Galactic Dark Net 24 : À Lueur des Bougies

Traducteur : TraducteurFou
Check : Soreyawari


 

À la tombée de la nuit, Han quitta l’hôpital et prit le métro pour retourner à la cité. Il sortit du métro au quartier des affaires très animé où la bataille de l’autre jour avait eu lieu. Il rejoignit Cheng Zhong et le Moine comme promis, aujourd’hui était le 7ème jour depuis la mort des 7 espers, et les citoyens tenaient une cérémonie d’hommage en leur honneur.

Beaucoup de gens sortaient du métro à cet arrêt, et Han suivit simplement la foule, et sortit lentement de la station. Il fut alors choqué par ce qu’il vit dans la rue.

À cette heure-là, le ciel ne s’était pas encore complètement assombri, et de nombreuses personnes avaient déjà allumé des bougies. Des bougies blanches étaient placées partout des deux côtés de la rue, même aux fenêtres des grattes-ciels.

La nuit tomba doucement. C’était comme si les gens avaient tout prévu auparavant. Personne n’alluma une quelconque lumière, et seule la faible lueur venant des bougies éclairait les rues. L’ambiance était imprégnée de peine et d’hommage.

Cette nuit-là, la cité entière fut éclairée par les bougies. Un grand nombre d’enfants portaient des lanternes, contenant aussi des bougies blanches. Le balancement des lanternes faisait chatoyer la faible lumière.

Une jeune mère guidant sa fille dépassa Han. La petite fille était très jeune et tenait une lanterne. Han remarqua que la bougie à l’intérieur de la lanterne était elle aussi très petite.

« M’man, c’est quoi les espers ? » Demanda la petite fille d’une faible voix.

« Ce sont un groupe de très forts soldats. » Répondit la mère avec un doux sourire, « Ils luttent dans des batailles pour nous protéger la Terre et nous. »

La petite fille réfléchit un instant, « Est-ce qu’ils vont me protéger aussi ? »

« Bien sûr. »

« Ils vont protéger m’man ? »

« Bien sûr. »

« Ils vont protéger papy ? »

« Bien sûr. »

« Ils vont protéger mamie ? »

« Bien sûr, les espers vont protéger notre famille, et tout le monde au jardin d’enfants. Ils vont aussi protéger les tantes et oncles dans la rue. Ils vont protéger tout le monde. » Essaya d’expliquer la mère à sa petite fille.

Oh~

La petite fille, comme si elle réalisait quelque chose, hocha vigoureusement de la tête, et dit d’une voix charmante, « Je comprends, les espers sont de bonnes personnes ! »

Han sourit tendrement, dépassant rapidement cette mignonne petite fille.

Parfois, l’impression qu’avaient les gens des espers n’était pas celle d’aujourd’hui. Il y avait toujours des reportages aux infos au sujet de comment les espers utilisaient leur pouvoir pour maltraiter les faibles et causer le chaos.

Mais, les gens avaient tous compris grâce à cet incident que, pour les espers comme pour les personnes ordinaires, il y avait de nombreuses mauvaises personnes, mais aussi de nombreuses bonnes personnes.

C’était tel que le monde avait toujours été, les bonnes personnes étaient toujours silencieuses avant de s’interposer contre le mal. Comme Pang Zuolin, ce jeune homme qui avait sauté d’un immeuble en tenant une statue de taureau en bronze, celui qui s’était sacrifié pour endommager le vaisseau des raiders et protéger les civils.

Maintenant Pang Zuolin était devenu un héros connu sous le nom du Guerrier Au Taureau De Bronze, ses derniers mots, « Peu importe à quel point la Terre est faible, elle reste ma maison ! » étaient connus de tous.

Mais avant que Pang Zuolin devienne un héros, il était juste un discret et conscencieux professeur de sports. Il ne s’était jamais vanté de son statut d’esper, et vivait juste une vie ordinaire.

Les vrais héros se distinguaient seulement quand le monde avait besoin d’eux, durant les temps ordinaires ils demeuraient des inconnus.

