Dragon Maken War 8: La Princesse Métisse Dragon-Démon (3)

Traducteur: TraducteurFou
Check: Nekoyashiki-san


Précision de Ducky: Un dragon est un animal, mais aussi un peu plus qu’un animal. Très territorial avec un comportement d’Otaku. Ouai, un être qui peut ravager un pays quand il sort de son entre, et qui a une certaine conscience. Mais considéré comme un animal quand même… (ndc : je voyais pas les Otaku si agressifs que ça moi… ^^)(ndt: je parle du fait que les dragons restent cloîtrés chez eux :p) (Wari: Hikikomori!!)


 

« Non, pas vraiment. Cela me dégoûte presque qu’il n’y ait rien qui se passe. »

Actuellement, l’excavation des ruines de ce site utilisait trois cent soldats de la Garde de la Frontière Ouest.

Parce que le lieu était très dangereux, un large nombre avait été dépêchés. Ils avaient besoin de suffisamment de troupes pour être capable de fouiller les ruines à l’intérieure de la forêt de Balan, qui débordait de monstres.

Cependant, une fois les fouilles entamées, les affrontements avec les monstres étaient presque inexistants. Au pire, seules les patrouilles combattaient des monstres ? Avec trois cent hommes rassemblés au site de fouille, aucun monstre audacieux ne les avait pris pour cible.

Giles parla.

« Il n’y aucun problème, et justement ça m’inquiète encore plus. » (ndc : à votre avis, c’est les ruines ou les espion qui les repoussent ?)

« Bien, est-ce que ce n’est pas plutôt évident avec trois cent troupes réunies en un seul lieu ? N’avons-nous pas vu l’activation d’un puissant pouvoir récemment ? »

Répondit Rick.

La Garde de la Frontière Ouest utilisait de petites unités d’éclaireurs d’élites pour s’informer de la situation à l’intérieur de la forêt de Balan. Ils étaient spécialement attentif envers les rassemblements de monstres en une seule place. Des petites tribus ça allaient, mais si elles devenaient plus grosses, alors une large force était envoyée pour couper le danger à sa racine.

C’était pourquoi, ils savaient qu’il n’y avait aucune grande force de monstres autour qui risquaient de les menacer. Cependant Giles secoua la tête.

« On ne peut pas être sûr. On ne sait pas ce qui vit dans les profondeurs… »

Les patrouilles n’avaient pas parcouru la région entière de la forêt de Balan. Dans ses profondeurs, il y avait des monstres dangereux qui étaient au-delà de leurs capacités. De ce fait, il y avait la possibilité qu’un danger grandissait dans les endroits où ils ne pouvaient pas patrouiller.

‘Par exemple, un dragon.’

C’était une existence considérée comme la plus puissante créature de la nature. Ils agissaient complètement comme des animaux sauvages. Ils choisissaient leur territoire au plus profond de la forêt, et ressortaient rarement. Cependant, dès qu’ils décidaient de faire une balade, il y avait une grande agitation.

Giles dit.

« Peut-on commencer notre match ? »

« Bien sûr. Où ? »

« J’ai un endroit à l’esprit. »

C’était très dur de trouver un lieu dans le camp où ils pourraient éviter les regards des autres. Malgré cela, Giles ne voulait pas que d’autres voient leur échange, donc il a cherché auparavant un emplacement qui correspondrait à leurs besoins.

Cet endroit était une parcelle vide où on stockait les arbres de la forêt qu’on avait coupé. Au fond, il n’y avait personne si ce n’était le soldat un peu plus loin dont c’était le tour de garde.

Giles suggéra.

« On devrait faire un match sans contact physique. Qu’est-ce que vous pensez de le limiter à trois respirations ? »

« C’est bon. »

Après avoir répondu, Azell sifflota intérieurement. (ndt : Idem, bof bof, je le comprends comme s’il montrait son respect / ndc : ou c’est genre “ils utilisent toujours ce truc ?”)

‘Wow. Ils utilisent encore la méthode d’échange enseigné par Croix le vieil homme ? Si le vieil homme le savait, il l’aurait beaucoup apprécié.’

Le Duc Croix Nidel.

Il combattit avec Azell dans la guerre des Dragon-Démons, il a été consigné dans les livres d’histoire comme l’un des plus grands chevaliers. Il était un héros qui avait tué plusieurs officiers supérieurs de l’armée des Dragon-Démons. D’après l’appréciation d’Azell, Croix Nidel était le chevalier avec les meilleures compétences.

C’était ce que voulaient dire les mots de Giles.

Comme ses paroles l’avaient énoncé, pas de contacts voulaient dire qu’ils ne pouvaient pas se frapper durant la session d’entraînement. On devait stopper son attaque avant de toucher l’opposant. Les trois respirations n’indiquaient pas la difficulté de l’exercice, mais qu’on devait ralentir sa respiration à une respiration pour trois respirations dans un état normal, et se déplacer plus lentement. Au lieu de se battre physiquement, ils se concentraient sur la lecture des mouvements de l’adversaire. C’était pourquoi ils ralentissaient volontairement leurs mouvements.

