The New Gate Volume 2 Chapitre 1

Traducteur : TraducteurFou
Adapt : Soreyawari
Check : Kairos & Nekoyashiki-san & Faust & SamiHuunter


Ici Wari, comme vous avez pu le voir, on s’est mis à beaucoup pour le finir ^^
Mais on a réussi ! Merci beaucoup à Neko d’être resté tout du long et à Sami de nous avoir rejoint à la fin, à Faust d’avoir décalé son sommeil si précieux, à Kairos d’avoir pris le temps de faire du check malgré IRL et à Ducky de s’être enchaîné des heures de trad 😉

Sami : Brouette.

Neko : Le chapitre le plus travaillé du site rien que pour vous !
Voici un chapitre vraiment collaboratif où l’on aura sué sang et eau ! Ainsi que notre âme pour vous l’offrir sur un plateau d’argent pour votre collation nocturne ! ^^


 

Shin, qui laissa le jeune renard s’asseoir tranquillement au sommet de sa tête, se dirigea vers la ville. Après lui avoir dit “Rétracte les griffes de tes pattes” à plusieurs reprises, le jeune renard se calma enfin. Les griffes qui agrippaient jusque-là son visage le faisaient chanceler.

Du fait d’avoir suivi la demande de la jeune fille de l’orphelinat, Millie, un énorme nombre de Skull Faces avait été vaincu par Shin. Et il avait sauvé le jeune renard du temple Shinto, qui était devenu un champ de bataille. La forêt, une fois la bataille terminée, devint pleine de bruits d’êtres vivants, contrairement à la première fois qu’il était arrivé au temple.
Peut-être qu’alors que Shin se dirigeait vers le sanctuaire, le groupe de Skull Face approchait déjà, et les animaux s’étaient mis à l’abri. Mais ils étaient en effet trop nombreux pour être apparus naturellement.

Le nombre d’apparition de morts-vivants surgissant de tombes ou d’une zone d’un donjon souterrain pouvait être causé par de dangereux miasmes tourbillonnants. Il soupira en avançant, parce que s’il ne le signalait pas, ce serait mal.

Tout d’abord, comment cacher la Queue Élémentaire… tout en réfléchissant à cela, il appela le jeune renard qui était paresseusement posé sur sa tête.

« Hey, il faut qu’on parle.
– Kuu ? »

Un glapissement avec un point d’interrogation vint du jeune renard. De la conversation d’un peu plus tôt, il avait déjà été démontré qu’il comprenait ce que Shin disait.

« Vu que ce serait mauvais si ta véritable identité était découverte, voudrais-tu former un contrat avec moi? »

Le contrat dans ce cas était un contrat de partenariat que faisaient les dresseurs.

—— Domptage. À la différence de l’invocateur qui pouvait faire des contrats avec de nombreuses invocations de bêtes sans restriction, le dresseur ne pouvait faire que cinq contrats. Cependant, pour les métiers autres que dresseur, il n’était possible d’en faire qu’un seul. Même s’il ne pouvait le faire qu’une seule fois, Shin pensait que c’était suffisant en tant que familier et en tant que petit support personnel. Parce que Shin avait beaucoup de personnages de support, il n’avait pas besoin d’un monstre comme partenaire. Mais Cashmere, le dresseur et invocateur de Rokuten, le lui avait recommandé, ce qui était une moitié de la raison pour laquelle Shin fit le contrat.
Néanmoins, Shin n’avait jamais pensé que ce serait utile dans une telle situation.

« Bien qu’il n’y ait pas de bonus en compensation parce que je ne suis pas un dresseur…. Ton niveau et ta race ne seront pas exposés à d’autres personnes, et nous pourrons aussi communiquer sans avoir besoin d’objets. »

Dans THE NEW GATE, quand il y avait trop de différence en niveau et stats, les joueurs de bas niveau ne pouvaient pas voir les statistiques des joueurs de plus haut niveau. Et ils devaient être capable de voir les stats du joueur qui était le maître, avant de pouvoir voir celles du monstre partenaire. En d’autres mots, si Shin, qui avait un écrasant pouvoir dans ce monde, faisait un contrat avec le jeune renard, presque personne ne pourrait voir les statistiques de celui-ci.
Par ailleurs, communiquer (télépathie) devenait possible entre le maître et le monstre partenaire. Tout en paraissant silencieux quand on observait de l’extérieur, le monstre partenaire recevait des instructions via la télépathie durant une bataille. C’était ainsi qu’un dresseur combattait avec un monstre partenaire.

« Kuu !? Ku~Ku~ ! »

“Vraiment !? Je vais le faire !” Comme s’il disait ça, le jeune renard libéra de nouveau ses griffes. D’une certaine façon, Shin parvenait à comprendre le jeune renard avant même le contrat.

« Je comprends ! Je comprends, donc ne bouge pas pendant un moment ! »

Dit-il tout en tenant le jeune renard face à lui et en récitant les mots-clefs avec lui.

« Moi, je souhaite marcher à tes côtés.
– Ku—… »

Le jeune renard répondit aux mots de Shin. Dans ce cas-là, le contrat serait complété si le monstre disait « Moi, je jure d’être à tes côtés ». Quand le glapissement s’arrêta, un tatouage en forme de faucon apparut respectivement sur leur main et patte gauche. C’était la marque de contrat que le joueur avait créée, afin de pouvoir faire la différence entre un simple monstre et un monstre partenaire. Le monstre partenaire qui était élevé par le joueur était fondamentalement plus fort qu’un simple monstre.

« Alors, à nouveau, j’espère bien m’entendre avec toi.
– Kuu !! »

“Merci !!” Comme s’il disait cela, le jeune renard leva sa patte avant droite et glapit. C’était une scène chaleureuse qui ferait sourire n’importe qui.

« Maintenant, la première chose à faire après le contrat.
– Ku ?
– C’est de décider ton nom. Parce que Queue Élémentaire est un nom de race. C’est naturel de réfléchir à un nom quand tu deviens mon partenaire, je pense ?
– Kuu !? Ku—Ku— !!
– Et c’est… Calme-toi ! Ou je vais secouer ma tête !! »

“Vraiment !? Qu’est-ce que c’est !!”
C’était comme si le renard disait cela.
Tout en calmant le jeune renard excité, Shin annonça le nom qui lui était venu à l’esprit.

« Yuzuha, qu’est-ce que tu en dis ?
– Kukukuu… kuu !! »

Le petit glapissement du jeune renard se tut pendant un moment; il réfléchissait au nom ‘Yuzuha’. Puis il glapit alors un « kuu !!! » de façon très notable et avec un fort volume, comme s’il disait qu’il était content du nom.
Plutôt que de donner un nom de mâle, c’était un nom de femelle qui était venu à l’esprit de Shin. Parce que quand la quête du Kyuubi était acceptée, les Queues Élémentaires apparaissaient le plus souvent en tant que figure féminine aux joueurs.

« Bon, en fait, il n’y a pas de genre, mais…. »

La Queue Élémentaire était un monstre qui n’avait pas de genre, il pouvait devenir soit mâle soit femelle et n’être lié à aucun des deux. Bien qu’il était habituel qu’il apparaisse en tant que femelle devant un joueur, il se souvenait qu’un mâle apparaissait très rarement d’après un site de référencement. Mais il n’en avait lui-même jamais vu.

« Kuu ?
– Rien. Je suppose que tu deviendras ‘Yuzuto’ quand tu seras en mode mâle. »

Dans les novels, mangas, et animés, il y avait des histoires où une femme nue et magnifique apparaissait le matin suivant après avoir câliné un animal dans le lit. Il ne savait pas si la Queue Élémentaire dans ce monde serait la même que dans le jeu, mais il la préférait sous forme femelle dans tous les cas. Ce serait un cauchemar pour Shin s’il se réveillait en découvrant qu’il câlinait un autre homme, alors qu’il comptait passer un agréable sommeil.

(Ma Chance est basse. J’espère que le moment où il deviendra une personne ne viendra jamais.)

« Kuu ? »

“Il ne peut pas y avoir une étrange bonne chance…” Marmonna Shin, et le jeune renard, Yuzuha, pencha la tête. Pour une raison quelconque, il agissait étrangement tout en ressentant un peu de malaise, puis il arrêta d’y penser. Même si c’était appelé une Queue Élémentaire, son corps restait celui d’un jeune renard. Penser à des choses compliquées n’étaient pas son genre, vu qu’il n’était pas très bon à cela.

Comme d’habitude, le front de Shin fut légèrement frappé par une patte ayant rétracté ses griffes. En outre, la réaction de Yuzuha était comme “Qu’y a-t-il ?”, interpellant Shin. Pour Yuzuha, qui avait, pendant une longue période, enduré poison et malédiction, une chose triviale comme communiquer n’était rien d’autre qu’une expérience pleine de joie.

◆◆◆◆

« Hmm ? »

Dès qu’il quitta la forêt du nord, un son électronique familier, “Pon !”, fut entendu par Shin. C’était le son d’une montée en niveau, un message arrivant, d’une annonce d’événement, etc., qu’il entendait souvent dans le jeu.
En voyant Yuzuha qui ne réagissait pas, il semblait que seul Shin l’avait entendu.

« Message entrant. De Tiera. »

Les lettres semi-transparentes 『Vous avez un message』à l’extrémité du champ de vision de Shin devinrent claires. Les caractéristiques clairement non réalistes du jeu, pour Shin qui avait déjà passé quelques jours dans ce monde, amenaient l’illusion qu’il était encore dans le jeu.

« Il y a une sensation que quelque chose ne va pas à cause du système mal conçu. »

Bien qu’il ne trouvait pas cela étrange parce qu’il avait vu l’écran de jeu au travers de la RV (Réalité Virtuelle), quand ça arrivait en réalité, la sensation qu’il y a quelque chose qui n’allait pas ne pouvait pas être effacée. Était-ce la sensation quand jeu et réalité étaient mélangés ? Shin fronça des sourcils, mais c’était certainement quelque chose de pratique. Il soupira vu qu’il n’avait pas d’autre choix que de s’y habituer, et il ouvrit le message.

『À Shin
Quand j’ai essayé, j’ai été capable d’envoyer un message à maître.
Bien que je ne sais pas si maître a reçu ou non la carte message, quand la réponse viendra, je te contacterai à nouveau.
P.S.
Est-il possible d’envoyer un objet via la carte message ?』

Tiera, qui était une connaissance de Schnee dans ce monde, semblait capable d’envoyer la carte message sans problèmes. Vu que Shin n’était pas capable d’envoyer une carte message à Schnee elle-même, il n’avait pas pensé auparavant au fait que Tiera pouvait communiquer avec celle-ci.

« Vu qu’elle l’a déjà contactée, c’est une bonne chose. »

Il se convainquit que ça irait tout en cherchant une carte message non utilisée pour la joindre à la réponse. La carte message devint des gouttes de lumières et fut aspirée dans la lettre de papier de la réponse. Il semblait qu’il était seulement possible de joindre des objets légers, mais c’était pratique et satisfaisant.

« … Cela se produit parce que c’est ce monde ? Joindre des items n’était pas possible dans le jeu. »

Le jeu et la réalité n’étaient pas les mêmes, et l’analyse des autres objets étaient nécessaires, il en fit une note mentale. Il y avait d’autres choses inattendues qui risquaient de se produire dans ce monde différent du jeu.
Vu le nombre d’objets dans son inventaire, ça demandera un temps considérable pour tout vérifier. Shin, rien qu’en y pensant, eut un petit mal de crâne.

« Si Schnee réponds quelque chose, contactes-moi immédiatement. »

Il répondit au message tout en incluant la méthode pour joindre un objet, puis il continua à marcher. Il se dirigeait vers la porte Est de la ville.

Il décida de faire un rapport au sujet de l’armée qui s’élevait à un nombre de presque trois chiffres de Skull Faces à la guilde, et de laisser Yuzuha en dehors du rapport, même s’il devait mentir.

« Yo Shin. Cette fois tu as encore amené quelque chose de bizarre. »

C’était Beid qui interpellait par la porte Est. Ce n’était pas formel comme quand ils s’étaient rencontrés la première fois, probablement parce qu’ils s’étaient vu pratiquement chaque jour.

« C’est mon partenaire, Yuzuha. J’aimerais confirmer quelque chose, quand je prends un monstre partenaire avec moi, y a-t-il une quelconque restriction ou quelque chose ? »

Même si c’était accompagné par un dresseur, Shin supposait qu’il serait difficile de juste laisser un monstre se balader en ville.

« Il y a des restrictions variées dans le cas de monstres agressifs ou de monstres ayant un grand corps, mais il n’y a pas de problème si c’est aussi petit, je pense. Juste au cas où, je vais te faire écrire le document de préparation nécessaire ici pour l’instant. Après ça, ton compagnon doit montrer la marque de ton contrat pour terminer le processus d’enregistrement.
– C’est étonnamment indulgent. »

Parce qu’il pensait que ce serait strict, il fut un peu déçu.

« Évidemment, c’est strict quand un type apparaît agir brutalement et dangereusement. De plus, un dresseur doit prendre toute la responsabilité si leur monstre partenaire provoque des problèmes. Et fais attention, parce qu’il y a certains types qui commencent des disputes exprès, et demandent un payement du dresseur.
– Ah, de tels gars existent aussi.
– Oui, malheureusement. De plus, ils ne visent le monstre partenaire qu’une fois les capacités du dresseur restreintes. Les régulations sont difficiles par ici.
– Je me demande si c’est indulgent ou non… »

Parce qu’il y avait des personnes qui essayaient d’attraper et de vendre des monstres rares, Shin comprenait les mots dits par précaution de Beid. Juste au cas où, riposter semblait être permis pour l’instant s’il allait les arrêter avec la force brute. Mais le processus après cela semblait ennuyeux.

“Fais-le strictement dans un lieu où tu ne seras pas trouvé si tu le fais.” dit Beid. Shin ne savait pas si c’était bon ou non pour un garde de dire ça, mais il comprenait ce qu’il voulait dire concernant le monstre partenaire et l’initiation d’un combat, et vu que la plupart des criminels appartenaient à l’organisation d’échange de monstres, il semblait qu’ils ne méritaient pas le pardon.

« Le nom est Yuzuha, la race est démon renard. Le reste est…. »

Shin écrivit les infos nécessaires sur le document apporté par Beid.

Démon renard était une race à laquelle appartenait un type de monstre renard, et il y avait beaucoup de joueurs qui en faisaient leur familier dans le jeu.

La Queue Élémentaire était classifiée comme un boss de première classe, et catégorisée comme étant de la race ‘Queue Élémentaire’ tout en étant en même temps de l’espèce des démons renard. On pouvait dire qu’ils étaient la branche supérieure, comme Haut Humain, ou Haut Elfe.
Donc la race que Shin avait écrit sur le document n’était pas complètement au hasard. Bien que ce n’était pas la vérité complète non plus.

