Death March 3-4 : Petite Fille et Tourmente Nocturne

Traducteur: Nekoyashiki-san
Adapt: Soreyawari


Bonjour tout le monde ! C’est Nekoyashiki-san ! 🙂

Après avoir été sur les forums en tant que lecteur j’ai décidé de passer de l’autre côté de la barrière ! Et voici ma première traduction en tant que nouveau membre de l’équipe aux côtés de Soreya et Sami spécialement pour vous ! 😉
Trêve de palabres et place au chapitre avec un petit avertissement : 🙂

Jeune public s’abstenir ! ^ ^ Le contenu de ce chapitre est un peu osé et pourrait en choquer certains.

Sur ce, bonne lecture avec Satou !
Amicalement vôtre,

Nekoyashiki-san


 

Ici Satou. Je pense que c’est un malheureux destin, que d’avoir une relation inséparable avec quelqu’un qui ne me plait pas.

J’aimerais être avec quelqu’un de mon genre pour une fois.


Une petite fille complètement nue est à califourchon sur ma taille.

…C’est quoi ce délire, un rêve ?

J’ai déjà vécu des situations similaires avec mes jeunes cousines lors des grandes vacances chez mon grand-père à la campagne, il y a longtemps.
La différence est que la petite fille qui me chevauche maintenant est nue, elle n’a pas la même atmosphère innocente que mes cousines.

La petite fille bouge petit à petit, puis elle tremble fortement, et se blottit contre ma poitrine. Son expression ressemble plus à celle d’une femme adulte qu’à celle d’une petite fille.

Même si j’ai l’air très calme, je suis vraiment ébranlé à l’intérieur. Je ne suis pas un lolicon, ok ? Absolument !
Mais qu’est-ce que c’est que cette situation !

Après avoir acheté ces deux-là au marchand d’esclave Nidoren-shi, nous étions…

« Je servirais activement le maître sans repos, jour et nuit. »

La petite fille aux cheveux violets – – Arisa dit ce genre de choses lors du rituel du contrat. Alors que Liza et compagnie et la fille aux cheveux noirs – – Lulu sont restées silencieuses, est-ce qu’elle essaie de me charmer ?

Une fois le contrat d’esclavage fini, je paie une pièce d’or à Nidoren-shi. Jusqu’à après demain matin, il sera sur la place de tout à l’heure alors il me demande de m’adresser à lui si jamais j’ai besoin d’autres esclaves.

Nous faisons les présentations hors de la tente.

« Bien, s’il-vous-plait laissez-moi me présenter. Je suis du royaume maintenant effondré de Kubooku, Arisa. J’ai 11 ans, il reste 4 ans avant que je sois adulte, mais j’accepterai avec reconnaissance de vous offrir des services nocturnes même si je suis maladroite. S’il-vous-plait chérissez-moi pour toujours. »

Terminant sa présentation avec des mots fluides qui ne correspondent pas à son âge, Arisa attrape le bord de sa jupe et fait une révérence. Malgré que ce soit un geste élégant, sa jupe déjà courte, couplée avec ses simples vêtements, font que la partie inférieur de son corps en devient presque nue.
Et donc je dirige mon regard vers son visage et répond simplement “Prends soin de moi, mon nom est Satou.”

« … Je suis Lulu desu. 14 ans desu. Née dans le royaume de Kubooku desu. Vu que je suis quelconque et maigre… Je ne conviens pas pour être votre partenaire nocturne, mais je travaillerais d’arrache-pied… donc s’il-vous-plait ne m’abandonnez pas. »

Lulu se présente le regard baissé et couvre son visage avec sa frange. Cette voix claire n’est pas du type de seiyuu mais c’est une bonne voix avec une tonalité soprano. Ça aurait été mieux si elle n’avait pas été accompagnée de tremblements.
Bien que la personne elle-même se dit maigre, elle à l’air de faire du bonnet B, faire du bonnet B à 14 ans est plutôt prometteur pour le futur je pense, ou ce monde est-il de la faction des grosses poitrines ? Tant que c’est doux, tout est bien !