Tous les deux s’affrontaient avec ces conditions. Giles demanda.

« Quel arme voulez-vous utiliser ? »

« Je préfère l’épée, mais la lance ne me dérange pas non plus. Je pense qu’une masse ferait l’affaire aussi, mais ce n’est pas une bonne arme pour s’entraîner. »

« En premier lieu, il n’y a pas d’entraînement pour les masses. »

Giles rit amèrement avant de donner à Azell une épée d’entraînement. Après l’avoir reçue, Azell examina l’équilibre de la lame, et commença à faire des enchaînements dans le vide.

‘Cela ne se passe pas comme je l’avais imaginé.’

Son corps avait d’une certaine façon récupéré, mais la sensation était entièrement différente que dans les souvenirs d’Azell. Azell agita l’épée dans l’air plusieurs fois encore, puis il unit son esprit avec les sens de son corps.

« Bien. »

Son corps était rouillé, donc sa posture d’épée n’était pas précise. Ce n’était pas quelque chose dont il pouvait récupérer instantanément. La point le plus important était de découvrir à quel point il pouvait bouger, et de synchroniser ses pensées avec ses mouvements actuels.

Quand une personne recouvrait d’une blessure grave, elle avait besoin de beaucoup de temps pour s’y adapter. Il avait constamment améliorer l’état de son corps depuis qu’il s’était réveillé, donc il avait réussi à régler ce problème.

« Débutons. »

Azell et Giles se firent face à une distance d’où ils pouvaient se frapper l’un et l’autre avec une épée.

Azell n’attendit pas très longtemps. Après s’être mis en position, il synchronisa son souffle avec le critère promis de ‘trois respirations’ et il commença à bouger lentement. Il fit un pas en avant, tout en frappant d’estoc avec son épée. (ndc : genre ça ! ^^)

La bataille était assez lente pour que Rick puisse dire ce qui se déroulait. Les capacités de leur corps était à peu près les mêmes, donc l’échange était plutôt concentré sur la réaction quand les épées se touchaient. De plus, ils devaient imaginer comment ils pouvaient éviter l’action de l’adversaire, tout en agissant.

C’était une bataille de corps et d’esprit.

Dans ce cas, c’était le dernier. Les pratiquants de l’Ordre Spirituel utilisaient la force magique pour attaquer les sens de leur opposant.

Le corps de Rick était normal, mais il était un expert guérisseur. Il était capable de voir le mouvement du mana, et il pouvait aussi identifier les phénomènes formés par les forces magiques.

C’est pourquoi il était ébahi quand il vit l’affrontement entre ces deux pratiquants de l’Ordre Spirituel.

‘C’est réellement tape-à-l’œil.

Leur corps bougeait lentement, mais la force magique produite par l’Ordre Spirituel ne l’était pas.

Il y avait des mouvements féroces dans une dimension qui ne pouvait pas être vue par une personne normale. Si on focalisait le sens qui détectait la force magique sur Giles et Azell, on pouvait voir trois à quatre lignes transparentes émises depuis leur corps.

Ces lignes avaient des couleurs légèrement différentes. Les lignes dessinaient les trajectoires prises par les agrégats de force magique. Chacune était guidée par la pensée de son propriétaire, et chacune avait un effet implanté différent.

C’était impossible de savoir quel effet c’était. D’après ce que Rick savait, la force magique émise par les pratiquants de l’Ordre Spirituel affectait souvent l’esprit de l’adversaire.

« Mmmm. »

Cela continua pendant environ 5 minutes.

Azell respirait laborieusement et abaissa son épée. Au même moment, la force magique qu’il utilisait disparue.

Giles se demandait pourquoi.

« Pourquoi arrêtez-vous ? »

« Je suis à sec de force magique ? »

« Quoi ? »

« J’ai une très petite quantité de force magique actuellement, donc je ne peux pas continuer. »

Azell leva espièglement ses deux mains

La réserve actuelle de force magique d’Azell était insignifiante. Il avait juste formé un anneau de vie instable, donc on ne pouvait rien y faire. Actuellement, c’était surprenant qu’il ait réussi à tenir 5 minutes contre Giles, qui était un Maître du Cordon, avec son montant minuscule de force magique.

En entendant ces mots, Giles reconsidéra le sujet.

« Donc, c’est pour ça. Votre technique était si impressionnante que je n’avais pas pensé à ce problème. »

L’habileté d’Azell en tant que pratiquant de l’Ordre Spirituel était meilleure que ce que Giles avait prévu. C’était incroyable qu’il soit capable de contrôler librement la force magique à ce niveau quand il avait perdu tous ses anneaux de vie, et que son pulse d’énergie était asséché.

Azell dit sournoisement.

« Pour info, j’étais un peu réputé. »

« Je peux le croire. Avec ces compétences, il n’y a pas moyen que vous n’étiez pas réputé. »

« Il y a une chose qui me perturbe… Sire Giles, à quel point vos compétences sont bonnes par rapport aux autres chevaliers ? »

Azell balança indirectement une question importante à Giles. Il avait directement testé les compétences de Giles, donc ses réponses seront utilisées comme données pour juger le niveau des chevaliers de cette époque.

