Réincarné en Œuf de Dragon 40 : Rolling Race

Traducteur: SamiHuunter
Adapt & Check: Keyleth


Quoi? Il est mardi et il y a un Réincarné en Oeuf de Dragon? (Bon d’accord il reste que 25 min avant demain mais bon…)
Et un autre chapitre sponsorisé par Meifumado!
Merci beaucoup!


 

Bien que le Lézard Noir ait légèrement ralenti, il essaie de compenser en faisant des manœuvres rapides. Il se met à tourner rapidement à droite, puis repartir à gauche, puis à droite, et évidemment, il y avait un arbre sur le chemin.
Parfois, il fait d’étranges mouvements et des feintes histoire de me faire abandonner, mais ce n’est même pas capable de lui faire gagner du temps.

Il ne s’est pas pressé, ce qui lui aurait fait faire des erreurs. Mais il a préféré analyser calmement la situation.
Une personne comme ça est forte. Des fois, le sang me monte immédiatement à la tête quand une situation me semble impossible.

Le Lézard Noir est un meilleur utilisateur de la compétence [Rouler] que moi.
Mais maintenant, c’est différent.
Le nombre d’endroits instables dans les bois et l’emplacement où se trouvent les monstres obligent le Lézard à décélérer sans arrêt pour les éviter.

Je suis déjà habitué à faire ça grâce à tout mon entraînement et mes expériences passées.
Le Lézard, toujours en train de courir, avait comme modus operandi d’amener sa cible à un endroit isolé et n’avait jamais eu à essayer d’éviter les obstacles tout en leurrant son adversaire car il avait l’avantage du terrain. Maintenant, j’ai pris le contrôle du rythme, de la vitesse et de la direction où nous allons.
Donc, qu’importe à quel point le terrain devient compliqué à naviguer, je ne le perdrai plus jamais de vue.

Oh, attends, c’était ça mon erreur !
Quand on roule à cette vitesse, ça devient difficile de contrôler. Je suis rentré dans trois gros arbres, ce qui m’a fait grandement décélérer.

Eh bien, c’est toujours une expérience complètement nouvelle pour moi parce que jusqu’à présent, j’étais la proie. Mais cette fois-ci, je suis le chasseur.
Laisser le lézard noir s’enfuir serait le pire résultat possible. Si je l’attrape en revanche, tout ce qu’il aura comme choix sera la mort.
Bien sûr, je suis en danger de mort si je ne parviens pas à purger le venin. Je ne le laisserai pas s’échapper.
Mais une fois que je me sais guéri, alors bien sûr que je le changerai immédiatement en points d’expérience.
Le truc, c’est qu’il doit le savoir, alors il fera tout ce qu’il pourra pour ne pas se faire attraper.

Mon impatience et ma peur, ainsi que d’autres émotions, commencent à s’accumuler parce que les choses vont rarement dans ma direction. Pendant que je cours, je m’inquiète de savoir si oui ou non mon bras repousserait, et si le lézard noir a peur de la mort.

Je peux toujours courir très rapidement malgré mon erreur parce que je peux facilement juger nos positions respectives sur ce terrain difficile et accidenté.
On peut aussi dire que c’est l’un des avantages d’être un gros dragon.

J’ai parfaitement pisté le lézard tout en conservant une distance d’environ 8 mètres.
Il accélère désespérément, essayant probablement de me faire abandonner.
Il continue d’essayer de s’échapper en changeant rapidement de directions, mais il ne fait que répéter la même erreur : me sous-estimer.

La vitesse du lézard commence à diminuer lentement, alors je ralentis aussi pour maintenir une petite distance.
Il n’y a pas besoin d’être pressé et de faire une erreur.
Si je le conduis à la falaise, alors j’essaierai de l’attraper.

[Le niveau de la compétence normale [Rouler] a augmenté de 4 à 5.]

Elle a augmenté !
Avec ça, je n’aurai pas à utiliser l’élément de surprise pour gagner la prochaine fois.

