Death March 5-7: Erreur et Nettoyage

Traducteur: Nekoyashiki-san
Adapt & Check: Soreyawari


Et le relais traduction continue ! XD Notre cher Satou est une vrai fée du logis (d’un genre peu spé le nettoyage d’ailleurs ! ^^) et une maman poule de surcroît ! 🙂 Mais vous verrez tout cela dans le chapitre !

Bonne lecture,
Nekoyashiki-san


 

Ici Satou. Ils disent que l’imprudence est la pire des ennemies, mais c’est précisément parce que les gens ne réalisent pas leur imprudence que je pense qu’ils vont échouer.
Les choses auxquelles on s’habitue sont les plus dangereuses, c’est pareil dans n’importe quel monde.


Maintenant, devrais-je rendre une visite à notre magicien à la minuit venue ?
Je détesterais être attaqué par une armée de fourmis quand le matin va se lever… les fourmis ne sont pas nocturnes pas vrai ?

Je vais seul dans le chariot, et commence à me changer. Vu qu’Arisa épie, je roule en boule ma chemise puante de sueur et lui jette à la figure. Souffre bien dans cette puanteur.

Je porte toujours un manteau dessus, mais je change pour un pantalon épais et une chemise dessous, et des bottes à hauteur de genoux. Comme je vais faire de la randonnée en montagne, ce serait incommode de porter une robe.

« Sniff, sniff, sniff .
– Arisa, arrête ça, c’est vulgaire. »

C’est la première fois que je vois Lulu gronder Arisa. Par contre, que diable cette fille est-elle en train de faire ? Non, je comprends quand je le vois, mais je refuse de le reconnaître… N’es-tu pas bien trop perverse à renifler une chemise puante ?
J’enlève la chemise à Arisa et la donne à Lulu.

« Je suis désolé, mais s’il-te-plait nettoie ça quand tu feras la lessive.
– Oui, maître.
– Avant ça, laisse-moi savourer le parfum d’un adolescent — Auu. »

Je lui fais une pichenette sur le front avant qu’elle ne finisse.

« L’amour est trop douloureux~ s’il-vous-plait faites la punition de façon plus sensuelle !
– Il y a beaucoup d’autres filles qui auraient pleuré d’avoir été souillées, traite-toi mieux que ça.
– Unn~ Je suis une jeune fille aussi. »

Une jeune fille ne ferait pas ce genre de choses— Au moins publiquement.

« De toute façon, qu’allez-vous faire en changeant de vêtements ?
– Je vais faire un peu de reconnaissance. »

En fait je vais à l’endroit du magicien, mais je ne vais pas le dire.

« Je vais vous accompagner maître. »

Et ainsi Liza propose, mais je la persuade de défendre le camp. Elle insiste pour que je prenne Pochi et Tama comme gardes du corps, mais quand je dis que je reviendrais avant le coucher du soleil, elle me laisse y aller.

Pour être honnête, je ne vais pas aller à l’endroit du magicien immédiatement. Je veux élargir la zone de recherche avant que la prochaine armée de poursuivants ne vienne, donc je vais remonter le chemin jusqu’à la zone où les cavaliers rats ont été anéantis. Je devrais être capable de l’atteindre avant que le soleil ne se couche si je cours.

Après avoir atteint un endroit invisible depuis le camp, je cours à un niveau où le sol s’enfonce. En juste cinq minutes, j’ai atteint l’endroit où Arisa a massacré les fourmis avec sa compétence unique. Les fourmis qui s’empilent les unes sur les autres bloquent la route. Je saute légèrement au-dessus.
Beaucoup de petits animaux se rassemblent, peut-être que les cadavres de monstres sont délicieux.

Quand même, avec autant de cadavres de monstres, ça va gêner le trafic.
Si c’était un jeu alors ça disparaîtrait avec le temps mais la réalité est embêtante.

…Hmm ?

… Zut.

« ‘La réalité est embêtante’, pas ça ! » (ndt : le moment où le sens commun vous rattrape ! 🙂 )

J’arrête mes pas, et regarde derrière moi vers la montagne de cadavres de monstres.

J’imagine un instant.
Sur une grande route avec peu de trafic, des cadavres de monstres empilés. Cadavres qui sont morts sans blessures externes et avec seulement une flèche plantée. Une personne normale serait intéressée d’en savoir plus. Et ensuite, le seul chariot qui a traversé cette route était le notre.
Si ce n’est pas quelqu’un de vraiment stupide, ils vont probablement relier les cadavres à nous.

C’est mauvais.

Je change mes plans, et jette sans distinction les cadavres de monstres dans le dossier fourmis à l’intérieur de l’Inventaire. J’ai pensé les dépecer et les jeter sur le côté de la route mais j’ai décidé d’utiliser l’Inventaire vu que ça prendrait trop de temps. (ndt : cimetière #2)
Vu que les cadavres ne sont pas montrés sur le radar, je m’appuie sur ma vue. Il était facile d’enlever les cadavres sur la route, mais ceux coincés dans les buissons un peu à l’écart sont durs à trouver. Malgré tout, grâce à moi, répétant la récupération de cadavres avec tous mes efforts, la route est nettoyée d’eux aussi loin que porte le regard avant le coucher du soleil.

