Dragon Maken War 17 : Rituel du Tueur de Dragon (2-3-4)

Traducteur : Ilanor
Adapt & Check : Soreyawari


Un peu de retard pour celui-là, mais on y est presque ^^


 

« L-La princesse a toujours été capable de bien dormir n’importe où. »

Enora parlait nerveusement.
Elle était juste une fille normale, donc les évènements d’aujourd’hui l’avaient épuisée physiquement et mentalement. Elle avait l’impression de pouvoir s’écrouler de fatigue à n’importe quel moment. Cependant, elle ne pouvait pas s’endormir, étant trop effrayée et nerveuse.
Azell rit avec amertume tout en la regardant.

« Être capable de dormir n’importe où est un mérite. Surtout sur le champ de bataille…
– …
– Petite demoiselle, tu devrais aussi dormir un peu. »

Tout en parlant gentiment, il toucha le front d’Enora de ses doigts, la rendant tout à coup somnolente.

‘Ah, comment se fait-il que…’

Cette pensée lui effleura l’esprit, cependant elle ne s’attarda pas. Elle tomba endormie, juste comme cela.

Rick demanda.

« Tu as fait quoi ?
– Je l’ai endormie.
– Tu peux faire ça ?
– C’est facile. Dois-je te le faire aussi ?
– Il y a des effets secondaires ?
– Aucun.
– S’il te plait. Je ne pense pas que j’arriverai à m’endormir.”« »

Après ces mots, Rick s’assoupit au contact de la main d’Azell.
Ce dernier regarda le ciel étoilé au travers des arbres alors qu’il songeait.

‘Les étoiles sont toujours les mêmes….’

C’était la seule chose de ses souvenirs qui était intacte.

 

Partie 3

Curieusement, Azell n’avait pas rêvé une seule fois depuis son réveil. C’était comme s’il avait rêvé pour une vie durant son long sommeil…
Bien sûr, c’était impossible. Ce fut prouvé lorsque qu’Azell fut remplacé par Arrieta.

‘Azell’

Il entendit quelqu’un appeler son nom à l’intérieur de son rêve.

‘Azell’

C’était le son d’une voix d’homme inhabituelle, cependant, elle avait un certain timbre nostalgique

‘Qui êtes-vous ?’

En pensant ainsi, Azell regarda vers le propriétaire de la voix.
Était-ce parce que c’était un rêve ? Il n’y avait pas besoin de recherche pour le trouver. Au moment où il pensa qu’il voulait voir la personne, celle-ci apparut devant lui.

‘Est-ce un rêve ?’
‘Oui, c’est ton rêve.’
‘Qui êtes-vous ?’
‘Ce sont les mots les plus décevants du monde.’

L’autre personne sourit ironiquement.
En revanche, Azell ne pouvait pas voir son visage. C’était comme si son regard ne pouvait monter au-dessus la bouche de l’autre…

‘Tu dois savoir qui je suis. Seulement alors tu pourras me voir.’

Azell fut momentanément perdu dans ses pensées, alors qu’on lui donnait cette condition invraisemblable. Puis il pensa brusquement à une personne, choqué.

‘…Carlos ?’

L’histoire se rappelait de lui comme d’un Archimage, et c’était son meilleur ami.
A ce moment le visage se révéla. En face de lui se trouvait un vieil homme aux allures fourbes.

‘Tu…’

Pendant un moment, Azell le dévisagea avec des yeux étonnés. Carlos riait jovialement. Azell dit en le regardant.

‘… as perdu tous tes cheveux ?’
‘Est-ce le seul commentaire que tu peux faire !?

Carlos s’enragea.
Oui, Carlos, l’homme que l’on appelait un Archimage, était chauve. Tous ses cheveux s’étaient enfuis de sa tête, mais il avait une barbe robuste. Azell ricana tout en le regardant s’énerver.

‘Que puis-je y faire quand c’est la chose la plus visible. Enfin, tu as vieilli.’
‘Différent de toi. J’imagine que tu n’as pas vieilli du tout ?’
‘Grâce à toi. Tu ne peux pas le dire en me voyant ?’
‘Je ne peux pas te voir.’
‘Quoi ?’
‘Ce que tu vois est un résidu que j’ai laissé dans ton pouls énergétique. Je parle et je bouge juste comme le Carlos que tu connaissais, mais je ne suis pas lui. Aussi, je n’ai pas le même temps que toi. Je ne peux avoir qu’une conversation avec toi.’
‘Le Carlos que je connaissais n’était pas un vieux chauve…’
‘Est-ce la seule chose que tu ais à dire ?’

Carlos fulmina de nouveau, et Azell éclata de rire.