En regardant autour de moi, j’ai une bonne visibilité sur ce qui m’entoure et je remarque la falaise. On s’en approche rapidement.
Déjà. Juste un peu et on y sera.
Une ouverture ! Voilà ma chance !
Entre moi et lui, il n’y a plus que 5 mètres d’écart. 5 mètres et ça sera fini.

Oui ! Plus qu’un mètre. Patience est mère de vertus.
Le monstre est maintenant en train de ralentir, mais si je lui rentre dedans et je le fais voler en bas de la falaise, alors tout ça aura été inutile.

Chaque fois qu’il essaie de m’éviter, il échoue.
De plus, il ne reste plus qu’un mètre jusqu’à la falaise.

Oui, il ne ralentit pas !
Il n’a aucun moyen de gagner contre moi en terme de vitesse !

J’ai pitié de Lézard-kun.
S’il m’avait rencontré après avoir grandi un peu plus, alors il aurait pu être un bon rival.

La vitesse du lézard commence à diminuer.
A-t-il abandonné l’idée de s’enfuir ?

« kishi kishishishishishi ! »

Le lézard, toujours en train de rouler, m’envoie un grand nombre de pierre.

Ces balles d’argile doivent être la compétence [Tir d’Argile].

À quel point tu dois être habile pour arriver à faire ça ?
La fréquence à laquelle il me touche est basse parce qu’il roule, mais la quantité compense.

Sans m’en rendre compte, je suis content d’avoir un combat sur un pied d’égalité avec quelqu’un dans mon domaine d’expertise.
Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ?
D’abord, il fait un gros virage à droite.

D’un coup, ma conscience s’évanouit.
J’ai ensuite remarqué que j’étais étalé au sol, face au ciel. En le regardant, j’ai réalisé à quel point j’étais minuscule dans cette immensité vide et un sourire étira spontanément mes lèvres de monstre.

Il m’a fallu quelques secondes pour comprendre ma situation.
Voir sa contre-attaque m’a déconcentré et j’ai foncé dans un arbre.
Quand je soulève le haut de mon corps, le lézard noir est à peine visible et il continue de courir toujours plus loin en riant.

Hohohoho

Maudit sois-tu !!!
Je me relève en hâte et recommence à lui courir après de toutes mes forces.
Si les choses restent comme elles sont, je vais le perdre de vue !
C’est une urgence, je vais me retrouver avec qu’un seul bras ! Ce n’est carrément pas drôle !

Finalement, je me rends compte pourquoi j’ai fait une telle erreur.
Pour le dire simplement, quand il y a une grande chance de victoire, il y a également un haut risque de se montrer trop confiant.
En y repensant, j’aurais dû le tacler par derrière arrivé à la falaise.

En premier lieu, je ne savais pas grand-chose du Lézard Noir !
Je suis un idiot ! Tellement idiot !
Ce n’est pas censé donner l’impression d’une longue partie de chat !

Immédiatement, je mets toutes mes forces au service de ma compétence [Rouler].
.
Droite, gauche, droite !
Parce que j’ai augmenté ma vitesse trop rapidement, je suis incapable de la contrôler et d’éviter tous ces arbres !
Mais ne diminuant pas ma vitesse, je rebondis contre les arbres et les dénude, recevant le recul et étant forcé en avant. (ndc : imaginez une balle de flipper)
Ce n’est pas une façon traditionnelle de courir, je sais.
Je me prépare à recevoir des dégâts et continue à repousser mes limites même si le risque est très important.

J’utilise la piste laissée par les roulades du lézard comme référence. Qu’est-ce que t’en penses, hein ? Enfoiré !

 

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

5 commentaires sur “Réincarné en Œuf de Dragon 40 : Rolling Race

  1. Merci et tu tes lâcher avec le mot ou c’est ce qu’a marquer l’auteur ?  » modus operandi »
    avait comme modus operandi d’amener sa cible

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s