◆◆◆

Après les titres, Shin vérifia aussi toutes ses compétences et magies du début à la fin, et en activa quelques unes pour tester leurs effets. Heureusement, il n’y avait rien autour de lui qu’il aurait été mal de détruire, donc il put tester les compétences et magies et dans une certaine mesure, sa vraie puissance.

Après avoir produit de larges cratères en masse, il découvrit que le temps de paralysie et les cooldowns de ses compétences d’Art Martiaux avaient disparus, et qu’il lui était à présent possible de contrôler l’intensité de la magie.

Jusqu’ici, bien que c’était assez réaliste, comme c’était un jeu, il était normal d’avoir ce genre de restrictions. Cependant, il était évident que ce genre de choses n’existerait pas dans la réalité.

Et donc, en échange de ces choses anormales qui étaient la caractéristique des jeux, à la place, il ne pouvait plus bouger sans prendre en compte les blessures banales comme se faire mal aux tendons ou se faire une entorse à une de ses articulations. Cela serait évident dans la réalité. En tout cas, maintenant Shin n’était plus dans un jeu. S’il recevait une attaque d’un ennemi, cela ne s’arrêterait pas à juste sa jauge d’HP qui descendrait. S’il ne réfléchissait pas soigneusement à ses mouvements, dans les moments critiques, il risquait de ne pas pouvoir agir.

Cela rappela à Shin une fois encore que la réalité n’était pas un jeu.

Se rendant compte qu’il était perplexe face aux différences entre ce monde, et le monde de jeu qu’il connaissait, Shin comprit qu’à un moment, la réalité virtuelle de【THE NEW GATE】était devenue sa “seconde réalité“ sans qu’il ne s’en soit rendu compte.

(Dans ce cas, devrais-je appeler l’endroit où je me trouve à présent une “troisième réalité“ ?)

Pensa Shin avec un sourire ironique.

Cela lui avait pris plutôt longtemps pour qu’il sente que cette seconde réalité (le monde du jeu) était réelle, mais comme on pouvait s’y attendre, il semblerait qu’il s’habituait à cette troisième réalité assez rapidement. C’était comme si la lassitude un peu plus tôt était fausse, il était étonné de pouvoir accepter si facilement tout ceci.

« Bon, je pense qu’il est temps d’y aller. »

En disant cela, Shin sortit un unique marque-page. Il leva cet ordinaire marque-page blanc au-dessus de sa tête.

« Rentre à la maison »

Quand Shin incanta ceci, de la lumière se rassembla autour du marque-page, et quand la taille de la balle de lumière atteint celle d’une balle de baseball, elle prit la forme d’un faucon.
Ce faucon de lumière flotta légèrement dans les airs, et tourna la tête dans une direction.

Ce que Shin venait d’utiliser était un objet appeler【Guide】; un objet qui pointait dans la direction d’un emplacement enregistré. Normalement, il était utilisé pour marquer la localisation d’un lieu de repos dans un terrain de chasse, mais un certain nombre de joueurs enregistrait, comme Shin, l’emplacement de leur maison.

Shin ne savait pas où il se trouvait parce que la carte ne fonctionnait pas, mais il avait vu le【Guide】dans la liste des objets, et comme la seule localisation enregistrée était sa maison, il avait décidé de se rendre là-bas en premier.

À propos, le fait que la balle de lumière se transforme en faucon était simplement le goût de Shin. La lumière pouvait prendre la forme que le joueur désirait.

« En avant, à la maison ! »

Shin se mit à courir dans la direction indiquée par la lumière. Au moment où il avait choisi la destination pour le【Guide】, il avait indiqué que c’était à une distance de 67 kemels. 1 kemel représentant environ 1 kilomètre, c’était donc à 67 kilomètres.

Normalement, cela serait un long voyage à pied, mais la puissance des jambes renforcées de Shin était bien loin d’être normale. Il pouvait avancer plutôt vite juste en marchant tranquillement.

Shin qui courait avait déjà atteint les 70 km/h. En plus de ça, comme il n’était pas dans un véhicule, il pouvait continuer de courir qu’il soit dans une épaisse forêt, ou sur un terrain rocheux accidenté.

