Dragon Maken War 36 : Quand je rencontrai un mort (1-2-3)

Trad & Adapt : Ilanor
Check : Miss X


Yo ! Voilà un nouveau chapitre de DMW, dont le titre laisse présager du bon… Si ça veut dire qu’Azell va retrouver une connaissance, ça peut être assez marrant ! Sur ce, bonne lecture ! Et merci à Miss X pour son check immédiat… :p


Partie 1

Niberis aimait les ténèbres, quand il n’y avait pas un rayon de lumière. Elle ne pouvait atteindre la sérénité complète que dans les endroits avec ce genre de ténèbres. En revanche, elle aimait les ténèbres, mais pas le silence.

Elle fixait le vide quand un chuchotement entra dans son esprit.

« Tu n’as pas encore réglé tes affaires ? »

Elle entendit la voix d’un lieu lointain. Par delà les montagnes, les lacs, et même au delà des frontières tracées sur la carte des hommes, la voix atteignit les sombres champs de neige…

« Les préparations sont terminées. Nous en aurons bientôt fini… répondit Niberis.
– Pourquoi prends-tu si longtemps ?
– Cet endroit est dangereux pour toi.
– Si tu n’es pas prudente, ils vont réaliser ta présence. Il y a le danger que le Duc Dragon-Démon bouge.
– Peut-être même le Comte Michaël… »

Il n’y avait pas qu’une seule voix. Depuis divers endroits sur le continent, les voix venaient, et ils avaient une discussion comme s’ils étaient assis les uns à côté des autres.

« Avons-nous une quelconque raison de les craindre ? Ce sont des parasites vivant accrochés aux hommes. »

Niberis révéla son désaccord.

Le Duc Dragon-Démon et le Comte Michaël étaient listés comme des gens auxquels ils devaient prendre garde aux alentours du Royaume de Rulain. Le Duc Dragon-Démon était de la race des Dragons-Démons, et le Comte Michaël était un Métis Dragon-Démon.

Il n’y avait pas beaucoup de purs Dragons-Démons qui avaient intégrés la société humaine, donc leurs noms étaient bien connus. Ils pouvaient vivre plus longtemps que les hommes, et la plupart d’entre eux possédaient un grand pouvoir. Ils étaient peu à ne pas polir leurs techniques de combat et leur magie après avoir intégré la société humaine. La plupart d’entre eux cultivaient leur talent pour étendre leur renommée par leur force.

Du point de vue des adorateurs du Roi des Dragons-Démons, c’étaient des existences à craindre, puisqu’ils les abattraient indistinctement. En revanche, Niberis n’était pas effrayée. Sa voix trahissait son insatisfaction.

« Nous ne pouvons pas les sous-estimer.
– Nos forces sont trop faibles pour aller à l’encontre du Royaume de Rulain. Si nous baissons notre garde, cela pourrait amener un désastre.
– Niberis, nous reconnaissons tous que tu possèdes de grandes capacités, mais…
– Je comprends. En revanche, il y a une raison pour laquelle j’ai retardé cette mission. »

Niberis était dégoutée.

Dans l’organisation, elle était considérée comme jeune. De plus, elle était traitée comme une enfant. En y repensant, les vénérables anciens étaient exactement comme les vieux citoyens se plaignant de tout. Elle sentait son irritation s’accumuler.

« Je suis suffisamment prudente. J’attends le jour où les nuages couvriront la lune. Quand le monde sera recouvert de ténèbres profondes, je m’occuperai d’eux. » dit Niberis.

Le pouvoir des Magiciens était significativement influencé par l’environnement. Cela dépendait aussi de leur spécialité magique, et de ce dans quoi ils plaçaient leur source de magie.

En tant que Magicienne, la source du pouvoir de Niberis était les ténèbres.

Quand les ténèbres s’approfondissaient, son pouvoir grandissait. De plus, pendant une nuit sans lune, sa présence ne transpirerait pas. Elle pourrait discrètement établir une barrière qui pouvait isoler quelqu’un de l’extérieur.

