Death March 5-10 : Le Dédale de Trazayuya (1)

Traducteur & Adapt : Soreyawari
Check : Nekoyashiki-san


Voilà enfin votre chapitre de Death March (Ce serait pas le Marche de la Mort pour nous plutôt ? ^^) tant attendu !
Pour vous amis insomniaques et les autres qui le découvrirons avec joie au réveil ! 😉

Amicalement vôtre,
Nekoyashiki-san


 

Ici Satou. Quand j’étais à l’école primaire, j’adorai le temps libre pour aller jouer pendant le festival athlétique de l’école.
Quand je suis devenu un adulte, j’allais de temps en temps à des clubs de fitness pour bouger mon corps, mais dans ce monde, je me demande s’il y a des établissements qui vous offrent un endroit pour forger votre corps en toute sécurité ?


Là je suis en train de tomber.

Je m’étais préparé à combattre des ennemis quand la porte à côté du trône s’ouvrait, mais à la place celle qui en est sortie était une belle femme qui avait exactement la même apparence que celle qui s’occupait de Mia.

Juste au moment où je suis distrait par cela, ils ont activé le vrai mécanisme pour me jeter hors de la Salle du Maître.
Le sol entier disparaît. Faire de la pièce entière une trappe, même les pièges mortels devraient avoir une limite. Non, la compétence [Découverte de Piège] ne s’est pas activée donc c’est peut-être un piège improvisé.

Je ne pense pas que j’en mourrais même à cette vitesse mais je détesterais me retrouver profondément enfoui dans le sol sans moyen d’en sortir.
Peut-être que je devrais planter des trucs dans le mur pour réduire ma vitesse, comme on les voit souvent faire dans les mangas.
Je sors un marteau de forgeron de l’Inventaire et l’abat avec fougue, la force de réaction me projette contre le mur à l’opposé. Le mur est souple et lisse, il n’y a pas d’accroche.

Je sors une claymore en acier noir de l’Inventaire et la plante dans le mur. Avec un crissement strident, ma vitesse de chute diminue petit à petit. J’ai un peu mal au poignet. (ndc : une personne normale aurait le poignet arraché ! ^^’)
Une fois que je suis parvenu à une certaine vitesse, la claymore, qui apparemment a atteint sa limite, se casse.

Je tombe dans une étendue d’eau au fond du trou avant d’avoir pu sortir une autre claymore.

Je ne ressens qu’un petit choc vu que j’ai positionné mes pieds pour tomber tout droit.
Je sombre considérablement profond, mais comme la vitesse avait été assez réduite, je n’ai pas touché le fond.

En nageant pour remonter à la surface de l’eau, je lance la magie [Exploration de Toute la Carte].

La carte affiche [Dédale de Trazayuya].
Le dédale est formé de 20 niveaux de 500 mètres de diamètre chaque. C’est plutôt petit par rapport au labyrinthe dans la Cité Labyrinthe. D’après le livre que j’ai lu, au moins 200 niveaux ont été explorés là-bas, et il en reste encore. De plus, chaque niveau fait plusieurs kilomètres de large, donc celui-ci est visiblement bien plus petit.
De plus, la plupart des passages sont systématiquement perpendiculaires. C’est exactement comme un dédale. Alors que le labyrinthe du démon donnait une impression plus biologique, ce dédale semble systématique, ou plutôt, créé artificiellement.

Je sors enfin mon visage de l’eau.
L’endroit où je suis tombé est bloqué par des murs de pierre. Je peux voir un peu de mousse poussant sur ceux-ci. D’après la carte, le 20ème niveau est 300 mètres au-dessus de moi.
On dirait que ce niveau a été conçu à l’image de l’extérieur.

De ce que je vois sur la carte, il n’y a pas d’ennemis ici.
La sortie se trouve à deux kilomètres à l’ouest. Un peu plus loin à l’est, il y a une porte cachée appelée [Bureau de Trazayuya]. À en juger par le nom, c’est probablement la salle où dort le secret de ce dédale, bien que comme je connais déjà la route, c’est probablement inutile.

… Non, je ne peux pas me mentir.

Je veux vraiment sauver Mia aussi vite que possible, mais je suis curieux en ce qui concerne ce bureau de Trazayuya aussi. C’est peut-être une simple intuition, mais j’ai le sentiment que je dois aller là-bas. (ndc : compétence [Résolution d’Énigme] qui frappe ?)

Je demande pardon à Mia dans mon cœur et commence à foncer jusqu’à la porte cachée.

Il est difficile de nager à cause de mes vêtement. En particulier mes bottes, c’est dur de battre des pieds à cause de ça.
Comme personne ne me voit, je mets mes vêtements dans l’Inventaire. J’ai découvert que je peux directement mettre ce que je porte dans l’Inventaire.

La porte cachée est protégée par le même genre d’énigme que celle du labyrinthe du démon à la Cité de Seryuu, mais grâce à la compétence [Résolution d’Énigme], je la passe facilement.

