Death March 6-10 : Circuit Magique et Gravure de Rose

Traducteur : Nekoyashiki-san
Adapt : Soreyawari
Check : MissX


Et voilà Death March !
Bonne Lecture~


 

Ici Satou. J’ai fabriqué de nombreux circuits électroniques quand j’étais étudiant, bien que j’ai négligé cette activité une fois devenu un adulte actif.
Je ne pensais pas que j’en ferai dans un monde de fantasy…

Je ne sais pas si le faux héros existe vraiment, mais en vérifiant régulièrement la carte du château du baron, j’ai réduit la liste des candidats à celui le plus suspect.
Le nom du faux héros est Hauto — une lettre de différence avec le héros, Hayato Masaki — c’est un jeune homme de niveau 7 avec les compétences [Épée à Une Main] et [Bouclier].
Il y a aussi d’autres personnes, semblant être ses compagnons, qui sont un épéiste de niveau 10, un magicien de niveau 8, et un prêtre de niveau 9. C’est un groupe avec un bon équilibre, ils s’en seraient bien sortis s’ils avaient tenté leur chance dans les labyrinthes.

Le démon est très probablement impliqué. Il est souvent près du faux héros, Hauto. Cependant, le démon se glisse hors du château la nuit, et va dans la forêt avoisinante où se trouvent les bandits.

« Maître, la recharge est terminée. »

Mince, j’ai gâché ce doux moment matinal à penser à des choses inutiles.
Nana, qui a refait le plein de magie, réarrange ses vêtements.

Satou, tu auras une autre chance à la prochaine pause.

…Je me convaincs ainsi.

Aujourd’hui je fabrique des épées en bois dans le chariot secoué.
J’ai l’impression que les postures de combat de Pochi et Tama sont négligées dernièrement, probablement parce que les niveaux des bandits étaient bas, donc je leur prépare ça pour leurs exercices. Je ne veux pas les voir souffrir parce qu’elles auront baissé leur garde.

J’enroule plusieurs épaisseurs de cuir sur les épées de bois par précaution afin qu’elles ne se blessent pas.

« Je peux vraiment avoir ça~ ?
– Pochi veut aussi ça nodesu. »

Déclarent Pochi et Tama en tenant la rapière de Nana. L’épée est gravée avec des motifs mignons de la garde à la poignée. Il semble qu’elles veuillent que les épées en bois aient le même genre de motif comme la rose gravée là. Étonnamment, ces deux-là aiment ce qui est mignon.

Dois-je fabriquer ça ?
Les yeux des deux sont pleins d’espoirs.

« Ça ira si le motif est un peu plus simple ?
– Celui-là pas bon~?
– Pas bon nanodesu ? »

Uuh, maintenant c’est le regard par dessous hein. (ndt : imaginez Pochi et Tama tout à côté de Satou le regardant avec des yeux suppliants la tête levée ! ^^)

« Je comprends, je vais essayer ça pour une fois.
– Yay~.
– Ça va marcher vu que c’est maître, nanodesu.
– Travaillez dur~ maître. »

Arisa m’encourage moi qui leur ai irresponsablement fait une promesse. Bon sang Arisa, cesse d’avoir l’air aussi amusée.
Comme il est impossible de graver le motif sur les épées terminées, je décide d’en tailler de nouvelles.

Par la suite, les deux sont enfin satisfaites des gravures après neuf essais. Comme j’ai seulement taillé la partie de la poignée à la garde, la lame a toujours la forme d’un bâton. Je devrais pouvoir tailler la forme de la lame avant la prochaine pause s’il n’y en a que deux.

>[Compétence Gravure Acquise]

« Il n’y a pas de proies nodesu.
– J’ai ramassé des noix~. »

Après notre entrée sur ce territoire, Pochi et les filles ont seulement attrapé quelques proies. Les oiseaux ou gibiers qui peuvent être chassés sont peu nombreux le long de la route. Même dans ces conditions, Tama rassemble tout de même intelligemment des fruits et des glands. Dans un manga de survie quelconque, elles cuisineraient des glands ou des insectes, mais puisque nous ne manquons pas de nourriture, je mets de côté la récolte de Tama pour le moment.

À présent, il est temps de préparer le déjeuner. Lulu est à côté de moi, portant des vêtements différents de d’habitude. Elle attache ses cheveux avec le cordon bleu comme hier, mais son tablier a maintenant des volants, élevant son côté adorable de 50%.

« Je l’ai préparé.
– Bien, ensuite, mets l’huile dans la poêle à frire et monte le feu.
– Oui ! »

J’enseigne le secret du steak à Lulu aujourd’hui. Je me demande si elle est nerveuse, elle fait beaucoup de mouvements excessifs. Son visage est devenu rouge tomate.

« Cette quantité suffira pour l’ail. Mets-le dans cette assiette. »

Suivant les instructions, Lulu utilise maladroitement la spatule pour le transférer vers l’assiette. La spatule est en bois. Comme c’était incommode de faire des steaks sans, je l’ai fabriquée moi-même.

« Écoute attentivement le son. Ne ferme pas les yeux cependant. »

Lulu suit mes instructions, mais il semblerait qu’elle soit nerveuse parce que nos visages sont proches. Il semble qu’elle n’ait pas l’habitude d’avoir des hommes dans son entourage, alors je donne les instructions par-dessus son épaule. (ndt : je crois pas que ce soit mieux ! ^^ Pire même avec le souffle à l’oreille ! ^^ / nda : J’aurais même tendance à dire qu’il fait exprès…)

« Quand tu entends ce bruit, cela signifie que c’est assez chaud, donc mets le steak. »

Même si elle est tendue, elle le fait convenablement, excellent.