Elle n’avait pas attaqué le groupe d’Arrieta car elle attendait ce jour. Elle avait choisi un endroit satisfaisant et le jour où attaquer l’équipe d’Arrieta. Puis elle se prépara, ayant prédit la météo. (ndt : Allo, Agence de météo Niberis, j’écoute ?)

« Celui au nom souillé du péché a un secret… Je le découvrirai à coup sûr. »

Partie 2

En bien ou en mal, quelqu’un ne change pas facilement.

En revanche, si la chance lui est donné, il peut changer d’une manière surprenante.

Cela faisait longtemps qu’Azell n’avait pu expérimenter cette vérité.

« Si… Si cela ne vous dérange pas, pourriez-vous me donner quelques conseils, Sire Azell ? » demanda Boar après avoir rassemblé son courage.

Le lendemain du combat, Boar ne se plaignit pas en partageant le travail. Il fit la vaisselle, prépara le camp et nettoya aussi après son passage. Il demandait même de lui-même des choses à faire, et le mécontentement qu’il avait dans les yeux fondit comme neige au soleil.
Pourtant, il ne s’entendait pas avec les autres membres du groupe. Auparavant il avait conservé une distance naturelle entre eux, mais maintenant il se retenait tout en les étudiant.

Azell savait pourquoi Boar faisait cela. Lui, Giles et Arrieta discutaient de leurs techniques mutuelles après les sessions d’entraînement, et il voulait probablement les rejoindre.
Quatre jours après le duel, il rassembla enfin son courage.

Azell était un peu surpris par ce changement d’attitude, mais il l’accepta volontier.

« Quand vous voulez.
– Vous êtes vraiment populaire, Sire Azell. dit Arrieta en voyant cela.
– J’imagine.
– A ma différence.
– …hahaha. »

Azell rit, gêné, quand il vit Arrieta bouder.

Depuis que Giles avait affronté Azell, Arrieta voulait échanger des coups avec Giles. Cependant, il disait qu’il était effrayé à l’idée que son inexpérience le mène à une maladresse. Il avait peur de faire une erreur, donc il refusa sa demande. Arrieta en avait boudé.

C’était la même chose pour Boar, qui les avait rejoint plus tard. Pendant l’échange, Azell avait discrètement tâté le terrain. Les deux lui avaient dit qu’ils étaient perturbés par le fait qu’Arrieta soit une femme.

« Mmmm. C’est que… Le fait qu’elle soit de sang royal est écrasant. De plus, c’est une femme. Je ne pense pas que… »

Boar donna une réponse similaire.

« Je n’ai jamais pointé mon épée contre une femme. Je veux être à la hauteur des attentes de la princesse, mais… »

Il y avait des combattantes dans le Royaume de Rulain. Cependant, leur nombre était faible comparé à leurs homologues masculins . De plus, la Chevalerie était un peu pleine de machisme et de narcissisme. Ces deux jeunes hommes étaient de fervents chevaliers, donc de leur point de vue, ils se sentaient inconfortables à l’idée de croiser le fer avec une femme.

Azell était simultanément déconcerté, et, comprenant l’attitude des deux personnes :

« Bon, et si votre adversaire est une femme ? La dernière fois, il y avait une femme dans le groupe de l’Ombre du Dragon.
– Mmmm.
– C-C’est que… »

Azell claqua de la langue en regardant Giles et Boar perturbés.

‘Argh. C’est devenu comme ça après 220 ans ?’

Pendant la guerre des Dragons-Démons, il y avait beaucoup d’ennemies. Que ce soit des Métis Dragons-Démons ou ceux de la race des Dragons-Démons, les hommes comme les femmes exhibaient un pouvoir écrasant. De plus, il y avait beaucoup de femmes humaines qui avaient rejoint le camp du Roi des Dragons-Démons. Ils recrutaient les gens qui étaient écartés de la société, puis ils guidaient ceux disposant de talents magiques, et ils étaient communément utilisés comme troupes. Le talent magique ne discrimine pas entre les sexes, donc il arrivait souvent de tomber sur une puissante magicienne.