En tant que personne ayant vécu la bataille aux premières loges, Han avait vu de ses propres yeux que ces espers qui habituellement restaient humbles et discrets avaient mis leur peur de côté et avaient couru droit vers la zone de combat. En une minute, le champ de bataille avait déjà rassemblé plus de 40 espers. En 3 minutes, plus de 200 espers était déjà en train d’arriver. Ils n’étaient pas des soldats, mais quand une catastrophe frappait, leur vitesse était plus rapide que l’armée, et ils étaient encore plus sans peur !

De plus en plus de gens se réunissaient. Même si chaque bougie produisait une très faible lumière, quand elles étaient rassemblées, elles pouvaient quand même éclairer l’obscurité.

Han s’arrêta devant une vitrine d’un magasin, et vit que le large écran de TV à l’intérieur retransmettait la cérémonie d’hommage mondiale de Beijing, Shanghai, et Guang Zhou. Dans ces cités d’Asie, peu importe où tombait la nuit, les bougies représentant l’espoir illuminaient.

Séoul, Taipei, Tokyo, la lumière des bougies traversa le vaste Océan Pacifique et arriva en Amérique, puis par l’Océan Atlantique en Europe.

Han sentit que quelqu’un se tenait derrière lui. Il se retourna et vit le Moine et Cheng Zhong. Il ne savait pas quand Cheng Zhong avait rasé ses queues de cheval, mais maintenant il était chauve, et le Moine portait un sac-à-dos géant. Ces deux chauves se tenaient côte à côte, ils ressemblaient à un gros moine et à un petit moine.

« Tes cheveux… »

Cheng Zhong toucha sa tête qui était désormais chauve, et dit avec un sourire, « Je l’ai rasée. Chaque jour pour juste arranger ces queues je pouvais perdre jusqu’à une heure. Si j’ai tant de temps, autant l’utiliser pour manger quelques kilos de viande supplémentaires. »

« Où sont tes écouteurs ? »

« Je les ai jetés. »

« T-shirt de base-ball ?

« Hey, pourquoi tu me cherches ? » Cheng Zhong secoua sa graisse et dit, « Je vais le dire ainsi. Après vous avoir vu cette nuit les gars, je l’intention de m’enfermer et de me concentrer sur l’entraînement et à devenir plus gros. Je vais tout donner pour me préparer à la seconde étape de l’examen de pression. Les gars, vous n’avez pas à m’appeler, j’ai aussi jeté mon portable. »

Le Moine haussa des épaules, « Quelle coïncidence, j’étais sur le point de vous l’annoncer aussi. Cette nuit, je retourne dans ma montagne m’entraîner, et je suis venu ici pour vous dire au revoir. La première étape de l’examen de pression n’était pas mon point fort, mais le combat l’est. Donc je vais profiter du temps restant pour m’améliorer. »

Han hocha légèrement de la tête. Il semblait bien qu’il n’était pas le seul à avoir été changé par cette bataille, le Moine et Cheng Zhong étaient eux aussi devenus plus sérieux qu’avant.

« C’est vraiment une coïncidence. » Han pensa un moment et dit, « Avant quand je ne savais pas que j’avais un pouvoir, j’ai toujours pensé, si le ciel tombe alors le type le plus grand peut le porter, ça n’a rien à voir avec moi. Et aujourd’hui, j’ai finalement réalisé, je suis à présent le type le plus grand, et si le ciel tombe je dois donner mon maximum pour le porter. »

Han continua, « En fait, je suis aussi ici pour vous dire au revoir. Dans deux jours, je vais aller à l’Administration des Domaines Éteints. Ils ont trouvé un endroit pour m’entraîner, et je vais aussi y aller m’isoler du monde. »

Cheng Zhong ne dit pas un mot. L’année prochaine serait celle où se déroulerait la Rencontre Galactique, et il était très probable que la Terre deviendrait la colonie d’une autre planète. Même si la Terre était assez chanceuse pour ne pas se faire coloniser, il restait encore beaucoup de raiders qui posaient des yeux remplis de convoitises et de menaces sur la Terre.

