The New Gate Volume 1 Chapitre 3

Traducteur & Adapt: Soreyawari
Check: [      ]


… Je n’ai pas d’excuses… Mais le prochain est un peu plus court, je vais faire un effort 😉
Alors, profitez de 40 pages de dur labeur!


 

Shin marcha pendant 25 minutes après avoir quitté la guilde.
Devant ses yeux, il y avait une enseigne avec une empreinte d’ours peinte dessus. D’après Celica, cela devait être le Pavillon du Point de l’Ours.

« Il n’y a aucun doute, c’est ici. »

Il vérifia à nouveau et plaça sa main sur la porte. Des rires pouvaient être entendus et ils devinrent de plus en plus fort à mesure qu’il ouvrait lentement la porte.
À l’intérieur du Pavillon du Point de l’Ours, il y avait un comptoir avec des chaises, et un très grand nombre de personnes assises sur 7 tables. 5 d’entre elles étaient occupées par des aventuriers faisant beaucoup de bruit en buvant leur bière.

Alors que Shin observait la scène, une ombre apparut devant lui. Quelque chose semblait bloquer la lumière et il sentait une présence derrière son dos, donc il se retourna.

« Hmm? »

Un bras semblant fier de son épaisseur, à peu près trois fois celle des bras de Shin, et un tablier avec des fleurs brodées venaient d’apparaître.

« Bienvenue, entrez je vous en prie! C’est juste pour une personne? »

Entendant une voix venant d’en haut, Shin leva les yeux et vit une personne avec un visage austère semblant avoir été taillé dans la pierre, souriant cruellement.

« Deke… »

Shin lâcha un drôle de mot en réponse. Bien qu’il faisait 180 cemels, la personne devant lui en faisait probablement 230 ou même plus. C’était un géant.

« Qu’est-ce qu’il y a fiston? Tu te sens mal?
– Je me sens très bien!! Heu, vous êtes? »

Les mots de l’homme le firent revenir à la réalité. Mais l’homme répondit quelque chose auquel il ne s’attendait pas.

« Moi? Je suis le boss star et gérant du Pavillon du Point de l’Ours. Je suis Douma Kuma (ndt: Ours).
– … star… vous dites? »

Shin pensait qu’il y aurait une jolie fille comme mascotte dans l’auberge.

« Ouais! Les gens se réunissent pour ce mec populaire, le boss star! D’une certaine manière, le boss star—
– C’est fille mascotte!
– —— nuu. »

Répliqua Shin quand il remarqua le jeu de mot.
(ndt: ok petite explication parce que évidemment les jeux de mots japonais ne passent pas en français 😉
kanbanoyaji = “boss star” le gérant, chef ou employé qui fait la réputation d’un resto / kanbanmusume = “fille mascotte” la fille souvent dans la rue pour attirer les clients avec une pancarte ou des tracts)

« Umu. Jolie réplique!! »

Et puis, pour une raison, l’auto-proclamé boss star lui fit un pouce vers le haut.

« Est-ce que je serais entré dans le mauvais endroit? …
– Ne sois pas timide, jeune homme.
– Non, je ne suis pas timide! J’ai juste toujours cette tête! »

D’une manière ou d’une autre, ça a évolué en dialogue comique.
(ndt: Manzai, duo comique avec un ‘Boke’ (de ‘bokeru‘ = être sénile, gâteux) qui a tendance à mal interpréter et à oublier les choses et un ‘Tsukkomi‘ (de ‘tsukkomu‘ = littéralement (se) plonger, (se) fourrer), le personnage sérieux, intelligent et rationnel, qui vient réagir aux propos du boke en le corrigeant et en le tournant en ridicule. Évidemment ici Douma est le Boke et Shin le Tsukkomi)

« Génial!! Nii-chan!
– Continuez!! »

Shin soupira à cause de tous les cris du groupe ivre. C’était une conversation animée par l’alcool.

« Haa, une——
– Hé! Qu’est-ce que tu fais?!!
– —— autre? »

Juste au moment où Shin pensait à chercher une autre auberge, une voix féminine résonna dans le bar.
La voix semblait provenir de derrière Douma. Shin ne pouvait pas la voir à cause du gigantesque corps devant lui.

« Papa? Ne t’ai-je pas toujours dit de ne pas dire des trucs bizarres? Et si d’étranges rumeurs se répandaient? »

Dit la voix. Bien qu’elle était calme, il était clair que cela avait été dit en réprimant sa colère.

« Non, c’est juste, une forme de ——
– Tais-toi!
– … Oui » (ndt: comment elle parle à son père, °-° mais où est donc parti le respect?)

Même ses excuses furent immédiatement rejetées, à en juger par les remarques un peu plus tôt, on pouvait dire que la voix appartenait sûrement à la fille de Douma. Pour une raison ou une autre, les rôles étaient inversés.

« Je vais prendre le relais ici. Papa, va dans la cuisine aider Maman.
– Je… Je comprends. »

Douma retourna dans la cuisine, avec un sentiment de découragement. D’une certaine manière, l’impression que Shin avait de lui avait diminué.

« Je suis désolée pour les soudaines, étranges choses que vous avez vues. Êtes-vous là pour un repas? Ou pour rester la nuit? »

Douma n’était plus en vue, du coup, Shin put enfin voir la fille de Douma après qu’elle ait envoyé son père à la cuisine.
C’était une fille aux courts cheveux bruns. Elle avait peut-être un sourire commercial mais elle était quand même attirante. Le mot mignonne lui allait mieux que belle.

« Ah, je reste pour la nuit. Mais, à l’instant, c’est toujours comme ça?
– Bien que je voudrais que vous oubliez ça, ça arrive de temps en temps. Mon père est de bonne humeur quand il est avec des aventuriers, mais il devient amer quand il est avec des marchands. Au fait, pour une nuit c’est 2 pièces d’argent J et ça inclue le petit déjeuner et le diner. Pour utiliser les bains, vous devrez le demander. Le tarif est de 4 pièces de cuivre J. Le petit déjeuner sera servi jusqu’à ce que 9h sonne. Si cela vous va, vous pouvez vous inscrire sur le registre de l’auberge.
– Okay. »

Shin ne savait pas si 2 pièces d’argent J pour l’auberge était cher ou non. Vu que ça ne lui posait aucun problème pour l’instant, il accepta l’offre.

« Je ne sais pas combien de temps je vais rester, ce n’est pas un problème?
– Si c’est comme ça, voulez-vous payez tous les jours? Ou vous pouvez payer pour un certain nombre de jours et allonger la durée si nécessaire. Juste pour confirmation, vous êtes un aventurier, n’est-ce pas?
– Ah, oui, je me suis inscrit aujourd’hui. Celica m’a recommandé cette auberge.
– Une recommandation de Celica!? Vous auriez du le dire plus tôt. Bon alors je vous fais un prix de 1 pièce d’argent J et 90 pièces de cuivre J. Pour les aventuriers, je recommande de payer en avance. Il est normal de quitter l’auberge quelques jours quand il y a une requête. Soyez prévenu que tout vos objets personnels se trouvant dans la chambre seront jetés si la note n’est pas payée. »

Une requête sur le long terme n’était pas rare pour un aventurier, donc la chambre pouvait être vide pendant plusieurs jours. Il y avait aussi le risque de mourir pendant une requête dangereuse. Si cela arrivait, il ne serait pas possible de payer tous les jours.

« Alors voulez-vous payer en avance? Ou pas pour l’instant? »

Alors qu’elle disait cela, Shin sortit une pièce d’or J de son Inventaire (en faisant comme si elle sortait de sa poche de veste) et lui tendit.

« Ce sera assez pour 50 jours, qu’en est-il du reste?
– Pouriez-vous en soustraire le prix pour le bain?
– Entendu. Alors je vous dirais quand cela deviendra insuffisant. À présent, écrivez votre nom dans le registre de l’auberge. Cela vous coutera 2 pièces de cuivre J de plus si vous devez écrire le nom de quelqu’un d’autre.
– Non, c’est bon… Comme ça ça ira?
– … Ouais, okay, Shin-san, voici la clef, le numéro de la chambre est la 201 et elle est au second étage. Savez-vous où la boite à objet de valeur est placée?
– Boite? Non, je n’en ai jamais entendu parlé. »

Une fois que l’inscription fut confirmée, une clef de chambre lui fut passée.
Cependant, Shin pencha la tête parce qu’il n’avait jamais entendu parlé de la boite dont elle avait parlé à l’instant.

« Alors, si vous ne savez pas, ce serait dommage. Parce qu’une auberge avec une boite est la preuve que c’est un excellent établissement. En d’autre termes, la boite est quelque chose comme un coffre où on garde les objets de valeur. La boite ne peut être ouverte que par la personne qui l’a fermée ou l’aubergiste. De plus, la boite est immunisé contre toute magie, compétence et attaque physique. Même si l’auberge est complètement détruite, le contenu à l’intérieur de la boite sera sauf vu que la boite elle-même est un objet magique. Qu’en dites-vous? N’est-ce pas merveilleux!? Parce qu’il est impossible de trouver une auberge comme celle-ci dans le coin. »

Tout en expliquant l’indestructibilité de la boite, de la publicité fut ajoutée. Au moins il était certain que c’était mieux que les autres établissements. Sans la parodie qui s’était déroulée un peu plus tôt, ça aurait été parfait, pensa Shin.

Il monta au deuxième étage après avoir reçu la clef. Il n’avait pas de bagages, mais il voulait jeter un coup d’oeil à la chambre.

La chambre 201 était la première au deuxième étage.
La chambre faisait environ 10 tatamis. C’était une pièce simple avec un lit une place et un bureau avec une chaise. S’il y avait aussi eu des tiroirs et autres, elle aurait été assez confortable pour y vivre seul. Il y avait une boite pour les objets de valeur au fond de la chambre. À part ça, il n’y avait rien d’inapproprié dans la pièce.

Il y avait des toilettes en plus des meubles. C’était même des toilettes avec une chasse d’eau.
Shin en fut surpris.
Ce n’était pas vraiment surprenant qu’il y ait des toilettes. Pour Shin, les circonstances étaient légèrement différentes.
Tout d’abord, les toilettes n’existaient même pas dans THE NEW GATE. Bien que le jeu cherchait le réalisme, pas un des producteurs n’avaient eu envie de faire l’acte d’excrétion dans le jeu.
Cela gacherait l’humeur si quelqu’un se faisait attaquer en plein milieu de l’acte.

Sans s’en rendre compte, Shin n’avait pas vu de toilettes pendant une année entière après que le jeu se soit transformé en jeu mortel.
Encore moins des toilettes avec une chasse d’eau.
On aurait pu dire que chaque chambre ayant des toilettes était un gage de la qualité du Pavillon du Point de l’Ours. Mais Shin en ressentit une émotion mélée de surprise et de nostalgie.

« Qu’on le croie ou non, juste voir des toilettes ramène des souvenirs du passé… »

Shin était surpris et avait un indescriptible sentiment que personne ne connaissait.

◆◆◆◆

Après avoir jeté un coup d’oeil à la chambre, Shin la ferma avec la clef et descendit en bas avec l’intention de manger et réunir des informations. Il n’avait pas mangé depuis ce qu’il avait eu à la guilde. De plus, ce serait du gachis s’il n’allait pas manger, vu que le dinner était inclu dans le prix de la chambre.

Au premier étage, les aventuriers faisaient encore du bruit. D’après【Analyse • Ⅹ】, la moyenne des niveaux des aventuriers était de 120.
Après ça, Shin se rappela des niveaux des chevaliers qu’il avait vu dans Tsuki no Hokora. Bien qu’il n’avait pas vu beaucoup de détails, les chevaliers étaient autour de niveau 100 ~ 110. Et il se demanda quelles étaient les relations entre les aventuriers et les chevaliers dans ce pays.

Puis il se trouva une place, commanda un plat, et décida d’écouter les cris autour de lui jusqu’à ce que le plat arrive. Il utilisa【Annulation de Bruit】pour que seules les voix puissent être entendues et【Écoute】pour que les voix et les bruits un peu loin puissent être parfaitement entendus. Grâce à ses compétences, il pouvait même entendre les murmures des autres groupes assis à des places éloignées.
Il était facile d’écouter avec ça, le menu filtrait à la fois les voix et les sons, pour qu’il puisse choisir ce qu’il voulait écouter. Presque aucune des conversations n’étaient importantes.
Cependant, les informations obtenues ici ne pouvaient pas être prises à la légère. Même dans le jeu, des informations surprenantes pouvaient être disponibles ici vu qu’il y avait beaucoup de conversations. Bien qu’il ne savait pas si ses informations seraient utiles dans ce monde, en premier lieu, Shin n’avait pas une once de sens commun de ce monde, donc il devait écouter, même si c’était des bagatelles. Et il n’en avait pas de pertes de toute façon.

« T’as entendu parler de ça? Apparemment Wilhelm s’est querellé avec des hordes de démons. »

« J’ai faim~~ C’est un repas, un repas! »

« T’as entendu la rumeur? Un Skull Face est apparu dans la Forêt du Nord. »

« En ce moment, on peut facilement récolter l’Herbe de Hillock »

« Cette bière est délicieuse! »

« Qu’est-ce que je devrais commander~? »

« Boss star tu dis…? »

« Tsugumi-chan, apporte l’alcool~, Douma, ressaisis-toi ーーーーー »

Il attendit son plat en organisant les informations qu’il entendait dans son esprit.

Il y eut un homme qui vola à travers les airs mais personne n’y fit attention. Shin le regarda aussi passer comme si c’était quelque chose de commun.

Parce qu’il avait entendu des mots qui pouvaient l’inquiéter, il en prit note dans son esprit. Les plus notables concernaient le Skull Face.
C’était un monstre de type mort-vivant, le Skull Face. Les mots Pion, Valet, Reine, etc montrait sa classe parmi les monstres. Comme le niveau du monstre était différent selon la classe, un individu serait en difficulté ou annihilé s’il ne vérifiait pas celle-ci.

« Désolée pour l’attente, voici la nourriture que vous avez commandée. »

Shin revint à lui après avoir entendu la voix. Il s’était apparemment trop concentré en utilisant différentes compétences pour s’assurer de l’état des environs.
La fille de Douma était en train de mettre le plat sur la table quand il se retourna.

« Seriez-vous par hasard, plongé dans vos pensées?
– Ah, juste perdu dans mes pensées. Um…
– Oh, je ne me suis pas présentée. Je suis Tsugumi Kuma. S’il y a quoi que ce soit, comme mon père est souvent dans la cuisine, dites-le moi.
– Entendu, je me demande si vous le savez déjà, mais mon nom est Shin. Je suis plus ou moins un aventurier.
– Plus ou moins?
– Je n’ai pas encore reçu ma carte de guilde.
– Je vois, Au fait, à quoi pensiez-vous toute à l’heure? Comment monter rapidement votre rang? »

Tsugumi demanda avec intérêt alors qu’elle s’asseyait à table face à Shin une fois le plat servi.
Les nouveaux aventuriers sont-ils rares, se demanda Shin.

