Contre les Cieux 10 : L’Herbe de Dissimulation Stellaire

Traducteur : Nightgale~
Adapt : Soreyawari
Check : Teldryn


 

Les trois choses demandées par Xiao Che firent s’ouvrir instantanément les yeux de phénix de Xia Qingyue : « Qu’essaies-tu de faire ? »

« Cela veut-il dire que tu as vraiment les moyens de mettre la main dessus ? » Demanda Xiao Che plein d’espoir, voyant que Xia Qingyue ne l’avait pas immédiatement nié.

Xia Qingyue fronça légèrement des sourcils, et commença à expliquer lentement : « Je n’ai jamais entendu parler de l’Herbe des Sept Gemmes Profondes, mais un cristal spirituel d’une bête au Domaine Profond Céleste ne peut être obtenu qu’après avoir tué ladite bête. Et combien de personnes dans l’Empire du Vent Bleu peuvent, à l’heure actuelle, chasser avec succès une bête qui s’est développée dans les voies du Profond ? Même dans l’Asgard du Nuage Gelé, ce genre de personnes est assez rare. Et un Cristal Céleste aux Veines Pourpres est un trésor immortel, sans prix, pour lequel même les Quatre Sectes Majeures se battraient ! Un unique cristal serait l’équivalent de plus de dix années d’entraînement de la part d’un pratiquant. Ces trois choses, je ne parle même pas pour moi, même si c’était notre Maîtresse qui désirait ces objets, il serait quasiment impossible de les obtenir. »

Xiao Che respirait de larges bouffées d’air, tandis qu’il fermait ses yeux, restant silencieux pendant un long moment.

« Que prévois-tu de faire avec ces trois objets ? » Demanda spontanément Xia Qingyue.

« Réparer mes veines profondes », répondit Xiao Che.

« … Je suis incapable de t’aider. » Même si Xia Qingyue disait cela, elle ne croyait pas que ces objets puissent restaurer des veines profondes. Autrement, il était impossible que son Maître ne connaisse pas déjà cette méthode.

Xiao Che secoua sa tête comme si cela n’avait pas d’importance : « Ces trois objets ne sont pas des choses qu’une personne ordinaire peut obtenir, je demandais juste cela comme ça. » Après une courte pause, il reprit doucement : « Chérie, après que tu sois partie à l’Asgard du Nuage Gelé, nous reverrons-nous un jour ?

« Ne m’appelle plus jamais chérie ! Mon nom est Xia Qingyue ! » S’exclama Xia Qingyue d’un ton plus élevé tandis que sa voix devenait glaciale.

Restant de marbre, Xiao Che expliqua d’un ton tranquille : « Je t’ai épousée et tu m’as épousé. Nous nous sommes déjà inclinés devant les cieux et la terre avec des milliers de personnes pour témoins. Nous avons également exécuté l’ensemble de la cérémonie de mariage. Je suis ton mari et tu es mon épouse. Si je ne t’appelle pas chérie, comment pourrais-je bien t’appeler ?

« …… » Xia Qingyue resta sans voix. Après un moment, elle dit d’une façon indifférente : « Peu importe, fais comme tu veux. »

Xiao Che fit soudainement un large sourire… sa femme était peut-être intouchable, mais elle n’était pas douée pour les conversations !

« Tu n’as pas encore répondu à ma question précédente… Quand tu retourneras à l’Asgard du Nuage Gelé, nous reverrons-nous un jour ? » Demanda Xiao Che à nouveau.

« Non », répondit Xia Qingyue.

« Bien ! » Xiao Che hocha sa tête et l’appuya contre le mur tandis qu’il fermait ses yeux : « En fait, tu devrais retourner à l’Asgard du Nuage Gelé aussi tôt que possible et ne pas t’inquiéter à mon sujet. Vu ton talent, tu ne devrais pas rester dans cette petite Cité du Nuage Flottant, et m’être attachée. Quand tu partiras, ton statut de disciple de l’Asgard du Nuage Gelé deviendra public. Au moins dans cette Cité du Nuage Flottant, personne n’osera me blesser et je vivrais plus confortablement… Ah c’est vrai, tu ne dois pas avoir d’objection à mon avis ?

