Contre les Cieux 2 : Perdre Contrôle

Traducteur : Nightgale
Adapt & Check : Soreyawari


Allez lire cet article au sujet d’un petit projet proposé par Exserra~


 

À cet instant-là, il portait une robe de mariage rouge dans une chambre placardée de draps rouges sur lesquels était inscrit « Bonheur conjugal ». La nuit dernière, son grand-père Xiao Lie et sa tante Xiao Lingxi avaient personnellement arrangé cet ouvrage. Sa chambre avait été transformée en une chambre de mariés.

Tout à coup, la porte s’ouvrit et une légère silhouette se dépêcha d’entrer. Xiao Che se leva immédiatement et sourit: « Petite Tante, est-ce que grand-père est de retour ? »

Xiao Lingxi était la fille de Xiao Lie qu’il avait eue alors qu’il était déjà assez âgé. Malgré qu’elle soit la tante de Xiao Che, elle venait juste d’avoir 15 ans cette année et avait un an de moins que Xiao Che.
Elle était encore jeune mais sa beauté était déjà charmante. Sa force profonde était au début du sixième niveau du Domaine Profond Élémentaire et bien qu’elle ne soit pas l’égale de Xia Qingyue, son niveau spirituel était loin d’être mauvais étant donné qu’elle était un atout important pour le Clan Xiao et tenue en haute estime.

« Oh, Che’er, tu t’es enfin réveillé. »

Une gentille voix se fit entendre à travers la pièce tandis que Xiao Lie entra. Voyant que Xiao Che était déjà hors du lit avec un meilleur teint, Xiao Lie se détendit un peu. Derrière lui se trouvait son intendant Xiao Hong et le meilleur docteur de la Cité du Nuage Flottant — le Dr. Seto.

« C’est bien que tu aies repris conscience et que tu ne sembles plus malade mais laisse le Dr. Seto t’examiner. Aujourd’hui est le jour de ton mariage et on ne peut pas se permettre le moindre faux pas. Dr. Seto, je vous prie. » Xiao Lie se mit sur le côté pendant qu’il parlait.

Le Dr. Seto posa son coffre médical sur la table et s’assit devant Xiao Che, levant ses doigts pour palper le pouls sur le poignet de Xiao Che. Après un moment, il retira ses mains de Xiao Che.

« Dr. Seto, comment va Xiao Che ? Est-ce que c’est sérieux ? » demanda Xiao Lingxi de façon inquiète, la crainte et la nervosité gravées sur son visage.

Même s’il restait silencieux, Xiao Lie apparaissait solennel et avait une expression féroce sur son visage… Comment ne pouvait-il pas s’être aperçu que la soudaine perte de conscience de Xiao Che était étrange.

Le visage du Dr. Seto s’illumina et se détendit en un sourire: « Ancien Xiao, vous n’avez pas à vous inquiéter, la condition physique de votre petit-fils est excellent. Il n’a aucune maladie particulière ou même le moindre rhume. Peut être que votre petit-fils s’est évanoui parce qu’il était tellement nerveux et excité que le sang lui est monté à la tête. Après tout, votre petit-fils va se marier avec la fille du Clan Xia, la plus grande beauté de la Cité du Nuage Flottant. Ha ha ha. »

Bien que le Dr. Seto essayait de dissimuler son mépris, ses mots révélaient son regret. Une femme talentueuse épousant un bon à rien sans avenir était vraiment dur pour quelqu’un à l’accepter.

« C’est une merveilleuse nouvelle. » Xiao Lie laissa échapper un soupir de soulagement et acquiesça en pensant: « Cela a dû être difficile pour le Dr. Seto d’avoir été amené ici si tôt le matin. Hong, escorte le Dr. Seto dans le salon pour qu’il puisse se reposer. »

« Ça ira. » Répondit le Dr. Seto avec un geste de la main et il souleva son coffre médical : « Puisque votre petit-fils va bien, je vais prendre congé. Félicitations à l’Ancien Xiao pour sa rencontre avec la plus remarquable petite-fille par alliance de la Cité du Nuage Flottant. Je ne sais combien de personnes doivent vous envier à présent. Ha ha. Adieu. »

« Je compte sur vous pour venir boire un verre au mariage. Hong, raccompagne le Dr. Seto. »

« Che’Er, est-ce que tu vas vraiment mieux ? Est-ce que tu te sens mal quelque part ? » Xiao Lie n’était pas encore rassuré après le départ du Dr. Seto et fronça des sourcils, perdu dans ses pensées. Quand Xiao Lie s’était soudainement effondré, sa température avait chuté et sa vitalité s’était éteinte. Ça ne pouvait pas être le résultat de seulement la surexcitation. Voyant l’état de santé actuel de Xiao Che, il semblait en effet en forme à présent mais Xiao Lie ne pouvait pas écarter ce petit doute au fond de son coeur.

