Dragon Maken War 10: Princesse Métisse Dragon-Démon (5-6)

Traducteur & Adapt : Soreyawari
Check : [      ]


Ici Wari!
On reprend enfin les DMW…


 

« La race des Dragon-Démons a voulu contrôler le monde il y a environ 200 ans, donc il y a eu une guerre?
– Donc tu es au courant de cela. Après que le héros Azell Karzark a vaincu le Roi Dragon-Démon Atein pendant la guerre… »

Après avoir prononcé ces mots, Rick jeta un coup d’oeil à Azell.

« Maintenant que j’y pense, ton nom est aussi Azell.
– Et alors?
– De plus, Azell Karzark avait des cheveux roux flamboyants, tout comme toi..
– Ça arrive. »

Azell se sentait coupable à l’intérieur, mais son apparence extérieure ne changeait pas. Rick dit.

« Non, j’ai juste de la peine pour le héros légendaire, qui a le même nom que toi. Tu es dans un état assez lamentable.
– …….
– Enfin bon, un nombre important d’humains s’allièrent à la race des Dragon-Démons pendant cette guerre. »

Le Roi Dragon-Démon Atein rassembla de nombreux Dragon-Démons pour conquérir le monde. Il rêvait d’un empire où sa race serait au-dessus de toutes les autres.
Cependant, tous les Dragon-Démons ne se rangèrent pas de son côté. Ceux-là, qui n’aimaient pas Atein, revendiquèrent leur neutralité et certains s’allièrent même avec les humains.
Azell se souvenait d’eux.

‘Maintenant que j’y pense, ils pourraient encore être en vie.’

La race des Dragon-Démons avait une espérance de vie bien plus longue que les humains. Par conséquent, ceux avec lesquels il s’était battu côte à côte pourraient être encore en vie après 220 ans. Il aurait du penser à cette possibilité, mais comme il n’avait pas une vue d’ensemble de la situation, cela ne lui avait même pas effleuré l’esprit.

Le coeur d’Azell se mit à battre plus vite après avoir compris cette vérité.
Ces jours-ci, Azell essayait d’accepter de manière positive tout ce qu’il voyait, mais dans un coin de son coeur, il perdait espoir. Il avait été jeté dans un monde inconnu seul, et il lui était difficile de supporter la solitude.
Cependant… Il pouvait y avoir des personnes vivant de son temps, même si elles n’étaient pas humaines. Ce fait sema une graine d’espoir en Azell.

‘Cependant…’

Peu après la fin de la guerre des Dragons-Démons, Azell s’était retiré de la vie publique. La raison de cela n’était pas connue du public, mais sa santé s’était rapidement détériorée à cause de la malédiction d’Atein.
C’est pourquoi il ignorait comment le monde s’était organisé après la fin de la guerre des Dragon-Démons, mais il pouvait à présent le découvrir.
L’opinion publique s’était retournée contre les Dragon-Démons qui avaient coopéré avec les humains.

‘Que s’est-il passé après ça?’

Même s’il s’était battu aux côtés des humains, ils restaient des Dragon-Démons. La guerre avait insufflé une quantité inimaginable de peur et d’animosité envers les Dragon-Démons.
L’histoire de Rick parlait de cela.

« Après la guerre des Dragon-Démons, ceux parmi eux qui avaient choisi d’aider les humains n’eurent d’autre choix que de se retirer des yeux du monde. Puis il y eut les métisses qui avaient hérité de leur sang… En d’autres termes, les Dragon-Démons persécutés ont causés des troubles à divers endroits.
– ……. »

C’est donc cela qu’il s’est passé.
Parmi les membres de la race des Dragon-Démons, il y en avait qui étaient tombés amoureux d’humains, donc qui s’étaient rangés de leur côté. Bien qu’ils avaient été traités comme des camarades pendant la guerre, devenir un membre de leur société leur a été refusé.

‘Non, même avant…’

Même pendant la guerre des Dragon-Démons, ils étaient isolés. Ils n’étaient pas traités comme de vrais camarades mais comme des outils de grande puissance. Les humains ne pouvaient pas leur faire confiance mais ils étaient considérés comme des traîtres utiles.
C’est pour cette raison que les Dragon-Démons chérissaient les relations qu’ils avaient avec ceux qui les avaient approchés le coeur ouvert comme Azell et Carlos. Ils voulaient faire confiance au monde, mais il n’était empli que d’animosité. Il leur était était très difficile de garder la foi.

Rick poursuivit son histoire.

« La situation a changée une fois qu’un peu de temps s’est écoulé. L’Empire de Nadick déclinait, et le Duc de Rulein ne supportait pas la tyrannie qui s’étendait dans l’empire ravagé par la guerre. Il rassembla les seigneurs aux alentours, et ils s’associèrent pour former le Royaume de Rulein. Évidemment, après que le Royaume de Rulein eut déclaré son indépendance, l’empire répondit par la force militaire. »

La guerre d’indépendance du Royaume de Rulein fut le début de la chute de l’Empire de Nadick.
Cependant, même si l’Empire de Nadick était appauvri par la guerre, il demeurait le plus puissant au monde. Dès le début, le Royaume de Rulein du faire face à une situation désespérée.
C’est à ce moment-là que le Duc de Rulein prit une décision audacieuse.
La décision fut la race des Dragon-Démons. Il décida de s’allier à eux et aux métisses Dragon-Démons. En leur offrant un statut social et la possibilité de vivre une vie décente, le Royaume de Rulein put mettre la main sur une force très puissante en échange.

