Concernant ma Réincarnation en Slime 18.5 : Interlude “Gobuta la chenille”

Traducteur : Llaurence
Adapt : Soreyawari
Check : MissX


Wari desu~
Un petit interlude pour voir ce qu’il s’est passé du côté de Gobuta pendant que notre Slime préféré était en prison~


 

Salut ! Ici Gobuta !
Au moment où je vous parle, je subis la punition de Maître Rimuru dans quelque chose appelé « l’Enfer de la Chenille », sa forme est ronde et c’est attaché au plafond par un fil.
Mais en fait, ça ne me fait pas mal et je ne souffre pas. Je ne peux pas arracher le fil de force, mais au final c’est plutôt confortable.

Comme le fil est étirable, mon corps peut bouger. Mais qu’importe la violence de mes mouvements, le fil ne casse pas, je ne peux que me balancer dans tous les sens. Après m’être rendu compte de ça tout à l’heure, j’essaie de me calmer.

Enfin, être laissé comme ça fait mal au coeur vous savez. Maître Rimuru est allé au bar avec les autres, je pense que c’est horrible, je voulais y aller moi aussi…

Mais j’ai du temps libre maintenant.

Comme il y a peu de chances que j’arrive à m’échapper seul, j’essaie d’invoquer mon partenaire Crop de Loup du Tonnerre pour qu’il m’aide.

Mais, c’est quelque chose que je suis incapable de faire pour l’instant ! Même Capitaine Riguru n’y arrive pas.
C’était malin de la part de Maître Rimuru comme punition.

Je trouve d’ailleurs qu’il a été mesquin : je n’ai presque pas dormi. C’est pareil pour Capitaine Riguru et Chef Rigurdo, ils se sont aussi fâchés pour les mêmes raisons, du moins c’est ce que j’ai entendu dire.

Quoi qu’il en soit, vu que ça ne me fait pas mal et que ce n’est pas inconfortable. Je peux passer mon temps libre sans trop y penser.

Je trouve quand même que Maître Rimuru est très gentil. Je pense que c’est la raison pour laquelle tout le monde l’adore.
Enfin, je devrais attendre jusqu’à ce qu’il revienne demain, je suis sûr qu’il me laissera descendre. Je dois patienter cette nuit.

C’est bizarre.
Le jour est passé après la nuit, mais Maître Rimuru et les autres ne sont toujours pas revenus.
Leur est-il arrivé quelque chose ? Peut-être ont-ils passé la nuit autre part après avoir fait un tour.
Honnêtement, mon estomac est vide, j’aimerais qu’il rentre bientôt…

Ça devient dangereux…
Après le troisième jour, Maître Rimuru et les autres ne sont toujours pas rentrés.
Je m’inquiète pour eux. Mais, ce n’est pas le moment de m’inquiéter pour les autres.
Là, maintenant, je fais face moi-même à un problème !
La faim est gênante, mais il y a un problème plus important encore.

Pi—— Gorogorogoro……

J’ai mal au vennnntre…
J’ai continuellement résister à mon envie pressante, mais une envie plus importante est arrivée.
Ma force mentale est poussée à bout en recevant une multitude de petites et grosses attaques.
De plus !
Dans la pièce où je suis suspendu, sur le plancher est étendu un tapis.
Cela aurait été mieux si le sol était en pierre, il est certain que si je salis le tapis, le nain Kaijin va s’énerver…
Maître Rimuru a toujours dit que les toilettes et les bains sont inutiles, comme s’il s’en fichait. Peut-être qu’il ne va pas se fâcher même si je salis cette pièce…
En tous cas, ma situation devient critique.
Bon, qu’est-ce que je peux faire…

Att—Attendez… Danger…
Alors que je me tortille pour essayer de résister, le mouvement est transmis au fil, le faisant se balancer d’avant en arrière.
Dans une situation pareille, ce n’est qu’une question de temps avant qu’une catastrophe ne se produise.
Il est impossible de couper le fil ; il est aussi peu probable que Maître Rimuru et les autres ne rentrent.

Koryaa. C’est énervant de ne rien pouvoir faire.
Ça fait un moment que ma sueur grasse coule de mon front, mes yeux s’embuents’embrûment.
Il n’y a aucun moyen de m’échapper d’ici, j’ai fait tout ce que j’ai pu et j’abandonne——
Non, attendez ! En y réfléchissant…
Moi qui ai déjà abandonné, je me rappelle avoir entendu la voix du paradis.

[Si tu n’aimes pas ça, tu n’as qu’à invoquer les autres !]

C’est ça, Maître Rimuru a dit cela.
J’essaie à nouveau d’invoquer mon partenaire ! À ma surprise, il apparaît immédiatement !

(Mon partenaire, tu es là ! Si tu étais arrivé plus tard, ce serait devenu un gros problème !) En pensant cela, je reste étonné parce que le Croc de Loup du Tonnerre dont je ne sentais aucune réaction jusqu’ici est venu à moi.
Ce qu’il ne comprend pas non plus.

Mais parce que l’appel désespéré se déclenche, je reviens à moi après la troisième fuite.
L’appel est de plus en plus fort. Après toutes ces péripéties, ma force mentale poussée à bout était sur le point de s’écrouler !

Après une invocation réussie à la dernière minute, mon partenaire me porte jusqu’aux toilettes. Cependant, l’évacuation se relâche avant d’y arriver.
Heureusement, comme Maître Rimuru et les autres ne sont revenus que quelques jours plus tard, toute trace avait été nettoyée et dissimulée.
Comme j’ai réussi à invoquer mon partenaire, cela l’a beaucoup surpris, ce qui m’a un peu calmé.
Il va sans dire qu’il n’y a aucune raison de raconter à quiconque ce qu’il s’est passé, je n’ai pas à m’inquiéter.
C’est pourquoi, j’emporterai ce secret dans ma tombe.

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Concernant ma Réincarnation en Slime 18.5 : Interlude “Gobuta la chenille”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s