La porte cachée émet des odeurs de moisi. Les murs et le sol ne sont pas fait de pierre mais d’un matériau semblable à de la résine.
Cela ressemble au cabinet de recherche de quelqu’un. L’endroit est entièrement équipé avec une salle à manger, une salle de bain et une chambre.
Je suis fasciné par la baignoire dans la salle de bain, mais ce n’est pas une situation où je peux nonchalamment prendre un bain. (ndc : culture nippone quand tu nous tiens ! ^^)

Il y a de nombreux livres et notes dans ce laboratoire de recherche. Je ne sais pas combien de temps est passé pour les livres, mais la plupart d’entre eux à part les livres de magie se sont salement détériorés donc je les mets dans le menu pour les lire de là.

Je l’avais déjà deviné par le nom du dédale, mais ça dit que le créateur de ce dédale se nomme Trazayuya. C’est un elfe. De plus, il semble qu’il soit de la même ville natale que Mia. Tous les livres sont écrit en langage elfique. Si je n’avais pas obtenu cette langue du casque rouge, je ne pourrais pas du tout les lire.

Il y a certains endroits où l’encre a bavé, mais je peux à peu près le lire. Il semble que ce dédale à été créé par Trayazuya-shi et les elfes pour le salut de la “Sécurité”, il reproduit les fonctions d’un labyrinthe.
Cette note parle de l’angoisse de ce type, ou plutôt sa sur-protectivité pour sa tribu.

‘Nous, les elfes, avons un faible attachement à la vie. Face à une situation désespérée, nous ne nous débattons pas beaucoup par rapport à d’autres tribus. À cause de cela, beaucoup de membres de notre jeune génération sont morts dans le labyrinthe. Ce dédale a été créé en tant qu’absolue nécessité pour quand les elfes devront fuir le danger jusqu’à la sûreté.’

Les autres détails sont des choses telles que, le dédale à quelque chose appelé Cœur du Dédale similaire à un Cœur de Labyrinthe, bien qu’il ne peut pas grandir comme un labyrinthe, mais il tire le pouvoir magique de ses alentours et le raffine en cœurs magiques comme un labyrinthe.

Et puis j’ai découvert des mots perturbants.

‘Les installations pour créer des monstres artificiels en insérant des cœurs magiques dans des créatures existantes dans des bassins de culture sont terminées.’

Les monstres sont-ils à l’origine des créatures normales ?
Il est vrai que les monstres contre lesquels je me suis battu jusqu’ici ressemblent tous à des créatures normales déformées. Vu que Wagahai-kun est un démon, celui-là est probablement quelque chose de complètement différent.
Après avoir réfléchi à cela, j’ai un peu de réticence à boire des potions faites à partir de cœurs magiques.

Revenons à nos moutons. Je penserai à cela plus tard.

Trazayuya-shi a créé trois prototypes d’installations. Une installation pour cultiver des monstres. Une pour produire des golems. Et une pour créer des poupées qui serviraient les gens.
Cependant, comme il a acquis la coopération de la communauté d’Hommes-Rats à proximité, il a abandonné la dernière.

Soudainement, je suis curieux de savoir ce que les monstres qui vivent ici mangent. Je me demande s’ils se cannibalisent entre eux ou s’il y a une production de monstres bétail ?

Même une fois que le dédale a été terminé, les autres elfes ne sont pas venus ici.
Il y a quelque chose à la fin de ses note.

‘Personne ne pourrait oublier mon échec en seulement 100 ans. Ma vie touche à sa fin. Ce dédale sera scellé jusqu’à ce que mes compatriotes en aient besoin à l’avenir. J’ai foi qu’un jour où les elfes gouverneront le monde à nouveau viendra— Trazayuya Bornéen.’

Je vois, donc c’est pour ça que Mia est nécessaire. Cependant, le magicien est fort d’avoir compris comment défaire le sceau sans lire ces notes.

J’ai obtenu divers informations, mais je n’ai pas le moyen de sauver Mia.
Je m’inquiète un peu du griffonnage où est écrit “Les explosions sont romance !”, mais il n’y a probablement aucun imbécile qui créerait un système d’auto-destruction dans une infrastructure destiné à la protection.

Vu qu’il ne semble pas y avoir de chemin pour retourner au niveau principal d’ici, je décide de sortir du dédale d’un côté et de chercher l’entrée principale.

Je continue sur la route depuis le lac souterrain dans lequel je suis tombé jusqu’à la sortie. Je ne peux pas courir vu que c’est étroit avec des stalactites qui sortent ici et là. De l’eau du lac souterrain goutte des stalactites.

En faisant attention à ne pas marcher sur les créatures aquatiques qui ressemblent à des salamandres, je continue de marcher jusqu’à la sortie.

La sortie est sur une falaise verticale, 5 mètres au-dessus du sol.

J’essaie de vérifier ma position sur la carte mais comme je suis dans une zone inexplorée, je lance la magie [Exploration de Toute la Carte].
Ici, c’est la [Principauté des Rats de Cendre]. C’est à cinq montagnes de la grande route sur laquelle nous voyageons. Il semble qu’il y a une communauté d’Hommes-Rats à environ une montagne d’ici. Bien qu’ils appellent ça une principauté, le village n’a qu’aux alentours de 1000 personnes.

