Konjiki no Wordmaster 7 : Bon voyage

Traducteur : Ilanor
Adapt: Keyleth
Check: Nekoyashiki-san


Salut tout le monde ! Je suis un petit nouveau chez les Chasseurs de Mythes, et j’ai vol… partagé la traduction de KnW avec Keyleth, donc me voilà avec la suite des aventures d’Okamura !


 

Il comptait aller à la Guilde après s’être reposé un peu, pour sa récompense de quête. Son corps couvert de sang attirait l’attention des passants, mais il était si épuisé qu’il n’y prêtait pas d’importance.

(Ah… Peut-être pourrais-je… laver mes vêtements par magie ?) (ndt : L’utilisation la plus évidente pour une magie omnipotente… –‘)

Avec cette idée en tête, il chercha un endroit désert, et écrivit « Nettoyer » sur ses vêtements. En l’activant, les vêtements ensanglantés redevinrent propre en un instant !

(Si je l’écris sur mon corps, je n’aurais peut-être pas besoin de bain ?)

Il garda à l’esprit cette information. Si cela s’avérait vrai, il serait ravi de ce pouvoir si pratique. (ndt : C’est frustrant…)(nda : Hiiro est une grosse feignasse…)(ndc : Les bains c’est tellement bien pourtant…)

A la guilde, la femme au comptoir écarquilla les yeux de surprise, car il avait complété la quête avec 22 victimes, bien plus que les 10 gobelins demandés.

Elle regarda les 22 [Crocs de Gobelins] qu’Hiiro avait rapportés comme preuve.

« Je suis impressionnée que vous en ayez chassé autant, surtout en vous inscrivant seulement hier, Okamura-sama.

– Peu importe, dépêchez-vous d’évaluer tout ça. »

Il voulait s’en débarrasser avant de se retrouver impliqué dans quelque chose d’ennuyeux. Suivant ses mots, la jeune femme s’excusa et se mit correctement à son travail.

« La récompense promise est de 35 000 Rigins, mais je peux vous offrir 10 000 Rigins supplémentaires pour tous ces crocs. Qu’en dites-vous ?

– Ouais, faites-le. »

Dans tous les cas, ces crocs ne lui servaient à rien.

« Dans ce cas patientez un instant s’il vous plaît. »

En disant cela, elle prit sa carte et s’éloigna. Après un moment, elle revint et la lui rendit. L’argent y avait été déposé. Approchant la carte de son torse, il prononça « Disparaître », après quoi la carte se volatilisa.

Il avait maintenant suffisamment de fonds pour l’auberge et même pour s’acheter une bonne réserve de pilules de mana. Avec cette quête, il avait aussi réalisé à quel point les pilules de mana étaient importantes.  En effet, quand il voulait utiliser la [Magie des Mots] plusieurs fois, comme elle était déjà très coûteuse en mana il devait prévoir un grand nombre de pilules de restauration.

(J’ai pu tester plein de choses, et notamment à quel point les potions étaient importantes. Je devrais en acheter autant que je peux en porter.)

Il se dirigea donc droit vers un magasin général et acheta les objets nécessaires à la bataille, y compris une nouvelle arme. C’était la moins chère des épées, mais elle coûtait quand même 30 000 Rigins. Il avait dû en racheter une, étant donné que la lame de son couteau était ébréchée. Vu le nombre de monstres qu’il avait affronté, c’est normal. Enfin il investit dans une tunique rouge comme protection.

Il l’avait choisie à cause de sa haute résistance à la magie et sa valeur de défense étonnamment élevée. Le rouge était assez visible, mais il pensait s’en accommoder. (nda : et n’oublions pas, c’qu’est rouge va plu’vite.)(ndc : les orcs dans warhammer ont une logique comme ça ! ^^)

(Attends, je n’aurais pas pu simplement réparer la lame par magie ? En écrivant « Nouveau » ou « Original » tout en me rappelant de son état neuf… En plus…)

Plusieurs idées lui vinrent à l’esprit, mais il avait déjà acheté l’épée.

(Tant pis, c’était juste un couteau après tout. J’utiliserai la magie à partir de maintenant.)

Il avait récupéré le couteau uniquement par manque de fonds, et comptait acheter une épée après avoir économisé un peu d’argent, donc pour le moment il essayerait d’abord de réparer sa nouvelle lame avant d’en acheter une autre. Et quand elle finit par s’ébrécher, il essaya sa [Magie des Mots] pour la réparer et le tranchant redevint vraiment comme à l’origine. Sa magie n’avait apparemment pas de limites. (ndt : Et c’est que maintenant qu’il s’en rend compte…)

Durant une semaine, Hiiro termina quêtes après quêtes, du matin au soir. Au début il voulait juste économiser un peu d’argent et monter de niveaux, mais c’était étonnamment amusant une fois lancé.

Il découvrit des fleurs qu’il n’avait jamais vues, affronta divers monstres. C’était plutôt agréable de réfléchir à des moyens de les vaincre…

Il ne se considérait pas comme un obsédé par le combat, mais il pouvait avoir à réfléchir un peu à ses actions, comme il se réjouissait inconsciemment de la manière de tuer un puissant adversaire. Le véritable intérêt des RPG.