« Je vais monter mon rang tranquillement. Comme je suis arrivé dans ce pays d’un village lointain, je ne connais pas bien les pratiques ici. On m’a recommandé ici alors que j’errais dans le coin.
– Je vois. Je ne sais pas vraiment, mais les gens des autres pays disent qu’il n’y a pas vraiment de différences.
– Vraiment? Eh bien vous devriez probablement faire attention à ne pas trop leur faire confiance.
– Eh bien, vous êtes sans aucun doute quelqu’un de peu commun. Un aventurier débutant devrait vouloir devenir plus fort et monter leur rang rapidement. De plus, il semble qu’on se moque fréquemment des aventuriers de bas rang.
– J’imagine que c’est vrai. Mais parce que je suis si étrange, je donnerais une réponse appropriée si on se moque de moi. »

Dit Shin avec confiance et un large sourire sur son visage. Bien qu’il ne connaissait pas grand chose de l’image d’un aventurier, il avait confiance en ses innombrables compétences. C’était là sa façon d’agir un peu comme un aventurier.

« Huh, es-tu si confiant que ça en tes compétences.
– Si j’en ai l’occasion. Quand c’est dangereux, je vais m’enfuir rapidement. Je ne veux pas mourir. »

Pour commencer, Shin n’avait pas l’intention de faire du bruit, donc on pouvait s’attendre à ce qu’il dise cela.

« Plutôt que de vous asseoir tranquillement ici, n’avez-vous pas d’autres tables à servir, mademoiselle la serveuse?
– On m’appellera s’il y a une commande donc ce n’est pas un problème. Regardez, ma mère est là aussi. »

Il suivit le regard de Tsugumi et vit une femme avec la même couleur de cheveux que Tsugumi, et qui prenait les commandes à d’autres tables.
À partir de là, Shin fut convaincu que Tsugumi avait pris de sa mère. Cela le fit penser qu’elle serait une jolie femme quand elle aurait grandi.

« Tu t’amuses, n’est-ce pas…
– Je ne suis pas en train de m’amuser. Je rassemble des informations, je répète, rassemble des informations.
– Sur un aventurier débutant?
– Ce n’est peut-être pas grand chose. Mais j’ai l’oeil pour les gens, si on se base sur les divers aventuriers que j’ai vus. »

Dit Tsugumi avec une expression sûre d’elle-même en mettant sa main sur sa poitrine.

« Oh, et qu’en est-il de moi?
– Hmm… Je me demande, 85 points peut-être.
– … Devrais-je en être heureux? »

Si cela pouvait être aussi bien qu’on pouvait l’entendre, ça dépendait du standard des critères de notation.

« C’est une note où je peux en attendre un peu.
– Si strict. Qu’est-ce qui a causé la baisse de points?
– Tout d’abord, vous manquez d’ambition. Vous ne pouvez pas réussir si vous n’avez pas la volonté, de plus, vous avez bien trop confiance en vos capacités. Cependant mes critères sont basés sur l’expérience.
– L’ambition, hein. Eh bien, il y a des étapes à ça. »

Shin ne s’était pas enregistré comme aventurier pour la gloire à l’origine, donc il n’avait pas la motivation nécessaire pour travailler dur. Pour une raison, il ne répondait pas à l’idéal de Tsugumi.

« Vous êtes vraiment quelqu’un de nonchalent. Hmm, maintenant que vous le dites, ça vous va plutôt bien. Et bien, je vais retourner à mon travail ou je vais bientôt me faire gronder. Bonne chance, mais n’en faites pas trop. »

Dit Tsugumi avant de quitter la table pour prendre des commandes. Le nombre de clients semblait avoir augmenté. Sans qu’il ne s’en rende compte, toutes les tables s’étaient déjà remplies.

Il finit rapidement son repas comme il était seul sur sa table et retourna dans sa chambre. Quand le nombre de personnes augmentait, la quantité de problèmes augmentait également. Il décida de consciencieusement suivre le conseil de Tsugumi à propos du fait qu’on embêtait les aventuriers débutants.

Il n’avait rien à faire même après être retourné dans sa chambre. Si on lui posait la question, il aurait juste dit qu’il était en train de mettre de l’ordre dans ses bagages. Après ça, il alla dans la salle de bain. Après avoir un peu transpiré et retiré une partie de son équipement, il devint plus facile de dormir.

Il érigea une barrière à l’intérieur de sa chambre avant d’aller au lit vu que c’était une de ses routines dans le jeu. Bien qu’il ne recevait pas souvent attaques surprises grâce au système de détection, il prenait quand même ses précautions.

Pour ce qui est du lit, il était dou et moelleux, et très confortable. Il remercia Celica dans son esprit en laissant son corps s’endormir.
Au milieu de son sommeil, il se rappela soudainement de quelque chose qu’il avait oublié.
Cela lui rappela.

« Message… envoyé?… J’ai… »

Il pesta dans ses pensées parce qu’il avait complètement oublié à propos des messages.

Il se réveilla et vit un plafond inconnu.
Il se rappela des évènement de la veille, le dernier combat, le transport vers un autre monde, la levée de la malédiction de Tiera et les évènements à la guilde.

Bien qu’il n’avait pas envie d’avoir ce rêve, il ne put s’empêcher de souhaiter avoir pu se déconnecter sain et sauf et s’être réveillé dans un hôpital ou autre part.

« Se serait bien trop facile, ça n’ira pas comme je le veux. »

Il murmura cela et regarda autour de lui.
La chambre était encore sombre, donc il savait que le soleil ne s’était pas encore levé.
Des signes indiquaient que des gens avaient commencé à bouger au premier étage. Apparemment les habitants de ce monde était des lêve-tôt.

« Aucune anomalie dans la barrière ni dans le système de détection. L’ancien moi se serait réveillé d’abord et aurait vérifié les environs. »

Il sourit avec ironie et se demanda à quand remontait la dernière fois qu’il s’était endormi sans précaution.
Quand il ouvrit la fenêtre, l’air frais de l’extérieur entra dans la chambre. En se sentant frileux à cause de l’air froid, il baissa le regard par la fenêtre et put voir les silhouettes de personnes marchant dans la rue. Le traffic piéton n’était pas important, mais il avait le sentiment qu’il devenait de plus en plus vivant.

Comme le Pavillon du Point de l’Ours était plus grand que les bâtiments aux alentours, il pouvait bien voir le paysage à l’extérieur de la ville. C’était différent du jeu ou du programme et il fut captivé par la vue.
Comme il s’était endormi tôt, il ne se sentait pas fatigué mais plutôt revigoré. En regardant dehors, il pouvait voir le soleil, qui commençait à se lever lentement, et les remparts qui entouraient la ville.
Il continua de regarder alors que la ville se faisait petit à petit envelopper dans la lumière chaleureuse.

Après un moment, le soleil était dans le ciel, et le nombre de personnes dans la rue commença à augmenter.
Shin sortit aussi de l’équipement tel qu’un blouson et un pantalon de son Inventaire, et se changea. Il descendit après avoir fermé la chambre.

Au premier étage, il y avait des personnes venant manger le petit déjeuner comme Shin, d’autres qui avait déjà pris leur petit déjeuner, d’autres qui quittaient et entraient dans l’auberge, etc.

D’après leur apparence, presque tout le monde ici était un aventurier. Il ne semblait pas inhabituel de commencer à se mobiliser à l’aurore.

« Bonjour. Avez-vous passé une bonne nuit hier? »

C’était Tsugumi qui le salua. Elle portait un plateau avec un plat.

« Bonjour. Je me suis réveillé en forme aujourd’hui.
– Alors c’est bien. Petit déjeuner, n’est-ce pas? Je vais le préparer bientôt, donc asseyez-vous je vous prie.
– Oh, merci. »

Il prit place à la table, à une place différente de la veille comme il n’avait pas envie de rassembler d’informations aussi tôt le matin.

Le petit déjeuner consistait en un ragoût avec du pain brun. Le pain brun n’était ni trop dur ni trop mou, comme du pain Français. Le ragoût était plein de légumes colorés et de viande, c’était plus volumineux que ça en avait l’air.
Il regarda autour de lui et vit que tout le monde trempait son pain dans le ragoût.

« Délicieux! »

Ça avait été très bien cuisiné. Les ingrédients du ragoût se mélangeaient avec harmonie et le goût s’imprégnait fermement dans la bouche. Combiné avec le pain, c’était encore plus délicieux.
Le goût inattendu le fit se resservir deux fois. Il s’en voulut un peu après avoir trop mangé.

« Vous mangez vraiment beaucoup le matin.
– Tout comme hier, la nourriture ici est délicieuse.
– Vous n’avez pas besoin de dire ce genre de compliments. C’est juste un petit service pour Shin-san. Au fait, vous devriez attendre un peu plus avant d’aller à la guilde récupérer votre carte de guilde.
– Est-ce qu’il se passe quelque chose?
– C’est particulièrement bondé le matin. Quand votre rang est bas, vous pourriez être interrompu et forcé à intégrer un groupe donc vous devriez être prudent.
– Ça a l’air dangereux. Les employés de la guilde n’arrêtent-ils pas ça?
– Ils l’empêcheront s’ils voient faire, mais les aventuriers qui font ce genre de chose ont des méthodes pour empêcher que ça se sache.
– Je vois, c’est une situation dont j’avais besoin d’être informé. »

Il décida d’attendre alors qu’il réfléchissait au fait que ceux qui faisait cela était vraiment mesquins. Ce n’était pas vraiment un problème mais personnellement il n’avait pas envie d’être impliqué.

« Ne comptez juste pas trop sur les employés de la guilde, quand c’est une situation urgente, ils ne peuvent pas forcément aider.
– Je suis d’accord.
– Eh bien, tant que vous prenez votre temps alors ça ira. »

Dit Tsugumi en allant prendre commande à un client qui attendait à une autre table.

Il était reconnaissant de la considération de Tsugumi. Il décida de passer le temps en buvant un jus de fruit. Comme il avait du temps libre, il continua de rassembler des informations comme la veille, cette fois il observa les équipements et outils des aventuriers.

Il se rendit compte que hier il portait nonchalamment des outils rares. Cependant, il se rappela pourquoi il avait oublié le message avant de s’endormir. Alors qu’il changeait de vêtements et ouvrait son Inventaire, ça lui avait soudainement rappelé les armes et outils alignés dans Tsuki no Hokora.
L’équipement allait de ceux utilisés par les débutants à quelques-uns de haut gradés. L’équipement pour des personnes d’un niveau intermédiaire pouvait être compté avec les doigts d’une main. Shin savait qu’un équipement de niveau avancé en faisait aussi partie donc il avait quelques regrets. À cause de ça, il avait dirigé son attention sur l’équipement et oublié le message.

Bien qu’il avait vu beaucoup d’aventuriers la nuit précédente, il était plus facile de les observer maintenant vu que beaucoup d’entre eux allaient et venaient.

« ………… »

En sirotant le jus de fruit, il jeta un coup d’oeil à l’autre côté de la table.
Il semblait que la plupart des armes étaient faites de fer ou de cuivre. Les armures étaient majoritairement faites de cuir ou de métaux comme l’acier, seules quelques-unes d’entre elles étaient enchantées.

La qualité de l’équipement et des outils s’était sûrement aussi détérioré depuis l’ère du jeu. Shin ne pouvait pas s’empêcher de penser que l’équipement était terrible, bien que c’était mauvais pour les aventuriers de ce monde.

C’était aussi la raison pour laquelle il avait choisi de l’équipement de bas rang quand il avait changé ses vêtements. À présent, Shin portait le “Blouson de Lézard de Boue” et le “Pantalon de Fil d’Araignée Démoniaque”. Ils étaient tous les deux fait de matériaux de monstres pouvant être chassé même au niveau 70. Cependant les performances des deux équipements étaient 4 fois plus hautes que la normale, parce qu’ils avaient été renforcés jusqu’à la limite.

À sa hanche, il portait un katana appelé “Frappes Multiples”. Frappes Multiples était l’arme initiale qui pouvait être obtenue quand on changeait son job pour celui d’un samouraï. Évidemment, sa performance était basse. La plupart des joueurs le vendaient où le mettait dans un entrepot quand ils augmentaient de niveau, même s’il était renforcé. Cependant, le katana avait de meilleures performances que n’importe laquelle des armes des aventuriers à proximité donc on pouvait en deviner facilement la qualité.

L’équipement que Barlux avait est peut-être considéré comme particulièrement précieux, pensa Shin.

Après ça, 30 minutes étaient déjà passées à tuer le temps et à rassembler des informations, Shin quitta le Pavillon du Point de l’Ours.

◆◆◆◆

En marchant dans la rue menant à la guilde, il observa la ville. Il n’y avait pas autant de trafic piéton que la veille.

Divers étals commençaient à ouvrir sur le bord de la route, bondé de personnes prenant leur petit déjeuner et achetant leur déjeuner. Il y avait aussi beaucoup d’étals qui semblaient utiles aux aventuriers, vendant des armures, objets magiques et divers outils.
C’était une scène incroyable vu que le soleil n’était levé que depuis deux heures.

Après avoir fait du lèche-vitrine aux étals, il marcha jusqu’à la guilde. Comme beaucoup d’aventuriers avaient des armes, celle de Shin n’attirait pas l’attention.

Cependant,【Recherche】fut utilisé pour chercher les ennemis par habitude et comme précaution. Shin continuait d’utiliser la compétence parce qu’il y avait aussi l’histoire de la lettre de recommandation.

Après avoir marché pendant 40 minutes, il vit enfin l’enseigne de la guile des aventuriers. Le temps pris pour atteindre la guilde avait augmenté par rapport à la veille, probablement parce qu’il évitait la foule.

Alors qu’il entrait dans le bâtiment, un groupe d’aventuriers sortit par la porte. Bien que pas mal de temps soit passé, il sentait qu’il y avait encore beaucoup de monde à l’intérieur.

Celica et une elfe étaient à la réception. Il en était certain parce qu’il pouvait voir ses oreilles pointues comme celle de Tiera. Shin s’approcha du comptoir de réception et parla à Celica.

« Bonjour. Je suis là pour récupérer ma carte de guilde.
– Bonjour, Shin-sama. Attendez un moment pendant que je vais chercher votre carte de guilde. Et, voici Els que vous cherchiez. Els, voici Shin-sama dont nous parlions à l’instant. »

Quand Celica le présenta, l’elfe assise à côté de la réception approcha de Shin.

« Bonjour, Shin-sama. Mon nom est Els Balter. On m’a dit que Shin-sama voulait me parler. »

Els était un exemple classique d’une beauté elfique et son apparence lui donnait l’air d’avoir autour de 24 ans. Ses cheveux vert vif comme les arbres dans la forêt atteignaient sa taille. Ses yeux bleus rappelaient les eaux d’un lac. Elle faisait environ 170 cemels et avait un style et un physique qui rendrait une top model honteuse. Bien qu’il n’avait aucune idée des préférences des aventuriers de ce monde.

