RTW Chapitre 79 – Réponses

Traducteur : JetonS

Adapt : Saulot
Check : Saulot & Naos


 

rtw

 

Les rideaux étaient fermés et un feu faisait rage dans la cheminée, maintenant la température ambiante à un niveau confortable.

Il y avait une grande différence entre le Baptême d’Anna et la Morsure de Nana, cette fois ci, Nana était éveillée. Pour s’assurer qu’elle n’ait pas peur de la douleur, ils jouaient à divers jeux pour la distraire, de sorte à ce qu’elle ne s’endorme pas de la nuit.

Même Roland avait effectué quelques tours de magie avec une pièce, choquant la foule de spectateurs. Le tour avait époustouflé Nana, qui regardait maintenant constamment les mains de Roland avec de gros yeux. En de temps ordinaires, elle aurait surement embêté Roland afin de lui enseigner le tour.

Les tours de magie de cette époque étaient bien loin d’être phénoménaux. Les spectacles ressemblaient plus à des performances de rue, faire danser des serpents avec une flute, cracher du feu, briser des plaques de pierre sur la poitrine … Comparé aux futures générations à la dextérité et aux doigts de fée, le niveau des performances ne pouvait qu’être qualifié d’amateur.

Finalement, Eclaire commença à parler de son expérience en bateau, quand elle avait traversé avec son père entre les îles et à fjords. Elle décrivait les énormes tourbillons et les magnifiques récifs, elle racontait ses aventures de chasse au requin géant et de pieuvres. Bien que chacun savait que ses histoires étaient en partie fictives, elle avait l’attention de tout le monde, captivant même Roland avec ses contes. Dans son imagination, ces bateaux étaient des navires de guerre géants qui traversaient des océans et découvraient de Nouveaux Mondes.

Pour être honnête, certains fragments de la frise chronologique de cette époque lui semblaient bizarres. La dernière preuve écrite remontait au plus à quatre cent cinquante ans. Même l’ancienne éducation du Prince dans le palais n’en disait pas plus. Mais c’est aussi possible que l’ancien Prince n’écoutait pas les leçons, pensa Roland. Dans la bibliothèque de Border Town, il n’y avait rien à ce sujet, la seule possibilité était de gagner la guerre contre Longsong Stronghold pour obtenir plus d’informations.

Quand Eclaire finit enfin ses histoires, Roland ne put s’empêcher de bâiller. Il se tourna vers Nightingale mais la dernière secoua la tête, indiquant qu’il n’y avait aucune fluctuation de magie dans son corps. Ne pas avoir d’outil pour compter le temps est frustrant, comment puis-je déterminer si je dois encore attendre longtemps ? Pensa Roland, frustré. Il se versa une coupe d’eau chaude et s’assit pour attendre.

Mais au fur et à mesure que le temps avançait, tout le monde commença à trouver la situation singulière. Le temps était trop long – Nana baillait sans arrêt, restant éveillée tant bien que mal. Même Nightingale devenait anxieuse, elle toucha le front de la petite fille, tout en fixant le pouvoir magique circulant dans le corps d’Anna, cherchant un semblant de changement.

Roland voulut boire une gorgée d’eau mais découvrit que le verre était déjà vide. Il s’avança à la bouilloire sur la cheminée, il ouvrit légèrement les rideaux en passant près de la fenêtre. Il neigeait encore mais durant cette fraction de seconde, un rayon de lumière traversa la chambre.

Il était surpris de découvrir que le ciel noir avait déjà une lueur de blanc lacté.

« Regardez tous ! » Cria Roland en ouvrant entièrement le rideau. Il alarma la foule avec son cri, qui se précipita à la fenêtre pour confirmer ses dires. Ils découvrirent la faible lueur dans le ciel, réalisant qu’une nouvelle journée avait commencé sans même s’en rendre compte.

Et alors, en plus d’Anna, Nana subit la Morsure Démoniaque sans aucune souffrance.

*

Roland retourna à sa chambre et découvrit que deux personnes l’attendaient.

Nightingale et Wendy.

Sur leur visage ne se trouvait aucune trace de fatigue, uniquement de l’excitation.

« Vous avez pu confirmer que la ‘date’ de Nana est aujourd’hui – non, la nuit dernière ? » demanda immédiatement Roland.