Giles répliqua.

« Mes compétences ne sont pas si bonnes. »

« Alors vous dites que je ne suis pas si bon non plus ? »

« Ce n’est pas… le cas. »

Giles était modeste, et il fut surpris quand ce fut pointé par Azell. Azell regarda discrètement Rick, tout en parlant.

« Je connais déjà à quel point Sire Giles est compétent, donc je demande une véritable évaluation d’une personne objective. Ce n’est pas possible ? »

« Mmmm…. »

Giles y réfléchit pendant un moment. Il avait caché des autres le fait qu’il était un Maître du Cordon. De plus, c’était inconvénient pour lui d’expliquer la situation alors que Rick pouvait l’entendre. Cependant….

« Pouvez vous promettre que vous n’allez le dire à personne ? »

Les pratiquants de l’Ordre Spirituel avait une technique appelée ‘Murmure’, où on pouvait communiquer avec une autre personne sans parler. Différemment de la communication magique, c’était limité aux courtes distances, mais c’était couramment utilisé pour avoir une conversation secrète.

« Bien sûr. »

Répondit Azell avec la même technique.

Gile continua.

« Si on ignore le niveau d’expertise des techniques… Les Maîtres du Cordon ne sont pas communs.. Dans la Garde de la Frontière Ouest toute entière, il y en a seulement 3 mis à part moi. »

« C’est seulement à ce niveau ? »

Azell était surpris.

‘La qualité moyenne des chevaliers n’a pas beaucoup augmenté.’

Non. Au contraire, cela avait peut être diminué. Ces troupes étaient en charge de la frontière du pays, et ils vivaient fréquemment des batailles mortelles. Mais ils avaient seulement 4 Maîtres du Cordon…. Durant l’époque d’Azell, les Maîtres du Cordon étaient très courant. C’était juste difficile de trouver quelqu’un ayant atteint ce niveau à l’âge de Giles.

‘Non, si j’y pense mieux, il y a seulement 4 ‘Maîtres du Cordon’.’

Ceux qui avaient surpassé Giles n’était pas comptés. Le nombre de Maîtres du Cordon était petit, mais il pouvait y avoir plus d’existence égale ou supérieure aux quadruples Maîtres. S’il y réfléchissait précautionneusement, le nombre de quadruples Maîtres dans l’armée devrait être un secret militaire. Ce que Giles lui avait dit était des informations qui pouvaient être découvertes facilement par des étrangers.

‘Tout de même, leurs techniques semblent s’être améliorées…’

Après avoir échangé des coups contre Giles, Azell avait vu de nouvelles façons d’utiliser ses compétences.

Les techniques que les chevaliers utilisaient à l’époque d’Azell étaient bien plus simples et grossières. Cela ne voulait pas dire que toutes les techniques des chevaliers du passé étaient inférieures. En isolant les techniques que Giles avait utilisé, Azell était capable d’obtenir une impression des diverses et complexes progressions.

Les techniques de Giles étaient variées et raffinées. En un court moment, il avait capable de voir cette vérité.

Cependant, Azell avait volontairement caché son habileté. S’il montrait trop de force alors il risquait d’être surveillé. Ce qui ne serait pas une bonne situation pour l’Azell actuel.

Azell réfléchit pendant un moment avant de reprendre.

« Sire Giles, j’ai une requête. »

« Qu’est ce que vous voulez ? »

« Jusqu’à ce que le problème de ma position est résolue, est-ce que cela vous ennuierez si je travaillais comme ouvrier ? »

« Ouvrier ? »

« L’état de mon corps est correct. Je me sens mal de juste jouer et manger. De plus, quand je serais libre j’aurai alors besoin d’un peu d’argent pour mes déplacements. »

« C’est… Vous voulez être payé pour votre travail. »

« Haha. Oui. »

Embarrassé, Azell rit.

Il lui avait dit qu’il voulait travailler, parce qu’il se sentait mal de juste manger et jouer. Cependant, il lui avait aussi demandé un salaire. Même Azell pensait qu’il était sans vergogne.

‘Je n’ai pas la moindre pièce, donc je n’ai pas le choix.’

Les humains avaient besoin d’argent pour vivre. Azell était le héros qui avait sauvé le monde, mais il était sans le sou.

‘J’ai besoin d’explorer les ruines.’

S’il travaillait comme ouvrier alors il pourrait approcher les ruines, où il avait dormi. Si Carlos avait laissé des indices, alors il voulait les trouver.

Giles dit.

« Je comprends. Cela ne devrait pas être trop difficile si j’utilise ma position… Si vous voulez, vous pouvez commencer à travailler aujourd’hui. Cependant. »

« Cependant ? »

« Vous devez échanger avec moi deux fois par jour. Si c’est le matin et le soir, vous devriez être capable de récupérer suffisamment votre force magique ? »

« Si c’est ce que vous demandez, alors quand vous voulez. »

Azell sourit et acquiesça de la tête.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “Dragon Maken War 8: La Princesse Métisse Dragon-Démon (3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s