Comme il ne pouvait pas la fixer trop longtemps, Shin détourna immédiatement les yeux.

« Ceci, ça vous est probablement adressé. »

Dit Shin avant de lui passer la lettre de recommandation de Tsuki no Hokora après l’avoir sorti de son Inventaire. Les mesures antivols avaient été retirées.

« M’est… adressée…? »

En penchant la tête avec un air perplexe, elle lut le contenu.
Puis, ses yeux s’écarquillèrent pendant un moment alors qu’elle lisait la lettre de recommandation. On pouvait dire sans aucun doute qu’elle était en train de lire quelque chose d’incroyable dans la lettre.

« C’est impossible… non, mais… »

Celica avait l’air un peu inquiète de l’état de sa collègue. Et Shin était aussi anxieux à propos du contenu de la lettre vu qu’il ne savait pas ce qui y était écrit. Cela devait être lié à la malédiction de Tiera, ce qui ne préoccupait pas trop Shin vu que Tiera semblait très discrète à ce propos.

Els était si surprise qu’elle marmonna et chuchota quelque chose, comme si elle avait oublié que Shin et Celica étaient encore là. Puis elle revint à elle et tourna son attention vers Shin.

« Umm… Quoi? »

Shin sursauta devant son regard. Son coeur commençait à paniquer alors qu’il réfléchissait à la raison pour laquelle elle le fixait.

« Vous… Tiera… Merci. Je vous en suis vraiment reconnaissante. »

Aussitôt qu’elle eut dit cela, Els s’inclina légèrement. Pour une raison, sa façon de parler semblait différente.

« Excusez-moi, mais je ne comprends pas la situation… »

C’était trop abrupt et incompréhensible pour Shin.

« Pardon, je semble être un peu chamboulée. Celica, pourriez-vous prendre ma place pendant un moment? Je suis désolée, mais cette conversation va devenir confidentielle à partir de maintenant. Nous allons continuez dans la pièce derrière, donc si vous pouviez prendre ma place.
– Je comprends. Je vais demander à quelqu’un de s’occuper de la réception pour vous.
– Merci… »

La proposition d’Els ne dérangeait pas Shin donc il accepta avec un léger sentiment de découragement.
Shin entra dans la même pièce que la veille. Une fois qu’il furent tous deux à l’intérieur, Els ferma la porte et la verrouilla à clef puis s’assit sur le canapé après avoir fait un rituel.

« Laissez-moi vous remercier à nouveau. Pour avoir levé la malédiction de Tiera, merci beaucoup.
– Oh, c’était donc cela la raison. »

Apparemment, Els semblait savoir pour la malédiction de Tiera. C’était ça qui devait être écrit dans la lettre de recommandation.

« Relevez la tête je vous en prie, je n’avais pas l’intention que ça en arrive là.
– Mais, j’ai longtemps cherché une solution et je n’ai toujours pas trouvé d’indice. Et vous l’avez fait. Donc il est normal que je sois reconnaissante. »

Il y avait un objet qui pouvait lever la malédiction mais il semblait difficile à obtenir. Peut-être partait-elle en aventure pour chercher la solution de cette malédiction.

« Si possible, n’exagérez pas trop, s’il vous plait. Vous parlez comme ça habituellement?
– Je comprends. Je jure de ne partager cette information avec personne au nom de l’Esprit de la Forêt. Pour être honnête, il n’y a pas grand chose à ce sujet dont je peux parler librement. Aussi, je suis plus à l’aise en m’exprimant ainsi. Il est écrit ici que cela ne vous dérangerait pas, vous aurais-je offensé?
– Non, c’est très bien ainsi. C’est la seule raison pour laquelle j’ai été amené dans cette pièce? À l’instant quel genre de rituel étiez-vous en train de faire?
– C’est une magie pour empêcher les autres de nous écouter. Même les employés de la guilde ne peuvent pas entendre l’histoire que je vais vous raconter à présent. Et aussi je voudrais vous demander quelque chose personnellement. »

Si Shin comprenait qu’Els avait diverses questions en voyant son état, il ne voulait pas abuser de son avantage non plus. (ndt: en tant que cheat, je pense?)

« Je vais dire ça juste au cas où, je n’ai pas la réponse à tout.
– Je sais. Cependant, je ne le supporterais pas alors que j’ai cherché un moyen de lever la malédiction pendant plus de 50 ans sans trouver un seul indice. »

Apparemment, c’était par curiosité. Pas seulement ça, l’envie et un désir fervent semblait être mélangés dans les yeux d’Els.
50 ans. Le temps passé à chercher représentait plus que 2 fois la durée de vie de Shin. Même si c’était fini, n’importe qui voudrait connaître la méthode utilisée.
De plus, il pouvait y avoir une autre personne avec la malédiction.

« Ce n’était pas écrit dans la lettre de recommandation?
– Elle semble l’avoir écrit dans la précipitation donc elle n’en a pas parlé. Bien, que dites-vous de cela. Je ferais ce que vous voudrez comme récompense. Pourriez-vous me dire s’il vous plait? »

Els se pencha en avant alors qu’elle faisait un pas vers Shin. Bien que Shin ne trouvait pas ça déplaisant d’être approché par une beauté, pour une raison, elle émettait une aura sanguinaire .
Shin ne voulait pas hâtivement parler de【Purification】vu qu’il n’avait pas encore le sens commun de base de ce monde.
Cependant, Els savait pour la malédiction de Tiera, et Tiera avait écrit dans la lettre de recommandation pour en informer Els. Shin pensa que ce ne serait pas problématique de lui dire.

« Je comprends, donc asseyez-vous. Avant que je vous en parle sérieusement, calmez-vous un peu, je vous prie. »

Els s’assit à nouveau dans le canapé alors que Shin se redressait dans sa position assise.

« La méthode pour lever la malédiction c’est d’utiliser la compétence【Purification】. Il y a d’autres méthodes, mais celle-ci est la plus fiable que je connaisse. »

Bien qu’il savait qu’il y avait un objet qui pouvait lever la malédiction, il n’en parla pas vu qu’il ne pouvait pas vérifier qu’il existait ici.

«【Purification】? …Cette compétence avait donc un tel effet. »

Il pouvait comprendre l’air de frustration d’Els.
Parce que d’après l’histoire de Tiera, seuls les prêtres de haut rang pouvait acquérir la compétence【Purification】.

« L’acquisition de【Purification】… non, l’héritage dans ce cas-là, combien de personnes l’ont héritée?
– Je l’ignore. Dans l’Église, seul quelqu’un d’une haute position connaît les conditions pour utiliser 【Purification】sur un corps. De plus, tous ses effets ne sont pas connus. En premier lieu, je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un ne faisant pas partie de l’Église et pouvant utiliser【Purification】.
– Quoi… vraiment?! »

Les épaules de Shin s’abaissèrent quand il entendit ce qu’Els avait dit. Il pouvait facilement imaginer que ce serait assez mauvais si l’Église savait qu’il possédait cette compétence. Avec cette compétence, s’il se détachait du lot, il s’attirerait beaucoup d’ennemis qui voudrait hériter de cette compétence.

(J’ai une mauvaise prémonition à ce propos…)

« N’en parlez à personne, je vous prie.
– Évidemment. Parce que je suis aussi une possesseuse de compétence, donc la guilde est forcée de m’aider, ou je quitterai la guilde. C’est pourquoi je voudrais que vous en soyez rassuré. »

Dit Els comme si ce n’était rien. Shin pensait qu’il serait difficile d’aller à l’encontre des humains ou des organisations mais apparemment il n’avait pas à s’en inquiéter.

« Eh bien, tant que je reste prudent, ça devrait aller.
– Cependant, grâce à vous un poids à été retiré de mes épaules. Bien que c’était un endroit en sécurité, vivre dans cette maison pendant des années était cruel.
– Je trouve aussi. C’est pour cette même raison que j’ai levé la malédiction. D’ailleurs, ça me fait penser, comment avez-vous su pour sa malédiction? Tiera hésitait beaucoup ne serait-ce que pour en parler.
– Tiera et moi venons du même village. Je suis devenue une aventurière et suis partie voir le monde, c’était sur le chemin du retour que j’ai appris cet incident. Elle était une elfe ordinaire à l’époque. C’était une fille avec de beaux cheveux argentés.
– Je vois.
– Quand je suis rentré au village après avoir entendu dire que Tiera était maudite, elle était déjà bannie. Pour être honnête, je n’aurais jamais penser qu’elle aurait été encore en vie après ça, jusqu’à ce que je rencontre Schnee. »

Une malédiction qui attirait des monstres puissants, il était presque impossible de survivre seul. En fait, si Schnee ne l’avait pas protégée, sa chance de survie serait descendue à zéro.

« Elle a été maudite, puis aidée par Schnee…, n’est-ce pas? Est-ce une chance ou non?
– C’est à Tiera d’en juger. Cependant la malédiction a été levée, grâce à vous, et je pense qu’elle peut trouver le bonheur à partir de maintenant.
– Vous avez raison. Ce n’est pas à nous d’en juger. Donc c’est là la fin de l’histoire. Y a-t-il autre chose que vous vouliez demander?
– Rien d’autre, ce que je voulais demander, vous y avez déjà répondu. Je suis désolée d’avoir pris votre précieux temps.
– Ce n’est pas grave. Les sentiments d’Els, je peux les comprendre un peu. »

Il n’avait pas vraiment conscience du temps, alors que 30 minutes s’étaient déjà écoulées alors qu’il écoutait silencieusement l’histoire d’Els.
Quand il quitta la pièce et revint au comptoir de réception, Celica et une autre demoiselle réceptionniste parlaient. La réceptionniste se leva quand elle remarqua Els et monta au deuxième étage après s’être légèrement inclinée.

« Vous avez fini?
– Oui, nous avons fini notre conversation.
– Je suis désolée Celica. Et merci de cette faveur. »

Après l’avoir remercié, Els retourna s’occuper des requêtes amenées par les aventuriers au comptoir de réception.

« Alors, Shin-sama, ceci est votre carte de guilde. Faites attention à ne pas la perdre, parce qu’elle sert aussi de preuve de votre rang. Et un montant de 10 pièces d’argent J est nécessaire pour la réédition d’une carte en cas de perte.
– Je comprends. »

Shin accepta la carte de guilde que lui tendait Célica. Son nom, rang, affiliation et groupe étaient décris dessus. Il se rappela de l’explication de Cilica comme quoi la description ne pouvait être vue sans l’usage d’un outil spécifique.

« Voulez-vous prendre une requête maintenant? »

Un tableau d’affichage avec des requête pouvait être vu. Pour ce qui est des requête de rang G, des tâches diverses comme collecter des choses pouvaient souvent être trouvées. Elles étaient moins dangereuses et de fait payait moins bien. Cependant, la récompense moyenne était d’une pièce d’argent J, ce qui semblait une paie importante.

« Pourquoi pas celle-ci? Je peux prendre cette requête? »

Il arracha une requête affichée sur le tableau et l’amena au comptoir de réception. Shin avait l’intention de monter d’au moins un rang. Cependant, Celica ne dit rien sur le fait qu’il avait le plus bas des rang alors même qu’elle en avait l’information.

« Cette requête s’il vous plait.
– C’est pour une collecte d’Herbes de Hillock. Comme cette requête est toujours présente, il n’y a pas de limite de temps. La récompense sera d’une pièce d’argent J pour 30 unités.
– Si j’en ramasse 60, vais-je recevoir 2 pièces d’argent J?
– Oui, il y a toujours une demande pour l’Herbe Hillock, parce que c’est un ingrédient de potion. Cette requête vous va-t-elle?
– Oui, s’il vous plait. Oh, y aurait-il un livre illustré avec une image d’Herbe de Hillock?
– Oui, il y en a. Attendez un instant je vous prie. »

En fait, il l’avait déjà vu dans le jeu, mais il décida de vérifier son aspect pour être certain. Le livre que Celica remena de l’étagère derrière le comptoir de réception était aussi épais qu’un dictionnaire.
Elle posa le livre sur le comptoir et expira d’une petite voix.

« Fuuu, c’est une encyclopédie des plantes. Et l’Herbe de Hillock… la voilà. »

Il jeta un coup d’oeil à l’Herbe de Hillock en remerciant Celica qui avait pris la peine d’ouvrir le livre et trouvé la page pour lui. L’aspect de la plante ne semblait pas avoir changé. Elle faisait entre 10 et 15 cemels de haut avec des feuilles dentelées. Il esperait qu’il ne serait pas trop dur de ramasser 30 Herbes matures.

« Ça pousse dans la forêt du Nord et de l’Ouest, particulièrement dans les profondeurs de la forêt. »

D’après le livre, l’Herbe de Hillock poussait dans la forêt du Nord et de l’Ouest, particulièrement dans les profondeurs de la forêt. (ndt: non ce n’est pas une blague, c’est la même phrase…)

« Soyez prudent vu qu’il arrive que des gens se perdent dans les profondeurs de la forêt à la recherche d’Herbe Hillock. (ndc : Vous voulez dire que l’Herbe Hillock se trouve en forêt ? 😮 ) Vous pourriez aussi vous faire attaquer par un monstre féroce si vous allez trop loin.
– Je serai prudent »

Il y a des choses qu’il vaut mieux ne pas dire. Quand il était allé à “Tsuki no Hokora”, il avait déjà traversé la forêt de l’Est. Les monstres féroces qu’il avait massacrés avaient payé son séjour à l’auberge.

« Prenez soin de vous. »

Dit Celica alors que Shin sortait de la guilde.
Shin marcha jusqu’à la Porte Est, en se demandant s’il devrait ou non acheter une carte.

◆◆◆◆

――Dans la salle de repos de la guilde.
Els et Celica venait juste de trier des documents et parlaient de Shin en buvant du thé.

« Celica, tu sais qui était cette personne, toute à l’heure?
– Maintenant que j’y pense, je ne sais pas grand chose de lui pour l’instant. Bien qu’on pourrait dire que le connais, je n’ai pas beaucoup d’informations sur lui non plus. »

Shin n’était arrivé à la guilde que la veille, donc Celica ne savait pas grand chose sur lui pour le moment. Comme il avait une lettre de recommandation, elle raconta à Els l’histoire de son match avec Barlux.

« Tu veux dire que le “Loup Bleu” a été battu si facilement? Cependant, même moi je comprends que c’est quelqu’un de considérablement fort. »

Comme Célica était sa collègue, elle lui parlait de façon familière. À l’origine, elle parlait plutôt ainsi, donc ce n’était pas un problème qu’Els communique avec elle de cette façon. Mais elle devait s’assurer de ne pas parler ainsi en public, mais seulement quand elles étaient seules toutes les deux.

En passant, “Loup Bleu” semblait se rapporter à Barlux.

