Galactic Dark Net 47 : Explorer le champ de bataille

Traducteur : Nightgale
Adapt : Soreyawari
Check : MissX


Bonjour~
Je me meurs~
Au revoir~


 

Han prit deux robots de ménage et décida de jeter un oeil au champ de bataille dont le Vieux Jack et Sans Voie ne cessaient de parler.

Les deux robots étaient du type rampant, idéal pour se mouvoir sur un terrain complexe. Leurs bras portaient des outils pour creuser, et parce qu’ils n’avaient pas d’intelligence artificielle implantée, ils donnaient l’impression d’être stupides, semblant n’être capables que d’obéir aux ordres. Han leur ordonna de s’installer dans la voiture et de l’y attendre et ils se précipitèrent alors jusqu’à la voiture et patientèrent comme de gentils garçons.

Le Vieux Mo avait expliqué à Han que le robot dans lequel il se trouvait actuellement était le modèle le plus sophistiqué à l’époque, nommé R7, et fait dans un alliage de tritanium de haute qualité. Il possédait un corps identique à celui d’un humain avec des bras et des jambes, une taille de 1m80, et était connecté et contrôlé en utilisant un port de communication au Dark Net.

Après avoir fini ses préparatifs, Han fit ses adieux au Vieux Jack et à Sans Voie, puis il appuya sur l’accélérateur et le véhicule fonça alors sur le pont en chaînes de fer vers les vestiges du champ de bataille.

Le Vieux Jack ordonna aux robots restants de commencer à ramasser les équipements que Han désirait et de les stocker dans son vaisseau de transport industriel à l’allure bancale, en attendant de quitter cette planète pour les nettoyer avant de les envoyer sur Terre.

……

En l’espace d’un instant, Han avait déjà parcouru une grande distance. La base du Vieux Jack était devenue un petit point noir derrière lui, et devant lui se trouvait un désert sans fin. Après la cruelle explosion nucléaire, ces terres étaient totalement mortes, seuls le Vieux Jack et peut-être les robots pouvaient être considérés comme les seules vies restantes sur cette planète.

Le véhicule était un Land Speeder (ndt : Land Rover intergalactique ? / nda : la tentation fut grande de remplacer par ça…), un moyen de transport très courant dans la Voie Lactée. Il ne possédait aucune roue et utilisait un système de suspension magnétique pour flotter à environ 1 mètre au-dessus du sol. Avec ces deux moteurs turbopropulseurs à hautes performances pour lui fournir l’élan nécessaire, le Speeder pouvait se déplacer jusqu’à 3000 km/h. (ndt : J’ai l’impression de faire une rubrique pour automoto…)

Le Land Speeder du Vieux Jack n’avait pas de toit et était équipé d’une remorque comme un camion. Cela pouvait sembler très simple, mais après tout, c’était un ingénieur capable de réparer des engins robotiques complexes. Avec son tuning, ce Land Speeder avait d’excellentes performances et une grande vitesse de glisse, ajouté à cela un puissant moteur qui envoyait une énorme quantité de sable sur son sillage en rugissant.

Han contrôlait un robot pour conduire le Land Speeder, donc la résistance à l’air et le bruit ne lui posaient aucun problème, lui permettant ainsi d’apprécier pleinement cette sensation de vitesse. Après seulement 2 heures, ils arrivèrent au coeur du champ de bataille.

Il vit alors le sol grêlé de cratères géants résultant de l’explosion des bombes. Certaines d’entre elles n’avaient pas explosés au sol mais dans l’air, relâchant de super ondes de choc capables de réduire en bouillie les organes internes des soldats pour faire encore plus de victimes.

Les pays du niveau d’un large empire dans la Voie Lactée avaient une puissance incroyable. Dans cette guerre opposant l’empire Zi Zhu et la république de Luo Lan, en ne comptant que les espers, les deux côtés avaient réuni au moins 20 millions d’entre eux chacun. En comparaison, la Terre n’avait au plus que 15 000 espers, et cela comprenait ceux inaptes au combat, tels que les espers pouvant faire pousser plus de dents ou bien calculer plus rapidement. Avec ces chiffres, on pouvait clairement voir l’énorme fossé qui existait entre la Terre et ces super puissances de la Voie Lactée.

On disait que les nations les plus puissantes de la Voie Lactée, les 12 membres permanents de l’Alliance, possèdaient chacune au moins 100 millions d’espers. Pour des pays d’un tel pouvoir, détruire la Terre était aussi simple que de tendre un doigt.

Cet ancien champ de bataille avait une longue histoire, en plus de cela, avec les robots menés par le Vieux Jack durant toutes ces décennies, il ne restait plus aucun équipement en vue.