« Yaaaaaaaaaahoooooooooooooo!! »

Parce qu’il était agréable de sentir le vent alors qu’il courait, Shin lâcha un grand cri comme pour dissiper l’anxiété qu’il avait ressentie depuis qu’il s’était réveillé.

S’il ne savait pas quelle genre d’endurance il avait, mais il se sentait à peine fatigué ; il avait le sentiment de pouvoir continuer à courir éternellement, et donc il continua à courir sans se reposer.

Sur le chemin, il repéra un Tetra Grizzly (ndt : ours à quatre bras), un Serpent à Deux Têtes et un sanglier avec une crinière comme du feu, un Sanglier de Flamme, donc pour tester sa force, il se battit contre eux un par un. Les niveaux de l’ours, du serpent et du sanglier étaient respectivement 87, 68 et 79.

Comme il avait vérifié leur nom et leur niveau avec【Analysis Ⅹ】, il n’y avait aucun doute.

Ils se battaient tous avec des mouvements de bases, et étaient des monstres que les débutants chassaient souvent, donc pour Shin c’était des adversaires qu’il pouvait battre sans soucis.

Cependant, contrairement à lorsque c’était un jeu, Shin perçu une lueur de spontanéité et de volonté de vivre qui le fit frissonner.

Une heure plus tard, après avoir traversé les prés, sauté au-dessus de rochers, et couru à travers les forêts…
Au moment où il commençait à voir un large rempart, le faucon de lumière se mit à clignoter, lui indiquant qu’il était proche de la destination ciblée.

Il ralentit et se tint immobile. La direction que le faucon indiquait longeait le mur. La destination semblait à l’intérieur de la forêt qui s’étalait au pied du rempart. Si Shin se souvenait correctement, il n’aurait pas du y avoir une ville entourée de remparts près de chez lui.

« Quand est-ce que ça a bien pu être construit ? »

Marmonna Shin, en regardant le mur.

Le rempart faisait la taille d’un immeuble de six étages. Il semblait avoir était construit en pierres taillées et cela lui apportait une atmosphère de dignité.

Les parties cassées ça et là étaient-elles dues à des attaques de monstres, ou à une guerre ?

Dans le jeu, il y avait eu des événements de sièges de guerre où avaient participé un large nombre de personnes, Shin inclu.
Ces remparts étaient pourvus d’enchantements de répulsif à monstre, fortification, et résistance à la magie, donc Shin sentait qu’ils devaient être difficiles à attaquer.

Shin soupçonna que ce n’était pas une ville dedans, mais il ne pouvait pas du tout dire ce qui était réellement à l’intérieur. Enfin, comme c’était entouré de ces murs renforcés, ce n’était probablement pas des ruines désertées.

Dans tous les cas, pour le moment, il n’avait aucun intérêt pour cet endroit, donc arrêtant ses pensées, il tourna les yeux vers la forêt, et marcha dans la direction que le faucon indiquait.

Après avoir marché pendant une centaine de mels, il trouva une clairière différente de la végétation aux alentours. Contrairement aux arbres jusqu’ici qui faisait au plus 30 ou 40 cemels de diamètre, dans la clairière se trouvait un arbre dont le diamètre dépassait 1 mel.

Au sein de l’atmosphère apportée par l’arbre massif, se tenait un bâtiment qui lui était nostalgique.

C’était un bâtiment de pierre et de bois, et au dessus du rideau de l’entrée était suspendu une enseigne sur laquelle était écrit en larges lettres,『Yorozuya – Tsuki no Hokora [Objets Divers – Sanctuaire de la Lune]』(ndt : un Hokora que j’ai traduit par Sanctuaire est un temple miniature dédié à un dieu, dans ce genre-là : http://muza-chan.net/photo/galleries/koganei/edo-tokyo-open-air-museum-67.jpg).

« Ça n’a pas vraiment changé, huh. »

C’était sans aucun doute le même bâtiment qu’avant son combat contre Origine. Face à cette maison inchangée, le cœur de Shin eut le sentiment d’avoir trouvé du soutien.