‘Tu as dû devenir très irascible en vieillissant. Carlos avait une intelligence froide. Il était célèbre pour être un magicien patient et froid, qui prenait toujours les bonnes décisions. Je ne sais pas comment il est devenu un vieil homme chauve au mauvais caractère… Tsk tsk… Il a dû échanger sa précieuse chose avec une réputation d’Archimage.’
‘Quand tu dis précieuse chose, tu veux dire quoi ? Hein ? Tu ne parles bien sûr pas de mes cheveux ? N’est-ce pas ?’
‘N’en es-tu pas conscient par toi-même ?’

Azell s’amusait à le taquiner.

Le Carlos en face de lui n’était pas le vrai. Il s’agissait juste de pensées résiduelles laissées derrière. Il devait l’avoir fait pour laisser un message à son ami qui se réveillerait quelque part dans le futur…
Pourtant, c’était plutôt agréable de discuter avec lui. Même si ce n’était qu’une simple illusion, ses souvenirs du temps qu’il avait passé avec Carlos ressurgissaient.
Azell parla.

‘En voyant ton apparence, tu as du créer ce résidu longtemps après que je me sois endormi.’
‘Oui, j’avais 78 ans.’

La voix différait de la mémoire d’Azell, à cause de l’âge, cependant, elle avait un timbre similaire à celui de la voix dont Azell se souvenait.
Même son apparence était maintenant comme ça… Il avait perdu sa chevelure, s’était laissé pousser une barbe épaisse, et les rides étaient partout. Pourtant ses yeux ressemblaient beaucoup à ceux du Carlos qu’il connaissait.
Il demanda.

‘Tu as commencé à les perdre quand, tes cheveux ?’
‘Arrêtes de parler de ça.’
‘Héé… Dis-le moi juste. Sinon, je le découvrirai en regardant dans les livres d’histoire.’
‘Fais ce que tu veux. J’utiliserai mon droit de rester silencieux sur ce sujet. Les gamins n’ont aucune manière.’
‘Pfff. J’ai l’air jeune, mais je suis beaucoup plus âgé que toi. Je me suis réveillé après un sommeil de 220 ans.’
‘L’âge d’un homme n’est pas le temps pendant lequel il a existé, mais celui pendant lequel il a vécu.’
‘Mais ne devrions-nous pas inclure le sommeil dans la vie ?’
‘J’imagine…’
‘Donc accepte mon âge.’
‘Si quelqu’un imite l’hibernation d’un animal et dort, ce n’est pas inclu.’
‘Tu abuses…’

Azell rit, puis il parla.

‘Peut-être est-ce que tu ne peux pas réagir devant des faits que tu ne connais pas ni ne pouvait prédire correctement ?’
‘Oui.’

Par exemple, Azell avait annoncé au résidu de Carlos que 220 ans étaient passés, pourtant il n’avait montré aucune surprise. Peut-être était-ce une information qui ne pouvait pas être entièrement traitée par le vieux reste, donc il ne pouvait pas y répondre.
Azell demanda.

‘Combien de temps as-tu ?’
‘Pas longtemps. La plupart du temps a été gaspillé par cette conversation.’
‘Donc on ne peut pas avoir une longue conversation.’
‘Peut-être si j’étais un fantôme, mais je ne suis qu’une trace laissée dans le pouls énergétique de quelqu’un d’autre.’

Cela impliquait qu’à partir du moment où Azell commençait à faire circuler l’énergie au travers de son pouls énergétique, lui-même allait devenir plus fort alors que la trace continuerait à se dissiper.
Elle disparaissait probablement même en ce moment.

Azell interrogea.

‘Alors je demanderai quelque chose d’important. Quel message dois-tu me transmettre?’

Carlos n’aurait pas créé une trace de son esprit juste pour raviver ses souvenirs. Il devait y avoir quelque chose qu’il voulait lui transmettre.
Carlos parla.

‘Je ne sais pas quand est-ce que tu t’es réveillé. Aussi, je n’ai aucune idée de la situation de cette époque.’

Il était juste soulagé que cela n’était pas arrivé pendant sa vie à lui, disait la trace de l’esprit de Carlos.

‘Je ne peux parler que des nouvelles de mon époque. Azell, Atein est toujours en vie.’
‘Quoi ?’

Azell était abasourdi.
Le roi des Dragon-Démons Atein était toujours en vie ? Impossible. Azell l’avait tué directement. Il l’avait tué après avoir mis en place une situation où il ne pouvait pas survivre à la bataille finale!
Carlos parla.

‘Pour être précis, il n’est pas complètement mort. Il a préparé une méthode pour lui permettre de revivre, avant que tu ne le tues. De plus, cette méthode est secrètement mise en place par ses sbires suivant sa volonté. C’est en cours depuis quelques décennies.’
‘La résurrection semble différer de l’utilisation d’un corps de mort-vivant.’

