Death March 4-2 : Le Shopping des Petites Filles

Traducteur: Nekoyashiki-san
Adapt & Check: Soreyawari


Ici on a un chapitre du point de vue de Liza, appréciez le changement de point de vue et le point culturel !


Ici Liza. La fille de la tribu des écailles qui ne comprend pas l’enthousiasme des humaines pour le shopping et les sucreries, Liza.

PS : C’est une blague ! L’auteur n’a pas fait d’intro comme ça, mais je me disais que ça vous aurait manqué alors je l’ai rajoutée rien que pour vous ! 😉
Nekoyashiki-san


« Ok~ C’est parti~ Tout le monde, suivez-moi~. »

En accord avec les ordres d’Arisa, Pochi et Tama suivent. Arisa parle comme si elle n’était pas une esclave mais un maître. Je ne pourrai probablement pas faire ça, mais je ne pense pas essayer non plus.
Même si maître le permet, en tant qu’esclave je ne devrais pas intervenir…

« Tout d’abord, les sous-vêtements ! Alors quel genre de sous-vêtements portez-vous les filles ? »

En disant cela, Arisa remonte le manteau et la jupe de Pochi pour vérifier. Même si elle est d’une race différente et une fille, je pense qu’elle devrait être plus discrète, mais je me demande si ça va vu qu’elle est encore une enfant ? (ndt : Notre pauvre Liza ne le sait pas encore, mais c’est une perverse, donc on peut vraiment se poser la question ! ^^ )

« Impossible~ Tu n’en portes pas ! Ne me dis pas que… toi non plus Liza-san ?
– Oui, je ne porte pas de sous-vêtements. »

Arisa dit, “Je ne peux pas croire ça~”, exagérément avec les deux mains superposées sur sa bouche ouverte. C’est un genre de mimique, mais vu que nous sommes de races différentes, nous ne comprenons pas vraiment. (nda: t’inquiètes Liza, c’est une mimique d’un autre monde.)

« Nous allons acheter des sous-vêtements pour tout le monde~ Maintenant, allons-y !
– Oou~.
– Oou~, nanodesu~. »

Semblant oublier quelque chose, Arisa guide Tama et Pochi par les mains en marchant ensemble. Vu que les trois sont des enfants, elles pourraient devenir les proies de pickpocket ou de crimes, alors je les suis de près.

« Cependant, les sous-vêtements de ce pays sont aussi les culottes. Je suppose que je dois les faire moi-même si je veux de mignons shorts et soutien-gorges~ »

Elle ne semble pas satisfaite de la sélection du magasin. Je ne comprends pas le jargon, mais peut-être que c’est un type de sous-vêtement ? (ndt : moi c’est ce knicker qui me trouble ! Chacun son problème Liza ! 😛 / nda: knicker = culotte, shorts peut aussi vouloir dire caleçon mais ici version pour fille donc je trouve que les shorts, en sous-vêtement, vont mieux^^)

« C’est mieux que de ne pas avoir de culottes je suppose, Liza-san, excuse-moi un instant. »

Après avoir dit cela, Arisa enlace ma taille. Apparemment elle mesure la taille. (ndt : et quelle est la taille de la taille selon vous ? ☺ )

« Oji-san, s’il vous plait, donnez-moi 9 de cette taille, et 3 de celle-ci et de celle-là. Ça fait combien ? »

Elle essaye avec confiance de marchander le prix de 10 grosses pièces cuivre annoncé par le commerçant, et le descend à 6 grosses pièces cuivre. De plus elle obtient aussi 5 rubans décoratifs comme bonus. A-t-elle les compétences négociation et marchandage ?
Pas étonnant que maître lui ait confié le shopping.

Les 15 pièces de sous-vêtements sont mises dans un sac. Le travail physique est mon rôle.

« Kuh~ Je perds face aux douces odeurs~.”
– Sent bon~.
– Nanodesu~. »

J’arrête le trio qui titube vers l’échoppe avec une douce odeur et nous retournons au shopping. Même si elle semble fiable, elle reste une enfant après tout.

« Je me demande ce qui est disponible comme vêtements~? Les matériaux sont fait de lin et de coton hein~ Uwa, il y a des vêtements d’herbes tressées aussi ! Les filles, quel genre de vêtements vous aimez ? »

Pochi et Tama sont perdues. Ces filles n’ont jamais choisi leurs vêtements avant. J’ai commandé des vêtements sur-mesure une seule fois quand j’étais encore avec ma tribu, mais en dehors de ça normalement j’obtenais des vêtements de seconde main. Elle vient probablement d’une famille riche.

