RTW Chapitre 76 – La Montagne Sacrée (Partie II)

 

Traducteur : JetonS

Adapt : Saulot
Check : Saulot



 

rtw

 

« Mes soeurs, c’est la Montagne Sacrée ! Nous l’avons trouvée ! »

Cara criait et ne se gênait pas pour faire comprendre son bonheur. Beaucoup de Sorcières se tenaient debout, stupéfaites par le spectacle devant elles. D’autres sautillaient et criaient pour exprimer leur joie.

Scarlett, cependant, fronça des sourcils en regardant la ville et murmura, « Est-ce vraiment la Montagne Sacrée ? »

Flore l’entendit murmurer, elle s’inclina en direction de Scarlett et lui chuchota, « Pourquoi ? Quelque chose ne va pas ? » Au fond d’elle, elle se posait la même question. La ville dans le ciel ne ressemblait pas à celle décrite dans le Livre Sacré, qui disait que la ville était une ville dorée, resplendissante et majestueuse. Cette ville avec ses aiguilles était en effet spectaculaire, mais elle était entièrement construite en un matériau gris ou noir. Elle émettait une atmosphère sinistre et lugubre, même en plein jour. De plus, un nuage rouge flottait au-dessus de la ville, ressemblait fortement à des nuages de sang.

« Quelque chose … est sorti d’un des trous, » parla Scarlett d’une voix sèche, « Je n’ai pas pu le voir clairement, mais ça ne ressemble pas à des dieux … »

Flore sentit ses poils se hérisser. Dans l’Association de Coopération entre Sorcières, Scarlett possédait les meilleurs yeux et pouvait voir d’une très grande distance. Suite à sa description, Flore se sentit mal à l’aise. Malheureusement, Eclaire était partie avec Nightingale. Sinon, elle aurait pu voler jusqu’à la ville pour dissiper leurs doutes.

« Mes sœurs ! La Montagne Sacrée n’attend que nous, » Cara leva les mains en l’air et cria d’une voix euphorique, « Encore un petit d’effort, nous sommes à deux pas de l’Eternité ! »

Elle hâta Pierre de la porter. Flore, pour sa part, n’avait pas envie d’avancer, elle les suivit avec réticence. Elle pensa, depuis l’incident d’il y a deux semaines, nous savons toutes ce qu’il se passera si nous sommes en désaccord avec Cara. Je crains qu’à ce point, rien ni personne ne pourra l’empêcher d’avancer !

Leur vitesse de marche accéléra. Elles quittèrent le pied de la montagne, la neige se fit moins forte et la température ambiante grimpa d’un degré. Ce sont les légendaires terres oubliées, une terre sur laquelle aucun humain n’a jamais mis le pied dessus. Cependant, Flore pouvait maintenant voir leurs traces de pas sur la neige. Si Eclaire était présente et qu’elle voyait ce spectacle, elle serait toute excitée.

Elle regarda en arrière et vit les hautes montagnes dominer son champ de vision, elle n’arrivait pas à croire qu’elles avaient franchi cette barrière. Flore pensait que la seule raison pour laquelle les démoniaques ne ravageaient pas le pays était grâce à ces montagnes qui les empêchaient d’avancer. Ils attaquent du Nord parce qu’ils ne peuvent traverser les montagnes.

Peu importe, si nous trouvons vraiment cette Montagne Sacrée et que nous n’avons plus besoin de vagabonder d’un endroit à un autre, je serai satisfaite … pensa Flore tout en soupirant. Pour dire la vérité, quand Nightingale était revenu dans le campement et avait raconté sa vie à Border Town, Flore était enchantée. Quand Nightingale demanda à Wendy et aux autres si elles voulaient partir avec elle, elle avait envie de se jeter à l’eau et de crier son nom. Mais elle ne fut pas capable de franchir cette ligne qui la séparait de son ancienne vie.

Flore secoua la tête, ne te permets pas de ressasser le passé, concentre-toi plutôt pour suivre le rythme des autres, ne reste pas derrière les autres dans ces terres désolées.

Au fur et à mesure qu’elles avançaient, elles remarquèrent quelque chose d’étrange, la ville semblait s’éloigner.

Après une heure de marche, la ‘Montagne Sacrée’ était toujours suspendue dans le ciel, elle ne rétrécissait pas, elle ne grandissait pas, c’était presque comme si … elles n’avaient pas bougé du tout …

« Honorable Mentor, veuillez ordonner une pause, nos sœurs se fatiguent, » dit Pierre. Durant cette période de marche, la personne qui portait Cara changeait constamment, mais Pierre était indubitablement celle qui avait dû la porter le plus longtemps.

« Non ! Comment pourrions-nous nous arrêter à si bon chemin ! » Cara rejeta la suggestion de Pierre sans même y réfléchir une seconde fois, « C’est une épreuve de nos Dieux, mes soeurs, si nous ne leur montrons pas notre esprit indomptable, nous n’arriverons jamais à la Montagne Sacrée ! Nous ne pouvons pas nous arrêter ! Nous devons continuer jusqu’au pied de la montagne pour entrer dans ce sanctuaire devant nous ! »

Sa tentative ayant raté, elle ne pouvait qu’avancer en suivant les ordres de Cara.

