Réincarné en Œuf de Dragon 56 : Le Duo

Traducteur : SamiHuunter
Adapt : Keyleth
Check : Ilanor


 

Je marche au travers un sentier enténébré en direction de ma caverne. Je reviens du lac.
Mes pas sont lourds, comme on pourrait s’y attendre.

Aaah, nom d’un chien, je veux quand même avoir un corps entièrement humain.
Je n’arrive pas à croire que je dois souffrir juste pour utiliser [Art de la Transformation Humaine].
Qu’est-ce que ça veut dire, que je dois vivre toute ma vie sous forme de dragon ?

J’ai l’impression qu’on essaie délibérément de me traumatiser.
S’il vous plaît, ne me dites pas que je dois souffrir à chaque fois que j’utilise cette compétence.
Inspecter et vérifier toutes les nouvelles compétences bizarres que j’acquiers me semble être nécessaire.
Comme une compétence pour séparer la tête de mon corps. ça serait pas marrant si mon corps venait à se faire détruire tandis que ma tête est toujours séparée.

Je, je me demande si je suis fait pour être humain… Ou quoi, je dois augmenter le niveau de la compétence ? (nda : duuuuuh…)
Est-ce que je dois souffrir encore plein de fois avant d’augmenter le niveau ?
Je dois avouer que je ne suis pas un grand fan de la douleur auto-infligée.

Maintenant que je vois enfin la caverne, je remarque une lumière flottante proche de l’entrée.

Est-ce que c’est… un Champinescent ? (ndt : de champignon et luminescent)

Un champinescent est un champignon lumineux, quelque chose que j’utilise comme source de lumière dans la caverne.
Je l’éteins en le recouvrant de fourrure de loup gris.

Ce n’est pas possible qu’il se découvre de son propre chef.
Quand je concentre ma vision, je peux voir deux femmes observer l’entrée de la caverne.

La plus petite des deux, en arrière, a le Champinescent en main. On dirait qu’elles l’utilisent comme lampe torche.
Elle avait également un marteau ridiculement gros dans son autre main.

Qu’est-ce que c’est que cette femme ? Il y’a des oreilles d’animal sur le sommet de son crâne.
Est-ce qu’elle est une femme-bête ?
Je ne suis pas tant surpris que ça… parce que je suis moi-même un dragon.

L’autre porte une armure grossière.
Même si elle n’expose que très peu sa silhouette, on dirait qu’elle peut se déplacer correctement avec.

Que font une femme-bête et une épéiste en un tel endroit ?

Ou plutôt, le temps est enfin venu pour les humains de visiter ma maison.
C’est enfin ma chance de me montrer en tant que dragon amical, cultivé et paisible…
Je dois contrôler le timing de mon apparition.

Je me cache instinctivement derrière un arbre et observe la situation à l’intérieur de la caverne.

Les deux aventurières observent l’entrée sous tous les angles.

Ooh, je suis nerveux !
Je dois montrer ma dignité à travers mon image parfaite.
D’une certaine manière, je suis content, nerveux et impatient en même temps.

Les deux individus sont silencieux, une expression hébétée plaquée sur leurs visage avec leurs bouches entrouvertes.

Héhéhé, ça c’est parce que c’est un produit que j’ai fait et refait encore et encore.
Les pots sont une chose, mais les statues à l’entrée devraient avoir bien plus d’impact.

Pendant qu’elles observent les alentours, la fille pose son marteau au sol à côté du Champinescent et commence à toucher la statue.
Oh, elle ne peut pas s’en empêcher.
Tu peux la toucher jusqu’à en être satisfaite.

Au moment où je leur donne ma permission dans ma tête, l’une des filles ramasse une branche et frappe la statue avec.
Hey enfoirée ! Qu’est-ce que tu fous ?!
Je ne t’ai pas permis d’en faire autant !

Bien que la branche se brise, je ne me sens pas très bien.
Je vais sérieusement pleurer si tu l’abîmes.
Quel horrible chose à faire.

Après ça, tout en tendant le Champinescent devant elles, les deux personnes s’introduisent timidement dans la caverne.
Les pots et le tapis que j’ai étendus au sol, le sel et les épices que j’ai désespérément collectés ainsi que la viande séchée.

J’ai hâte de voir quel genre de réaction elles vont avoir, alors je me déplace depuis l’ombre des arbres jusqu’à l’entrée de la caverne.

Oh, ça me rappelle que le Lézard Noir dort encore à l’intérieur.

« Gaaa ! »

J’abois vers la caverne et me cache rapidement.
Maintenant, j’espère que le Lézard Noir va se réveiller et s’enfuir.

« Kishi ! »
« Τι είναι αυτό ! » (nda : “Qu’est-ce que ?”)
« Μαύρη Σαύρα! » (nda : “Lézard Noir !”)

Trois cris différents peuvent se faire entendre à l’intérieur de la caverne.
Le Lézard Noir vient ensuite en courant à l’extérieur et me saute dessus.

« Kishi ! Kishii ! »

Je caresse le Lézard Noir pour le calmer, puis je tourne à nouveau mon regard vers la caverne.
Les deux individus jettent des coups d’œil vers les pots alignés tout en semblant discuter de quelque chose.

Je veux m’approcher avec la pose de « En fait c’est moi ! », ou bien plutôt une « Hé ouais, je suis un dragon aussi malin qu’un humain ! ».
Devrais-je le faire ou non ?
Mais que faire si elles me voient comme un monstre qui rôde autour de la caverne ?
C’est alors qu’une bonne idée me frappe.