« … Comme tu le souhaites. » Dit Xia Qingyue, impassible.

« Mmm, c’est mieux ainsi, puisque tu ne me reverras jamais. Si tu ne me laisses pas avoir de concubines, je pourrais vraiment divorcer de toi.

Le cœur compatissant de Xia Qingyue était aussi calme que de l’eau, mais elle eut une envie spontanée de l’envoyer valser hors de la chambre.

Au même moment, elle vit soudainement Xiao Che se lever et se diriger vers la porte. Elle demanda rapidement : « Où vas-tu ? »

« Peux pas dormir, je sors regarder les étoiles. » Tandis que Xiao Che répondait à sa question, son cœur grommelait… Cette femme, ça te dirait de rester accroupi dans le coin en plein milieu de la nuit. J’aimerais bien voir si tu peux dormir de cette façon !

Xia Qingyue ne prononça plus un mot et Xiao Che ouvrit la porte tandis qu’il se préparait à sortir.

On était en plein cœur de la nuit et tout était calme. Se tenant debout au milieu de la cour, Xiao Che regarda le ciel rempli d’étoiles avec une expression déterminée dans ses yeux. Cependant, au fond de lui, il était perdu dans un malaise persistant.

Aujourd’hui était le premier jour de sa renaissance. Bien que sa mentalité avait grandement changé par rapport au passé, d’un changement qu’on pourrait dire capable de retourner le monde, même son puissant mental ne trouvait pas le moyen de régler la situation de ses Veines Profondes endommagées.

S’il pouvait obtenir une Herbe des Sept Gemmes Profondes, un Cristal Céleste aux Veines Pourpres, et le cristal spirituel d’un bête du Domaine Profond Terrestre, il aurait plus de 50 % de chances de réparer ses Veines Profondes. Cependant, avec ses capacités actuelles, obtenir ne serait-ce que l’un des trois objets nécessaires était extrêmement difficile.

Après tout, seuls les forts étaient respectés dans ce monde. Sans avoir assez de force, atteindre ses désirs n’était rien de plus qu’une illusion.

Qu’était-il censé faire…

Tout à coup, une légère vibration provint de la main gauche de Xiao Che. Il leva inconsciemment sa main gauche, et vit de nombreuses lueurs étincelant rapidement provenant du symbole représentant la Perle de Poison Céleste dans sa paume.

Xiao Che plissa des yeux tandis qu’il se retournait, faisant face au nord.

« C’est… »

En plus d’être toxique et d’avoir une grande capacité d’affinage, la Perle de Poison Céleste avait une faculté supplémentaire. Elle avait la capacité spéciale de ressentir les herbes médicinales toxiques à proximité ! Si elle était suffisamment proche d’un ingrédient hautement toxique, elle pouvait percevoir sa position, émettre des lueurs, et révéler ainsi son emplacement… mais le prérequis était que le matériau devait être de la plus haute qualité. La capacité de détection de la Perle de Poinson Céleste était inégalée. Si on faisait une comparaison, le plus haut niveau de détection que pouvait atteindre une personne n’était rien comparé à celui de la Perle de Poison Céleste. Sur le Continent du Nuage Azuré, la Perle de Poison Céleste s’était seulement illuminée six fois, et chacune de ces fois lui avait permis de trouver les plus rares des plus exotiques trésors !

Bien que ce soit son premier jour sur le Continent du Ciel Profond, la Perle de Poison Céleste avait déjà une telle réaction ! Même cet endroit possédait un trésor caché ?

La direction de la cible repérée par la Perle de Poison Céleste était le nord… ce qui pointait vers la montagne du Clan Xiao.

