Death March 5-8 : Traqueur de l’Ombre

Traducteur : Nekoyashiki-san
Adapt & Check: Soreyawari


Voili-voilou chers lecteurs chères lectrices ! Votre tant attendu Death March est arrivé ! ^^ Comment ça il est en retard ?! Vous avez pas vu tous les noms en rouge dans la colonne à côté ? Ils ont tous été kidnappés par l’IRL ! (exams)
Et donc cet oiseau nocturne que je suis vous sert ce chapitre avec la collaboration dévouée de nos chers disparus ! ^^
En parlant d’oiseaux nocturnes, on dit hibou sava en biélorusse ! Vous comprendrez mon obsession pour les rapaces en lisant  ! 😉

Amicalement vôtre en toutes circonstances !
Nekoyashiki-san


 

Ici Satou. C’est sympa d’avoir des outils pratiques, mais trop compter dessus vous rend incapable de remarquer l’étrangeté de vos propres yeux, ainsi des erreurs impensables arrivent.
Cela arrive dans la vie de tous les jours, au travail et même dans un autre monde.


Juste avant que le tour de garde de Liza et Arisa ne soit terminé, je vois des ennemis sur la carte.
Il y a trois monstres appelés Traqueurs de l’Ombre. Comme je n’en ai jamais entendu parler, je vérifie leurs détails. Niveau 12, ça a [Dommages Physiques Réduits de Moitié], [Absorption d’Endurance] comme compétences spécifiques de race, si je n’avais aucun moyen de contrer ça, ils seraient de formidables ennemis. Ils n’ont pas l’air d’être des morts-vivants. Leur vitesse n’est pas si rapide, mais ils devraient être là d’ici une heure.
Les ennemis sont probablement à court de monstres de type volant.

Je suis en train d’arranger diverses choses liées au combat pour qu’elles soient affichées à partir du menu.
Et ensuite je tourne mon regard vers ma poitrine. Je pensais qu’il y avait quelque chose qui faisait pression dessus depuis un moment mais apparemment, c’est Pochi et Tama qui ont grimpé sur mon torse et mon ventre en laissant sortir des sons comme “Gude~”, dormants là étalées sur leurs ventres.
Je les mets sur la couverture en faisant attention à ne pas les réveiller, et me lève.

« Ara ? Maître, faites-vous un yobai ? ( ndt : yobai = visite nocturne ! ^^)
– Avez-vous du mal à dormir ? Maître ? »

Arisa, qui s’est retrouvée d’une manière ou d’une autre tenue dans les bras de Liza m’appelle. Liza est probablement déjà somnolente, sa voix est faible sans puissance. Je devrais la laisser dormir un peu avant que les ennemis arrivent ici.

« Je vais changer avec vous, donc vous pouvez aller dormir toutes les deux.
– C’est bon ? Ce n’est pas le tour de Pochi et Tama ensuite ?
– Je leur ferai prendre le tour de garde à l’aube avec Lulu »

Arisa, qui a été libérée de la prise de Liza vient en disant, “Laissez-moi dormir sur vos genoux~.”, mais je la soulève et la roule à côté de Lulu. Arisa est probablement trop fatiguée elle aussi, sans plainte elle s’endort en utilisant Lulu comme oreiller. L’expression douloureuse de Lulu parce qu’Arisa est accrochée à elle est mignonne aussi. Je suis presque emporté par des pensées malsaines mais je réussis à les repousser par la force.

Je continue de surveiller la carte en ajoutant des brindilles au feu de camp. Il reste encore 50 minutes avant que les monstres arrivent. Depuis lors, le nombre de monstres n’a pas augmenté.

« … J’ai soif. »

Mia qui se réveille me passe une bouteille d’eau. Après que je l’ai reçue elle s’assoit à côté de moi pendant que je bois l’eau.

« Pourquoi ? »

Une petite voix s’échappe de Mia. Ca n’a pas l’air d’être un monologue.

« Pourquoi je te protège du magicien ?
– Oui.
– Comme tu peux le voir, il n’y a aucun sens caché à cela. »

Probablement pas satisfaite par ma réponse, elle sombre dans le silence.

« C’est dangereux.
– Il semblerait, beaucoup de montres sont apparus pendant l’après-midi.
– Mize et même les autres… morts. »

Maintenant que j’y pense, quelle est la relation entre les Hommes-rats et les Elfes ?

