Konjiki no Wordmaster 21 : L’importance du niveau

Traducteur : HarkenEliwood
Adapt : Ilanor
Check : MissX


Ce sera tout pour ce weekend~
*Sore baille et va se coucher*


 

Hiiro avait dépensé presque tous ses PM dans ce combat. Cependant cela semblait en valoir la peine. Ce monstre de rang S lui avait donné assez d’expérience pour augmenter de 4 niveaux.

Il semblait que les PV de Hiiro avaient été réduits d’une quantité considérable. Un coup léger avait réduit les PV de Hiiro de plus de moitié.

De nouveaux titres et compétences avaient été ajoutés au statut de Hiiro, mais bien sûr la plus intéressante était la “Chaîne Multiple”..

« Chaîne multiple », consomme 50 PM

[Vous pouvez écraser les mots déjà écrits. L’écriture d’un autre mot alors qu’un autre mot est actif n’arrêtera pas les effets du premier mot. En outre, vous pouvez écrire le même caractère en continue pour produire un effet synergique.]

(Je vois. Il se rendit compte que devoir attendre 40 secondes entre chaque mot ne serait plus un problème. Et écrire plusieurs fois de suite le même mot serait utile.)

Ne plus avoir à attendre une minute avant de pouvoir réutiliser un mot était bien. Cette compétence aurait été utile lorsque Hiiro avait dû traverser le Point de Contrôle. Hiiro aurait pu écrire en continue 『飛』| »Voler » sans alterner entre 『飛』| »Voler » et 『浮』| »Flotter ».

(Mais cet effet synergique…)

« Tu as vu ton statut ? »

La voix d’Arnold sortit Hiiro de ses pensées.

« Alors, Hiiro, tu as gagné combien de niveaux ?
– Tu en as gagné ?
– Non. Je n’ai pas donné le coup de grâce.
– Hein ? L’expérience n’est donnée qu’à celui qui donne le coup de grâce ?
– À moins d’être en équipe, dans ce cas tous en reçoivent. »

Hiiro comprit. Il était possible d’enregistrer un groupe à la Guilde. En combattant un monstre avec un équipier, les deux gagnaient la même quantité d’expérience. Cependant, Arnold et Hiiro avaient obtenu des montants d’expérience différents puisqu’ils n’étaient pas « en équipe ».)

« Ah, si on avait su, nous aurions formé notre groupe à Surge…
– Oncle et moi faisons équipe ensemble !
– Et oui ! Ah ! J’oubliais, Hiiro, quel est ton niveau ?
– Dis-moi d’abord le tien, le vieux.
– Hein ? Moi ? Je suis niveau 35.
– Merde !
– …Hmm ? Qu’est-ce que tu as dit ?
– À propos de quoi ? »

(Je suis un peu en colère que mon niveau soit encore légèrement inférieur à celui d’Arnold.)

« Au fait, Muir est seulement au niveau 13.
– Ouaip !
– Alors, quel niveau es-tu?
– … 33
– Sérieusement ! Mais attends c’était ton niveau avant ou après avoir battu le monstre de rang S ?
– Avant… C’était 29 ?
– Tu… Qui est assez fou dans ce monde pour combattre un Monstre Unique alors qu’il n’est même pas niveau 30… et gagner, en plus…
– Hé pervers. Qu’est-ce que tu viens de dire ?
– Je ne suis pas un pervers ! Ceux qui affrontent des monstres de rang S sont au moins de niveau 50! Tu étais à peine au-dessus de la moitié. Ça me laisse sans voix ! »

Hiiro réfléchit pendant un moment. Ç’aurait été une situation anormale s’il était un aventurier moyen. Cependant, dans ce monde, les statistiques élevées ne garantissaient pas la victoire.

Les PV de Hiiro avaient grandement diminué alors qu’il ne s’était pris qu’un seul coup du Sanglier Rouge. Mais avec sa Magie des Mots, il avait été capable de vaincre le sanglier.

(Heureusement que j’ai cette magie unique…)

Sans sa Magie des Mots, il aurait sans doute été plus sage de s’enfuir comme Arnold l’avait dit. À ce niveau, un combat normal aurait été beaucoup trop téméraire.

« Je vais chercher les parties du Sanglier Rouge qui peuvent être échangées à la guilde.
– Quels morceaux ?
– Les parties habituelles…
– … Je vois. »

Arnold hocha la tête et commença à recueillir les parties du corps. Les crocs du Sanglier Rouge s’étaient décolorés, mais c’était probablement une caractéristique d’un Monstre Unique.

« Mais je suis surpris… Rencontrer un Monstre Unique dans cette zone.
– C’est si anormal ?
– Eh bien… c’est inhabituel parce qu’ils sont très rares. Durant mon voyage à travers le monde, je n’en ai jamais vu un seul.
– Je vois. Même quelqu’un ayant autant voyagé n’a jamais rencontré un Monstre Unique avant. »

(Sans nous pour tuer ce monstre de rang S, il y aurait eu beaucoup de morts. Beaucoup d’aventuriers seraient morts en essayant de le tuer.)