« Je vais vraiment mieux grand-père, tu peux être rassuré. », dit Xiao Che avec un visage rassurant. Son nez ne pouvait s’empêcher de le titiller tandis qu’il regardait Xiao Lie et vit son visage inquiet avec sa tête recouverte de cheveux blancs.

Le Clan Xiao était composé de cinq anciens et si Xiao Lie était le 5ème Ancien, il était le plus fort du clan. Cinq ans auparavant, il avait atteint la frontière du dixième niveau du Domaine Profond Spirituel et avait eu l’opportunité de percer au-delà du Domaine Profond, un niveau qu’un nombre incalculable de personnes rêvait d’atteindre.

Xiao Lie n’avait que cinquante-cinq ans cette année avec la force du dixième niveau du Domaine Profond Spirituel, mais tous ses cheveux avaient déjà viré au blanc. Chaque fois que Xiao Che voyait ce crâne couvert de cheveux blanc, son coeur devenait amer à cette vue.

La raison pour laquelle Xiao Lie avait les cheveux blancs depuis qu’il était d’âge mur, était connue de toutes les personnes vivant dans la Cité du Nuage Flottant. Son seul fils, le père de Xiao Che, Xiao Ying, était considéré comme le génie numéro 1 dans la Cité du Nuage Flottant. À l’âge de 17 ans, il était passé dans le Domaine Profond Naissant. À 20 ans, il avait atteint le 5ème niveau du Domaine Profond Naissant. À 23 ans, il passait au-delà du Domaine Profond Naissant et entrait dans le Domaine Profond Véritable, choquant tous les habitants de la Cité du Nuage Flottant. Il était devenu la gloire du Clan Xiao, ainsi que la joie et la fierté de Xiao Lie. Presque tout le monde pensait que Xiao Yung serait, une fois d’âge mur, le candidat idéal pour hériter de la direction du Clan Xiao.

Malheureusement, peut-être Dieu était-il jaloux de l’élite car, un mois seulement après que Xiao Che soit né, une tentative d’assassinat envers Xiao Ying avait eue lieu. Quelques jours auparavant, Xiao Ying avait aussi sauvé la vie de la fille du Clan Xia. Après son sauvetage, Xiao Ying n’avait pu repousser ses assassins qu’avec la moitié de sa force habituelle et avait fini par rendre son dernier souffle. Son épouse eut le coeur brisé par le chagrin causé par la perte de son amour et ne tarda pas à le rejoindre peu après. Les cheveux de Xiao Lie tournèrent au blanc en l’espace d’une nuit dû au choc brutal causé par la perte de son fils. Neuf mois plus tard, Xiao Lingxi était née. Sa mère souffrit également de la tortueuse douleur de perdre son seul fils et mourut de dépression un mois plus tard.

Personne ne sut comment Xiao Lie vécut sa vie les années suivant les décès de sa femme et de son fils. Ces pâles cheveux blancs contenaient un incommensurable chagrin, de la haine et une profonde et inavouable peine.

À ce jour, Xiao Lie n’avait toujours pas trouvé le meurtrier de son fils.

Plus tard, il mit tous ses espoirs et souhaits sur Xiao Che… Mais la brutale vérité que celui-ci était né avec des Veines Profondes endommagées l’avait frappé comme la foudre, le laissant comme un corps sans âme.

Cependant, face à son petit-fils désespéré, Xiao Lie ne montra jamais le moindre signe de déception ou de rage. De son point de vue, être né avec une Veine Profonde brisée signifiait que le destin était injuste et il ne devait pas être condamné à cause d’une telle injustice. Il ne devait pas être indifférent ou ridiculiser Xiao Che mais à la place l’aimer davantage pour compenser cela. Au fil des années, il avait toujours recherché tous les moyens possibles pour réparer une Veine Profonde endommagée. Cependant, une Veine Profonde représentait un élément vital de la force Profonde d’une personne, comment pouvait-elle être réparée aussi facilement ?