Mis à part cela, pour cette belle fille de dire qu’elle est laide, c’est beaucoup trop même pour de la modestie. Couverte avec sa frange, elle ressemble à Sadako, mais si je la comparais avec une gagnante de concours de beauté que j’ai vu à la télé avant, elle gagnerait avec une grosse marge, c’est à quel point son visage est typiquement de toute beauté. (ndt : Nadeshiko is back !)
Dit franchement, elle est mon type. Si elle a un caractère agréable, j’envisagerais de la demander en mariage quand elle aura 20 ans.

Je me demande si Arisa et Lulu ont des préjugés contre les demi-humains, même après que les filles-bêtes aient enlevé leurs capuches, elles n’ont montré aucun dégout. Bien que Lulu ait l’air effrayée par Liza, je ne sens aucun sentiment de dégout. Les gens des autres pays ne détesteraient pas les demi-humains ?
Pochi et Tama agissent timidement avec les étrangers au début, mais vu que Arisa et Lulu agissent normalement avec elles, elles sont immédiatement devenu familières entre elles.

« Bon alors, rentrons à l’auberge. »

J’appelle les cinq et nous repartons dans les rues. Arisa doucement et naturellement s’accroche à mon bras gauche. Celui qui reste est disputé entre Pochi et Tama. Vu que ça ne semblait pas près de s’arrêter, Liza porte les deux dans ses bras comme des bagages. Semblant abandonner, les deux se calment une fois leurs mains et jambes dans les airs… alors elles aiment cette position.

Grururrurruruui~~.

Un mignon bruit résonne. Quand je regarde en arrière, Lulu rougit. Le visage d’une belle fille timide est adorable. Je ne pense pas à elle d’un point de vue romantique pour le moment, mais je suis impatient de l’avenir.

Beaucoup d’échoppes libèrent de bonnes odeurs mais il n’y a pas beaucoup de clients. Il semblerait que les enchères ont commencé, du coup les riches et les spectateurs curieux qui veulent voir les belles esclaves ont afflué là-bas.

Vu que c’est pratique, nous allons à une échoppe avec des tables. J’achète de la soupe de poulet et des pains plats, un assortiment d’abats et de légumes, et assez de brochettes de viande pour ce nombre de personnes. Je finis par acheter beaucoup de brochettes.

« Itadakimasu. » et le repas commence.
Une fois que les filles-bêtes commencent à manger, les deux nouvelles suivent. Arisa se gave avec des brochettes de viandes, en disant “Ah~ Des protéines après si longtemps♪” en se tenant la joue. Alors ce monde a aussi le concept de nutrition hein, je l’ignore en profitant de l’image d’un repas avec tout le monde. Lulu mange de toutes ses forces tout en restant réservée. Mais la vitesse à laquelle elle mange est lente comparée aux quatre autres, alors elle ne mange pas tant que ça dans l’énorme plat. La prochaine fois, séparons en quelques petites portions pour elle d’abord.

Vu que je n’ai pas vraiment faim, je finis mon repas à la moitié mais vu que Arisa et les filles-bêtes n’ont pas l’air d’en avoir eu assez, je commande plus d’abas et de légumes.

« Continuez votre repas comme ça, je vais acheter des capes et des chaussures à un étal pendant ce temps là. »

« L, laissez-moi y aller, si c’est pour faire des courses.
– Je vais y aller. »

Lulu et Liza se lèvent. Pochi et Tama s’arrêtent de mâcher la viande, et dirigent leurs yeux par ici.

« Tout le monde reste manger ici, c’est un『Ordre』vous savez. »

J’aurais pu y aller à la fin du repas, mais si je continue de voir accidentellement les seins de Lulu qui est en assise en face de moi, je ne peux pas me calmer. Je peux clairement voir les tétons d’Arisa qui est assise à côté d’elle, mais je m’en fiche de ceux-là.

Je donne des capes et des sandales pas chères aux deux, achetées à proximité.
Peu après, les cinq terminent leurs plats ne laissant même pas une miette, alors nous retournons à l’auberge.

>Compétence [Service] Acquise

Juste comme Zena-san l’a dit, l’auberge refuse de laisser rentrer les demi-humains.
Cependant, Martha-chan prépare un lit de paille fraîche dans la grange pour les trois, Pochi et Tama sont folles de joie et Liza donne avec réserve ses remerciements. Je me demande si c’est chaud de dormir sur la paille avec les couvertures du labyrinthe.