Dans le jeu,『Yorozuya – Tsuki no Hokora』était un magasin d’arme, armure et objets diverses tenu par Shin, qui faisait également office de maison pour lui. On y vendait essentiellement des objets que Shin avaient trouvés dans les terrains de chasses ou les donjons, et quand il en avait envie, des choses qu’il créait lui-même.

Les endroits où Shin allait étaient pratiquement toujours des terrains de chasse et des donjons où des monstres de haut niveau se baladaient, donc il était facile d’obtenir des objets rares et des matériaux, et en tant que magasin qui vendait ce genre de choses, Tsuki no Hokora était caché mais très connu, célèbre principalement chez les joueurs confirmés. Probablement parce que la marchandise étant ce qu’elle était, les prix étaient relativement élevés, et cela limitait les acheteurs aux joueurs confirmés.

En se remémorant les affaires animées de son magasin (bien qu’il était très rare qu’elles soient animées), Shin passa à travers le rideau, et ouvrit la porte. Comment allait-il donc, ce magasin avec rien d’autre qu’un comptoir d’accueil et des étagères où s’alignaient la marchandise ?

À l’intérieur du magasin se tenaient un grand groupe d’hommes et de femmes, portant des manteaux au-dessus de leur armure. Parmi eux, un certain nombre avait remarqué l’entrée de Shin, et deux d’entre eux l’approchèrent.

« Désolé mais le magasin s’occupe de nous là, tu vois ? Pourrais-tu revenir plus tard ? »

Celui qui avait dit ça était un jeune homme blond revêtu d’une armure décorée avec extravagance. Sa taille était similaire à celle de Shin mais probablement parce qu’il s’entraînait, ses bras et ses jambes étaient plus épais.

« Ce serait-il passé quelque chose ?
– C’est pas important, on t’as dit de sortir ! »

Celui qui avait donné un ordre à Shin en haussant le ton quand il avait demandé ce qu’il se passait était le jeune homme aux cheveux bruns qui s’était approché de Shin avec le blond. Tout comme lui, il était revêtu d’une armure extrêmement décorée. Il faisait une tête de plus que Shin, et avait une large carrure qui allait bien avec sa taille.

« Mais j’ai aussi des choses que je dois finir aujourd’hui.
– T’es trop bruyant. Les aventuriers comme toi ne devraient pas nous répondre!
– Oï, arrête, Iran! »

Iran était probablement le nom de l’homme aux cheveux bruns. Ayant jugé qu’il n’avait pas besoin d’utiliser le keigo (ndt : langage formel), Shin avait parlé normalement pour répliquer à Iran. (ndt : j’ai essayé de mettre la nuance, mais la première fois Shin utilise un langage poli, et la deuxième fois langage courant.)

Peut-être parce que le refus de Shin l’avait énervé, Iran essaya vivement de pousser Shin, et lança sa paume vers le plexus solaire de Shin. Voyant que Shin n’avait pas particulièrement réagi, la bouche d’Iran se courba en un sourire narquois.

« Whoa! »

Cependant, Shin ne tressaillit même pas à la main qui le frappa, contrairement à Iran qui perdit l’équilibre et se retrouva les fesses par terre. Son armure heurta le sol, et un bruit trop fort pour être ignoré résonna à travers le magasin. Les yeux de tous ceux autour tombèrent sur Shin et Iran.

Il y avait Iran, consterné et incapable de comprendre ce qu’il s’était passé, et Shin qui se demandait quel pouvait bien être son problème.

« Ku-, espèce de- ! »

Juste au moment où Iran mettait sa main sur son épée dans sa rage, il se recroquevilla avec un sursaut à la voix qui résonna à travers la pièce.

« C’est quoi ce vacarme!? »

En voyant comment la situation était devenue ennuyeuse, Shin soupira dans sa tête.

◆◆◆◆◆◆

La foule se divisa naturellement, et la silhouette d’un homme seul apparut. C’était un bel homme aux cheveux blonds et aux yeux bleus, qui, comme on pouvait s’y attendre, portait également une armure inutilement glamour, et fixait Shin et Iran à quelques mètres de distance.

Contrairement à un peu plus tôt, Iran était soudainement devenu silencieux.