« …. Yosh, j’ai fini de remplir le document. S’il-te-plaît vérifie-le.
– …. Hmm. Il n’y pas de problème. Alors, l’enregistrement de la marque de contrat est complet. S’il-te-plaît touches ça avec ton bras et la patte avant qui ont la marque de contrat. »

Quand Beid vérifia qu’il n’y avait pas d’anomalies, il donna le document à un autre garde et tendit une sphère violette de la taille d’une balle de baseball. Shin et Yuzuha touchèrent le globe avec leur bras gauche et patte avant gauche respectivement. À ce moment-là, le globe brilla légèrement, et la marque de contrat avec l’aspect du faucon apparut à l’intérieur du globe.

« Le processus d’enregistrement est terminé avec ça. Et bien que je ne veuille pas que ça se produise, au cas où ton monstre partenaire meurt ou est kidnappé, il y a une procédure d’annulation de l’enregistrement. S’il-te-plaît souviens-t-en, juste au cas où.
– Je comprends. J’espère que cela n’arrivera pas. »

Il acquiesça au discours détaillé de circonstance de Beid qui était devenu un peu pragmatique, puis Shin quitta la porte.

Vu que Yuzuha était assis au sommet de sa tête, les passants jetaient des coups d’oeil à Shin tandis qu’il marchait dans la rue sans s’en préoccuper. Parce que Shin avait déjà prévu que ça deviendrait comme ça. Les petits enfants et autres, pointaient Shin « C’est Renard-san », étaient réprimandés par leurs parents. Bien qu’il n’était pas nécessaire de placer le renard sur sa tête, Shin jugeait que cela pourrait devenir un peu dangereux si Yuzuha marchait sur le sol là où il y avait beaucoup de circulation piétonne. Évidemment, celui qui heurterait Yuzuha serait celui en danger.

Il soutint les regards des badauds aux alentours, et passa sous l’enseigne de la guilde des aventuriers. Là, aussi sans exception, Yuzuha, qui siégeait sur la tête de Shin, attirait les regards.

Il y avait la vision des deux miss réceptionnistes qui ressemblaient l’une à l’autre comme deux pois d’une même cosse. Elles étaient les sœurs jumelles Celica et Cilica.

« Pardonnez-moi. J’aimerais signaler quelque chose.
– Je vais m’en occuper. »

Les deux personnes répondirent au même moment. Le timing était presque identique. Toutes les deux observèrent Yuzuha pendant un moment, mais c’était la sensation d’une simple confirmation plutôt qu’un regard rempli de curiosité.

« Bien, euh, à laquelle dois-je faire mon rapport ?
– Je vais——
– M’en occuper ! »

Celle qui interrompit la réponse de la grand sœur Celica, était la plus jeune sœur Cilica. L’assidue grande sœur et la malicieuse jeune sœur.
—— Shin avait directement jugé d’après leur coupe de cheveux, et il ne semblait pas s’être trompé à ce sujet.

« …Cilica.
– Quoi ?
– Shin-sama est venu à moi en premier, de ce fait je vais m’en occuper.
– Eh, je ne suis pas assez bien ?
– Non, pas assez bien, je vais le faire.
– D’une certaine façon, ton humeur est différente de d’habitude.
– Qu’est-ce qui est différent ?
– Oui oui, je comprends. Je serais sage. »

À la fin, Celica semblait avoir été déclarée gagnante. Pour Shin peu importait à laquelle il devait faire son rapport, c’était la même chose pour lui.

« …. Uhm, le rapport ?
– Oui, désolée pour l’agitation. Votre rapport s’il-vous-plaît.
– Aujourd’hui, près du centre de la forêt du nord, je suis tombé sur une large quantité de Skull Face. J’ai vérifié avoir vaincu tous ceux qui étaient à ma portée, mais parce qu’il reste peut-être quelques monstres isolés, je signale la situation juste au cas où.
– Une large quantité… Que voulez-vous dire par ça ?
– Je ne connais pas le nombre exact parce que je ne les ai jamais comptés, mais je pense que c’était presque 100 corps.
– Huh ?… »

Presque 100 corps de Skull Faces.

——Il y avait le sujet de la subjugation du monstre de classe Jack l’autre jour aussi, donc la remarque «Je les ai vaincus » causa une faible réponse de la part de Celica, mais sans surprise, il n’était pas possible de cacher son choc à cause du grand nombre.

« Ne me dites pas que c’est ce que je pense que c’est, que c’est les mêmes que le puissant individu de l’autre jour ?
– Non, cette fois ceux que j’ai rencontré ne dépassaient pas la connaissance générale de niveaux et d’équipements. Le groupe était un mélange de classe Valet et Pion , et ils bougeaient pour encercler un certain bâtiment.
– Un bâtiment ?
– Oui. Un temple Shinto… C’était un établissement pour prier un Dieu. »

Vu qu’il n’était pas sûr si oui ou non elle comprendrait les mots temple Shinto, il les expliqua en gros.

« Temple Shinto… J’ai entendu qu’il y avait quelque chose comme ça dans le pays Hinomoto, mais je ne savais pas qu’il y en avait un dans la forêt du nord. »

Il semblait que c’était le résultat de la barrière qui empêchait les êtres vivants d’approcher. De plus, la barrière n’était pas très étendue, donc c’était difficile de s’en rendre compte.

« J’étais anxieux quand j’ai entendu le son de quelque chose craquer donc je me suis approché, et au même moment les Skull Faces sont apparus. Peut être qu’une barrière ou quelque chose avait été érigé, je pense.
– Donc avez-vous trouvé quelque chose ?
– Il y avait peu de choses à l’intérieur du bâtiment, mais une sorte de cercle magique était dessiné sur le sol. Ce sont toutes les caractéristiques dont je me rappelle. »

Les infos sur Yuzuha furent cachées, de plus, il avait cité où le lieu inquiétant était aux autres.

« Merci pour votre rapport. Incluant l’histoire du classe Valet de l’autre jour, je vais enquêter sur celle-ci aussi. De plus, si vous vous rappelez quoique ce soit d’autre, s’il-vous-plaît contactez-moi à nouveau. Il se peut que je ne sois pas capable de le comprendre si Shin-sama n’est pas présent.
– Je comprends. Je repasserais si je me souviens de quelque chose d’autre. »

Puis il déplaça son attention sur le tableau d’affichage où les requêtes étaient placées. Quand il avait prit la requête de l’Herbe de Hillock auparavant, il avait seulement regardé les requêtes de rang G. Cette fois Shin regarda la large quantité de requête qu’il ne pouvait pas prendre à son rang actuel. Et là accidentellement, il trouva qu’un autre tableau d’affichage existait, caché à côté du tableau d’affichage principal.
Il faisait environ 30 cemels en longueur et largeur. Il donnait l’impression d’avoir été fait à la main par les requêtes collées. Et il ne pouvait pas être comparé avec le tableau d’affichage adjacent.

Shin, qui avait eu un petit béguin pour ce tableau, regarda les requêtes qui étaient collées de façon désordonnées. Puis, il trouva un mot qui attira son regard dans une requête qui était mixée avec les autres. Il la prit dans sa main et l’examina attentivement.

—— Cherche un héritier de compétence.
—— Celui qui accepte cette requête, s’il-vous-plaît contactez l’orphelinat de l’église du district Est.
—— Récompense négociable.

Le contenu de la requête avait été lu, et Shin nota que la requête n’était pas couverte par un rang. Il y avait des requêtes qui n’étaient pas couvertes par un rang, comme les requêtes liées aux criminels ou les requêtes venant d’enfants pauvres qui étaient mises sur le tableau d’affichage, d’après ce que Cilica avait expliqué au sujet des requêtes.
Si on demandait pourquoi une telle chose était mise en place, la réponse serait que tout le monde était libre de faire des requêtes.

« J’ai le sentiment que c’est une requête avec des circonstances spéciales. Cette rumeur n’est pas forcément une erreur, n’est-ce pas ? »

Dit Shin tout en y réfléchissant. Il se rappelait certaines informations qu’il avait rassemblées en utilisant la compétence Écoute. Bien que c’était seulement une rumeur, le contenu l’avait rendu un peu inquiet.

C’était la connexion entre les guildes ; spécialement la relation entre celles nommées guildes clandestines et la guilde des aventuriers. Pour être précis, les guildes normales, comme la guilde des aventuriers ou la guilde des marchands, étaient acceptées par la société, et les guildes clandestines se chargeaient des crimes comme les assassinats et les kidnappings.

D’après la rumeur, les guildes clandestines effectuaient des purges pour les nobles et autres, comme forcer des demandes déraisonnables et des requêtes violentes, et on disait des guildes normales qu’elles fermaient les yeux sur les crimes de ces guildes clandestines. Bien que la vérité n’était pas certaine, ce n’était pas un sujet dont on pouvait rire s’il y avait ‘quelque chose’.

« Même si c’est l’orphelinat. Si je ne me trompe pas, c’est l’orphelinat où est Millie. »

Il se rappelait ce qu’avait dit William avant qu’ils se soient séparés l’autre jour. Quand Shin y réfléchit, il y avait peut être une relation avec la fille qui lui avait fourni l’opportunité de rencontrer Yuzuha, ça resterait sur sa conscience s’il laissait cela comme c’était.

« …. Je dois y aller et vérifier. »

Vu qu’à l’origine Shin voulait questionner Millie au sujet de Yuzuha, en même temps, il pourra écouter le contenu de la requête. Shin décida de se diriger vers l’orphelinat.

◆◆◆◆

Après avoir demandé à Celica comment aller vers l’église à partir d’ici, il marcha pendant plusieurs minutes. Peu après, Shin fut devant celle-ci.

Shin avait imaginé que c’était un lieu d’adoration avec des vitraux quand il avait entendu église, et c’était exactement comme il l’avait imaginé. Il y avait une grande porte ouverte, des adorateurs étaient assis sur des bancs à l’intérieur, et un rayon de lumière qui brillait d’un vitrail pouvait être vu. Le soleil semblait se lever de l’autre côté du vitrail. La lumière étincelait dans la petite et sombre église comme une aura dégageant une atmosphère mystique. (Ndt : ce que ça donne mais en plus grand )

Il y avait deux sœurs (ndt : religieuses) à l’intérieur en plus des adorateurs. Pas de personnages tel un pasteur ou un prêtre n’étaient présents.

(Il y a quelques différences dans le design intérieur, mais c’était probablement une compétence architecturale comme 『Église』.)

Il pensa à cela tout en examinant la chapelle. Une compétence architecturale était une compétence nécessaire pour construire un bâtiment, comme son nom l’indiquait.
Parce que Cain, qui était à la fois un magicien et un architecte de Rokuten, l’avait pris sous son aile, le niveau de la compétence architecturale de Shin avait été monté au niveau VI. Grâce à cela, Shin comprenait un peu les défauts et bons points dans les bâtiments.
Il comprenait que l’intérieur était vieux, mais qu’on en avait pris grand soin. Avec seulement ça, il connaissait plus ou moins la personnalité de la personne s’occupant de l’église.

« Puis-je vous aider ?
– Hmm ? Ah, désolé. C’est la première fois que je viens ici. »

Shin observait l’église depuis l’entrée. Une des sœurs l’avait vu et l’avait directement approché. C’était une jeune femme aux yeux noirs et aux cheveux bruns clairs en chignon. Bien qu’il était venu dans l’église, il ne priait pas et restait juste près de l’entrée, ce qui était plutôt suspect. Cependant, il n’y avait pas de méfiance envers Shin dans la voix de la sœur. Parce qu’il n’avait rien à faire avec l’église, il décida de demander au sujet de l’orphelinat.

« J’ai une affaire avec l’orphelinat.
– Êtes-vous celui qui a pris la requête !? »

Il y avait une surprise exagérée dans la voix de la sœur. Il devait y avoir très peu de personnes qui avaient accepté la requête qu’elle avait mise sur le tableau d’affichage. Soit ça ou alors il fallait qu’elle ne s’attende pas à ce que quelqu’un puisse accepter sa requête pour qu’elle soit aussi surprise.

« Bon, pourrais-je écouter votre histoire d’abord ? Ah et puis, est-ce qu’il y a une enfant-bête nommée Millie dans cet orphelinat ? Ce jeune renard…. Yuzuha, je veux vérifier ça avec Millie. »

Dit Shin et pointant Yuzuha au-dessus de sa tête. La sœur fixa avec étonnement Yuzuha, qu’elle venait de remarquer, mais elle se tourna vers Shin peu après en lui lançant un regard prudent.

« Cet enfant, qu’y a-t-il ?
– Quand je l’ai rencontrée hier, j’ai été intéressé par ce qu’elle m’a dit. De ce fait, je veux qu’elle confirme quelques petites choses au sujet de Yuzuha et au sujet de la requête en même temps. »

Vu l’attitude de la sœur, y avait-il des circonstances spéciales avec Millie ? Tout en se le demandant, Shin baissa la voix pour que les autres personnes ne puissent pas l’entendre.

« …. D’accord. Venez par ici, s’il-vous-plaît, Soeur Rashia, je vous laisse en charge. »

Après une brève réflexion, la sœur qui se méfiait de Shin, quitta les lieux et lui demanda de la suivre après avoir confiée l’endroit à l’autre sœur. Quand la sœur sortit par la porte, elle se dirigea vers l’arrière de l’église. Il y avait là un vieux bâtiment. Le bâtiment qui lui rappelait un appartement, avait quelques traces de réparation en plusieurs endroits, mais il ne prêta pas attention à l’impression miteuse. Il semblait que c’était l’orphelinat.

« S’il-vous-plaît, attendez ici que j’aille chercher Millie. »

Il entra dans une pièce qui était probablement la salle de réception. Shin s’assit sur un sofa et regarda autour, la sœur amena Millie peu après.

« ….C’est Shin-nii. »

Millie qui se cachait derrière la sœur, se précipita vers Shin et s’assit à côté de lui, quand elle vit que c’était Shin qui était assis sur le sofa.

« …. Il semble que vous n’êtes vraiment pas une mauvaise personne après tout. »

La sœur sourit et s’assit sur le sofa devant Shin.

« Je vais rougir si je suis soudainement fixé avec ce genres d’yeux…
– Fufu, je suis désolée. Cela faisait un moment que Millie ne s’était attachée à quelqu’un.
– Wilhelm a dit la même chose. Oh, je suis Shin. Un aventurier.
– Il semble que vous avez cette fois accepté la requête de Millie, mes sincères remerciements. Je suis Thoria Serias, je m’occupe de la gestion des sœurs de cette église et de l’orphelinat. »

La sœur semblait être la personne en charge. Shin qui ne connaissait pas les affaires internes de l’Église en ce moment, en était convaincu.

« Il y a un petit quelque chose que je veux confirmer aujourd’hui. Hey Millie, quand tu avais dit ‘Renard-san’ hier, tu parlais de lui ?
– Oui, c’était lui. Merci.
– De rien, Yuzuha, dis merci aussi. C’est entièrement grâce à Millie que tu as été aidé.
– Kuu ! »

Tout en caressant la tête de Millie, Shin n’oublia pas de faire montrer à Yuzuha sa gratitude. En fait, il ne savait pas ce qui aurait pu arriver à Yuzuha si Millie ne l’avait pas prévenu. Yuzuha descendit sur le sol et baisse sa tête, et après avoir été satisfait avec la confirmation de Millie, Shin se tourna vers la sœur.
La sœur, qui regardait l’échange entre Millie et Yuzuha, raffermit sa position tout en souriant.