Je sors les ustensiles de cuisine et la nourriture des nombreux sacs du labyrinthe, et les laisse à Liza. Je mets aussi les épées courtes de Pochi et Tama à l’intérieur.
Il est interdit d’équiper les demi-humains avec des armes en ville, mais vu que ce sont des choses récupérées dans le labyrinthe pour notre défense personnelle, ce n’est probablement pas un problème.
Pour ce qui est de la nourriture, “Vous pouvez manger si vous avez faim ok.”, je donne la permission à Liza. Avec ça, je peux me lever tard demain (mdr).

Lulu et Arisa vont dormir ici, vu que l’auberge les accepte de toute façon, c’est mieux de dormir dans une chambre.

J’ai essayé de réserver une autre chambre auprès de la propriétaire mais il n’y a pas de chambre libre, alors il a été décidé qu’on rajouterait un lit supplémentaire dans ma chambre.
Vu que cette grande chambre est à l’origine une chambre double, même une fois qu’il y a deux lits, on ne se sent pas à l’étroit.

Je fais dormir ensemble Arisa et Lulu dans le nouveau lit, et dort dans mon propre lit.
Dans le labyrinthe, pour permettre aux filles-bêtes de se reposer, j’étais le seul de garde alors je n’ai pas du tout fermé l’oeil. A cause de cela mes paupières sont lourdes.

Je m’abandonne au sommeil, et m’endors après un long moment.

Et ainsi nous revenons au début.

Pourquoi est-ce que je partage mon lit avec une petite fille ?!

Calme-toi Satou ! Allez restons calme.

Arisa qui remarque que je me suis réveillé me dit “Vous êtes réveillé ?” malicieusement en chuchotant et m’embrassant inutilement.
En recevant ses baisers, je passe ma main dans ses cheveux…
NSFW ? (ndt : pas d’équivalent français donc No Safe For Work / nda: indique qu’un contenu est inapproprié ou vulgaire, indécent etc… Ici ça devient clairement du Lolicon!! Yes Lolita! No Touch!)

Non, attendez ! J’aurais dû la repousser !
… Je vais être marqué comme lolicon si ça continue.

Arisa ne s’arrête pas à ma bouche, elle embrasse mon oreille, clavicule et torse successivement (ndt : ils ont une fixation avec les clavicules ces japonais). Ses petites mains légèrement, très légèrement me caressent.
En réponse à ça, je lui étreint gentiment la nuque…

Pourquoi – – – ! Je ne me sens pas moi-même.

Arisa capture mon torse glabre, posant sa joue contre mes abdos finement marqués pendant que son doigt rampe.
Sentant ces gestes charmants, j’ai le sentiment que c’est ok de la laisser me… violer ?

Cette pensée est étrange. Peu importe comment on voit ça, il y a quelque chose qui ne va pas.

Mon esprit trouble devient un peu plus clair. Je manie le menu avec la pensée, et fait s’afficher l’historique. Je l’ai trouvé dans l’historique !

Je relève lentement mon corps, soulève Arisa qui regarde par-là, et met mon visage contre sa nuque.
Arisa enlace ma tête en paniquant un peu…

Près de son oreille, j’『Ordonne』gentiment mais fermement.

« Arisa. J’interdis l’usage de la magie et des compétences. C’est un ordre ! » (ndt : Lelouche !)

Arisa relâche ses mains, et me regarde avec un visage choqué et tordu.

« De plus, annule les effets des magies et compétences que tu as utilisées sur moi. C’est un ordre ! »

L’ordre semble avoir été accepté, l’historique montre l’annulation des effets magiques. Les informations affichées par la RA changent aussi.
Juste au cas où, je monte la compétence [Résistance Mentale] qui apparaît dans l’historique au maximum. Il semble que j’ai aussi reçu [Magie Mentale], mais ce n’est pas important pour le moment.

« Pourquoi…
– Ça ne serait pas ma réplique ? Utiliser de la magie mentale sur moi, quel est ton but ? »

Oui, au moment où je l’ai achetée et à l’instant, elle utilisait la magie. La première fois c’était les magies [Personne de Charme] et [Tourmente] (nda: dans le sens où elle essaie de le faire s’inquiéter, se tracasser pour elle.), et à l’instant [<<Champ de Tentation>>] et [Cœur Embrasé].
Quand j’ai utilisé la compétence [Estimation] il était affiché [Aucune] mais la première fois que je l’ai vue la RA avait affiché [Inconnu]. Si seulement je m’en étais rappelé plus tôt…

« …Même si le maître dit j’utilise de la magie mentale…
– J’interdis aussi l’acte de tromper et de jouer les idiotes. C’est un ordre, expose ton but »

Je ferme ses portes de sortie et la pousse à répondre.