Les corps de morts-vivant impliquaient l’utilisation de magie noire pour rappeler la faucheuse à la surface, cependant ils n’étaient pas vraiment vivants. C’étaient des cadavres qui bougaient avec l’aide de l’énergie magique.

Carlos répondit.

‘Oui, ce n’est pas un mort-vivant. C’est une véritable renaissance.’
‘Est-ce possible ? Même si c’est Atein…’
‘J’ai conclu que c’était possible, mais même moi je ne peux le reproduire.’
‘Mmm… Si tu as conclu que ça pouvait arriver, alors j’imagine que c’est possible.’

Azell avait confiance dans le jugement de Carlos. Au moins, ses prédictions n’étaient jamais fausses quand elles concernaient la magie.

Azell demanda.

‘Donc il pourrait déjà avoir ressuscité au moment où je me suis réveillé ?’
‘Je ne sais pas. Il pourrait, comme il pourrait avoir échoué.’
‘Quelle genre de réponse inconstante est-ce là ?’
‘Cela arrivera après ma mort, donc pourquoi est-ce que je devrais m’en préoccuper ? Tu vas devoir vivre dans le futur, donc j’ai surmonté mon ennui pour te donner un avertissement. Sois reconnaissant.’
‘Ça te ressemble vraiment.’

Azell rit avec amertume.

Carlos parla.

‘Quand tu te réveilleras, je ne sais pas combien des préparations que j’ai faites auront survécu. J’espère que la plupart auront survécu, et que ça t’aidera.’
‘Donc il n’y a pas de garantie que quoique ce soit ait survécu…’
‘Pense simplement à ce que tu as fait pendant que tu vivais. Tu as volé de nombreuses ruines et d’innombrables labyrinthes. Après que je sois mort, comment garantir que mes préparations ne subiront pas le même destin ? Si quelqu’un enterre un trésor, alors une autre personne le déterrera forcément.’
‘Mmm, c’est vrai…’

La ruine où Azell était endormi était placée là où peu d’humains passeraient, cependant elle avait finalement été découverte, et une excavation massive avait débuté. Azell n’avait-il pas réveillé à cause de ça ?

Azell interrogea brusquement.

‘Pourquoi es-tu apparu maintenant ? Pourquoi pas quand je me suis réveillé pour la première fois ?’
‘J’imagine que c’est parce que tu n’es pas sorti des ruines en utilisant la procédure normale.’
‘Euh ?’
‘Tu n’as pris aucun des objets que j’avais prévus pour toi avant de sortir ?’
‘… Vrai.’
‘Comme c’est toi, je savais que la possibilité que cela arrive était haute. Sans le pouvoir des ruines, ce fragment ne se serait pas montré.’

Ce n’était pas une tâche facile de maintenir cette trace dans le pouls énergétique de quelqu’un d’autre pendant presque 200 ans. Ce n’était possible que pour quelqu’un comme Carlos, qui était un Archimage.

‘À l’intérieur des ruines, j’ai laissé une carte indiquant la position de tous les objets que tu dois trouver. Cependant…’
‘Cependant ?’
‘Le fait que mes pensées résiduelles soient apparues veut dire que la ruine perd lentement ses pouvoirs défensifs, et passe en état d’alerte.’
‘Quoi ?’
‘Quelqu’un a brisé le système de protection depuis l’extérieur, donc je suis apparu ici pour t’annoncer les informations importantes. Aussi… Quand tu seras vraiment mal, quelque chose dont tu as besoin apparaîtra une fois et t’aidera.’
‘Qu’est ce que tu veux dire par quelque chose dont j’ai besoin ?’
‘Tu le découvriras bientôt, donc… Vis bien !’

Tout en riant avec amertume, Carlos disparut du rêve d’Azell.

 

Partie 4

« Je ne peux pas croire qu’il soit devenu chauve… » murmura Azell en ouvrant naturellement les yeux.
Ces mots sortaient de nul part, donc Arrieta demanda.

« De quoi parlez vous ?
– Peu importe. Je parlais de mon rêve. »

L’apparition de Carlos dans ses rêves était choquante. Autrefois c’était un bel homme au sang froid qui volait le coeur de nombreuses demoiselles, mais en vieillissant il avait perdu tous ses cheveux.
De plus, le fait qu’il ait vieilli en lui même était abasourdissant. Azell n’avait jamais pensé qu’il pourrait vivre et voir ses amis devenir âgés. Il ne l’avait jamais imaginé.

Soudainement, cela lui fit réaliser de nouveau que Carlos était mort pendant son sommeil.

Azell songea à son exil dans le lointain futur, et il se sentit seul.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

5 commentaires sur “Dragon Maken War 17 : Rituel du Tueur de Dragon (2-3-4)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s