Death March 4-6: Chariot et Cocher

Traducteur & Adapt & Check: Soreyawari


Dodooooo…


 

Ici Satou. En fait, j’ai le permis de voiture mais je n’ai pas conduit depuis des années.
En tant que personne vivant au milieu de la ville, j’étais déjà comblé avec les transports publics.
Mais si j’avais eu ma propre voiture, ça aurait été pratique pour les rendez-vous…


« Nous n’avons que des chariot-taxis tirés par des chevaux ici. Si vous voulez acheter un chariot, alors allez en commander un à la guilde marchande dans l’enceinte du mur intérieur. »

J’ai essayé de parler aux personnes dans l’aire des étables près de la porte, mais ils n’en vendaient pas là. Est-ce que c’est comme essayer d’acheter une voiture à un arrêt de taxi? Je suis un peu honteux.

« La guilde marchande devrait en avoir si ça ne vous dérange pas que ce soit de l’occcasion. Ils cherchaient des acheteurs si je ne me trompe pas. »

Un autre cocher intervient alors que nous parlons.
Je le remercie, puis monte dans son chariot-taxi jusqu’à la guilde marchande. J’ai demandé à Arisa et Liza de porter les affaires à l’auberge.

Le cocher qui m’a escorté jusqu’à la guilde marchande, fait gentiment la médiation entre la guilde et moi.

« Nous ne vendons habituellement pas aux personnes ne faisant pas partie de la guilde marchande, mais comme vous nous avez été présenté par Yosagu-san, faisons une exception. »

Yosagu est le nom du cocher. Ça n’a pas vraiment d’importance, mais le marchand ici est Sunifun-san.
Il me montre deux chariots. L’un est un chariot couvert. L’intérieur fait environ 4 tatami je pense? (ndt: 1 tatami ≈ 1,66 m2) L’autre a la forme d’une boîte. Il fait environ 2 mètres de hauteur et possède un espace bagage dans le plafond. L’intérieur fait la même surface que le précédent.
Le chariot couvert coûte 10 pièces d’or. Celui de la forme d’une boîte fait 30 pièces d’or. Le chariot de la forme d’une boîte est plus robuste et sûr, mais on a besoin de 4-6 chevaux pour le tirer. Pour le chariot couvert, ça dépend de sa charge. S’il est chargé légèrement, on a besoin que d’un ou deux chevaux.

Je voulais celui qui était le plus sûr, donc j’allais acheter le chariot de la forme d’une boîte, mais on m’a dit que vu que le centre de gravité est haut, la manipulation du chariot est difficile, donc je me suis abstenu.
J’ai un permis de conduire, mais manoeuvrer un chariot? Comme je n’ai aucune expérience dans ce domaine, allons-y prudemment.

J’ai demandé à ce qu’on me montre l’intérieur avant d’acheter. L’intérieur du chariot couvert est, comment puis-je dire cela, normal. Sous le siège du cocher, il y a un espace dissimulé pour les objets de valeur. Apparemment il a été modifié par le propriétaire précédent.

« J’aimerais acheter ce chariot couvert, mais pourriez-vous aussi préparer les chevaux avec?
– Bien sûr, nous pouvons préparer pour vous deux chevaux Gontsu de la guilde. On pourrait vous en fournir quatre si vous voulez des ânes, mais selon la charge et la destination, ils peuvent ne pas convenir. »

Je lui dis que la destination est la Cité Labyrinthe, et la charge 6 personnes et leurs nécessaires, et il me recommande pour ça les chevaux Gontsu. Si je transporte de lourdes charges alors, même si c’est plus lent, il dit que les ânes conviennent mieux.
Si on veut être rapides, alors les chevaux Shubériens sont ceux qu’il faut, mais il semble qu’ils aient tous été achetés par le gouvernement du territoire.

Le prix des deux chevaux et du chariot est de 20 pièces d’or mais j’ai réussi à le baisser à 18 pièces d’or.
Sunifun-san est surpris de me voir payer maintenant la somme totale en pièces d’or.

Normalement, les gens reçoivent d’abord la facture, et paie plus tard. “Je suis assez impatient, j’avais l’habitude d’être réprimandé par les membres de ma maison à cause de ça.”, j’utilise cette excuse comme si j’étais le fils d’un noble, qui ignore comment marche le monde.

« Satou-sama, vu qu’il y a 6 personnes allant à la Cité Labyrinthe, ce serait dommage que vous ameniez un chariot vide. »

Vraiment?
C’est vrai que la moitié de l’espace est libre. En plus, Arisa et moi avons plein d’espace libre.