« Il y a autre chose que je voudrais vérifier. C’est au sujet de la requête à la guilde. Puis-je en savoir plus ?
– Oui. Parce que Shin-san semble être une personne à laquelle je peux faire confiance. »

Thoria acquiesça avec une expression sérieuse. Après tout, il semblait qu’il y avait une raison pour laquelle cette requête n’avait pas de rang.

« Avoir lu la requête, cela veut dire que Shin-shan est un héritier de compétence, n’est-ce pas ?
– Vous pouvez dire que j’en suis un. »

Bien que cela différait de la vérité, Shin acquiesça vu qu’il ne voulait pas que la conversation devienne compliqué.

« La raison pour laquelle je cherche un héritier de compétence est que, bien que je pense que c’est effronté, je voudrais que vous m’enseigniez la compétence si possible. »

Shin avait entendu de Tiera que juste avoir une compétence pouvait vous donner un traitement préférentiel, bien qu’il était dit qu’il fallait un considérable montant d’argent et d’effort pour hériter. Shin ne l’avait pas encore vu, mais apparemment c’était une version dégradée des compétences appelées arts. Pendant que la sœur parlait de la compétence, plusieurs compétences nécessaires apparurent dans l’esprit de Shin.

« Comme on pourrait s’y attendre, est-ce les systèmes【Soin】 et 【Restauration】 ?
– Non, c’est différent. Ce sont certainement des compétences nécessaires, mais les circonstances sont différentes cette fois.
– Circonstances ? »

Parce qu’il y a des compétences nécessaires pour le travail de guérisseur, pourriez-vous me les enseigner ? Shin pensait que la sœur allait dire ça, mais il semblait que c’était pour une raison différente.

« Alors, quelle est la compétence que Thoria-san recherche ?
– …Tion, c’est.
– Je suis désolé, je n’ai pas bien entendu.
– ….【Purification】, c’est.
– Ahh, c’est 【Purification】. »

Thoria l’avait dit comme si elle était prête à laisser tomber, parce qu’elle savait qu’elle demandait l’impossible.

« Je sais que c’est absurde…
– Parce que c’est compliqué, n’est-ce pas ?
– Oui compliqué… quoi ? »

Quelques secondes après la remarque de Shin, pour la première fois, Thoria remarqua que la réponse de Shin était étrange.

« Euh… Qu’est-ce que vous avez dit à l’instant ?
– J’ai dit que c’était compliqué. »

Thoria eut des difficultés à prononcer les mots, contrairement à Shin qui disait ce qui lui venait à l’esprit.

« Erm, vous savez comment acquérir la compétence ?
– Oui, je le sais.
– … La requête, pouvez-vous l’accepter ?…
– Ça dépend. »

Shin prit une expression sérieuse à ces mots. Même si Shin parlait sans réfléchir, il avait calmement analysé les informations dans sa tête. Il pensait qu’il comprenait quelque chose au sujet de Millie, mais il n’avait même pas un fragment d’information à son sujet. Au lieu de cela, on lui avait raconté les problèmes de l’église. De plus, il ne s’attendait pas à ce que la compétence soit 【Purification】, mais il avait dit avec audace qu’il savait l’enseigner. Bien qu’il ait une pauvre connaissance de ce monde, il n’était pas assez fou pour enseigner une compétence à la sœur durant leur première rencontre.

« Je voudrais avoir un peu de temps pour réfléchir à la récompense.
– Non, ce n’est pas un problème d’argent. Au lieu de cela, j’ai plusieurs conditions. »

Conditions, Thoria se raidit en entendant ces mots. Comme si elle savait ce qu’allait dire Shin ensuite.

« Conditions ?
– Oui, tout d’abord, au sujet du pouvoir de Millie. Ensuite, je veux les informations que vous obtenez dans l’église, pendant une durée d’un an. Enfin, je veux que ce soit un secret que j’ai accepté cette requête. Même des plus grandes pontes de l’Église (ndt : l’organisation, pas le bâtiment). Dites-vous juste que c’est un service bénévole de ma part. »

L’Église était un lieu où des gens variés se rassemblaient, sans se soucier de l’âge ou du sexe. Il pouvait y avoir des informations qui sortaient devant Dieu, pensa Shin. Et vu que Thoria semblait être une bonne personne, elle ne semblait pas habituée à ce type de conversation. À part cela, l’intérêt de Shin au sujet du pouvoir de Millie. Cela pouvait être quelque chose comme des visions du futur, ou la perception de crises. La nature de Shin en tant que joueur y avait instantanément pensé. Cette pensée, dans son ancien monde, aurait été raillée.

« Ces conditions sont les récompenses que je demande. »

D’un autre côté, Thoria, à qui il avait demandé, semblait hésiter sur ce qu’elle devrait faire. Du point de vue de Thoria, révéler le pouvoir de Millie à quelqu’un, qu’elle ne connaissait pas et qui venait d’apparaître, était accompagné d’un grand risque. Il n’y avait pas de preuve certaine non plus que Shin n’allait pas révéler cette histoire. De plus, elle devrait même défier d’une certaine façon les grandes pontes de l’Église.

On n’y pouvait rien si ces conditions en échange de la compétence 【Purification】semblaient impitoyables. Pour rendre les choses encore pires, il n’y avait pas de preuve que Shin connaissait vraiment la méthode pour acquérir 【Purification】. Et si le pouvoir de Millie était connu de quelqu’un de puissant et avide, Millie elle-même serait en danger. Ce n’était pas un accord auquel elle pouvait consentir sans réfléchir. Le silence remplit la salle de réception. Shin attendait une réponse, et Thoria restait silencieuse.

« … Tout va bien. »

Ce furent les paroles de Millie qui brisèrent le silence entre les deux personnes. Tout va bien. Dit Millie tout en regardant Thoria. Ses yeux n’étaient pas ceux d’un jeune enfant, ils dégageaient une brillance mystérieuse.

« Millie ?
– Si c’est Shin-nii, tout va bien.
– …… »

Thoria resta silencieuse en y réfléchissant, puis après avoir prit sa résolution en voyant l’expression de Millie, elle ouvrit lentement la bouche et acquiesça d’un hochement de tête.

« Je comprends. J’accepte les conditions. Cependant, même si vous demandez des informations, nous sommes des amateurs. Je ne sais même pas si nous pouvons vous être utile pour enquêter ou faire quelque chose pour vous.
– Vous n’avez pas à agir bizarrement. Vous pouvez m’informer si quelqu’un vient à l’église et dit quelque chose d’inquiétant. La réelle nature du pouvoir de Millie est plus importante pour moi. »

Shin expliqua qu’elle n’avait pas besoin d’imiter un vendeur d’informations. Ça pouvait être dangereux si c’était fait sans expérience. Il insista que le pouvoir de Millie était de loin le point le plus important.

« …. Millie a le titre 『Lectrice Astrale』(Sore : Hoshiyomi, genre elle lit les étoiles, le futur quoi ^^) depuis la naissance. D’après ce que dit Millie, la scène se différencie abruptement de sa vision normale. Jusqu’ici, rien de ce que Millie a dit n’a été faux du moment qu’une personne ne fait pas quelque chose. Je pense que la raison pour laquelle elle a fait une requête à Shin-san est parce qu’elle a vu quelque chose avec ce pouvoir.
– 『Lectrice Astrale』 ? Que Millie ait ce genre de pouvoir…
– Oui… Savez-vous quelque chose à ce sujet ? Pour ce titre, même moi je ne sais pas grand chose. Et les porteurs de titres sont encore plus rare que les héritiers de compétences, vu qu’ils n’ont presque jamais exposé leurs capacités. Je ne sais que ce que m’a dit Millie. »

Hmm, songea Shin. 『Lectrice Astrale』 était à l’origine un titre qui pouvait être obtenu d’une quête avec un simple indice. C’était un titre très rare, mais pas quelque chose dont on devait s’inquiéter. Alors que Shin était là, le pouvoir de Millie, dont Thoria lui avait parlé, ne se manifestait pas. Il devait avoir plusieurs conditions, mais elles ne vinrent pas du tout à l’esprit de Shin. Bien qu’il n’y avait pas de pouvoirs dans THE NEW GATE que Shin ne connaissait pas.
Peut-être que cela pourrait devenir l’indice quant à comment rentrer dans son monde d’origine.

(Non seulement la carte message, il y a aussi un changement dans les titres ? Il est inutile d’essayer de le comprendre, mais le titre est dur à vérifier parce qu’il ne peut pas être activé volontairement. L’effet de 『Lectrice Astrale』en tant que vision du future n’est pas certain non plus.)

Les titres en particulier étaient séparés entre les types à activation hasardeuse et les types à activation régulière. 『Lectrice Astrale』était occasionnellement activé quand une quête était générée, donc c’était entre les deux types.

Puis——

« Kidnapping, enlèvements, détention. Ce serait bien trop effrayant si le pouvoir de Millie était découvert. Des personnes avec des intentions aussi malveillantes risquent d’apparaître. Qu’en est-il de ce côté ? »

Seuls des mots inquiétant étaient apparus dans l’esprit de Shin. Le ton léger venait probablement de ses expériences passées.

D‘ailleurs, cette fois il parlait près de l’oreille de Millie.

« Je vais dire à la personne concernée de ne pas parler de cela sans précaution, donc ça ne se répandra pas facilement. Cette personne est quelqu’un qui est parti d’ici et est devenu un aventurier, il coopérera avec moi.
– Est-ce Wilhelm ?
– Oui, il y en a d’autres, mais il est le meilleur pour la protection. Les gens qui voulaient mettre leurs mains sur les enfants d’ici sont presque tous partis, effrayés par ses capacités. »

Que de petits enfants puissent être la cible de personnes maléfiques ne semblait pas changer où qu’on aille.

Même si Wilhelm était craint par les aventuriers, il semblait que ce Wilhelm n’était pas une mauvaise personne, pensa Shin. Il protégeait l’orphelinat avec sa réputation, qu’elle soit mauvaise ou bonne.
Bien que l’inconvénient était qu’il y avait la possibilité que quelqu’un ayant de la rancoeur envers Wilhelm puisse de ce fait cibler l’orphelinat, d’une façon ou d’une autre les autres aventuriers feraient quelque chose à ce sujet. Vu qu’il n’y avait pas beaucoup de choses qu’il pouvait faire seul.

« Alors, puisque j’ai reçu la récompense, je veux accepter officiellement la requête. Thoria-san est-elle d’accord pour acquérir 【Purification】 ?
– Non, ce n’est pas pour moi, je voudrais que ce soit Rashia. Vous avez vu une autre sœur dans l’église n’est-ce pas ? C’est cette fille-là, s’il-vous-plaît enseignez-lui.
– Vraiment ? J’ai pensé que c’était probablement pour Thoria-san.
– Cette fille est la petite fille d’une personne qui a servi en tant que prêtre ici. Ainsi si le plan se déroule correctement, l’église lui sera remise en héritage. »

Apparemment, il semblait y avoir d’autres circonstances mis à part 【Purification】. Shin eut un sourire désabusé tout en caressant Yuzuha, vu qu’il semblait que ça allait se transformer en une affaire compliquée.

Une courte discussion avec la personne concernée fut proposée par Thoria, et Shin accepta, il devrait attendre dans l’orphelinat jusqu’à ce que l’église soit fermée. C’était compréhensible parce qu’elle ne pouvait pas se permettre de négliger son travail. De plus, il avait aussi l’intention de tenir compagnie aux enfants.

« Renard !?
– C’est Renard-san !
– Je veux le tenir !
– Moi aussi !
– Kuu~… »

Les enfants de l’orphelinat s’intéressaient à Yuzuha.
Bien qu’il n’était pas bien pour lui de se faire transformer en jouet, Shin demanda à Yuzuha de faire avec cette fois-ci. Shin comptait les rejoindres’il voyait une opportunité.
Contrairement à Yuzuha, les enfants n’approchaient pas du tout Shin. Seule Millie était près de lui.

« Bien que ce soit compréhensible, pourquoi ai-je ce sentiment de défaite…
– …. N’abandonne pas ? »

L’acte de réconfort fit piquer ses yeux.

« … Bon, s’attacher à un homme qui vient d’arriver, et avoir une conversation n’est pas raisonnable, huh ? »

Quant aux enfants, leur méfiance était forte. Ils ne le lui faisaient pas confiance, peu importe combien de fois il fut présenté par Thoria. C’était encore plus vrai pour les orphelins qui avaient perdu leurs parents ou leur fratrie.

« Millie ne veut pas se joindre à eux ?
– J’ai perdu.
– Perdu quoi ?
– Ouais… »

Bien qu’une réponse inattendue fut reçue, l’idée principale était qu’elle avait été battue par un adversaire plus fort.
Millie restait anxieuse à propos de si oui non elle devait sauter dans le groupe qui entourait Yuzuha.
Alors que Shin y réfléchissait, Yuzuha ne fut plus capable d’en supporter d’avantage. Il se glissa entre les enfants, et se rua vers Shin puis grimpa au sommet de sa tête. Sa fourrure était plus ou moins hérissée, comme s’il était méfiant.

« Yuu-chan, viens.
– …Kuu. »

Quand Millie l’appela, après s’être immobilisé un petit moment, Yuzuha glapit et s’installa de lui-même dans les bras de Millie.
La méfiance de Yuzuha semblait s’être évanoui contrairement à la première fois qu’ils s’étaient rencontrés. Et son surnom semblait être Yuu-chan.

« Ainsi, je suis la seule à pouvoir le tenir.
– Quelle comploteuse !?
– Sans effort, victoire.
– Tu dis quelque chose comme ça !? »

Elle semblait avoir prédit que Yuzuha serait incapable de le supporter et qu’il s’enfuirait.

« Millie, tu es une fille effrayante !! »

Répliqua Shin. Au milieu d’un tel échange, à distance, les enfants commencèrent à observer Shin.

À ce moment-là, une fille relativement sérieuse, qui apparemment était la plus vieille, se tint devant Shin tandis qu’il pensait “Qu’est-ce qu’il y a ?”Cette fille semblait avoir du courage. Elle était peut être une fille ayant la place de grande sœur, parce qu’elle disait, « Hey Monsieur ! » Et elle ne faisait pas partie des filles qui avaient entouré Yuzuha.
La fille avait des cheveux gris coupés uniformément qui descendaient jusqu’à ses épaules. Si les enfants qui s’étaient rassemblés autour de Yuzuha avaient dans les environs de l’âge d’élèves de primaire, cette fille semblait être dans les dernières années du collège. Ses yeux verts dégageaient une impression sérieuse, avec une aura de -veut demander quelque chose-.