« Oui, mais les turbulences étaient très subtiles, je n’aurais jamais pensé qu’il s’agissait du moment critique de la morsure, » répondit Nightingale avec certitude, « Votre Altesse, vos hypothèses sont correctes ! Tant que nous relâchons notre magie, nos pouvoirs s’amélioreront et la souffrance éprouvée par notre corps sera amoindrie. Si nous nous entrainons quotidiennement, toutes les Sorcières auront de grandes chances de survivre à leur Baptême ! »

« Dans tout le Royaume de Graycastle, nous pouvons utiliser nos pouvoirs que dans votre territoire. En un certain sens, Border Town est notre Montagne Sacrée, » continua Wendy, « Je vous supplie de répandre l’information aussi vite que possible afin que plus de nos soeurs arrivent dans ce sanctuaire. Je pense que chacune d’entre elles vous seront utiles. »

« C’étaient mes intentions depuis le début, » confirma Roland. « A la fin des Mois des Démons, les personnes ordinaires et les Sorcières auront gagné un certain degré de compréhension les uns envers les autres. J’arrangerai à ce moment-là des personnes pour faire passer le message – mais uniquement sous forme de rumeurs. Vous devez comprendre, je ne peux pas activement lancer une campagne de recrutement de Sorcières, sinon le territoire sombrera dans le chaos, » après une courte pause, il continua, « Je ne pourrai recruter activement des Sorcières que lors de l’éradication de l’Eglise, ou si j’accède au trône. »

« La meilleure option est de vous aider à accéder au trône, » déclara Wendy. Elle s’agenouilla sans aucune hésitation et récita son serment d’allégeance. Roland pouvait clairement voir la maladresse de ses mouvements, mais elle semblait s’être décidée sous l’impulsion du moment. Il ne se souciait guère de tous ces détails, il la traita exactement de la même manière que lors du serment d’allégeance de Nightingale.

Après que son plaidoyer soit fini, Wendy se tourna vers Nightingale et demanda, « Comment était ma performance ? »

Cette dernière afficha un sourire et dit, « Ça peut passer. »

Roland secoua la tête impuissamment, « Vous deux devriez aller au lit tôt, vous n’avez pas fermé les yeux de la nuit. »

« Votre Altesse, j’ai une requête, » l’interrompit Wendy, qui s’agenouilla de nouveau alors qu’elle venait de se lever.

« Parlez librement, » Roland rangea son sourire et prit un ton sérieux. L’agissement de cette dernière montrait clairement qu’elle avait quelque chose d’important à discuter.

Contre toute attende, Wendy lui annonça, « Je veux, une fois de plus, retourner au campement de l’Association de Coopération entre Sorcières. »

« Wendy ! » cria Nightingale qui lui fit les yeux ronds, mais elle pouvait voir dans les yeux de Wendy sa résolution et son courage.

« Je ne sais pas si elles ont réussi à trouver la Montagne Sacrée, peut-être que oui, peut-être que non. J’espère juste que vous m’autoriserez à aller dans les Montagnes Impraticables à la fin des Mois des Démons. Si Cara ne réussit pas à trouver la Montagne Sacrée, elles reviendront au campement dans les montagnes. »

« Vous serez en danger, » Roland fronça les sourcils, « Votre meneur vous a attaqué en dépit de votre longue amitié. »

« Si elle voulait vraiment me tuer, je serais déjà morte, » dit Wendy. « Elle a invoqué son serpent magique ‘Douleur’ au lieu de ‘Mort.’ Je ne sais pas combien reviendront avec moi, ou si quiconque me croira, mais je veux au moins délivrer ce message important à nos sœurs. Tant qu’elles peuvent catalyser leur magie tous les jours, elles n’auront plus à souffrir de cette terrible douleur. » Sa voix s’adoucit grandement, « Votre Altesse, aussi longtemps que vous traiterez les Sorcières avec gentillesse, ma vie sera votre, je n’oserai pas la jeter aussi facilement. Je saurai me protéger, veuillez agréer à ma requête. »

Roland resta silencieux et réfléchit, en termes de sécurité, je devrais refuser sa requête. Mais sa requête porte une autre signification – si je lui donne la chance de sauver plus de Sorcières, elle suivra tous mes ordres sans prendre en compte les risques encourus. Mais si je lui refuse, elle suivra peut-être mes ordres, sauf que je perdrai une occasion de gagner le soutien de plusieurs Sorcières. Et elle portera à jamais une cicatrice dans son cœur.

« Je vous le permets, » Roland hocha de la tête, « Mais vous attendrez deux mois jusqu’à la fin des Mois des Démons. Vous ne voyagerez pas non plus toute seule, Eclaire partira avec vous. Je vous donnerai aussi des fusils pour votre protection ainsi qu’une … Pierre de Rétribution de Dieu. Eclaire vous soutiendra de loin, tandis que vous porterez la pierre durant votre entretien avec Cara, elle ou tout autre pouvoir ne vous blessera pas. »

« Votre Altesse, veuillez me laisser partir avec elle ! » plaida Nightingale.

« Non, Veronica. La sécurité de Son Altesse est plus importante que la mienne. Il est l’espoir de toutes les Sorcières, » Wendy refusa en secouant la tête puis rit, « Prends soin de lui. »

 

Si vous appréciez la traduction, ou que vous voulez lire quelques chapitres en avance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

9 commentaires sur “RTW Chapitre 79 – Réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s