« Auriez-vous des recommandations?
– Eh bien, je pense que les arbalètes et flèches sont demandées dans la Cité Labyrinthe. Comme les arbalètes de la Cité de Seryuu sont faites pour tirer sur des Wyverns dans le ciel, leurs caractéristiques sont meilleures que celles des autres régions donc ça se vendra comme des petits pains. Sinon, comme en ce moment, ce n’est pas cher d’obtenir du cuir de chèvre et des fourrures vu que c’est la saison, je pense qu’il ne sera pas dur de faire un profit avec ça.
– Excusez-moi, Satou-sama, avez-vous des droits commerciaux?
– Malheureusement, non. »

Donc un permis est vraiment nécessaire?

« C’est dommage, nous pouvons vous en fournir un pour 10 pièces d’or.
– C’est assez cher.
– Un permis n’est pas nécessaire pour faire du commerce à l’intérieur de la ville, mais si vous entrez dans une ville sans, alors vous ne serez pas dispensé de la taxe, donc votre profit sera presque nul. »

Je vois alors je pourrais tout mettre dans l’Inventaire pour éviter la taxe…
Mais il n’y a aucune raison de gagner de l’argent illégalement.

« Si vous n’allez pas dans d’autres villes, alors il y a une marchandise non taxée dans la Cité Labyrinthe, mais comme sa taxe est très haute dans les autres cités, ça n’a pas vraiment d’intérêt.
– Quel genre de marchandise?
– Parce qu’il n’y a pas de demande dans cette cité, ce n’est pas connu ici, mais la demande est constante dans le Cité Labyrinthe. C’est un ingrédient d’alchimie appelé Pierre Blanche du Dragon. »

Je pense que mon visage m’a trahi quand j’ai entendu le nom. Comme Sunifun-san me demande ce qu’il y a, je lui parle de l’escroc que j’ai rencontré dans le quartier est.

« Je vois, c’est normal que vous fassiez une telle tête. Cependant, ceux-là sont garantis par la guilde marchande. »

Ils semble qu’ils vendent un petit tonneau pour 10 pièces d’or, au prix du marché. En passant, apparemment, on peut facilement vendre cette quantité pour 20 pièces d’or dans la Cité Labyrinthe.
Si je pouvais en vendre à deux fois le prix, alors ce serait un sacré profit?
C’est ce que je pensais, mais il a dit qu’à cause des taxes à l’entrée des cités sur le chemin et du coût de transport, le profit finit par être assez petit.

« Si les pierres ne se vendent pas, alors vous pouvez les amener à la guilde marchande, ils vous les achèteront au prix auquel vous les avez achetées ici. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous fournir une lettre d’approbation pour garantir la qualité. »

On m’a presque fait acheter en grande quantité, mais j’ai refusé en disant qu’il n’y aurait pas la place pour l’eau et la nourriture si j’en achète trop.

J’ai fini pas acheter 6 petits tonneaux de Pierre Blanche du Dragon, 100 cuirs de chèvres, 100 ballots de laine, 10 arbalètes et 1000 flèches.

Comme ça revient à 70 pièces d’or même après que j’ai descendu le prix, je signe un contrat temporaire, et je payerai demain pendant l’échange de marchandise.

À présent, je suis dans le chariot à l’extérieur de la Cité de Seryuu… Cela dit, ce n’est pas comme si nous étions partis.

Une fois mes affaires à la guilde finies, à l’extérieur, j’ai demandé à Sunifun-san s’il pouvait me présenter quelqu’un qui pourrait m’apprendre comment manoeuvrer le chariot. À ce moment-là, Yosagu-san, qui attendait mon retour a dit, “Alors laissez cette vieille branche vous l’apprendre.” et c’est ainsi que ça s’est passé.

Alors que Yosagu-san commençait à m’enseigner les bases pour manoeuvrer un chariot.

>Compétence [Manoeuvre d’Attelage] Acquise

Comme toujours, je lui attribue un point de compétence et l’active… Donc ce n’était pas inclu dans la compétence [Manoeuvre Tridimensionnelle].

C’est maladroit, mais je peux manoeuvrer le chariot maintenant. Pendant l’entraînement, j’ai monté le niveau de la compétence à 2, pas aussi haut que le niveau 3 de Yosagu-san, mais comme je pouvais déjà bien avancer, j’ai arrêté d’augmenter le niveau.