« Il dût se marier à une femelle de la race des Dragon-Démons pour leur assurer sa bonne volonté. Les monarques suivants devraient aussi s’unir avec un héritier du sang de la race des Dragon-Démons. Cette loi fut instaurée pour préserver le sang de la Race des Dragon-Démons dans la Famille Royale. »

C’est ainsi que les êtres appelés Princesse Métisse Dragon-Démon et Prince Métisse Dragon-Démon vinrent à exister. Ils étaient le symbole vivant de l’alliance entre les humains et ceux qui possèdaient le sang des Dragon-Démons, qui vivaient côte à côte.

« Comme ils ne peuvent pas hériter du trône, il est impossible qu’ils menacent l’autorité royale. Jusqu’à la naissance de la génération suivante, ils sont tenus de se battre pour le trône. C’est pour ça qu’ils sont des héros pour tout le monde.
– C’est donc ainsi… »

Azell s’amusait en écoutant l’histoire d’après qu’il se soit retiré.
Il apprit ce qui était arrivé à la race des Dragon-Démons après la fin de la guerre. Sa poitrine lui fit mal lorsqu’il entendit parler de la chute de l’Empire de Nadick vu que c’était son pays d’origine. Cependant, le Royaume de Rulein lui laissait une forte impression par leur façon de traîter les Dragon-Démons.

‘Finalement, ils ont échangé le droit de vivre dans une société humaine contre la force de la race des Dragon-Démons.’

S’il était cynique, il l’interpréterait ainsi. Il devait obtenir plus d’informations, mais Azell ne pensait pas que sa supposition était fausse. Le fait que les Humains et la race des Dragon-Démons ne pouvaient pas co-exister sans un tel accord lui fit ressentir de l’amertume.

« Et donc, pourquoi est-ce que la Princesse Métisse vient ici?
– Évidemment, c’est les ruines.
– Huh?
– Ce pourrait bien être les ruines de l’Archimage Carlos. C’est une possibilité, donc la Princesse Métisse a été envoyée comme leader de l’équipe de recherche.
– Archimage Carlos… »

Avant qu’Azell ne s’endorme, Carlos avait de nombreux titres. Cependant, on ne l’appelait pas Archimage quand il était encore jeune.
Néanmoins 220 années s’étaient écoulées et dans l’histoire on se souvenait de lui comme d’un grand homme. Azell rigola avec amertume à ce fait.

 

Partie 6

Il n’y avait qu’une Princesse Métisse à chaque génération du Royaume de Rulein.
Le nom de la Princesse Métisse actuelle était Arrieta Weil Rulein. Elle avait deux ans de plus que son frère, le Prince Métisse Seiga Weil Rulein.

« Mmmm. »

Arrieta s’était assoupie pendant un court moment dans la calèche royale, et à présent ses yeux s’ouvraient.
C’était encore une jeune fille de 17 ans. Elle ne portait à ce moment-là pas d’armure, donc il était difficile de la voir comme un être ayant gagné sa réputation sur le champ de bataille.

Ses longs cheveux argentés étaient en partie tressés sous ses oreilles, et ses yeux étaient des gemmes jaunes brillant comme un coucher de soleil. Sa peau était sans défaut, et ses oreilles étaient légèrement pointues comme celles d’une fée.
Au-dessus de son oreille gauche, émergeait une corne ressemblant à une plume bleuâtre, et elle semblait être sculpté dans la neige. Si quelqu’un d’ignorant la voyait, alors il pourrait la confondre avec un accessoire original.
Avec la corne, elle avait deux gemmes incrustées sur ses mains, qui trahissaient le fait qu’elle n’était pas complètement humaine. Les gemmes étaient de la même couleur que ses yeux jaunes.
Il y avait une ombre floue d’énergie dans la gemme appelée Pierre Magique du Dragon. Cela ressemblait à un oeil de dragon, dont les pupilles étaient fendues verticalement. Cela entraînait un sinistre sentiment qu’un dragon vous fixait.

Après avoir regarder dans le vague, elle parla soudainement.

« Enora.
– Oui »

La jeune servante assise à côté d’elle s’appelait Enora. Elle était âgée d’environ 14 ans. Elle avait des cheveux blonds vénitiens et des yeux verts brillants. Elle avait l’air d’une adorable poupée.
Arrieta lui demanda.

« Arrivons-nous tantôt ? »

Elle parlait de manière antique. Enora lui répondit.

« J’ai entendu dire que nous sommes presque arrivés.
– J’ai émergé de mon sommeil pour nulle raison. Toutefois…Qu’est-ce que cela ? »

Arietta eut un léger froncement de sourcil. Enora lui demanda.