Elles n’étaient autorisées à se reposer sous aucun prétexte, même en subissant l’assaut de deux vagues de bêtes démoniaques, elles devaient continuer. Durant la seconde vague, elles avaient dû affronter deux espèces hybrides. Les entraves de Flore n’avaient pas réussi à les immobiliser. Incapable de repousser la charge, une sœur avait payé le prix de l’arrogance du groupe. Son cou fut lacéré par les griffes et son sang se répandit sur le sol.

Lorsqu’elles réussirent enfin à tuer la bête démoniaque, elles découvrirent avec effroi que le ciel s’était assombri. Apparemment, la nuit approchait à grand pas. La ville devant elles était encore visible, mais les bordures se faisaient de plus en plus indistinctes, comme si la ville disparaissait.

D’après leur expérience, il était plus judicieux de trouver un terrain adapté pour installer le campement, mais dans ces terres désolées, les alentours différaient grandement des montagnes. Autour d’elles se trouvaient des terrains plats infestés de bêtes démoniaques à perte de vue. Ce n’était pas un endroit sécurisé où dormir la nuit.

« Honorable Mentor, rebroussons chemin au pied des Montagnes ! Laissez Scarlett nous mener avec ses yeux rouges, avec son aide, nous aurons une chance d’atteindre les montagnes avant minuit, » plaida une Sorcière.

« Non ! » Cria Cara, « Nous avons passé l’après-midi entier à marcher sans pause pour atteindre cet endroit. Nous avons déjà consommé la moitié de notre endurance, nous ne pouvons pas maintenir la même vitesse et rebrousser chemin. Mes sœurs, nous ne pouvons qu’avancer ! Nous trouverons la Montagne Sacrée et nous nous reposerons alors. »

« Alors, que faire de Sherry ? » Demanda une Sorcière en pointant le sol où Sherry, sans signe de vitalité, reposait.

« Nous n’avons pas le temps de l’enterrer, » Cara secoua sa tête, « Laissez-là ici, la terre l’accommodera. »

Flore ferma les yeux douloureusement, une autre de mes soeurs partie, si seulement j’étais plus forte, elle n’aurait pas eu à mourir dans cette terre désolée, sans tombe pour raconter son histoire.

Alors que plusieurs soeurs délibéraient si elles devaient avancer ou reculer, Pierre s’exclama soudainement, « Regardez dans le ciel, la ville n’est plus là ! »

A ces mots, Flore ouvrit les yeux et regarda le ciel de nuit, caché par des nuages gris. La ville avait disparu, comme si elle n’avait jamais existé.

La foule avait pris racine, personne ne bougeait. Un lourd silence s’abattit sur elles.

Lorsque le soleil était encore levé, la ville n’avait jamais disparu …

Flore comprit soudainement, elle se souvint de ces histoires racontées par des aventuriers, à propos de ces paysages fantastiques des mers. Son corps entier trembla, et elle murmura, « Nous avons été trompées … » Elle cria, « Nous avons été trompées, ce n’était pas la Montagne Sacrée ! Il ne s’agissait que d’un mirage ! »

« Mirage ? » Cara se retourna soudainement, l’air effondrée, et demanda d’une voix tremblante, « Qu’est-ce ? »

« Un phénomène souvent mentionné par Eclaire. Un phénomène qui se produit souvent durant un voyage en mer, mais aussi visible sur terre en de rares occasions. Nous n’avons vu qu’une illusion, la véritable ville est peut-être très loin, elle n’est pas forcément devant nous. »

« Alors, elle existe hein, elle n’a pas disparu ? » Demanda Cara avec peu d’espoir.

« Ce … » Flore prit son temps pour répondre, « Je ne sais pas. »

A cet instant, Scarlett cria soudainement d’un visage horrifié « Attention ! Quelque chose arrive ! » Elle porta son attention au flanc gauche du groupe.

« Est-ce une bête démoniaque ? » Demanda Zéphirine, se tenant prête au combat, « Combien ? »

« Non … » répondit Scarlett en reculant de deux pas, apeurée, « Je ne sais pas de quoi il s’agit … »

Sa voix s’éteignit, une ombre apparut soudainement de loin et frappa Scarlett d’une vitesse incroyable. Scarlett pouvait voir clairement dans le noir, mais elle ne fut pas capable de l’esquiver – c’était trop rapide.

En un clignement d’yeux, la chose frappa la poitrine de Scarlett et la perça, emmenant avec elle plusieurs Sorcières derrière elle. Quand la chose s’arrêta finalement, plusieurs Sorcières étaient déjà empalées, et toutes purent voir l’origine de cette chose.

Cette chose était une lance.

 

Si vous appréciez la traduction, ou que vous voulez lire quelques chapitres en avance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

4 commentaires sur “RTW Chapitre 76 – La Montagne Sacrée (Partie II)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s