RTW Chapitre 81 – Entrainement à l’Artillerie

Traducteur : JetonS

Adapt : Saulot
Check : Saulot & Naos


 

rtw

 

Chaque jour, le groupe de Van’er s’entrainait pendant deux ou trois heures avec la nouvelle arme. Après son entrainement, Van’er retournait au mur pour reprendre sa longue et ennuyante ronde de nuit. Un des locataires du dortoir de Van’er s’était inscrit à l’escouade des fusiliers, il avait à présent un fusil flambant neuf et se tenait derrière lui pour lui montrer son arme. Si la discipline n’interdisait pas l’utilisation des poings pour les affaires personnelles, Van’er aurait déjà cousu cette bouche trop bruyante.

Van’er fut de nouveau rempli de doutes.

Ils ont rejoint l’escouade des fusiliers il y a quelques jours. Ils s’entrainent déjà contre des bêtes démoniaques, et à propos de notre équipe d’artillerie ? Nous ne sommes même pas autorisés à tirer. Les canons sont lourds, impossible de les transporter au mur.

Au-dessus du mur, il pouvait distinguer une foule de personnes marcher de paire en paire. D’habitude les soldats couraient sur le mur. Même si le mur était raide et incliné, c’était toujours mieux que d’interférer avec les mouvements de ses alliés. Quant aux canons … les deux roues étaient trop larges pour le haut du mur, utiliser un canon pour tirer vers le bas ne semblait pas très pratique.

 

Se pourrait-il que … ce canon n’est pas destiné à combattre les bêtes démoniaques ?

Le prochain exercice confirma sa conjecture.

Iron Axe amena les quatre équipes d’artillerie à la rivière. Van’er découvrit à sa grande surprise un grand ‘navire’ ! Non … Il n’était pas sûr de pouvoir l’appeler un navire. La coque semblait être faite des mêmes pierres grises utilisées pour la construction du mur. Quant aux dimensions, le navire était large mais court. En plus des deux mâts, existait-il un autre navire similaire ? A ce sujet, lui et ses coéquipiers eurent une discussion animée.

« C’est clairement un pont flottant, » le premier à arriver à une conclusion fut Jop, qui faisait partie de l’équipe d’escorte lors des transports de minerais à Longsong Stronghold. Grâce à ses nombreux voyages, il se croyait souvent bien informé. « Ils ont construit le pont en large pour rendre le machin plus stable ! Durant mes voyages au sud, j’en ai vu beaucoup. Si c’est un bateau, comment feront-ils pour le manœuvrer avec le vent ? La rivière est trop large pour traverser à gué, et il y a dix ans, l’ancien pont a été détruit par des inondations. Ils vont remplacer cet ancien pont par un pont flottant. Ils les placeront côte à côte et les relieront d’une chaine en fer pour stabiliser le tout ! »

« Tu n’es jamais allé plus loin que Longsong Stronghold, et pourtant tu te crois intelligent, » Rodney ricana, « Si c’était un pont, pourquoi y aurait-il deux mâts ? Pour faciliter sa destruction par le vent ? »

« Et quand tu regardes à l’arrière, tu ne vois pas les roues de gouvernail ? Les ponts n’en ont pas besoin, » Nelson consolida le point de vue de Rodney. Ces deux frères saisissaient la moindre opportunité pour s’acharner sur les autres, « Et jette un coup d’œil au bâtiment entre les deux mâts, tu ne crois pas qu’il ressemble à une cabine ? Ce n’est pas encore fini par contre. C’est un bateau, sans aucun doute. »

Pour Van’er, cette discussion était dénuée d’intérêt, il ne se souciait que de l’objet de son prochain entrainement. A sa grande chance, il eut la réponse quand Iron Axe leur demanda de diriger les chevaux tirant le canon vers la Petite Ville – oui, il s’agissait du nom du navire, nommé personnellement par Son Altesse. Aux paroles d’Iron Axe, le visage de Jop se raidit, tandis que les deux frères affichèrent une expression triomphante sur leur visage. Puis ils commencèrent à amener le canon sur le pont du navire.

Sur le pont se trouvaient deux groupes de poteaux, chaque groupe était constitué de quatre poteaux. Chaque poteau était situé au milieu du pont, un groupe après l’autre. Leur présence signifiait apparemment que le navire pouvait supporter deux canons.

Van’er était maintenant sûr qu’il n’aurait pas à combattre les bêtes démoniaques – la Rivière Chishui coulait du nord vers le sud, et ne traversait pas grande forêt infestée de bêtes démoniaques.