Je cache le sang et les traces de combat avec des branches d’arbres de longueur adaptée. Elles vont probablement attirer l’attention mais c’est mieux que des marres de sang directement exposées.
Vu que je vois sur le radar que Pochi et Tama partent du camp pour aller me chercher, je termine de cacher le sang avec des arbres de mon Inventaire et rentre.

Ça a pris plus de temps que je le pensais, donc je ne peux pas réaliser mon objectif d’origine.

Avec Pochi et Tama pendant à mes bras sur les côtés, je descends la grande route dans le soleil couchant. J’entends les bruits de mastication des petits animaux dans les buissons sur le côté de la route. Il y a probablement quelques morceaux de cadavres, je me sens désolé d’enlever la nourriture aux petits animaux. Et c’est étonnamment dur d’empêcher Pochi et Tama de foncer vers les buissons.

À un endroit à 10 minutes à pied du camp, je détecte un monstre sur le radar.

Vérifions les détails.

Gargouille, niveau 5. Pour le dire simplement, c’est une statue volante. Les points notables sont l’immunité complète aux attaques mentales et la vision nocturne. Aussi, c’est dur, vu que c’est une statue de pierre.
Ça pourrait être un monstre indépendant ou un familier du magicien. C’est probablement ce dernier cette fois.

Ça bouge à une vitesse légèrement plus rapide qu’une personne.
La destination de la gargouille est probablement l’endroit où Arisa a massacré un large groupe de fourmis pas vrai ?

« Maître~ ?
– Qu’est-ce qui ne va pas desu ? »

Pochi et Tama tirent sur mes mains. J’ai arrêté de les balancer à bout de bras.

« Tama, as-tu des pierres à lancer ?
– Aye. »

Alors, je devrais l’abattre avec une pierre.

« J’ai oublié quelque chose, retournons en arrière. »
– Oui nano desu~.
– Aye~. »

Je fais tourner les deux comme des toupies avec mes bras. Vu qu’elles demandent de le faire encore, je le fais trois fois après ça.
Plus, disent-elles mais puisque ce serait embêtant si nous ne pouvons pas sécuriser un meilleur endroit pour attaquer la gargouille, je leur promets de le refaire une fois que nous serons revenus au camp de base.

Nous nous cachons tous les trois derrière un abri. Bien que j’appelle ça un abri, c’est juste un rocher aussi haut qu’un homme adulte.

La gargouille vole au-dessus de nous.
Après un moment de pause, je jette deux pierres de la taille du poing avec les deux mains. J’en jette une de plus un peu après. Les trois pierres touchent la cible et la gargouille devient une simple statue brisée.

« Coeu recoeu coeu re.
– Cœur nanodesu~. »

Est-ce une chanson de récuperation de cœur ? En écoutant la mystérieuse chanson, j’observe Tama qui chante avec de drôles d’intonations et Pochi qui s’intercale pendant que les deux récupèrent le cœur.
Juste comme les fourmis, les monstres de bas niveau ont de petits cœurs magiques avec une pâle couleur. Le prix est probablement médiocre aussi.

“Aye.”, dit-elle en présentant le cœur. Je le mets directement dans ma poche direction l’Inventaire. Et ensuite nous nous dirigeons à nouveau vers le camp de base.

Inutile de le dire, les deux n’ont pas demandé quel était le [Quelque chose] que j’ai oublié. (ndt : et c’est là que leur sens commun à elles fait un pas de plus vers la destruction ! ^^)

Comme je ne veux pas inquiéter inutilement Lulu et Mia, je ne parle de la gargouille qu’à Arisa et Liza.

Et puisque la probabilité que le camp soit attaqué quand je me dirige vers le magicien est haute, je décide de ne pas faire une visite nocturne.
Cependant, même si je ne vais pas là-bas, je sens que l’adversaire va venir ici à la place.

La garde de nuit se fera en 3 tours cette nuit. Les premières sont Liza et Arisa, les secondes sont Pochi et Tama et les derniers moi, Mia et Lulu. Elle est organisée selon le potentiel de recherche des ennemis et de combat également. Je serais content de mettre Lulu avec Arisa, mais puisque je ne saurais pas quoi faire avec juste moi et la fille taciturne, je l’ai faite nous rejoindre.

Pochi et Tama prennent position à gauche et à droite de moi qui me suis installé sur la couverture. Nous n’avons pas dormis ensembles depuis la fois dans le labyrinthe. Bien que je ne dormais pas du tout vu que j’étais celui de garde cette fois-là.

« Ensembles~.
– Nano desu~.
– Bonne nuit, Pochi, Tama.
– Aye~
– Nuit~ »

Je peux entendre Arisa marmonner à côté, mais comme ce n’est pas grand chose, je laisse passer. Lulu et Mia sont perdues pour trouver une place où dormir, mais à la suggestion d’Arisa, elles vont dormir à côté de nous. C’est un peu serré mais puisque c’est chaud, c’est bien.

J’essaie frénétiquement de retenir ma conscience qui a presque été emportée par la confortable chaleur. Il y aura 3 tours de garde, mais puisqu’il est presque certain qu’il y aura une attaque nocturne, je ferais attention à ne pas dormir.
En surveillant le radar, je lis le livre à partir du menu pour empêcher la somnolence. C’est parti pour être une longue nuit.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Death March 5-7: Erreur et Nettoyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s