Il n’y avait pas grand chose de connu à propos de cette personne――Shin.
Comme Celica lui avait présenté Shin, Els lui parla de quelque chose en rapport avec son “Titre Officiel”.

« Je vois, ce n’est pas étonnant que je n’ai pas pu le voir. »

Els hôcha la tête alors qu’elle écoutait l’histoire de Célica.

« Vraiment, ce n’était pas visible? »

Celica regarda Els sans y croire.

Els était l’une des cadres dont le pouvoir égalait le vice-maître de la guilde. Els était un possesseuse de la compétence【Analyse • Ⅶ】, et en même temps, possédait le titre “Observateur”. C’est pourquoi, elle pouvait même voir les noms et niveaux des personnes dont le niveau était plus haut que le sien. Un faux nom serait immédiatement vu par elle. En fait, elle avait pu voir le niveau de Barlux du premier coup d’oeil.

Quand Els avait dit qu’elle ne pouvait pas voir celui de Shin, on pouvait se demander qui pouvait-il bien être.
Elle ne savait même pas si Shin était son vrai nom.

« Eh bien, inutile de trop s’en inquieter. Je ne pense pas que Tiera aurait donné une lettre de recommandation à quelqu’un de mauvais.
– Loup Bleu avait aussi le même avis. Juste un peu différent. »

Murmura Celica en se rappelant le mystérieux sentiment de sécurité qu’elle ressentait avec Shin.

« Différent… n’est-ce pas? Sans aucun doute, ses capacités et l’atmosphère autour de lui ne vont pas ensemble, c’est assez étrange…
– C’est vrai. Comment dire ça? Je ressens un genre de sentiment de sécurité. »

Elles se turent toutes les deux, une aura bienveillante autour d’elles.

« Peut-être… »

Plus elles pensaient à Shin, plus son image se troublait.

Par le passé, même quand elles se sentaient inquiètes, il n’était jamais arrivé que leurs coeurs soient troublés.

Alors qu’il quittait la guilde, Shin se dirigea vers la Porte Est sans s’arrêter. Au début, il suivit la route principale, puis changea son itinéraire et entra dans les bois. La Forêt de l’Est était un lieu dans lequel les aventuriers débutant entraient régulièrement. Cela ressemblait à un endroit où presqu’aucun monstres féroces n’apparaissaient.

Alors qu’il passait la Porte, Beid l’informa de tout ça. Il lui dit que plusieurs débutants étaient partis dans la forêt de l’Est aujourd’hui. Beid était un garde de la Porte Sud hier, mais apparemment il y avait une rotation dans les gardes après un certain temps. Apparemment il allait gardait la Porte Est pendant un moment.

Les quêtes faciles pouvaient être terminées en 30 minutes dans le jeu. Il avait l’intention de finir celle-ci rapidement, puis d’aller à la librairie après ça. Shin accéléra le pas.

Même si on disait que les débutants pouvaient aller à cet endroit, la forêt était sombre et il y avait beaucoup d’arbres. Beid avait dit qu’il n’y avait que des démons de bas niveau ou des bêtes sauvages, mais cela restait quand même effrayant pour Shin vu qu’il n’y était pas habitué.

Sans trop faire confiance aux informations, il chercha prudemment l’Herbe de Hillock.
Si sa mémoire était bonne, elle devrait pousser dans les endroits que la lumière du soleil atteignait aisément.
Comme il avait entendu dire que l’Herbe de Hillock pouvait facilement être récoltée, il pensait qu’il pourrait finir rapidement.

◆◆◆◆

« … Ce n’est pas ça. »

Il était entré dans la forêt 3 heures plus tôt.

« … Ce n’est pas ça non plus! »

Nombre d’herbes récoltées… zéro.

« …Noooon!! »

Pas une seule Herbe de Hillock n’avait été trouvée jusqu’ici.
Un long moment était passé depuis qu’il était entré triomphalement dans la forêt. Même s’il avait marché en se basant sur ses souvenirs, il n’avait pas été capable de trouver une seule herbe.

« C’est bizarre… Qu’importe à quel point je les cherche, pas une seule n’a été trouvée. »

C’était étrange, parce qu’il s’était lentement enfoncé dans la forêt dans sa recherche. Il n’y avait pas de signe d’autres aventuriers aux alentours, donc il était peu probable que quelqu’un les ai toutes ramassées avant lui.

« Dois-je aller un peu plus loin? »

L’information dans l’encyclopédie disait qu’il était plus facile de les trouver profondément dans la forêt. Évidemment, les environs devinrent plus sombres et des signes de présence d’animaux sauvages pouvaient être décelés partout.
Il se dévoua à la recherche de la plante sans rencontrer de monstres. Alors qu’il avançait encore davantage, il se dirigeait vers là où les monstres n’étaient pas et regardait autour de lui.

Même en cherchant autant, il ne put trouver un endroit découvert où le soleil atteignait le sol. Même en cherchant dans un endroit probable après un autre, il n’y avait aucun signe de cette herbe, à la place il y avait des buissons et des racines d’arbres partout.

« J’ai faim… »

Le soleil était déjà haut dans le ciel, donc il était l’après-midi. Il avait marché pendant un long moment et son estomac grognait parce qu’il n’avait pas déjeuner.

« Est-ce que je devrais manger quelque chose? »

Comme il était à la limite de la famine, et pour changer d’humeur, il décida de manger son déjeuner.
Il mit son déjeuner de son Inventaire sur une souche et se mit à manger. Au menu c’était hot dog et cola. La nourriture stockée dans l’Inventaire ne pourrissait pas avec le temps. Il était entré dans la forêt sans acheter de nourriture au préalable, parce qu’il pouvait en stocker dans son Inventaire.

Bien qu’à l’origine la nourriture avait des effets spéciaux comme une augmentation de statistiques ou de la récupération de HP etc, pour une raison ou une autre, ces aspects étaient indisponibles, donc on ne pouvait pas en sentir les effets.

De plus, il y avait diverses nourritures de luxe mais elles semblaient être considérées comme de la nourriture normal. Même si elles avaient un effet spécial, il pouvait ne pas avoir le temps de manger pendant un combat contre un monstre.

« Mmm, myum, fuu… Bien, et si je reprenais mes recherches? »

Sans perdre de temps, il finit son déjeuner. Une caractéristique de la malbouffe était que l’on pouvait la manger rapidement. Il l’avait vite mangé parce qu’il aurait pu avoir des problèmes si un animal sauvage, et un monstre arrivaient, attirés par l’odeur.

Même après s’être remis à la recherche de l’Herbe de Hillock, elle était toujours introuvable.

Trois heures plus tard après qu’il ait mangé son déjeuner, il faisait assez frais, il n’avait toujours rien trouvé. L’Herbe de Hillock avait peut-être trop été récoltée, pensa Shin.

Après une heure de plus, Shin décida de rentrer à l’auberge parce qu’il était fatigué. S’il était possible de poursuivre physiquement, il ressentait de la fatigue mental après n’avoir pas pu trouver ce qu’il cherchait.

Quand il arriva à la Porte, les gardes avaient été changés. Apparemment les gardes alternaient entre tour de garde et patrouille.
Il trouva Beid parmi les soldats qui revenaient de patrouille et ils échangèrent quelques mots pendant qu’il vérifiait la carte de guilde de Shin.

« Yo, tu as l’air fatigué. As-tu trouvé ce que tu cherchais?
– En fait, je suis allé dans la Forêt de l’Est pour ramasser des Herbes de Hillock, mais j’ai cherché toute la journée et je n’en ai pas trouvé une seule…
– Oïoï, cette herbe peut facilement être trouvée si tu la cherches correctement. J’ai vu plusieurs débutants revenir avec aujourd’hui. Ils en ont ramassé pas mal.
– QU…QUOI…? »

Les autres débutants en avaient facilement récoltés. Shin fut choqué au moment où ces mots le frappèrent.

« Je pense que tout le monde est revenu dans la matinée… Toi, tu n’étais pas en train d’en chercher pendant toute la journée, n’est-ce pas?
– … Si… »

Il couvrit son visage avec ses mains et ses épaules s’abaissèrent. Shin était un aventurier de rang SS pendant la période du jeu. Son orgueil venait de se briser ici même s’il savait que c’était un autre monde.

« Eh bien, ça, qu’est-ce que je peux dire. Courage.
– Ku, tes mots d’encouragement me piquent les yeux. »

Comme Beid ne savait pas non plus pourquoi il n’avait pas pu trouver d’Herbe de Hillock là-bas, sans réfléchir, seuls des mots banals sortirent.

« Eh bien, c’est juste ta chance j’imagine. Je ne pense pas que ce soit ton jour aujourd’hui, mais tu peux réessayer demain.
– Je vois… Dois-je m’enfoncer plus profondément dans la forêt demain?
– Ne t’avance pas trop dans la forêt. Bien que tu ne feras pas une telle erreur, beaucoup de débutants meurent facilement parce qu’ils vont trop loin.
– Je comprends. À la prochaine. »

Il comprenait aussi les inquiétudes de Beid. Et il n’y avait pas besoin de se presser vu qu’il n’y avait pas de limite de temps. Cependant, il y avait cet état d’esprit de quelqu’un voulant trouver quelque chose alors que cela n’avait pas été trouvé précédemment. Quand il en vint là, Shin avait commencé à prévoir son excursion dans la forêt du Nord le lendemain.

◆◆◆◆

Le jour suivant.

Shin se réveilla à l’aube et se mit immédiatement en mouvement.
Il vérifia son équipement, prit son petit déjeuner au Pavillon du Point de l’Ours et fendit la foule. Sur le chemin il s’arrêta à une boutique d’occasion et acheta une simple carte qui montrait la zone autour du royaume. La veille il pensait qu’il rentrerait rapidement, donc il n’en avait pas acheté. Bien que c’était une carte où figuraient le royaume et ses alentours, ce n’était qu’un grossier croquis. Comme il n’avait pas encore envie d’explorer le royaume, il décida de n’acheter que la carte montrant la forêt du Nord.

Après avoir quitté la boutique d’occasion, Shin marcha jusqu’à la Porte. Il y vit une foule. “Il se passe quelque chose ici?” se demanda Shin en s’approchant.

Il y avait un véhicule à peine identifiable qui ressemblait à un chariot. Un cocher le fit entrer par la Porte et plusieurs aventuriers le suivaient derrière le chariot. Si le cocher avait l’air sauf, les aventuriers semblaient souffrir de blessures sérieuses. Ils s’aidaient l’un l’autre alors que l’un des aventuriers moins sévèrement blessé prêtait son épaule à un autre auquel il manquait un bras.
N’importe qui aurait convenu qu’ils s’étaient enfuits de peu avec leurs vies en voyant leur apparence.

« Que s’est-il passé? »

Ce genre de foule adorait observer l’étrange groupe, mais personne ne semblait s’en inquiéter. Ils se contenaient de fixer les gardes en écoutant leur histoire de loin.

(Ils sont niveau 131, 129, 118 et 134.)

Le chef des chevaliers était niveau 188. Si on partait du principe que ses capacités étaient de rang A, ils devaient probablement être des aventuriers de rang C ou D.

Il y avait des griffures à la fois sur les armures des aventuriers et sur le chariot, on pouvait deviner qu’elles avaient été faite avec des objets tranchants. Mais ce serait précipité d’en conclure qu’ils avaient été attaqués par des voleurs ou des brigands parce qu’il y avait une énorme entaille sur le toit du chariot.

Après un moment les spectateurs curieux commencèrent à se disperser, et les aventuriers partirent se faire soigner.

Alors que Shin s’approchait de la porte, il parla à Beid.

« Hey Beid, il leur est arrivé quoi à ce groupe à l’instant?
– Hmm? Oh Shin. Ils ont été attaqués par un monstre et se sont enfuis. »

Ce n’était pas une attaque de voleurs ou de brigands après tout.

« Je vois. As-tu demandé par quoi ils ont été attaqués?
– On m’a dit de ne pas en parler imprudemment. Mais bon, je pense que ça ira si c’est toi. Quoi qu’il en soit tout le monde saura bientôt.
– Est-ce quelque chose d’important? »

Quel genre de monstre était-ce qui rendait le garde si alerte, il devrait attendre la réponse de Beid pour en être sûr.

« …C’est un Skull Face. Tu as entendu les rumeurs aussi, n’est-ce pas?
– Ah oui, sans aucun doute… Si je ne me trompe pas, il est apparu dans la forêt du Nord.
– Oui, c’est ça. Parce qu’il n’y avait presque aucun rapport de témoin, on pensait qu’il était de classe Pion, mais apparemment, il est de classe Valet.
– De classe Valet… Combien de personnes y avait-il dans ce groupe?
– Deux groupes complets, 12 personnes en tout. Comme tu as pu le voir, seuls quatre d’entre eux ont survécus.
– Je vois… »

Le niveau d’un Valet • Skull Face était aux alentours de 150 ~ 250. Le niveau moyen du groupe d’aventuriers un peu plus tôt était propablement autour de 120. Si 12 personnes ne pouvaient pas le battre malgré l’équipement des aventuriers, il était raisonnable de penser que le niveau du Valet • Skull Face était au-dessus de 200.

« Tous les aventuriers de haut rang sont dehors maintenant. Selon la situation, le maître de guilde ou le chef des chevaliers sortira.
– Par rapport au niveau de l’adversaire, c’est une mesure adaptée. Hmm? Est-ce que la princesse va débarquer aussi? Elle est assez forte. »

Il se rappellait que la seconde princesse était plus de niveau 200 et demanda à Beid.

« J’espère pas… Quelle que soit sa force, c’est de la famille royale dont tu parles.
– Non, quand j’ai entendu parler de la princesse, je pensais qu’elle adorait les combats. Même un Dragon à Cornes serait vaincu.
– Ah… Ça… »

Contrairement à hier, c’est maintenant au tour de Beid de faire un facepalm et de baisser les épaules. Apparemment c’était un sujet qui ne devait pas être abordé.

« Pour l’instant, je dois juste éviter d’approcher la Forêt du Nord, n’est-ce pas?
– J’imagine que tu comprends, mais sois prudent. »

Il partit rapidement vers la Forêt de l’Est. Un employé du Royaume connaissait aussi des temps difficiles.

Il traversa l’étendue de sa recherche dans la Forêt de l’Est de la veille, et s’avança dans les profondeurs de la forêt sans hésiter. Même s’il savait que des monstres erraient aux alentours grâce à【Recherche】, il ne s’en inquiétait pas vu que c’était des monstres qu’il pouvait facilement battre.

Il se promena dans les profondeurs de la forêt à la recherche d’Herbe de Hillock. D’après les informations de l’encyclopédie, elle devrait plus facilement être trouvée dans les profondeurs de la forêt. Et il avait déjà en avait déjà trouvé quelques unes poussant là. Le nombre d’Herbes en sa possession était à présent de 13. Cependant, il n’avait pas encore atteint la moitié de son objectif.