Lorsqu’ils mirent les pieds pour la première fois sur le navire, ils découvrirent l’incroyable stabilité du navire. Bien que les courants n’étaient pas faibles autour de la coque, le navire ne bougeait pas. Ils avaient l’impression de se tenir sur un sol solide. Il n’y avait qu’à l’arrivée des chevaux qu’ils sentirent une petite oscillation.

Van’er remarqua aussi que lorsqu’une équipe finissait leurs préparations au tir, Iron Axe notait le temps et l’écrivait sur un bout de papier. Van’er vit qu’il n’y avait que deux places pour les canons, il était clair que les plus rapides d’entre eux gagneraient une place sur le navire. Van’er fit passer le message discrètement au reste de son groupe, ce qui leur remonta le moral à bloc, tout le monde fournissait au moins dix pourcents d’effort en plus. S’ils n’étaient pas choisis pour faire partie de l’artillerie, ils perdraient la face, mais plus important encore, ils n’auraient pas une augmentation de salaire !

Van’er dut attendre le septième jour, mais il reçut finalement sa première démonstration de tir.

Ce jour-là, Son Altesse Royale le Prince assistait aussi à la scène, observant les exercices d’artillerie. Le groupe de quatre marchait d’une poitrine bombée et prenait de grands pas.

Grâce aux entrainements, le groupe était devenu familier avec l’armement du canon. Il ne prit pas longtemps avant que le premier tir fût tiré par l’équipe de Van’er.

C’était la première fois qu’il admirait la puissance du canon. D’un rugissement tonitruant, le boulet de canon vola et atterrit cinq cents mètres plus loin dans la neige, soulevant un écran de neige et de boue. Le boulet ne s’arrêta pas là, il rebondit plusieurs fois dans l’air. Avec ses yeux, il était impossible pour Van’er de suivre le boulet de fer.

A cette vue, Van’er se demanda comme le Prince avait réussi à créer une arme aussi terrifiante. Si vous receviez l’attaque de l’artillerie, même avec une armure complète, je crains que vous ne feriez pas long feu.

 

Une graduation de 0, 5, 10, 25 et 30 se trouvait à l’extrémité du canon, où le chariot était connecté. Van’er voyait très bien ces graduations, mais il ne comprenait pas leur utilisation, mais tant qu’il suivait les instructions, tout se passerait bien. Iron Axe cria, « Tirez d’un angle de 5 ! » Jop était le plus costaud de l’équipe de Van’er. Il prit une baguette, l’inséra dans le frein de bouche, attendit que ses coéquipiers ouvrent le crochet qui tenait le canon droit, et inclina le canon vers le haut jusqu’à ce que les graduations affichent 5 avant de refermer le crochet.

Le canon, qui était auparavant pointé vers le bas, pointait maintenant un peu vers le ciel. Les graduations définissaient la hauteur pointée par le canon.

Quand tout fut prêt, chaque groupe tira un coup de plus avec le nouvel angle, après chaque tir, la distance était mesurée.

Van’er comprit peu à peu les intentions du Prince.

Il notait la distance de chaque tir, et plus l’angle du canon était élevé, plus loin le boulet volait.

C’était le champ d’expertise de Van’er, plus il visait haut avec un arc, plus loin la flèche allait. Plus l’angle était petit, plus tôt la flèche touchait le sol. Il ne pensait pas que le même principe s’appliquait aux canons, la distance parcourue était bien plus grande. Il eut soudainement un éclair de génie. Si le boulet en fer allait de plus en plus vite, était-il possible qu’il ne s’arrête jamais ?

*

A la Rivière Chishui, Petite Ville était aussi testée.

Wendy était le moteur du navire, le personnel devait être absolument digne de confiance. Roland sélectionna un panel de personnes qui connaissaient déjà l’existence des Sorcières. Carter devint le capitaine, le timonier fut Brian, les marins responsables des voiles furent les subordonnés de Carter, et le travail de correspondant alla à Titus Pyne, le père de Nana. Ces personnes avaient souvent affaire aux Sorcières, ils n’avaient plus ces préjudices à propos d’elles, aucun problème ne surviendrait. Dans le cas de Sir Pyne, il était inutile de dire qu’il ne poserait aucun problème, sa propre fille était une Sorcière.

Si vous appréciez la traduction, ou que vous voulez lire quelques chapitres en avance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

9 commentaires sur “RTW Chapitre 81 – Entrainement à l’Artillerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s