Pour ce qui est de Shin, voyant l’homme diviser la foule, “Moïse, huh…“ murmura-t-il, avec le sentiment qu’il s’en fichait complètement.

« Je pensais t’avoir dit de ne laisser personne entrer.
– Mes plus sincères excuses, Loost-sama ! »

Iran s’inclina sans attendre. En voyant l’attitude d’Iran, Shin présuma que cet homme devait être d’un rang plutôt élevé.

Sans un seul regard pour Iran, Loost s’approcha de Shin. Ses yeux le regardèrent de haut en bas.

(Uwah, quelqu’un d’encore plus ennuyeux qu’Iran est apparu.)

Sans connaître les pensées de Shin, Loost arriva à pas lourds et s’arrêta devant Shin.

« …
– ? »

Voyant que Loost restait silencieux, Shin inclina la tête sur le côté déconcerté, quand Iran cria avec fureur.

« Oï! Qu’est-ce que tu fais debout là devant Loost-sama, sans même te présenter !? »

Il semblerait que Loost se tenait silencieusement devant Shin jusqu’ici parce qu’il attendait que Shin se présente.

« Mes excuses. Je suis Shin, un vagabond. »

Comme il serait ennuyeux que quelqu’un auquel on s’adressait avec -sama garde un œil sur Shin, il se présenta en s’inclinant. D’après l’expérience de Shin, Loost était le type de personne qui laissait passer beaucoup de choses si on faisait preuve d’humilité devant lui, même si c’était juste pour la forme.

« Hmph, il semblerait que tu ne connaisses pas l’étiquette. Enfin, ce n’est pas grave. Comme tu est un vagabond, je ne peux pas attendre de toi que tu sois cultivé. »

Ignorant Loost qui approuvait avec arrogance ses propres mots d’un hochement de tête, Shin sourit ironiquement en son fort intérieur au fait que cette technique marchait également dans les autres mondes.

« Nous avons fini ce que nous devions faire ici. Nous partons. »

À ces mots, Loost se mit à marcher droit devant lui. Comme il semblait qu’il allait lui rentrer dedans, Shin se mit immédiatement sur la gauche.

À part le jeune homme blond qui avait vu son mouvement, un grand nombre des autres personnes plissèrent des yeux en voyant son agilité.

« Tch. »

Y compris Iran qui sortit avec un tch, les hommes et les femmes qui semblaient être des subordonnés suivirent Loost hors du magasin. Suite à cela, à l’intérieur ne restèrent que trois d’entre eux

« Iran a fait une chose impardonnable. Je vous prie de l’excuser. »

Celui qui avait parlé à Shin était l’homme blond de tout à l’heure. Les deux autres avaient aussi des expressions désolées.

« Non, ce n’est pas comme s’il s’était passé quoi que ce soit.
– Vous entendre dire cela est un soulagement. Je suis Ardi. Ardi Sheil. Si jamais vous avez besoin de l’aide de l’ordre des chevaliers, venez me voir.
– Je suis Shin. Si l’opportunité se présente, j’accepte votre aimable offre. »

Répondit Shin en serrant la main droite que Ardi lui avait tendue. Il semblerait que le groupe un peu plus tôt était des chevaliers. Compte tenu de ce fait, ils étaient plutôt hautains, pensa Shin, mais après avoir vu Ardi et les deux autres, il reconsidéra ses pensées.

Ardi quitta le magasin, et les deux autres derrière firent un signe de tête à Shin avant de le suivre. Ils étaient probablement les subordonnés d’Ardi.

À présent que tous les chevaliers étaient partis, le magasin semblait plus spacieux. Shin vit les étagères et la marchandise qu’il n’avait pas pu voir jusque là.

(Les armes sont presque toutes de cuivre ou d’acier, et au mieux, d’argent. Les armures sont également uniquement de cuir, cuivre, acier ou argent, huh ? Pour ce qui est des autres objets, il n’y a que des potions d’HP et des éthers de MP de bas rang, et aussi quelques pilules contre les anomalies de statut. Et aucun matériaux bruts. Le magasin ne semble pas prospérer autant qu’avant…)

Il était clair que le magasin était dans un état inquiétant.

