Death March 6-9 : Le Peuple du Territoire du Baron Muno (1)

Traducteur : Nekoyashiki-san
Adapt : Soreyawari
Check : MissX


Et voici un nouveau chapitre où l’on entre dans la Baronnie de Muno ! ^^ Vous verrez dans ce chapitre les prémices de ses prochaines aventures ! 😉 (Spoil ou pas spoil à votre avis ce que je viens de dire ?)

Sur ce, à vous votre chapitre bande d’affamés ! ^^

Amicalement vôtre,
Nekoyashiki-san


Ici Satou. C’est dur de travailler sous les ordres d’un supérieur incompétent. Cependant, le supérieur doit peut-être être en train de penser le contraire…

Si c’est juste un travail alors vous pouvez juste changer votre lieu de travail, mais la population du territoire ne peut pas faire ça.

Nous venons tout juste d’entrer dans le territoire du baron Muno, donc j’utilise [Explorer Toute la Carte] comme d’habitude.

Il semble qu’il y ait une garnison de soldats sur la passe un peu plus loin. Il y a 20 soldats dans le secteur avec des niveaux allant de 3 à 7. Au-delà de cet endroit le terrain est plat avec de sporadiques petites montagnes et forêts. La zone est plus grande que le comté de Kuhanou. Cependant, la population totale est seulement d’environ 40 000, à peu près ⅓ de la cité de Seryuu.

Il n’y a qu’une grande cité sur le territoire du baron, tandis que les autres ne sont que de petits villages de moins de 1 000 personnes chacun. La ville où le baron vit est peuplée de 20 000 personnes et semble être appelée la Cité de Muno.

Dans cette Cité de Muno, il y a un démon. Niveau 30. Qu’il se cache dans la cité signifie qu’il est probablement en train de faire quelque chose de louche. Vu que ça a l’air pénible, je vais rester aussi loin que possible de lui. (ndt : À votre avis ? ^^ 1) Il arrive à rester à distance, 2) Quelqu’un s’en occupe avant qu’il ait des ennuis avec ou 3) Il va se retrouver à devoir s’en occuper ?)
Mais, Arisa n’a-t-elle pas dit que les démons traversant les mondes sont de la classe exécutive ? Je ne pense pas que ce soit un chef avec ce niveau. Je me demande si des démons peuvent naître dans ce monde ?

Ensuite, j’examine les monstres dans ce territoire. Il n’y a pas de monstres de bas niveau, d’un autre côté, il y a plusieurs monstres au-dessus du niveau 10 à divers endroits. Même à proximité, il y a un monstre niveau 24 appelé Mante de Guerre en train de rôder.

De plus, il y a aussi quelque chose de particulier, bien que ce ne soit pas des monstres, dans une forêt près de la cité de Muno— de 30 kilomètres de diamètre, 20 kilomètres au plus court, une énorme forêt— il y a des Géants de Bois à l’intérieur. Bien qu’il n’y ait que 10 Géants de Bois, le plus fort est de niveau 39. Le niveau moyen est de 30.

Une autre chose notable est qu’il y a beaucoup de bandits. Bien que je m’attendais à ceci, la plupart d’entre eux sont regroupés par bandes de 10-30 personnes. Il y a environ 200 personnes dans le plus gros groupe. Il semblerait qu’ils aient construit leur base à la périphérie de la forêt où vivent les Géants de Bois.

Comme il y a beaucoup de hors-la-loi, cela signifie probablement que l’ordre public de ce territoire est plutôt mauvais.

J’aimerai faire un détour par l’extérieur de la baronnie, mais cela signifierait contourner jusqu’à la capitale royale, et si nous prenons un détour plus long, alors nous devrons passer par le territoire du duc Oyugock. Cela nous prendrait environ deux mois. De plus, d’après le journal du voyageur, si nous nous faisons surprendre par l’hiver, nous ne pourrons plus avancer jusqu’au printemps.

« Bonjour, soldat-san, vous ne vous sentez pas bien ?
– Faa, c’est rien, j’ai pas la motivation de bouger aujourd’hui.
– C’est donc ça, merci pour votre dur travail.
– Umu, vous pouvez passer. »

Le soldat parle ainsi en s’asseyant paresseusement devant le poste militaire, et laisse le chariot passer sans l’inspecter.
Ses vêtements sont aussi portés négligemment, une personne non informée le confondrait probablement avec un bandit, mais il appartient bel et bien à l’armée du Baron Muno.