Tout en observant les deux personnes dans la caverne, je monte des plans à propos de ci et cela, mais je finis par les laisser tomber.

« Kishishi ? »

Le Lézard Noir m’observe curieusement, moi qui suis troublé.
Au moment où j’allais diriger mon attention sur le Lézard Noir, je vois les oreilles animales se déplacer vers l’entrée.
Rapidement, je me précipite vers le mur et m’aplatis contre pour me cacher.

Dangereux, dangereux.
J’ai failli me faire voir.

Mais qu’est-ce que je fais ?
Toutes les préparations que j’ai faites jusqu’à maintenant vont être inutiles si je ne fais que me cacher.
Alors que j’ai décoré l’intérieur pour pouvoir y vivre confortablement, je dois aussi montrer que je ne suis pas simplement un monstre quand un humain se pointe.
Je ne peux pas hésiter maintenant.

Je n’ai plus d’autre choix que de le faire.
J’utilise la compétence précédemment scellée [Art de la Transformation Humaine] car il n’y a pas d’autre choix.
Bien que j’ai une apparence terrible, je ne suis pas si différent que ça d’un humain.
Ça devrait être mieux que ma forme de dragon. Je pense aussi que mon apparence était dûe à la première utilisation de la compétence.

« Gaa. »
« Karubokishimechiru ? »

Je donne au Lézard Noir un petit cri rassurant tout en caressant sa tête.
Pour m’assurer que le Lézard Noir ne fasse pas un massacre en voyant mon apparence différente.

« Karubokishi, Kishi ! »

Était-ce à cause de mon apparence, mais j’ai l’impression que le Lézard Noir me fait plus la fête que d’habitude.

Cela me donne un peu de soulagement.
Même si je parviens à m’humaniser avec succès, je n’ai pas l’intention de me séparer du Lézard Noir.
Je pense à cela tout en continuant à lui caresser la tête.

Mais c’est peut-être simplement mon excuse pour me reposer sur le Lézard Noir.

Je calme ma respiration et me fait une image d’un humain dans mon esprit.
C’est bon, je peux le faire.
Et pourtant, mon image mentale n’est pas suffisante.

[Le niveau de la compétence [Art de la Transformation Humaine] augmente de 1 à 2.]

Encouragé par les lettres apparaissant dans ma tête, j’active l’[Art de la Transformation Humaine].
L’intérieur de mon corps chauffe et se compresse.
Peut-être parce que je commence à m’y habituer, ou peut-être que mon corps s’ajuste, je pense que la douleur est plus faible que précédemment.

Je peux le faire !
C’est possible d’y arriver.
Même si je ne peux pas confirmer mon apparence, je pense que je suis un peu plus humain que la dernière fois.

« Kishii ! »

Je regarde en arrière, en direction du Lézard Noir qui fait des petits bruits, mais je me détourne immédiatement et entre dans la caverne.

J’arrive à l’entrée et observe les deux personnes.
Leurs expression est peinte des couleurs sombres de la peur.
Si j’avais à deviner, c’est sans doute parce que je ressemble à un genre de monstre terrible…

Eh bien… peut-être… qu’il y a un monstre derrière moi ?

« Μην αφαιρείτε την απόλυτη! » (nda : c’est pas la traduction, mais ça doit être le “N’’hésite pas, Yuno !” du chapitre précédent.)
« Είναι φυσικό! » (nda : et donc là, sa réponse, “OU-OUI !”. Mais les phrases en grec sont compliquées à traduire..)

En criant, la femme-bête se jette sur moi.

Le marteau stupidement gros entre violemment en contact avec mon corps.
Parce que je suis en forme humaine, ma défense et mon attaque sont réduites de moitié.
Ce coup aurait pu m’être fatal.

« Bugaa !? »

Je suis envoyé dans les airs avec cet excellent coup, mais je parviens à prendre une bonne posture pour atterrir.
En même temps, l’Épéiste se tenant derrière la femme-bête soulève son épée vers l’extérieur de la caverne.

« Φως του φεγγαριού » (nda : [Lunar Lucent], rayon de lune.)

Avec bruit, les rayons de la lune sont reflétés sur son épée et se transforment en de nombreuses sphères qui m’attaquent.
Je me fais avoir par 5 d’entre elles et tombe au sol sur mon ventre.

« ga, gaa… »

La femme-bête essaie de m’achever, moi qui suis épuisé, mais l’épéiste la stoppe.
Les deux femmes s’enfuient en courant.

« Kit, Kishiii ! »

Le Lézard Noir qui voit les deux personnes s’enfuir essaie de les poursuivre.
Attrapant sa queue, je parviens à le retenir.

Une fois les deux individus disparus, mon corps s’élargie et je retourne sous ma forme de dragon, toujours allongé au sol.

« Gaa… »

« Kishi. »

La langue du lézard me touche.
Je me demande s’il essaie de me consoler ?
Moi, qui suis désespérément en train de le trahir.

« Kishii ! »

Il cri à nouveau, puis s’intéresse aux statues de pierre à l’entrée de la caverne.
Se tenant droites, il y a là la statue du dragon et celle de l’humain alignées de chaque côté de l’entrée, mais il fixait la statue de l’humain.

Ce qui m’intrigue c’est de savoir ce que le Lézard Noir a compris de la situation actuelle.
C’est déjà bien qu’il ne soit pas surpris de me voir me transformer, il a même essayé de me consoler après ça, donc je pense qu’il est plus intelligent que je ne le pensais.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Réincarné en Œuf de Dragon 56 : Le Duo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s