Après avoir déambuler pendant deux heures et n’avoir toujours pas pu trouver plus que 13 d’entre elles, il décida d’aller dans la Forêt du Nord. On pouvait dire que la Forêt de l’Est et celle du Nord étaient connectée par une route principale. Donc il pénétra dans la Forêt du Nord et avança droit dans ses profondeurs par la route allant à l’ouest.

Il vit une route après avoir marché pendant un moment. Deux chariots pouvait s’y croiser, c’était là la largeur de cette route.

Les aventuriers ont probablement été attaqués par le Skull Face par ici, devina Shin. Le toit du chariot gisait sur le côté de la route. Et des flaques de sang et morceaux d’armures étaient partout. On ne pouvait pas trouver de corps vu que les animaux sauvages et les monstres s’en étaient déjà occupés.

« Dans ce monde, un Skull Face est-il un puissant ennemi? … »

Il murmura en regardant les restes du chariot. Ce n’était plus un endroit habitable si un Skull Face de classe Valet était si fort, pensa Shin.

« Cela ne sert à rien d’y penser maintenant. »

Il se débarassa de la pensée qui occupait son esprit et entra dans la Forêt du Nord.

Dans la Forêt du Nord, les arbres poussaient plus serrés que dans la Forêt de l’Est. La lumière du soleil diminuait de plus de la moitié, donc il faisait assez sombre, même en plein jour. Juste avancer tout droit demandait de l’attention à Shin. Alors qu’il s’enfonçait dans la forêt, il soupira en voyant qu’il aurait du mal à chercher l’Herbe de Hillock. Contrairement à dans la Forêt de l’Est, beaucoup de monstres vivaient dans la Forêt du Nord.

La carte avait une fonction qui affichait un point rouge ou jaune. Quand il combinait la compétence【Recherche】avec la carte, Shin pouvait savoir combien de monstres se cachaient dans un certain rayon autour de lui.
Il ne voulait pas tuer inutilement, mais il contre-attaquerait si des monstres l’attaquaient. Il se demandait combien de temps il tiendrait en combattant avec【Limite】.

Contrairement à la fois où il s’était battu contre Barlux, il avait, sans aucune considération, donné un unique coup à un monstre et l’avait envoyé volé. S’il n’avait pas été surpris, c’est parce que c’était aussi arrivé sur le chemin vers “Tsuki no Hokora”, il ne savait pas dans quelle mesure son pouvoir offensif maximal avait augmenté. Il comprenait ses statistiques précédentes, avant qu’il ne soit transporté ici, mais pas celles qui avaient doublé depuis.

Il n’eut d’autres choix que d’utiliser une compétence de support【Limite】au niveau maximum X.
【Limite】était une compétence utilisée pour qu’un débutant et un joueur de haut niveau puissent jouer ensemble. Si le niveau de la compétence était monté de 1 (de niveau II à III), la compétence limiterait les statistique à ⅓ de leur valeur d’origine, au lieu de juste les diviser en deux. Au final, les joueurs pouvaient quant même jouer ensemble malgré la différence de niveau et de statistiques.

S’il existait une méthode pour vérifier les changements de force physique par rapport à l’augmentation de statistiques, il ne pouvait pas l’appliquer vu que ça pourrait détruire le paysage des environs. C’est pourquoi, la limitation avait été mise en place comme mesure de prévention de danger pour l’accomplissement de cette requête.

À présent, la valeur maximal des statistiques de FOR de Shin était de 223, ce qui représentait 1/10 de la valeur d’origine, à cause de【Limite】. Les autres statistiques étaient restées les mêmes. C’était la valeur de FOR d’un humain de niveau 255 sans réincarnation.

Soit dit en passant,【Limite • Ⅰ】ne baissait pas les statistiques vu que c’était 1/1 des valeurs d’origine. Le niveau le plus bas de cette compétence n’apportait aucun changement, alors que le niveau le plus haut limitait les statistiques à 1/10 de leur valeur d’origine.

Pourquoi seulement la FOR? C’était parce qu’il était en train d’expérimenter quel degré de dégât un humain ordinaire pouvait faire sur un monstre. C’était aussi pour éviter d’être suspecté des autres membres s’il rejoignait un groupe.
… Pour s’empêcher d’imprudemment changer le paysage alentour en utilisant une attaque sans restriction, c’était aussi une des implications.

Comme il y avait beaucoup de monstres, il ne les combattait que pendant sa recherche d’Herbe de Hillock parce qu’il était inutile de chasser tous les monstres. En pensant à ça, il souhaita avoir une compétence pour chercher un objet.

Alors qu’il allait plus loin dans la forêt, il réussit à trouver plus d’Herbes de Hillock.
Il en avait à présent 29. Il n’en manquait qu’une pour terminé la requête.

Okay, plus qu’une! Shin commença à s’emballer alors qu’il marchait prudemment dans la forêt. À ce moment-là, il détecta un marqueur qui faisait détrange mouvements sur la carte et avançait au bord de la carte.
La couleur était rouge. Et c’était la couleur qui indiquait une présence hostile.
Mais, la marque rouge n’avançait pas beaucoup de là où elle était, en fait, elle bougeait en zig-zag dans un espace de 10 mels.

« C’est quoi ça? »

Il était attiré par le mouvement du marqueur qui avait éveillé sa curiosité. Il se mit à avancer dans cette direction avec l’aide de la carte, pour jeter un coup d’oeil à la situation.
Le mouvement du marqueur s’arrêta pendant quelques minutes alors que Shin s’approchait. Puis il attendit et regarda depuis l’ombre d’un arbre.

Shin se tint immobile alors qu’il resta bouche bée en voyant la silhouette.
Devant ses yeux, il y avait un Valet • Skull Face. Alors que son corps imposant n’était fait que d’os, il faisait deux fois la taille d’un classe Pion, c’est-à-dire environ 3 mels ou plus. Il était entièrement équippé des gantelets à l’armure et portait un casque sur la tête. De plus, il avait un bouclier rond d’un diamètre de 1 mel équippé dans sa main gauche et tenait une claymore de 2 mels de longs dans sa main droite.
Tout l’équipement qu’il portait était d’une seule couleur, un noir mat, à part la claymore. Il était incomparable à celui d’une classe Pion qui était équipé d’une épée rouillée et de gantelets usés.
Une sombre flame violette pouvait être aperçue dans ses orbites osseux, et son corps entier émettait de la fumée noire qui pouvait être qualifiée d’aura négative.
Il avait la prestence d’un commandant militaire mort-vivant de retour de l’Enfer. C’était un Skull Face de classe Valet.

Les habitants de ce monde seraient figés de peur en voyant cette existence.
Cependant, ce n’était pas la raison pour laquelle Shin se tenait immobile et bouche bée. En premier lieu, un Valet • Skull Face n’était que du menu frétin pour Shin. Alors pourquoi regardait-il l’ennemi sans commencer son attaque?
C’était parce que,

« Pourquoi un Skull Face est-il en train de faire du Breakdance? »

Les mots de Shin parlaient d’eux-même.
Les monstres morts-vivants avaient de la rancune envers les vivants, ils étaient des existences qui tireraient n’importe quel être vivant du côté des morts. Leur apparence entraînait la peur chez n’importe qui les voyant, leurs corps ne connaissaient pas la fatigue pour répandre la mort autour de lui. Il existait un groupe de monstres morts-vivants dans THE NEW GATE, et il était dit que le Skull Face était leur représentant.

Ça n’avait jamais été une existance censée faire du Breakdance dans les profondeurs de la forêt.

« C’est surréaliste… Trop surréaliste. Est-ce que tu aimes danser tant que ça? Toi? »

Autour du Skull Face, il n’y avait pas d’arbres, et si on regardait de dessus, un grand trou s’était ouvert dans la forêt. Ce qui n’était pas étonnant vu que le Skull Face portait de l’armure et qu’il faisait du Breakdance équippé à la fois d’une épée et d’un bouclier. Ainsi, l’Herbe était rasée par le bouclier, les gros arbres abattus par la claymore, et le sol était nivelé par la solide armure.

En premier lieu, on pouvait se poser la question de est-ce qu’il était possible de faire du Breakdance en portant une armure, mais la question fut écartée vu que le Skull Face le faisait.

Shin révéla une trace de pitié sur son visage.
Pour une raison, il se sentait même indescritptiblement coupable d’avoir vu quelque chose qu’il n’aurait pas dû.

Cependant, ce genre de pensées se dissipèrent instantanément une fois que le Skull Face révéla ses vraies couleurs.
Le bruit d’une éclaboussure atteint les oreilles de Shin. Alors qu’il tournait son attention vers un gros arbre, le tronc de l’arbre était taché d’un liquide《・・・》rouge. (ndt: je pense que c’est une censure 😉 )

Shin observa immédiatement l’apparence du Skull Face. La claymore qui résonnait en tranchant l’air, l’armure qui couvrait son corps squelettique, le bouclier qui fauchait l’herbe, tout cela était tâché de liquide de la même couleur que celui sur les troncs des arbres.

Alors qu’il modifiait sa ligne de vision, il vit des corps de monstres coupés en deux gisant un peu partout. Le Skull Face était un adversaire après tout, inutile d’y réfléchir.
Le Skull Face qui était apparu dans la Forêt du Nord avait attaqué des aventuriers. Du sang séché collé sur la claymore et du sang coulant encore. Inutile d’avoir de la conviction. Même après ça, Shin n’était pas assez optimiste pour penser que le Skull Face n’attaquait pas les aventuriers, donc le laisser errer en liberté n’était pas envisageable.

Il reprit le contrôle de son fil de pensée. Son visage troublé se raidit, et l’atmosphère passa de détendue à précise.

« Je ne voudrais pas être dupé dans cette situation. »

Il murmura sans négliger de rassembler des informations sur l’adversaire. Il était dangereux de penser que le monde était resté inchangé depuis la fin du jeu.

En fait, des arbres de 30 cemels de large étaient tranchés – ce n’était pas de la rigolade. Il n’était pas utile de baisser sa garde non plus.

« Devrais-je m’y mettre? »

Shin prépara son katana et attendit le bon moment. Et à l’instant où le dos du Skull Face était tourné vers Shin, il prit position et réduit la distance entre eux en une fraction de seconde.
Il dégaina son katana alors que la distance entre eux diminuait, et lança une compétence vers le dos sans défense du Skull Face.

Des dégâts moyens pouvaient être infligés lors d’une attaque surprise de derrière, bien que les Skull Face avaient en général une résistance aux attaques tranchantes.

Cependant ses attentes furent déçues.

Au moment où le katana de Shin fut lancé en direction du dos du Skull Face, comme s’il avait senti le danger, il balança son bras vers le sol et accéléra sa rotation avec la force de recul. Puis le Skull Face commença à contre-attaquer avec sa claymore.

« C’est quoi ça!? »

Shin passa devant le Skull Face sans perdre son élan, et s’échappa hors de portée de la contre-attaque. Ce n’était pas étonnant que Shin soit abasourdi. Un Skull Face de niveau 250 ne devrait pas faire d’étranges mouvements comme ceux-ci. Cette défense fluide et la contre-attaque avec son épée. De plus, il n’avait pas baissé sa garde même après ça. C’était un mouvement qui n’était pas possible pendant le jeu.

Mais l’apparence du Skull Face était celle d’un squelette à l’origine, donc ses mouvements n’étaient pas restreints par les articulations ou les muscles.

Shin ne pouvait cacher sa surprise face à la puissance d’attaque inimaginable du Skull Face.

« C’est quoi ce mouvement? Ce ne sont pas les mouvements d’un Skull Face. »

Le Breakdance en lui-même était déjà étrange, mais à présent il n’arrivait pas à donner un sens à tout ça.

« Même son niveau est étrange. De plus, cette épée n’est pas sensée aller avec un Skull Face. »

Il observa le Skull Face en redressant sa posture. D’après【Analyse • Ⅹ】, le Skull Face était niveau 359. Sans parler d’une classe Valet, ça passait au-delà de la classe Reine et en plein dans la classe Roi.

De plus, l’épée qu’il tenait était un problème. Des humains n’arriveraient pas à manipuler cette claymore s’ils n’utilisaient pas leurs deux mains. En plus des magnifiques décorations sur la garde, la lame de l’épée émettait une brillance argentée et une ligne bleue parcourait son centre. C’était probablement de l’acier démoniaque, plus solide que le fer, combiné avec du mithril qui avait une bonne compatibilité avec la magie. Une partie du fil de la lame brillait d’une forte lumière blanche.

La lumière blanche révélait l’attribut de lumière de l’épée. Elle avait une atmosphère comparable à celle d’une épée sacrée. C’était une arme qu’un monstre mort-vivant ne pouvait pas tenir quoi qu’il arrive, vu que c’était leur attribut contraire.

« Je pense qu’il est raisonnable de le considérer comme un monstre unique. »

Il monta sa vigilance d’un cran.Les monstres unique avaient souvent des attributs et capacités différentes des monstres originaux. Mais même Shin n’avait jamais entendu parler d’un monstre possédant l’attribut de son propre point faible.

Le Skull Face se tenait à présent les deux pieds au sol alors qu’il reconnaissait Shin comme un puissant ennemi. Amenant son arme et son bouclier légèrement vers l’arrière, il se mit en garde. C’était manifestement les mouvements de quelqu’un maîtrisant l’escrime, mais il y avait une différence flagrante par rapport au Skull Face qui ne pouvait que faire des attaques répétées.

« Cette danse n’avait pas l’air d’être de la blague non plus!! »

En marmonant, il chargea à nouveau vers le Skull Face, cette fois directement sur son côté gauche qui tenait le bouclier.
Il parcourut encore la distance instantanément avec son katana dégainé et visa la cheville gauche de son adversaire.

« Seissh!! »

1-skullface

Un flash apparut sur la cheville gauche du Skull Face.
Bien qu’il avait aussi réagit à l’attaque en se protégeant avec son bouclier, il n’avait pu empêcher la calamité à cause de leur différence de physique et la taille de son bouclier.

“Kin!” Le bruit du métal frottant contre du métal retentit dans l’air, le métal résonna, et Shin prit ses distances de la claymore. Le Skull Face s’était mis à attaquer Shin de sa claymore en ignorant sa propre défense comme il ne pouvait pas éviter.

La claymore fut abbattue à l’endroit où était Shin, et il l’évita après avoir jugé qu’il était trop dangereux de recevoir le coup de front. Le sol fut scindé en deux sur environ 3 mètres par l’impact de la claymore.

« Je n’ai jamais entendu parlé de cette arme avant, est-elle de grade rare ou unique? »

La portée de l’arme était augmentée à l’aide de magie. Du point de vue de Shin, c’était une attaque ordinaire, mais l’arme du monstre n’avait pas cette capacité à l’origine. Sans oublier que le Skull Face pouvait faire des mouvements acrobatiques.