Et donc, petit à petit son rang dans la Guilde progressa du bleu du rang F vers le violet du rang E. Sans parler de ses économies et niveaux.

La femme au guichet l’appelait une nouvelle étoile montante, vu le faible nombre de nouveaux aventuriers remplissant 20 à 30 quêtes en une seule semaine.

(Il est probable que les choses deviennent compliquées si je continue à travailler ici et que le roi en entend parler.)

Il craignait qu’on lui dise de se battre avec les héros s’il était aussi fort, ce qui serait horrible. Sa liberté était la seule chose qu’il n’abandonnerait jamais. Il était hors de question de laisser sa passionnante vie dans un autre monde être obstruée par des obligations.

(J’imagine qu’il est temps… Demain je quitte ce pays.)

Oui, il se résolut à voyager.

Il avait suffisamment d’économies, un niveau élevé, et par-dessus tout, sa mentalité s’était durcie. Avec cela, il pourrait survivre même pendant un voyage.


Hiiro Okamura
Lvl 18
HP 210/210
MP 640/640
EXP 4672
NEXT 480
ATK 89 (100)
DEF 65 (80)
AGI 137 (139)
HIT 77 (85)
INT 102 (106)
[Attribut magique] Aucun
[Magie] Magie des Mots (Chaîne simple débloquée)
[Titre] Spectateur innocent, Voyageur entre les mondes, Maître des Mots


Carte de Guilde
Nom: Hiiro Okamura
Sexe: Male
Age: 17
Origine: Inconnue
Rank: E
Quête en cours:
Équipement:
-Arme: Épée courte
-Protection: Tunique rouge
-Accessoire:
Rigin: 567000


Le jour suivant, Hiiro grogna tout en étendant sa carte sur la [route du péage], à l’extérieur de la ville. Il était obligatoire de décider de sa destination.

Techniquement il en avait une petite idée. Vers le sud il y avait une grande ville nommée [Frentor], qui, même si plus petite que [Victorias], était une fameuse ville marchande.

Mais le choix d’Hiiro se porta sur [Surge], une ville à l’ouest. Surge était proche de la frontière, à côté du continent où vivent les [Gabranth]

Venant d’un autre monde, il voulait naturellement rencontrer un loup-garou ou un chat-garou par tous les moyens.

Mais en ce moment les relations entre les deux pays étaient tendues. Il ne pourrait probablement pas passer la frontière facilement. Cependant, étant un aventurier, il avait entendu certaines rumeurs.

Les gouvernements avaient effectivement posé de nombreuses contraintes, mais beaucoup de [Gabranths] étaient eux aussi des aventuriers et partaient souvent travailler avec des [Humas].

Les opinions individuelles et officielles sont deux choses différentes. En d’autres mots, la position de la nation ne représente pas celle de toute la race. Certains membres d’une race travaillaient avec d’autres races.

Malgré cela de nombreuses personnes détestaient les individus des autres races. Et les [Evilas] étaient particulièrement haïs.

Quoiqu’il en soit Hiiro pensait avoir à le confirmer de ses propres yeux. D’ailleurs, il se fichait de l’opinion des autres, se glorifiant de sa capacité à trouver sa propre réponse en vivant les choses par lui-même.

Il décida donc de se diriger vers Surge. Traverser la frontière se ferait d’une manière ou d’une autre en temps voulu.

Mais Surge était plutôt éloignée. Un long trajet implique résolution et d’être un bon marcheur. Sur son chemin se trouvait la [Forêt Claire], où il était déjà venu. Il n’y avait nul besoin d’être sur ses gardes, mais il fallait la traverser. Il entra et terrassa impeccablement les monstres qui l’attaquaient.

Avec son AGI actuelle, ses adversaires semblaient être lents voire immobiles. La différence de puissance était claire.

(Et oui, je ne suis plus un débutant.)

Hiiro avait de l’expérience pour combattre contre des monstres autrement plus puissants, donc les gobelins et les slimes de la forêt ne valaient même pas la peine d’en parler.

Il traversa facilement la forêt, et atteignit la [Grande Route de Tempus]. Elle conduisait droit à une petite ville nommée [Ames]. Il comptait y passer la nuit et continuer son trajet le lendemain.

« Oh, un Slime Gemme ici ? »

Il détecta un slime scintillant comme un joyau devant lui. Comme il avait lu le livre de référence de la Guilde une fois, il avait une petite idée sur les différents types de monstres.

« Je peux vendre son cœur pour une bonne somme. Tu ne t’échapperas pas, mec ! »

Hiiro dégaina son épée avec les yeux d’un prédateur. L’argent… Après l’avoir tué il hocha la tête, satisfait…

« Bon présage… Mmh ? Un lapin jaune maintenant ? »

Le monstre suivant était un petit lapin jaune. Sa puissance d’attaque était plutôt faible, mais il était assez rapide. Mais pas assez pour le surprendre. Maintenant Hiiro était encore plus rapide que son ennemi.

« Hah ! »
Il le trancha en deux avec son épée. Deux autres surgirent, mais l’un d’entre eux réussit à s’échapper. Il conserva les trophés de la quête de chasse [queue de Lapin Jaune]. Continuant à massacrer ainsi les monstres sur son chemin, il s’approcha d’[Ames].

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Konjiki no Wordmaster 7 : Bon voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s