En fait, Han savait qu’il lui serait impossible de trouver quoi que ce soit de précieux dans cet ancien champ de bataille parce que cela aurait déjà depuis bien longtemps été emporté par le Vieux Jack. À l’heure actuelle, il voulait juste ressentir l’atmosphère d’un champ de bataille.

Si le champ de bataille ressemblait désormais à un désert inhabité, il y avait une chose que le temps ne pouvait effacer et qui ne faisait que s’intensifier, et c’était l’âme indomptable des soldats.

Le vent souffle et l’eau refroidit, les guerriers quittent leur foyer mais n’y retournent jamais. Dans le désert stérile empli d’une atmosphère glaciale, les guerriers ayant bravement combattu ici par le passé sont morts mais leurs âmes vagabondent toujours en ces lieux. Avant l’arrivée de la nuit sombre et turbulente, le souffle du vent sur le désert exprime leurs regrets. (ndt : Traduit de la traduction anglaise d’un poème chinois… Je me sens l’âme d’un poète, je vous dis pas !)

Han s’imaginait les scènes de cette guerre en cette année, visualisant des rivières de sang s’écoulant dans le désert. Avant de s’en apercevoir, il avait traversé le coeur du champ de bataille et avait atteint la fin du désert, faisant face à une infinité de collines.

Han s’arrêta à proximité d’une colline, il regarda l’heure et s’aperçut que 5 heures s’étaient déjà écoulées. Parcourir 10 000 km en un éclair, il était difficile pour les gens qui n’avaient pas personnellement expérimenté cela de comprendre l’excitation qu’avait eue Han en conduisant ce Land Speeder.

Han savait qu’il était fortement improbable de trouver quoi que ce soit, mais pour son voyage sur un champ de bataille, il se devait au moins de prendre un objet comme souvenir. Il n’avait pas vraiment envie de rentrer les mains vides, même trouver une dague lui suffirait.

Donc Han décida d’entrer dans la zone des collines.

Conduire dans un désert plat demandait juste de la vitesse, mais conduire sur un terrain accidenté était plus technique. Han réduisit l’allure du speeder et progressa entre les espaces séparant les collines. Des brusques virages décalaient le centre de gravité du speeder, ajoutant un plaisir exaltant qui n’était pas présent dans le désert.

Deux heures passèrent rapidement, et Han n’avait fait aucune découverte. Même le champ de bataille principal n’avait plus aucun reste, sans parler de cette région en dehors de la zone de combat.

« Bon, il se fait tard. Il est temps de rentrer. »

En pensant cela, Han inclina le volant et s’apprêtait à retourner au camp.

Après tout, Han était encore un conducteur débutant de Land Speeder. Il se précipitait entre les collines et était nerveux à chaque virage rapide. Après avoir dérapé latéralement à toute vitesse, le speeder ne put plus s’arrêter et se mit à dériver rapidement sur le côté.

« Merde ! Trop vite ! »

Han jura, appuyant précipitamment sur le frein. Une force opposée faisant son apparition, le speeder réagit en tremblant violemment, envoyant par la même occasion de la poussière partout dans l’air.

Shua~

Le speeder s’arrêta enfin tant bien que mal à seulement quelques mètres d’une petite colline, évitant de justesse une collision. C’était une scène à couper le souffle.

Han tourna la tête pour jeter un oeil aux robots. Mince, le Land Speeder et lui allaient bien, mais les deux robots s’étaient faits éjecter de la remorque à cause du changement de gravité, atterrissant la tête la première dans une butte.

Han se dépêcha et sortit du speeder pour extraire les deux malheureux robots de la terre.

Huh ?

Han se raidit tout à coup, parce que tandis qu’il enlevait de la terre pour extraire les robots, il remarqua que le mur de terre était en fait vide à l’intérieur. Il y avait une grotte, son entrée couverte par de la terre, et alors que Han enlevait cette couche de terre, il put apercevoir cette grotte depuis le dessus.

« Allons-y, agrandissons ce trou et jetons-y un oeil », demanda Han aux deux robots de type rampant.

Puis, Han et les deux robots luttèrent avant d’enfin réussir à créer une ouverture assez grande pour qu’ils puissent passer. Les robots allumèrent ensuite leurs torches et accompagnèrent Han dans la grotte.

Cette grotte s’était formée naturellement et elle n’était pas très large. L’explosion nucléaire jadis avait dû probablement faire s’effondrer le sol au dessus, recouvrant ainsi l’entrée.

La lumière éclairait jusqu’au bout de la grotte, et Han crut apercevoir deux ombres.

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

6 commentaires sur “Galactic Dark Net 47 : Explorer le champ de bataille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s