Pour ce qui est du Skull Face, il se fichait des suspicions de Shin et commença sa vengeance avec sa claymore. Sa cheville gauche était sectionnée en deux dû au coup précédent, cependant, ce n’était pas un grave problème pour lui vu qu’il ne sentait pas la douleur. Comme s’il n’y avait jamais eu de cheville depuis le début, il planta son pied gauche dans le sol et fit un puissant coup de pied balayage.

Shin courut vers le Skull Face et invoqua une compétence d’épée【Abbattement de la Lame Fulgurante】. Le katana entra en collision avec la claymore près de la garde, alors qu’il évitait la balayette.
Puis il activa en un instant une compétence d’art martial pour l’escrime【Lame Broyée】.
Cette compétence était souvent utilisée pour faire des dégâts à des adversaires ayant une résistance aux attaques tranchantes. Et l’attaque écrasa l’armure du Skull Face.

――Une fois encore, ce n’était pas ce qui était prévu.

« Sérieusement!? »

Il était compréhensible que Shin soit abasourdi.

L’attaque du katana de Shin avait été évitée avec succés par le Skull Face. Juste au moment où la lame était sur le point de frapper, le Skull Face avait fait un pas en arrière et le katana avait manqué son corps. Bien que l’attaque avait cassé l’armure, elle n’avait pas fait beaucoup de dégâts à son corps.
Il avait bougé comme s’il savait que l’attaque du katana était un coup puissant. Même si Shin ne le prenait pas sérieusement, il était déjà anormal qu’il ait pu suivre ses mouvements jusqu’ici.

« GeeEEEEaaaaAAAAAAAA――――――!!!! »

Le cri du Skull Face qui résonna pouvait être mal interprêté comme le grognement tordu d’une bête. C’était une voix de rancune qui ferait se sentir inconfortable quiconque l’entendrait.
Même Shin grimaça après s’être pris le cri de près. Il n’y avait aucun effet spécial, mais le fort son provoquerait la peur chez n’importe quel être vivant.

Il se reprit immédiatement et sauta en arrière. La jauge de HP du Skull Face n’était descendue qu’un peu, vu que l’attaque n’avait touchée que l’armure donc les dégâts avaient été minimaux. Si l’attaque n’atteignait pas le coeur magique (ndt: une pierre précieuse.) du Skull Face, des dégâts importants ne pouvaient pas être infligés.

« Bon sang, pourquoi est-ce que je tombe sur un monstre bizarre si tôt le matin? »

Il marmonna une phrase moitié abasourdie, moitié élogieuse en suivant les mouvements du Skull Face.

Alors qu’il jetait un coup d’oeil à son propre katana, il remarqua quelques fissures sur sa lame.
Une valeur de durabilité était fixée pour chaque arme et armure. Quand elle tombait à zéro, cela rendait l’arme ou l’armure inutilisable.
À ce moment-là, la durabilité de Frappes Multiples était déjà sous 30%. Comme l’arme du Skull Face était puissante, elle avait probablement endommagé la lame du katana quand ils s’étaient heurtés l’un l’autre.

« Je ne peux plus faire que maximum une attaque. Alors, je vais essayer ça! »

Shin et le Skull Face. L’homme seul et ses environs, cruellement détruits par le Skull Face. Il changea sa garde en une différente de celle un peu plus tôt.
Il mit son pied gauche en avant et se pencha légèrement en avant. Il recula son katana en l’abaissant à sa hanche.

Et il murmura.

«【Limite • Off】»

Ses capacités et ses statistiques réprimées furent libérées de l’effet de la compétence.
Même des personnes ordinaires auraient pu sentir la transformation en Shin.
Le katana qu’il tenait dans sa main était parcouru d’énergie et des bruits “Gishiri” étaient produits. (ndt: Raiton: CHIDORI )

« GuUUuuuUUuUuUUU―――――――― »

Apparemment la transformation de Shin avait rendu le Skull Face vigilant. Alors qu’il grognait d’un ton grave, il tint le bouclier devant lui, et prit une position mettant l’importance sur la défense.
Shin admira le mouvement du Skull Face alors qu’il chargeait de l’énergie dans son katana.

« Shhh!! »

En expirant de courtes respirations et concentrant de l’énergie dans son katana, il le brandit.
Il laissa une image rémanente derrière lui alors qu’il fonçait sur le Skull Face et lui donnait un unique coup.
Deux bruits furent entendus, “Ki” et “Gin”. Puis la silhouette de Shin disparu de devant le Skull Face.

Deux changements s’étaient faits.
Le premier, le katana de Shin était brisé en morceau, il n’en restait que la garde.
Le deuxième, la claymore du Skull Face fut projetée au loin et disparu dans le ciel.
Parmi les deux bruits qui faisaient écho dans les environs, le “Ki” avait été le coup de Shin rencontrant le bouclier. Un son “Ki” avait été produit alors qu’il coupait à travers le coeur du Skull Face en même temps que son armure. Et le bruit “Gin” qui avait suivi avait été produit alors que le katana de Shin et la claymore du Skull Face s’étaient heurtés.

La claymore n’avait pas cassé vu que sa valeur de durabilité était très haute, mais la main du Skull Face n’avait pas pu supporter l’impact, donc l’épée avait été projetée dans le ciel.
Le coeur était sectionné en deux et la jauge d’HP du Skull Face était entièrement vide, et il ne restait que de simples os. Il était difficile d’associer les os éparpillés avec l’intense combat quelques minutes auparavant.

« Je savais que cette arme ne tiendrait pas longtemps. »

Il soupira en fixant la garde de Frappes Multiples. C’était un unique coup puissant, mais ce n’était pas encore sa puissance maximale. Alors que les grands arbres derrière le Skull Face tombaient à ce moment-là en répercussion de l’attaque, il plaça la garde dans son “Inventaire” comme si c’était normal.

« La claymore de tout à l’heure semblait pas mal. »

Il regarda en l’air dans la direction dans laquelle l’épée avait volé, mais il ne vit qu’un large ciel bleu dégagé et ne savait pas où l’épée était partie.
S’il ne s’attendait pas à ce que l’épée soit projetée très loin, il ne put que prier qu’elle ne frapperait personne.

« …Rentrons? »

De toute façon, il n’était plus d’humeur à chercher des Herbes de Hillock après tout ça.
Vu qu’il y avait des pierres précieuses parmi les os, il les ramassa avant de partir.

Une fois sorti de la forêt, il se mit à marcher en direction de la porte et se dit qu’il ferait mieux de faire un rapport sur l’affaire du Skull Face à la guilde.
Sans savoir que la claymore avait causé un grand tumulte dans le royaume.

Shin quitta la Forêt du Nord et retourna à la Porte de l’Est.
Il remarqua que la place de la porte était bruyante alors qu’il s’approchait.

« Il se passe quelque chose? »

Il n’y avait pas de spectateurs curieux rassemblés comme la veille, c’étaient juste les gardes qui semblaient demander des informations aux passants. Apparemment, seuls les personnes entrant dans le pays étaient questionnées.

Bien qu’il puisse entrer sans attendre en ligne vu que les aventuriers avaient des cartes de guilde, il voulait écouter les histoires une par une. Donc il fit la queue et attendit que son tour vienne;
Quand la distance à la porte diminua petit à petit, il put écouter les voix des gardes et des aventuriers.

« Forêt du Nord… Forêt de l’Est… Ombre, volé…? »

Seuls quelques fragments de la conversation pouvaient être entendus, mais il ne put chasser un mauvais pressentiment de son esprit.
Alors que la distance diminuait, il résuma l’histoire qu’il avait clairement entendue. Les habitants de la ville avaient vu un mystérieux objet voler dans le ciel. De plus, il semblait qu’il était tombé dans le château royal. Les témoins l’avaient vu voler, mais n’arrivaient pas à juger s’il venait de la Forêt du Nord ou de l’Est et personne ne connaissait les circonstances alors que l’enquête continuait.

(Mystérieux objet volant… C’est vraiment l’épée en définitive…)

Il se souvint de la claymore qui avait été projetée au loin. Mais il ne savait pas de quel côté où dans quelle direction elle avait volé vu qu’il était concentré sur la bataille.
Ses pieds se firent plus lourds à mesure qu’il s’approchait de la Porte.

« Yo Shin.
– Yo Beid, il s’est passé quelque chose? »

Il répondit à Beid comme si de rien n’était. Il voulait croire que le mystérieux objet volant n’était pas la claymore.
Les gens appellent cela du déni.

« Pour être honnête, une épée a volé jusqu’au château royal. D’après l’enquête que nous avons fait, elle vient soit du Nord soit de l’Est. N’étais-tu pas dans la Forêt de l’Est? Aurais-tu vu quelque chose?
– … Non, je ne l’ai pas vue. Y a-t-il eu des blessés?
– D’après l’histoire, personne n’a été blessé, vu que l’épée est tombée et s’est plantée dans le mur du château. Bon sang, il est absurde qu’une épée vole au-dessus de la muraille.
– C’est une bonne chose que personne n’ait été blessé. »

Il lâcha un soupir de soulagement en entendant dire qu’il n’y avait pas de blessés.

« Vérifions sérieusement la direction. »

À ce moment-là, il se fit une promesse à lui-même.

« Hein? Quoi?
– Non, rien. Je peux y aller maintenant?
– Ah, dis-le au soldat qui fait l’enquête si tu te rappelles de quoi que ce soit, s’il te plait.
– Bien reçu. »

Il partit de la Porte rapidement en maintenant son visage impassible. Il marcha jusqu’à ce que la Porte soit hors de vue et ralentit en lâchant un soupir.

« Haa, pourquoi de tous les endroits possibles fallait-il qu’elle atterrisse dans le château royal? »

Déjà le troisième jour dans cet autre monde, et il avait le sentiment que ce pays était déterminé pour être son adversaire. Il était très probable qu’il serait condamné pour trahison pour avoir attaqué la famille royale. Honnêtement, c’était très mauvais.
Bien qu’il n’y avait aucune preuve menant à Shin, quand il ferait son rapport à propos du Skull Face à la guilde, le doute serait tourné vers lui d’une manière ou d’une autre.

« Pourquoi a-t-il fallu que ça se passe ainsi… »

Cela n’irait pas toujours comme il le voudrait dans la vie.

◆◆◆◆

Shin mit de côté ses inquiétudes et se dirigea vers la guilde. Bien que la rumeur à propos du Skull Face était vraie, ils ne le savaient pas. De plus, le Valet • Skull Face avait normalement plusieurs subordonnés de classe Pion, donc il ne pouvait pas affirmer que c’était sans danger juste parce que le classe Valet avait été subjugué.

Shin avait fait des recherches d’ennemis dans les environs quand il avait quitté l’endroit de la bataille, mais il n’y avait aucun signe d’autres monstres dans les alentours. Agissait-il seul? Ou est-ce que ses subordonnés ont été avalés par la danse et découpés en morceaux? Il était très probable que ce soit cela si l’on réfléchissait aux actions du Skull Face. Ce n’était pas un mouvement qui pouvait faire la distinction entre ami et ennemi.

Même un aventurier normal dans ce monde pouvait s’occuper d’un monstre de classe Pion, donc ça ne posait aucun problème s’il était révélé que c’était un classe Pion. Mais l’histoire était différente dans le cas d’un monstre unique comme ce classe Valet. D’après la façon dont Beid parlait, on pouvait voir qu’il n’était pas très inquiet, parce qu’un monstre de classe Valet n’apparaissait pas souvent.

Cependant, cela finirait-il avec seulement l’apparition d’un simple monstre unique cette fois? C’était l’angoisse de Shin, qui était ignorant dans ce monde.

Cela dit, l’actuel Shin n’arrivait pas à se décider qu’importe combien de temps il y réfléchit. Il se demandait s’il devait à nouveau demander à Els ou Celica à propos de la situation et ouvrit la porte de guilde.

La guilde était l’endroit le plus bondé que Shin n’avait jamais vu. L’endroit où les aventuriers se rassemblaient, était plein de personnes armées d’épées et de lances et portant armures et robes.
En plus d’un sentiment d’anxiété, on ressentait ici un sentiment ambiant d’excitation. Il y avait quelques personnes peu communes qui n’avaient pas l’air agité.

« C’est assez imposant d’une certaine manière. »

Bien qu’il y avait beaucoup de monde, le comptoir de réception n’était pas bondé, donc il décida d’aller faire son rapport sur le champ. Heureusement, Celica était à la réception. Shin allait éviter beaucoup de problèmes, parce qu’il valait mieux que le contenu de son rapport soit dit à quelqu’un qu’il connaissait.

« Bonjour. J’ai un rapport à faire.
– Merci pour votre dur travail, Shin-sama. Le rapport?
– C’est à propos du Skull Face. Cependant pour être sûr, qu’est-ce qu’on sait pour l’instant?
– Tsu!… On sait que le Skull Face est un classe Valet, les aventuriers qui ont survécus ont rapportés que le Skull Face possède une arme qui est bien plus puissante que la normale. Chacun d’entre eux l’a confirmé de manière générale. Les subordonnés de classe Pion n’ont pas été confirmés pour l’instant. Actuellement, des requêtes de subjugation ont été émises. C’est devenu la priorité absolue, parce que l’endroit en question est proche du royaume. Divers rangs A et S sont sortis à cause de la situation, et préparent un groupe de front avec les rangs B et inférieurs. »

Il semblait que son style de combat était inconnu. Mais c’était l’information à propos de l’arme qui angoissait Shin.

« L’arme est plus puissante que la normale?
– Plutôt qu’une claymore standard, l’épée du Skull Face fait environ deux fois cette taille.
– … C’est une claymore, hein? D’autres informations sur l’épée?
– Non, c’est tout ce que nous savons pour l’instant. »

L’information à propos de l’épée avait déjà circulé après tout. Comme on pouvait s’y attendre, les aventuriers qui avaient survécu à la bataille n’avaient pas oublié l’arme de l’ennemi. Cependant la claymore que ce classe Valet utilisait aurait du être chargée avec de la magie de lumière d’attribut de lumière. Pourquoi n’y avait-il aucune information à ce propos?

« … En résumé, c’est un classe Valet avec une arme plus grande que la normale, c’est ça?
– Oui. On suppose qu’il est au moins niveau 200 ou plus.
– ………… »

Hmm, songea Shin. Ce n’était pas la réponse que Shin voulait entendre, il voulait savoir si oui ou non la claymore était chargée de magie de lumière. Mais d’après l’histoire de Celica, il semblait que l’arme du classe Valet était une simple claymore. Parce qu’il s’attendait à ce qu’une arme enchantée était rare, la mentionner sans précaution risquait qu’on le suspecte d’avoir une connection avec l’épée qui avait volé dans le château royal.

La pensée que ce soit un Skull Face totalement différent apparu dans son esprit, mais la pensée de deux Skull Face entraînerait une panique s’il la mentionnait. De plus, était-il possible que deux Valet • Skull Face avec des claymores similaires apparaissent au même moment au même endroit?

