RTW Chapitre 98 – Nouvelles Sorcières, Nouveaux Pouvoirs (Partie II)

Traducteur : JetonS

Adapt : Saulot
Check : Saulot


 

rtw

 

Le nom de la troisième Sorcière était Colibri. Elle était petite, tout comme l’indiquait son nom. Lorsqu’il lui avait demandé de lui montrer sou pouvoir, elle avait été beaucoup plus timide que les autres Sorcières. Elle venait de passer son Baptême, elle avait des fossettes symétriques sur ses joues, des contours délicats et une voix douce. Pour résumer, elle était très mignonne.

Son pouvoir était d’alléger un objet. Quand elle infusait sa magie dans un objet, sa masse s’en retrouverait réduite. D’après elle, la masse approchait de zéro. Roland laissa à Colibri le soin de démontrer son pouvoir sur sa propre tasse, qui flotta par la suite dans les airs – en d’autres mots, sa masse se rapprochait de celle de l’air. Bien sûr, aux yeux des personnes de ce monde, l’air n’avait pas de masse.

C’était grâce à elle que l’Association de Coopération entre Sorcières avait réussi à traverser les Montagnes Impraticables. Avec l’aide de cette jeune Sorcière, les sacs remplis de blé et de poissons séchés étaient faciles à porter. Seule une poignée de personnes transportaient les matériaux, ce qui réduisaient significativement les soucis avec la logistique.

Colibri était une adulte, mais elle n’avait encore exploré aucune branche secondaire de magie. Pour lancer ses sorts, elle devait être en contact avec ses cibles, de plus, seules les cibles inanimées étaient affectées par sa magie. Plus l’objet était lourd, plus elle prenait longtemps à transformer sa masse et plus de magie elle consommait. Cependant, une fois la conversion terminée, la masse ne changeait pas pendant plusieurs heures.

Ce pouvoir semblait très approprié pour l’industrie du transport, et pourrait s’avérer très utile dans la guerre à venir. Mais il y avait encore trop de facteurs incertains, son pouvoir avait besoin d’être affiné et compris de fond en comble.

Roland écrivit sur le bas du parchemin, apprendre à contrôler le flux de magie, en s’entrainant avec différentes masses de pierre, pour déterminer précisément la période effective de magie.

Il écrivit trois programmes d’entrainement puis ordonna à ses servants d’allumer une autre bougie pour éclairer la pièce. Mais même avec cette bougie et ses vagues de lumière orangée, la lecture et l’écriture restaient fatigantes pour les yeux.

Roland bâilla et prit le parchemin avec les informations sur la quatrième Sorcière.

La quatrième avait un nom de famille rare, son nom entier était Soraya Zoen. Elle venait d’une famille de marchand de Graycastle, possédait de courtes bouclettes marronnes et une paire d’yeux gracieuses. Sur son nez se trouvait de petites taches de rousseur qui ne détruisaient pas sa beauté, non, elles lui donnaient une touche unique de jeunesse.

Elle avait dix-neuf ans et son pouvoir était aussi très spécial. Elle pouvait peindre un tableau de tout ce qu’elle voyait ou qu’elle pouvait imaginer. Son ‘Stylo Magique’ provenant de sa branche secondaire, elle pouvait peindre sans peinture et sans papier, comme si elle créait une image photo-réaliste.

Son pouvoir était telle une caméra, aux possibilités infinies. Quant à son entrainement, il avait l’intention de la laisser peindre tous les jours.

Puis, il prit dans ses mains le prochain parchemin.

La cinquième Sorcière s’appelait Echo, une femme du sud extrême. Elle était grande, avait la peau bronzée, ses yeux et nez étaient typiques des gens du sud, tandis que le tout lui donnait une apparence très exotique. Selon ses dires, depuis son Eveil, elle était capable d’imiter n’importe quel cri d’animaux. A son Baptême, ses imitations s’étaient affinées et sa voix était devenue plus charmante. Elle n’avait encore développé aucune branche secondaire.

Roland décida de nommer son pouvoir, ‘Résonnance Enchantée.’ Quant à son utilité sur la longue durée, il n’avait aucune idée de quoi en faire, même pour son entrainement, il n’avait pas grand-chose à proposer … Elle devrait crier autant qu’elle le voudrait avec sa voix.

La sixième Sorcière s’appelait Lily, elle n’avait que seize ans. Ses cheveux étaient coiffés en double queue de cheval, son visage ressemblait à celle d’une poupée. Son visage était dénué d’expression lorsqu’elle parlait avec Roland. Son pouvoir pouvait empêcher la nourriture de pourrir, elle ne s’était réveillée qu’un an auparavant, mais elle était celle qui était la plus indispensable à l’Association de Coopération entre Sorcières – sans son pouvoir de préservation, beaucoup de nourriture serait devenu immangeable. Lily et Colibri ajoutaient une puissance non négligeable à sa force logistique.

Quant à la façon dont elle gardait sa nourriture fraiche, Roland devait encore confirmer si elle tuait les bactéries ou si elle les préservait d’une autre façon. Roland décida de la laisser s’entrainer sur toute sorte de viandes et de fruits. Il était aussi nécessaire de confirmer la puissance de sa magie, à savoir sa durée effective.

Il se massa le cou et rassembla les informations sur les six Sorcières avant de les mettre de côté. Il n’y avait plus qu’un seul dossier sur la table.

