Konjiki no Wordmaster 10 : Evila

Traducteur : Ilanor
Adapt : Keyleth
Check : Nekoyashiki-san


« Et oui, après longtemps me revoilà sur Konjiki, pour ce chapitre et le suivant ! Pour ceux qui se posent la question, à partir de mercredi les DMW reprendrons leur rythme normal, sans retard ! ^^ » Et d’ici 1 mois on aura rattrapé la VA, donc ça ralentira à ce moment…


 

Quelques incongruités apparurent. Tout d’abord, il y avait l’augmentation anormale dans son [Statut]. Bien sûr, il était heureux d’avoir gagné 2 niveaux d’un seul coup comme il était niveau 18 auparavant. Mais jusqu’à maintenant ses PV étaient à peine au-dessus de 200, donc c’était plutôt étrange, même en ayant monté de deux niveaux. La même chose pour ses PM ou ses autres statistiques, qui étaient pour la plupart encore dans les nombres à deux chiffres.

(Bon, j’en suis content, mais…)

En pensant ainsi, il déplaça son regard vers les « Titres ». Le [Éveillé] attira son attention. Il comprit qu’il avait acquis l’ [Éventreur] en battant le duo Joufflu & Échasse, mais il n’avait aucune explication pour le premier. Pour l’instant, il cliqua dessus pour voir l’aide.

« Éveillé »
Amélioration du Voyageur d’un autre Monde. Grande augmentation du statut en atteignant le niveau 20. Les montées de niveau donneront un petit bonus à partir de maintenant.

Il montra inconsciemment sa surprise devant cette triche. Être un Voyageur d’un Autre Monde avait ses avantages. Hiiro se réjouissait de cette bénédiction, même sans être un héros. Il remarqua ensuite [Écriture aérienne déverrouillée].

« Écriture aérienne » Coût en PM : 100
Permet d’écrire des mots dans l’air avec du mana. Activation en entrant au contact de la cible. Il est aussi possible de tirer le mot écrit et de l’activer ensuite, même s’il ne vole qu’en ligne droite comme une flèche.

Comme il ne comprenait pas vraiment, il essaya. Il concentra du mana au bout de son doigt, et écrivit en l’air, tout en imaginant la manière dont il écrivait habituellement sur le sol. Sur ce, un pâle mot apparut, montrant [Flotter].
Quand il bougea son doigt, le mot le suivit, et il l’imagina lancé sur un vase dans la pièce, comme s’il appuyait sur une gâchette, après quoi le mot se dirigea droit vers le vase.
Au moment où il le toucha, le mot s’y colla. Puis, après avoir récité « Activation », étonnamment le vase se mit à léviter.

« Wow, c’est pratique. »

De cette manière il était possible d’attaquer l’adversaire en lui tirant dessus sans avoir besoin de préparer un piège sur le sol.
Hiiro était abasourdi devant son pouvoir qui devenait de plus en plus déloyal, mais d’une certaine manière il se sentait joyeux aussi. Par ailleurs, le vase retomba soudainement après environ une minute.

Le lendemain, alors que le chef du village attendait devant l’auberge pour encore remercier Hiiro, l’aubergiste sortit précipitamment.

« Q-Quel est le problème ?

– V-Vous voyez… »

Hiiro était parti. Sa chambre était complètement vide, sans aucun signe de lui.

« Quoi ? »

En fait, il avait quitté le village tôt le matin, avant même que le soleil ne se lève. Pas besoin de dire qu’il avait fait cela en ayant prévu la visite du chef du village. Et aussi parce que ça deviendrait problématique avec l’arrivée de l’armée.

« Ca lui ressemble tellement… » dit Nies avec un sourire, approuvé par Panis.

« Je me demande si je le reverrai. »

Le chef caressa la tête de Nies et répondit.

« Tu le reverras. C’est notre sauveur après tout. »

Tout le monde hocha la tête en approuvant les mots du chef.

« Acchoo ! »

Tout en reniflant, Hiiro se dirigeait vers [Surge], une ville proche de la frontière. Son [Statut] s’était drastiquement amélioré, donc il fauchait les monstres surgissant comme de la mauvaise herbe.
Il essaya aussi son nouveau [Perceur] , et il était facile à utiliser, tuant les démons d’un seul coup grâce à sa grand puissance d’attaque.

« Ok, il faut que je passe la [Chaine de Montagnes de Torchu], puis la [Grand Route Maritone] menant à [Surge] » confirma-t-il sur la carte étendue.