« De quoi est-ce que vous parlez ?
– Eh? »

3-Tiara

Shin fut surpris par la question à laquelle il ne savait pas quoi répondre. Il semblait avoir involontairement parlé tout haut. Alors qu’il se tournait dans la direction d’où provenait la voix, il vit une elfe aux cheveux noirs et aux yeux dorés de l’autre côté du comptoir. Des oreilles pointues pouvaient être aperçues entre les soyeux cheveux noirs, donc il était probablement correct.

Si dix personnes la voyaient, ils seraient tous en train d’admirer sa beauté. Elle avait un beau visage qui allait parfaitement avec silhouette. Elle faisait approximativement 160 cemels ce qui faisait une tête de moins que Shin. Sa peau était d’un blanc naturel et sa poitrine était ferme et proportionnée avec la finesse de son corps.

De son aspect, elle semblait avoir 17 ou 18 ans, mais les elfes ont de longues vies, donc elle avait peut-être déjà vécu quelques centaines d’années.

« Ahh, je regardais quel genre de marchandise vous aviez.
– Ah bon ? Je pensais avoir entendu une remarque mal élevée à l’instant.
– Je n’en avais pas l’intention.
– Et bien, vous êtes libre de regarder, ces nuisances sont partis à présent. »

En disant cela, l’elfe s’assit sur une chaise au comptoir.

« Ces nuisances ?
– Oui, ils passent souvent demander quand est-ce que mon maître reviendra. Je dois dire qu’ils sont persistants. »

Ils venaient probablement fréquemment car Shin remarqua que le ton de sa voix était las juste en prononçant ces mots.

« Ça doit être dur. Ah, c’est une présentation tardive, mais je suis Shin. Comme vous pouvez le voir, je suis un vagabond des chemins.
– C’est une bien sérieuse façon de se présenter à une simple vendeuse, non ? Je suis Tiera Lucent. Appelle-moi juste Tiera. Je suis vendeuse intermittente et l’apprentie de la propriétaire de ce magasin. Si tu as de bons produits ou des matériaux à vendre, je te les achèterai.
– Entendu, prends soin de moi dans ces moments-là (ndt : à la japonaise). Le maître de Tiera est-il si incroyable pour que des chevaliers viennent si fréquemment ?
– Qu’est-ce que tu dis ? Même les enfants savent de nos jours que la propriétaire de Tsuki no Hokora est Schnee Raizar.
– Haa, ton maître est-il vraiment si célèbre ?
– Ce sont les gens qui l’ont dit eux-mêmes. Cependant, la célébrité de mon maître est indiscutable…
– Qu’il y ait quelqu’un de si célèbre à la tête de ce magasin… »

Shin qui avait une vision légèrement erronée du magasin eut un drôle de sentiment, après tout, s’il y avait quelqu’un de célèbre ici, le magasin allait peut-être mieux qu’il ne le pensait. Cependant le nom du propriétaire du magasin lui semblait familier, comme s’il le connaissait de quelque part.

« Schnee Raizar…Schnee Raizar…Schnee…Schnee Raizar…Ahh!?
– Hé, qu’est-ce qu’il y a!? »

Tiera fut surprise quand Shin cria soudainement. La chaise fit un bruit “Gatan“ lorsqu’elle tomba alors que Shin s’était brusquement levé.

« Oh, autant pour moi, j’étais juste un peu surpris. »

Shin s’excusa et remis la chaise dans sa position d’origine. Il pensait au nom qu’il avait entendu quelque part, mais c’était évident, vu que c’était un des personnages d’assistance que Shin avait mis comme vendeurs à Tsuki no Hokora dans le jeu, et son nom était Schnee Raizar.

« Excuse-moi, mais serait-il possible de confirmer quelques choses à propos de ton maitre ?
– Eh, oui, je répondrai si je peux. »

Tiera avait légèrement reculé face à l’air menaçant de Shin. Cependant, Shin surpris qu’elle accepte ne remarqua pas du tout l’expression de Tiera.