Derrière Flore, elle était celle qui avait le plus surpris Roland.

La septième Sorcière, Diane.

Elle fut très nerveuse lors de son entrée au bureau, Nightingale dut même venir pour la réconforter un moment. Nightingale en profita pour lui chuchoter la raison de sa nervosité.

Même si son pouvoir était encore un mystère, son pouvoir avait la plus mauvaise réputation au sein de l’Association de Coopération entre Sorcières. Son pouvoir était presque inutile, et pouvait facilement être remplacé par des mains humaines. Couplé avec le fait qu’elle se faisait souvent crier dessus par Cara, elle était devenue très timide, elle craignait que si Roland trouvait son pouvoir inutile, il la bannirait de Border Town.

Son pouvoir principal était de magnétiser un objet, avant son Baptême, elle ne pouvait magnétiser que les objets métalliques, mais depuis, elle pouvait magnétiser n’importe quel objet qu’elle touchait. Elle n’avait encore aucune branche secondaire, et le processus de magnétisation était extrêmement lent. D’après elle, elle prenait une demie journée pour magnétiser une pierre carrée de la taille d’un pied.

Ce pouvoir n’avait pas grande utilité dans l’Association de Coopération entre Sorcières. L’aimant ne leur était pas inconnu, chaque grand vaisseau qui traversait les mers était équipé d’un compas à pointe sèche, ils s’en servaient pour s’orienter. Au contraire, les objets magnétiques causaient des problèmes, par exemple, un pot métallique allégé par Colibri volait toujours en direction des objets magnétisés, Cara lui avait même interdit d’utiliser son pouvoir.

Mais pour Roland, cette fille taciturne était un don du ciel.

Elle était aussi la raison pour laquelle il voulait chantonner ‘Super-star’ – y avait-il plus approprié pour la décrire que les paroles, ‘Tu es électrique, Tu es ma lumière’ ?

Magnétisme électrique, électromagnétisme étaient des connaissances incontournables pour n’importe quel fana de technologie. Il remercia dans son cœur Faraday, Gauss, Ampère et Maxwell. Avec l’électricité, venait la lumière. Peut-être qu’il n’en avait plus très longtemps, jusqu’au prochain miracle de Border Town.

Une Sorcière à qui on interdisait l’utilisation du pouvoir mais qui avait survécu ces Morsures Démoniaques possédait une très forte estime de soi. Du moins, elle désirait vivre plus que n’importe qui. Roland remercia les cieux de son arrivée récente à l’Association de Coopération entre Sorcières, ou les prochaines années auraient été un véritable carnage sous le règne de Cara.

Avec plein d’enthousiasme, il écrivit, Dans les prochains jours, Diane devra magnétiser une grande variété d’objets pour s’entrainer, et déterminer la relation entre la consommation de magie et la taille de l’objet magnétisé.

En plus de ces sept nouvelles Sorcières, l’équipe de Sorcières de Roland s’était élargie à douze membres. Après tous ces exemples, Roland avait déjà une certaine compréhension de la magie. Leur classification des Sorcières aptes ou inaptes au combat n’était pas raisonnable. Roland préférait diviser les caractéristiques ses pouvoirs. Pour résumer, le pouvoir d’une Sorcière était divisé en trois catégories.

La première catégorie était l’auto-renforcement. Ce pouvoir était rare, et seule Scroll appartenait à cette catégorie. Sous les effets des Pierres de Rétribution de Dieu, elle ne perdait pas sa mémoire extraordinaire.

La deuxième catégorie était la magie d’invocation. Anna, Nightingale, Nana, Eclaire, Wendy, Flore, Soraya, Echo et Lily appartenaient à cette catégorie. Les caractéristiques de la magie étaient observables hors de leur corps – et l’effet de la magie ne dépassait jamais les cinq mètres. Les Sorcières sous cette catégorie perdait leur pouvoir avec une Pierre de Rétribution de Dieu, une fois la pierre à portée de la Sorcière, les effets magiques disparaissaient. Cependant, au cas où ce pouvoir était utilisé avant son arrêt, les résultats étaient permanents et irréversibles.

La troisième catégorie était la magie d’attachement. Seules Colibri et Diane faisaient partie de cette catégorie. Leur magie se manifestait par un contact direct avec la cible. Le processus de conversion était lent, et la consommation de magie importante, et une Pierre de Rétribution de Dieu était efficace lors du lancement du sort. Cependant, une fois la conversion terminée, les propriétés étaient irréversibles, les objets transformés gardaient leurs propriétés même sous la zone de suppression d’une Pierre de Rétribution de Dieu. Combien de temps l’enchantement prenait effet dépendait de la quantité de magie dépensé et de la taille de l’objet.

Très probablement, c’est aussi la raison pour laquelle les Pierres de Rétribution de Dieu sont incapables de bloquer le flux naturel de magie durant une Morsure Démoniaque, pensa-t-il, la pierre n’affecte pas le flux de magie interne, elle n’affecte que la transformation de la magie. En d’autres termes, elle affecte les flux externes et non internes.

Roland posa l’encrier et se frotta les yeux. Il allait devenir très occupé dans le futur.

 


Si vous appréciez la traduction, ou que vous voulez lire quelques chapitres en avance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

 

Publicités

Un commentaire sur “RTW Chapitre 98 – Nouvelles Sorcières, Nouveaux Pouvoirs (Partie II)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s