Galactic Dark Net 11 : La Jeune Diablesse

Traducteur: TraducteurFou
Check: [      ]


 

Si une belle et si charmante demoiselle devait tomber sous vos yeux, ne chercheriez-vous pas à la rattraper ? Sans mentionner le fait qu’Han n’était pas un tant soit peu impotent, il est évident qu’il ne la laisserait pas tomber sans rien faire.

Han ne dit pas un mot, mais au contraire, attrapa la fille aux cheveux blonds par la main, et l’attira vers lui.

Accident ou pas accident, Han était un peu nerveux et usa un peu trop de force. La fille arriva dans ses bras lui faisant sentir deux pêches très moelleuses. Han ne pouvait pas nier, que c’était plus sympa.

Si vous pouviez le voir, vous verriez des éclairs entre Han et la fille. Il y avait vraiment eu des éclairs dès le moment où Han attrapa sa main. Quand leurs peaux se touchèrent, des éclairs bleus apparurent au bout de leurs doigts. Bien sûr, Han ne sentit rien, donc il n’y réfléchit pas trop.

Han avait une chance de regarder le beau visage de la jeune fille de très près, l’admirant comme une œuvre d’art. Il y avait des filles mignonnes partout, mais celle-ci s’avérait beaucoup trop parfaite. Elle avait des lèvres boudeuses, pas trop grandes ni trop petites, ses sourcils n’étaient pas trop longs ni trop courts, aucune modification de son visage même minime n’était nécessaire, car elle ressemblait réellement à un ange venu sur terre. Même la longueur de ses cheveux était parfaite. Une fille aussi charmante ne devrait exister que dans
un animé…

Pour être honnête, la fille était un peu bizarre, revêtue complètement de vêtements en cuir de la tête aux pieds, avec seulement son visage et ses deux mains découverts. Han pensa en lui-même qu’elle serait vraiment ravissante, si elle portait une robe pour montrer son corps parfait.

Han secoua la tête pour stopper ses pensées perverses. Il pouvait sentir que le corps de la fille était glacial, la porter donnait la même sensation que de porter un iceberg.

« Elle est probablement malade. » Han prit rapidement la main de la jeune fille et pressa le bouton ‘retour’ avec elle.

Shua~

Tandis que Han retrouvait la vue, il nota qu’il y avait un grand nombre de regards fixés sur eux. À cause des yeux fixés sur lui alors qu’il serrait contre lui cette beauté, il devina que les gens l’accusaient d’actions perverses.

Han n’était pas un gentleman, mais il n’était pas stupide. Même s’il ne se préoccupait pas des rumeurs, si les gens commençaient à parler du fait que la fille était avec un homme, cela risquait d’endommager sa réputation.

Pensant à ça, il déposa la jeune fille sur la place centrale, fit demi-tour et quitta comme si rien n’était arrivé. Après tout, les gens pouvaient ressentir la douleur dans le monde virtuel mais ils ne pouvaient pas mourir. Han savait que la fille allait se réveiller après un peu de repos.

Après avoir trouvé comment retourner dans le monde réel, Han se dirigea vers le téléporteur qui était en direction du soleil. Il regarda brièvement derrière lui vers le sombre écran virtuel qui se trouvait au-dessus de la jeune fille inconsciente.

« Son nom est Ye Weiwei. Hmph, son nom est également très adorable. » Pensa Han en souriant fugitivement.

……

« My Lady. »

« My Lady. »

Après plusieurs répétitions, la jeune fille à l’intérieur de la capsule se réveilla finalement.
C’était la fille qu’Han venait juste de sauver.

Même chez elle, elle portait des vêtements de cuir et une paire de gants. La personne qui l’avait réveillée était un vieux serviteur chauve qui avait une barbichette blanche.

« Ne m’aide pas. » Han avait raison, Ye Weiwei avait bien une personnalité de garçon manqué têtu. Quand elle vit le serviteur venir l’aider à se lever elle déclina immédiatement.

En premier elle vérifia deux fois de suite qu’elle avait bien enfilé ses gants, et vit qu’ils étaient bien mis sur ses mains. Elle attrapa ensuite les deux côtés de la capsule et sortit lentement. On voyait que porter des gants était quelque chose de relativement important pour elle.

« Je me suis évanouie ? » Demanda Ye Weiwei au vieux serviteur.

« L’océan était extrêmement glacial, et My Lady ne voulait pas utiliser la foudre pour protéger son corps donc elle s’est évanouie. Heureusement un jeune monsieur vous a sauvé, et My Lady a réussi à passer le quatrième point de contrôle, et ainsi obtenu un score de 90 points.