Xiao Che possédait sa propre petite cour, on pouvait dire que son emplacement était le plus dangereux dans la propriété du Clan Xiao. C’était parce qu’au-delà des murs de sa cour, se trouvaient les montagnes. Cette montagne faisait en fait partie de la propriété privée du Clan Xiao. Les bêtes profondes de bas niveau qui vagabondaient occasionnellement pouvaient pénétrer dans cette cour en grimpant par-dessus ses murs. Et si quelqu’un voulait passer par la face arrière de la montagne, et s’infiltrer pour prendre possession de la zone, alors c’était le choix idéal. Cependant, face au pouvoir du Clan Xiao dans la Cité du Nuage Flottant, personne n’avait encore osé faire cela jusqu’à ce jour.

Xiao Che n’hésita pas et passa par-dessus le mur. Bien que sa force profonde soit faible, escalader un mur de trois mètres n’était pas un problème.

La montagne était obscure et silencieuse, et si ça avait été l’ancien Xiao Che, il ne serait absolument pas venu ici au beau milieu de la nuit. La lune était encore haute dans le ciel et les innombrables étoiles n’étaient pas si sombres. Xiao Che observa tout autour de lui, et quand il fut sûr qu’il n’y avait personne en vue, il marcha silencieusement dans la direction indiquée par la Perle de Poison Céleste.

La montagne baignée par la lumière de la lune semblait recouverte d’une fine couche de brouillard, la rendant à la fois mystérieuse et dangereuse. Peu après, Xiao Che arriva au pied de la montagne. À cet endroit-là, la fréquence à laquelle la lueur vacillante de la Perle de Poison Céleste brillait était la plus élevée. Xiao Che s’arrêta et se demanda… était-ce par là ? Mais c’était clairement seulement le pied de la montagne. Les pharmaciens du Clan Xiao devaient passer par ici tous les jours, comment cela pouvait-il donc pousser ici ? Que ce soit un trésor divin ou un genre de remède plus ou moins décent, il aurait déjà été trouvé depuis longtemps ; pourquoi cela attendrait-il d’être trouvé par lui pour être cueilli ?

Cependant, la Perle de Poison Céleste avait effectivement atteint cette fréquence rapide indiquant que la cible était à moins de dix pas de distance.

Sous l’éclat de la lune, Xiao Che fronça des sourcils tandis que ses yeux cherchaient lentement et méthodiquement chaque parcelle de terre autour de lui.

Dans des circonstances normales, plus l’herbe médicinale était précieuse, plus l’endroit où elle poussait était dangereux. À première vue, cette zone au pied de la montagne était entièrement recouverte de mauvaises herbes, et Xiao Che ne put s’empêcher de suspecter qu’il y avait un problème avec la capacité de détection naturelle de la Perle de Poison Céleste.

Alors que ses yeux scannaient scrupuleusement le sol en cercle, à part que des mauvaises herbes, Xiao Che ne put pas même trouver la plus commune des herbes médicinales. Juste au moment où il était sur le point d’abandonner, ses yeux se posèrent soudain sur un endroit possédant une sorte de variété indistincte.

Le Xiao Che d’aujourd’hui avait une bonne intuition. Il leva la tête et regarda en direction de ce sentiment inconfortable qu’il ressentait pour la première fois dans ce monde. Il y avait une touffe de mauvaises herbes ici aussi, mais quelques herbes au coin d’un rocher, qui semblaient ne pas avoir été piétinées, attirèrent son attention. Xiao Che s’avança à proximité du rocher et s’accroupit juste à côté puis observa la masse d’herbe pendant un long moment. Fermement planté au milieu de ces mauvaises herbes se trouvaient… d’autres plus petites mauvaises herbes avec une vitalité tenace. Sans jeux de mots, on pouvait dire qu’elles s’accrochaient fermement à la vie en s’enracinant dans chaque ouverture disponible. Au milieu de ces mauvaises herbes en parfait état, se trouvait un trou encore plus petit. Il était si fin que seules deux herbes avaient poussées dedans. Cependant, si quelqu’un regardait de plus près, il était évident que ces herbes étaient largement différentes de celles se situant tout autour.

Une douce brise de nuit souffla, balayant les petites herbes de la zone. À ce moment-là, les yeux de Xiao Che se fixèrent intensivement sur ce petit trou et virent soudainement la forme étrange de ces deux brindilles d’herbe… elles semblèrent apparaître en un instant puis disparurent, sans laisser aucune trace.