«Ça reste un long trajet. »

Grimaçant sous le soleil brûlant au-dessus de lui, il aperçut la Chaîne de Montagnes de Torchu au loin.
Sur la route, il se repassa les possibilités de sa [Magie des Mots]. Il avait fait divers essais, et apprit que sa [Magie des Mots] avait des mots à effet temporaire ou permanent.
Par exemple, le mot [Flotter] ne durait qu’une minute, puis perdait son effet, alors que [Allonger] étendait sa lame et restait ainsi jusqu’à ce qu’il y fasse quelque chose. De la même manière, [Dur] et [Doux] étaient permanents alors que [Flamme] ou [Chaleur] s’arrêtaient au bout d’une minute.

(J’imagine que c’est comme ça : changer la nature ou la forme de quelque chose est permanent, et tout le reste ne dure qu’une minute.)

Cette théorie nécessitait des tests pratiques. Ce serait fatal de se prendre un [contrecoup] en l’utilisant bêtement. Son pouvoir était exceptionnel. Il se voyait facilement prendre pas mal de dégâts d’un [contrecoup] s’il était incapable de le contrôler.
Il décida donc de s’abstenir d’utiliser des mots qui affectaient directement la vie et la mort d’êtres vivants autant que possible. Un [contrecoup] venant de ça serait certainement mortel.
La magie implique l’imagination. Sans une image claire, elle ne s’activera pas, et quand bien même, cela causerait un [Contrecoup] si le contrôle était insuffisant.
Hiiro comprenait parfaitement pourquoi la vieille femme de la capitale lui avait dit que la connaissance était importante.
Sur le chemin, il essaya différentes [Magie des Mots]. Il transportait plein de pilules de restauration de mana, donc il pouvait s’amuser à souhait, découvrant quelques avantages et désavantages.

(Je me demande ce que font les héros maintenant.)

Il avait commencé à oublier leur visage (ndt : tellement cruel… :p / ndc : des gens auxquels il ne se sent pas particulièrement lié et à qui il ne parlait jamais ? ^^), mais il se rappelait faiblement de Takashi et des autres.

« OK ! Maintenant nous sommes tous de rang E à la guilde. »

Tout en tenant la carte de Guilde aux bordures violettes, Aoyama Takashi prit une pose triomphante. Les trois autres Héros avaient une carte similaire.

« Comme attendu des Héros. Je suis impressionné par la vitesse à laquelle vous avez amélioré votre rang. »

Le beau visage de leur instructeur, Vale Kimble, s’éclaira.

« Oui, nous avons aussi atteint le niveau quinze ! On progresse plutôt bien ! »

Suzumiya Chika approuva du pouce.

« Mais ce n’est toujours pas suffisant pour combattre les [Evilas] non ?

– En effet. Les [Evilas] dépassent les capacités physiques et magiques des [Humas] par la naissance.

– Haaa… Les caractéristiques raciales ne sont pas à sous-estimer (nda : l’univers de la fantasy est aussi raciste qu’un vieil anglais après le Brexit… / ndndc : Brexit = British exit, le mouvement de sortie de l’UE en Angleterre, il y a eu un référendum le 23 juin avec 51,9% pour la sortie, la majorité des moins de 50 ans pour rester. Plus de détails ? ^^ Cherchez vous-même ! :p / ndt : Par contre, regardez pas trop les médias français là-dessus, ils sont étrangement pas très objectif :p).

– Ouais, même dans les jeux, les humains sont polyvalents, mais n’ont pas de capacités spéciales.

– Donc on ne peut se reposer que sur la tactique et les armes ?

– Non, cela ne s’applique qu’aux [Humas] normaux. »

Vale contredit les paroles de Takashi.

« C’est-à-dire ?

– Vous venez d’un autre monde. Les Héros ont pleins de traits comme une force physique et magique améliorée, sans oublier la magie de la lumière, la faiblesse des [Evilas]. Ça sera un grand avantage.

– Ah, oui. Je pense qu’on a entendu ça avant.

– Oui, mais il y aussi un élément que seul les [Evilas] peuvent utiliser.

– Les ténèbres j’imagine…? »

Celle qui avait répondu était Minamoto Shuri. Le visage de Vale s’assombrit.

« Oui, la magie des ténèbres est plutôt puissante. De nombreux [Humas] en ont déjà été victimes.

– Et notre magie de la lumière s’y oppose c’est ça ? » dit Akamori Shinobu avec un sourire insouciant.

« C’est ça, Même si elle est puissante, elle consume beaucoup de mana. Si vous l’utilisez à tort…

– C’est pour ça que nous travaillons notre jeu d’équipe.

– Oui, deux attaquants et deux soutiens. Ça donne une distinction claire quand à l’utilisation de la magie de la lumière.