Bien que Xiao Che ait été, pendant toute sa croissance, ignoré par les autres et avait subi les regards moqueurs des autres, il se sentait tout de même chanceux d’avoir un tel grand-père.

Regardant les raides cheveux blancs de Xiao Lie, les yeux de Xiao Che devenaient de plus en plus acérés…
‘Puisque les dieux m’ont offert cette seconde chance et m’ont laissé conserver les souvenirs de mes deux vies, même si c’est seulement pour réconforter mon grand-père, je dois vivre pleinement ! Qu’est-ce que ça peut faire si mes Veines Profondes sont brisées ! Je suis l’héritier d’un saint de la médecine; tant que je trouve le bon remède, en l’espace de trois petites semaines, je peux totalement restaurer mes Veines Profondes.’

« Tu vas bien, c’est merveilleux à entendre. » En l’observant, Xiao Lie fut enfin rassuré. Jetant un coup d’oeil au ciel qui s’éclaircissait il expliqua: « Che Er, l’heure est proche. Va t’occuper de tes préparations pendant que je vais arranger le groupe pour le mariage… Oh c’est vrai, est-ce que tu veux monter à cheval ou t’asseoir dans la calèche ? »

Si c’était hier, Xiao Che aurait certainement répondu « la calèche ». Bien qu’il soit le seul petit-fils d’un Ancien, sans ce statut, il pouvait être considéré comme un bon à rien venant d’un monde différent de Xia Qingyue. Sur la route nuptiale jusqu’au Clan Xia, il devra sans aucun doute subir d’innombrables doigts pointés sur lui mais aussi supporter de nombreux regards d’envie et de regret. N’importe qui pouvait imaginer quels sentiments pouvaient ressortir si quelqu’un était confronté à autant d’émotions négatives. Xiao Che rit avec un léger sourire: « Évidemment, je vais monter à cheval ! Tu n’as pas à t’inquiéter à mon sujet grand-père. Xia Qingyue provient peut-être de la noblesse, mais elle est déjà destinée à devenir la fille par alliance de notre famille Xiao. J’irais ouvertement l’épouser et rejoindre sa famille avec dignité et honneur pour que tu ne perdes pas la face. »

Il y eut un retard dans l’expression de Xiao Lie, il n’avait jamais imaginé que son petit-fils puisse dire une telle chose. Son visage se fendit alors d’un gentil sourire et il hocha lentement la tête: « Bien. »

De ce simple un mot, sa profonde satisfaction fut transmise. Xiao Lie sortit hors de la chambre et ferma doucement la porte.

Aussitôt que Xiao Lie fut parti, Xiao Lingxi se tint en face de Xiao Che et pinça les lèvres. Son visage distordu par son insatisfaction, elle parla: « Donc tu es vraiment excité par ce mariage et m’a rendu inquiète pour rien. Tu n’as apparemment pas rencontré Xia Qingyue très souvent mais tu l’apprécies déjà… Oh c’est vrai, elle est la beauté numéro 1 de notre Cité du Nuage Flottant, huh ! »

Xiao Che balança rapidement ses mains d’avant en arrière: « Comment serait-ce possible ! Xia Qingyue est plutôt belle mais je pense que Petite Tante est encore plus jolie. Si je m’étais vraiment évanoui à cause d’elle, je ne sais pas combien de fois je me serais évanoui dans ma vie parce que Petite Tante est toujours à mes côtés tous les jours. »

« Hehe… » Le visage de Xiao Lingxi se changea immédiatement en un doux sourire et elle pouffa de rire: « Tu sais vraiment quoi me dire pour me rendre heureuse. Ça ne me dérange pas si Xiao Che s’est évanoui dans la précipitation de son mariage parce que Xia Qingyue est aussi belle que talentueuse. Le Clan Xia est aussi le clan le plus riche de la Cité du Nuage Flottant donc il y a beaucoup de gens qui rêvent de se marier avec elle. Cependant, elle est sur le point de se marier avec Xiao Che de ma famille. »

À cet instant, Xiao Lingxi avait une expression de fierté sur le visage. Puis ses yeux devinrent nostalgiques tandis que sa voix s’adoucissait: « J’ai l’impression que ce jour est arrivé si vite… Xiao Che est déjà sur le point de se marier… »

« Toc-toc », un coup à la porte fut suivi par la voix du vieux domestique Xiao Hongcang : « Jeune maître, il est presque l’heure d’aller à la rencontre de votre épouse. »