« Le casque-rouge(Mize)-san, tu le connais de quelque part ?
– Forêt.
– La Forêt Bornéen ?
– Oui. »

Je reconstruis l’histoire à partir des quelques mots de Mia, il semble que le casque rouge avait été sauvé par les parents de Mia quand il était mourant et encerclé par des gobelins à l’extérieur de la forêt il y a 10 ans. Le casque-rouge est ensuite resté dans la maison des parents de Mia pendant un moment en se faisant enseigner diverses choses avec Mia par ceux-ci, donc ils sont devenus proches.
Il semble que le casque rouge qu’il portait était en mithril et offert par les parents de Mia. Donc ça existe, du mithril hein.
La raison pour laquelle le casque-rouge appelle Mia princesse, est probablement celle -là.

« Avez-vous été attaqués par le magicien alors que vous alliez à la ville natale de Mize-san ensemble ?
– Non. »

Après lui avoir demandé par différents angles, je comprends la situation générale. Il semble que Mia a été enlevée de sa ville natale dans la forêt par le magicien, et retenue captive dans un dédale dans une montagne. Le magicien l’a ensuite forcée à devenir le “Maître du Dédale” avec une cérémonie de contrat force. Même si elle était appelée maître, elle n’était rien de plus que le représentant du magicien, elle était forcée de s’assoir dans la salle du maître la moitié de la journée.
D’après Mia, les mouvements du dédale sont faibles, donc elle est probablement une sorte de clé ou de catalyseur.

« Mize-san est-il venu vous aider dans le dédale ?
– Une coïncidence. »

Mia nie en secouant sa tête. Quand je m’enquiers des détails, il semble qu’elle ait exécuté une commande d’évacuation d’urgence dans le Cœur du Dédale quand elle en a eu l’opportunité la fois où le magicien est retourné dans sa chambre. Quand je lui dis “Tu t’y connais bien”, elle dit, “C’était en langage elfe.”. Peut-être qu’elle a poussé quelque chose comme un bouton écrit en langage elfe.
Et ensuite elle s’est échappée vers le village des Hommes-Rats et a rejoint le casque-rouge là.

« Le village a été brûlé à cause de moi. »

Dit Mia douloureusement. Je serre son épaule et dis, “Ce n’est pas de ta faute.” pour la consoler. Dans des moments comme cela n’importe qui voudrait être réconforté même si ce sont juste des mots de consolation.
Les subordonnés du magicien qui sont venus pour trouver Mia semblent avoir incendié le village comme leçon. Ils ont été éliminés par le casque-rouge et ses amis dans une contre-attaque, mais quelques villageois en ont été victimes. Par conséquent, il était dur pour elle de rester dans le village, alors le casque-rouge avec ses subordonnés allaient escorter Mia pour rencontrer l’elfe de la Cité de Seryuu.
Et ensuite, alors qu’ils descendaient de la montagne—

« Nous avons été attaqués.
– Par les fourmis volantes c’est ça ?
– Oui. »

A partir de là, c’est probablement comme nous l’avons vu.

Pendant ce temps, les Traqueurs de l’Ombre se sont arrêtés à l’endroit où les fourmis volantes ont été décimées par les compétences uniques d’Arisa dans l’après-midi.

Je devrais réveiller tout le monde bientôt.
J’appelle Pochi en envoyant de la puissance magique dans la Plaque Chauffante Portable.

« Pochi. »

Pochi qui dort avec Tama qui est roulée en boule réagit avec ses oreilles s’agitant.
Pochi se lève en se frottant les yeux et ayant l’air si assoupie.

« Unyu~, nourriture ?
– Pas ça, réveille tout le monde vu que je sens des présences dans la forêt. »

Parmi ces membres, Pochi est la plus facile à réveiller. La pire au niveau des habitudes de réveil est Liza.

« Ce n’est pas le matin mais réveillez-vous nodesu~. » (ndt : c’est parti pour le réveil musclé que vous ne voudrez sans doute jamais expérimenter ! ^^’)

Elle marche sur l’estomac de Tama et frappe la tête d’Arisa avec un grand coup. Lulu se lève en entendant la voix de Pochi. (ndt : Instinct de conservation ? ^^/ ndc: où la répercussion du coup vu qu’Arisa était accrochée à Lulu :3)

« Liza réveille-toi aussi nodesu. »

Le corps de Liza se balance de la secousse mais elle grogne seulement sans se réveiller. Tama monte sur l’estomac de Liza pour aider Pochi. Cependant, en étant à moitié endormie, Liza attrape les deux et les enlace.

« Mugyu~. » « Réveille-toi~? »

On dirait que les deux vont devoir rester comme ça jusqu’à ce que Liza se réveille.
Arisa vient près du feu en baillant avec sa bouche grande ouverte. Lulu mets sa main devant sa bouche et commence à bailler adorablement. D’où vient cette différence en féminité ?

