Réincarné en Œuf de Dragon 83 : Le Roi du Désastre

Tradapt : Smisamou
Check : Faust (ué, il est comme moi, un check, mais en vrai, on fait tellement pas souvent ce job qu’on mérite d’être rétrogradé au rang de « parasite de la société non viable de la guilde de chasseurs de mythes »)


Buya !

C moua, Sam, g bcp émé ceu chapytre, maimeuh çi leu prauchin é mieu !

G manti ossi, pacekeu g pa sorty leu chapytre avan, hihihi

Surceu, Bonn lèkture !


« GuurugaaAAAAAAA ! »

Mon rugissement résonne autours de nous.

« GaaaAAAOOOOOO ! »

Comme pour me répondre et me défier, le Petit Dragon de Pierre élève à son tour sa voix dans un hurlement.
Puis, soulevant un nuage de poussière et des mottes de terres, il se précipite sur moi alors que l’écho de son cri n’a pas encore fini de rebondir sur les murs des maisons du village.

Je m’envole dans les airs, esquivant habilement sa charge évidente, puis déploie mes ailes et me met à flotter au-dessus de lui.
Le fait que le niveau de ma compétence [Vol] ait augmenté me simplifie grandement la tâche.
Bien que la compétence ait toujours un taux de consommation excessive qui m’épuiserait si je volais durant un long moment, pour l’instant  je n’ai plus besoin d’utiliser mon souffle comme propulseur, et c’est déjà une évolution importante.

Je me pose sur le toit d’une maison non-loin de là, derrière mon adversaire.
Je peux entendre les tuiles gémir et craquer sous mon poids, mais je ne m’attarde pas longtemps. Utilisant le toit pour me projeter en avant, j’utilise l’important élan que je viens de gagner pour charger tout droit vers le Petit Dragon de Pierre.

Ma cible : son cou.
C’est la partie la plus fine du corps de mon ennemi. Si je parviens à l’endommager, alors il va regretter de s’être attaqué à moi.
C’est en direction de sa nuque que je balance mes griffes désormais bien plus longues.
Des éclats de roches sont projetés tandis que mes ongles à l’allure meurtrière laissent une éraflure sur la surface de pierre.

Je fais immédiatement le tour du corps imposant de mon opposant, prédisant son prochain coup.
Sans surprise, il balance sa queue à l’endroit où je me trouvais juste avant.
Il est facile d’éviter un coup pareil quand on le voit venir à l’avance.

Je me pose à nouveau sur un toit, le même que j’avais utilisé juste avant.
Si je ne suis pas au sol, aucun moyen que ses [Secousses Terrestres] puissent m’atteindre.
Vu qu’il ne peut plus me déstabiliser en faisant trembler le sol, il ne peut plus faire suivre sa compétence destructrice [Queue de Dragon], rendant son combo inutile.

Une autre chose dont je n’ai plus à me soucier : recevoir des dommages. Plus le combat s’éternise, plus ma compétence toute neuve, [Régénération Automatique des HP], me permettra de récupérer ma vitalité.

Sans parler du fait que j’ai maintenant assez de force pour abîmer cette couche de roche qui compose sa peau.
C’est parce que je pense aux villageois qui ont trouvé la mort que je ne laisse même pas la chance au Petit Dragon de Pierre de m’attaquer.
Il en est réduit à un gros tas de cailloux.

À nouveau, je prends appui sur le toit et m’élance en volant vers ledit tas de pierre.
Sans doute pour éviter de tomber une seconde fois dans le panneau, ce dernier me crache un [Souffle Ensablé] au visage.
C’est calmement que j’esquive son souffle, effectuant une rotation sur moi-même dans les airs et changeant légèrement de trajectoire.
Tendu dans l’espoir de me viser plus précisément, son cou sans défense devient la proie de mes griffes aiguisées pour la seconde fois.

Sans pour autant en démordre, le Petit Dragon de Pierre essaie à nouveau de me fouetter avec sa queue dure et rigide. (ndt : ( ͡° ͜ʖ ͡°), ndc : … Je n’ai rien vu… )
Cette fois-ci, il a commencé son attaque bien plus tôt. Il semble avoir calculé ma trajectoire et avoir attaqué en prévoyant mes mouvements, seul moyen pour lui de palier à son manque de vitesse.
J’effectue un nouveau virage serré afin de rendre ma trajectoire irrégulière, et donc, incalculable. Échappant au fouet de pierre, je pars me poser sur le toit d’une maison, à l’opposé de mon premier perchoir.

« GaaAAAAOOOOOOO ! »

Le mastodonte de pierre rugit de nouveau.
Il semblerait que voleter autour de lui tout en égratignant la surface de son corps l’enrage.

Le Petit Dragon de Pierre accumule de la puissance dans sa patte.
Il va utiliser [Secousses Terrestres], pas vrai ?
Puisque je suis sur un toit, presque hors d’atteinte, je ne parviens pas à voir l’utilité de ses actions.
Je ne peux qu’en déduire qu’il fait ça simplement parce qu’il est énervé, comme un enfant capricieux.