« Schnee Raizar est-elle un Haut Elfe avec de longs cheveux qui descendent jusqu’à ses hanches, des yeux bleus, une belle femme d’une taille d’environ 166 cemels ?
– … C’est exact… Seriez-vous un fan de mon maître ? »

Une fois encore, Tiera recula légèrement, mais Shin n’en fut toujours pas conscient.

« Non, Shnee est une connaissance ou quelque chose comme ça. »

(C’était une relation de propriétaire de magasin et vendeur dans le jeu)

« Une connaissance du maître ? Vraiment ?
– Bien que je ne sois pas sûr que ton maître s’en souvienne… »

Tiera regarda Shin pleine de doutes et de suspicions.

C’était tout à fait normal vu que Shin était soudainement apparu et avait dit qu’il connaissait la propriétaire du magasin, fait pour lequel Shin n’avait aucune preuve, et que peut-être qu’elle ne se rappelait pas de lui.

« Au fait, où est Schnee maintenant ?
– Je suis désolée, mais je ne te le dirais pas. Pourquoi te dirais-je quelque chose que je ne dis pas aux chevaliers ?
– … Ok je comprend… »

Bien que Shin n’ait aucune idée de la façon dont la hiérarchie marchait dans ce monde, il comprenait à partir de la situation un peu plus tôt avec Ardi qu’un chevalier avait un rang élevé. Et on ferait moins confiance à un vagabond ce qui découragea Shin.

« Je peux lui faire passer un message si tu veux. La moitié de mon travail consiste à recevoir des messages pour mon maître après tout.
– La moitié… Pour que ce soit la moitié de ton travail…
– La plupart viennent des échelons supérieurs des pays et des guildes. Certaines requêtes sont données par oral avec mention d’un endroit. Comme elles viennent de plusieurs pays avec des informations confidentielles, je dois fermer les yeux et faire comme si je ne les avais pas vues.
– Je n’ai rien à dire à part que c’est remarquable. »

Quel genre de requête peut donc provenir des échelons supérieurs d’un pays, se demanda Shin.

« J’en reçois quand même rarement. Bon, qu’est-ce que vous allez faire ? Laisser un message ?
– Bon, je vais en laisser un.
– Un message te coûtera 1000 Jul.
– Quoi, Jul?… C’est de l’argent ? »

Shin inclina la tête sur le côté car il n’avait jamais entendu parler de cette monnaie jusque là.【THE NEW GATE】utilisait des Geyl comme devise.

« Sérieusement, tu m’écoute ? Comment peux-tu voyager sans connaître la monnaie ?
– Non mais, c’est parce que c’est une monnaie différente de celle que j’utilisais avant.
– Une monnaie utilisée avant ? On utilise les Jul depuis environ 400 ans et ce n’est pas prêt de changer. Tu peux m’en montrer ?

400 ans… À ces mots, Shin se raidit. Il pensait que la monnaie précédente pourrait être facilement utilisée. Il était soudainement devenu comme Urashima Taro (ndt : conte de fée japonais, voir en bas si ça vous intéresse).

« C’est cette pièce… »

Shin sortit 1 Geyl de son Inventaire et la plaça sur le comptoir. Un Geyl était une pièce d’or circulaire d’un diamètre de 3 cemels. Le centre de la pièce était peint d’un bras de dragon tenant une fille entourée de 8 plumes.

« … Hé, à l’instant, t’as sorti ça d’où ? »

Tiera écarquilla les yeux en voyant le pièce d’or Geyl apparaître de nulle part.

« De l’Inventaire bien sûr.
– Inven… taire… »

Tiera sembla encore plus choquée à ces mots que quand la pièce d’or Geyl était soudainement apparue.

« Tiera?
– Oh, hm, quoi?
– Non, tu as l’air très surprise, il y a quelque chose qui ne va pas ?
– Tout va bien. Tu peux utiliser un Inventaire. Évidemment que je suis surprise.
– ?… Est-ce quelque chose dont on doit être surpris?
– Tu… »

Tiera baissa les épaules pour une raison inconnue. Et Shin ne comprenait toujours pas pourquoi Tiera était si surprise.