>Compétence [Interrogatoire] Acquise

Okay, attribuons des points et activons-la. Montons-la au niveau 3 pour le moment.

« Je répète, ne ment pas et expose ton but. »

Elle semble s’être résignée et répond sincèrement. Elle arrête d’utiliser un langage poli.

« …mon but était de devenir l’esclave de maître.
– Et le but suivant ?
– Je voulais servir maître. »

Elle devient un peu boudeuse en le disant.

« Je ne comprend pas la raison, parle un peu plus clairement.
– Mou ! Comme je le disais. Je suis tombée amoureuse de toi au premier regard. Ces cheveux noirs à l’air fin et soyeux ! Cette expression sans défense ! Cet exotique visage de bébé ! Si une telle personne était amenée à devenir mon maître ! Et alors qu’un tel garçon de rêve était devant mes yeux, il s’était contenté de simplement passer ! Je ne peux pas pardonner ça ! C’est pourquoi j’ai utilisé la magie ! Pour être achetée ! »

Elle empile ses mots comme une mitraillette. Vu qu’elle à l’air un peu désespérée, je l’écoute jusqu’au bout.

« Alors, après avoir été achetée, tu comptais me laver le cerveau ?
– Non ! C’est complètement faux ! J’ai dit『Je servirais activement le maître sans repos, jour et nuit』quand je suis devenu ton esclave pas vrai ?! C’est pourquoi je séduis maître vu que c’est le boulot d’une esclave de faire que son maître se sente bien ! »

Quel genre de raisonnement est-ce là ? On dirait qu’elle n’est pas juste en train de mentir pour esquiver les problèmes.

« Je comprends le gros de l’histoire, et donc, quelles sont tes vraies intentions ?”
– Alors que j’attendais que maître m’appelle, tu t’es vraiment endormi… Vu que je n’y pouvait rien, je me suis glissée dans ton lit, et quand j’ai vu ton visage endormi, c’était tout simplement irrésistible~. » (ndt : Si jusqu’à présent vous n’aviez pas compris qu’elle est dangereuse, maintenant c’est fait !)

C’est un visage tehee (ndt : imaginez un personnage inclinant la tête en tirant la langue sur le côté et se donnant une tape sur la tête / nda: comme ça: http://41.media.tumblr.com/7cbaf6e912010a4250129af9cd39c58f/tumblr_nku6mzxaiq1unvhr2o1_1280.jpg ). C’est un peu perturbant alors je pince ses joues. Ce niveau de punition est ok pas vrai ?

« mwal, ça fwe mwaaal. iuainohahahyanorokirakenihite~. »

Ces fines joues sont vraiment élastiques. C’est marrant mais vu que des larmes commencent à apparaître aux coins de ses yeux, j’arrête.

« Alors que j’ai fait de mon mieux pour me contrôler au début~
– Alors c’est parce que tu as perdu face à tes désirs que tu m’as attaqué ? »

“C’est ça.” Acquiesce-t-elle.

« Vraiment, qu’est-ce que tu es au juste… »

La RA affiche ceci.

Nom : Arisa
ge : 11 ans
Titres : [Esclave de Satou] [Sorcière du Royaume Perdu] [Princesse folle]
Compétences : [Magie Mentale]
Dons (Compétences Innées) :
[Auto-Statut]
[Contrôle de Statut]
[Dissimulation de Compétences]
[Boîte à Objet]
Capacités Spéciales (Capacité) :
[Ne jamais abandonner]
[Over Boost]

Bon sang, c’est plein de compétences que je n’ai jamais vues avant.

Arisa me répond, taquine.

« Je suis Tachibana Arisa, tout comme toi, une Japonaise. »

 

Chapitre précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “Death March 3-4 : Petite Fille et Tourmente Nocturne

  1. wtf qu’est ce qui ce passe je veut savoir la suite maintenant O_o’
    mais qui est cette arisa finalement et c’est cette bombe qu’elle lâche à la fin du chapitre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s