S’il utilise sa compétence dévastatrice maintenant, la vie des humains blessés toujours coincés dans la large fissure sera mise en péril.
Alors que je vois mon ennemi lever bien haut la patte, je contracte puissamment les muscles de mes cuisses et les détend soudainement.
Tandis que je suis projeté en avant, la maison se fissure de partout et de larges portions s’effondrent bruyamment.

Je replie mes ailes en plein vol avant de faire de même avec mes jambes et mes mains, puis j’utilise [Rouler].
Ainsi roulé en boule et tournant sur moi-même, je heurte violemment le dos du Petit Dragon de Pierre, sur le point d’utiliser [Secousses Terrestres].

Son pied levé retombe au sol alors que son propriétaire essaie de regagner son équilibre.
Parce que sa posture a été complètement perturbée par mon intervention, la puissance qu’il a accumulée dans sa jambe s’est dissipée, rendant l’utilisation de sa terrible compétence impossible.

Bien que les dégâts que je lui ai infligés avec cette dernière attaque soient négligeables, j’ai au moins réussi à le déstabiliser avec succès.

Je rebondis sur le dos de mon adversaire, annule mon [Rouler] et étend mes ailes dans un même mouvement. Quelques instants plus tard, je me pose sur un toit en état de me soutenir, en face de la maison que j’ai détruite en l’utilisant pour me projeter.

Pour changer, j’utilise la magie du vent et m’emploie de mon mieux à modeler le vent.
Instinctivement, je comprends comment l’utiliser.
[Tourbillon Tranchant], cette nouvelle compétence que je viens d’obtenir.

Une lame de vent s’envole, ciblant le cou du Petit Dragon de Pierre.
Des éclats de pierre éclaboussent le sol aux pieds de ma cible tandis que mon attaque l’atteint sur la surface fissurés situé entre mes deux précédentes attaques de griffes.

Je projette des [Tourbillon Tranchant] sans m’arrêter.
Un ! Deux ! Trois !
Les lames de vents s’envolent les unes à la suite des autres, creusant à chaque fois un peu plus la carapace de pierre du monstre en face de moi.

Attendant que mon ennemi tourne sa tête dans ma direction, je m’élance en l’air une fois certain d’avoir capté son attention.
Ce coup-ci, je m’envole bien plus haut.
Je finis par atterrir au sommet de la grande tour qui s’est retrouvée inclinée de quelques degrés suite à la métamorphose du terrain causée par [Secousses Terrestres].

Durant mon déplacement, le Petit Dragon de Pierre m’a suivi des yeux, tournant son cou abîmé par mes attaques répétées, me fixant du regard depuis le sol.
Poussant un nouveau cri, il se précipite vers la tour.
On dirait qu’il prévoit de faire effondrer l’édifice en le heurtant de plein fouet.

Maintenant que j’ai attiré mon adversaire dans cette direction, je prends mon envol en m’appuyant sur le bord de la tour et tombe en piqué.
Juste après, le Petit Dragon de Pierre défonce la tour en rentrant dedans de plein fouet. Dans un bruit de fin du monde, elle s’effondre

Tandis que les pierres taillées pleuvent autour de lui, le monstre tend son cou vers moi, essayant de m’intercepter avec son souffle alors que je chute.
Je rabats mes ailes sur mes flancs afin de gagner plus de vitesse, approchant mon ennemi avant qu’il ne puisse expulser son attaque.
Dans cette position, j’essaie de tendre mon coude en avant. Ressemblant vaguement à une flèche dont la pointe formée par mon coude est dirigé vers la nuque entamée par des coups de griffes, je fais de mon mieux pour ne pas réduire ma vitesse.

En le voyant de plus près, je saisis certaines choses sur son cou.
C’est peut-être quelque chose qui contient des os bien rigides, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a rien de fragile à l’intérieur, au contraire.
Dans l’hypothèse où je viendrais à le heurter tout en développant une force d’une grande intensité au niveau du point de contact, qu’est-ce qui se passerait ?
C’est probablement ça la puissance de ma compétence [Brise-cou].

Le cou du monstre, zébré par les multiples marques de griffures, produit un bruit de craquement écœurant puis se brise.
Le corps du Petit Dragon de Pierre se convulse avant de s’affaisser sourdement par terre.

[Le niveau de la compétence [Brise-cou] a augmenté de 1 à 2.]

[384 points d’expériences ont été obtenus.]
[Grâce à la compétence titre [Œuf Marcheur], 384 points d’expériences supplémentaires ont été obtenus.]

Dans ma tête, le message d’information affiche une quantité astronomique de points d’expérience.

[Le niveau de [Dragon du Fléau Malfaisant] augmente de 1 à 19.]
[Le niveau de la compétence spéciale [Poudre d’Écaille de Dragon] a augmenté de 3 à 4.]

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

18 commentaires sur “Réincarné en Œuf de Dragon 83 : Le Roi du Désastre

      1. Aucune des deux,j’ai soudain une prémonition,c’est tout.
        PS:Par contre je pourrais facilement lire l’anglais si je le voulais,je fais partie des québécois semi-bilingue (en gros je comprend parfaitement l’anglais,le parle et l’écris bien mais me passerai bien de devoir abandonné le français.^^).
        PPS:Non,ne me court pas après,je ne ferai aucune trad! *s’enfuit en courant juste au cas où*

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s