« …Bonjour.
– Bonjour. Tu l’as peut être déjà entendu de Thoria, mais je suis Shin. Je suis un aventurier. Heureux de faire ta connaissance.
– C’est Kua. Heureuse de faire ta connaissance, aussi. »

Pour être sûr, il se présenta à nouveau. Était-ce parce qu’elle était intrépide ? Elle s’était présentée sans aucune hésitation.

« Par ailleurs, ce renard est Yuzuha. Veuillez épargner à mon partenaire trop de caresses et de tirages de queue.
– Es-tu la personne qui vient pour nous aider?
– Hmm ? Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Shin aurait compris si elle avait dit, “Personne qui vient pour aider les Sœurs”, mais pourquoi dire “nous” ?

« Parce que les Soeurs nous ont dit que cette endroit pourrait être perdu.
– L’église va être perdue ?
– Non, seulement l’orphelinat.
– Seulement l’orphelinat ? »

Shin, qui pensait que l’église et l’orphelinat étaient un ensemble, fut surpris par les paroles de Kua.
Qu’allait-il arriver à tous les enfants qui vivaient ici si l’orphelinat était perdu ? De la perspective de Kua ce n’était pas un beau futur.
« Puis-je entendre l’histoire pour commencer ? Je ne connais pas vraiment les détails.
– … Entendu. »

La détermination de Shin avait-elle était transmise ? Kua commença à parler calmement.
Et, il comprit plusieurs choses du récit de Kua.

Premièrement, la gestion de l’église n’était pas confiée à quelqu’un à moins que la personne soit un prêtre avec un certain niveau de compétence, et Thoria ne réunissait pas les qualifications. Le prêtre, dans ce cas, faisait allusion à un Métier. Père et Soeur étaient similaires au Métier de prêtre, ils différaient seulement en nom.
Deuxièmement, quand une personne ne pouvait pas remplir les qualifications telles qu’elles étaient, un autre prêtre prenait la gestion du lieu. Apparemment, l’homme qui était le prochain candidat voulait démolir l’orphelinat. C’était vraiment douteux si c’était un vrai Prêtre ou non.
Troisièmement, un proche de l’ancien gestionnaire. Dans le cas de personnes ayant les mêmes qualifications, le proche aura la priorité pour l’ordre de succession. Et c’était la raison pour laquelle Thoria laissait la tâche à l’autre sœur, Rashia. Si Rashia héritait de cette église, le problème actuel sera résolu.

Shin, qui ne pensait pas que cette enfant serait si bien informée sur les circonstances, fut un peu surpris en écoutant l’histoire.

« Mais même ainsi, pourquoi est-ce que ce prêtre ne va pas garder l’orphelinat, alors que c’est la même Église ? »

À en juger par les actions de Thoria et Rashia, l’Église était une organisation indépendante qui aidait les autres personnes.
Cependant, les actions du prochain candidat étaient étranges dans cette situation.

« Nous détestons cette personne.
– Quel genre de personne est-ce ? »

Les enfants derrière elle acquiesçaient aux paroles de Kua.
Shin demanda quel type de personne il était, cependant il pouvait d’une certaine manière prédire la réponse de Kua.

« Ce porc est aveuglé par l’argent.
– …Ah, oui. Juste ça, c’est suffisant. »

Quand un enfant faisait une remarque insultante, on pouvait imaginer quel genre de personne cet homme était.
Bien que Shin comprenait qu’il était impulsif de juger une personne selon seulement un point de vue, ce serait absurde de réserver son jugement en voyant l’état actuel des choses.
Évidemment, il y avait toujours des membres corrompus quelque part dans une organisation. Shin eut un regard distant.

« En d’autres mots, l’acquisition de 【Purification】 est nécessaire pour que Rashia puisse reprendre l’église ? »

Comme l’avait dit Els de la guilde, 【Purification】 était une compétence très spéciale pour un prêtre.

« Parce que Shin-nii va aider, tout ira bien.
– On ne peut l’affirmer avec juste ça. »

Il prévint Millie qui était pleine de confiance en lui.
Cette fois-ci, il avait l’intention d’enseigner via la méthode originale, sans utiliser un livre secret. Dans ce cas, si la personne en question ne faisait aucun effort, cela n’aurait pas beaucoup d’effets, même avec l’aide de Shin.
Il ne voulait pas utiliser 【Génération de Livres Secrets】, parce qu’il ne savait pas quelle genre de signification ces livres avaient dans ce monde. De plus, il voulait que Rashia s’habitue aux scènes de combat.
D’après le récit de Kua, il ne pensait pas que le problème de l’église sera résolu juste en obtenant la compétence 【Purification】. Il y avait 9 chances sur 10 que le résultat soit une scène de combat. Bien qu’elle se terminerait probablement quand Wilhelm commencerait un carnage.

« Mais, si Millie-chan le dit, je me demande si tout ira vraiment bien ? »

Murmura Kua avant que Shin ne lui demande.

« Est-ce que ce que Millie dit tombe toujours juste ?
– Oui, bien qu’elle me parle rarement de quand le magasin est pas trop cher ou de où les friandises sont rangées.
– Non, attends, ça c’est quelque chose de différent. »

Shin était inquiet au sujet de Millie, qui pouvait être considérée comme bizarre à cause de sa bonne intuition, mais il obtint une réplique inattendue au sujet de la nourriture.

« Bizarre ? »

Millie regarda Shin.

« Non, ce n’est pas bizarre. Mais c’est plutôt une bonne chose… ? »

Il se demandait si c’était une bonne chose, vu que lui considérait qu’il fallait dissimuler ce qui devait l’être.
Shin avait le sentiment qu’elle avait une mentalité mûre, qu’il pensait peut-être causée par 『Lectrice Astrale』, vu qu’elle avait vu des choses variées avec ce pouvoir.

« Enfin, c’est bien tant que tu ne te surmènes pas. »

Dit-il tout en caressant la tête de Millie.
Au début Millie montrait une expression interrogative, mais elle eut l’air plus à l’aise après avoir été caressée.

« Être caressée, j’aime ça. » (Faust : Je sais que c’est une gamine, mais…)

Après ça, certains des enfants-bêtes regardèrent avec envie Millie, qui semblait très à l’aise. (Faust : *sifflote innocemment.)

◆◆◆◆

Ils jouèrent ensemble pendant plusieurs heures tandis que Millie brisait la glace avec les autres enfants. Le temps que Thoria revienne à l’orphelinat, tous les jeunes enfants et certains des plus âgés étaient dans les bras de Morphée, laissant les autres enfants derrière.

« Quand je vois les enfants dormir… »

Les mots qu’elle était sur le point dire s’interrompirent. Il semblait que la force de Thoria venait de la vue des enfants qui dormaient paisiblement. Comme on pouvait s’y attendre, elle hésitait à laisser Shin, qu’elle venait juste de rencontrer aujourd’hui, s’occuper des enfants.

« … Ces enfants semblent aussi sans aucune méfiance.
– C’est vrai, et c’est sympa à voir. »

Il y avait la silhouette de la fille appelée Rashia dans l’église derrière Thoria. Elle avait les cheveux gris et le même chignon que Thoria. Dans ses yeux bruns, Shin pouvait percevoir la même tension qu’avait Kua il n’y avait pas si longtemps.

« Est-ce Rashia-san ?
– Ye-yes ! Cette fois j’espère bien m’entendre avec zu…iayi »

Elle semblait s’être mordue la langue.

« Hum, vous allez bien ?
– Bien qu’elle ait un côté maladroit, je peux vous assurer qu’elle va faire de son mieux. »

Thoria avait répondu en affichant un petit sourire tendu.

« Uu, je suis désolée. C’était un geste inconvenant.
– Bon, soyons à l’aise. Je suis Shin. Un aventurier. Je vais vous enseigner la façon d’apprendre la compétence 【Purification】. Cependant, qu’elle puisse être maîtrisée dépend de Rashia-san. N’oubliez pas cela.
– Oui !! »

Elle donna une réponse claire cette fois. Ces yeux étaient la sincérité même.

« Alors, passons aux détails plus précis. Tout d’abord, je veux vous demander à toutes les deux ; Connaissez vous un endroit où les monstres mort-vivants de haut niveau apparaissent en larges quantités ? Sinon, je vais voir avec la guilde des aventuriers. »

Il y avait des conditions essentielles pour obtenir 【Purification】. Généralement, le temps que cela prenait pour l’acquérir dépendait du lieu.

« Je pense que les ‘Landes Spectrales’ sont les plus célèbres.
– Landes Spectrales ? »

Shin eut un air perplexe face au nom qui était sorti de la bouche de Thoria, vu qu’il ne l’avait jamais entendu auparavant.

« Oui. Après avoir quitté le pays, les landes se trouvent au nord. À l’origine, il semble qu’il y avait un donjon là-bas, mais une partie s’est élevée au dessus du sol à cause des catastrophes naturelles passées.
– Un donjon est au-dessus du sol ? Une telle chose existe ?
– J’ai entendu sire qu’il y avait d’autres cas similaires, mais les détails sont…
– Enfin, vu que cette fois la tâche demande des monstres mort-vivants, je dirai que c’est parfait. »

En fait, il trouvait que c’était un trop bon timing, mais il décida de ne pas s’en inquiéter. Cela lui épargnait le souci de chercher un tel endroit. Il ne semblait pas leur rester beaucoup de temps d’après le récit qu’il avait entendu. Il serait mieux de commencer rapidement, pensa Shin.

« Donc, combien de temps de voyage est nécessaire pour y arriver ?
– Vous pouvez compter——
– 5 ou 6 jours par chariot.
– … Ara, Will, tu viens juste de rentrer ? »

Celui qui avait interrompu les mots de Thoria était Wilhelm, qui s’était montré à l’entrée. Il portait Venom dans sa main, et était tranquillement en train d’élever son aura combative.

« Yo, je m’en mêle.
– Tu es l’aventurier qui a répondu à la requête ? »

Bien que Wilhelm semblait calme en surface, Shin savait qu’il était ouvertement prêt à se battre.

« C’est exact, vu que j’ai reçu les récompenses, je veux bien enseigner 【Purification】.
– … Qu’as-tu entendu ? »

Wilhelm perçut au travers de la réponse de Shin que la récompense n’était pas de l’argent ou un genre de biens. Son regard disait ‘Je ne pardonnerai pas un mensonge’.
Shin fit une brève pause et répondit.

« …. Le titre de Millie, et quelle sorte de pouvoir elle a. Après ça, la discussion pour s’assurer que l’information ne fuit pas avec les aventuriers, anciens orphelins. »
– Ça ira de placer autant de confiance en lui ? »

Ces paroles étaient destinées à Thoria.

« C’est bon. Je ne le vois pas comme une mauvaise personne. De plus, Millie l’a aussi assuré. Que tout irait bien. »

Wilhelm, qui connaissait le pouvoir de Millie, fut comme “Impossible !” en regardant Millie.

« … Tu l’as vu…. ?
– Ouais.
– … Je vois. »

Les paroles de Millie le rendirent silencieux momentanément, et il répondit avec quelques mots. Il semblait être d’accord pour le moment.

« Ah, avez-vous réglé le différent ?
– Oui, vu que Millie le dit, je vais te croire pour l’instant. »

Shin ne put que hausser ses épaules à cette réaction.

« Je n’ai jamais pensé répandre ce que j’ai entendu, abuser du pouvoir de Millie ou quoique ce soit de ce genre.
– Effectivement. Si quelqu’un ose faire de telles choses, je tuerais ce type. »

Wilhelm blaguait tout en agitant Venom, mais ses yeux étaient complètement sérieux. C’était un indice sur le fait que la lance pouvait être brandie à n’importe quel moment.

« Mu~, dispute, pas bien !
– Oups.
– Uu »

Millie, qui avait senti l’atmosphère tendue, intervint gentiment. Wilhelm, qui apparemment n’avait pas le désir d’insister d’avantage, laissa s’éteindre son aura combative.

« Je suis désolé, je n’ai jamais été une personne patiente.
– Will n’a pas l’habitude d’être patient.
– Will-nii impatient. »

Thoria et Rashia poursuivirent nonchalamment. Il semblait que c’était plus pour le critiquer que pour le soutenir.

« On te l’avait dit…
– Fourbes… »

Shin avait le sentiment que si un homme ordinaire sentait cette aura combative, il serait complètement terrifié, cependant Thoria et Rashia restaient calmes bien qu’étant des personnes normales.

« Enfin, c’est bon. De tout ce que j’ai entendu, dans ce cas, elles vont recevoir des informations au sujet de 【Purification】, hein ?
– Juste au cas où, garde tout ça secret.
– Ne t’inquiètes pas. L’information concerne un secret de l’Église, ce serait dangereux si quelqu’un en parlait. »

Les autres acquiescèrent à la remarque de Wilhelm. Shin pensa qu’apparemment l’Église avait une large influence.

« As-tu mis la magie de prévention pour l’espionnage juste pour être sûr ?… Bien alors, le sujet principal. La méthode d’acquisition pour 【Purification】 est de vaincre au moins 200 mort-vivants dont le niveau est plus haut que 150, tout en ayant l’objet appelé 【Sphère de la Prière du Saint】. Parce que seul compte le dernier coup, celui qui vainc l’ennemi, j’affaiblirais les monstres en premier comme ça Rashia pourra les tuer.
– …Oi, c’est la vérité, sérieusement ?
– Je suis sérieux. En vérité, obtenir la 【Sphère de la Prière du Saint】 est vraiment difficile, mais ça ira cette fois, parce que je l’ai. »

Shin en parla comme si de rien n’était.
Bien qu’il ne le réalisât pas, les monstres dont le niveau dépassait 150 étaient des existences très dangereuses pour une personne ordinaire de ce monde. Rashia, qui avait entendu qu’elle devait vaincre au moins 200 monstres, était pétrifiée comme si son âme avait gelé.

« Oi, Rashia !
– Hahi !!
Oioi, ça va ?… »

Wilhelm tapota son épaule et Rashia retourna à la normale. De plus, elle n’avait pas d’autre choix que de persévérer.

« Oi Shin, je vais aussi venir avec toi cette fois.
– Oui, peu importe, mais elle sera peut-être plus à l’aise si elle a quelqu’un qu’elle connaît avec elle. »

S’ils n’étaient que tous les deux, il devinait que ce serait dur. Shin pensait à l’état mental de Rashia.
Il avait vu sa réaction, mais même pour un aventurier de ce monde, il serait difficile de réussir l’épreuve dont Shin parlait. Ce dernier pensait que lui-même était prudent, mais il avait inconsciemment basé ses standards sur ceux de l’ère de jeu.

« Alors, Rashia, faîtes de votre mieux.
– Oui, je vais faire de mon mieux ! »

Tandis que Shin réfléchissait, Rashia d’une façon ou d’une autre semblait avoir elle aussi récupérée. Vu qu’elle portait la responsabilité de l’église, elle devait surmonter cela.

Une fois qu’elle eut prit sa résolution, la discussion des détails mineurs se termina.
Même s’il était mieux de bouger rapidement, le temps de préparation pour chaque personne fut pris en compte. Le point de rencontre serait devant la porte Est.