« Uhm, Shin-sama?
– Ah, désolé. Juste un peu perdu dans mes pensées. »

Célica était légèrement inquiête, parce que Shin réfléchissait avec une expression sérieuse sur son visage. D’après l’impression de Celica, Shin était une des rares personnes avec une puissance de combat équivalemente à celle d’un classe S. Si une telle personne avait un visage sérieux en entendant les informations à propos du Skull Face, il était normal qu’elle soit inquiète.

« À quoi pensiez-vous? …
– Eh bien, je me demandais quels genre d’objets un Skull Face droppait? »

Shin pensait à la claymore, à si oui ou non elle était chargée de magie de lumière et quel genre de questions il devait poser pour le découvrir, mais il ne put pas le dire. À la place, il décida de demander quels objets droppaient.

« Les drops? Uhm, si je me souviens bien, il droppe une pierre précieuse, une armure usée et une épée, qui peuvent être vendues à un prix modéré, je crois…
– Oh, c’est donc ça. Iyaa, j’avais complètement oublié, hahaha… (ndt: trop discret…)

Shin agissait joyeusement pour que le mensonge qu’il avait dit ne soit pas découvert, mais visiblement il se comportait de manière suspecte.
Cependant, Celica ne remarqua pas l’étrange comportement de Shin, parce qu’un Skull Face de classe Valet était un formidable adversaire, donc elle ne s’inquiétait pas du drop. dans la guilde, un homme à l’air sénil riait de manière forcée alors qu’il répondait à une femme, c’était une scène qui ne semblait pas à sa place.

« Ça me fait penser, à propos de quel genre d’affaire Shin-sama voulait-il faire un rapport?
– Oops, désolé. C’est une affaire importante. Je voudrais signaler que le Valet • Skull Face dans la Forêt du Nord a été tué par moi. Ah, voici la pierre précieuse que j’ai récupérée à ce moment-là.
– Vraiment? Skull Face… Skull… celui…? …uhm, était-ce un classe Pion? …
– Non c’était un classe Valet. Il avait une claymore aussi.
– ………… »

Les mouvements de Celica devinrent maladroits alors qu’elle tentait de sortir le document comme si de rien était après avoir entendu les mots de Shin. D’une manière ou d’une autre elle réussit à poser la question de si elle avait mal entendu les mots de Shin, mais cette question fut niée tout simplement. Il n’était pas étonnant que pas un mot ne sorte.

« …………
– …………
– …Euuh, Celica-san?
– Eh? Ah!? Dé-désolée! J’était surprise pendant un moment. »

Celica se reprit et s’excusa rapidement. Cela ramena le ton de sa voix à la normale.

« Est-ce si surprenant?
– Non, pas du tout!? Il faut au moins un rang A avec de considérables capacités pour subjuguer un Skull Face de classe Valet seul. Ne dites pas cela comme si c’était quelque chose de trivial!
– Uhm, désolé?
– Je savais que Shin-sama était quelqu’un de fort… Mais le subjuguer seul le jour de l’émission de la requête, on a jamais entendu ça.
– Je suis tombé dessus par hasard cependant…
– Même, normalement quelqu’un commencerait par revenir et le signaler à la guilde, puis l’attaquerait une fois parfaitement préparé. Je pense que seuls des rares personnes penserait à l’attaquer sur le moment.
– Je vois. Non, mais c’est vrai que mon arme est comme ça. »

L’épée, dont il ne restait pratiquement que la garde, fut montrée. Pendant le combat, quand il avait entendu le crac, la lame du katana était déjà dans un état désolant. En d’autres termes, son état était à présent pire qu’un shinai. (ndt: épée de bamboo)

« Ha!? Elle s’est brisée!?
– Je n’ai réussi qu’à garder cette petite partie.
– Quel genre d’absurdité avez-vous faite?
– Wha!? Celica-san, trop proche! trop proche! »

Il tint les épaules de Celica pour l’empêcher d’approcher plus prêt et de monter par-dessus le comptoir alors que son expression changeait. À cause de la soudaine action, leurs visages s’étaient approchés l’un de l’autre jusqu’à ce qu’ils soient environ à 20 cemels.
Shin était en train de vivre un trivial conflit interne sur s’il devait se féliciter ou se mépriser d’avoir réagi à l’action innattendue de Celica.

« Eh… Ahh, Je suis désolée, je suis désolée! Je n’avais pas l’intention de faire quelque chose de si étrange. Je m’inquiétais de si vous vous étiez blessé ou plutôt, je me suis trop excitée… Attendez, mais qu’est-ce que je dis!? »

La Celica troublée était amusante à regarder pour Shin, lui avait-il presque retorqué alors qu’il l’observait. Elle avait l’air si surprise que le classe Valet ait été vaincu par lui seul.

« Une femme intellectuelle, froide qui est à la fois timide et nerveuse…? On dirait bien que c’est… Quelqu’un arrive!
– Il vaut mieux que j’arrive, mais ne me servez pas ce genre de réponse calme. Vous n’êtes pas vraiment discret.
– Huh? Oh Els. »

Serait-ce du moe? … Shin hochait de la tête en approbation quand Els l’appela de derrière. Apparemment, la conversation de Shin et Celica attirait l’intention des personnes aux alentours sans qu’ils le sachent.

« Désolée de mon intervention. De plus, la Celica-san embarassée à l’instant était trop mignonne.
– Mi-mignonne!?
– Bien que je sois d’accord, j’aimerais que vous ne vous moquiez pas trop de votre collègue.
– D’accord!?
– Je suis désolée. Mais ce n’était pas mon intention, j’aimerai quand même une explication.
– Je sais. Parce que je l’ai moi-même vue.
– Si c’est le cas, qu’en est-il de mon opinion… »

Els et Shin accélerèrent leur conversation, ignorant tous les mots de Celica. Si Els avait été là depuis le début, Shin avait le sentiment que la situation ne serait pas devenu comme ça.

« Ne dites pas ça. Je me suis même préparée de diverses façon et j’allais rassembler des informations. »

La tenue d’Els n’était pas le look de miss receptionniste comme ce que portait Celica. À la place elle portait de l’équipement de chasseur fait pour faciliter les mouvements. Elle portait une veste en cuir un peu longue semblant être fait d’un matériaux solide, ainsi qu’une sacoche pour ranger de petits objets et un short moulant qui lui descendait jusqu’aux genoux, qui étaient couverts par de longues bottes. L’arc sur son dos était l’équipement de base du chasseur, alors qu’une dague était attachée à sa cuisse gauche. Ses longs cheveux étaient attachés et l’atmosphère autour d’elle était différente d’avant. C’était la présence du “chasseur qui visait quelque chose”.

« Le Skull Face?
– Oui, c’est le monstre qui est apparu dans la Forêt du Nord. Il s’est passé pas mal de temps depuis que la rumeur a commencé à circuler. Cependant, cette fois il possède une arme plus puissante que celle qu’un classe Valet devrait avoir normalement, et pour la première fois on a eu des victimes.
– Oh, à ce propos, je l’ai aussi vu. C’est vrai qu’il balançait une claymore dans tous les sens.
– Je pensais que Celica était surprise de l’apparition du Skull Face et de l’épée ensemble, mais il semble que ce soit pour une autre raison.
– Pour être plus précis, c’était vraiment combiné, mais je l’ai tué. »

Shin murmura la partie de l’élimination à voix basse. Quand il avait parlé à Celica, il avait du le dire à voix haute, parce que le bruit ambiant était fort.

« … Si c’est vrai, je comprends pourquoi Celica était troublée.
– N’est-ce pas. Ce n’est pas drôle. »

Els qui plaisantait s’arrêta aux mots de Shin. La Celica qui venait à l’instant de retrouver son sang-froid, renchérit faiblement.

« Bien qu’il soit dur de doûter de ce que vous dites, avez-vous une preuve? Il est impossible de vous faire complètement confiance, même si vous l’avez vraiment subjugué.
– Je n’ai ramassé que la pierre précieuse par contre. D’ailleurs… C’est quoi la preuve de la subjugation d’un monstre? Je ne sais pas ce que c’est pour le Skull Face. »

De ce qu’il se souvenait du jeu, Shin n’avait pas collecté des objets droppés ordinaires. Il se rappela qu’il y avait besoin d’une preuve pour la guilde et avait complètement oublié qu’il ne pouvait pas prouvé qu’il l’avait subjugué s’il n’y avait pas de preuve.

« Avez vous collecté l’armure et l’épée? Les classes Valets ont sans aucun doutes du bon équipement, certains le vendent pour augmenter leur capital, et d’autres l’utilisent eux-même. »

Shin se creusa la cervelle pour trouver comment répondre aux doutes d’Els. De toute façon, sans compter la claymore qui avait disparu dans le ciel, il ne pensait pas que le casque et l’armure pouvait encore être collecté maintenant.

« Je me demande quelle valeur ce genre de choses ont.
– Ces mots ne ressemblent pas vraiment à ceux d’un aventurier…
– Exactement… »

À partir de l’expression de Shin, Celica et Els comprirent que les mots qu’il avait murmurés sans précaution étaient la vérité. Shin était étrange. Bien qu’Els pouvait être considéré comme quelqu’un avec un revenu modeste, elle avait besoin d’une quantité considérable de fonds pour acheter le même équipement ou un de qualité équivalente à celle d’un Valet • Skull Face dans ce monde. En tout cas, un rang A ou B ne mettrait pas facilement la main sur cela. Il était normal que Shin, qui traitait cet équipement de cette manière, était considéré comme étrange. Parce qu’il avait insinué qu’il n’en avait pas besoin, et qu’on entendait rarement ça d’autres aventuriers.

« Eh bien, si la pierre précieuse est examinée par un expert, ça devrait aller j’imagine. Vu que la pierre précieuse droppée était chargée par le pouvoir magique du monstre, cela devrait révéler que cela appartenait à un Skull Face.
– C’est donc comme ça? »

Els décida de ne pas trop y réfléchir, et de laisser la pierre précieuse parler d’elle-même pour voir si c’était une preuve. Bien que cela prenait du temps et était plus difficile à estimer que pour les autres objets de drop, s’il pouvait prouver qu’il l’avait vraiment subjugué, ce n’était pas gênant de perdre un peu de temps dans une moindre mesure.

« Mais ça va prendre un moment, donc la pierre précieuse sera gardée ici pour l’expertise. Bien qu’il soit possible de la vendre dès maintenant.
– Ah, cette fois je ne le ferai pas. Parce que je n’ai pas l’intention de la vendre pour le moment.
– Entendu. Je contacterai le responsable à l’auberge dès que l’expertise sera finie. L’auberge est celle du Pavillon du Point de l’Ours, c’est exact?
– Oui, eh bien merci. »

Celica enchaîna habilement sur le discours d’Els et lui fit comprendre que cela prendrait du temps. Elle était complètement en mode travail.

« Ça me fait penser, pourquoi est-ce qu’un Skull Face est apparu si facilement dans la Forêt du Nord? J’avais entendu cette rumeur avant.
– À l’origine, les monstres du groupe des morts-vivants naissent quand les rancunes et regrets des vivants rencontrent une source de pouvoir magique. Bien qu’il y ait des monstres féroces peuplant la Forêt du Nord, il n’y a pas de fin au nombre de personnes entrant à cet endroit, parce qu’on peut y ramasser des herbes médecinales et des matériaus. Du coup de nombreuses personnes ont perdu leur vie attaqués par des monstres. C’est pourquoi, les conditions pour la naissance d’un mort-vivant sont remplies. Cependant, l’apparition d’une créature comme le classe Valet n’était jamais arrivée dans cet environnement. Parce que normalement, dans la Forêt du Nord les Skull Face sont de classe Pion. »

Els ajouta qu’elle pensait que Shin avait peut-être confondu avec un classe Pion. De plus, il semblait que personne ne s’était vraiment battu avec et n’avait confirmé son authenticité. Personne n’avait expressement essayé de vérifier parce que ce n’était rien d’autre qu’une rumeur.

« Au fait, sur quel intervalle de niveau se situe un classe Valet?
– Il a été confirmé que le plus bas est niveau 150 et le plus haut est niveau 250. Ils sont classifiés comme classe Reine ou Roi si le niveau excède cela. »

Apparemment la limite supérieure des niveaux de chaque monstre ne semblait pas avoir changé.

« Alors. Ce sera une exception cette fois?
– Que voulez-vous dire par là?
– Quoi? »

Deux personnes réagirent aux mots de Shin. Comme on pouvait s’y attendre du personnel de la guilde et d’une aventurière, c’était une réaction presque instantannée.

« Le classe Valet contre lequel je me suis battu avait un niveau au-dessus de 250.
– Cela est vrai?
– Aucun doute à ce propos parce que je l’ai vu avec【Analyse】. Je pense que c’est probablement un monstre unique, ou spécial. Il n’y avait pas de subordonnés de classe Pion dans les environs non plus.
– Juste pour confirmation, quel était exactement son niveau?
– C’était niveau 359. Je pense que c’est déjà un classe Roi si ma mémoire est bonne.
– 359!? »

Classe Valet apparaissait sans aucun doute avec【Analyse】, et en premier lieu, l’apparence et l’équippement d’un Skull Face de classe Reine ou Roi ne correspondait pas. Mis à part le niveau, l’arme est les mouvements étaient inhabituels, mais il n’y avait rien d’étrange à part ça.

« ………… »

À nouveau, deux personnes se retrouvèrent bouche bée aux mots de Shin. Il y avait diverses questions qui apparaissaient dans leur tête, telle que “Dois-je croire ça?”, “Se serait-il trompé?” et ainsi de suite.

« … Y a-t-il un problème?
– Plutôt désagréable… non… Il semblerait que je sois troublée. Celica, j’imagine qu’il existe probablement une méthode qui peut approximativement examiné la force de l’adversaire dans la pierre précieuse, n’est-ce pas? Alors pourquoi n’essayerions-nous pas ça?
– ——tsu! Alors je vais faire accélerer l’expertise de la pierre précieuse. Els, je suis désolée, mais occupes-toi du reste. »

Alors qu’elle répondait aux mots d’Els, Celica s’inclina rapidement devant Shin et prit la pierre précieuse dans sa main avant de se diriger vers l’autre bout du comptoir de réception.
Quant au Shin décontracté, il était admiratif qu’il existe une méthode aussi pratique.

« Bon sang, vous êtes un sacré type.
– Quoi?
– Si ce que vous avez dit à propos du niveau est vrai, votre force est comparable à celle d’au moins un groupe entier de rangs A. Mais si c’est un mensonge, alors vous êtes un grand vantard.
– Eh bien si c’est faux, ça veux dire que j’ai mal vu. De plus, ne suis-je pas de rang G? Personne ne me croirait si je disais que j’ai subjugué un classe Valet.
– C’est sans aucun doute vrai, s’ils ne connaissent pas les circonstances.
– Alors, c’est bien ainsi, j’imagine. Je n’ai pas l’intention d’attirer l’attention avec les mots que j’ai dit jusqu’ici. »

Bien qu’il avait le sentiment que ses mots contredisaient ses actions, Shin choisit de ne pas se faire remarquer parce qu’il ne voulait pas être troublé par l’attention sur lui. Le seul but de Shin était de retourner dans son monde précédent, et rejoindre la guilde était un moyen efficace de rassembler des informations.