« Hehehe~ Champ d’Ennui est vraiment pratique pas vrai~.
– Ouais, nous sommes sauvés. »

Dit fièrement Arisa en s’appuyant sur le siège du conducteur du chariot qui s’est remis à avancer. Combien de temps comptes-tu garder la bouteille de la potion de récupération d’endurance dans ta bouche, c’est mal élevé tu sais ?

Le soldat auparavant était aussi languide parce qu’Arisa a lancé une magie pour fatiguer la garnison entière. Cependant, comme c’est le matin, il y avait de fortes probabilités qu’ils soient comme ça dans tous les cas, même sans utiliser de magie.

Il y a une raison pour laquelle nous avons délibérément utilisé la magie.

D’après le résultat de mon enquête préalable, les soldats de cette garnison avaient des choses comme [Meurtre], ou [Viol] dans leur Récompense et Châtiment, exactement comme des bandits. J’en déduis que ce sont des gens qui font comme bon leur semble.

Je les ai neutralisés à l’avance plutôt que de me retrouver obligé de contre-attaquer. Si c’était possible, je voulais qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils étaient attaqués avec la magie. C’était mon plan, donc Arisa, avec un Over Boost couplé d’un Champ d’Ennui de loin, a rendu les soldats languides. (ndt : Satou juste après avoir passé la garnison ! ^^)

S’ils avaient eu un appareil de détection de la magie alors cela aurait pu être problématique, mais ça semblait plus embêtant de s’embrouiller avec ces gars, donc j’ai choisi la méthode avec peu de risques.

C’est peut-être un problème de laisser de mauvais gars comme eux tranquilles, mais comme la Mante de Guerre se rapproche de la garnison, leur sort est probablement déjà scellé. (ndt : Satou ou comment se débarrasser de sales types sans se salir les mains ! ^^)

Je confirme le statut d’Arisa juste au cas où, mais son Récompense et Châtiment n’a pas changé.

L’après-midi du même jour, alors que nous traversons une route près d’un village peuplé de 300 personnes, nous sommes hélés par un homme sur le côté de la route. Il y a trois maigres adolescentes à côté de lui. Leurs visages sont plutôt corrects, mais comme elles ont l’air fatiguées et découragées, elles n’ont pas l’air d’avoir leur âge.

« Sire, ne voudriez-vous pas acheter ces filles ?
– Je suis désolé, mais je n’ai pas besoin d’esclaves.
– Chacune d’entre-elles coûte seulement 1 pièce d’argent, si vous les emmenez dans une grande cité elles devraient bien se vendre. »

L’homme essaie de vendre avec une voix morne.
Il sait probablement que l’on doit payer une taxe si on veut sortir des esclaves hors du territoire.

« Seulement s’il n’y a pas de taxes, de plus, je ne fais pas dans le commerce d’esclaves.
– C’est donc ainsi, alors, qu’en est-il d’en faire vos servantes, pour 2 grosses pièces de cuivre. »

C’est peu.
Je ne les achèterai pas cependant.

« Je suis désolé, mais elles ne sont pas comparables. »

Je pointe du doigt Arisa et Nana qui montrent leur visage après avoir entendu le mot, “servantes”.
Bien qu’elles portent des capuches, leurs belles apparences doivent être évidentes.
Après les avoir vues, l’homme abandonne.

« Je vois, je suis désolé d’avoir pris de votre temps.
– J’aimerais parler un peu.
– Qu’y a-t-il ?
– Votre village est-il tombé dans la pauvreté à cause de mauvaises récoltes ?
– Ce n’est pas ça, il est vrai qu’elles étaient moins abondantes que d’habitude, mais nous n’avons pas eu une mauvaise récolte. »

Alors, était-ce la taxe trop élevée ?
Si cette situation demeure et qu’ils continuent à vendre les humains comme ça, ne vont-ils pas petit à petit être à court de travailleurs et le village disparaîtra ?

« Même si la taxe est élevée, nous pouvons encore de justesse tenir l’hiver avec le peu de récoltes que nous avons. »

Y-aurait-il eu un genre de dépense imprévue ?

« Est-ce à cause des bandits ?
– Ce ne sont que d’anciens fermiers, nous ne sommes pas assez imprudents pour laisser nos réserves d’hiver être volées. »

Les fermiers se battraient jusqu’à la mort hein.

« Alors, des monstres seraient-ils apparus ?
– Si cela devait arriver alors nous aurions déjà abandonné. Ce fut le présent de félicitation pour le mariage de la fille du baron, nous avons dû donner 30% de nos réserves d’hiver. »

L’homme soupire lourdement en disant cela.
Ce baron est terrible. Mais cela peut aussi être l’action arbitraire d’un collecteur de taxes officiel.

