RTW Chapitre 97 – Nouvelles Sorcières, Nouveaux Pouvoirs (Partie I)

Traducteur : JetonS

Adapt : Saulot
Check : Saulot


 

rtw

 

Quand Roland entra dans son bureau, il fut surpris de découvrir que celle qui l’attendait n’était non pas Nightingale, mais Wendy.

« Que s’est-il passé ? » Il se versa un verre d’eau chaude, « Où est Nightingale ? »

« Elle est allée chercher nos sœurs. »

« Ah bon, » Roland, avec le verre levé, prêt à boire, sentit que quelque chose n’allait pas, « Attendez un instant. Quelles sœurs ? »

« Nos sœurs de l’Association de Coopération entre Sorcières, elles sont venues à Border Town, » répondit Wendy.

« Elles ne sont pas occupées à chercher la Montagne Sacrée ? »

Il sauta vigoureusement, « Combien sont-elles ? Celle qui voulait tuer Nightingale … Je crois qu’elle s’appelait Cara, elle vient aussi ? »

« Non, Votre Altesse … Elles n’ont pas réussi à trouver la Montagne Sacrée. Quand elles posèrent les pieds sur les terres sauvages, elles furent attaquées par de terribles monstres, seules sept sœurs survécurent. » Wendy rapporta les paroles de Flore, puis elle s’inclina pour s’excuser, « Vous dormiez, veuillez nous pardonner notre décision arbitraire. Nightingale et Eclaire sont parties les chercher. »

« Non, » dit Roland en refusant ses excuses, « Vous savez déjà que je ne vous blâmerai pas pour votre décision. Quels sont leurs pouvoirs ? »

« Je ne sais pas, mais Flore nous a dit qu’elles ne sont pas aptes au combat, peut-être que … » hésita Wendy, « Elles ne vous seront pas très utiles. »

Inaptes au combat ? Le cœur de Roland se remplit d’espérances, les Pierres de Rétribution de Dieu et la distance restreinte des pouvoirs de Sorcières limitent déjà leurs capacités au combat. La production était leur point fort. S’il existait une Sorcière capable de produire du plastique, je serais capable de résoudre tous les problèmes de technologie de traitement brut. Je mettrais directement les pieds sur une ère de production mécanique. S’il y avait une Sorcière capable de produire de l’électricité, je pourrais tourner la nuit en jour dans Border Town. Si le prochain Roi se mariait avec une Sorcière, elles nous mèneraient au summum de notre vie. Nous pourrions alors reproduire les quatre modernisations de Deng Xiaoping. Rien qu’à la pensée de ces possibilités, je suis tout excité.

 

« Votre Altesse, si vous n’avez pas besoin d’elles … » Peut-être que le silence était trop oppressant pour Wendy, elle commença à s’inquiéter et à murmurer.

« Non, comment est-ce possible, » dit Roland, l’interrompant dans ses mots, « J’accepterai autant de Sorcières qu’il le faudra. »

Peu après le coucher du soleil, Nightingale revint saine et sauve avec les dernières sœurs de l’Association de Coopération entre Sorcières. Roland, qui les attendait déjà, avait préparé un somptueux diner dans la Grande Salle du Château, essayant d’effacer tous les mauvais souvenirs de leur voyage.

Les Sorcières étaient bien évidemment affamées, mais c’était la première fois qu’elle dinaient dans un environnement aussi grandiose, elles agissaient toutes de manière très réservée. Pour plusieurs d’entre elles, c’était la première fois qu’elles rencontraient un seigneur, sans mentionner le fait que ce seigneur était un Prince de ce pays.

Heureusement, en plus de Roland, deux autres Sorcières locales, Anna et Nana étaient présentes pour montrer l’exemple. Sans oublier la vive Eclaire. Elles laissèrent peu à peu tomber leur timidité, et commencèrent à s’amuser au banquet avec de joyeuses conversations.

Roland mâchait un morceau de peau, il regardait pendant ce temps avec plein d’enthousiasme les différents styles de femmes devant lui. Chacune possédait son charme, et chacune était magnifique. C’était un des grands dons de la magie – même avec la technologie et la science du futur, ces Sorcières n’en auraient jamais recours. Même sans chirurgie esthétique, leur apparence était capable de faire tourner toutes les têtes.

Puisque Karl n’avait pas encore fini la construction des nouveaux quartiers pour les Sorcières, la seule possibilité était de les héberger dans le château. Quatre chambres étaient inutilisées au second étage. Roland voulait en placer deux personnes dans les lits simples. Ces grands lits étaient préparés pour la noblesse, ils pouvaient accueillir deux personnes sans aucun souci.

Le Prince attendit la fin du diner avant de poser la question tant attendue – quels étaient leurs pouvoirs.

Tel un loup appâtant des brebis, Nightingale les amena une à une dans un bureau où Roland leur posa des questions spécifiques à propos de leur vie et de leur pouvoir. Il avait l’impression de faire passer un entretien pour un travail. Il nota toutes leurs caractéristiques, il testa aussi leur pouvoir tout en étant protégé par les effets d’une Pierre de Rétribution de Dieu. Lorsque le dernier entretien avec les Sorcières se termina, il prit une profonde inspiration et s’étira le corps. S’il n’avait pas peur de se faire surprendre par Nightingale, qui pourrait l’espionner, il aurait commencé à chantonner ‘Super-Star.’