◆◆◆◆

Après que Shin eût quitté l’église, les autres commencèrent leur préparation pour le lendemain. Rashia et Thoria expliquaient aux enfants tout en préparant le voyage.
Wilhelm était sorti acheter de la nourriture et les affaires nécessaires pour un long voyage.
Il appela des aventuriers de confiance qui étaient des anciens de l’orphelinat, tout en marchant dans la rue principale pour acheter les fournitures nécessaires. C’était parce que le Prêtre qui essayait de démolir l’orphelinat n’agirait probablement pas si quelqu’un était là.

Même si c’était les aventuriers de l’orphelinat, les gens qui connaissaient le pouvoir de Millie étaient peu nombreux. Il devait demander à tous les membres de surveiller, vu qu’une longue période d’absence était possible. Tout en étant occupé, Wilhelm continuait de penser à une certaine personne.

Nul besoin de le préciser, c’était Shin.
Il l’avait rencontré pour la première fois dans son restaurant favori, et avait partagé avec lui une table par hasard. Wilhelm avait été surpris que Shin lui parlât sans peur, bien qu’il vienne juste de devenir un aventurier et malgré le fait que Wilhem eût Venom. Ainsi ce dernier avait été capable de se rappeler de lui immédiatement quand il l’avait rencontré à nouveau à l’orphelinat.

Il avait entendu dire que Thoria avait parlé du pouvoir de Millie avec Shin dans l’église, et pensait que peu importe comment on voyait la chose, on lui faisait trop confiance, mais il l’avait accepté pour l’instant vu que Millie assurait que tout irait bien. De plus, Millie avait dit “Je l’ai vu”. En quelque sorte, même s’il ne pouvait pas le dire lui-même, au moins il était sûr que Shin n’était pas une personne dangereuse. Autrement, il ne pensait pas que Millie aurait soutenu Shin.
Cependant, ça ne changeait pas le fait qu’il ne connaissait le vrai caractère de Shin.

S’il y pensait avec précaution, il notait qu’il y avait trop de points ou choses bizarres. Particulièrement la remarque « L’as-tu fait expertisé ? », et quand il avait posé la question du niveau de la compétence analyse, aussi.
Maintenant qu’il y réfléchissait, le visage de Shin à ce moment-là disait quelque chose comme, “Alors c’est impossible”.

Ensuite la condition pour acquérir 【Purification】. Shin avait dit « vaincre au moins 200 monstres mort-vivants dont le niveau est plus élevé que 150 ». Et puis après ça, il avait continué avec « Je vais affaiblir les monstres comme ça Rashia pourra donner le coup final. » D’après la façon dont Shin parlait, il ne semblait pas que Wilhelm soit inclus dans la puissance de combat.
Si ce qu’il avait dit n’était pas un mensonge, alors cela voulait dire qu’il avait la capacité de vaincre des adversaires de niveau 150 ou plus par lui-même. En plus de ça, il pouvait prendre Rashia avec lui, qui serait un fardeau dans cette situation.

(Vient-il vraiment de juste devenir un aventurier ?)

Quand ils avaient partagé une table, on aurait dit qu’il avait l’expérience de quelques combats avant de devenir un aventurier, et ce ne serait pas étrange si l’information sur cette compétence circulait. Mais aucune information de ce genre n’existait, même quand Wilhelm avait demandé au vendeur d’information connecté à l’orphelinat.
Pour être capable de vaincre des monstres de niveau 150 ou plus, le rang d’un aventurier devait être d’au moins B ou plus élevé. Ce ne serait pas inhabituel si c’était dans le cas d’un rang A.
Quelle genre de personne était-il, pour être resté inconnu jusqu’à maintenant ?

(Potentiellement, ce type…)

Il s’arrêta de marcher sans le vouloir.

Des mots apparurent dans l’esprit de Wilhelm. Certains mots que seules quelques personnes connaissaient.
Des mots qui indiquaient l’existence d’un pouvoir qui n’était pas concevable dans la société normale.
Une personne qui avait conservé beaucoup de compétences et de connaissance, et déviée du concept de niveau dans cette société, un ‘Être Élu’ en tant que terme générique. De plus, Wilhelm lui-même avait un profond lien avec un Être Élu.

« Un Être Élu… hein ? »

Le murmure spontané de Wilhelm ne fut entendu par personne, tandis qu’il disparaissait dans la clameur de la ville.

À l’aube le jour suivant.
Shin finit rapidement son petit-déjeuner, et dit à Tsugumi qu’il voulait rendre la chambre vu qu’il serait parti pendant un long moment. Les restes des frais d’auberge, vu qu’il avait payé en avance, furent rendus. Parce que toutes ses affaires étaient rangées à l’intérieur de son Inventaire, il n’avait pas besoin de faire son sac et fut capable de partir sans prendre trop de temps. C’était parce que Tsugumi ne voulait pas lâcher Yuzuha qu’il ne put pas partir immédiatement. Shin avait l’impression que c’était l’acte d’un chasseur qui avait trouvé sa proie. Était-ce au final à cause du nom de famille ‘Ours’ ? devina Shin.

Comme toujours, Yuzuha chevauchait sa tête tandis que Shin descendait la route où le trafic piéton était clairsemé. Il arriva à la porte est, le lieu prévu, un peu plus tôt que d’habitude, probablement parce que ce n’était pas bondé comme ça l’était durant la journée. Shin pensait qu’il était un peu tôt, mais il y avait déjà un compagnon de voyage qui attendait.

« Yo.
– Bonjour, tu es en l’avance. »

Répondit Shin, tout en étant un peu surpris que ce soit Wilhelm qui soit arrivé plut tôt et attende.

La façon de connaître l’heure dans cette ville était d’écouter le son de la cloche qui sonnait à intervalles réguliers. Il était difficile de se réunir à une heure précise, donc l’un ou l’autre devait attendre. Les marchands étaient une exception parce qu’ils avaient leurs propres horloges, mais les aventuriers étaient de façon inattendue mauvais quand il était question de ponctualité. Tsugumi et Douma disaient que se ruer au dernier moment n’était pas inhabituel.

Il restait encore 20 min avant l’heure prévue. Shin savait cela grâce au système du jeu. D’une certaine façon, il regrettait d’être sorti trop tôt.

« Es-tu toujours autant à l’avance ?
– No, je voulais juste vérifier une chose avant de partir. Suis-moi juste pour un moment. »

Shin était perdu face à l’apparence affreusement sérieuse de Wilhelm. Il emboîta le pas à Wilhelm tout en pensant, “Qu’est-ce qu’il se passe ?”. Yuzuha se détendait toujours au sommet de sa tête. Il ne semblait pas détecter un quelconque danger.

« Maintenant que j’y pense, où est Rashia ?
– On lui a demandé une course triviale. Elle sera en retard. »

Il semblait qu’il ne voulait pas être questionné par Shin au sujet de Rashia pour une raison.
Ils se mirent à marcher pendant plusieurs minutes. Wilhelm s’arrêta devant un certain commerce.
Cela ressemblait à un restaurant d’après l’enseigne. L’enseigne avait un verre et une cuillère dessinés dessus.

Après avoir frappé sur la porte trois fois à des intervalles fixes, Wilhelm ouvrit la porte. L’intérieur du commerce était sombre, mais la luminosité restait à un niveau où ce n’était pas gênant pour marcher. Trois tables, cinq sièges de comptoir, et une bouteille de sake (Sore : me rappelle des belles soirées… / Faust : SAAAKEEE !) était présentés d’une manière ordonnée à l’intérieur du commerce alors que l’intérieur apparaissait à Shin. Et puis, un barman polissant un verre.
Il semblait que ce commerce soit une sorte de bar.

« Désolé, j’emprunte ce lieu.
– ……….. »

Le barman acquiesça aux mots de Wilhelm, ouvrit la porte arrière et sortit. Il avait du remarquer Yuzuha, mais il n’avait rien dit. Shin pensait que les animaux allaient être refusé pour des raisons d’hygiène, mais il n’y avait pas l’air d’avoir ce genre de précaution dans ce monde. Le barman avait du penser que Shin était un dresseur dans ce cas.

« Quelqu’un que tu connais ?
– C’est une des connexions de l’orphelinat. Tu n’en as pas entendu parler par Thoria ?
– Oh. Le barman de tout à l’heure est un aventurier ?
– Quelque chose de ce genre. »

Ils avaient tous les deux discuté tout en restant debout, avant de s’asseoir à un siège devant le comptoir.
Puis, Wilhelm commença soudainement à parler.

« Je veux vérifier quelque chose. Es-tu un Être Élu ?
– …Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Demanda en retour Shin vu qu’il n’avait jamais entendu ces mots dans le passé, tout en penchant la tête. La raison pour sa légère pause était due au fait qu’il avait essayé de chercher dans sa mémoire le nom de ce titre. Cependant, il n’y avait pas de titre appelé “Être Élu” pour autant qu’en savait Shin.

« Tu ne sais pas ?
– Non, pas le moins du monde.
– ………. »

Wilhelm observa l’état de Shin après sa réponse, et commença à parler calmement après un petit moment.

« Un être élu possède des compétences et titres depuis sa naissance, et ils ont des connaissances qu’ils ne sont pas supposés avoir. La personne elle-même a une force inconcevable pour son niveau.
– Depuis la naissance ? Ne me dis pas ! Est-ce que le bébé parle ou utilise de la magie ? »

De ce qu’avait dit Wilhelm, Shin imagina le mystérieux phénomène d’un bébé capable de parler à cause d’un recommencement dû à une réincarnation, un sujet qu’il avait de temps en temps vu dans ses lectures de web novels.

« Je n’ai jamais entendu une telle histoire. À la place, ils y a de nombreuses histoires, telle qu’un garçon avec un âge d’un seul chiffre qui tue un Grizzly Tetra à mains nues, ou étant soudainement capable d’utiliser une compétence secrète.
– Une personne forte depuis la naissance, huh ? Comment devrais-je dire, normalement considérée comme un monstre. »

Bien que les capacités soient influencées par la naissance, il était étrange de posséder compétences et connaissances depuis le début. Bien que cela dépendait du point de vue, les habitants de ce monde avaient sûrement dit de telles choses à un Être Élu.

« Avec toute ces connaissances, est-ce qu’un Être Élu possède les souvenirs de sa vie précédente ?
– Non, essentiellement des connaissances sur les items et monstres, je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un se rappelant de sa vie passée.
– Je vois. »
Tout en écoutant le discours de Wilhelm, une possibilité apparue à l’esprit de Shin.

(Plusieurs compétences qui pouvaient être utilisées depuis le début, possédaient des titres, et la compétence était élevée… se pouvait-il, que le système de réincarnation fonctionnait encore ?)

À l’origine la réincarnation se déroulait dans le temple à l’intérieur de THE NEW GATE, donc un nouveau départ pour un bébé à l’intérieur de ce monde réel n’était pas étrange. Il ne pouvait nier qu’il était possible qu’il naisse normalement dans une famille quelconque si cela pouvait arriver.
Cela dépendait de la fréquence de réincarnation, mais il y avait beaucoup de bénéfices dans la réincarnation, comme l’héritage des compétences et titres, des stats bonus, et ainsi de suite. Shin pensait que cette possibilité était la plus probable s’il ignorait certaines contradictions.
Cependant, le lieu où le temple était devenu une zone dangereuse à cause des monstres, donc il était difficile d’entrer et de confirmer maintenant.

« Serait-il possible que tu saches quelque chose à ce sujet ?
– Oui, ou plutôt non. »

Shin ne savait pas quoi répondre.
Il avait lui-même aussi été réincarné, mais c’était dans le cadre du jeu, et on ne renaissait pas en tant que bébé comme dans ce monde. Mais les capacités de Shin pouvait peut-être seulement s’expliquer aux humains de ce monde en étant un Être Élu. De plus, qu’il appartienne à une quelconque espèce à longue vie ne pouvait pas être une excuse pour ses compétences élevées vu que Shin était catégorisé en tant qu’humain dans la guilde.

Il ne savait pas si Wilhelm le croirait s’il disait la vérité, et quand bien même, Shin aurait des problèmes. Vu que les Hauts Humains étaient supposés avoir disparu.

« C’est ennuyeux… Bon dans tous les cas, je n’ai pas de raison de te faire tout cracher. Je ne voudrais pas le dire non plus à ta place, je suppose.
– Je suis soulagé que tu dises cela.
– Parce que tu ne sembles pas en être conscient. Mais s’occuper d’un niveau 150 seul c’est ce qu’un aventurier d’un niveau avancé fait. Ça semble irréfléchi quand ça vient de toi, un rang G.
– Maintenant que tu le dis, c’est vrai. Non, inconsidéré !! »

Oups, Shin fit un sourire gêné tout en se grattant la tête. Dans ce monde, où le niveau était devenu le système d’évaluation standard, le jugement de Shin de l’importance des stats devaient être non conventionnels. Bien qu’il comprenne grossièrement que ce soit le cas, il était déjà découvert.
Shin avait eu une réaction un peu flagrante, et son esprit n’était pas calme. Alors même qu’il avait eu l’intention de faire attention après avoir vu la réaction de Rishia pour 【Purification】, il l’avait fait à nouveau. Cependant, cela ne faisait pas longtemps que Shin était arrivé dans ce monde, donc il ne comprenait pas complètement la façon dont celui-ci fonctionnait. Dans un sens, c’était un monde sévère comparé à l’époque du jeu. Il n’était pas possible, même s’il y avait déjà passé quelques jours, de s’adapter aux sens des valeurs et au sens commun de ce monde.

« Le nom de naissance d’un Être Élu n’est pas connu par beaucoup de personnes non plus, vu que les ennuis suivent quand leurs capacités sont découvertes. Prudence est mère de sûreté.
– … C’est… peut être trop tard.
– Oi, as-tu fait quelque chose ?
– J’ai peut-être eu un match avec le maître de guilde et gagné, signalé avoir vaincu un Skull Face qui avait le niveau d’un classe Roi, et même vaincu près d’une centaine de Skull Face, où des classes Valet et Pion étaient mélangés… seul.
– …Oi, c’est trop ridicule pour que j’y réponde. Qu’est-ce que ça, ces sujets incroyablement forts ? »
– On n’y peut rien j’imagine. Même si je n’avais pas prévu que tous ces événements se produisent. Ou plutôt, ce n’est pas comme si je m’étais volontairement plongé dans les problèmes. »

Il est vrai que c’était Shin qui avait approché le monstre unique Skull Face, mais la lettre de recommandation de Tsuki no Hokora était la cause du duel avec Barlux, et même la centaine de Skull Face étaient apparus quand il voulait juste sauver Yuzuha. Shin insistait que ce n’était pas sa faute. Particulièrement le Skull Face, où il ne pouvait pas juste choisir de le laisser comme ça.