« Les jeunes apprennent vite, n’est-ce pas?
– C’est grâce aux instructions de Yosagu-san. »

Si on fait abstraction du cheat de la compétence, les leçons de Yosagu-san sont vraiment biens. J’ai échoué une fois, mais il m’a enseigné résolument ce à quoi je devais faire attention. Il serait un bon formateur. Particulièrement quand j’ai considéré ça comme une voiture, oubliant que les chevaux sont des êtres vivants, il s’est fâché à plusieurs reprises…

« C’est suffisamment bien ainsi.
– Merci beaucoup.
– Ensuite je vais vous apprendre comment mettre et retirer l’attelage attachant les chevaux au chariot. La fatigue des chevaux dépend de vos capacités à faire ça. Si vous tenez à vos chevaux, alors ne négligez pas cela. »

Yosagu-san a l’air encore plus sérieux que quand il m’apprenait à manoeuvrer le chariot. Il aime probablement beaucoup les chevaux. Après environ 1h d’entraînement strict, Yosagu-san m’a enfin donné le feu vert.

Je pensais que ça avait pris longtemps, mais Yosagu-san dit que habituellement on ne fait que gratter la surface en une demi-journée, il est impressionné.

Yosagu-san me dit qu’il était cocher dans une caravane avant de travailler comme cocher de taxi dans le Cité de Seryuu. Il m’apprend diverses choses telles que les arbalètes et les lances sont idéales pour défendre le chariot, ou que je dois toujours me réapprovisionner en eau potable dans les cités, vu qu’elle n’est pas toujours disponible à l’endroit indiqué sur la carte, ou de ne pas oublier de donner un caillou de sel aux chevaux avec l’eau quand on fait un arrêt.

Nous allons à la guilde marchande avec le chariot. Comme celui de Yosagu-san a été laissé à la guilde, nous allons le chercher.
Pendant le chemin, Yosagu-san parle des bordels de la Cité de Seryuu. Il semble aimer les grosses poitrines.
En remerciement pour m’avoir appris diverses choses, j’ai décidé de l’inviter luxueusement dans un endroit de sa recommandation, demain soir. Comme il y a beaucoup de loli autour de moi en ce moment, ça va être bien.

Avant de rentrer à l’auberge Monzen avec le chariot couvert, je vais récupérer mes vêtements. J’arrive au moment de la livraison, donc j’ai pu rencontrer le fameux tailleur. J’ai l’impression de connaître son visage, puis je me rends compte que c’est la partenaire de bain que j’ai rencontrée le premier jour, c’est gênant. C’est étonnant qu’elle se rappelle de moi, mais il n’y a pas vraiment d’avancement, et je la remercie pour la qualité des vêtements poliment.

J’arrive avec le chariot dans la cour de l’auberge Monzen. Martha-chan est juste là, donc je lui dit que j’ai acheté le chariot. Comme il y a de la place dans l’étable, on dirait que ce n’est pas gênant. Cependant, je dois payer des frais de parking, vu que c’est un montant différent d’une chambre normale à l’auberge.

« Bivenue à la maison~?
– Nanodesu~. »

Alors que je parlais avec Martha-chan, Pochi et Tama arrive en courant de l’ombre de la cour. Tama voulait probablement dire bienvenue. Deux autres personnes apparaissent aussi de l’ombre. La petite aide (Yuni) est aussi avec eux. Je me demande si elle n’a pas de préjudices contre les demi-humains?

Arisa et les filles jouaient apparemment dans l’ombre des plantes du jardin dans la cour. Non, ce n’est pas correct. Elles essayent d’apprendre les lettres avec les cartes.

Au début, il semble que Martha-chan leur apprenait, faisant office de professeur.
Mais au milieu, “Mets la carte face visible et lis la lettre, puis si tu peux deviner ce qu’il y a derrière, tu peux la prendre.”, Arisa leur a proposé une séance d’apprentissage sous forme de jeu, mais comme les autres ne connaissaient pas ce jeu, ils sont devenus addictes.

Ça fait déjà deux heures. Celle qui en a gagné le plus, c’est Arisa, suivie dans l’ordre de Pochi, Lulu, Yuni, Tama, et Liza.

Je laisse les autres s’occuper des chevaux, et amène uniquement Arisa dans la chambre. Le visage de Lulu devient un peu sombre, mais je peux juste dissiper ce malentendu plus tard.

 

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

7 commentaires sur “Death March 4-6: Chariot et Cocher

      1. bin je suis malade (de la fievre + rhume) donc avec la fievre je creve de chaud et plus tard de froid donc j ai du mal a dormir et vu que jai vue le mail je vien direct 🙂
        bonne nuit je vais essayer de dormir aussi

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s