L’entrée du dédale se trouve près du sommet de cette montagne.

Vu qu’il fait un peu sombre, je sors la Goutte de Lumière pour illuminer les environs.
Je n’arrive pas à trouver d’appui.

On n’y peut rien, je saute sur le sol 5 mètres plus bas.

J’ai le sentiment que quelque chose ne va pas quand je regarde autour de moi.
Je pensais que c’était parce que nous sommes actuellement au début de l’hiver, mais c’est vraiment étrange qu’il n’y ait même pas de bruits d’insectes. La plupart des arbres n’ont plus de feuilles, et parmi les feuilles tombées, la plupart sont desséchées.
Je les appelle toujours arbre d’un autre monde, mais la RA affiche qu’ils sont appelés arbre Shiiya. Même les arbres à feuillage persistant peuvent donc perdre leurs feuilles.

Quelque chose me dérange là, mais là ma priorité principale est d’arriver à l’entrée du dédale.

Je cours jusqu’en haut de la montagne. Comme les bosquets ont fané, il n’y a pas beaucoup d’obstacles.

Sur le chemin, j’ai aperçu sur le radar un grand arbre sur le côté de la montagne.
Il n’est pas en rouge, mais c’est un membre de la tribu des fées de niveau 20. Je me demande si c’est un tréant (ndt: monstre arbre)?

Si je continue de courir dans cette direction, je vais m’en approcher, mais comme je peux toujours m’enfuir s’il s’avère être hostile, je continue.

Quand je cours à côté de cette arbre, l’historique affiche [Effet de Charme Résisté].

À la base de l’arbre… Il y a une onee-san aux gros seins dans une tenue d’infirmière.

Non, enfin, j’aime la tenue d’infirmière.
Mais pense au contexte même si tu es une illusion. (ndc : TPO dans la vo à la place de contexte = Time Place Occasion, Le Temps l’endroit et l’Occasion)

« Excusez-moi, Ô jeune gentilhomme là-bas. »

De plus sa façon de parler sort tout droit d’un drama historique (ndc : drama = série télévisée de courte durée (peu d’épisodes), prend ses racines au Japon).
La RA indique que c’est une Dryade. Niveau 21. C’est une race avec des compétences de charme et d’illusion.

« Devez-vous tant vous pressez au milieu de la nuit ? Si vous le voulez bien, que diriez-vous d’un verre de sake ? »

La fille pointe vers une table rouge et des chaises apparues de nulle part, où s’entassent sake et nourritures.
Plutôt qu’une Dryade, j’ai le sentiment de me faire duper par un renard.

La Dryade m’approche et prend mon bras alors que je suis distrait par la table. Je sens quelque chose de doux sur mon bras.
Je suis presque tenté de profiter du poyonpoyon en buvant, mais je ne doit pas oublier Mia.

« Je suis désolé, mais je n’ai pas le temps de vous accompagner, si vous avez besoin de quelque chose, pourriez-vous le dire rapidement ? »

Après que j’ai dit cela, l’illusion disparait, et une petite fille avec de longs cheveux verts qui touchent ses pieds apparait, nue. Elle a l’air d’avoir autour de 12-13 ans je pense ? Donc la sensation de toute à l’heure était aussi une illusion, sa vraie silhouette est assez modeste. Comme je ne peux pas m’exciter avec ça, j’aimerai que tu te couvres. Sois plus pudique s’il te plais.
Son visage est passé du charmeur un peu plus tôt à un sérieux. C’est l’expression d’une enfant qui n’a pas l’habitude d’être en colère donc elle n’a aucun impact.

« Deviens mien, humain !
– Je suis désolé, mais pourquoi ne proposerais-tu pas cela à nouveau dans 7-8 ans.
– Non, deviens mon repas ! »

La petite fille dit que toute sorte d’arbres ici sont morts depuis quelques mois, faisant disparaître les animaux. De plus, les veines terrestres de la montagne ont été coupées récemment donc elle est en train de mourir.
C’est probablement de la faute du [Dédale de Trazayuya].

« C’est parce que vous les humains avez pompé les nutriments de la montagne.
– Je peux te donner un peu de ma vie et de ma magie, mais je ne peux pas t’autoriser à me manger. »

Il semble que j’ai été gentil parce que l’adversaire ressemble à une enfant.

« Si tu me donnes ta magie alors je la mangerais.
– C’est bon. »

Je lui laisse aspirer mon MP. Je pensais que ce serais comme pour les vampires au niveau du coup mais apparemment c’est directement par la bouche. Pour le dire franchement, c’est un baiser.
Embrasser une jeune fille nue, je ne peux pas laisser ceux qui me connaissent voir ça.

La fille a été satisfaite après avoir aspiré 300 MP.
Après ça, je suis arrivé à l’entrée du dédale sans problème particulier.

 

Chapitre Précédent <~~   Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

7 commentaires sur “Death March 5-10 : Le Dédale de Trazayuya (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s