« Ah… déjà ? » Xiao Lingxi jeta un coup d’oeil aux habits de Xiao Che et sembla soudainement anxieuse: « Oncle Hong, attends juste un moment et on arrive tout de suite. »

Elle s’avança face à Xiao Che et une douce paire de mains commença à rapidement arranger sa tenue de mariage: « Cette tenue est plutôt dure à mettre. Tes vêtements sont en désordre à cause des évènements de toute à l’heure. Ne bouge pas, je vais régler ça tout de suite. »

Une délicate paire de mains blanches comme la neige se mit rapidement à l’oeuvre. Elle retourna le col dans la bonne position et resserra sa ceinture qui s’était relâchée… Ses gestes étaient secs mais elle ne prenait pas cela à la légère et accordait beaucoup d’attention à ce qu’elle faisait. Xiao Che la regarda silencieusement et ses yeux s’embrumèrent petit à petit…

Aujourd’hui il allait épouser Xia Qingyue, mais il savait de façon certaine que Xia Qingyue ne l’épousait pas parce qu’elle l’aimait sincèrement. Sans l’accord passé entre leurs pères ; Xiao Xing et Xia Hongyi, ce fameux mois de mars, Xia Qingyue n’aurait même pas pris la peine de jeter un regard dans sa direction. Les seules personnes en ce monde qui étaient gentilles avec Xiao Che étaient son grand-père, Xiao Lie et sa Petite Tante, Xiao Lingxi.

Pendant sa tendre enfance, Xiao Lingxi était collée à Xiao Che comme un bonbon. Elle le suivait partout où il allait. C’était même difficile pour lui de s’en débarrasser. Si elle ne le voyait pas pendant un moment, elle se mettait à pleurer bruyamment. Cependant, quand Xiao Che fêta ses 10 ans et qu’il fut certain que ses Veines Pronfondes étaient endommagées, Xiao Lingxi sembla avoir mûri en une nuit. Elle connaissait les conséquences d’avoir des Veines Profondes brisées et comprit par la suite le concept de son identité en tant que «Petite Tante». Cela marqua le début de son entraînement dans les voies du Profond pour protéger la vie du faible Xiao Che.

Après les 24 années de « rêves » sur le Continent du Nuage Azuré, Xiao Che sentait que son temps ici entouré de la gentillesse de Xiao Lingxi était aussi luxurieux que précieux.

Même si Xia Qingyue était sur le point de devenir sa femme, elle serait seulement comme une froide lune dans le ciel; quelque chose que l’on pouvait observer mais qui ne pouvait être touché.

Si j’épousais une fille comme Petite Tante, ce serait parfait… Ce genre de pensées apparaissaient de façon incontrôlables dans l’esprit de Xiao Che.

Après avoir terminé les gestes complexes pour réarranger les vêtements de Xiao Che, Xiao Lingxi laissa échapper un soupir de soulagement. Se mettant sur la pointe des pieds, elle leva la main et ébouriffa ses cheveux. Avec l’expression d’une tendre affection clairement imprimée sur son visage, ses lèvres roses se séparèrent légèrement comme les pétales d’une fleur.

Avec une vitesse surnaturelle, Xiao Che pencha instinctivement sa tête et posa sa bouche contre les appétissantes lèvres roses de Xiao Lingxi…

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Contre les Cieux 2 : Perdre Contrôle

  1. Euh ou sont les autres chapitres ?? Il y’avait un bon rythme de parution donc pourquoi sa fait 1. Mois et demi que y’a nada ? Le projet est abandonné pourtant sa avait l’air bien

    J'aime

  2. Pour répondre à certaines questions :

    Avec la période d’été, pas mal de retard a été accumulé, en plus, il faut dire que Contre les Cieux ne fait pas partie des demandes prioritaires.

    Deuxième point : un manque cruel d’adapt ! Sachez que seul Sore s’occupe de l’adapt de Contre les Cieux, sans parler du fait qu’elle fait des adapts d’autres projets sur le site. C’est le prix de la qualité ! Donc, si vous avez des notions en chinois, japonais ou coréen pour alléger sa charge, vous êtes la bienvenue.

    Cependant, vous pouvez être rassuré, malgré que j’écrive ma propre histoire, je continue toutefois de traduire Contre les Cieux. Courant septembre, quand les membres de la team seront revenus de vacances, on fera un point sur la situation.

    En attendant, j’espère que vous saurez prendre votre mal en patience, et merci encore pour votre soutien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s