Death March 5-13 : Le Dédale de Trazayuya (4)

Traducteur : Nekoyashiki-san
Adapt & Check : Soreyawari


Et oui chers amis lectrices et lecteurs, comme les chats je suis actif la nuit pour votre plus grand bonheur ! ^^
Vous vous êtes déjà posé la question « Mais qu’arrive-t-il au héros après avoir tué le méchant ? » ? ^^

Et bien voici un exemple dans ce chapitre ! 😄

Amicalement vôtre,
Nekoyashiki-san


Ici Satou. A chaque fois que je jouais à un jeu pour la première fois je ne passais jamais aucun évènement jusqu’à la fin, peut-être parce que mon travail était de faire des jeux.
Si le jeu n’était pas à mon goût, je n’y prenais aucun plaisir jusqu’à la fin et allais m’en débarrasser dans un magasin d’occasion, Satou.


« Kusukusukusu, c’est un échec hein.

– Yup, un échec. »

Deux lumières pourpres émergent des restes écroulés de Zen.

« Au revoir, héros.
– Ceci est votre victoire. »

Je tranche ces lumières par réflexe avec l’épée sacrée vu que je sens des intentions maléfiques émaner d’elles. Cependant, les lumières qui ont été dispersées se rassemblent à nouveau et s’élèvent dans le ciel.

« À la revoyure.
– A plus. »

Les lumières passent à travers le plafond et disparaissent rapidement.

Était-ce des anges ? Je sentais de la malignité venant d’eux.
Mais, je n’ai pas le loisir d’y penser. Parce que—

『Message Système. Ce dédale va commencer à entrer en séquence d’autodestruction. Les membres du personnel et les élèves sont priés d’évacuer immédiatement. Je répète—』

—J’ai entendu cette annonce.
Je me précipite vers Mia et lui fait boire à elle qui est toujours inconsciente une potion magique avec des effets restaurateurs. Vu que le remède n’a pas été testé, je lui donne un tiers à la fois. Elle se réveille après exactement une bouteille.

« Mia, tu me reconnais ?
– …Onii-chan ? »

Je ne le suis pas.
Les yeux troubles de Mia se concentre.

« Où est-ce ?
– La Salle du Maître du Dédale de Trazayuya. »

M’entendant, Mia cherche précipitamment le magicien.

« Tout va bien, il n’est plus. Il ne va jamais plus se montrer devant toi.
– Vraiment ?
– Oui vraiment. »

Ce n’est pas le moment d’avoir une discussion insouciante comme ça.

『La séquence d’autodestruction a été exécutée. Les membres du personnel et les élèves sont priés d’évacuer immédiatement.』

Je dois l’arrêter rapidement.

« Mia, peux-tu arrêter l’autodestruction de ce dédale ?
– Je vais essayer. »

Mia marche en vacillant vers le tableau d’opération.
Elle essaie de faire fonctionner quelque chose pour un moment, mais ensuite elle secoue sa tête.

« Impossible. »

Elle abandonne vite.

Après avoir demandé plus de détails à Mia, il semble que chaque fonctions ait été verrouillée d’une façon ou d’une autre. Ainsi c’est inutile même pour le maître du Dédale.

Je savais plus ou moins que le dédale exploserait si je détruisais le cœur du dédale. Parions sur ma force physique et échappons-nous en courant alors.

Je porte Mia, qui a abandonné et fixe le sol, sous mon bras.

« Ça va être dangereux, accroche-toi bien. »

Sans regarder Mia qui acquiesce, je cours.

Je cours à travers le passage.

Courant.

Et courant.

Au début, Mia criait bruyamment mais elle a sombré dans le silence maintenant. Il semble qu’elle se soit évanouie.
Je fauche les squelettes ou les fourmis qui sortent de temps en temps et continue de courir. C’est un peu dur de protéger Mia des débris qui tombent.

Nous arrivons finalement à mi-chemin, la salle centrale.

A l’intérieur de la salle, je prends la belle femme à grosse poitrine toujours inconsciente (Homonculus) sur mon épaule, du côté oppose où je tiens Mia.

Même si je n’ai pas pu sauver ses amis, je vais en sauver une même si c’est pour mon autosatisfaction.
Je suis un hypocrite si je dois le dire moi-même.

Même en portant plus de bagages, ma vitesse ne diminue pas. Ça devient juste un peu dur de conserver mon équilibre.
Je saute à travers l’escalier trompe-l’œil en un bond.

Ok, il reste juste 4 niveaux.

Quand j’arrive là, je peux sentir des vibrations et entendre de grands sons d’explosion venant des profondeurs.