C’était pour cette raison qu’Azell affrontait une femme de toutes ses forces. (ndt : J’imagine bien, hein ?) Cependant, il semblait que cette génération de chevaliers ne le voyait pas de cette façon.

‘Ces gens sont casse-pieds. Ce sera gênant si je ne fais rien.’

S’ils hésitaient en affrontant Régina parce que c’était une femme, alors leur tête serait tranchée en un clin d’oeil. C’était impératif de se débarrasser de leur gêne en affrontant une femme.

Azell suggéra quelque chose à Arrieta.

« … C’est pourquoi j’aimerais que vous leur donniez un ordre.
– Essayez-vous de me faire passer pour la méchante ?
– Ce sera votre noble sacrifice.
– Vous êtes doué pour l’empaqueter joliment. Maintenant je suis sûr que vous êtes un homme méchant.
– Vous m’avez eu. »

Arrieta renifla puis elle suivit les instructions d’Azell. Après ce jour, Giles et Boar furent forcés d’affronter Arrieta. De plus, ils expérimentèrent le fait qu’elle les annihile complètement.

Au début, ils protestaient fortement, s’inquiétant de ce qu’Arrieta soit blessée. Cependant, Arrieta renifla, puis elle les domina tous deux.

« Vous êtes bien fiers. Même les fameux chevaliers du Royaume ont essayé de leur mieux contre moi, sans se retenir. Comment vous deux, qui êtes si jeunes, pouvez être si arrogant ? »

Ceci embarrassa Giles et Boar, mais ils refusèrent pourtant d’abandonner. Ils reconnaissaient les compétences d’Arrieta, mais leur fierté était blessée quand ils perdaient contre une fille de 17 ans.

A partir de ce moment, ils affrontèrent sérieusement Arrieta. Comme c’était une session d’entraînement, Arrieta ne les écrasa pas en utilisant son Énergie Draconique. Cela lui permit d’expérimenter une session d’entraînement d’intérêt.
Cependant, cette même nuit, il y eu un problème.

Partie 3

‘Mmmm ?’

Azell ouvrit les yeux au milieu de la nuit.
A l’origine, ils avaient prévu de dormir dans un village par delà la montagne, mais plusieurs petits accidents pendant le voyage les avaient retardés. Finalement ils n’avaient pu traverser la montagne, et avaient dû camper en plein air. L’un des petis accidents était en fait la rencontre d’un groupe avec un essieu de voiture cassé. Il s’était brisé alors qu’ils fuyaient des monstres.

Son groupe avait chassé les monstres. En recevant leurs remerciement, le groupe d’Arrieta les avait aidés à retourner à la ville qu’ils venaient juste de quitter.

Ceci provoqua un retard, donc ils avaient dû dormir dehors. Ils avaient espéré l’éviter.

« … Sire Azell ? »

Boar, qui montait la garde (ndt : Il avait mal compris la question… :p), lui jeta un regard interrogateur. Azell mit un doigt sur ses lèvres. Il indiqua à Boar de garder le silence.
Même s’il y avait une garde de nuit, Azell n’avait pas baissé sa garde. Comme il savait déjà que quelqu’un les observait, il ne pouvait être imprudent.

Même quand il dormait, il plaçait une barrière qui réagissait à une combinaison spécifique d’interrupteurs. Certains pouvaient penser que ça ne pouvait être fait que par un Magicien, mais c’était possible pour un pratiquant de l’Ordre Spirituel de pratiquer cette technique. Ce fut établi en tant que technique du temps d’Azell et elle avait été transmise depuis.
Quelque chose d’inconnu était pris dans la barrière.

‘Cette énergie maléfique… Est-ce un magicien noir ?’

Il sentait une moite et sombre énergie de ténèbres.
Cette énergie dissimulait de la magie. Il pouvait sentir que quelqu’un essayait durement de cacher son existence.