« Seulement, maintenant que ce truc est mort, j’ai peur que les monstres dans la forêt puissent réapparaître.
– Oui, cela pourrait arriver. »

Depuis qu’ils étaient entrés dans la forêt, ils n’avaient pas rencontré un seul monstre. Ils comprenaient maintenant la raison pour laquelle les monstres ne s’approchaient pas.

« Enfin, c’est une bonne chose de s’être débarrassé du Sanglier Rouge. Avec ça, on peut se sentir en sécurité… »

Tandis qu’Arnold étirait ses mains, les monstres qui jusqu’à maintenant attendaient apparurent soudainement.

« Vous… Vous plaisantez ? »

Les pensées d’Arnold n’étaient pas déraisonnables, mais se révélèrent complètement erronées.

« Hey, le vieux, je suis fatigué, alors occupe-toi du reste.
– Qu- ? Non !
– Il n’y a pas de monstres uniques alors tu ne vas pas en mourir… enfin même si tu meurs, accroche-toi.
– Comment peux-tu dire ça ?
– Très bien, je protégerai la Chibi, mais tu feras le reste du travail.
– Nooooon ! Ne touche pas à Muir !
– Trop bruyant. Va les tuer au lieu d’hurler.
– Bon, d’accord ! »

Arnold sauta alors dans l’essaim de monstres.

« Est-ce que ça ira ? » Muir demanda-t-elle tout timidement.

« Bah, pour quelque chose de ce genre ça ira, même pour le vieux. Enfin, je vais essayer de récupérer. »

Et sur ces mots, Hiiro s’assit contre un arbre à proximité.

« Tu… Tu es fatigué ?
– Ne te préoccupe pas de moi et observe le vieux. Préviens-moi s’il y a un problème. »

En disant cela il avait mis la tête dans ses bras croisés. Il avait jugé qu’il aiderait beaucoup plus le vieil homme en étant en forme, alors il avait décidé de se reposer.

Muir, sans s’endormir, comme Hiiro le lui avait dit, regarda de loin la lutte désespérée d’Arnold.

Après un certain temps, Arnold revint à l’endroit où Hiiro et Muir se reposaient.

« Je suis fatigué…
– Beau travail, Oncle !
– Oh ! Ce sourire suffit à me rendre des points de vie ! »

Le sourire de Muir permit à Arnold de se sentir un peu mieux. Arnold regarda alors un Hiiro endormi.

« Tch, ce gamin. Alors que je me battais désespérément, au lieu de veiller sur Muir il dormait. »

Alors que Arnold retenait son poing tout en serrant les dents, Muir dit.

« Ah, mais il a presque vaincu un monstre unique à lui tout seul, il devait être épuisé.
– Hmm… Pour parler de cela comme une épreuve, c’est… Ce mec, il a des tripes pour dire ça !
– Hé hé hé, c’est clair. »

Arnold s’assit à côté de Muir et Hiiro. La lumière du soleil descendant des arbres s’enroulait doucement autour d’eux comme une couverture.

« Enfin… Qui est vraiment ce type ?
– Qu’est-ce que tu veux dire ?
– Il est aussi puissant alors que ce n’est qu’un gamin. Et puis cette arrogance de toujours… L’élimination du monstre unique… En plus il voyage seul et veut aller au Continent des Gabranth, alors que c’est un humain.
– Bah, il a dit qu’il voulait y aller par curiosité.
– Ben. Un aventurier ordinaire n’aurait rien fait de semblable à ce qu’il a fait jusque là. Aussi, l’affrontement avec le Sanglier Rouge était presque un suicide.
– Mouais… »

Muir entendait aussi la vérité dans le discours d’Arnold et hochait la tête.

« Il est trop puissant pour un simple niveau 33. Et sa personnalité…
– Hé hé hé, la personnalité ne devrait pas avoir autant d’importance.
– C’est la première fois que je vois un gamin pareil, et cette indifférence lorsqu’il a appris que nous étions des Gabranths.
– C’est vrai, ce ‘ça ne m’intéresse pas’… Ahaha…
– La plupart des gens soit nous regardent de haut, soit nous craignent.
– C’est… vrai. »

Arnold regarda le visage baissé de Muir et dit.

« Muir as-tu encore peur des humains ?
– Oui, mais…
– Mais ?
– Eh bien… Bizarrement, avec Hiiro, ça va.
– Ah, c’est vrai qu’il est étrange pour beaucoup de raisons. Peut-être même n’est-il pas humain ?
– Haha, dans ce cas, que serait-il ?
– Il a plutôt l’air d’être la réincarnation d’un démon. Il a une personnalité tellement ignoble. »

Bien qu’elle connaisse quel genre d’existence était la race des Démons, elle rit de bon coeur.

« Je suis content que Muir soit capable de rire comme ça.
– Oncle…
– Tu m’as été confiée par ce type. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te garder en sécurité.
– … Non, même moi je vais devenir plus forte. Après tout, je suis aussi une Gabranth !
– Muir… »

Alors que Arnold et Muir se regardaient, Arnold lui caressa doucement la tête. Muir sourit joyeusement.

« … »

Hiiro avait les yeux entrouverts. Après avoir vu ces deux personnes dans une telle situation, il les referma.

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

8 commentaires sur “Konjiki no Wordmaster 21 : L’importance du niveau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s