« Je l’ai signalé parce que si quelqu’un errait dans tous les sens à sa recherche, ça pourrait être mauvais j’imagine. Si possible, je ne veux pas qu’on sâche que c’est moi.
– Bien que je voudrais accéder à votre demande, je pense qu’il y aura des personnes qui vont enquêter même si je le cache. Parce qu’habituellement il est normal de se présenter comme celui qui l’a fait, n’est-ce pas?
– Vous n’avez pas tort. »

Bien que Shin comprenait cela, il avait le sentiment que c’était ennuyeux comme elle l’avait clairement dit. Il y aurait une agitation juste pour cela. L’aventurier qui l’avait vaincu serait considérablement célèbre, mais il était trop étrange que la personne choisisse de ne pas révéler son nom. Il serait inévitable que les gens voudraient connaître la raison pour laquelle il n’apparaissait pas.

Quand ce serait révélé, cela attirerait sûrement l’attention s’il était un aventurier de rang G. Ce serait problématique qu’importe ce qui se passerait.

« Désolée du dérangement, mais il semble que je ne peux pas beaucoup vous aider.
– Je n’ai pas l’intention de vous troubler avec ça, donc ce n’est pas grave. Pour le moment, je dois trouver un repas. »

Le problème ne serait pas résolu en s’inquiétant inutilement. Il décida d’aller déjeuner pour changer d’humeur. L’intérieur de la guilde était si bondé qu’il ne restait presqu’aucun siège, donc il décida d’aller déjeuner à l’extérieur de la guilde.

◆◆◆◆

Comme Els était resté à la guilde, Shin marcha seul dans la rue principale. Il se dirigea vers le restaurant qu’Els et Celica, qui était revenue de l’intérieur de la réception, avaient recommandé ensemble.

Après avoir marché pendant un moment, le restaurant où était accroché une enseigne représentant une épée et une fourchette apparut. Il était dit que chacun des chefs était un ancien aventurier, et semblait proposer des plats exotiques avec par exemple des ingrédients rares etc…

« C’est des chefs combattants? … comme Cook? »

Il se souvint de la femme qui s’occupait de la cuisine dans “Rokuten”, et un sourire ironique apparut. Elle tenait particulièrement à obtenir les matériaux par elle-même, du coup c’était une excentrique dont les statistiques étaient presque à la valeur maximale.

Au final, il n’y avait pas d’excentrique dans “Rokuten”, mais la silhouette manipulant un couteau de cuisine dans chaque main en se préparant à cuisiner un dragon avait laissé une forte impression sur Shin.

« Juste me rappeler me donne faim… »

Parce que son estomac commençait à gronder, il ouvrit rapidement la porte. Le restaurant était bondé, probablement parce qu’il arrivait à l’heure de la pause déjeuner.

« Bienvenue. Je suis désolée. Vous allez devoir attendre un peu!! »

La voix similaire à une clochette résonna dans le restaurant bruyant. Il n’y avait qu’une serveuse qui allait et venait entre les tables et le comptoir. Bien qu’il avait faim, il se sentait désolé de s’être dépéché dans cette situation.

Shin se tint silencieusement à côté de la porte et observa l’intérieur du restaurant. Était-ce parce que c’était près de la guilde? Ou parce que le gérant du restaurant était un ancien aventurier? La plupart des personnes réunies dans le restaurant étaient équippées d’armures et d’armes. C’était probablement ceux qui s’étaient réunis pour le Skull Face, devina Shin.

« Merci de l’attente. Laissez-moi vous guider là-bas… Ne serait-ce pas Shin-san?
– Yep? Eh bien, euuuh… Celica-san? Non, est-ce Cilica-san? »

Shin fut surpris par les mots soudains, mais il pouvait très bien voir que les cheveux étaient attachés en queue de cheval contrairement à ceux de Celica, donc il remarqua que c’était Cilica. Il avait pensé pendant un moment que c’était Celica qui aurait encore changé ses vêtements.

« C’est exact. Avez-vous choisi ce restaurant sur recommandation d’Onee-chan?
– Oui, je lui en suis reconnaissant.
– … N’est-ce pas trop tôt pour qu’une personne ordinaire soit recommandé ici…
– ? Avez-vous dit quelque chose? »

Cilica murmura quelque chose avec un visage sérieux pendant un moment. Quand Shin pencha la tête et lui demanda, elle se contenta de sourire et ne répondit rien. Comme insister serait bizarre, la conversation s’arrêta là. De plus, il n’avait pas envie d’avoir une longue conversation à côté d’une porte.

Il fut guidé là où un groupe venait juste de partir, donc il y avait une table vide. Shin était gêné d’utiliser la table seul, mais malheureusement les tables pour une personne étaient toutes prises. Il donna son accord à Cilica pour lui dire que ça ne le dérangeait pas de partager la table quand d’autres clients arriveraient, puis il commanda un plat.

« Uhm, Shin-san. Comme un nouveau client est arrivé, partagez la table s’il vous plaît. Merci.
– Ah, oui. Je comprends. »

Cilica arriva une fois que Shin eut commandé son plat et presque sans s’arrêter lui demanda de partager sa table. Celui qui vint était un homme qui était aussi un aventurier avec une lance qui émettait une brillance à l’air empoisonné.

« … C’est “Venom”? »

Murmura Shin quand il vit la lance que l’on pouvait qualifier de sinistre.
Lance démoniaque “Venom” de grade《Legendaire》 et qui avait un pouvoir comparable à un grade《Mythologique》, c’était une arme qui était clairement différente d’un grade《Rare》ou《Unique》.

« Désolé du dérangement.
– Non, tu m’as épargné des désagréaments. J’hésitais à occuper la table seul. »

En le saluant avec légèreté, Shin regarda l’homme. Il faitsait presque la même taille que Shin. Ses yeux étaient rouges et ses cheveux noirs corbeau étaient plus ou moins rassemblés derrière sa tête. Sa peau était blanche comme celle d’un malade. Bien qu’il trouvait que l’homme avait un beau visage, Shin ressentait une impression à l’opposé de cette apparence. L’homme était comme une bête sauvage. Il avait une lueur aiguisée dans ses yeux, ce qui montrait que l’homme s’était sorti de situations violantes. De plus, il avait le même sang-froid meurtrier qu’une bête.

2-Wilhelm

Il était niveau 188. Cet homme pouvait probablement vaincre un Valet • Skull Face normal seul.

« Je suis Shin. Ça soit être le destin ou quelque chose comme ça. Bien que ce ne soit que pour un court moment, ravi de te connaître.
– … Il y a encore quelqu’un qui n’a pas encore entendu parler de moi, hein? Je suis Wilhelm Avis. Es-tu nouveau parmi les aventuriers?
– C’est exact, c’est mon troisième jour aujourd’hui. »

Shin observa l’homme en lui parlant, et Wilhelm lui dit son nom. Shin répondit à la question avec un air perplexe à cause des mots de Wilhelm.

Soudainement, Shin se rendit compte que tous les clients du restaurant les regardait, bien que l’ambiance soit encore bruyante. Mais Shin n’était encore qu’un aventurier débutant. donc cela devait être Wilhelm qui attirait l’attention. Si Shin ne comprenait pas la raison pour laquelle Wilhelm attirait l’attention, il décida de laisser ça passer parce que ce n’était pas un problème pour le moment.

« Troisième jour? Cet équipement est vraiment bon. Es-tu employé comme mercenaire?
– Non, enfin, je dirais que c’est parce que j’arrive d’un pays lointain, je pense. Donc j’ai quelques lacunes à propos du sens commun local.
– Pas étonnant que tu ne te sois pas senti nerveux en entendant mon nom. Un aventurier normal ne partagerai pas une table avec moi j’imagine.
– Que je ne sois pas nerveux? … Qu’as-tu donc fait? »

Demanda calmement Shin, malgré la situation intimidante qui semblait faire transpirer certains. Les aventuriers autours pensaient: “Pourquoi est-ce que ce type lui parle si familièrement”, leurs coeurs criaient ensemble.

Quant à Shin, il ne sentait pas l’intimidation, même pas la plus petite trace. C’était simplement une question un peu personnelle parce qu’il pensait que l’homme qu’il voyait n’avait plus ou moins jamais commis de crimes.

« Rien de particulier. J’ai seulement tué des morts-vivants pendant pas mal de temps. Donc les gens n’approchent pas toujours les endroits où je combat. Il est dit que j’ai continué à me battre si longtemps que je peux absorber le pouvoir des morts-vivants.
– Qu’est-ce que ça veut dire? … Je ne comprends pas. »

Shin ne croyait pas que c’était aussi simple. Il se demandait si c’était une blague.

« Moi non plus à vrai dire. Enfin, un gars de bas rang qui croit ça est un imbécile. La vraie raison c’est parce que j’ai ça. »

En disant cela, Wilhelm attrapa la lance qui reposait contre le mur – la lance démoniaque “Venom”.

« C’est “Venom”. C’est une arme de grade《Légendaire》, et qui a la capacité d’absorber la vitalité de l’adversaire qu’elle blesse, et de la transmettre à l’utilisateur. Bien que ce soit pratique, les armes de grade 《Légendaire》ou au-dessus possèdent toutes un pouvoir qui peut souffler n’importe qui. Mais même si je l’utilise, je ne comprends quand même pas son pouvoir.
– Tu l’utilises, et tu ne le comprends quand même pas?
– J’ai remarqué que je suis devenu celui qui est détesté. En plus, la capacité de mon arme est l’absorption . Même les alliés étaient nerveux à cause de l’absorption. »

Parce qu’évidemment, il n’y avait pas de colonne de description de l’arme comme dans le jeu, il n’avait pas l’air de savoir exactement quel genre d’effet l’arme avait. Il aurait normalement été absurde que Shin en connaisse l’effet, mais c’était parce qu’il n’était pas de ce monde. En même temps, il était satisfait de connaître la raison pour laquelle l’attention des clients aux alentours était sur eux, puis la question de la compétence【Expertise】sortit.

« Tu sais que tu peux la faire expertiser?
– Eh bien, j’ai essayé de la faire expertiser, mais seul le nom et le grade ont été révélés. La capacité utilisée n’a pas pu être vérifiée.
– Quel était le niveau de compétence de la personne ayant fait l’expertise?
– C’était VII. »

Shin fut convaincu qu’il savait pourquoi cela avait été impossible après la réponse de Wilhelm. Le niveau de compétence minimum pour vérifier les détails des capacités des armes de grade《Légendaire》était Ⅷ, Ⅸ pour le grade《Mythologique》, et le niveau maximum, X pour celles de grade《Ancien》. Quand il jouait au jeu, on pouvait directement demander aux marchands ou aux forgerons la compétence d’expertise, mais apparemment dans ce monde, il semblait que ce n’était pas aussi facile.

Le plat qu’il avait commandé fut servi alors que Shin allait laisser tomber le sujet. Wilhelm semblait déjà avoir commandé son plat, vu qu’il y avait une assiette que Shin ne se souvenait pas avoir demandé.

« Pour le moment, commençons à manger?
– Bien sûr, mangeons! »

Après avoir dit “Itadakimasu”, ils commencèrent à manger. Le plat que Shin avait commandé était une cuisse grillée sur son os de monstre Aburidori. Son nez fut chatouillé alors qu’un arôme indescriptiblement parfumé l’enveloppait alors qu’on entendait un grésillement.
Le goût des épices mélangées dans le jus de la viande le frappa et emplit sa bouche au moment même où il mordit dedans. Une peau croustillante et la texture de la viande se défaisant doucement était irresistible pour le Shin affamé.

« Délicieux! C’est délicieux!
– … Calme-toi un peu et mange. »

Wilhelm était un peu étonné de la façon dont Shin dévorait vigoureusement. Bien qu’il ne pouvait pas le dire à voix haute, parce que lui-même mangeait avidement à une vitesse similaire.

Pendant un moment, ils continuèrent à manger en silence, puis ils sirotèrent tous les deux une tasse de thé noir après le repas.

« J’ai mangé de l’Aburidori pour la première fois depuis longtemps. Même le nom me fait penser à quelqu’un se réchauffant.
– C’était un peu brûlé par endroit par contre. » (ndt: le nom du monstre est similaire à Aburareru qui veut dire chaud, griller/brûler.)

C’était un nom plaisantin, cependant, le monstre était dans les niveaux autour de 100. Il ne pouvait pas voler même si c’était un monstre de type oiseau, et il n’était pas alerte et agile, mais il pouvait cracher du feu et c’était sa caractéristique la plus importante comme le suggérait son nom. C’était un monstre qui était étrangement populaire du temps du jeu.

« Ça me fait penser, est-ce que ce n’est pas un problème de me dire les informations de ton arme sans précautions? N’est-ce pas supposé être un secret?
– Ce que j’ai dit tout à l’heure, tout le monde le sait depuis longtemps. Ça ne changera rien même si je le dis à un débutant maintenant.
– Tu n’as pas tort.
– J’ai fini de manger. À la prochaine le nouveau.
– À la prochaine~ »

Comme pour un ami, Shin salua Wilhelm. Les environs étaient bruyants, mais Shin n’y prêta pas attention.
Peu de temps après que Wilhelm soit parti, Shin quitta son siège à son tour.

La première rencontre entre un Haut Humain de Rokuten et une silhouette blanche maniant une lance démoniaque en était en fait une simple et ordinaire.

 

Chapitre précédent <~ ~  Sommaire  ~ ~> Chapitre suivant

Publicités

15 commentaires sur “The New Gate Volume 1 Chapitre 3

  1. Merci pour ce long chapitre 🙂 Sa fait plaisir de voir ce LN traduit alors que le manga est traduit aussi bien qu’il en est plus loin ( pour info la team qui le traduit MNS)

    J'aime

  2. Merci encor pour ce chapitre. A noté une faute de frappe lors du rapport de Shin sur la destruction du squeltte :

    Shin était en train de vivre un trivial conflit interne sur s’il devait se féliciter ou se mépriser d’avoir réagi à l’action « innattendue » de Celica.

    J'aime

  3. On ne peut pas corrigé les commentaires ?

    Une syllabe en trop :

    ◆◆◆◆

    Comme Els était resté à la guilde, Shin marcha seul dans la rue principale. Il se dirigea vers le restaurant qu’Els et Celica, qui était revenue de l’intérieur de la réception, avaient recommendé ensemble.

    Après avoir marché pendant un moment, le restaurant où était accroché une enseigne représentant une épée et une fourchette apparut. Il était dit que chacun des chefs  » étaitent  »un ancien aventurier, et semblait proposer des plats exotiques avec par exemple des ingrédients rares etc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s