Xiao Che écarquilla ses yeux et fut tout à coup rempli d’extase. Il tendit rapidement sa paume gauche qui contenait la Perle de Poison Céleste vers ce petit trou. Sous une faible lueur verte, les deux brindilles d’herbe apparurent lentement à nouveau.

« Une Herbe de Dissimulation Stellaire ! C’est vraiment une Herbe de Dissimulation Stellaire ! Et il y en a même deux d’entre elles ! » S’exclama d’une faible voix un Xiao Che excité, tandis qu’il abaissait sa main gauche avec l’intention de les déraciner. La Perle de Poison Céleste s’illumina et les deux brindilles d’Herbe de Dissimulation Stellaire furent cueillies, droit dans la main de Xiao Che.

Plus haute était la qualité de l’herbe médicinale, plus difficile il était de la cueillir, puisque la moindre des erreurs durant la cueillette pouvait causer des dommages à ces matériaux, et diminuer son efficacité ou même détruire complètement ses effets. Mais avec la Perle de Poison Céleste, peu importait la complexité de l’herbe, il n’y avait pas besoin de s’inquiéter. La Perle de Poison Céleste pouvait cueillir une herbe sans aucun effet secondaire nocif en utilisant son énergie, recouvrant ainsi complètement une herbe sans aucune fuite d’énergie spirituelle.

« Plutôt que dire que c’est une surprise, il est plus approprié de dire que c’est un miracle ! » En regardant les deux Herbes de Dissimulation Stellaire qui étaient partiellement cachées dans la paume de sa main, le bras de Xiao Che en trembla d’excitation. Durant les vingt-quatre années de sa vie, il avait voyagé dans presque la totalité du Continent du Nuage Azuré et avait seulement trouvé une Herbe de Dissimulation Stellaire. Cependant, au premier jour de sa venue sur le Continent du Ciel Profond, il en avait déjà trouvé deux ! Et c’était dans la montagne de sa propre famille !

On pouvait dire qu’il n’y avait aucune différence quand on comparait une Herbe de Dissimulation Stellaire et une mauvaise herbe banale, il était quasiment impossible de faire la distinction entre les deux, quelle que soit la personne qui essayait. En même temps, elle avait une faculté très particulière… elle pouvait devenir invisible ! En d’autres termes, ça signifiait que si quelqu’un voulait en trouver une, ça serait encore plus difficile d’y parvenir. Son maître lui avait dit une fois que l’Herbe Stellaire Dissimulatrice était un trésor des cieux et de la terre, mais peu connaissaient son existence. Le nombre de personnes pouvant l’identifier ne devait pas excéder cinq dans le Continent du Nuage Azuré. De plus, la seule chose au monde qui pouvait complètement affiner ce trésor divin était la seule et unique Perle de Poison Céleste !

« C’est vraiment la grâce divine qui me vient en aide. Obtenir ces deux Herbes de Dissimulation Stellaire équivaut à avoir un atout certain dans sa manche ! Après les avoir affinées en Pillules de Dissimulation Stellaires, ma vie sera en sécurité même si je voulais tuer ou voler des gens… Je pourrais faire absolument ce que je veux ! » Xiao Che éclata de rire tandis qu’il serrait les Herbes de Dissimulation Stellaire dans la paume de sa main et les envoya dans l’espace de rangement interspatial à l’intérieur de la Perle de Poison Céleste.

La lueur clignotante provenant de la Perle de Poison Céleste s’arrêta complètement après cela. Xiao Che, heureux, n’avait plus aucune raison de traîner ici plus longtemps et se retourna pour rentrer chez lui. Alors qu’il se retournait, une faible lumière s’éclaira tout à coup dans le coin de son œil.

Xiao Che s’arrêta en plein mouvement pour se tourner dans la direction de cette lumière. Sous la pâle lueur de la lune, il vit une masse floue à moins de cinquante mètres au nord de lui. C’était une obscure ombre blanche.

Qu’est-ce que c’était ?

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

2 commentaires sur “Contre les Cieux 10 : L’Herbe de Dissimulation Stellaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s