« Qu’y a-t-il?
– J’ai cru discerner un regard étranger…
– Le regard de quelqu’un?
– C’était comme le ressenti que quelqu’un m’observait. J’ai émergé de mon sommeil car cela m’importunait. Bon, repose-toi convenablement. »

Arrieta ferma les yeux à nouveau. Puis elle s’endormit avant que trois secondes ne soient passées.
Enora eut un rire gêné.

« Je n’ai pas le droit de dormir. »

La calèche avançait lentement, mais ce n’était pas confortable vu qu’ils étaient sur une route de forêt. Cependant, Arrieta dormit comme si elle se trouvait sur son matelas dans sa chambre.
Après avoir observé Arrieta dormir comme une poupée, Enora détourna le regard dehors. Il n’y avait qu’elles deux dans la calèche, donc elle s’ennuyait. Si Arrieta avait été une fille normale, alors elles auraient passé leur temps à commérer, mais elle était loin d’être normale.

‘Cependant ma princesse, comment pouvez-vous dormir autant?’

Enora n’était devenue la servante exclusive d’Arrieta que deux mois auparavant. Au début elle était très nerveuse d’être la servante exclusive de la Princesse Métisse. En plus, Arrieta ne montrait aucune émotion devant les autres, et sa façon de parler était très antique. Elle était très impressionnante.
Cependant, après avoir passé beaucoup de temps avec elle, ces appréhensions étaient toutes parties. Elle avait découvert qu’Arrieta avait un caractère assez décontracté. Cela la faisait presque douter qu’Arrieta soit de haute naissance.

‘Quoi qu’il arrive, elle ne se réveille pas.’

Elle s’endormait fréquemment pendant la journée, donc d’un point de vue de servante, Enora n’avait pas à marcher sur des oeufs tout le temps.
Enora s’ennuyait tellement qu’elle regardait pas la fenêtre, en remuant ses orteils. Soudainement, l’extérieur devint bruyant. Ils devaient être arrivés.

« Princesse. Princesse.
– … Oong? »

Elle se mit à murmurer à l’oreille d’Arrieta, et celle-ci ouvrit ses yeux. Elle regarda Enora avec des yeux endormis, en posant une question.

« Sommes nous avancé ?
– Nous arrivons bientôt.
– Alors laisse moi me reposer davantage…
– Vous ne pouvez pas.
– Pourquoi donc?
– Vous avez dit que vous ne pouviez pas sortir avec des yeux ensommeillés?
– … Ai-je vraiment dit cela ? »

Arrieta pencha la tête. Enora hôcha de la sienne vigoureusement.

« Vous m’avez dit de vous empêcher de vous rendormir à nouveau.
– Vraiment? Mmm. Soit. Alors arrange-moi comme il le faut s’il te plait. »

Arrieta bailla et ferma ses yeux.
Enora bougea rapidement. Elle brossa les cheveux emmêlés de la princesse et la maquilla après avoir lavé son visage. Puis, elle lui tendit les vêtements qui étaient suspendus à côté d’elle. Ses vêtements ressemblaient à un uniforme, et elle l’aida rapidement à mettre son manteau. Bien que jeune, elle avait les capacités pour être une servante exclusive de la Princesse Métisse.
Sauf dans le cas d’évênements sociaux, la Princesse Métisse Arrieta ne portait jamais de robes. Ses vêtements similaires à un uniforme lui permettaient de bouger confortablement. Le manteau était blanc avec un motif de flammes bleues, et c’était un objet magique fait spécialement pour elle.
Peu après un chevalier à l’extérieur parla.

« Princesse, nous sommes arrivés.
– Entendu. »

On ne pouvait déceler dans la voix qui avait répondu au chevalier la moindre trace d’ensommeillement. La voix était adulte et emplie de dignité.
Peu après qu’Arrieta ait répondu, ils arrivèrent à leur destination.
Arrieta parla.

« Sincèrement, j’aurais cru que nous allions être victimes au moins une fois d’une embuscade de brigands…
– Oui? »

Les yeux d’Enora s’ouvrirent de stupeur.
Ils avaient voyagé du château à la forteresse de la garde de la frontière ouest. Puis ils avaient quitté la forteresse pour l’emplacement des ruines dans la forêt de Balan. Leur voyage avait été très calme. Comme il y avait beaucoup de monde, les bandits et créatures n’osaient pas facilement les attaquer.
Pour être précis, environ 30 personnes avaient été envoyées par la famille royale. Parmi eux il y avait 20 soldats qui escortaient la Princesse Métisse Arietta. Les autres étaient des magiciens, érudits et servants.

Arrieta parla.

« Nous sommes dans la Forêt de Balan. J’eus entendu dire que c’était un endroit très dangereux, donc j’eus supposé qu’il y aurait au moins une confrontation. Contrairement à ce que je m’attendais, il ne s’est rien passé.
– N’est-ce pas mieux qu’il ne se passe rien?
– Oui. C’était une simple remarque. »

Arrieta descendit de la calèche après ces derniers mots. Puis soudainement son regard se tourna en direction d’un endroit précis.

« Mmm? »

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

10 commentaires sur “Dragon Maken War 10: Princesse Métisse Dragon-Démon (5-6)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s