« Fuwaah~ est-ce des ennemis ?
– Ils sont encore loin, mais il y en a trois qui arrivent.
– À en juger par l’ambiance, ils ne sont pas puissants. »

Je lui apprends les types et caractéristiques des ennemis.

« Ce ne sont pas des morts-vivants pas vrai ? Alors ce sont des proies faciles avec la magie mentale. »

Quand elle arrive au feu de camp et voit Mia qui est assise à côté de moi, Arisa fait un geste exagéré en ouvrant grand ses yeux en disant, “Quelle fille effrayante !”. Qui est-elle en train d’imiter ? (ndt : chais pas non plus et vous ? ^^ / ndc: je sais pas qui elle imite mais le sous-entendu là c’est que Mia est rapide à approcher Satou 🙂 )

« Hé attendez, vous m’avez moi si vous voulez le faire avec quelqu’un !
– Arrête de dire ces choses stupides. J’écoutais juste sa situation générale.
– Alors pourquoi est-elle accrochée à votre bras ? »

A bien y penser, Mia s’est accrochée à mon bras droit avant que je ne m’en rende compte. Je pensais que nous étions séparés après que j’ai activé la plaque chauffante portable plus tôt. Vu que je suis habitué d’être enlacé par Pochi et Tama, je n’y ai pas fait attention.
Mia sépare ses mains après la remarque d’Arisa.

« Je ne l’enlaçais pas.
– Elle ne m’enlaçait pas elle dit.
– C’est un mensonge ! Je vous ai vu vous séparer à l’instant.
– Ça doit être une erreur.
– Si tu es une adulte, n’en fais pas tout un plat.
– Gngngngngnu~. »

Je reçois une tasse de thé de Lulu qui me la tend. Est-ce que je réfléchis trop en voyant Mia qui s’assoit nonchalamment à côté de moi après avoir reçu le thé ?

« Liza, ici nano desu.
– Nya, ma queue fait mal~. »

Suivant les deux, Liza s’est réveillée.
Je me demande si Pochi et Tama n’aiment pas le thé, elles boivent de la simple eau chaude que Lulu a mise.
Au fait, Tama peut boire de l’eau chaude sans problème. Elle boit de la soupe sans problème aussi. (ndt : vous ne saviez peut-être pas, mais il y a une croyance chez les japonais selon laquelle les chats ne peuvent pas boire ou manger ce qui est chaud ! ^^)

« Liza, il est temps de se réveiller. »

Je lui dis, et son visage détendu commence rapidement à se raffermir. Après m’avoir confirmé visuellement, pour conserver les apparences, elle me salue avec un visage posé.

« B, bonjour, maître.
– Bonjour. »

Ce n’est pas le matin cependant.
Je devrais les faire se préparer bientôt.

« Des ennemis approchent. Lavez votre figure et restez éveillées. »

Tout le monde commence les préparations, sauf Tama qui fixe avec insistence le sommet d’un arbre. Il n’y a pas d’ennemis là d’après le radar.

« Y-a-t-il quelque chose là-bas ?
– Ces oiseaux, bizarres~ ? »

Oiseaux ?
Il y a près de 20 hiboux nichés là. C’est certainement un peu effrayant. (ndt : Vous savez comment on différencie une chouette d’un hibou ? Le hibou a des aigrettes (les pointes sur la tête !) et la chouette NON ! Mais les anglais n’ont qu’un seul mot pour les DEUX ! (╯°□°)╯︵ ┻━┻)

Il semble que les Traqueurs de l’Ombre ont repéré le feu de camp, ils s’approchent du campement. Ils sont de l’autre côté de l’arbre des hiboux.

Les trois filles-bêtes sont en charge du milieu. Arisa s’occupera des ennemis sur la droite. Il reste moi et Mia pour s’occuper des ennemis sur la gauche. Lulu prend refuge dans le chariot par sécurité.

J’entends un bruit de battement de derrière.
Est-ce le hibou de toute à l’heure ?

Je me retourne un instant pour le confirmer.
C’est vraiment un hibou de toute à l’heure. Il a une unique plume rouge sur la tête comme caractéristique. (ndt : voilà pourquoi je les appelle hiboux ! Moi après tant de chouettes et de hiboux ! ^^ ) Vu que l’endroit où le hibou a atterri est l’endroit où nous avons enterré les restes du sanglier pour le dîner plus tôt, il est probablement attiré par l’odeur.
Je suis convaincu avec ça et regarde à nouveau vers l’avant.

Juste à ce moment-là, un point rouge indiquant un ennemi apparaît soudainement sur le radar—
De plus, c’est un point juste à côté.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “Death March 5-8 : Traqueur de l’Ombre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s