« Bon sang, bien que quelque chose me fasse penser que ce n’est pas une blague, sois prudent, sérieusement. Les Êtres Élus ont tendance à être respectés pour leurs capacités. Mais de ce que tu viens de dire là, c’est comme si on te traitais comme un enfant tabou.
– C’est normal, je pense.
– Il y avait aussi ce gars qui radotait qu’il descendait d’un oracle… en fait, la force de la capacité peut être restreinte durant la croissance, vu qu’il y a pas mal de différences dues à l’environnement. Bon on peut dire que la plupart des Êtres Élus sont protégés par l’Église ou le pays donc cela n’a pas été un sérieux problème jusqu’à présent.
– Vraiment ? Même si je m’inquiète à ce sujet, combien d’Êtres Élus y a-t-il dans les différents pays ? »

Si les Êtres Élus étaient les existences qui vivaient la réincarnation comme le pensait Shin, la personne pouvait être capable de détruire un pays dans certains cas. C’était le nombre dont il s’inquiétait.

« Cela dépends du pays. Si tu te bases sur les informations publiques, il y a 4 Êtres Élus dans ce pays, en comptant le maître de guilde. Généralement, il y a 1 personne dans les pays voisins. Dans les relations entre les pays, la différence de pouvoir entre les êtres élus est considérable : certains d’entre eux se spécialisent uniquement dans le combat, et on dit d’eux qu’ils sont supérieurs. Même si Bayreuth est au sommet en terme de capacité de combat, les pays voisins formeront une alliance et s’opposeront à Bayreuth s’il se conduit en tyran. Peu importe à quel point un Être Élu est puissant, il ne peut pas massacrer une armée à lui seul. Même s’il utilise son arme secrète. Donc en ce moment, l’équilibre est maintenu. Bon, il y a aussi l’accord tacite que tous les pays cachent leurs êtres élus.
– Les pays ne vont pas révéler leurs atouts, huh ? Cependant, il est difficile pour les Êtres Élus d’annihiler une armée. Au fait, quel puissance possède la plus forte personne ? »« Autant que je le sache, c’est la seconde princesse. Enfin, la seconde princesse au corps-à-corps, la première princesse en magie. Pour la première princesse, sa magie peut couvrir une large portée de 1000 ennemis, mais d’une certaine façon elle est hors-jeu si au contact. La seconde princesse se base sur la force physique et la stratégie pour vaincre un ennemi. Même s’il y a plusieurs êtres élus spécialisés en combat, il y a de larges différences dans la force individuelle de leurs compétences, la combinaison des princesses de Bayreuth est excellente. »

Shin évalua les compétences des êtres élus tout en écoutant les paroles de Wilhelm. Vu que les soldats ordinaires n’avaient pas le bénéfice du système de réincarnation, leurs stats n’atteindraient pas 300, même s’ils étaient au niveau maximum. Évidemment, la limite était indépendante de la performance de l’équipement, mais tout même, seules quelques statistiques atteindraient les 300.

Quand il y réfléchissait, vu que les humains étaient une race qui avait une grande résistance à la magie, l’INT de la première princesse qui pouvait s’occuper de 1000 adversaires devait dépasser les 500, et même sa jauge de MP devaient être assez importante. Il était extraordinaire dans ce monde de pouvoir utiliser plusieurs types d’attaques magiques en une fois. Et puis la seconde princesse qui faisait équipe avec elle, avait probablement beaucoup de HP, et une des valeurs de FOR, VIT, AGI approchaient de 500. Il ne pouvait que sourire avec ironie tandis qu’il séparait parfaitement le type guerrier et le type magicien.

« C’est d’une certaine façon facile à comprendre. En quelque sorte, le duo de princesses est sans rival en tant qu’ensemble, huh ? »

La première princesse vainquait l’ennemi avec la magie, la seconde princesse s’occupait de l’adversaire qui les approchait. Il avait le sentiment que les succès dans les batailles augmenteraient si toutes les deux venaient, vu que ce serait un combat intéressant avec un millier.

« C’est vrai. Peu importe combien de combinaisons sont faites, c’est ces deux personnes après tout. Si de similaires êtres élus apparaissaient et s’affrontaient, la victoire ou la défaite serait décidée par la différence de soldats ordinaires. Parce que tous les pays sont dans les même conditions, ils ne peuvent pas révéler leur jeu.
– Je vois. »

En d’autres mots, les Êtres Élus avec des capacités n’avaient probablement pas beaucoup de différences en statistiques. Bien qu’il n’y avait pas de preuves concluantes, la définition de Shin des Êtres Élus était qu’ils avaient les statistiques de gens réincarnés, qui étaient autour de 500.
On pouvait poser une question justifiée concernant Schnee, pensa Shin. Toutes ses stats excèdaient 800. Il ne savait pas qu’elle arme elle utilisait maintenant, mais avec les bonus ajoutés, sa FOR devrait être proche de 900.

Si Shin utilisait la magie à large zone d’action qu’il avait apprise auparavant, il pouvait annihiler non seulement 1 000 mais 10 000 ennemis en une simple chevauchée de cheval. Il était facile d’imaginer les pays voisins étant annexés en un éclair, s’il servait ce pays.

(Maintenant que j’y pense, que ce soit Els or Celica-san, elles ne m’ont jamais demandé si j’étais un être élu.)

Parce qu’elles faisaient parties du personnel de la guilde, Shin pensait qu’elles auraient du savoir cela. Cependant, au vu du discours de Wilhelm, il y avait la possibilité que seul le personnel et les aventuriers haut-placés étaient au courant de cela. Bon, elles pouvaient aisément avoir oublié vu que l’impression laissée par la dispersion de la malédiction de Tiera et la subjugation du Skull Face était trop forte.

« Merci pour l’avertissement. Bien que ce soit trop tard, je serais prudent.
– S’il-te-plaît, sois-le.
– Dans tous les cas, c’est sympa que Wilhelm fasse étonnamment autant attention à moi. Est-ce vraiment vrai que tu es craint? »

Shin disait ce qu’il ressentait. Il trouvait qu’il y avait un écart inhabituel entre l’impression qu’il avait eu en entendant les rumeurs et l’impression qu’il avait actuellement en rencontrant Wilhelm.
« C’est parce que les gens autour de moi ne pensent que ce qu’ils veulent, je suppose. Même moi je ne le comprends pas.
– Mais tu protèges l’orphelinat, n’est-ce pas?
– Les autres personnes ne sont tout simplement pas enthousiastes. Même quand le Père était sur le point de rendre l’âme, ce porc cupide se mêlait déjà de l’église. A cause de ça, les mioches pleuraient. Et les pleurs d’un mioche sont douloureux pour mes oreilles. »

Dit Wilhelm, tout en grimaçant. Cependant, c’était probablement à cause du sentiment d’harmonie qu’il avait acquis il y a longtemps qu’il se sentait irrité dans la situation où un enfant pleurait, supposait Shin

« Donc, tu as réduit au silence le type qui essayait de s’en mêler ?
– Exactement. Récemment, je pense que les mioches ont des idées bizarres en tête. Un gamin devrait juste être un gamin, ils devraient courir, dormir, et manger sans souci. »

(Zut, cette personne était un bon gars.)

Pensa Shin, alors que Wilhelm parlait franchement.
En d’autres termes, un enfant devrait agir comme un enfant innocent, et Wilhelm ne pardonnerait pas au type qui les avaient fait pleurer. Le titre de ‘grand frère’ lui allait comme un gant.

« Bonté divine! Tu n’es pas très honnête n’est-ce pas? »

C’était si amusant, que Shin ricana involontairement.

« Aaah ?
– Désolé, c’est rien. Par ailleurs, je suis un peu inquiet, ça ira si j’interviens dans l’héritage de l’église quand ce porc peut utiliser 【Purification】? »

Son visage se tendit montrant ses inquiétudes. Bien que l’adversaire ne fut pas aimé, il ne devrait pas être sous-estimé s’il avait acquis 【Purification】par lui-même. Un porc pouvant se battre n’était pas un simple porc.

« C’est foutrement ennuyant, mais ce porc possède bel bien 【Purification】. Mais la puissance de combat de cette canaille est celle, pour être franc, d’un menu fretin. La méthode que tu as mentionnée hier est impossible pour lui. C’est impossible avec son niveau.
– Connais-tu son niveau exact ?
– J’ai entendu dire que c’était 40.
– C’est clairement impossible. Alors, ça viendrait de 【Génération de Livres Secrets】huh ? »

Comme attendu, il semblait qu’il avait acquis cette compétence d’un objet. Sinon, il était impossible pour un faible niveau d’apprendre 【Purification】. Pour ne personne réincarnée — un être élu dans ce monde — bien que ce soit possible, d’après la façon d’en parler de Wilhelm, c’était différent de ce qu’en pensait Shin.

« L’Église a des secrets, d’une façon ou d’une autre. Même s’il y avait de telles choses, c’est inconvenant. Plutôt, c’était clairement désagréable. Le prêtre de haut rang des quartiers généraux semble être un successeur de compétence d’après une conversation que j’ai entendue.”
– Mais même alors, pourquoi ce gros type a-t-il été laissé libre, on ne surveille pas les gens ? Était-ce le pouvoir de l’argent ?… C’est la deuxième solution quelle que soit la façon dont j’y pense. »

Il était vrai que, pour une position de dirigeant, il n’y avait aucun moyen que les gens ferment les yeux. De plus, après avoir réfléchit à diverses choses, l’argent était en effet un des pouvoirs les plus logiques.

« Tout d’abord, j’ai pensé que tu étais un des sous fifres de ce salopard.
– Ah bon? Maintenant que j’y pense, ça devait être bizarre ? »

Un aventurier avec la compétence【Purification】apparaissant au bon moment, il aurait été impossible de ne pas douter de Shin si Millie n’avait pas été là. D’autant plus qu’elle connaissait les circonstances.
S’il n’y avait pas eu Millie, il ne savait pas ce qui aurait pu arriver.
« Millie aussi, de sa propre volonté, a été parlé à d’autres personnes de quelque chose. J’étais en train de me demander quelle sorte de relation ils avaient.
– Vraiment ? À quel genre de personnes Millie parle-t-elle ?
– Ça t’intéresse ?
– Millie m’a aussi approché.
– C’est vrai…. Je ne peux pas dire en détail, mais c’était un dragnil noir, une fée aux cheveux blonds, et une elfe aux cheveux d’argent.”
– Je vois. »

Tandis que Shin répondait avec légèreté d’une réponse affirmative, il eut soudainement une idée suite aux descriptions.

(Dragnil noir, fée aux cheveux blonds, elfe aux cheveux d’argent… C’est des caractéristiques que j’ai entendu quelque part. Non, cette combinaison en elle-même n’est pas si rare. Cependant, une de ces trois personnes me semble familère.)

Bien que c’était des détails insuffisants pour trouver quelqu’un, la question “C’est cette personne ?” apparut dans la tête de Shin.

« Hey, pour la dernière, l’elfe aux cheveux d’argent, est-ce que c’est Schnee Raizar?
– Hein? Pourquoi tu penses ça?
– Intuition… Je ne peux pas dire, mais j’ai un pressentiment.
– Intuition, hein ? »

Shin regarda Wilhelm droit dans les yeux.

« Puis-je entendre ce qu’a dit Millie à l’elfe cette fois-là ?
– …. ‘Bientôt, de retour’. Je ne comprends pas ce qu’elle voulait dire par ça.
– Je vois.
– Sais-tu quoique ce soit à ce sujet ?
– Non, je ne sais pas.
– Tu ne sais pas, alors que même ton visage semble convaincu ?
– Cela je ne peux pas non plus le dire. »

Cependant, Shin qui ne pouvait rien lui dire lui-même, fut surpris que Wilhelm l’ait de façon inattendue informé du contenu de la conversation. Par une chance quelconque, Millie s’attendait déjà au retour de Shin ici.

« Enfin. Hmm ?
– Tu dois me le dire la prochaine fois sans faute.
– Désolé, s’il-te-plaît attends un moment. »

Un message commença soudainement à clignoter dans le coin de sa vision. Il semblait que c’était un message de Tiera.
Il dit à Wilhelm d’attendre, et ouvrit le message.

『À Shin
La réponse de Maître est arrivée.
Pour une raison quelconque, elle m’a posé beaucoup de questions, donc j’ai répondu seulement ce que je savais.
Elle va rentrer à la maison en grande hâte, dès que son travail est terminé.
Au cas où que tu quittes Bayreuth, fais-le moi savoir.
P.S.
Il y avait beaucoup de questions et j’étais un peu effrayée, qu’avez-vous bien pu faire à Maître ?』

« ………… »

La quantité de questions était devenu trop effrayante, pensa-t-il tout en envoyant un message de consentement. Que ce soit ou non le résultat de l’inquiétude après 500 ans sans nouvelles, Shin décida de d’abord s’assurer qu’il n’y aurait pas de problème pendant leur voyage ensemble.

Au moment où il était sur le point de fermer l’écran du menu avec un sourire amer, il remarqua que la colonne des 『Objets Importants』clignotait. Il ouvrit et vit que 『La Lettre de Recommandation de Tsuki no Hokora』brillait d’une couleur argentée.

« Hmm? …Ah! »

Shin se demanda pourquoi cela brillait, et le moment quand il avait rencontré Barlux lui revint soudainement en mémoire. Il était dit que les lettres de recommandation de Tsuki no Hokora résonnaient entre elles grâce à la magie et qu’ainsi on savait si elle était authentique.

« Cela veut dire que… »

Il sortit la lettre de recommandation qui dans cet état était sous forme de carte. Parce qu’il ne savait quelle apparence elle prendrait, il l’a couvrit de la main pour éviter qu’elle ne soit vu juste au cas où.
La lettre de recommandation émettait une lumière argentée, étant sous forme de carte.

« C’est….
– Oi, ne me dis pas que tu as une lettre de recommandation de Tsuki no Hokora ? »

Quoi ? Wilhelm avait dit ce que Shin était sur le point de demander.
Puis Shin remarqua quelque chose et répliqua.
Lorque cette lettre de recommandation émettait de la lumière, cela voulait dire —— (Sore : deux lignes de suspens inutile…)

« Toi aussi, tu l’as ?
– La lettre de recommandation a brillé après tout! »

Wilhelm sortit une pièce de carte de nulle part avec une expression de surprise sur son visage. Comme celle de Shin, la carte de Wilhelm émettait une lumière argentée.

« …. C’est, impossible !
– … Ça l’est pourtant.

Shin et Wilhelm se regardèrent l’un l’autre.
Une atmosphère indescriptible remplit les lieux.

◆◆◆◆

Ils regagnèrent tous les deux leur sang-froid après un moment et matérialisèrent la carte. Puis ils vérifièrent correctement que c’était l’objet authentique.

« Donc tu es vraiment porteur d’une lettre de recommandation.
– Apparemment nous le sommes tous les deux. »

Wilhelm montra un peu de fatigue tandis que Shin retournait cela avec un sourire ironique.

Même après l’intervention de Millie, Wilhelm se méfiait de Shin…. Wilhelm se défiait encore des capacités de Shin même avec l’hypothèse que ‘le pouvoir de Millie ne pouvait pas être trompé’. Bien que l’apparence externe de Wilhelm ne montrait aucun problème, il restait un peu de méfiance dans un coin de son crâne. Puis les deux lettres d’introduction dans leur main disparurent.