Pourtant, il avait été entraîné par l’épéiste manchot, Balf. Les sens absolus d’Azell étaient concentrés sur la détection de l’énergie s’échappant de la personne dissimulée. Il était suffisamment sensible pour ressentir la réverbération de l’énergie.

‘De plus, ces vibrations du sol…’

Azell toucha le sol en se concentrant. Il utilisa les vibrations causées par la légère secousse pour trouver le grand nombre d’ennemis les approchant à quelques centaines de mètres de là.

‘Pourtant, je ne peux pas sentir leur pensée de groupe. Un grand ponte s’est montré.’

Si c’était une personne normale… Non, même si c’était un pratiquant de l’Ordre Spirituel, ils auraient ignoré la faible et presque inexistante vibration du sol. En revanche, Azell l’avait utilisée pour deviner la présence d’ennemis.

Pourtant, quand il étendait ses sens, il ne pouvait sentir leur pensée de groupe, donc il savait que c’était le résultat de la magie de quelqu’un. Ce quelqu’un était différent du Magicien de l’Ombre du Dragon qui utilisait les monstres pour les attaquer dans la forêt de Balan. Il y avait là un puissant magicien, qui détenait probablement les connaissances utilisées pendant la Guerre des Dragons-Démons.

Azell réveilla immédiatement ses compagnons.

« Réveillez-vous tous. Ne faites pas un bruit. Prétendez juste d’être endormis. »

Il n’ouvrit pas la bouche. Il délivra son message en utilisant le Chuchotement. Puis il utilisa une faible énergie mentale pour stimuler l’ouverture de ses yeux. (ndt : qu’il avait déjà ouverts…)

La raison pour laquelle il utilisa une méthode si lourde était simple.

Il sentait des regards sur lui. Ce n’était pas juste une ou deux personnes. Il était sûr que l’ennemi les observait à portée de vue.

‘Régina. Cette femme est là.’

Azell n’oubliait jamais une signature énergétique qu’il avait déjà vue une fois. Bien sûr, c’était limité à ceux comme Sire Giles, qui avait de l’énergie magique.

‘Et aussi Kirion.’

De sous la terre, il pouvait remarquer la signature énergétique de Kirion. Quand l’ennemi commencerait son attaque, il utilisera probablement sa compétence spéciale. Il utilisera sa magie qui lui permet de se déplacer librement sous terre pour les embusquer.

‘Pourtant, comment cette ordure fait-elle pour dissimuler son Énergie Draconique ?’

Il pouvait sentir leur existence en utilisant les ondes mentales et magiques qui s’échappaient discrètement. En revanche, il ne pouvait sentir l’énergie de Dragon-Démon utilisée par celui-ci. C’était la même chose que la dernière fois. C’était parfaitement caché, suffisamment pour tromper les sens d’Arrieta et d’Azell.

‘Ces ordures n’étaient pas si compétentes… Ont-ils développé une nouvelle méthode pendant mon sommeil ?’

La société traitait les adorateurs du Roi des Dragons-Démons comme s’ils méritaient la mort, donc ce ne serait pas si étrange qu’ils aient développé une technique qui leur permettait de se cacher. 220 ans ne seraient-ils pas suffisant pour ceci ?
Azell s’était déjà renseigné sur les techniques développées pendant son sommeil. Par exemple, Giles utilisait une technique défensive qui pouvait séparer le corps et l’esprit.

‘Hmmm…’

Alors qu’il était profondément plongé dans ses pensées, Arrieta ouvrit les yeux et lui demanda.

« Que se passe-t-il ? »

Chapitre précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre suivant

Publicités

9 commentaires sur “Dragon Maken War 36 : Quand je rencontrai un mort (1-2-3)

  1. J’ai commencé à lire DMW ce matin et j’ai tout terminé, vraiment passionnant !
    J’ai hâte de lire la suite! ^^
    J’ai une question vous sortez les chapitres à quelle fréquence ?!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s