« Attends que le côté devienne brun. Retourne le steak quand tu sens ça. Il est facile de savoir quand retourner si tu utilises le bruit et l’odeur. »

Je dis cela avec un air de supériorité, mais c’est grâce à la compétence.

Quand Lulu a fini de griller le steak, je coupe et goûte. Ouaip, c’est un peu moins bien que celui que je fais, mais c’est à un niveau où elle pourrait en vendre. Lulu l’essaie aussi, elle est surprise par la viande qu’elle a cuite elle-même.
Vu que Pochi et Tama bavent à côté de nous, je coupe la viande et leur donne la becquée. Et puisque même Liza et Arisa attendent leur tour, le steak d’essai disparaît rapidement. Vous avez trop d’appétit les filles.

Dans un endroit légèrement isolé, Pochi et Tama s’entraînent en utilisant les épées en bois.

Sans leur attitude loufoque habituelle, elles ont l’air très sérieuses.
Pochi attaque de façon directe, Tama l’esquive en utilisant des mouvements plus erratiques. Profitant de l’instant où Pochi arrête de bouger, Tama réussit à la toucher avec de petites attaques.
Parfois Tama n’arrive pas à esquiver les puissants coups de Pochi, donc les dommages sont comparables.

Cependant, alors que c’est un simple entraînement, ne sont-elles pas trop sérieuses ?
Liza qui faisait la vaisselle s’est portée volontaire pour être l’arbitre vu qu’elle s’inquiète pour elles .

Alors que je leur ai appris avant le début de l’entraînement à s’arrêter avant de toucher, on dirait qu’elles ont fini par complètement oublier. Rappelons-leur plus tard.

Après le repas, je prends une pause dans mon entraînement en incantation.

Aujourd’hui, j’expérimente la création d’outils magiques. Ce que je fais pour le moment, ce sont les préparations préliminaires.

Grosso modo, les Outils magiques sont des outils recréant les effets d’une magie spécifique sans incantation. Des circuits magiques sont gravés sur les outils magique comme substituts des incantations. Pour ce qui est des circuits simples, ils peuvent être faits sans installations particulières, mais un atelier spécialisé est nécessaire si l’on veut réaliser des outils magiques avec des circuits complexes. Ça devrait être plus simple à comprendre si je dis que c’est comme la différence entre [Ampoule Miniature et Batterie à Fil de Cuivre], et [Circuit Électronique avec Semi-Conducteur]. (nda : étrangement, je préférais la première explication XD)

Afin d’assembler le circuit magique, il faut utiliser un circuit liquide pour dessiner des motifs spécifiques. Selon le but, on peut avoir besoin de circuits liquides avec différentes puissances de résistance magique, mais allons-y avec la méthode orthodoxe pour la première fois.

Je dessine un cercle à l’encre sur une planche en bois.

Ensuite, j’utilise un poinçon pour graver légèrement le cercle.

Puis j’ai juste besoin de verser le circuit liquide dedans et ce sera terminé.

Je veux faire le circuit liquide, mais c’est écrit dans un langage elfique complexe, probablement par Trazayuya. On n’y peut rien, je mets la compétence langage elfique au maximum. J’aurais aimé que ce soit écrit en langage elfique commun.

Pour la réalisation de ce circuit magique-là, on a simplement besoin de mélanger du cuivre fondu avec des cœurs magiques réduits en poudre et du stabilisant.

D’abord, je fonds quelques cuivres. Pour cela j’utilise l’outil magique que j’ai acheté dans l’atelier de gravure sur métal. C’est un brûleur où l’on peut augmenter la flamme en infusant de la magie. Brûler sans combustible, vraiment un outil magique.

>Compétence [Gravure sur Métal] Acquise

Comme il semble que je vais en avoir besoin à partir de maintenant, j’y mets des points et l’active.

J’incorpore des cœurs magiques en poudre et du stabilisant dans le chaudron où se trouve le cuivre fondu.
Avec un léger bruit d’ébullition, de la fumée rouge s’élève doucement du chaudron. Elle n’a pas d’odeur.

Ensuite, versons le circuit liquide dans la gravure en bois. Je sens le bois brûlé quand je verse le circuit liquide.
Peut-être aurais-je dû attendre que ce soit un peu moins chaud.

>Compétence [Création d’Outils Magique] Acquise

Donc l’imprégnation fait partie d’une catégorie différente.
Je l’active bien entendu.

« Qu’est-ce que vous faites~. »

Arisa qui a fini de laver la vaisselle m’interpelle par-dessus mon épaule.

« Un outil magique.
– Eh ? C’est quelque chose que vous pouvez faire vous-même ?
– Il semblerait, veux-tu l’essayer ?
– Ça ira ? »

Arisa injecte son pouvoir magique, le circuit liquide brun commence à luire d’un or vermillon. (ndt : Une lueur comme celle de l’anneau unique à votre avis ? ^^)

« Ok, c’est déjà bien.
– Et, que va-t-il se passer ensuite ?
– Quand tu mets du mana dans le circuit liquide, il va circuler.
– Ouaip, ouaip, ensuite ?
– C’est tout, le pouvoir magique circule, fin.
– Eh~~~.
– Ne t’attends à rien d’extraordinaire d’un premier essai de fabrication d’outil magique. »

Arisa a l’air vraiment déçue.
En premier lieu, je ne peux rien faire en dehors de cercles remplis de circuit liquide sans installations spécialisées, tes attentes sont trop grandes.

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

10 commentaires sur “Death March 6-10 : Circuit Magique et Gravure de Rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s