C’était l’Ère Galactique, c’était aussi une ère sans merci pendant laquelle la loi de la jungle s’appliquait. En tant que seule armée sur Terre, les espers faisaient face à beaucoup de pression.

Le Moine demanda, « Administration des Domaines Éteints ? Li Muyun et Chu Li voulaient aussi te mettre dans leur Bureau de Division. »

Han répondit, « Qu’est-ce qu’ils faisaient jusqu’ici alors… Mais j’ai entendu dire qu’une large foule d’espers a pris l’initiative de s’engager à l’Administration et aux autres organisations de combats, donc Chu Li ne manque probablement pas de bras. »

Cheng Zhong acquiesça, « Yeah mec, avant il y avait Ke Lake qui gérait tout pour nous. Les espers étaient libres de faire n’importe quel boulot qu’ils voulaient. Ce n’est plus le cas à présent, sans Ke Lake nous devons porter sur nos épaules cette responsabilité. Si je ne peux pas passer l’examen de pression, alors je vais directement m’engager chez les marines. »

Juste après avoir terminé sa phrase, la montre sur son poignet commença à biper.

Cheng Zhong posa son sac à dos par terre et sortit une pièce de jambon qui faisait au moins un kilo. Il ouvrit grand la bouche et commença à avaler la viande morceau par morceau.

Voyant Han et le Moine le regarder, Cheng Zhong leur lança une photo. Sur la photo il y avait un beau jeune homme avec un corps musclé. Mis à part les petites queues de cheval sur sa tête, il était vraiment difficile de dire que c’était à cela que ressemblait Cheng Zhong auparavant.

Cheng Zhong s’assit sur le sol et enfonça rapidement cette pièce géante de jambon via sa bouche dans son estomac. Il but deux gorgées d’eau, et commença à travailler une seconde pièce de jambon. Han vit que le cou de Cheng Zhong était déjà devenu rouge à force de manger comme s’il était sur le point de vomir à n’importe quel instant, pourtant Cheng Zhong continuait d’enfoncer la viande dans sa gorge sans s’arrêter.

« J’ai besoin de manger. »

« J’ai besoin de manger sans m’arrêter. »

« Il n’y pas d’autre choix, je suis esper à Ascendance Conversion, sans graisse alors je n’ai pas de puissance de combat. Sans puissance de combat, comment est-ce que je peux protéger qui que ce soit. »

« Je préfère encore manger assez pour devenir un porc, que vivre à nouveau ce qu’il s’est passé l’autre jour. »

« Si les gars vous voulez vous moquer de moi alors allez-y, je m’en fiche. »

Han et le Moine bien sûr ne rirent pas de lui vu qu’ils ne le respectaient que d’avantage après avoir vu la photo.

Pour les autres personnes, une nourriture délicieuse était un plaisir, mais pour Cheng Zhong c’était de la souffrance pure.

Ce monde sanglant, il avait transformé un magnifique jeune homme en l’homme qu’était Cheng Zhong maintenant.

Han laissa échapper un soupir. Il leva sa tête et vit la lumière sans fin des bougies, et tous les gens priant sous cette lumière.

Une telle vision, c’était magnifique.

Une telle pression, c’était intolérable.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “Galactic Dark Net 24 : À Lueur des Bougies

  1. j’imagine trop
    M’man, c’est quoi les espers ? » Demanda la petite fille d’une faible voix.

    « Ce sont un groupe de très forts soldats. » Répondit la mère avec un doux sourire, « Ils luttent dans des batailles pour nous protéger la Terre et nous. »

    La petite fille réfléchit un instant, « Est-ce qu’ils vont me protéger aussi ? »

    « Bien sûr. »

    « Ils vont protéger m’man ? »

    « Bien sûr. »

    « Ils vont protéger papy ? »

    « Bien sûr. »

    « Ils vont protéger mamie ? »

    «Non.»

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s