Il n’y avait aucune Sorcière au pouvoir d’électricité ou de fabrication de matériaux, ce qui aurait boosté la vitesse de modernisation de la ville, mais ce groupe de Sorcières avait apporté à Roland son lot suffisant de surprises.

La première et la plus importante d’entre elles était la Sorcière appelée Flore.

Il étala tous les dossiers sur sa table et prit la sienne dans les mains.

Avant son Baptême, Flore ne pouvait qu’augmenter la vitesse de croissance des plantes et des fruits. Mais après son Baptême, son pouvoir s’était perfectionné, en dehors de contrôler la croissance des plantes, elle pouvait aussi les manipuler.

Ce pouvoir pouvait améliorer la qualité des fruits et des graines, améliorant ainsi la récole et les effets des herbes. Son pouvoir pouvait aussi altérer les caractéristiques et traits des plantes.

Selon son explication, si elle infusait sa magie dans une plante, elle était capable de faire pousser des feuilles vertes sur une branche morte. Si elle infusait sa magie dans des herbes, elle pouvait les enrouler autour des pieds de ses ennemis pour les piéger. La chose la plus remarquable était qu’elle pouvait fusionner avec un arbre.

Le seul inconvénient était que plus la plante était grosse, plus elle dépensait de magie pour la manipuler. Elle préférait de loin utiliser des herbes sauvages durant les combats. Les effets se montraient rapidement tout en ayant un bas coût d’utilisation.

La portée de son pouvoir, même à travers des corps physiques telles que la terre, était autour de cinq mètres.

Il ne faisait aucun doute que le nom et la couleur verte de ses cheveux s’assimilaient bien à son pouvoir. Elle aiderait grandement à améliorer l’agriculture. Son importance était significative aux yeux de Roland, une bonne industrialisation nécessitait une grande population, et une grande population nécessitait un apport adéquat de nourriture. C’était possible à obtenir à travers la production ou le commerce. Si la production n’était pas suffisante, la plupart des ressources humaines iraient travailler dans les champs. Tandis que pour le commerce, les échanges ne seraient pas stables à cause des capacités de transport de cette époque.

Maintenant qu’il avait mis la main sur un druide, Roland espérait l’utiliser pour minimiser le nombre d’agriculteurs tout en nourrissant une grande population industrielle, accélérant le processus d’industrialisation de son territoire.

Par conséquent, dans le futur, il la laisserait s’entrainer en améliorant la qualité des graines de blé et d’orge afin que la récolte soit plus abondante. Tant qu’elle augmentait la production rien qu’un peu, les résultats s’en feraient ressentir sur le territoire dans sa globalité. En addition, Roland avait entendu que les Fjords avaient de la nourriture assez singulière. Selon la description d’Eclaire, ils avaient des patates et du maïs. Si ces rumeurs étaient avérées, introduire ces deux aliments était ses plus hautes priorités. Le blé n’était pas un condiment assez rentable.

Roland écrivit avec attention ses futurs projets, puis mit de côté les données de Flore, puis il prit la deuxième feuille sur la table.

La seconde Sorcière avec qui il s’était entretenu s’appelait Scroll, elle était la plus vieille des sept survivantes, cette année, elle approchait de la quarantaine.

C’était un âge difficilement atteignable par une Sorcière. Plus elles vieillissaient, moins elles réussissaient à résister à la Morsure Démoniaque. Mais quand elle décrivit son pouvoir, Roland comprit immédiatement la raison pour laquelle elle avait réussi à atteindre cet âge.

Son pouvoir primaire était d’avoir une très bonne mémoire. Sa mémoire était tellement bonne qu’elle n’oubliait jamais rien. Le jour de son Baptême, elle avait développé une branche intéressante de son pouvoir. Elle lisait des livres et pendant une courte période de temps, les copiait. Roland nomma son pouvoir, ‘L’illusion d’un livre.’

Elle utilisait son pouvoir primaire tout le temps, Scroll passait chaque Eveil sans aucun souci. C’était aussi la raison pour laquelle elle était, malgré qu’elle vienne d’une famille pauvre, très cultivée. Ce pouvoir mettait en valeur ses capacités d’apprentissage, spécialement pour les exercices de mémoire où on devait se souvenir d’importants textes. Jeter un sort avec sa branche de magie était très taxant au niveau physique, la durée de la création du livre était dépendante de la magie qu’il restait dans son corps. Elle pouvait utiliser sa magie pendant au plus un ou deux heures.

Il ne faisait aucun doute que Scroll était née pour être une enseignante. Dans le futur, s’il voulait réévaluer l’éducation de la population, elle serait une enseignante polyvalente. Bien… Pour l’instant, pensa Roland, son pouvoir n’offre aucune possibilité d’entrainement. Il mit son dossier de côté tout en réfléchissant, quand j’aurai du temps libre, j’écrirai quelques leçons de mathématiques et physiques basiques pour lui apprendre. Avec le temps, elle illuminera le secteur éducatif.

 


Si vous appréciez la traduction, ou que vous voulez lire quelques chapitres en avance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

 

Publicités

Un commentaire sur “RTW Chapitre 97 – Nouvelles Sorcières, Nouveaux Pouvoirs (Partie I)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s