« Je me fiche du genre, du moment que c’est portable. Vu que je me bats avec une lance, des vêtements solides seraient bien.
– Je vois, cherchons des vêtements pour guerrier qui ont l’air mignon ! Je suis enflammée !”
– Enflammée~ »
– Nanodesu~ » (ndt : Girl Power activé ! ^^ )

Je pense qu’ils n’ont pas besoin d’être mignons, mais pas seulement Arisa, Pochi et Tama ont aussi l’air heureuses. Elles sont sans doute emportées par l’atmosphère.

« Celui-là, que pense-tu de ce une-pièce ? La couleur vert chartreuse (ndt : Un vert-jaune ) est plutôt jolie, et ces décorations de manchettes sont mignonnes aussi~ De plus le dos est ouvert, alors quand tu attaches tes cheveux, avec ça tu peux séduire un homme d’un seul coup~.
– Arisa, je suis heureuse que tu cherches des habits pour moi, mais je prends cette tunique et ce pantalon. Ils me semblent pratiques pour le combat et le tissu est épais alors ça durera longtemps. »

Elle semble ne pas aimer mon choix, Arisa gratte sa tête qui est couverte avec le manteau. Si on fait abstraction de nous, les demi-humaines, pourquoi une humaine comme elle cache-t-elle sa tête avec un manteau ? C’est mystérieux.

Au final, à part Arisa, tout le monde achète deux ensembles tunique et pantalon, et un ensemble recommandé par Arisa.

« Arisa, nous sommes satisfaites avec juste un ensemble. Je ne veux pas gaspiller l’argent de maître…
– Ce n’est pas du gaspillage ! Si nous sommes pauvrement habillées, nous allons jeter la honte sur maître ! Il n’y a pas besoin de vêtements flashy, mais nous avons besoin de vêtements de rechange ! »

Arisa déclare fermement. Une fille de la même race que maître insiste à ce point. C’est sûrement nécessaire alors.

Nous achetons dans 4 échoppes, et comme on pouvait s’y attendre, 15 pièces de vêtement prennent de la place.
Vu que ça n’allait pas rentrer dans le sac, nous achetons des sac-à-dos pour chaque personne pour porter leur propre part.
Évidemment, je porte la part de Lulu, qui dort à l’auberge.

Nous avons dépensé 4 pièces d’argent et 2 grosses pièces de cuivre jusqu’ici. Est-ce que ça va que des esclaves dépensent autant d’argent ?

« Ensuite, c’est les chaussures~.
– Chaussures~?
– Nous avons des chaussures nodesu. »

Tama incline sa tête, Pochi pointe à ses propres pieds portant des sandales.
Ce n’est pas limité à des esclaves comme nous, même les citoyens normaux pauvres ne portent pas de chaussures.

« Ne penses-tu pas que des chaussures de rechange c’est un peu trop luxueux ? »

Nous dépensons une grande quantité d’argent comme si c’était normal. J’ai peur que ce soit trop extravagant. Je me fiche d’être punie, mais quand je pense que maître pourrait être dégouté de moi, mon cœur s’arrête.

« Si tu utilises ton corps pour combattre, alors les sandales sont dangereuses tu sais ? Des bottes ou au moins des chaussures de cuir épais c’est mieux.”
– Notre peau est dure, alors ça devrait aller. »

Arisa secoue sa tête.

« Les morsures d’insecte, et parmi elles certaines ont du poison, des créatures comme ça existe. Si la plante de tes pieds est blessée, même si tu es un héro, tu peux toujours mourir ! C’est pourquoi, nous devrions acheter des chaussures. »

Elle va avec entrain dans le magasin, mais le commerçant refuse.
Arisa tente de forcer le passage, mais le commerçant ne semble pas prêt à céder.

« Pourquoi nous ne pouvons pas !
– Qui voudrait toucher les pieds d’un demi-humain ! Ces gars sont très bien pieds nus. Vous bloquez mes affaires, allez-vous en ! »

Vu qu’il s’apprête à pousser Arisa, je la soulève par derrière. Le poing du commerçant frappe mon estomac, mais la force est faible, ça ne fait pas mal du tout.

Après avoir passé du temps dans le labyrinthe ensemble avec maître, il semble que je sois devenue forte.

Si cela m’est permis, j’aimerais combattre dans le labyrinthe avec maître à nouveau. Cette viande de grenouille grillée était délicieuse… Non, ce n’est pas du tout pour la viande grillée. J’étais heureuse d’être utile dans le labyrinth.