『Message Système, le sous-système a été activé. Le Cœur du Dédale a perdu sa capacité à supporter les installations dû à l’entrée en séquence d’autodestruction. Ce dédale va s’auto-détruire bientôt. Les membres du personnel et les élèves sont priés d’évacuer immédiatement. Je répète—』

Tout en écoutant cette voix robotique, mes pieds ne s’arrêtent pas.

Mince, s’il y a un sous-système, alors n’aurions-nous pas pu arrêter l’autodestruction là ? Si seulement la carte avait la salle de contrôle écrite dessus ou quelque chose.

Je sens d’étranges vibrations sous mes pieds, peut-être que l’effondrement commence.

Plus que 3 niveaux.

Un bloc tombe devant mes yeux.
Sans perdre mon élan, je donne un coup de pied au bloc tombant et le fait voler de l’autre côté.

Je ne peux pas garder Mia et la femme indemnes tout en faisant se genre d’exploits acrobatiques. Je vous ferais boire autant de potions que vous voulez quand nous sortirons donc supportez pour le moment.

Plus que 2 niveaux.

Une vibration spécialement forte arrive, et fait s’enfoncer le tournant du passage juste devant.
Je regarde du côté opposé, mais le niveau supérieur s’est effondré aussi, bloquant la voie.

Et, le plafond ici aussi s’effondre.

Je mets Mia et la femme sur le sol près de mes pieds.

Je supporte le plafond avec mes deux mains, mais le plafond casse face à ma puissance écrasante. Je protège Mia et la femme des débris qui tombent.
N’ai-je vraiment pas d’autre choix que de me faire ensevelir ensuite ?

Un morceau de débris tombant heurte Mia. La santé de Mia diminue de 10%. La femme aussi a seulement 30% restant.

『La santé de l’élève a diminué. En accord avec la priorité principale du programme d’entraînement, éjection de l’élève hors du dédale. Les autres élèves doivent s’éloigner dudit élève pour ne pas être emportés dans la téléportation.』

Est-ce ce que voulait dire ce type Trazayuya dans son mémo ?

Nous avons tous les trois réussi à nous échapper avec le programme de sécurité pour élèves (elfe). Je m’excuse intérieurement de m’être moqué de la sur-protection.

Je fais boire à Mia la potion fait-maison. J’en fais boire une à la femme aussi tant que j’y suis. La RA montre que la femme a seulement No.7 dans l’espace dédié au nom. Elle n’a pas de vrai nom hein.

Je reconnais cet endroit mais je vais vérifier la carte juste pour être sûr. C’est près de l’endroit où je suis sorti de la Salle du Maître du Dédale de Trazayuya.
Je vois une falaise avec de l’eau s’en échappant avec force. C’est probablement l’eau débordant du lac souterrain.
Le flux d’eau s’affaiblit alors que je le regarde, donc je saute de la falaise et vérifie sur la carte.
Il pourrait y avoir quelqu’un qui a besoin d’aide.

D’après la carte, les survivants sont moi et un autre. La vie de slime-kun apparaît dessus. Il n’y a pas d’autres survivants hein.

Mais en simplement un instant les HP du slime sont épuisés.
Repose en paix.

Juste à ce moment-là.

L’historique commence à défiler à grande vitesse.
Ça n’est pas arrivé depuis la fois avec la pluie de météorites.

Je parcours le détail du butin sur l’historique. “Tous les ennemis sur la carte vaincus” est écrit là. Je vois, alors c’est la condition pour déclencher <>.

Il n’y a pas de [Source] cette fois.

Je déplace tout le nouveau butin vers le dossier Dédale de Trazayuya.
La plupart d’entre eux sont les restes de monstres et de machineries brisées.
Il y a aussi quelques livres magiques, ce sont les biens du magicien Zen pas vrai ?

Vu que la vibration continue toujours, l’effondrement est toujours en cours, je retourne là où Mia et la femme sont.

>Titre [Survivant] Acquis.

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

2 commentaires sur “Death March 5-13 : Le Dédale de Trazayuya (4)

    1. Yep ! ^^ Jusqu’à présent il a sauvé presque que des filles, et quelques mecs comme à côté dans le labyrinthe ! Et cela semble être sa principale préoccupation dans la population de ce monde, les mecs lui étant plutôt indifférent, comme illustré dans le chapitre 5-6 : « mais les monstres volants pourraient aveuglément attaquer les filles que je connais ».
      Après, la philosophie de Satou pour ce que l’on en sais jusqu’à présent c’est : Je m’occupe de mes proches et de ce à quoi je fait face, et je profite de la vie avec insouciance ! ^^ (on parle du gars qui dit que si les héros échouent à arrêter le roi démon il fera le boulot des dragon vu qu’il les a tué ‘par accident’)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s