« N’avez-vous pas envoyé une pétition ?
– Si nous faisons cela, le village entier finira comme serfs.
– Ce n’est pas possible.
– C’est vrai, connaissez-vous le village de Tonza ? Tout le monde dans ce village a été forcé de devenir serf, il n’y a plus personne qui vit dans ce village à présent. » (ndt : un serf est un serviteur non payé qui travaille pour un seigneur et lui appartient, en échange le seigneur doit lui fournir logement et protection)

Pendant un moment, je pensais qu’il parlait du village d’Oyu mais quand je vérifie sur la carte, il y a un endroit appelé village d’Oyu à environ 20 kilomètres d’ici.
Cependant, il n’y a pas de village appelé Tonza, mais il y a un endroit appelé [Ruines du Village de Tonza]. Ce baron serait-il un tyran en plus d’être un imbécile ?

Puisque je suis un peu curieux, je demande en passant.

« Sauriez-vous qui est le partenaire pour le mariage de la fille du baron ?
– D’après l’histoire du collecteur de taxe, c’est héros-sama. »

Héros ?
J’ai cherché à travers le territoire, mais il n’y a personne qui a le titre de héros.

L’homme qui semble accepter mon silence parle comme s’il cherchait des excuses.

« Il est possible que ce soit un imposteur, mais c’est ce que le collecteur de taxe a dit. Vous pouvez demander au chef du village si vous voulez.
– Si elle se marie avec le vrai héros, pourquoi tourmentent-ils le peuple ?
– Hah, un homme de bas rang n’étant rien d’autre qu’un outil de taxe comme moi ne peut pas savoir comment pense les gros bonnets. »

Je ne peux pas le nier.

Cependant, s’il est vraiment le même héros, [Un franc imbécile altruiste], comme Arisa a dit, alors nous pouvons simplement poser des questions sur la fille pour avoir la réponse. Si je ne me trompe pas, ce héros a de drôles de préférences pas vrai.

« J’ai une question de plus, quel âge a la fille ?
– Je suis sûr qu’elles sont des filles de 19 et 24.
– Je vois, merci. C’est trivial, mais voici une compensation pour la discussion. »

Dis-je en donnant quelques pièces d’argent à l’homme et m’en allant avec le chariot.

Arisa sort du siège de cocher.

« Hé, vous semblez l’avoir remarqué.
– Ouais, c’est un imposteur. »

Oui, le héros dont Arisa m’a parlé, Hayato Masaki, a des fétiches gênants. C’est un lolicon. (ndt : pour rappel Lolicon est la contraction pour Lolita Complex, donc quelqu’un qui aime les petites filles et jeunes adolescentes peu développées. Les japonais ont créé le terme shotacon pour le côté petits garçons, ce qui correspond à Arisa vous ne trouvez pas ? ^^)
Je ne pense pas qu’un homme comme cela prendrait une femme de 19 ou 24 ans pour épouse.
Il a peut-être changé, mais dans ce cas, il aurait plutôt céder face à ses belles assistantes à la place.

« Ce pervers a peut-être été guéri, mais cet Empire de Saga ne ferait pas une bourde comme le laisser se marier avec une petit noble d’une quelconque terre étrangère. »

Une shotacon comme toi n’a probablement pas le droit de traiter un lolicon de pervers.

Juste au cas où, j’essaie de multiplier les termes de recherche sur la carte pour vérifier s’il n’y a aucun autre héros en dehors de Hayato Masaki.

Une personne avec le titre [Héros]—N’existe pas.
Une personne avec la compétence [Inconnue]—N’existe pas.
Une personne avec la compétence [Auto-Statut]—N’existe pas.
Une personne de niveau supérieur à 50—N’existe pas.

Il n’y a aucune personne qui corresponde en dehors de nous.
Il n’y a personne qui puisse possiblement être une personne transportée ou réincarnée non plus.

Il y a le faux héros, ou il y a un héros d’un autre pays dans ce territoire, je me demande quelle option c’est.
Je suppose que c’est le faux héros. Je ne peux m’empêcher de penser que le démon de la cité de Muno est celui derrière cela.

Cependant, je n’ai pas l’intention d’être impliqué.
C’est peut-être sans cœur, mais je ne veux pas exposer nos filles au danger si j’essaye d’éliminer le démon et le faux héro.

Je décide de faire circuler des documents anonymes si jamais j’ai mauvaise conscience.

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

12 commentaires sur “Death March 6-9 : Le Peuple du Territoire du Baron Muno (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s