« Et maintenant~ Je me suis ressaisie, ensuite c’est les marchandises générales !
– Générales~.
– Générales nanodesu~. »

Je me demande si Pochi et Tama comprennent ce que les marchandises générales sont…

« Arisa, quel genre de choses allons-nous acheter ? Si c’est de la vaisselle ou des ustensiles de cuisine alors nous en avons dans une certaine mesure.
– Vraiment~ alors, ignorons les choses que j’ai et celles dont je n’ai probablement pas besoin. »

Arisa cite les articles comme si elle chantait.

« Je me demande ce qui est disponible~ peigne, miroir de poche, verres, flasque, aiguilles à coudre, fils, ciseaux à tissu, stylo et encre, et papier, je suppose.
– Arisa, le miroir de poche n’est-il pas trop cher ? D’ailleurs, pourquoi veux-tu le kit de couture et les outils d’écriture ?
– L’écriture est une requête de maître. Le kit de couture sera utilisé par moi. Vu que j’étais une cosplayeuse autonome auparavant, même sans compétence, je peux utiliser le kit de couture~ Je peux même faire de mignons sous-vêtements et vêtements adaptés pour les règles~. »

Nous terminons de réunir les marchandises générales dans diverses boutiques, mais nous n’avons pas acheté le miroir de poche au final. Le miroir de poche faisait exactement 3 pièces d’argent. Même après qu’Arisa essaye de le marchander, c’est toujours au-dessus de notre budget.

Elle a facilement abandonné l’achat des ciseaux et d’aiguilles, mais elle a abandonné pour le miroir de poche seulement après de terribles hésitations à propos de celui-ci.

« Okay, mission accomplie~ Ensuite voici les en-cas tant attendus~
– En-cas~ Viande~.
– Viande~ Nanodesu~.
– Alors que nous venons de prendre notre petit-déjeuner ce matin, vous voulez un autre repas ? »

Je pensais que les repas étaient uniquement le matin et le soir, est-ce que c’est différent pour elle ?
Nous avons certainement pris de nombreux repas dans le labyrinthe, mais c’était une occasion particulière pour recouvrer nos forces qui avaient été sapées par les combats consécutifs.

« Les sucreries sont nécessaires pour la vie culturelle ! »

Maître l’a permis, ne nous y opposons pas trop.
Même lorsque nous choisissons la nourriture dans les échoppes, elle n’oublie pas de prendre des fruits pour Lulu. Comme Lulu semble être sa grande sœur, elle est une bonne petite sœur qui pense à sa famille.

« Les filles, qu’est-ce que vous voulez manger ?
– Viande~ !
– Viande !
– La viande c’est bien. »

Arisa commence à avoir l’air un peu désappointé. (ndt : Très désappointé ! Même si sa tête a pas de rapport j’ai pas pu m’empêcher d’y penser ! XD ) Je pense qu’il n’y a rien de plus délicieux que la viande, est-ce différent pour la race humaine ?

« Quel genre de viande ?
– Celle en brochette~
– La viande accrochée aux os nanodesu~
– J’aimerais de la viande de pilon d’oiseau rôti. »

Après avoir écouté nos opinions, Arisa déclare.

« Bien, vu que le budget est généreux, faisons-les uns par uns~. »

Après cela, c’est le moment de Bonheur. Modérément sale et huilé, dégageant de bonnes odeurs, la montagne de viande de mouton grillée. Je ne sais pas quelle partie c’est, mais cette viande attachée à l’os a une texture sous la dent qui n’est pas de ce monde, son goût est un peu comme la viande de poulet grillé. La viande est formidable après tout.

En dernier, j’essaye la pâte sucrée (nda: quelque chose comme une pâte de fruit ou d’amande) recommandée par Arisa, mais c’est inférieur à la viande. Le sens du gout de la race Humaine est différent après tout ? (ndt : saviez-vous que le sens du goût des lézards est inférieur au nôtre ? / nda: les friandises et les gâteaux c’est la vie.)

Même avant que je ne devienne une esclave, je pouvais seulement manger de la viande durant les festivaux et c’était du poisson (nda: on devrait plutôt mettre chair vu qu’elle parle de poisson mais c’est pas très français autrement). Quand je pense à cela, je suis chanceuse d’être l’esclave de maître.

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

7 commentaires sur “Death March 4-2 : Le Shopping des Petites Filles

  1. Une couturière pour costplay ? Elle a décédé relativement jeune. Si je ne trompe pas, c’est seulement a la fin des années 80 que les conventions pour mangas avec de tels costumes ont commencé a attiré du public en nombre.
    Si je me trompe de décennies, n’hésitez pas a me corrigé.

    J'aime

  2. Oui le marchand j’aurais espérer que Satou les filer pour lui coller une raclée après ^^
    Mais elles ont de la chance de pouvoir manger que des bonnes choses T_T

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s