« Il n’y a rien de plus sûre que ça. Cela explique pourquoi tu connais Schnee Raizar.
– Dans mon cas, je l’ai obtenu de Tiera. Tu l’as eu de Schnee ?
– Je l’ai eu après avoir reçu un entraînement démoniaque de sa part. Enfin je me faisais plutôt tabassé même si c’était sensé être de l’entraînement.
– Ah… Elle est toujours aussi sérieuse, hein ? »

Bien que c’était Shin qui avait défini ce personnage, il avait seulement décidé grossièrement de l’aspect personnalité à la dernière minute. Quand il entendit le récit de Wilhelm, il se dit qu’elle avait à peine changé. Même s’il s’y était préparé, il ne serait pas étrange que Schnee diffère de l’époque du jeu sur divers aspects. Elle avait à l’origine une personnalité fixée, comme toutes les IAs. Mais cela ne voulait pas dire qu’elle n’avait pas acquis quelque chose, donc sa personnalité n’était rien de plus que son impression d’elle pour le moment.

« Bon alors, arrêtons de traîner et allons rejoindre Rashia. On peut continuer la discussion tout en marchant.
– C’est déjà l’heure ? »

Wilhelm regarda l’horloge sur le mur, et se leva. Il ne comptait pas rester pendant longtemps, mais ça avait pris plus de temps qu’il ne le pensait à cause du fait inattendu que Shin avait une lettre de recommandation. Mais il ne regrettait pas le temps écoulé vu qu’il était satisfait du résultat.

Si chaque porteur de lettre de recommandation avait ses propres capacités spéciales, presque aucun d’entre eux n’avaient causé à quelqu’un d’autre des ennuis suite un changement de personnalité. Wilhelm avait probablement pensé que Shin aurait pu causer des troubles pour l’église tout à coup si ce n’était pas le cas.

« Même si je sais qu’on peut se faire confiance l’un l’autre, de ce que j’ai entendu, Wilhelm est aussi un Être Élu, n’est-ce pas ?
– Je n’ai pas l’intention de le cacher au point où on en est, mais pourquoi penses-tu cela ? Tous les aventuriers avec un rang A ne sont pas des Êtres Élus, tu sais ?
– Non, c’était à cause de l’arme que tu portes, parce qu’une personne ordinaire ne serait pas capable d’équiper ça. De plus, quand je t’ai vu tenir Venom normalement, j’ai pensé ‘Ahh, donc ce n’est pas un gars ordinaire’.
– Huh ? Donc c’est ça la raison. Pas étonnant que tu ais désespérément demandé le niveau de la compétence d’analyse. Petit fourbe, agir comme si tu ne le savais pas depuis le début. »

C’était la lance maléfique de rang 《Légendaire》 『Venom』.
C’était un objet qui ne pouvait pas être équipé si la FOR du joueur ne dépassait pas 500. Quand Shin avait rencontré Wilhelm pour la première fois, il avait des raisons pour lesquelles il s’intéressait à l’arme, aussi.
À la base, pour n’importe quel équipement de rang 《Légendaire》, il était nécessaire que certaines des statistiques excédent 350 afin de pouvoir être équipé. S’il y réfléchissait, les statistiques nécessaires pour『Venom』étaient anormalement élevées. Mais ce n’était pas nécessairement un bug, parce qu’il y avait une raison derrière cela..

« Je ne pouvais pas juste parler de cela devant autant de monde. Et un peu plus tôt, quand tu as sorti une carte de nulle part, as-tu utilisé un Inventaire ? J’ai entendu dire qu’il y a avait quelques personnes qui en avaient un.
– Oh, donc tu as en fait vu clair dans mon petit tour, hein ? J’ai utilisé un objet appelé, 『Kit d’Expansion』, ça a la propriété d’imiter un Inventaire… donc ça donne l’impression que j’utilise le vrai. Mais ça ne veut pas dire que chaque Être élu en a un.
– Heh, c’est donc ça ? »

Shin pensait que cette fonction existait encore donc il répondit avec des mots affirmatifs. Cet objet avait la propriété de donner à un personnage support ou/et un monstre partenaire la capacité de porter une large quantités d’objets, et les joueurs l’avaient au final développé jusqu’à ce qu’il donne presque la même capacité de port qu’un Inventaire. Beaucoup de joueurs utilisaient un ou deux 『Kit d’Expansion』 pour s’assurer que leurs personnages de support pourraient transporter des objets, de cette façon ceux-ci étaient capables d’utiliser des objets de soin seuls en cas d’urgence.

Dans le cas de Shin, tous ses personnages de supports avaient le maximum. Il n’y avait pas de raison particulière à ça. C’était juste un de ses obsessions.

« Cela mis à part, il semble que tu as aussi utilisé un Inventaire.
– Dans mon cas, je pouvais l’utiliser depuis le début.
– Tu es un Être Élu après tout.
– Hmm… pour l’instant, ça ira je pense. »

Comme Wilhelm semblait convaincu que Shin était un Être Élu sans lui demander une explication détaillée, Shin laissa couler et dit que cela irait pour l’instant. Vu qu’il était ennuyeux de penser à un contexte en détail, et que des contradictions pourraient apparaître quelque part, il décida de se faire passer pour un Être Élu dans cette situation.
Tout en continuant la conversation, ils retournèrent au lieu prévu. Quand les deux arrivèrent à la porte est, Rashia regardait autour d’elle nerveusement.

« Hé ! Hé Will. J’ai été obligée de faire les courses, où étais-tu ?!
– Désolé, désolé. Je devais m’occuper de quelques affaires.
– Quand tu dis les choses comme ça, j’espère que tu n’es pas allé dans ce commerce indécent à nouveau.
– Allé dans ce commerce !? Es-tu à moitié endormie ?
– Shin-san. S’il-vous-plaît ne suivez pas Wilhelm même s’il vous invite. Grands dieux… vous subiriez une expérience douloureuse.
– Je peux entendre votre conversation ! Dire ce genre de choses va entraîner des quiproquos !!
– Calmez-vous tous les deux. »

Shin calma le couple qui avait commencé une sorte de dispute d’amoureux, et partit immédiatement. Secrètement, il était un peu envieux de leur relation, où ils étaient capable de librement se disputer sans réserves.

Le moyen de transport cette fois serait des chevaux. Wilhelm semblait les avoir emprunté à la guilde. Les deux chevaux avaient des corps remarquables et une splendide robe alezane, donc même Shin, qui était un amateur en terme de chevaux, le comprenait.
Au moment où ils virent Yuzuha qui gisait au sommet du crâne de Shin, les mouvements des chevaux s’arrêtèrent. Yuzuha laissa sortir un petit glapissement “Kuu”, et les chevaux répondirent un petit hénissement “Hururu” et devinrent silencieux. Pour une quelconque raison, Shin ne comprenait pas l’échange de mots qui avait eu lieu.

Wilhelm et Rashia chevauchaient ensemble sur un des chevaux, tandis que Shin et Yuzuha chevauchaient l’autre. Bien que c’était la première fois que Shin chevauchait un vrai cheval, d’une certaine façon la compétence 【Équitation】compensait cela, donc il n’avait aucun problème à le chevaucher. Comme il avait eu l’occasion de chevaucher non seulement des chevaux mais aussi divers monstres, dont des griffons et des dragons, dans le jeu, le niveau de la compétence était considérablement haute.

Cela prendrait 5 ou 6 jours avec la vitesse lente d’un chariot, mais il semblait qu’ils arriveraient plus rapidement à la vitesse actuelle, pensa Shin. Évidemment, Shin pouvait courir bien plus vite que cela, mais il ne le dit pas car il aurait dû porter Rashia, qui était une personne normale.

Ils avancèrent sans aucun problème, en laissant les chevaux se reposer par moment durant la route. Il y avait deux possesseur d’Inventaire, donc il n’y avait presque pas de bagage, et ils furent capable de parcourir plus de distance grâce à cela. De plus, parce qu’ils pouvaient prendre avec eux des ustensiles variés, ils n’avaient pas à manger de la terne nourriture préservée durant le camping. Comme elle pouvait savourer ses repas ce qui était l’une des choses les plus dures lors d’un voyage, Rashia qui était inexpérimentée en terme de voyage ne semblait pas être affectée.

En voyageant à cheval pendant 4 jours, ils approfondirent leur amitié jusqu’à pouvoir parler de manière décontractée. Shin et son groupe arriva à la région appelée les Landes Spectrale avant midi.

Néanmoins, la région des landes était sinistre en dépit du soleil haut dans le ciel. C’était comme s’il y avait un mur invisible dans l’espace entre la forêt et les plaines vu que la lumière du soleil était bloquée. Quand ils l’observèrent de plus près, il y avait un profond brouillard violet s’élevant lentement de la surface du sol, comme si elle gonflait. Cela enveloppait la zone des landes comme une frontière.
Vu que rien n’était affiché par 【Analyse】quand Shin l’utilisait, il semblait qu’elle n’avait pas d’effet pouvant causer un état anormal.

« Il n’y a pas de réaction même quand je la touche, hein ? Je ne pense pas me tromper en disant que la limite de la frontière est là.
– Oui, c’est exact. On dit que les monstres ne te poursuivront pas si tu quittes l’intérieur de cet endroit. Il leur est interdit d’en partir, comme s’ils étaient restreints à l’intérieur de ce lieu.
– Vraiment ?
– C’est arrivé une fois. Il n’y a pas d’erreur à ce sujet, leurs équipements avaient rouillé en un instant, même si c’était la journée.
– Juste s’échapper au dehors en cas d’urgence, hein ? »

Vu que Rashia était là, ils sécuriseraient la retraite en cas de situation inattendue. Ce serait différent s’il n’y avait que Shin et Wilhelm, mais ils devaient maintenir les monstres dangereux loin de Rashia à partir de maintenant.

« Pour le moment, préparons notre campement comme ça nous pourrons nous y réfugier si on arrive à s’échapper. Et ça c’est la 【Sphère de la Prière du Saint】. Ça ne sert à rien si tu n’as pas ça. Et puis, ça c’est un supplément. Cela repousserait même le souffle d’un dragon.
– C-Compris! Merc… hyai… »

Comme on pouvait s’y attendre, Rashia semblait nerveuse et ressentait la froideur qui s’échappait des Landes Spectrales. Bien qu’elle s’énervait toujours contre Wilhelm durant le voyage, c’était probablement sa façon personnelle de décompresser.
Ce que Shin avait donné avec la 【Sphère de la Prière du Saint】était un objet magique de type bracelet. Il avait comme effet d’annuler les dommages sous une certaine valeur et réduire les dommages au-dessus de ladite valeur. Comme c’était un objet fait personnellement par Shin, la personne le portant ne serait pas perturbée même si elle était frappée par un Skull Face de classe Roi. Sa durabilité était aussi garantie. De plus, pour éviter ce stress, il n’avait pas d’autres choix que de le donner à Rashia, qui n’était pas habituée aux situations de combat. (Neko : esquiver ? pour quoi faire ? ^^)

Par ailleurs, le ton familier de Rashia envers Wilhellm était dû au fait qu’ils étaient amis d’enfance, donc ils n’avaient aucun besoin d’être réservés. (ntd: sweetheart, oh nice sweetheart….)

« (Je te la confie, Yuzuha.)
– Kuu. »

Il parla à Yuzuha, qui était au-dessus de sa tête, par télépathie. Auparavant il leur était devenu possible d’utiliser la télépathie peu après qu’ils soient entrés dans le pays. Shin avait découvert que les mots qu’il pensait dans son esprit étaient transmis à Yuzuha. Quelques simples émotions, en plus de simples pensées comme approuver, refuser et ainsi de suite, étaient transmises de Yuzuha en retour.

Yuzuha, qui avait reçu le message télépathique, descendit de la tête de Shin, et puis frotta sa tête sur les joues de Rashia après avoir sauté sur son épaule.

« A-Attends un moment Yuu-chan ! Cela chatouille.
– Kuu~
– Plein d’enthousiasme, n’est-ce pas ?
– Ah…. Yuu-chan, merci.
– Kuu ! »

Qu’elle ait été ou non un peu encouragée, un sourire un peu embarrassé mais compréhensible s’afficha sur le visage de Rashia. Alors que Shin transmettait un sentiment de gratitude vers Yuzuha, qui avait bougé en accord avec ses attentes, Wilhelm émergea des taillis.

« Wilhelm, qu’en est-il de l’emplacement du campement ?
– J’ai monté la tente dans les environs comme demandé, mais ça, qu’est ce que c’est que ça ? »

Wilhelm dirigea ses yeux vers la forêt devant. Bien que ce n’était pas visible de l’endroit où se trouvait Shin, il y avait un joyau d’un diamètre d’environ 10 cemels qui fermait tous les côtes de la tente. Même si les monstres ne pouvaient pas sortir dans tous les cas, la tente était installée à une certaine distance des landes par précaution.

« C’est juste un insignifiant objet d’interception. Quand un monstre approche, ça l’attaquera avec de la magie. Comme il est impossible d’ériger une barrière dans laquelle les monstres ne peuvent pas entrer, c’est satisfaisant pour une simple base.
– Je n’ai jamais entendu parler d’un tel objet ! »

Shin aurait normalement seulement érigé une 【Barrière】, mais il pensait que Wilhelm se serait méfié de lui à nouveau, Être Élu ou non. Par conséquent, il avait décidé d’utiliser un objet pour intercepter. Bien qu’il comprenait qu’un Être Élu était en dehors des normes, il y avait une limite à cela, donc il serait mauvais de montrer un pouvoir au-delà de ce point. Il s’inquiétait de l’incertitude de cette limite.

Pendant qu’il y était, il n’oublia pas de monter un 【Mur】, vu que le danger n’était pas nécessairement seulement composé de monstres.

« Tu es un Être Élu aussi, Wilhelm, donc tu n’as pas le choix mais que d’approuver.
– N’utilises pas cette appellation quand ça t’arranges, mec.
– Quoi ? Shin-san est aussi un Être Élu !? »

Apparemment, Rashia semblait d’une manière ou d’une autre être au courant de l’existence des Êtres Élus. Elle en avait probablement entendu parler par Wilhelm.

« Eh ? Tu ne lui a pas encore dit ?
– Je n’ai pas trouvé le bon moment. »

Wilhelm sourit avec ironie.

« L’auriez-vous tous les deux confirmé le jour du départ ?
– Quelque chose du genre.
– Alors vous auriez du le dire depuis le début ! »

Rashia bouda en pensant qu’elle avait été exclue.

« J’ai pensé que tu pouvais le deviner même si je ne te l’avais pas dit. Si Shin n’était pas suffisamment fort, il n’aurait pas proposé ce procédé difficile, pas vrai ?
– Mais Will, tu as dis que tu voulais le faire aussi, donc j’ai pensé que c’était normal. (ntd: comment ne pas avoir de commun sens, des débutants par rapport à DM)
– Absolument pas ! »

Wilhelm était un peu étonné par Rashia, qui avait dit ça tout en ayant l’air d’en douter.