Ses adorables sourcils se froncèrent. Elle soupira légèrement et dit, « Il a dû être gravement blessé à cause de moi. C’est son mauvais karma, qui lui a demandé de m’aider. Il le mérite. »

Le serviteur sourit, « My Lady, bien que le jeune monsieur ait ressenti le courant électrique quand il vous a touché la main, il n’a rien eu. »

Ye Weiwei fut surprise pendant une seconde, mais dit froidement ; « C’est impossible, tu n’as pas à me mentir. Je ne vais pas me sentir mal pour avoir blessé quelqu’un. »

Le serviteur répliqua encore une fois avec sincérité, « C’est actuellement la vérité, et My Lady s’était évanouie à un mètre du quatrième point de contrôle, c’était aussi ce jeune monsieur qui tint votre main et poussa le bouton ‘retour’ pour vous, sinon My Lady n’aurait pas été capable d’obtenir les 90 points. »

« Je n’y crois pas ! » Ye Weiwei têtue ordonna, « Montres moi l’enregistrement. »

« Oui My Lady. » Le serviteur fit jouer devant elle l’enregistrement de tout l’incident.

Quand elle vit la main d’Han saisir la sienne et les éclairs bleus en résultant, Ye Weiwei ressentit un plaisir malicieux. Après tout, elle était la fille de la Tempête de Foudre, et le pouvoir qu’elle avait était tout aussi puissant. Personne ne pouvait toucher le corps de Ye Weiwei, que ce soit une femme ou un homme, sinon ils seront blessés par la tempête de foudre qui suit Ye Weiwei.

D’après ce fait, Ye Weiwei était clairement puissante, mais aussi seule. Elle ne pouvait toucher personne, et personne ne pouvait la toucher. C’était une barrière qui ne pouvait pas être brisée. Être une fille aussi intouchable pour le reste de sa vie, était-ce vraiment une bonne chose ?

Ye Weiwei fut pétrifiée, parce qu’elle remarqua que Han avait touché sa main et que rien ne s’était produit. Il prit même sans aucune honte sa main pour presser le bouton ‘retour’ et la ramener à la sécurité. Ce qui était encore plus enrageant c’était, qu’après être revenu à la place centrale, Han l’avait juste posée au sol, et s’était éloigné sans même la regarder une seule fois !

« Quel personnage sans vergogne ! » Hurla une Ye Weiwei rougissante de rage.

Le vieux serviteur était un peu confus, « My Lady, ce jeune monsieur vous a après tout sauvé. Regarder les faits, si ce n’était pas grâce à lui, My Lady n’aurait pas reçu les 90 points. Et s’il ne vous avait pas aidé, il aurait pu continuer à marcher, et même potentiellement obtenir les 150 points, le plus grand nombre. »

« Je ne m’en soucie pas, c’est une personne sans vergogne ! Qui lui a demandé de m’aider ? Est-ce que j’ai l’air d’avoir besoin de l’aide des autres ? » Continua à argumenter Ye Weiwei, le garçon manqué.

« My Lady a un cœur en or. Si My Lady aurait voulu utiliser le gardien de foudre elle n’aurait eu aucune difficulté à marcher la distance entière. Seulement parce que My Lady était généreuse et avait peur que la foudre ne puisse se propager sous l’eau et blesser les autres participants, elle n’a pas utilisé ce pouvoir. »

Le petit garçon manqué frappa légèrement sa queue de cheval, et sortit de la capsule. Ses jambes étaient un peu engourdies mais elle prétendit aller bien, et dit, « Qu’est ce qui ne va pas avec ce type appelé Han Lang ? Son Indice de Pouvoir est seulement de 27 mais il n’a pas peur de ma Tempête de Foudre ? Se peut-il qu’il y ait une machination derrière lui ? »

« Il ne devrait pas avoir de machination, vous ne vous êtes jamais rencontré avant tous les deux. Peut-être que son pouvoir est très bizarre, mais malheureusement en accord avec les règles, nous pouvons seulement connaître son niveau mais pas son type de pouvoir. »

Ye Weiwei renifla, « Résister à Tempête de Foudre, un pouvoir de rang SSS ? Est-ce même possible ? »

Le vieux serviteur répondit en hésitant, « Probablement non, même s’il y a un pouvoir qui peut résister au pouvoir de My Lady, il peut au mieux réduire les dommages mais pas complètement les ignorer. »

« Donc, vérifie cela ! » Ordonna Ye Weiwei, puis elle tourna la tête et quitta la pièce.

Le vieux et loyal serviteur lassa échapper un léger soupir, My Lady était presque parfaite, c’était juste sa personnalité qui était un peu trop indocile.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Galactic Dark Net 11 : La Jeune Diablesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s