« De nos jours, seuls les Rois et les Anciens de certaines races peuvent utiliser un Inventaire. De plus, ce n’est possible que pour les races qui ont une longue vie, comme les Hauts Elfes ou les Hautes Fées. Je suis surprise parce que je ne m’attendais pas à ce que vous puissiez l’utiliser. Seriez-vous de la famille royale ?
– Nope, je ne suis pas de la famille royale. »

Shin était stupéfait du statut actuel de l’Inventaire. Il n’arrivait pas à imaginer que seules des personnes importantes pouvaient l’utiliser alors que tous les joueurs en avait un.

Au passage, le “Haut“ devant le nom de la race découlait du fait que ces races avaient vécu la réincarnation des douzaines de fois avant de recevoir ce titre. Il y avait beaucoup de races dans【THE NEW GATE】, mais les races de base étaient les Humains, les Bêtes, les Dragnils, les Elfes, et sept races de Fée.

Les Humains étaient classifiés dans les Hominini, les Bêtes dans les Thérianthropes ou Hommes-bêtes, les Dragnils dans les Dragonewts, les Lords dans les Diables, et les Fées dans le groupe des Lutins. (ndt : ok je sais pas d’où ça sort tout ça, mais c’est le seul endroit où il parlera de cette classification donc n’y faites pas trop attention ^^)

« Malgré ça, je peux l’utiliser naturellement.
– Haaa, mais c’est sans aucun doute pas naturel. Ça me fait penser, il y a une horrible impression de diverses magies de différentes races mélangées en toi. Elfes, Lord, Dragnil et autres, qu’est-ce qu’il se passe là ?
– Je ne suis pas sûr non plus. Quoi qu’il en soit, je suis de la race des Hauts Humains. »

Shin était certain de sa race, car elle était révélée sur son écran de statut. Pour ce qui est des Hauts Humains, la caractéristique de la race était une haute résistance aux anomalies de statut (ndt : peur, poison, maladie, paralysie…) et une tolérance renforcée à la magie. Dans les jeux, les compétences de ces personnages étaient les plus basses de toutes les races et ils étaient rarement vu dans les groupes, ou même en solo.

(Mais bon, c’était plutôt un avantage pour moi.)

C’étaient les humains qui avaient ce point de vue négatif, mais au vu des statistiques de Shin, qui étaient développées encore plus, et sans comparaison, par les compétences spéciales de la race, il était heureux. (ndt : je pense qu’il veut dire que avec ses stats, avoir des résistances au lieu d’une plus grande force est bien plus avantageux.) Cependant, seul un petit nombre de joueurs pouvaient en dire de même.

« Haut… Humain…?
– Hein ? Oui, c’est ça. »

Shin était encore en plein souvenir de l’époque où les humains étaient méprisés. Tiera était sidérée et murmura quelque chose à Shin.
Et Shin fut surpris des mots prononcés par Tiera.

« La race des Hauts Humains… a disparue…
– Je vois, disparue… DISPARUE ?! »

 

Urashima Taro : Urashima Tarō est un pêcheur qui sauva une tortue se faisant malmener par des enfants. Le lendemain, une gigantesque tortue vint à sa rencontre : la tortue qu’il avait sauvée était la fille du roi de l’océan, qui voulait le voir pour le récompenser. Il fut récompensé par un séjour à Ryūgū-jō, le palais sous-marin de Ryūjin. La tortue sauvée s’était transformée en jolie princesse, et il passa un long moment à ses côtés. Mais Urashima commença à souffrir du mal du pays. Elle l’autorisa alors à retourner chez lui et lui offrit un coffret incrusté de joyaux en lui disant de ne pas l’ouvrir. De retour chez lui, Urashima découvrit que plus de sept-cents ans s’était écoulés depuis son départ et que plus personne ne se souvenait de lui ou de ses contemporains. Dépressif, il retourna sur la plage où il se souvint du coffret qui lui avait été offert avant son départ. Il l’ouvrit, libérant un nuage de fumée noire ; il se mit à vieillir soudainement, se transforma en grue et s’installa sur le mont Horai : le coffret contenait son âge réel. Vive Wikipedia…

 

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

2 commentaires sur “The New Gate Volume 1 Chapitre 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s