« M-Mais même si tu dis Être Élu, le seul que je connais est Will. Je sais que Will est fort, mais je ne sais pas à quel point tu es fort. »

Même si elle était au courant de l’existence des Êtres Élus, si elle n’avait pas vraiment vu leur pouvoir, elle ne pouvait pas comprendre leur vraie signification. En premier lieu, personne ne serait capable d’amener Rashia ici, même si Wilhelm y mettait de sérieux efforts, c’était trop. On aurait pu dire qu’on n’y pouvait rien.

« Oi~, je sais que c’est mal de vous interrompre les gens, mais commençons bientôt. Nous n’avons pas le temps de nous détendre non plus. »

Shin qui était en train de contempler les deux personnes, les appela doucement.

« C’est une bonne idée. Allons-y alors. Je me sens un peu mieux maintenant.
– Quoi ? Eh ! Attendez un moment ! »

Parce qu’il comprenait que Wilhelm essayait de détendre Rashia, Shin sélectionna le bon moment. Ainsi, ils pouvaient continuer joyeusement.

« Alors maintenant, je me demande lequel de ces sales types va apparaître en premier.
– Vu que c’est la journée, ça sera peut-être un Skull Face, un Chien Zombie, ou un Zombie Fou. Ces montres sont plus nombreux quand le Soleil est encore haut.
– Quand tu penses au niveau visé, la bon moment c’est la nuit, n’est-ce pas ? Bon, c’est le bon moment pour obtenir un peu d’expérience avant la vraie épreuve qui commence la nuit.
– Le reste dépendra de Rashia…. bon alors, ils apparaissent déjà. »

Ils apparurent devant Rashia qui tremblait tout en tenant son bâton. Shin et Wilhelm déplacèrent leurs regards vers les ombres qui les approchaient. Leur vue était plus ou moins limitée par le brouillard, mais ce n’était pas un problème pour les capacités de perception de ces deux personnes.

Ce qui apparut du brouillard fut deux Skull Face de classe Valet et trois Chiens Zombies. Après avoir vu que la moitié du corps des Chien Zombies étaient en train de pourrir, Rashia couvrit sa bouche avec sa main. Il était difficile de les regarder directement, même pour Shin, vu que ça devenait trop réaliste.

« C’est moyen-moyen pour une bataille d’échauffement.
– L’odeur de ce Chien Zombie est horrible. »

Shin dégaina son katana de sa hanche et Wilhelm se prépara avec 『Venom』. La détermination de Rashia serait décidée là, elle tenait son bâton en ayant un teint légèrement pale et commença à incanter.

Les Chiens Zombies bougèrent les premiers, à une vitesse de déplacement qui sembla lente pour Shin.
Shin fit un pas en avant, avant que les trois bondissent droit sur lui, ce qui était probablement seulement à cause de leur manque d’intelligence. Une main pointée vers eux, il invoqua une compétence Magique 【Cérémonie de Purification de la Simple Feuille】. (ndt: Ichiyou no Misogi)
Au même instant, une barrière translucide fut créée devant lui. Les Chiens Zombies chargeant s’écrasèrent dans la barrière, et un son d’écrasement fut émis tandis qu’ils tombaient au sol.

Dans le système des compétences magiques, beaucoup de compétences étaient efficaces contre les montres mort-vivants, et celle-ci était une compétence pour la défense. Les HP des Bio Hounds, qui avaient au final fait une attaque suicide, diminuèrent instantanément jusque dans la zone rouge en résultat de la compétence anti-mort-vivants. Et puis, sans que Shin ne rate cet instant, la barrière fut relâchée, et au même moment, il donna des instructions à Rashia.

« Attaques les Chiens Zombies!
– Oui ! »

Rashia réagit immédiatement aux instructions de Shin et compléta son incantation.
Une lumière blanche fut émise devant le bâton qu’elle tenait et brilla sur les Chiens Zombies. C’était l’art magique 【Soin】. Bien que ce n’était pas aussi puissant que le système de compétence magique, la magie de récupération était également efficace pour blesser les monstres mort-vivants. Les HP restants disparurent, et les corps des Chiens Zombies s’évanouirent.

Voyant cela, Shin confirma que la règle des monstres ne laissant pas de corps derrière eux dans un donjon s’appliquait même ici. Apparemment, la zone entière des Landes Spectrales était considérée comme un donjon.

« Les suivants arrivent ! »

Suite aux mots de Wilhelm, ils se préparèrent pour l’attaque suivante. Comme les Chiens Zombies, les 2 Skull Faces chargèrent droit devant pendant que le son des armures s’entrechoquant résonnait. Cependant, ils étaient prêt avec un bouclier devant eux.

« 【Charge de Bouclier】, hein ? »

Puis Wilhelm interpella Shin qui marmonnait.

« Oi, est-ce que ta barrière peut stopper aussi leur coup ?
– Laisse-moi faire. Et coupes leurs bras et jambes dès que tu peux comme ça ils ne pourront pas répliquer ! Ou peut-être que tu n’en es pas capable ?
– Ha ! Tu me prends pour qui !? »

Dit Wilhelm avec confiance, et Shin à nouveau invoqua 【Cérémonie de Purification de la Simple Feuille】. Les Skull Faces s’écrasèrent contre la barrière qui fut déployée, mais il n’y eut aucun dégat parce qu’ils utilisaient un bouclier contrairement aux Chiens Zombies. Cependant les Skull Faces, qui probablement ne pensaient pas que la 【Charge de Bouclier】serait contrée, perdirent complètement leur équilibre. Shin enleva la barrière dès qu’il eut confirmé que la charge des Skull Faces avait été stoppée, et Wilhelm avec sa lance maléfique, fit instanément un pas en avant entre les deux Skull Faces et sauta.
“SoRyAa!”
« GéRoNiMo !”/ “SoRyAa ! »
.
Tout en traçant un grand arc de cercle dans l’air, il utilisa la compétence d’art martial de type lance, 【Éclat de Floraison】.

Un unique coup frappa les deux jambes des deux Skull Face et les réduisit en miettes, et l’attaque ne s’arrêta pas là.

Sans briser son élan, Wilhelm fit un tour sur lui-même avec sa lance. Le Skull Face sur le côte droit vit son épée et bouclier projetés au loin par la force centrifuge. Les Skull Face qui avaient perdu à la fois leurs pieds et armes s’écrasèrent au sol.

« C’est fait ! »

Shin, qui relâcha la barrière, avait déjà écrasé les deux bras du Skull Face du côté gauche avec la compétence d’art martial de type Épée 【Briseuse de Lame】, tout en regardant les mouvements de Wilhelm. Il tint un nouveau katana dans sa main.

C’était un katana avec une lame rouge écarlate nommée 『Les Mille Oiseaux Rouges』. Le tranchant du katana avait l’attribut foudre, c’était un katana de grade 《Légendaire》qui dépassait aisément la durabilité de 『Frappe Multiple』qu’il utilisait auparavant. (ndt: Chidori, habituellement pour pouvoir lié à la foudre. / Sore : Chidori les mille oiseaux…)

Il ne restait aux Skull Faces que leur tête et leur tronc, et aucun dégât significatif n’avait été fait à leur coeur magique. Mais leurs HP étaient diminués vigoureusement à chaque fois que le choc de l’électricité écarlate courait sur la lame du katana. Les dégâts additionnels de l’attribut foudre se produisaient à cause des légers chocs électriques qui courraient à travers le corps du monstres, et ses HP pouvaient descendre sans que le coeur magique ne soit directement touché. C’était efficace contre un monstre qui ne pouvait pas subir de dégâts d’une autre partie du corps que le coeur magique, comme le Skull Face. C’était aussi une des raisons pourquoi Shin avait choisi d’utiliser 『Les Mille Oiseaux Rouges』.

« Rashia ! Soigne ce gars devant moi !!
– O-Oui !! »

Alors que Wilhelm arrivait devant ses yeux, il ordonna à Rashia de terminer son incantation.
Tout en retenant le Skull Face qui essayait de lutter même s’il n’avait qu’une tête et un torse, Wilhelm étendit la perception de ses sens au-delà de sa vue. Il ne pouvait pas vérifier visuellement à cause du brouillard, mais il sentait de multiples présences se dirigeant vers eux avec【Perception de Signes】, probablement attirés par les bruits de combat.

« D’autres arrivent. S’il-te-plaît dépêches-toi.
– C’est impossible d’aller plus vite !! »

Comme on pouvait s’y attendre, il semblerait que cela prend du temps à l’art de Rashia de réduire les HP du Skull Face étant donné qu’ils avaient plus de 100 niveaux d’écart.

« Cet art【Soin】va pas le faire, hein ? Oi, Shin ! On peut attaquer depuis l’intérieur de la barrière maintenant ?
– Ce n’est pas possible. Même si ça l’était, je ne sais pas comment. »

Ça serait pratique s’ils pouvaient attaquer depuis l’intérieur de la barrière comme Wilhelm le proposait, mais la compétence barrière bloquait complètement l’intérieur et l’extérieur de la barrière déployée. Donc, il était impossible d’attaquer unilatéralement. Cependant, il y avait la possibilité de pouvoir le faire dans ce monde qui était en quelque sorte flexible, contrairement au jeu. Et dans ce cas, il n’était pas possible pour Shin de comprendre la compétence barrière dans un intervalle de temps si bref.

« Mince, on n’y peut rien. Ça va plus vite de les tabasser à mort, hein ?
– Ce n’est pas notre but de les vaincre, mais nous n’avons pas le choix.
– Attendez un instant ! Alors que nous sommes dans une situation désespérée là, pourquoi êtes-vous tous les deux impassibles comme ça !? » (Mais parce qu’on est OP et que c’est swwwaaaaag ! Urgh, just kill me already)
Sa réaction était compréhensible, les problèmes inattendus avaient mis fin au plan consistant à retenir les ennemis au sol. Alors qu’il n’y aurait pas eu tant d’impassibilité si un aventurier normal faisait quelque chose comme cela, le discours qui sortit de la bouche des deux personne fut “C’est pénible de faire ça.”, bien qu’inaudible. Quant à ce genre de chose, ils maintenaient une tension modérée tout en préparant leurs armes, même s’il y avait les plaintes de Rashia envers ces deux personnes.

« Le niveau des monstres n’est pas élevé pour le moment vu que l’on est à la lisière de la plaine.
– Nous ne savons pas s’il est nécessaire d’avancer un peu plus profondément, pas vrai ? Attendons jusqu’à ce que Rashia devienne un peu plus forte.
– Depuis le début, une augmentation de 10 niveaux , c’est rapide. Maintenant elle est niveau 24, parce que le niveau d’un Chien Zombie est aux alentours de 60. Après cela, elle va monter au niveau 40 d’une traite. Il est plus facile d’augmenter le niveau quand la différence de niveau est supérieure à 100. »

Bien qu’il y avait des plaintes comme “Hé, tu te fous de ma gueule ?!” de Wilhelm, Shin les ignora vu qu’il ne pouvait pas passer des mois à attendre.

Avec une voix forte, Rashia continua à incanter【Soin】bien qu’elle tremblait, ce qu’on pouvait considérer comme cruel. Parce qu’il était naturel pour une personne ordinaire de vouloir fuir ou d’avoir une réaction distraite dans ce genre de situation. Même si elle était protégée, un simple coup d’un tel monstre asséné à travers d’une ouverture sous leur nez la tuerait. En conséquence, Rashia était constamment exposée à la peur de la mort. Une personne qui ne vivait pas grâce au combat ressentiraient une peur au-delà de ce qu’un aventurier éprouverait. Si le stress mental était mesuré en une valeur numérique, il atteindrait probablement une valeur anormale.

« Mais Wilhelm, regarde comme sa volonté a atteint ses limites. Ses MP—— pouvoirs magiques sont épuisés, hein ? Après tout, les Chien Zombies sont difficiles à battre d’un seul coup »

Shin rectifia subitement le mot MP par d’autres mots comme pouvoir magique. Il avait entendu les mots ‘pouvoir magique’ quelques fois, mais jamais le mot MP, il s’en souvint au dernier moment.

« Ils sont fichtrement plus grotesques comme je m’y attendais. C’est une bonne chose qu’elle ne se soit pas évanouie. »

Heureusement (ou malheureusement), Wilhelm ne semblait pas avoir remarqué.

« Si Rashia tombe ici, nous serons venus ici pour rien. Prenons une pause maintenant pendant que nous les repoussons.
– Faisons ça ! Même si son niveau monte sans s’arrêter, son pouvoir magique ne se récupère pas par contre. »

Cependant, parce que l’attaque lors du premier combat avait échoué, ils décidèrent de se replier temporairement vers leur base.
Dans le jeu, quand un niveau augmentait, toutes les jauges étaient restaurées, mais pour une raison ou une autre, cela semblait différent dans ce monde. Il avait eu l’intention d’utiliser la récupération de la montée de niveau, mais ses attentes étaient tombées à l’eau.

(La récupération ici n’est pas encore terminée, c’est mauvais. S’il n’est pas possible de récupérer en montant de niveaux, je dois faire attention à la quantité de MP qu’il lui reste.)

Puisque il ne pouvait pas trop dépendre des potions, il ne pouvait rien faire à part compter sur la récupération naturelle. Shin se mit à revoir ses plans pour le futur tout en abattant un monstre, parce ce que cela allait probablement prendre plus de temps qu’il ne le pensait.

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

21 commentaires sur “The New Gate Volume 2 Chapitre 1

    1. De rien, j’ai traduit non-stop de dimanche soir à mercredi soir pour y arriver (à la fin neko m’a quand même aidé pour un bout xD)
      J’y ai passé entre 20h et 25h dessus je pense. OMG.

      EDIT: Pour ça qu’il n’y a pas eu de GDNs. Maintenant je suis dispo pour eux, et Qualidea (faudrait que je ne le finisse avant juillet…)

      Aimé par 2 people

  1. Merci pour le chapitre 🙂 avec ce long chapitre on rattrape presque le manga en vf, Si c’est trop long a traduire pour vous pourquoi ne pas couper le chapitre ne plusieurs parties?

    J'aime

    1. Hum. Disons que c’est surtout que j’ai mal géré mon IRL? Sore et moi on fait chacun une fois sur deux. Donc DEUX mois pour traduire un chapitre de 15K-20K de mots. C’est large. Juste eu un mois de Mai par sympa et accumulé énormément de retard partout. D’où le fait que j’ai du me taper tout d’un bloc.
      En théorie juste une demi-heure par jour c’est pépère. ^^

      Aimé par 1 personne

    1. Bonjour à toi !
      Ça dépend, la traduction du prochain gros bloc est finie à 30% environ mais comme c’est long peut-être qu’on le sortira en partie, je ne peux pas donner de dates, mais on travaille dessus 😉
      Et je donnerai des nouvelles quand j’en saurais un peu plis

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s