– Eh bien〜, contrairement aux jeux, ici on n’a pas de système en tour par tour. On a pas beaucoup de temps pour réfléchir durant un combat~. » (ndc : il y a des jeux qui sont pas au tour par tour…)

Shinobu fit une bonne réflexion. Ils risquaient toujours leur vie durant une bataille. Prévoir chaque attaque en détail pendant le combat les retarderait, et dans le pire des cas coûterait la vie de l’un d’entre eux.
C’est pour cette raison qu’ils avaient créé une équipe et se soutenaient mutuellement. En faisant cela, ils pouvaient au moins donner un peu de temps à quelqu’un pour analyser calmement la situation.
De cette manière ils pouvaient aussi choisir le bon moment pour utiliser la magie de la lumière, mais pour cela un travail d’équipe parfait était nécessaire.

« Écoutez, il y a plein de types d’[Evilas]. Vous pouvez vaincre les faibles seuls, mais je vous demande de vous retenir d’attaquer les [Evilas Supérieurs].

– Ils sont dangereux à ce point ? » demanda anxieusement Shuri.

– Oui, spécialement l’escouade de gardiens sous le commandement direct du Roi Démon, [Cruel]. Ne vous battez pas contre l’un d’entre eux avec 2 personnes ou moins. Ce sont des [Evilas de Première Classe], au-dessus même des [Evilas Supérieurs].

– [Cruel] est une force qui protège le Roi Démon c’est ça ? Je crois qu’il n’y a que 6 membres, non ?

– Oui, et à partir de là, l’[Evila] nommé Aquinas est encore dans un catégorie à part. »

Vale pâlit en se rappelant quelque chose.

« Il est fort à ce point ? » demanda Takashi en déglutissant.

« E-En effet. Auparavant, quand je gardais la frontière, je l’ai rencontré une fois. Aquinas est terrifant au point que vous pourriez l’appeler l’incarnation du mal. »

Cette fois, Aquinas était juste passé à proximité de la frontière par hasard, mais son aura écrasante fit ouvrir le feu aux camarades soldats de Vale, contre leur bon sens.
Inutile de le dire, leurs attaques ne pouvaient pas le blesser, qu’elles le touchent ou non. Mais cela attira son attention : Il volait, puis s’arrêta et baissa ses yeux rouges et perçants sur eux. A ce moment, tous les gardes attendaient une mort certaine, sans exception.
Certains cherchaient même comment mourir sans douleur. Juste en étant regardés, ils réalisèrent à quel point il était un être anormal, et qu’ils allaient tous mourir.
Pour une raison inconnue, toutes leurs armes étaient tombées en poussière sans qu’aucun ne sache s’il avait utilisé la magie ou non. Mais juste après, ses cheveux rouges voltèrent, et il partit.
Mis à part quelques-uns, tous s’étaient évanouis.

« Vous êtes sûr que ce n’était pas le Roi Démon ? » spécula Takashi à partir de cette terrifiante histoire, mais Vale secoua la tête.

« Mais je suis surpris que vous combattiez toujours après une expérience pareille.

– Ouais, ça ne fait aucune différence dans tous les cas.

– Aucune différence ?

– Oui. Même si je ne me bat pas, les [Humas] disparaîtront un jour ou l’autre. En tant que soldat, je préfère mourir en combattant.

– Ohh ! Tellement classe !

– Pas vraiment, j’ai abandonné tout espoir dans tous les cas. »

À en juger sa manière de parler, il ne pensait pas qu’ils avaient une chance de gagner.

« Mais à ce moment-là on pensa à invoquer des Héros. Des sauveurs qui nous avaient protégés avec leur énorme puissance autrefois. Nous avons trouvé notre dernier espoir. » (nda : Aidez-moi, [Héros d’un autre monde], vous êtes notre seul espoir… / ndc : …ah ! Et on ne paye pas le billet de retour ! / ndt : Mais par contre l’aller est gratuit. Et obligatoire.)

Vale regarda les 4 dans les yeux en souriant. Ils réagissaient tous timidement.

« Je vois. Mais s’ils sont aussi puissants, une attaque est possible à tout moment non ?

– Oui, le roi aussi se demandait pourquoi ils n’attaquaient pas tout en étant aussi forts.

– Mmh~, mais c’est à notre avantage~.

– Oui, mais on ne peut pas être paresseux. Il faut que nous soyons prêt à tout moment pour leur attaque décisive.

– Ouaip ! On a juste à devenir plus fort !

– Laissez-les-nous !

– On fera de notre mieux !

– Bah, on fera tout ce qu’on pourra~. »

Vale répondit aux mots rassurants de ces quatre par un magnifique sourire.

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “Konjiki no Wordmaster 10 : Evila

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s